The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Mauvaise graine -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 164
Age IRL : 25
MessageSujet: Mauvaise graine   Sam 21 Juil 2018 - 22:01
Pour les insectes et tout ce qui a des ailes transparentes, c’est chez Savannah qu’il fallait sonner. Valentine avait entendu parler de la métisse. Elles n’avaient pas beaucoup de chose en commun. Même leur domaine de prédilection ne pouvait pas être plus éloigné sur le principe. Certes, il s’agissait de nature, mais de deux extrêmes qui allait foncièrement ensemble. Mais dans la réalité, la chose était beaucoup moins évidente. A vrai dire, dans un premier temps Valentine ne savait pas bien si Savannah serait en mesure de l’aider, ou même la conseiller. ses questions ne portaient pas tant sur les mouches qui pouvaient tourner autour des cadavres, mais bien plus sur une utilisation possible de dit insectes. D’ailleurs, quand Valentine avait appris l’ancienne profession de Savannah, elle ne démordait pas de savoir comment Savannah voyait les choses, elle qui avait côtoyé la mort bien plus souvent que la jeune française.  Peut être même allait-elle oublier la raison de sa venue chez Savannah. Il était rare qu’elle fasse la premier pas, mais désormais ses nouvelles responsabilités l’obligeaient à devenir à défaut de plus sociable et cordiale, plus … entreprenante.

De ce qu’elle avait compris d’ailleurs, Fersen était un .. personnage. Mais Valentine avait découvert au fur et à mesure des semaines qui avaient passées qu’il y en avait très peu d’habitants par ici qui était d’une ennuyante normalité. Et elle avait beau essayé de tourner ses questions et ses problématiques dans tous les sens sans trouver de réponses, elle n’avait pas grand chose à perdre à aller trouver un autre oeil expert dans le domaine qui lui posait problème. C’est bien entendu après sa routine matinale qu’elle put se mettre en route, arrosage, cerclage, désherbage et compagnie. Sur la table de la cuisine on pouvait voir quelques plans d’une amusante astuce pour créer une serre sans avoir besoin d’une quantité de matériel. Pour l’instant rien ne semblait la satisfaire, alors elle avait laissé ça pour d’autre jour.

Ce n’est pas la main vide que Valentine s’est mise en route. Elle estimait qu’il était toujours préférable de mettre toutes les chances de son côté quand elle avait pour demander quelque chose que ce soit pour un objet ou pour le temps de quelqu’un. Et elle avait rapidement découvert qu’il était facile de corrompre un habitant du camp avec la vision de légumes frais ou préservés dans de l’eau ou du vinaigre. La jeune française avait donc pris un peu de récoltes du jour ainsi que deux bocaux d’haricots verts préservés, ça ne vous fait pas rêver ? Par les temps qui court, vous auriez bien tort.

Elle toque à la porte, et attends désormais qu’on lui réponde. Elle n’était d’ailleurs pas bien sure de trouver Savannah chez elle. Peut être qu’elle aussi allait se balader dans les alentours à la recherche d’un insecte. Mais peut être était-ce un raccourci très clichés, peut être même insultant. Mais il n’était pas rare dans son cas à elle de la trouver les mains pleine de terre quand elle vous ouvre la porte. Son cas n’était pas une généralité, et c’est pour cette raison qu’elle attendit patiemment que la porte s’ouvre.

« Bonjour Savannah. »


We're f`cked
Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Ici comme dans l'au delà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Savannah Fersen
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/02/2018
Messages : 243
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Mar 24 Juil 2018 - 13:31
Savannah bossait, encore et toujours, elle était à fond dans ce qu'elle faisait, et appréciait les sorties natures qu'elle faisait faire aux gosses du camp. ces derniers apprenaient des choses, et en même temps Savannah leur promulguait d'autres connaissances, de la culture générale par moment. Elle savait bien s'entendre avec eux, après tout, un adulte qui aime avoir les mains dans la terre, sur les arbres c'est comme un grand enfant et ça plaît aux bambins.
Ce matin cependant, elle avait juste voulu profiter d'une grasse mat', n'avait pas voulu aller pointer son nez au labo. A quoi bon, Lawrence serait encore en train de faire la tronche, et la métisse devrait se contenter d'attendre le lendemain pour enfin obtenir les résultats des échantillons qu'elle avait fait. Faire fusionner le liquide sécrété par les larves et le venin des guêpes. Voir ce que cela pourrait donner et ensuite, elle devrait chercher un petit animal sur lequel tester sa concoction. Alors bon, mis à part attendre, elle s'était dit que rester au lit ne lui ferait pas de mal. Elle avait passé la soirée en compagnie de son ami polynésien et avait finit cette dite soirée dans ses bras. C'était donc en émergent doucement, qu'elle le vit toujours là, endormit. Au moins ainsi il ne déprimait pas et il paraissait plus apaisé.

Une fois levée, la métisse alla se laver et enfiler quelque chose de plus propice, un jean et un t-shirt. Elle enfila des baskets et se dirigea dans la cuisine pour se servir un café. C'était appréciable les matins comme ceux là. Tranquille, juste le bruit lointain des gens qui passent dans le camp.
Observant au dehors elle vit une silhouette presque méconnue se diriger vers chez elle : Valentine. Savannah avait appris qu'elle gérait un potager, des plantes. Cette brune devait sensiblement avoir la main verte. Elle était d'origine américaine et française à ce qu'on lui avait raconté. La France. Jamais Savannah n'y avait mis les pieds, mais elle savait que son père et sa défunte mère y étaient allés avant sa naissance. Détournant le regard de la fenêtre, et toujours sa tasse à la main, elle ramassa les cadavres des bouteilles laissées sur la table basse avant d'entendre toquer. Visite visite. Mis à part Elias, elle pouvait s'attendre à voir Peter, Stan, Sacha ou son boss. La dernière option lui semblant fort peu probable. Alors l'afro-américaine déposa les bouteilles dans la poubelle et la tasse sur la table avant d'aller ouvrir sa porte et découvrir la petit française devant sa porte et les bras chargé. Valentine était plus grande que Savannah en taille mais ça, elle s'en fichait, pour l'entomologue la jardinière serait toujours la "petite française". Entendant cette dernière la saluer, la tressée s'arma d'un sourire amical et arqua un sourcil. "Salut Valentine ! C'est étrange de te voir toquer à ma porte. Que me vaux ce plaisir ?" Le ton était cordial, jovial même et la scientifique se poussa de l'entrée pour ouvrir la porte un peu plus et inviter cette dernière à entrer dans sa demeure.

Refermant la porte derrière elle, Savannah fit signe à la brune de la suivre, autant ne pas la faire aller dans le salon qui réclamait un bon coup de ménage et témoignait de la nuit agitée qu'elle venait de passer. Guidant donc cette invitée impromptue dans la cuisine elle se tourna vers elle. "Je t'en prie prend une chaise. Veux tu un café, un thé, un verre d'eau ?" L'experte en insecte se montrait polie avec la française qu'elle ne connaissait pas vraiment, après tout, elle n'avait jamais rien eu à lui dire, alors pourquoi ce serait-elle forcée à aller vers elle. Mais la venue de Valentine venait d'actionner chez elle la sonnette de la curiosité. "Tu as besoin de quelque chose ?" Toujours souriante, elle se servit un nouveau café et patienta ses réponses.



- Play with the Death-
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 164
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Lun 30 Juil 2018 - 22:29
Valentine se montrait désormais beaucoup plus sociable. Mais forcément à partir de rien on ne pouvait que s’améliorer. L’accueil qui lui avait été réservé par la jeune métisse lui sembla plus que cordial et chaleureux. Elle ne savait pas vraiment à quoi elle devait s’attendre mais de prime abord elle avait été agréablement surprise par la cordialité de la jeune femme. Elle n’avait pas le même enthousiasme quand il s’agissait d’avoir des gens chez elle. Mais peut être était-ce lié au fait que la dernière visite en date qu’elle avait eu, lui avait laissé un gout plus qu’amer en travers de la gorge. Valentine nota qu’elle avait sûrement eu le préjugé de croire qu’à cause de son ancienne profession Savannah serait quelqu’un de calme, froid et peut être un peu sombre. Un cliché qui vola en éclat dès les premières paroles qui passèrent les lèvres de Savannah. Elle commenta sur le fait qu’il était étrange de la voir toquer à sa porte et Valentine ne put avoir qu’un sourire léger. C’était la première fois qu’elle toquait à la porte de Savannah, alors forcément ça paraissait incongrue, mais Valentine avait l’impression que ça n’allait pas être la première ou la dernière fois qu’elles se verraient. Valentine à la tête du projet de plantations allait sûrement venir toquer à la porte pour plus de conseils et d’informations sur ce qui la menait chez Savannah aujourd’hui.

« J’espère que je ne déranges pas. » fit-elle en passant la porte. La maison ressemblait à la sienne moins les plantes et les plants qui poussaient dans tous les sens. Les maisons du lotissement avait la fâcheuse tendance à se ressembler, une chose qu’elle n’avait jamais compris ou du moins dans lequel elle n’avait jamais eu l’intention de vivre un jour de vivre. Une tendance à laquelle elle s’était habituée mais qui ne lui plaisait définitivement pas. « Je viens avec quelques provisions, ce n’est pas grand chose. » fit-elle en s’asseyant et posant son sac sur la table de manière simultanée. l’habitude d’apport des provisions venait dans un premier temps de son éducation de toujours apporter quelque chose quand elle s’invitait chez quelqu’un, mais aussi parce qu’elle en avait fait un réflexe. Elle pose sur la table les deux bocaux ainsi que quelques pommes de terre et deux carottes. « Un café serait … un vrai plaisir. » fit-elle en croisant les jambes.

« Je ne sais pas si tu es au courant, mais j’ai pris la tête du projet pour des plantations en vue de devenir autosuffisant. » commença t-elle en retirant son sac de la table. « J’aimerais ton expertise en matière d’insectes qui pourrait éviter une utilisation de pesticides ou en matière de pollinisation. Je ne suis pas optimiste pour une ruche, mais qui sait être pourrais-tu plus m’informer à ce sujet. »


We're f`cked
Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Ici comme dans l'au delà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Savannah Fersen
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/02/2018
Messages : 243
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Sam 4 Aoû 2018 - 0:35
Si elle la dérangeait ? Non pas plus que cela, mais il est vrai que la trentenaire ne s'attendait pas à voir débarquer la Frenchie de si bon matin. Mais après tout ça lui permettrait sûrement de faire plus ample connaissance avec cette dernière. Voyant alors son invitée impromptue sortir des choses de son sac, la métisse arqua un sourcil curieux avant de découvrir les bocaux. Vraiment, ça avait quelque chose d'amusant de voir ça, ça lui faisait penser à la rousse anorexique dans cette série comédie de femmes aux foyers. Celles qui se présente avec son rang de perle, ses muffins et sa famille en habit du dimanche derrière elle. Certes la brune face à elle n'avait ni rang de perle, ni habit du dimanche, ni famille catho avec elle, et à la place des muffins ou autre pâtisserie, elle avait des bocaux d'aliments conservés dans du vinaigre. Au moins c'était utile. Savannah, répondit néanmoins à son interrogation en secouant négativement la tête, confirmant qu'elle ne la dérangeait pas. Elle avait simplement à espérer qu'Elias continue de dormir à l'étage et qu'il n'est pas l'extravagante idée de descendre soit nu, soit en boxer dans la cuisine. Chassant rapidement cette pensée de son crâne, elle pris le broc de la cafetière et servit la jeune femme avant de faire de même, remplissant une seconde fois sa tasse.

L'entomologue pris alors place et avança une main vers l'un des bocal pour le prendre et observer ce qu'il contenait. "Merci pour les présents. Mais il ne fallait pas, je n'ai rien à te donner en échange." Savannah se montrait toujours aussi souriante et polie envers Valentine. Et la voir apporter des présents la mettait presque mal à l'aise, mais la scientifique mis ce sentiment très vite de côté. Elle n'avait pas besoin de s'encombrer de cela. Elle reposa le bocal, et pris sa tasse pour en boire une gorgée et écouter ce qu'avait à lui exposer la cadette face à elle. Valentine parla de ce projet de plantation, l'entomologue ne pu s'empêcher de sourire largement en pensant à son boss, qui devait être ravi de cela, il pourrait y faire ses plantations perso. Cette image de Davis à quatre patte dans la terre la fit légèrement rire, mais elle se reprit rapidement. Reportant toute son attention sur la française. "Je te prie de m'excuser, mais je pensais à Monsieur Davis au milieu des plantations... Ce n'est pas contre toi, et ce projet est assez intéressant cela dit, ça nous permettrait en effet une nouvelle façon d'avancer." La présence de Valentine chez elle s'éclaircissait. Ainsi donc elle avait besoin de ses conseils. Valentine parla du fait qu'elle ne désirait pas de ruche, mais cela fit grimacer la tressée.

Marquant un léger silence pour réfléchir, elle soupira et s'enfonça dans le dossier de sa chaise de cuisine avant de lui répondre toujours aussi agréable. "Je suis ravie que tu aies pensé à moi. Et pour la terre je te conseille de ne pas chasser les vers de terre, ils aèrent le sol en creusant leur galerie. Ensuite pour les limaces et escargots, mettre de la cendre autour des pieds de plantation, et c'est à refaire quand il pleut, sinon on peut chercher un hérisson." L'entomologiste marqua une pause, cela lui rappelant ses années d'études au Canada, sur la faune et la flore. C'était étrange mais plaisant à la ois d'entretenir ce type de discussion, ça la changeait, c'était bien plus léger que ce à quoi elle était habituée et c'était très rafraîchissant. Un nouveau sourire orna le visage de la femme et elle ancra son regard sombre dans celui de Valentine.



- Play with the Death-
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 164
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Mar 7 Aoû 2018 - 17:35
Valentine sourit. Elle n’attendait pas grand chose en retour, sauf peut être un peu de temps, et quelques conseils éclairés de la part de l’entomologue. Valentine, certes troquait en général en échange de quelque chose de matériel, mais elle commençait à avoir assez de stock personnel pour pouvoir en faire profiter plus de monde. Elle espérait simplement trouver auprès de la métisse des réponses à ses interrogations. Elle s’assoit plus confortablement et se laisse tenter par la tasse à café qui lui avait été servie quelques secondes plus tôt. « Ce n’est rien, ne t’en fais pas. Au contraire, ça me fait plaisir. » dit-elle en la rassurant qu’elle n’attendait rien en retour.

Savannah semblait amusée par les plantations, quelque chose qui piqua la curiosité de la jeune française, avant que sa mine interrogative ne soit rassurée par le fait que Savannah imaginait simplement Lawrence a croupi dans les plantes. Il était vrai qu’il était réputé pour son appréciation de certaines plantes. Elle l’imaginait assez mal d’ailleurs les mains pleine de terre, mais peut être se trompait-elle. Pourtant, elle ne pariait pas trop sur le fait que Lawrence puisse faire partie des têtes les plus présentes quand les plantations auront besoin de main d’oeuvre. Elle hoche la tête, avec un fin sourire. Elle ne s’imaginait pas trop de chose à propos du nombre de bras forts qui viendraient aider. La jeune française avait appris à ne pas avoir trop d’attentes ou trop d’espoir, par pur instinct de préservation. La jeune métisse prit à nouveau pour répondre aux interrogations de Valentine. En effet, la situation des plantations soulevait de nombreuses autres questions, elle ne souhaitait pas compter sur des pesticides pour plusieurs raisons. Il ne s’agissait pas de simplement planter quelques graines de maïs ou de blés et d’attendre l’opération du saint esprit. Elle était encore jeune, de nombreux de ces cours en études lui restait en tête, si bien qu’elle se posait un bon nombre de questions.

« Un hérisson ? Carrément ? » fit-elle relativement surprise. « C’est une chasse qui promettrait d’être des plus divertissante.  » fit-elle pensive en réchauffant ses mains sur la tasse fumante, imaginant Ela, June et Lawrence à la recherche d'un hérisson la fit sourire.. Elle fut un peu distraite par des souvenirs d’enfance dans les vignes à observer les hérissons aux premières heures du jour qui allait et venait doucement entre les pieds de vignes à la recherche d’une petite douceur à se mettre sous la temps. Valentine trouvait parfois encombrant le fait d’avoir quelques souvenirs qui apparaissait sans crier gare dans sa tête, mais il y avait toujours quelques de réconfortant. Les souvenirs pittoresques qu’elle gardait, la rassurait dans l’idée qu’elle n’avait rien inventé. Rapidement son attention se reporta sur Savannah. « J’ai peur de me retrouver avec une volée de pucerons. L’utilisation de pesticides me déplait profondément.. Dans mes souvenirs les coccinelles seraient l’ennemi parfait. Mais je déplore de ne pas en voir beaucoup .. Tu pourrais charger la classe d’enfants d’aller à la chasse aux insectes, une pierre, deux coups.   » déclara t-elle en riant doucement avant de prendre une longue gorgée de café. Un bonheur, un véritable bonheur de pouvoir du café, elle n’en avait plus depuis un petit moment, et elle prenait chaque opportunité sans honte, ni embarras à chaque fois.


We're f`cked
Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Ici comme dans l'au delà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Savannah Fersen
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/02/2018
Messages : 243
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Mer 8 Aoû 2018 - 22:33
Ah l'élégance et le savoir vivre français ! L'Amérique pouvait bien prendre exemple sur le pays de la baguette et du vin concernant ces deux attraits. Savannah était tout de même surprise et ravie de recevoir tel présent. Alors elle laissa Valentine lui dire que ce n'était rien, hors pour certain c'était déjà beaucoup. L'entomologie troquait parfois des pack de bières contre certaines choses dont elle avait besoin, ou bien elle se débrouillait pour se prodiguer des produits en échange d'un peu plus de confort de vie dans son chez elle. C'était ainsi que cela fonctionnait. Par échange.

Ecoutant toujours Valentine, elle lui apporta quelques idées avant de sourire amusée en la voyant aussi imaginer Lawrence à terre en train de surveiller ses plantations particulières. ce serait tellement amusant, peut-être même qu'elle le trouverait sentimentaliste si elle le voyait ainsi. Car en attendant, ce type était la neutralité et je m'en foutisme absolue. Et pourtant elle se plaisait à lui montrer qu'elle n'était pas sotte et qu'elle savait des choses dans un domaine qu'il ne maîtrisait pas et bon dieu que c'était plaisant de le voir par moment à court d'arguments sarcastiques. Un vrai régal !

Mais la voix et le regard étonnés de sa comparse quand elle nomma le hérisson, la fit sourire avant de rire lorsqu'elle imagina June et Lawrence à terre en train de chercher un pauvre petit hérisson. Savannah pouffa de rire avant de rire plus franchement et regarder la jeune femme avant de reprendre son sérieux tout en remettant d'un geste de la main quelques tresses en arrière. Bon dieu ce qu'elle pourrait donner pour assister à ça ! Elle donnerait beaucoup, sûrement. Mais l'idée de la planteuse de carotte concernant les enfants lui paraissait sympathique, au moins ça les occuperait. Mais hélas le hérisson ne sort que la nuit.. "Ce serait vraiment amusant ! mais le hérisson ne sort que la nuit, alors c'est un peu râpé pour que les enfants cherchent ce pauvre animal. POurtant avec un bol de lait on peut en avoir. Mais leur faire chercher des coccinelle est une bonne idée oui." Et nourrir un hérisson avec du lait était la meilleure chose à faire pour en garder un dans son jardin.

Elle marqua une pause, repris une gorgée de café et fronça un peu les sourcils tout en réfléchissant encore un peu. Des idées elle en avait mais elle ne pouvait tout lui dire qi elle ne visionnait pas le potager, alors posant sa tasse pratiquement vide sur la table elle se redressa et plongea son regard sombre et brillant dans celui de la frenchy. "Pourrais-tu me faire visiter ton potager. Peut-être que je pourrais mieux te conseiller en voyant les lieux en observant la terre. Et puis je pourrais aussi t'apporter des insectes bons pour l'évolution des plantes et des légumes." La métisse ne perdait pas son sourire, ni sa bonne humeur. Elle appréciait rendre service et ce projet avait quelque chose d'intéressant et de rafraîchissant.



- Play with the Death-
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 164
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   Sam 11 Aoû 2018 - 0:31
Ça faisait quoi.. deux ans maintenant ? Plus même. Elle se prenait toujours à rêver de sa vie d’avant, à en être distraite par les souvenirs réminiscents d’une vie passée. Le plus dur et c’était ce qu’elle s’était dit les premières semaines, c’était de ne pas savoir comment ils étaient morts. De ne pas savoir à quoi ressemblait les vignes, de ne pas savoir comment ils étaient tous morts chez elle.  Sa mère n’avait jamais été du genre à marcher sur quelqu’un pour survivre, encore moins son Pierre. La normalité c’était d’être mort. C’était eux, les survivants, les vivants qui n’étaient plus la norme. Elle soupira doucement. Elle pouvait penser et réfléchir aisément, cette conversation était agréable, facile, parfois un peu naïve à parler d’hérissons, de vers de terre, et autre petits insectes rampants. Elle eut un rire doux, comme un constat de la chance qui était la leur, de vouloir boire tranquillement un café, alors que dehors il n’y en avait surement encore qui mourrait, ou pire encore qui les enviait et fermentait quelques plans pour leur arracher ce qu’ils avaient construit.

L’idée de mettre à l’oeuvre les petits mains enfantines pour ce qui était d’une chasse aux coccinelles semblait résonner chez Savannah. Valentine était d’ailleurs surprise d’avoir réussit à ne pas faire passer cela pour du travail d’enfants, mais il était certainement ludique pour les gamins de chercher à récupérer ces petits pois rouges et noirs qui porte chance quand elle s’envole du bout du doigt. Valentine hocha la tête. Elle enregistrait les informations que Savannah lui donnait. « Si les enfants y voit un jeu et que ce jeu est utile, on ne pourra que s’en féliciter. » fit-elle après avoir bu une nouvelle gorgée salvatrice de café. Savannah était une oiseau d’étrange augure, incroyablement joyeuse, et joviale, le relatif opposé de Valentine. Certainement avait-elle été trop habituée aux cadavres pour s’en faire une montagne.. Valentine ne saurait dire, et ne chercherait pas à expliquer un caractère qu’elle estimait agréable et rafraîchissant. Savannah demanda ensuite si Valentine serait d’accord de lui faire visiter son potager. Valentine ne put s’empêcher de sourire. Peu de gens savaient ce qui les attendaient quand ils faisaient cette demande. On s’imaginait certainement que seul le jardin avait été envahi par les élucubrations horticoles de la jeune française, mais c’était lourdement se tromper. « Avec plaisir. » commença t-elle. Elle était toujours enthousiaste à l’idée de pouvoir partager un peu si ce n’est de son savoir, parler un peu de la chose dans laquelle elle excellait et brillait. Sa maison ressemblait à un laboratoire pour fanatique de plantes, fait e bric et de brac et avec l’aide précieuse de Lucas et Clayton, elle avait pu mettre en place plusieurs ingénieux systèmes. Elle en était profondément fière. « Par contre ne t’attends pas à de la sobriété, ce n’est pas que le jardin que j’ai envahi.. Je pense avoir franchi la limite en plantant des champignons dans la cave.. Mais ça te donnera certainement une idée de ce qui peut me préoccuper. » Elle se croque un peu la nuque d’un mouvement circulaire.

« Si tu veux, nous pouvons y aller après. J’avoue que je ne laisserais pas une goutte de café dans ma tasse. »


We're f`cked
Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Un faux prélat est là (..) La dame à la faux est là. Ici comme dans l'au delà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Mauvaise graine   
Revenir en haut Aller en bas  
- Mauvaise graine -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» [abandonné]En bien mauvaise posture [PV : Ezekiel]
» Une très mauvaise journée...
» Mauvaise matinée [Taylor D.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: