The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Précommande Assassin’s Creed Valhalla sur PS5 au meilleur prix
54.99 €
Voir le deal

Partagez
- Did we come for nothing ? -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8771
Age IRL : 30
MessageSujet: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyMer 25 Juil 2018 - 16:23
Sa fille lui manquait déjà. Elles n’étaient parties que la veille pourtant mais la musicienne s’était habituée à ne très peu la quitter depuis le printemps. Heureusement qu’en dépit de leurs différents, Eli ne rechignait pas à s’en occuper. Bien au contraire, c’était même encore source de discorde parfois – le temps de garde d’Elizabeth – et la petite était sans doute l’unique part d’elle que son ex petit-ami aimait encore. Du moins, c’était ce que Selene se racontait pour continuer à aller de l’avant. Il y avait fort à faire pour accomplir ses ambitions, sa relation conflictuelle avec le graffeur ne pouvait pas être un frein. Plus maintenant. Quelque part, c’était une preuve de maturité, non ?

- Putain…, marmonna-t-elle en enclenchant le système de recyclage de l’air de l’habitacle de la voiture.

La route qu’elles étaient en train de traverser était un vrai charnier, les odeurs de cadavres relevées par le soleil de midi. Les charognes étaient tombées là depuis longtemps, défigurées par les pluies, rongées par les rats, becquetées par les corbeaux. D’ailleurs, une nuée d’oiseaux noirs comme la nuit s’envolèrent sur le passage du gros véhicule. La pianiste les suivit machinalement des yeux puis appliqua les instructions de sa complice pour se garer dans un coin un peu en retrait. Histoire qu’on ne leur pique pas leur carrosse le temps qu’elles fassent leur affaire au No man’s land.

Après avoir sauté au bas de la voiture, Selene rattacha à sa taille sa ceinture de flic, à laquelle étaient fixés le holster de son glock, son couteau de chasse et une petite pochette qui contenait ses munitions. Dans le reflet de la carrosserie, elle vit l’épaisseur de sa tignasse auburn mais n’essaya même pas de la discipliner : c’était peine perdue ; depuis le temps, elle le savait. A son retour à la prison, elle demanderait à Ruben ou Shawna de les lui rafraîchir. La musicienne emboîta ensuite le pas à Roza sur les larges voies de circulation qui découpaient l’industrial district, puis le long des amoncellements de conteneurs rouillés qui jouxtait les entrepôts. Même au soleil estival, les blocs abîmés par le temps, survolés par les mouettes, avaient des allures de géants sinistres et de mauvais augure.

Des gens habitaient vraiment par ici ? Comme quoi, même quand on pensait être retombé au plus bas, il y avait toujours pire que soi. A côté de ce décor désolé, où gisaient encore quelques dépouilles de malchanceux, délestés de leurs possessions jusqu’à leurs vêtements, son refuge était luxueux. La jeune femme avait la sensation d’approcher la misère à l’état pur… ce qui n’en rendait que plus solides ses convictions pour l’avenir.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3459
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyVen 27 Juil 2018 - 11:33
Roza et Selene sur les routes et ce sans aucun autre intervenant, on était bien loin du quotidien habituel. La veille aussi elles étaient ensemble et aucun coup ou grognement ne s'étaient échappés, c'était plutôt bon signe. Bien affalée côté passager, la russe peinait à se remettre de cette courte nuit où les filles s'étaient partagées le tour de garde. Le No Man's Land était tout près, ce n'était pas le moment de piquer du nez.

L'odeur nauséabonde des corps en décomposition sur la route la redressa d'un bon sur son siège et elle tapota ses joues pour aider son réveil et se faire le plus optimale possible. Elle suiva également l'envol de corbeaux dérangés par les ronronnemenst de moteur du véhicule, enviant silencieusement et l'espace d'un instant leur liberté.

"Là, tourrrne à drroite et garre toi derrrrièrre la battisse, à l'entrée du jardin." C'était ici qu'elle cachait sa moto avant de se rendre au No Man's Land, l'endroit se voulait sûr. Les pieds enfin à terre, la russe imita la musicienne et accrocha sa ceinture de couteaux autour de sa hanche. Avec un soleil pareil, elle délaissa son épaisse veste en cuir, peu dérangée à l'idée de laisser ses holsters où reposait deux 9mm à la vue du premier venu. Pour sa frimousse et ses tatouages, ils étaient soigneusement cachés sous un sweat zippé noir dont la capuche recouvrait son crâne. Ses ennemis les pillards connaissaient son visage et sa dégaine, elle préférait masquer son identité à chaque détour effectué dans le quartier industriel, sait-on jamais.

Les deux femmes relativement silencieuses progressaient à bonne vitesse jusqu'à arriver face aux portes du fameux entrepôt, refuge temporaire des vagabonds. La tatouée poussa les lourdes portes rouillées d'où un long grincement s'échappa et referma aussitôt derrière elle une fois la cheffe matonne passée. "On va commencer par Eddy.. Il n'est pas trrrop causant mais il connait bien les filles. Ce fameux mot qu'elle avait retrouvé chez Romy l'invitant à ne pas la chercher avait clairement fait l'effet inverse pour la tatouée. Elle était inquiète et ne sera pleinement rassurée qu'une fois qu'elle aura eu ses informations. Le vieil homme assit au sol repéré, elle pressa le pas jusqu'à arriver à sa hauteur et se pointer juste en face de lui. "Encore toi." Marmonna t-il sans aucune sympathie. La bagarre fin avril et le bordel conséquent qu'avait laissé la russe au No Man's Land n'était pas que bon dans la mémoire du vieux. "Rrroh, ça va, perrrsonne est morrt et c'était un accident." Un accident, ouais, tout était relatif hein. Elle s'aventura à lancer un petit regard à Selene accompagné d'un petit rictus, perdu entre grimace et sourire, c'était un peu gênant quand même. "Qu'est-ce que tu veux ?" Direct et froid, décidément, Eddy ne changeait pas. "Comme d'hab, je cherrrche Rromy, elle n'est ni ici, ni à sa planque. Tu as une idée d'où j'peux la trrrouver ? J'suis inquiète." Et ça ne lui faisait ni chaud, ni froid, le vieux était un vrai mur. "Non."" Et il secoua la tête dans le sens de la négation avant de l'inviter du menton à dégager pour lui laisser un peu d'air, vieux con va.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptySam 11 Aoû 2018 - 14:18
« Hey, Bob, j’ai trouvé cette cartouche de clopes y’a pas longtemps, tiens. » Dit David en lançant le paquet en direction de l’homme aux traits émaciés. Cela faisait quelques heures qu’il était revenu dans le No Man’s Land. Ce n’était pas vraiment son point de chute, plus maintenant en tout cas, mais pour se ressourcer et éviter de devenir fou, il n’avait pas d’autres moyens que de venir tailler le bout de gras avec les vagabonds du coin. Et puis obtenir des informations n’était jamais une mauvaise idée. Quels coins étaient la cible des pilleurs, où les gros « bancs de rôdeurs » avaient été vus la dernière fois… Ce genre de connaissances pouvait vous sauver la mise, et il n’était pas assez fou pour les négliger.

« T’es sûr, vieux ? » Lui répondit l’homme face auquel David acquiesça. Ca lui permettait de nouer une relation, de créer un contact, et ça ne lui coutait pour ainsi dire rien du tout… Bref, du tout bénef’.

« Je fume pas. » Finit-il par lâcher. Après tout il essayait de survivre à une invasion de cadavres bouffeurs de chair, ce n’était pas pour crever d’un Cancer en s’injectant du pétrole dans les poumons. L’alcool encore, ça passait. Il évitait de se mettre des cuites car il valait mieux être un minimum conscient, mais au moins, ça se conservait bien et ça facilitait le sommeil quand ce dernier était difficile à trouver. L’homme en face regarda le paquet, fit un signe de tête et, avant de repartir, finit leur interaction par un simple : « Au fait, je m’appelle Ethan, pas Bob. » Alors ça… Il en avait rien à secouer, pour lui ce serait Bob. Tu te balades pas en ville avec un chapeau de pêche sur la tête sans conséquence, mon vieux…

Cet endroit et ses alentours n’avaient pas changé. Il y avait toujours ceux qui arrivaient à se refaire et les autres, qui se faisaient bouffer. Pas par les rôdeurs non, pas tout de suite en tout cas. Par les autres vivants, ceux qui les dépouillaient de leurs fringues, de leur honneur, de leur estime et de ce qui faisait d’eux des êtres vivants. A un certain stade, certains ressemblaient déjà aux cadavres ambulants alors même qu’ils avaient encore une petite étincelle dans le regard qui ne demandait qu’à s’éteindre pour échapper à cet enfer. Comme quoi, il existait bien un sort pire que la mort. David ? Lui il était du côté de ceux qui avaient un flingue à la ceinture et qui savaient s’en servir. Autrement dit… On ne l’emmerdait pas, et ceux qui essayaient repartaient généralement bredouille avec un nez ou des doigts à rafistoler. Ho bien sûr, il recevait quelques fois des regards noirs de petits truands qui espéraient bien le suriner un jour, mais… Il n’allait pas s’emmerder à se battre avec tous les petits clébards des rues qui voulaient jouer au Pitbull avec leurs allures de Chihuahua.

Au loin, il vit deux femmes discuter avec Eddy. Le vieil homme ne semblait pas vraiment apprécier la compagnie de l’une d’entre elle d’ailleurs, celle qui parlait le plus. Un nom parvint à ses oreilles. Elles cherchaient Romy ? Pas de bol. Cela faisait quelques temps qu’elle était partie rejoindre le camp de quelqu’un. Il ne l’avait pas revue depuis, mais se disait que c’était peut-être mieux ainsi. En soit, il la protégeait quand elle faisait son business, mais si elle trouvait un train de vie plus tranquille et posé… Ce qui l’emmerdait, c’était plutôt d’avoir paumé une informatrice efficace. Bref, au vu de l’humeur du vieux grincheux et de son geste du menton, elles risquaient de partir bredouille.

« Vous lui voulez quoi, à Romy ? » Dit-il en s’approchant des deux jeunes femmes. Ses armes à la ceinture, il s’approcha tranquillement, sans mettre aucune pression ni aucune agressivité dans sa voix. Après tout, il n’allait pas leur donner d’infos si c’était pour une quelconque vendetta à son encontre, il n’était pas salop à ce point. Eddy le regarda, un air sombre sur le visage, l’air de lui demander de ne pas causer de bordel dans la barraque. Le jeune homme leva la main vers le vieux, signifiant simplement qu’il n’allait rien se passer… En tout cas qu’il n’était pas là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8771
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyMar 14 Aoû 2018 - 11:01
HRP:
 

Selene suivit sa complice jusqu’au dénommé Eddy. Bizarrement, la réaction de l’homme ne l’étonna même pas. Comme quoi, la russe était fidèle à elle-même : un éléphant dans un magasin de porcelaine, obligée de se faire remarquer à chaque passage. Sa dernière visite devait avoir été un sacré passage d’ailleurs, vu le commentaire qu’elle émit en espérant se dédouaner. Croisant le regard que lui jeta Roza, la musicienne leva un sourcil mi-amusée/mi-blasée. Malheureusement, cette première interrogation ne donna rien du tout. Le sans-abri ne semblait pas se sentir plus concerné que ça et envoya bien vite balader les deux jeunes femmes. Sans chercher à insister, la pianiste se détournait déjà, ses orbes glaciers s’attardant sur chacune des personnes présentes. Espérant inconsciemment que l’une d’elle ait écrit sur son front qu’elle connaissait effectivement Romy.

Ce fut d’ailleurs de cette façon qu’elle vit venir le jeune homme aux airs tranquilles. Il n’avait pas l’air menaçant, ni agressif, ce qui n’empêcha pas Selene de machinalement porter une main à la crosse de son glock. Les lieux y étaient pour beaucoup – ce squat n’avait rien de rassurant. Sa façon de parler laissait entendre qu’au moins, il connaissait l’égyptienne, au mieux, il savait où elle était passée. L’étudiante voyait d’ici la tatoueuse s’emporter, ou s’emballer, pour avoir plus d’information. Elle anticipa un peu, plaçant son bras en barrage devant la concernée, et fit un pas en avant vers l’inconnu. Il lui rappelait vaguement quelqu’un mais ça devait être son imagination.

- C’est une amie. On aimerait juste savoir comment elle va. Tu sais quelque chose ?

Son visage d’ivoire se ferma, sans laisser filtrer la moindre émotion. Le fait de ne pas connaître la disparue était un avantage pour le coup, elle n’était pas impliquée émotionnellement. Quoique signifie le mot laissé à sa maison aux jonquilles, ce n’était pas encore un problème à ses yeux. Sentant dans son dos la pression du regard de « Eddy », qui apprécierait visiblement ne pas voir une autre scène à laquelle la russe participerait, la musicienne promit sans se retourner :

- On ne veut pas de problème. On est pas la pour ça.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3459
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyMar 21 Aoû 2018 - 1:34
Le vieux finit par obtenir ce qu'il désirait et le duo de femmes s'en retourna bredouille. La russe surprit alors un mouvement du coin de l’œil et se tourna à demi vers l'homme curieux qui engagea aussitôt la conversation. Sa main était déjà à sa ceinture et contrairement à Selene, celle-ci se reposait sur l'un de ses couteaux, les flingues restaient là où ils étaient, sages comme des images à ses flancs.

Romy ? Il venait de dire Romy ? Elle finit par s'en tourner entièrement vers lui et le foudroya du regard avec l'intensité d'un trou noir, fin prête à engloutir tout autour d'elle. Eddy comme l'affreux monde qui existait au delà des portes de cet entrepôt étaient devenus insignifiants. Mais son élan fut vite couper par l'intervention de la musicienne qui lui barra aussitôt le chemin et s'empressa de prendre la parole. Fort bien, ça évitait à la russe d'étaler au grand jour toute son inquiétude quant au sort de la charmante égyptienne. Silencieuse, sa bouche resta ouverte quelques instants et s'en referma dans un léger soupir de soulagement, le temps que le cerveau fasse son travail en somme. Romy allait donc possiblement bien, tout du moins ce qu'elle en conclue avec le peu d'information que l'étranger venait de souffler.

"On a besoin de savoirrr où elle se trrrouve, c'est imporrrtant" Ces fidèles roulements de R répondaient toujours présents, l'origine de son accent n'était pas difficile à deviner, tout autant que l'inquiétude qui y résonnait. Roza était comme ça, vraie et spontanée, à s'en retrouver bien souvent aussi lisible qu'un livre ouvert. Selene ne sortait pas tous les jours de la prison au côté de Roza pour zoner autour du No Man's Land et l'occasion d'enfin présenter ses deux femmes n'était pas prête de se représenter de si-tôt. Une occasion en or pour Romy, celle de fuir cette vie et de s'établir dans un camp sain, c'était un coup à tenter. "S'il te plait." Se sentit-elle obligée d'insister sans quitter le regard de l'homme qui lui faisait maintenant face. Elle leva ensuite la main qui siégeait sur le manche de son couteau pour la poser contre le poignet de Selene, l'invitant à baisser ce bras qui les séparait tous les deux. La russe avait les pieds sur terre et comptait bien faire passer le message : pas d'embrouilles à l'horizon. "Et j'ai d'quoi payer pourrr l'info." Conclue t-elle en agitant la tête en arrière pour désigner le sac qui reposait dans son dos. Après tout, on était au No Man's Land, là où tout se négociait, ou presque, et la charité gratuite n'y avait que peu de place.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyMar 21 Aoû 2018 - 20:34
hrp:
 

Les deux jeunes femmes qu’il avait en face de lui eurent des réactions différentes. L’une semblait plus calme, plus posée dans la recherche d’information là où la seconde était plus sanguine et prête à bondir sur la moindre information qu’elle pourrait obtenir. Par contre, une chose était sûr, il ne voyait pas vraiment de colère dans leurs visages, elles ne semblaient pas chercher Romy par vengeance ou d’autres prétextes bidons qui feraient d’elles des dangers potentiels. Après tout, lui-même ne savait pas ou elle était, mais s’il pouvait éviter que des dérangés ne la cherche en plus, c’était toujours ça de pris.

La première expliqua que Romy était une amie et qu’elles n’étaient pas là pour des ennuis, la deuxième était plus inquiète, plus sensible sur le sujet, avait un accent russe prononcé, roulant les R comme un méchant de films d’espionnages. Un peu plus et il s’attendrait presque à ce qu’elle lui explique son plan pour conquérir le monde, mais elle préféra lui dire qu’elle avait de quoi payer pour des informations.

« Malheureusement, y’a pas besoin de me payer pour ce que je vais dire… J’en sais pas plus que vous. » Lâcha-t-il en soupirant. « Au mieux j’essaie de donner de fausses informations à des gars qui essaient de la trouver pour des trucs pas nets, moi ça me fait un du bénef’ et elle a moins de déglingués au cul. » finit-il tranquillement. Il n’était pas forcément fier d’arnaquer des gens, mais quand ces derniers étaient des débiles dangereux qu’il ne supportait pas… Il n’allait pas s’en priver. Il faisait passer sa survie au-dessus de leur envie de sang.

Il sembla réfléchir, se massant les tempes d’une main puis regarda autour d’eux. Plus loin il y avait un coin tranquille, avec moins de monde. Dans le No Man’s Land les murs avaient toujours des oreilles, et certaines personnes malintentionnées pouvaient toujours écouter ce qui allait se dire pour revendre des informations au plus offrant en se foutant entièrement des conséquences. Le jeune homme fit alors un signe de tête aux deux jeunes femmes pour leur montrer le coin en question.

« Par contre si on peut se dire ce qu’on sait déjà, on pourrait se faire une idée de où elle est ou quoi lui dire si l’un d’entre nous la recroise, non ? » Continua-t-il calmement en faisant un premier pas vers la localisation qu’il avait montré. Il avait décidé de leur faire confiance pour le coup, et s’il pouvait rajouter des pièces au puzzle de la disparition de l’égyptienne et de son amie, peut-être qu’il pourrait commencer sérieusement à comprendre ce qu’il se passait et dans quelle embrouille celle qu'il protégeait contre des informations utiles s'était foutue.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8771
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? EmptyMer 22 Aoû 2018 - 15:17
Payer ? Autant Selene était ravie de voir que son alliée suivait le mouvement pacifique – elle consentit donc à baisser le bras qui empêchait la russe de se jeter sur l’inconnu – autant elle n’était pas habituée à l’ambiance de « troc » qui régnait dans cet entrepôt. Elle ne comptait pas marchander pour si peu ! Après plus de deux ans comme cheffe d’un petit groupe, la musicienne n’avait pas besoin de négocier pour obtenir ce qu’elle voulait. Encore moins quelque chose d’aussi impalpable, et dérisoire, que la localisation d’une personne qu’elles cherchaient pour son bien.

En filigrane, la benjamine comprenait que c’était un univers auquel Roza était bien plus familière : la veille, elle lui avait aussi demandé si la confidence au sujet du phare de Port Ludlow était « gratuite ». Ses sourcils s’étaient brièvement froncés mais se radoucirent immédiatement quand l’homme assura qu’il n’attendait rien en échange. Bien. Quelqu’un de raisonnable. Un mince sourire sans réelle joie colora ses lèvres pâles après que leur interlocuteur ait avoué aiguiller certains types sur une mauvaise piste.

- On dirait qu’elle a un ange gardien, commenta-t-elle non sans un regard à sa partenaire.

Elle n’était pas au courant que la dénommée Romy était couverte par un gars comme lui ? Ceci dit, ni lui ni la russe n’avaient été clairement prévenus de ses intentions alors qu’elle avait sciemment disparu. Selene n’avait jamais rencontré l’égyptienne mais elle la visualisait comme une personne entourée d’un voile de secrets. Intimement, ça ne lui inspirait rien de bon, mais en même temps… pouvait-elle la blâmer ? Elle-même cachait des chimères monstrueuses à ses proches et compartimentait son plan pour aider le ranch. Toujours un mystère dans le mystère, une porte de sortie dissimulée. C’était en partie comme ça qu’elle avait survécu aussi longtemps. Tout en se dirigeant vers le coin désigné par le jeune homme, un peu à l’écart des oreilles curieuses, la pianiste prit les devants :

- On ne sait pas grand-chose en fait, on aura vite faite le tour, elle marqua un blanc, cherchant à évaluer à quel point elle faisait confiance en ce type… et décida que pour l’instant, elle ne lui faisait pas pas confiance, on a trouvé un mot chez elle, destiné à… je suppose n’importe qui qui saurait où elle se planquait. Elle serait partie, on pense, de son plein gré. Elle dit qu’elle va bien et que ce n’est pas la peine de la chercher.

Ce qu’elles étaient bien évidemment en train de faire. Pour la suite, elle laissait à Roza l’opportunité de compléter : il y avait peut-être des éléments qu’elle consentirait à donner à leur interlocuteur auxquels la musicienne ne pensait pas.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did we come for nothing ?   Did we come for nothing ? Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Did we come for nothing ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: