The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Fighting the whole world again, mate -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyVen 19 Oct 2018 - 16:52

À bien y penser, il était assez étrange de s'être retrouvés ainsi, en plein dans une tempête de neige. Fallait-il croire au hasard ou au destin ? L'écrivain ne pouvait rien affirmer mais il était certain d'une chose : avoir retrouvé une tête connue dans tout ce cauchemar -même la tête de quelqu'un q'on avait côtoyé qu'un bref moment-, le visage d'un allié, n'avait pas de prix et était plus qu'appréciable désormais. Surtout maintenant qu'il pouvait se permettre de se dire que son groupe et lui avaient, quelque part, d'autres survivants sur qui compter. Bien sûr, cela n'évinçait en rien les risques qui pesaient sur leurs vies à tous, mais ç'avait un côté plus rassurant que de se savoir totalement seul dans ce monde. Et cette amitié nouvelle avec l'agent immobilier était encore fragile tout autant qu'elle était précieuse, d'autant plus maintenant qu'ils partageaient les mêmes maux. Certes, Kerwan avait perdu une compagne, ce n'était pas pareil que le Mainois qui avait perdu celui qu'il assimilait à un frère, mais il pouvait aisément le comprendre quand il lui disait espérer qu'elle revienne. Lui aussi espérait, de toute son âme, que le serrurier repasse un jour le pas de la porte, comme si de rien n'était. Mais cet espoir il l'avait enfoui au plus profond de lui, parce-qu'il était pire qu'affronter la potentielle réalité des choses. Celle selon laquelle ceux qui étaient perdus ne revenaient pas.

La tape sur son épaule accompagnée des mots du plus jeune provoquèrent un sourire reconnaissant sur le visage de Nigel qui hocha la tête en soufflant un « en effet » qui voulait tout dire. Oui, il savait pertinemment que Kerwan ne portait pas le blond dans son cœur mais il ne pouvait le blâmer pour cela. Après tout, ils n'avaient pas eu le temps de se connaître, et leur première rencontre avait été plus que compliqué. Ajouté à cela le fait que la première impression comptait pour beaucoup, surtout dans une relation aussi courte alors non, il n'en voulait pas le moins du monde à Kerwan de ne pas apprécier son ami disparu. Il lui était même reconnaissant, à dire vrai, d'être capable de mettre sa rancœur de côté pour lui exprimer ainsi son soutien.

Tous deux avaient encore un peu échangé sur les mauvaise surprises qui composaient leurs vies, restants attentifs à ce qui les entouraient, avant que Marvin ne se mette à détaler en direction d'une ruelle. Il y avait longtemps que l'écrivain ne le tenait plus en laisse, lui permettant ainsi d'évoluer librement bien qu'il en avait tout de même une dans son sac, au cas où. Et il y avait longtemps également qu'il n'avait pas filé de la sorte. Sans doute pas des errants, parce-que lorsque c'était le cas il restait tranquillement à ses côtés mais il devait bien y avoir quelque chose pour qu'il file ainsi. Tous les sens en alerte et après un échange de regard avec l'agent immobilier, Nigel s'était mis à courir en direction de la ruelle où s'était engouffré son compagnon à quatre pattes. Son piolet bien en main, récupéré dans la sangle de son sac à dos, il était prêt à agir au besoin. Mais ce ne fut pas nécessaire. Dans cette ruelle, seul un chat se trouvait face au canidé qui ne tarissait pas de grognements pour témoigner de sa dangerosité. Un soupir soulagé fila entre les lèvres du Mainois qui ne rangea pas pour autant son arme, se contentant de secouer la tête alors que Kerwan s'était approché pour faire fuir le chat.

« Et moi donc » avait-il rétorqué à ses mots en avançant à son tour pour agripper tranquillement Marvin au collier. Ce dernier lui jeta un regard un peu déçu, finalement résigné à le suivre. Des râles s'élevaient d'ailleurs des alentours. Une preuve supplémentaire que dans ce cauchemar, un chien pouvait être un atout comme un problème. « On va devoir s'activer si on ne veut pas se retrouver bloqués » avait lancé l'écrivain en sortant de la ruelle et se remettant à avancer dans la direction définie au départ. Quelques silhouettes se dégageaient déjà de certains bâtiments et ils n'auraient d'autre choix que d'en éliminer certains s'ils voulaient être certains de pouvoir continuer vers le Nord sans risquer d'amasser derrière eux une quantité considérable de rôdeurs.
Revenir en haut Aller en bas  
Kerwan Day
Overlook Hotel
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 575
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyDim 28 Oct 2018 - 13:01
Fighting the whole world again, mate. × ft. Nigel & Kerwan

Ils échangeaient tous deux leurs pertes, la disparition de quelqu'un a qui chacun tenait, de son côté. L'heure n'était plus à la rancœur ou encore à la haine, mais juste à la compassion. Ils étaient dans le même bain, tous les deux. Et ils ne pouvaient se comprendre que trop bien. La perte et/ou disparition d'un être que nous apprécions énormément est toujours du a accepter, en particulier en ces temps où les êtres humains commencent à se raréfier. Mais il fallait que les autres restants puissent conter la mémoire des personnes disparues, qu'elles aient été aimées, ou détestées. Chaque personne, telle qu'elle soit, avait eu sa place sur terre, et méritait de ne pas être oubliée. Et Isiah ne méritait pas non plus d'être oublié, même si l'ancien agent immobilier l'avait trouvé particulièrement con, la première et seule fois où leur chemin se sont croisés.

Mais trêves de bavardages. Il fallait resté concentrer et avancer un maximum; Kerwan voulait être rentré avant la nuit tombée; et ne voulait pas non plus faire attendre Emerson qui était partie au camp de Nigel. Alors leur pas s'était fait un peu plus accéléré, en tout cas du côté de Kerwan. Mais, celui qui accéléra le plus, ce fut Marvin, qui parti en trombe derrière une ruelle. Les deux compères se mirent à courir pour le retrouver derrière une ruelle, avec un chat errant. Kerwan a donc fait déguerpir ce sale félin, et regarda Marvin. Il semblait tendu, sans doute à cause du chat. Un coup d’œil échangé avec Nigel, et des râles se firent entendre non loin. Encore ?! Oh, qu'ils faisaient sacrément chier, ces rôdeurs de merde. A peine il suffisait de faire un maudit minuscule bruit, que toute la clique d'infectés se ramenaient. Kerwan ne put s'empêcher de lâcher un fort soupir.

- Let's go, alors.

Il pointa du doigt vers l'endroit où ils devaient aller, et Kerwan s'activa à commencer à courir, suivi de près par Nigel et son chien. Néanmoins, les aboiements du canidé avaient faits échos dans les rues environnantes, et les rôdeurs sortaient d'un peu partout. Quelques uns arrivaient en face, non loin d'eux. Alors, pour vite en finir avec ces infectés qui allaient leur barrer le passage, Kerwan demanda à Nigel de prendre sa hache, afin qu'il puisse se munir de son fusil à pompe. Il ralenti la cadence avant de carrément s'arrêter; prendre le temps de viser, et dégomma les premiers rôdeurs en pleine tête. Un à un, les corps désormais sans vie faillirent au sol. Enfin, après avoir remis son arme dans son dos, il repris sa hache, remerciant son ami.

- Ce sont pas trois rôdeurs de merde qui vont nous faire chier ! On a survécu à pire, hein ! Il s'était mis à rire, et repris sa course avec Nigel. Je te suis pas contre, je ne sais pas où on va.

Ils ne tardèrent pas à dépasser les quelques rôdeurs que Kerwan avait tué, leur sang qui finissait par quitter leur corps commençait à faire de belles petites flaques bien dégueulasses. Ne parlons même pas de l'odeur nauséabonde qu'ils dégageaient !
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyVen 23 Nov 2018 - 14:22

S'éloigner de ce coin était une priorité à présent, mais le Mainois avait bien l'intention de garder au maximum en tête la direction de l'endroit qu'il avait suggéré en retrouvant l'agent immobilier. Mieux valait qu'ils ne s'en éloignent pas trop s'ils voulaient éviter un détour conséquent. Se mettant alors en route, les des hommes et le chien n'avait pas tardé à courir pour gagner du temps, surtout du terrain à dire vrai. Les aboiements de Marvin avaient évidemment attiré quelques errants, notamment en face d'eux, là où ils devaient passer. Les contourner encore et risquer de tomber sur pire ? À éviter sans doute. « Ils ne lâchent vraiment la l'affaire » avait marmonné l'écrivain, un brin agacé, tout en sachant que ses paroles étaient sans réel fond. Bien sûr qu'ils ne lâchaient pas l'affaire, si c'était le cas depuis tout ce temps les Hommes fouleraient cette terre sans même plus se soucier d'eux. Serrant ses doigts autour de son tisonnier, il s'était apprêté à poursuivre son avancée jusqu'à eux avant que Kerwan ne lui tende sa hache. La prenant en arquant un sourcil, il fronça ces derniers en le voyant sortir son fusil à pompe. Pas sûr que les détonations jouent en leur faveur mais, après tout, les aboiements de son compagnon à quatre pattes avait déjà témoigné de leur position, ils n'étaient plus à ça près.

Alors que le plus jeune se chargeait des rôdeurs, Nigel s'assurait de son côté qu'aucun d'eux n'approchait pas les côtés ou l'arrière. Il eut d'ailleurs à en tuer un qui s'approchait un peu trop du dos de son ami, se servant de son fidèle tisonnier. Une seconde plus tard, l'agent immobilier récupérait sa hache et tous deux se remirent en route. « Ce serait en effet assez dommage de se faire avoir aussi facilement » avait-il rétorqué aux mots de son partenaire, lui adressant un bref sourire avant de reporter son attention sur l'avant. À lui de les guider donc, et autant qu'il reste concentré au maximum s'il ne voulait pas qu'ils se perdent ou qu'ils se retrouvent dans le coin opposé de la ville.

Après une bonne trentaine de minutes ils arrivaient aux abords de la zone commerciale d'Alderwood. Quelques errants s'étaient encore pointés sur leur chemin mais rien d'insurmontable ou d'inévitable. S'arrêtant cependant alors que le plus gros bâtiment était en vue, Nigel inspira. « On devrait pouvoir trouver quelques vivres à l'intérieur. » Du moins l'espérait-il. Ça ou au moins des vêtements ou d'autres éléments pour leur facilité la vie. Son expression se fit un peu plus grave. « Reste à espérer que le bâtiment ne soit pas plein d'errants... » Parce-qu'ils ne pourraient le savoir avant de s'en être approchés, tout en sachant qu'ils devraient se tenir prêts s'ils devaient filer rapidement. Avisant alors le canidé qui attendait qu'ils poursuivent leur avancée, il inspira. « Tu préfères l'entrée principale ou on tente celle de service ? » Après tout, si lui-même avec ses habitudes et préférences, il n'avait pas encore fait de sorties avec son ami et préférait se mettre en accord avec lui avant de prendre une quelconque décision.
Revenir en haut Aller en bas  
Kerwan Day
Overlook Hotel
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 575
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyVen 30 Nov 2018 - 16:33
Fighting the whole world again, mate. × ft. Nigel & Kerwan

Les rôdeurs étaient sacrément tenaces et collants ! Il fallait se débarrasser de ceux qui étaient en face, et Kerwan donna sa hache à Nigel pour qu'il puisse aussi se défendre, pendant que Kerwan utilisait son fusil à pompe pour éviter d'aller au corps à corps et prendre plus de risque de ne pas toucher et tuer les rôdeurs. Malheureusement, à chaque balle tirée, un lourd son se faisait entendre. Kerwan savait qu'il faisait beaucoup de bruit et allait forcément attirer davantage de rôdeurs, mais ils n'avaient pas le choix, ils devaient fuir très rapidement avant de se retrouver encerclés.
Petit à petit, les quelques rôdeurs face à eux chutèrent au sol, et les deux hommes ainsi que le chien arrivèrent sans encombre à leur niveau, et purent passer sans risque puisqu'ils étaient tous anéantis. Les trois ne cessaient de courir, et Kerwan ne put s'empêcher de lâcher un petit rire à l'entente des paroles de son collègue.

- Après tout ce qu'on a traversé, ce serait tellement con !

Il replaça son fusil à pompe sur son épaule grâce à la hanse, et repris la hache en remerciant Nigel. Maintenant, l'ancien agent immobilier suivait l'écrivain, car seul lui connaissait la route. Et Kerwan espérait qu'il ne reste pas trop de route à effectuer; afin qu'ils puissent vite se mettre à leurs fouilles. Ils avaient déjà perdu beaucoup de temps. Mais, en effet, ils arrivèrent assez vite à la fameuse zone commerciale dont Nigel avait parlé plus tôt. Après avoir passé outre en ignorant les rôdeurs qui étaient encore suffisamment loin, les deux protagonistes s'arrêtèrent et Kerwan pu souffler un peu. Il se tourna vers Nigel.

- Si on ne trouve même pas une paire de chaussette, je brûle tout le bâtiment !

Bon, en vrai, il n'y arriverait pas, ou aurait beaucoup de mal pour le faire, en effet. Mais il en avait un peu marre de galérer à se rendre dans un endroit en particulier, mais qu'il n'y trouvait rien. Le bâtiment semblait être vraiment grand, alors ils devraient tomber sur quelques petites choses encore; pas vrai ?
Ils avaient repris le route pour se rapprocher du bâtiment, se trouvant plutôt se le côté. Le plus âgé demanda à Kerwan s'il préférait une entrée en particulier, et après plusieurs minutes de réflexion, il finit par répondre.

- Tentons d'abord la porte de service ? Il y aura moins de rôdeurs là-bas. Autrement, si elle est fermée, faudra qu'on rentre par la principale. Mais croisons les doigts pour qu'elle ne soit pas fermée !

Kerwan suivit de nouveau Nigel jusqu'à la fameuse entrée, Par chance, il n'y avait quasiment pas de rôdeurs; alors ils pouvaient se permettre de bouger librement. Néanmoins, une fois arrivée devant la porte de service; celle-ci était couverte de poussière. Kerwan s'approcha et, au moment de tourner la poignée, elle sembla se déverrouiller mais ne bougea pas d'un pouce. Alors, le grand brun se tourna vers Nigel.

- Va falloir pousser, mon vieux !

Il se mis alors contre la porte, l'épaule gauche calée contre celle-ci. Il attendit que Nigel vienne aussi et les deux se mirent à pousser sur la porte de toutes leurs forces. D'un coup, la fameuse porte s'ouvrit grandement et provoqua un claquement contre le mur; et Kerwan manqua de tomber au sol mais se rattrapa à la dernière seconde grâce au mur.

- Bon, bah voila.

code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyJeu 27 Déc 2018 - 21:22

Autant dire que la remarque de l'agent immobilier lui arracha un bref rire. Le Mainois lui-même ne pouvait qu'espérer qu'ils trouveraient à l'intérieur plus qu'une paire de chaussettes et que son idée n'était pas qu'un plan totalement foireux qui ne les mènerait à rien d'autre qu'à des dangers constants. Risquer sa vie pour des ressources et des éléments réellement utiles oui, mais pour quelques vêtements... non, très peu pour lui. Et il était hors de question également de risquer la vie de son acolyte pour si peu, voire même de la risquer tout court même si, il ne se leurrait plus depuis longtemps, la moindre sortie était à risques. À bien y penser, même rester chez soi représentait un risque dans ce monde mais mieux valait ne pas imaginer constamment le pire. « J'ai un briquet si besoin » avait-il alors rétorqué à Kerwan en un sourire avant de reprendre son sérieux et se concentrer sur le bâtiment en face d'eux. Au vu de la superficie, ils devraient jouer la carte de prudence et n'auraient sans doute pas droit à l'erreur.

Il patienta quelques instants avant que son cadet ne propose de tenter la porte de service. Option qui convenait plutôt bien à l'écrivain : sans doute serait-ce plus sûr de passer par là plutôt que par l'entrée principale qui serait bien plus vaste et peut-être plus dangereuse. « Mieux vaut espérer qu'elle ne soit pas verrouillée » avait-il dit pour la forme, validant la proposition de son partenaire tout en prenant la direction de la fameuse porte de service. Sur le chemin seuls quelques errants se pointèrent devant eux et, autant par habitude que par prévision, les deux hommes les mirent rapidement hors d'état de nuire. Depuis combien de temps le trentenaire ne sourcillait-il plus en tuant l'un de ces rôdeurs ? Un certain temps déjà, mais mieux valait cela que de ne jamais s'y faire ou de les éviter constamment. Ces morts étaient leur quotidien à tous désormais, et si les vivants eux-même ne souhaitaient pas finir comme tel, ils avaient eu tout intérêt à bien vite laisser de côté une quelconque culpabilité quant au fait de prendre ce qui s'apparentait plus ou moins à une vie.

Surveillant les alentours alors que Kerwan ouvrait la porte, le brun fronça les sourcils en l'entendant dire qu'ils allaient devoir pousser. Au moins n'était-elle pas fermée mais était-ce seulement une bonne idée de mettre tant de force à pousser une porte sans savoir ce qu'il se trouvait de l'autre côté ? Peut-être, peut-être pas. Au pire des cas, l'un des deux pourrait réagir suffisamment vite pour tirer l'autre en dehors du bordel, du moins Nigel l'espérait-il. Adressant au plus jeune un hochement de tête approbateur, l'écrivain inspira profondément et se mit également en position. Tous deux poussèrent la porte jusqu'à ce que celle-ci finisse par céder, venant claquer vivement contre le mur dans un son qui résonna de longues secondes dans le bâtiment. Tout comme l'agent immobilier, Nigel manqua de peu de perdre l'équilibre avant de se figer net. « On dirait bien que le bruit en a réveillé certains » lança-t-il en faisant référence aux quelques râles qui provenaient de Dieu seul savait où dans ce foutu bâtiment trop grand. Profitant de la lumière extérieure cependant, il repéra une étagère de chargement et la désigna. « On devrait peut-être la mettre devant la porte pour éviter qu'ils n'entrent ? » suggéra-t-il à son ami.

Porte close, ils s'étaient retrouvés dans une semi-obscurité, le Mainois se voyant contraint à sortir sa lampe de poche pour balayer la pièce du faisceau lumineux. Des cartons éparpillés, quelques mégots de cigarettes au sol, mais rien de bien intéressant en l'état. « Là-bas » lança-t-il en s'avançant vers une porte dans le fond -la seule de la petite pièce en dehors de celle par laquelle ils étaient entrés-. S'arrêtant devant, il tendit l'oreille, essayant de définir si les râles étaient proches ou éloignés avant d'inspirer. « Prêt ? » Inutile de tergiverser trop longtemps, plus ils attendaient et plus les rôdeurs risquaient de venir devant la porte, attirés par le bruit. Main sur la poignée, l'écrivain attendait l'aval de son partenaire, jetant un coup d’œil à Marvin juste à côté, apparemment aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas  
Kerwan Day
Overlook Hotel
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 575
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 13:18
Fighting the whole world again, mate. × ft. Nigel & Kerwan

Kerwan ne put s'empêcher d'éclater de rire aux dires de son ami. Au moins, il avait de l'humour, lui-aussi. Et que cela faisait un bien fou de détendre l'atmosphère ! Kerwan se sentait un poil plus léger maintenant, et il était de nouveau d'attaque à s'attaquer à cet énorme centre-commercial, à y fouiller chaque décombres, et surtout à buter tous les rôdeurs qui se mettraient en travers de leur chemin. Là, Kerwan était plus motivé que jamais. Tout de même, il espérait trouver suffisamment de choses utiles ; que leur venue dans ce centre-commercial et le fait qu'ils aient risqué leur vie n'ait pas été inutile. Il espérait rentrer chez les siens avec de belles trouvailles, et que Nigel rentre lui aussi avec un beau butin.
Nénamoins, avant de penser au butin, ils allaient devoir bien pousser cette satané porte qui bloquait. A l'inverse de Nigel, Kerwan ne vint à penser à chercher si la porte bloquait à cause de quelqu'un chose, quelqu'un, ou juste car elle n'avait pas été ouverte depuis longtemps. Lui, se contenta de demander à Nigel de l'aide afin qu'ils puissent ouvrir à deux cette porte. L'idée de passer par l'entrée principale était à bannir, car la majorité des rôdeurs se trouvaient certainement là.
Mais, tant bien que mal, ils réussirent à pousser la porte et un fort claquement de celle-ci contre le mur se fit entendre, et Kerwan se retint contre le mur afin de ne pas chuter au sol. Il se redressa suffisamment vite avant de se tourner vers son ami, qui avait de chuter aussi au sol. Le bruit causé par la porte contre le mur avait provoqué un fort écho, et il sembla aux deux hommes d'entendre des râles un peu loin.

- Tant pis.

Il haussa les épaules. Et, même s'il n'était pas aussi friand que Nigel à mettre une étagère pour protéger la porte de secours car en cas de sortie de fuite, ils perdraient du temps, il l'aida quand même à mettre l'étagère devant la porte.
Armé de sa lampe torche, il avança le long du lieu qui amenait jusqu'à une autre porte, sans doute menant au grand hall du centre-commercial. Aucun d'eux ne savaient ce qu'ils trouveraient de l'autre côté, mais lorsque Marvin, le chien de Nigel, se mit à grogner, Kerwan compris bien vite qu'il allait devenir faire joujou avec sa hache.

- Je suis prêt. Allons défoncer du rôdeur.

Il attendit que Nigel ouvre la porte pour que Kerwan passe devant, défonçant à l'aide de sa hache les deux premiers rôdeurs les plus proches. D'autres rôdeurs, ayant entendu le choc précédemment fait par les deux hommes, s'avançaient vers eux afin de prendre leur casse-croûte. Nigel, Marvin et Kerwan allaient vite devoir faire le ménage avant de commencer à fouiller les lieux. Et là, il y avait un sacré ménage à faire.

code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 EmptyVen 22 Mar 2019 - 23:19

Nigel avait bien perçu l'air un brin hésitant de son acolyte lorsqu'il lui avait proposé de bloquer la porte par laquelle ils étaient entrés mais, puisque ce dernier était venu l'aider malgré tout, il n'avait pas relever. Pas le temps de tergiverser pour se mettre d'accord et, si l'idée de se retrouver bloqué devant cette porte au moment de fuir ne plaisait guère au Mainois, l'éventualité que des errants entrent par là et les surprennent lui plaisait encore moins. Autant s'éviter au maximum la charge d'avoir à nettoyer plusieurs fois les mêmes endroits et, par extension, de s'éviter les mauvaises surprises inutiles.

La porte brièvement sécurisée avec les moyens du bord, les deux hommes s'étaient approchés de cette entrée qui les mènerait sans doute sur un côté du grand hall du centre commercial. Ils devraient être prudents, assurer leurs arrières et surtout ne pas se précipiter. La réaction de Marvin suffisait d'ailleurs à prouver qu'ils ne seraient pas seuls au delà de cette porte. Pour la tranquillité il faudrait repasser. Prononçant un simple « Marvin » pour inciter le canidé à contrôler ses grognements, le Mainois adressa un regard entendu à son partenaire. Lui aussi était prêt à se débarrasser de ce qui les attendait derrière cette porte, restait qu'à espérer qu'ils pourraient avoir le dessus sans trop de mal.

À peine eut-il ouvert la porte que déjà Kerwan se retrouvait aux prises avec deux rôdeurs. D'autres arrivaient, ils étaient nombreux mais pas encore trop pour l'instant. Prenant son piolet, le trentenaire le tint fermement et s'occupa à son tour des premiers errants les plus proches. Le bouvier restait proche des deux survivants, s'attaquant par moment au pantalon d'un mort pour l'éloigner des hommes. Perturbés dans leur équilibre déjà précaire, quelques rôdeurs terminaient au sol, facilitant ainsi la tâche à l'écrivain et son camarade bien qu'il manqua à deux reprises de se faire avoir par l'un de leurs assaillants. Cinq minutes plus tard, ce n'était pas moins d'une quinzaine de cadavres -bel et bien sans vie désormais- qui étaient étendus à terre.

Le souffle court, Nigel tendait l'oreille. Des râles parvenaient encore de l'extérieur mais, pour l'instant, le coin avait l'air calme, plus que lorsqu'ils étaient arrivés du moins. « Il ne peut pas y en avoir aussi peu dans un complexe aussi grand... » murmura-t-il à son ami, le regard alerte au moindre mouvement anormal qui pourrait survenir dans le hall. « Il vaut mieux qu'on fouille tout ça ensemble, qui sait ce que peuvent cacher toutes ces boutiques. » Sur ces mots, il se mit à avancer prudemment dans le hall à la recherche d'une enseigne qui pourrait contenir des ressources utiles.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fighting the whole world again, mate   Fighting the whole world again, mate - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Fighting the whole world again, mate -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Forge World
» Arya's World Creations
» This World - Selah Sue (Warren)
» Accel World
» Ptit tournoi World of tanks (le premier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: