The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Partagez
- Everyone's got their chains to break -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break   Everyone's got their chains to break - Page 2 EmptyDim 18 Nov 2018 - 14:11
La confiance qu’il plaçait en elle, elle ferait ce qu’elle pourrait pour en être digne. Parce qu’elle y croyait, elle aussi. Elle y croyait encore. Les habitants de l’île méritaient leur chance, mais elle devait d’abord les unir et les rassembler sous une même bannière. L’individualité des siens était leur plus grand fléau, cela pouvait les mener à leur perte un jour. Si elle était de taille pour le leur faire comprendre ? Elle espérait. Le changement prenait du temps, beaucoup, en ce qui concernait ses desseins. Mais Ela était patiente. Du moins, jusque-là.

Le bourbon n’était décidemment pas sa boisson préférée, mais si c’était pour faire plaisir à Donovan, elle pouvait bien se permettre un verre. Au moins un. Le liquide ambré lui brûlait encore la gorge, alors que l’homme justifiait sa propension pour l’alcoolisme derrière une excuse de saveurs et de plaisirs. L’israélienne sourit, peut-être un peu plus franchement. « Tu vois que tu peux utiliser de jolis mots pour énoncer une dépendance quelque peu dégradante. » Pour enjoliver les choses, le militaire savait utiliser sa langue. Pour faire tourner la tête des jeunes femmes aussi, si elle devait se fier à ce qu’elle devinait dans le regard de la jeune Evelyn. « Tout le monde ne peut pas se permettre de lâcher-prise… Ce serait libérer des démons que personne ne veut connaitre. » Parce que ce qui tempêtait dans son esprit, c’était la peur, les doutes, les angoisses. Elle ne pouvait pas se permettre de tout lâcher, on attendait d’elle qu’elle ait les épaules pour tout supporter. Pour être un exemple pour les siens. C’était compliqué étant donné que peu ici croyaient en elle, le lâcher-prise lui était ainsi doublement interdit. Mais face à Donovan, elle se sentait suffisamment en confiance pour ramener le verre à ses lèvres une deuxième fois. Elle toussa à nouveau, mais grimaça beaucoup moins. « C’est moins atroce la deuxième fois. » Admit-elle. Sans doute que son gosier était déjà anesthésié.

« Je ne peux pas… Lâcher-prise. Pas ici. » Dit-elle en regardant le fond de son verre. « Le seul endroit où je peux être moi-même, c’est dans notre maison… Avec Merl. Ici, je ne peux pas me laisser aller, il y a trop d’enjeux et trop de regards posés sur moi. » Elle leva le regard vers lui, un peu amusée. « Il n’y aura vraiment que Merl pour parvenir à me dérider Donovan, l’exploit serait bien trop difficile pour toi. » Malgré son ton léger, la jeune femme restait impitoyablement sérieuse. Peut-être un peu trop encore, mais c’était ce qu’elle était. Une femme tout en retenue. « Et en parlant de choses sérieuses… Donovan. J’espère que tu prendras soin d’Evelyn. » Peu importe ce qu’ils étaient l’un pour l’autre à ce jour. Il n’y avait pas de menace, ni de leçon de morale dans sa voix. Elle était un peu comme une mère pour cette jeune fille, même si elle gardait ses distances et n’intervenait pas dans ses choix. Elle avait beaucoup de tendresse pour la jeune femme. « Tu vaux mieux que ta réputation, tu sais. » Elle avait beaucoup d’estime pour lui, beaucoup d’espoir aussi. Et puis, cela l’ennuierait de le détester parce qu’il aurait blessé la jeune Evelyn.  

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break   Everyone's got their chains to break - Page 2 EmptyMar 20 Nov 2018 - 16:05
« Hey j’peux utiliser plein de jolis mots pour parler d’une chiée de dépendances qu’elles soient dégradantes ou pas. » annonça presque fièrement le tatoué, parce que ouais, dans son cas les dépendances se limitaient pas à la boisson, y’avait aussi tous les jolis petits culs qui se trimbalaient sous son nez depuis le début de la fin. Enfin même depuis avant, mais depuis le lancement très spécial de leur épidémie préférée, Donovan voyait plus que ça, comme un besoin de toutes les avoir avant d’y passer. « Tout le monde a des démons à garder enfermer, suffit de savoir lesquels laisser sortir, tout est dans le contrôle … incontrôlé. » Hashtag, philosophe perdu à ses heures.

Mais au moins Amrani se laissait tenter et descendait un peu plus ce verre de bourbon qu’il lui avait servi. Là elle lui faisait plaisir. C’est moins atroce la deuxième fois. Donovan éclata de rire. « J’ai pas l’habitude d’entendre ça … » souffla-t-il avec un sourire entendu avant de soupirer doucement. Pas lâcher prise ici ? Ici dans ce bureau ? Ici à Renton ? « Oh tu sais j’recule jamais devant un défi quand j’en vois un, c’est jamais drôle si c’est du tout cuit. » Double, quadruple sens même dans sa phrase, mais au final c’était simplement pour la pousser dans ses retranchements, qu’elle explose, parce que c’était toujours drôle de faire chier Ela. C’était comme ça qu’il avait réussi à l’aider à s’en sortir, apprendre à se démerder. En réalité, Donovan se lançait jamais dans une entreprise qu’il savait soit trop facile soit courue d’avance. Il aimait les défis qu’il pouvait relever, pas les missions suicides.

Si le redneck à chapeau savait la dérider, alors tant mieux pour lui, tant mieux pour eux parce qu’autant l’un que l’autre méritait sans doute tout ça. C’était pas lui le mieux placé pour savoir qui méritait ou non de s’éclater et de mener une belle vie, une vie riche. Mais voilà que la brune se lançait dans une discussion sérieuse. Sérieusement ? Elle savait comment faire tomber l’ambiance, note pour lui-même : éviter d’inviter Ela à une soirée strip poker, sinon elle saurait lui rappeler qu’il naviguait dangereusement entre deux eaux.

« Collins ? Pourquoi j’prendrais soin d’elle ? Et surtout pourquoi j’prendrais pas soin d’elle ? » Il jouait les innocents, en réalité il savait très bien prendre soin d’elle tout comme il savait parfaitement la traiter comme de la merde tout en se souciant d’elle. Bordel, c’était compliqué dans son crâne, c’est pour ça qu’il préférait s’occuper que de ce qu’il se passait dans son futal, c’était plus simple, c’était binaire. « Mais ouais t’en fais pas, j’fais gaffe à elle. » ajouta-t-il finalement en haussant les épaules avant de s’enfiler une nouvelle gorgée de Bourbon.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break   Everyone's got their chains to break - Page 2 EmptySam 15 Déc 2018 - 21:33
Et il était fier en plus, de cette incroyable capacité à pouvoir parler des différents vices de l’homme avec de jolies phrases. Elle devait lui accorder un sourire, c’était mérité. Un sourire quelque peu amusé, qu’elle n’accordait qu’aux personnes qui la connaissaient un temps soi-peu. Personne ici ne pouvait se targuer de vraiment la connaître, seul Merl la comprenait. Il savait d’où elle venait, où elle allait. Personne n’essayait de vraiment comprendre. Mais Donovan, tout comme Evelyn, faisait partie de ces personnes qu’elle appréciait, sur qui elle comptait. Parce qu’il lui avait donné sa chance sur le terrain, et qu’il continuait de croire en elle, même si c’était couru d’avance. Et puis, parce qu’il n’avait aucune retenue, elle se sentait peut-être plus libre de relâcher la pression qui nouait ses épaules. Un peu. Qui était-il pour la juger ?

Donovan en rajoutait, encore. Et elle leva les yeux au ciel, se tortillant quelque peu sur sa chaise tant elle était partagée par l’agacement et cette sensation qu’elle devait laisser tomber. Ces insinuations n’étaient pas vraiment pour elle, Donovan prenait surtout plaisir à la déstabiliser. C’était facile, étant donné que l’architecte n’était pas familière de ce genre d’humour. « Donovan… » Gronda-t-elle, elle-même indécise sur le ton qu’elle devait employer avec lui. Il la déstabilisait, pour sûr. Non pas comme une adolescente soumise à ses hormones, mais plutôt comme une femme – trop prude – qui ne savait que faire de cet humour. Il agissait ainsi avec elle depuis le premier jour. Elle pensait réellement – après avoir appris à le connaitre un tant soit peu – que c’était pour son bien. Il avait fallu le temps avant qu’elle ne comprenne, mais il ne faisait que lui donner des armes pour garder la face. S’endurcir, également. Quelque part, c’était grâce à lui qu’Ela ne rougissait plus quand on l’appelait Poupée.

Sa réponse concernant Collins la tempéra quelque peu. Faisant tourner le liquide ambré de son verre, elle posa les yeux sur lui. Il évitait la question, ou plutôt, il n’assumait probablement pas que cette question le touchait réellement. « Bien. » Dit-elle, simplement. « Vous le méritez tous les deux. » Puis elle leva un peu son verre et le vida d’un trait, ne pouvant réellement pas s’empêcher une grimace alors que le liquide qui lui brûlait la gorge. « Mon Dieu.. » Dit-elle dans un souffle un peu haletant. Elle ignorait bien ce qui pouvait pousser autant de personne dans son entourage à vider ce type de bouteille d’un trait. Mais il avait fait l’effort de répondre avec un certain sérieux à la question posée concernant Evelyn, elle pouvait lui montrer qu’elle pouvait prendre un risque, elle aussi. Du moment que cela ne se terminait pas de la même manière que la dernière fois où elle s’était laissée aller à la boisson. Les lèvres de Nathan s’écrasant brutalement sur sa bouche, forçant le barrage de ses lèvres pour entrainer sa langue dans une danse des plus indécentes. A ce souvenir, Ela ne put réprimer un frisson devant Donovan, et son regard se noircit soudain. « Tu devrais peut-être t’en aller, avant que l’alcool n’achève de me révéler les démons que je ne souhaite pas faire sortir. » Dit-elle avec sérieux, et une certaine inquiétude. C’était un lâcher-prise dangereux. Et Dieu sait à quel point Ela ne tenait pas l’alcool.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break   Everyone's got their chains to break - Page 2 EmptySam 22 Déc 2018 - 8:46
Ils le méritaient tous les deux ? Donovan était pas sûr de comprendre quoi, de vouloir comprendre seulement. Avec Collins c’était juste … leur truc, sans prise de tête, c’était clair, du moins ça l’était pour lui et Donnie avait cette crainte que ça le soit pas pour elle et il l’ignorait justement royalement. La plupart du temps, mais Ela pointait là l’évidence même, y’avait un monde entre Evy et lui et le tatoué savait qu’il finirait par la blesser, que ça pourrait pas finir bien entre eux. Une sorte de certitude, presque gravée dans le marbre, parce que toutes celles qui avaient traversé sa vie, avaient justement fait que la traverser sans rester pour différentes raisons. Et une gorgée de bourbon pour noyer les doutes, une.

La réaction d’Ela qui venait de boire également lui arracha un mince éclat de rire. « Ah c’est goûtu, ça a du retour, c’est pas une boisson d’fillette Ela. » Il se moquait un peu, mais en revanche il manqua quand même pas le changement de son regard, quoi ? Elle avait vu le diable dans le fond de sa coupette ? L’israélienne se renfermait à nouveau, c’était tout Ela ça, il y’avait beaucoup à découvrir, le tatoué en était persuadé, mais elle fermait tout, pliait boutique, à se demander comment Merl avait fait pour l’approcher. Ça devait être le chapeau.

Son verre à lui était pas encore vide, alors il partirait pas de suite. Au lieu de ça, Donovan s’avança sur le bureau, posant ses coudes sur la surface boisée en dardant son regard clair sur Amrani. « Tu pourras les garder enfermer aussi longtemps que tu veux, quand y’a un truc qui bouillonne, qui rugit, une bête féroce, plus tu la laisses enfermée, plus elle risque de tout péter en sortant. Parce que les démons … tu peux pas les garder loin de toi ou enfermés. » Il en savait quelque chose, il était ici au lieu d’être près de Beatriz et de sa fille qu’il préférait fuir plutôt que de l’élever.

Levant son verre à l’attention de la brune, Donovan reprit finalement. « J’finis mon verre, tu finis le tien, et t’auras le droit d’me mettre à la porte. » Si elle avait envie, sinon il resterait et ils pourraient finir d’autres verres, c’était pas le militaire qui allait dire non à quelques litres d’alcool en plus. Alcoolique. Ouais, sans doute un peu, mais bon, il appréciait juste l’alcool et la bonne compagnie.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break   Everyone's got their chains to break - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Everyone's got their chains to break -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: