The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -44%
Baskets Nike Air Max 90 à moins de 80€ (du ...
Voir le deal
78.48 €

Partagez
- Trouble in Paradise -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptyDim 29 Juil 2018 - 12:35
75 cinq jours ... Il en avait compté sans en omettre un seul, même si ça lui faisait sans doute de plus en plus mal à chaque fois, il souffrirait bien plus s'il se voilait la face. Son réveil ce matin là était semblable à beaucoup d'autres, avec un profond sentiment d’insécurité, plus que latent. Sans doute parce qu'il n'était pas chez lui, qu'il préférait être n'importe où plutôt qu'ici... Les raisons ne manquaient pas pour légitimer son envie d'ailleurs, de prendre des vacances de cet endroit où il avait sciemment accepté de se rendre, sans savoir à quoi il s'exposerait...

Jefferson ne pouvait pourtant pas dire que son quotidien était particulièrement rude en ces murs. Sa condition d'otage ne lui donnait bien évidemment aucuns privilèges, mais on lui apportait toujours à lui et à ses camarades de quoi se sustenter, de très brefs accès à de l'eau potable, et au moins la stabilité d'avoir un toit au-dessus de la tête, aussi peu stables en semblaient les fondements... Mais il ne voulait pas que ce soit une situation enviable. Parce que ce serait contraire à tout ce qu'il s'était efforcé de croire jusqu'à présent.

Pourtant, améliorer la qualité de vie de ses amis restait une des priorités, même si ça se faisait peut-être dans l’intérêt de leurs ravisseurs et que ça s'opposait à ses prérogatives. A l'arrière de la petite bâtisse où ils vivaient reclus en petit groupe se trouvait un petit jardin qui ne payait pas trop de mine. Plutôt idéal pour un petit bol d'air, mais dont l'accès se faisait de plus en plus compliqué à cause de la nature qui reprenait ses droits.

Le canadien s'était levé assez tôt pour disposer d'un peu de temps libre avant de notifier qu'il allait travailler un peu dans le jardin cet après-midi. Tout d'abord avec l'aide de James -et sous l'étroite surveillance d'un soldat- ils évaluèrent l'ampleur du travail avant de s'y mettre, pendant une bonne heure... Jusqu'à ce que James se blesse malencontreusement avec un des outils. Heureusement, la blessure n'était plus que superficielle, mais il préféra prendre un peu de repos, ce que le rouquin ne pouvait qu'approuver, en signalant bien au garde que il pouvait continuer un peu.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir arriver une autre personne pour prendre le shift du soldat. Et manque de bol, ce n'était pas une des plus commodes... Morgan. Jeff la salua d'un signe de la tête poli, supposant que son précédent l'avait sûrement informée de sa démarche, avant de se remettre au travail, il ne savait pas très bien comment elle souhaiterait s'impliquer dans sa tâche, étant donné que son attribution était sans doute différente de celle de celui qui le précédait.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptyJeu 2 Aoû 2018 - 23:57
29 Juillet 2018

Morgan n'en savait rien, elle n'en savait rien de ce qu'elle allait pouvoir faire aujourd'hui. Sortir ? Non. Aucune envie. Rester à marcher dans le district ? Non. Aucune envie de se faire accoster par un de ces abrutis bodybuildé. Rester dans la maison et lire, sûrement, même si elle avait déjà lu tous les livres présents dans la bibliothèques, sauf le dictionnaire, les encyclopédies. Quoique lire les encyclopédies seraient une bonne idée, ça lui permettrait de continuer à rester correct au niveau de sa culture générale, mais bon, une fois de plus si elle croisait l'un des membres de ce foutu groupe, il ne manquerait pas de tacler sur ce qu'elle lit, autant qu'il s'y intéresse, mais elle savait par exemple que l'autre charretière ne la manquerait pas. Elle savait que ce qu'elle avait fait à sa "super copine Barbie con-con" ne lui plaisait pas, et très sincèrement Morgan n'en avait strictement rien à faire. Elle n'avait fait qu'appliquer une règle de sécurité, certes à sa manière mais elle n'avait pas enfreins plus de chose que de lui taper sur la tronche. Puis au final la Barbie sex-toy avait retenu la leçon. Ca c'était le point le plus positif.

Puis des choses c'étaient passé depuis cette sanglante altercation hors du district. Morgan était sortie avec Will pour observer un groupe, et ils avaient fait une sorte de chou-blanc. Les infos avaient du être fausse, ou bien tous été morts subitement, bref ça n'avait pas été terrible et blondinet-des-Alpes s'était blessé. Ca c'était vraiment pas de veine. Elle avait eu de la chance que Will explique la situation, sinon elle aurait sûrement pris un énième savon. Parce qu'il fallait bien voir les choses en face : c'était souvent de la faute de Morgan. Mais la rousse tenace s'en fichait plus ou moins. Que ce soit de sa faute ou non, désormais elle n'en était plus à ça prêt. Puis elle essayait de prendre ses distances avec bon nombre de chose, de se résigner aussi. La résignation vis-à-vis de certaines situations étant plus complexe que d'autres, elle entrait presque dans le déni. Restant silencieuse sur la relation de certains, même si elle ne le digérait absolument pas, mais rester silencieuse valait mieux que tout. Elle n'avait pas envie d'effriter à nouveau ce lien devenu si fragile et puissant à la fois. Alors elle restait loin de tout cela, observant simplement les gens, toujours en silence.

Ne sachant toujours pas quoi faire de son temps et n'ayant guère envie de se "reposer" ou de faire les cents pas dans la maison comme un lion en cage, a agacer tout le monde parce qu'elle serait sur les nerfs face à cet ennui; la rousse avait enfilé un pull léger pour couvrir ses bras et était sortie de sa chambre en prenant ses affaires : une arme à feu et son couteau. Sa décision était prise, sur un coup de tête, elle allait jouer les gardes chiourmes chez les otages. il lui arrivait d'y aller, et parfois même elle s'occupait de la petiote d'Ashley, cette mère incapable. Hope la connaissait plus ou moins, et Morgan s'était même amusée à lui remémorer le souvenir que c'était elle, qui lui avait offert sa poupée quand sa mère travaillait dans son bar. Doucement la rousse avait gagner un peu la confiance de la blondinette et ça c'était amusant. Gagner la confiance de la môme de l'autre cruche du ranch.

Entrant dans la maison-otage elle avait salué les habitants mollassons d'un simple regard glacial avant de voir de l'activité dans le jardin. Ils foutaient quoi ces boeufs !? Passant la porte arrière elle arqua un sourcil, du jardinage. Comme quoi être un paysan ça reste bien ancré dans les gênes. La rouquine croisa le regard d'un gars, Jefferson, lui semble t'il, elle ne lui adressa pas un bonjour, et pourtant elle allait prendre le relais de la surveillance désherbage. Chouette. Mais cela lui fit penser qu'en rentrant elle irait vérifier si Berverly avait pondu. Avoir une poule pondeuse était une bonne affaire, au moins ils avaient un peu de protéines de temps à autre.
Allant donc s'installer contre le muret, elle croisa les bras et se dit qu'elle aurait mieux fait de prendre un bouquin, peut-être en avait-il dans cette maison. elle vérifierait en partant. Mais pour le moment elle observer l'agriculteur suer à la tâche.

"Pas trop dur ?"

C'était parfaitement ironique, mais elle n'avait pas envie de se casser le dos en deux, alors elle pouvait bien se forcer à faire la causette, même si le ton employé était toujours aussi froid qu'une brise hivernale. Mais on ne pourrait pas dire qu'elle ne parle pas aux otages et ne s'enquit pas d'eux. Certes, une fois de plus à sa manière : assise sur le muret, les bras croisés à observer les autres travailler. Si on pouvait la prendre pour une garce, elle ne contredirait pas cette remarque, elle en assumait tout à fait les conséquences et les actes.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptyVen 3 Aoû 2018 - 17:05
La tâche n'avait déjà rien d'aisé, mais alors séparé de son acolyte, c'est tout doucement que l'effort sous ce soleil de plomb lui sembla pénible, ses mains n'étant qu'en partie épargnée par les ronces et autres branches qui laissaient des traînées rouges sur sa peau. Mais était-ce si mal ? Le soldat chargé de sa surveillance ne le troublait pas dans son travail, et au moins, il restait à l'écart de la plupart des autres personnes. Si par le passé, il aurait plus facilement cherché la solitude pour se ressourcer, ici, c'était comme si elle s'imposait d'elle-même comme un besoin symbolique, que son esprit se languissait de recevoir.

Ses pensées -dans lesquelles il s'égarait volontiers- n'étaient guère capables de l'emmener au delà des frontières qui le séparait désormais de l'extérieur, s'attardant sur des futilités ou des inquiétudes démesurées, comme la peur qu'il soit arrivé malheur à uns de ses proches où qu'il ne puisse définitivement plus jamais revoir Caroline. Rarement réconforté, esseulé et avec peu de possibilités d'inverser la tendance, le travail semblait être une issue comme une autre.

Le canadien fut interpellé par le soldat qui lui indiquait qu'une personne n'allait pas tarder à lui succéder. Morgan arriva alors sans s'annoncer, ni ne chercher à établir un contact, ce qui était assez coutumier de sa part pour ne pas être relevé, ni même par Jeff qui l'observait prendre position alors qu'il essuyait son front d'un revers de la manche de son chandail. La jeune femme n'avait pas à beaucoup se forcer pour montrer à quel point elle n'était pas vraiment ravie d'être là, et contre toute attentes, finit par prendre la parole. " J'ai connu mieux ... Mais ça permet de compenser le manque d'exercice je suppose..." déclara-t-il en haussant les épaules, alors qu'il déracinait un paquet de mauvaises herbes en prenant soin de replacer la terre qui venait avec.

Il se débarrassa des déchets dans une brouette déjà bien remplie, observant alors la rousse en se disant qu'il ne serait sans doute pas utile de lui retourner la question vu le peu d'efforts mobilisés de sa part. " J'aurais juste besoin qu'on m'indique où me débarrasser de tout ça une fois terminé, afin de ne gêner personne. On travaillait en binôme, mais il a fini par se blesser donc ... "  et encore, il ne fallait pas croire qu'ils avaient accès à des outils hyper sophistiqués ! Une maladresse était toutefois très vite arrivée, comme ce fut le cas ici. " Par contre, j'ai plutôt la main d’œuvre que la main verte alors ... Ça aura sans doute une meilleure gueule, mais si l'un de vous souhaite que quelque chose pousse ici... A moins que tu t'y connaisses ? " l'interrogea-t-il, malgré son jeu de mot douteux, difficile de vraiment supposer, il faut dire qu'elle semblait peu réceptive, ou encline à badiner avec lui, ce qu'il pouvait comprendre étant donné l'écart qui s'imposait entre eux.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptyMar 7 Aoû 2018 - 22:11
Le soleil cognait fort, et par chance la rousse s'était mise à l'ombre laissant l'autre roux en plein cagnard à déraciner les mauvaises herbes. C'était amusant d'ailleurs à le voir faire, sachant qu'elle-même pouvait être une sacrée mauvaise herbe, mais dans le genre indéracinable. Et ça n'était pas faute d'avoir été tenté par certains, mais non, la rousse restait bien ancrée dans ce qu'elle faisait et ce qu'elle pensait. Alors voir Jefferson faire du jardinage et arracher ces plantes l'amusait. Son visage restait toujours aussi froid, elle savait aussi quels types de surnoms on lui donnait mais ça lui passait bien au dessus de la tête. Elle était tellement mieux que ces gens-là. Alors elle n'allait pas salir ses mains dans la terre de ce jardin.

Le type lui répondit alors que ça semblait aller, qu'il avait connu mieux. Cool. En réalité elle s'en fichait comme de l'an quarante ou de sa première paire de chaussettes. Elle ne faisait que combler le vide et les réponses qu'il pouvait bien lui donner pour le moment entraient par une oreille et ressortaient par l'autre. C'était du blabla de convenance sans aucun intérêt aux yeux de la rousse qui avait toujours les bras croisés sur sa poitrine et qui regardait froidement la brouette se remplir doucement de verdure indésirable. Alors l'autre repris parole faisant même un jeu de mot. Wow génial. Un humour renversant. Car pour toute réponse, Morgan laissa échapper un mince soupire entre ses lèvres quasi closes. Puis il loui parla de son pote qui s'était blessé. Mince, c'était dommage. Une fois de plus elle s'en fichait largement. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire que son petit copain se soit fait mal. Rien. Après s'il était assez logique il serait allé se faire soigner. Et cela semblait être le cas, même si ça ne faisait pas remonter ces paysans dans son estime. D'ailleurs ils ne méritaient pas son estime.

Soupirant à nouveau elle se ré-installa sur le muret avant de s'étirer un peu le dos et le fixer avec un regard noir. Elle ? s'y connaître en plantation et jardinage !? Elle avait la tronche d'une personne fan de jardinage et de potager !? Morgan cligna des yeux et fronça les sourcils, ça ne méritait même pas de réponse. Ce qui l'intéressait par contre était bien ailleurs que dans ce jardin. Elle avait bien vu comment s'était déroulé certaines choses et vipère comme elle pouvait l'être cela l'intriguait bien plus que de planter des choux dans un jardin.

"Si j'ai bien vu, tu as une compagne restée là bas, c'est ça ? Comment elle s'appelle ?"

Connaître le plus de chose sur eux, connaître leurs faiblesses, les utiliser pour parvenir à ses fins, à leur fin, du moins à celles de son groupe. les autres pouvaient aller se faire baiser jusqu'à la clavicule. Elle ne dirait rien à leurs alliés. C'était ainsi, la rousse gardait des informations précieuses, des observations et seulement plus tard quand elle jugeait que le moment était convenablement choisi elle lançait son venin et frappait dans la faille. Elle pouvait être impulsive, avoir tendance à foncer dans le tas, mais la rouquine savait aussi comment entrer dans la tête des gens. ET c'était de loin l'un de ses jeux préféré qu'elle allait mettre en place au cours d'une discussion normale. Elle n'avait pas le droit de les torturer physiquement ou moralement, alors elle choisirait d'autres chemins.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptySam 25 Aoû 2018 - 9:00
Ce soleil de plomb ne l'aidait pas à être des plus efficaces, et il comptait d'ailleurs tout particulièrement sur le peu d'intransigeance dont faisaient preuve ses geôliers, puisque désormais séparé de son partenaire de travail, pour s'isoler petit à petit et souffler. Il aurait souhaité être assez absorbé par la tâche pour ne pas penser aux choses qui le tiraillaient, formant d'interminables noeufs dans son ventre et le privaient parfois d'un sommeil qu'il espérait au moins réparateur.

Seul le shift de la personne qui le surveillait attira son attention, le poussant même à faire une pause quelques instants. Aussi loin qu'il pouvait en juger, il doutait fortement qu'ils se retrouvent ici tous deux juste pour valoriser une minorité... Sans toutefois la connaître réellement, Jefferson avait une petite idée de quoi la femme qui répondait au nom de Morgan était capable. Elle ne devait pas être au début de sa carrière quand elle a assiégé le Ranch avec ses acolytes.

Ne semblant pas faire preuve d'une quelconque sympathie à son égard, la jeune femme s'assura qu'il puisse encore se consacrer à sa tâche, il lui signala simplement qu'il ne pourra pas se charger de replanter des graines ici ou de s'occuper d'un quelconque potager, il aurait d'ailleurs volontiers confié cette tâche à Ludwig, qui était beaucoup plus minutieux et patient que lui pour ce genre de choses.

Le geek avait probablement du s'entendre un peu parler, puisque sa vis-à-vis garda le silence suite à ses propos, ce dont il ne fut au final pas réellement surpris, se remettant alors au travail avec autant d'ardeur qu'auparavant. C'est à dire qu'il ne tenait pas spécialement à la contrarier, certain qu'il en entendrait parler pendant des jours, s'il était toujours pourvu d'ouïe d'ici là... Le geek lui indiqua alors s'absenter quelques secondes afin d'aller chercher une seconde brouette, puisque la première était pleine.

C'est confronté aux ronces, orties et autres mauvaises herbes qui semblaient se multiplier de plus en plus qu'il finit par entendre sa geôlière prendre la parole... Pour lui rappeler douloureusement ce qu'il avait laissé derrière lui... " Oui, elle... Elle s'appelle Caroline, elle est vétérinaire... " parce que c'était sans doute la chose de laquelle il était le plus fier vis-à-vis d'elle : Qu'elle n'ait jamais cessé de vouloir apprendre, que ce soit pour le bien des animaux ou des êtres humains, dont elle se sentait véritablement concernée. " Je ne peux qu'espérer que tout le monde va bien... " souffla-t-il, le regard perdu sur une motte de terre retournée. " D'ici là... Je suppose qu'on a chacun quelque chose à faire n'est-ce pas ? " ses yeux se tournèrent alors vers Morgan, bien qu'il ne s'attendait pas réellement à une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise EmptyLun 27 Aoû 2018 - 12:03
C'était presque du supplice de rester là à ne rien faire, mais d'un côté la rousse n'avait absolument pas envie de mettre ses mains dans la terre. Elle avait déjà les mains sales par des actes peu recommandables mais elle n'allait pas se les salir pour désherber un jardin dans lequel elle n'irait pas, et ne ferait pas faire de solarium. Mais d'un autre côté elle ne pouvait qu'être là au lieu de tourner en rond comme un fauve en cage dans le district ou bien dans la maison. Là ce serait bien plus flippant et amènerait aussi plus de tension. Ici au moins elle pouvait presque paraître détendue. Presque. La rouquine étant le genre de personne qui ne parvenait jamais à se détendre. Alors qu'avant tout ça elle se souvenait que c'était elle qui disait à Zack de souffler et de décompresser un peu. A croire que l'homme d'affaire avait raison de rester tendue et droit dans ses bottes. Un léger soupir échappa des lèvres de la trentenaire, et elle laissa aller le rouquin chercher son autre brouette. Elle n'en avait rien à faire de ce qu'il faisait, tant que le travail était fait.

Morgan savait que d'autres aidaient les otages quand ils travaillaient, mais elle ça n'était même pas en rêve. On avait dit pas de maltraitance physique ou morale, mais on avait pas dit qu'on devrait les aider. Et la nuance se trouvait ici. Elle en jouait, elle savait jouer sur les mots, les nuances, c'est ce qui lui permettait de lentement s’immiscer dans les veines et la tête des gens et de pouvoir "par mégarde" appuyer là où ça fait mal quand elle le voulait. Mais après tout, elle dirait simplement que ce n'était pas de la maltraitance ou de la torture, simplement qu'elle tentait de faire connaissance sagement. Même si le mot "sagement" était peut-être un peu fort et un bel euphémisme quand on connaissait le diable sous cette peau pâle.

Le type revint et commença à remplir l'autre brouette quand il finit par lui répondre positivement à ses réponses. Ainsi donc il avait une femme, Caroline, vétérinaire. Bien, elle allait enregistrer tout ça. Et si elle était de la prochaine expédition pour aller chercher leur gain elle pourrait observer de plus près cette Caroline. Morgan resta un instant silencieuse n'ayant pas réellement envie de causer et de répondre à sa question. Mais elle n'avait pas envie de faire du jardinage alors autant continuer de causer simplement.

"J'ai juste à te surveiller.

Son ton restait calme, froid, elle était égale à elle-même. Mais une nouvelle idée, une envie d'assouvir sa curiosité se fit doucement un chemin dans sa tête. Elle se ré-installa bien sur le muret et recroisa ses bras sur sa poitrine.

"Je pense que tu sais qui je suis, et ce que je peux faire. je parie même que ce vieux grincheux de... C'est quoi son nom déjà ? Le vieux avec vous, qui se prend pour un beau parleur... Enfin, tu dois bien voir de qui il s'agit. Je suis sûre que ce type là a due faire éloge de ce que je lui ai fait il y a quelques temps. A moins qu'il est oublié de vous le raconter."

Morgan se savait détestable, elle savait que son timbre froid et presque condescendant pouvait agacer. Mais après tout, elle était un peu comme la Reine. Ses parents ayant au final plutôt bientôt son second prénom. Quelle ironie, s'ils savaient. Patientant donc la réaction de poil de carotte elle sortie un coupe ongle de sa poche et commença à couper les siens afin qu'ils restent propres.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trouble in Paradise   Trouble in Paradise Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Trouble in Paradise -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: