The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To ...
Voir le deal
119.99 €

Partagez
- There is no rose without a thorn -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3481
Age IRL : 32
MessageSujet: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptyMar 10 Juil 2018 - 20:00
Gig Harbor - Refuge Messiah
5 juillet 2018


Départ de Seattle, la russe abandonna comme prévu Romy et sa maudite cousine pour se fondre avec sa moto parmi les premières lueurs de l'aube. En bien des heures et grâce à la maniabilité de son véhicule, la tatouée était déjà de retour à Tacoma et arpentait avec prudence les routes sans cesser de dévisager ses rétroviseurs. La prudence restait une règle d'or qui s'en retrouvait poussée à son maximum quand il s'agissait de rejoindre un camp.

Assurée de ne pas être suivie, elle reprit alors sa route principale et ce fut toujours avec prudence qu'elle rejoignit enfin la fameuse prison qui abritait le peu de proches qui lui restait. Précieux bâtiment abandonné deux jours auparavant par la russe qui avait laissé un mot à l'attention de Riley et Connor, prétextant un besoin de changer d'air et de prendre un peu recul. Trois jours, elle était surtout là la donnée importante de son message, donnée qu'elle bafouait par la même occasion, car en quarante huit heure, elle était déjà de retour.

Une silhouette féminine stationnait à l'entrée juste devant les grilles, elle était entourée par quelques cadavres définitivement morts à ses pieds. De quoi arrêter le moteur de la russe bien plus tôt que prévu. "Hey..." Souffla t-elle assez fort pour être entendue en reconnaissant l'ex militaire, après s'être bien entendu stopée à au moins trois bon mètres de distance, sait-on jamais. Les coups de son ex en étaient presque devenus banal et ne manquaient pas de sévir à chaque escapade de la russe du temps où le lycée était encore debout. "Tu.. tu montes ? On a une base a aller voir." Tu vas bien ? J'ai rien loupé ? Tu m'en veux ? Tant de question qui lui brûlaient les lèvres mais auxquelles elle était incapable de faire face. C'était bien plus facile de foncer vers le prochain objectif que d'affronter un dragon, et admettre par la même occasion sa bêtise pourtant évidente : la prostitué n'avait rien d'une grosse pute et elle n'était aucunement coupable de la prise de ranch. Sa sortie ne rimait donc à rien, si ce n'est de s'être assurée de la loyauté de ses oreilles du No Man's Land.

Connor répondait aussi présent, derrière le grillage, sa mine se voulait aussi inquiète et sévère que celle de Riley. Décidément, la slave ne faisait de cadeaux à personne. Il resta néanmoins en retrait et tourna les talons, comme pour laisser l'ex militaire faire son oeuvre en toute intimité. "On y va... ?" Son museau baissé, sa nouvelle question manquait cette fois cruellement d'assurance.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptyMer 11 Juil 2018 - 19:47
Elle avait entendu la moto arriver, et lancé un simple regard à Connor. Si elle ne rechignait pas à aider à sécuriser les lieux, le mot trouvé deux jours plus tôt lui avait arraché un soupir las, Roza serait toujours Roza, et… Elle serait toujours elle. Elle avait annoncé d’entrée de jeu qu’elle allait la chercher, ce que le troisième membre de leur trio la dissuada de faire, du moins tant que le “délai” annoncé n’était pas écoulé. C’était le cerveau bouillant et rempli de questions qu’elle avait donc pris la décision de stationner, ou plutôt de rôder à l’entrée de la prison, équipée pour surveiller et abattre d’éventuels agresseurs, elle guettait le bruit caractéristique de la Triumph.

C’est donc quelques instants après avoir achevé un rôdeur que le dit bruit devint audible, deux jours au lieu de trois… Cela avait suffit à raviver les pires inquiétudes, blessée ? Malade ? Mordue ? Elle ne préférait pas envisager cette idée là trop longtemps. Secouant son couteau d’un geste sec avant de le ranger dans son étui, elle observa l’état général de la Russe qui venait de s'arrêter à bonne distance, avant de, rassurée, la foudroyer du regard et approcher à pas vif. Prenant une grande inspiration, elle se souvint in extremis de la présence des rôdeurs, et s’il n’y en avait eu que peu, rien ne disait que d’autres ne traînaient pas dans les environs. “Raaah ! Tu me rend dingue !” le grognement et la râlerie était formulée à un ton “normal”, et bien qu’elle n’ajoutait rien de plus à sa tirade dans l’immédiat, ses gestes, index levé, accusateur, ou mains ouvertes en des mouvements nerveux trahissaient à la fois les j’étais inquiète ! et autres putain mais ça va pas de te barrer comme ça en laissant juste un mot !

L’inquiétude avait pris le dessus, et si sa colère était justifiée, elle saisissait aussi le besoin de bouger, d’agir, même si elle ne savait pas pourquoi elle était partie. Pour sa part ça s’était manifesté en acceptant toutes les missions possibles et imaginable, comme si elle avait voulu bosser à la place de ceux qu’elle avait perdu. Ou les venger.

“Идиот !” oui, elle se souvenait encore de quelques jurons, et celui-ci avait l’avantage de se prononcer de la même façon en russe et en anglais. L’insulte était gentille, on pourrait presque dire affectueuse alors que la colère refluait encore davantage. “Avant qu’on y aille, tu vas te poser. Boire un truc, manger, aussi. Souffler. Et dire merci à Connor, parce qu’il m’a empêché de partir derrière toi à pied y’a deux jours. Comment tu vas ?” la question n’était pas menaçante à proprement parler, mais cachait plus ou moins une signification qui disait t’as pas intérêt à me dire que t’es blessée… tandis que l’attitude montrait qu’elle ne bougerait pas de la avant d’avoir eu une réponse. Rassurée par la dite-réponse de la tatouée qui n’en menait pas bien large, elle l’attrapa par le col de la veste en cuir pour plaquer ses lèvres sur les siennes sèchement. “Part plus sans me prévenir et sans me dire ou tu vas… Au cas ou.” Au cas ou tu sois pas de retour en temps et en heure… Au cas ou… Bref. Elle ne voulait pas y penser. “J’suis pas trop fan des mots sur le frigo qui disent “J’suis partie me balader avec les cadavres ambulants.” finissant simplement sur un soupir fatigué, les traits tirés trahissant probablement une veille de longue durée, elle fit signe de la tête de la suivre “On repart dans deux heures… Ca te va ?”

Идиот : Idiote, imbécile
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3481
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptyLun 16 Juil 2018 - 15:13
Le cœur battant, l'encrée restait constipée sur sa moto alors qu'elle avisait l'ex-militaire s'exprimer à sa façon, passant du majeur dressé aux paumes écartés qui fendaient l'air. C'était des remontrances qui n'avaient pas besoin de mots pour prendre tout leur sens et ironiquement, elles rendirent le sourire à la tatouée qui retrouvait là sa Riley, celle qu'elle avait toujours connu. Attendrie, l'insulte affectueuse termina d'achever le tableau et la russe se sentait aussi légère qu'un pet avec tout ce poids en moins. Cheyenne l'avait habitué aux torgnoles à chaque retour d'escapade, elle en était presque honteuse d'avoir pensé que la brune pouvait en faire autant en ces temps d'apocalypse.

La liste des recommandations - non négociables - énumérées, l'encrée opina lentement en quittant son engin qu'elle commença à pousser vers la grille maintenant ouverte. "Oui m'dame. Je... j'vais bien." Penaude, elle ne faisait pas la maline tant elle était reconnaissante envers sa belle ne pas la condamner si facilement. Honteuse, c'était aussi le mot, elle était persuadée qu'elle ne méritait pas un traitement pareil. Un sentiment qu'il s'envola aussitôt avec le rapide et surprenant baiser échangé, qu'elle en manqua presque de lâcher la moto. Maintenant rougissante au possible, elle afficha un petit sourire niais sous la surprise et marmonna quelques mots dénués de sens et peu audibles avant de prendre une bonne inspiration. "Ok, ok, pardon, je le ferais plus, promis." Quand la russe promettait, en général, c'était une bonne chose, et elle ne voyait désormais plus comment faire autrement : Riley ne méritait pas ce genre de frayeur, pas après cette belle démonstration de compréhension et d'attachement.

Elle resta néanmoins plantée sur place avec ce baiser encore imprimé sur ces lèvres jusqu'à capter le signe de Riley qui l'invitait à rentrer. "Deux heures, oui, parfait."  Elle ne se voyait pas la contredire maintenant, ce serait très mal vu et l'envie n'y était pas de toute façon.

En passant, elle remercia donc Connor avec une petite mine désolée avant de ranger sa moto juste à côté du grillage pour se diriger vers le coin réfectoire de la prison. "Je suis allée voir Romy.... Je lui avais déjà parlé du ranch, avant qu'on se retrouve... je craignais qu'elle.. qu'elle ait balancé. Et je voulais régler mes propres erreurs toute seule pour cette fois." Riley méritait la vérité, Roza savait qu'elle avait possiblement cassé quelque chose, elle n'avait maintenant plus d'autre choix que de jouer carte sur table pour espérer pouvoir recoller les morceaux. "M'pas du tout au final... J'ai juste eu l'air con en fait. Très con. Les filles saluèrent les vivants de la prison croisés en route et Roza attrapa une boite de Chocapics au milieu du garde manger avant d'inviter Riley à la suivre dans le dortoir qu'elles occupaient. "Et toi ? Tu as fait quoi ? Tu as pas agressé une pute avec ton gros canon ?" Certes, c'était humiliant, mais bon, autant en rire un peu...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptySam 4 Aoû 2018 - 4:17
Les remontrances passées, la brune était surtout heureuse de la retrouver en un seul morceau. Elle ne voyait pas l’intérêt de tartiner davantage, d’ailleurs, compte-tenu de la mine coupable de la Russe, c’était probablement la dernière chose dont elle avait besoin. Elle était habituée des escapades… Quoi qu’elle les ai souvent partagé par le passé. Mais… Une armée de cadavre, et des psychopathes esclavagistes fous de la gâchette, ça a tendance à faire relativiser les choses. A cet instant, il était hors de question qu’elle la perde une nouvelle fois - Peut-être pour de bon - après une sortie menée sur un coup de tête.

Son expression s’était adoucie au fil des minutes, elle avait salué, tout comme Roza, les autres locataires, récupérant simplement de quoi boire, avant de la suivre en direction des dortoirs. S’écrasant sans honte sur le lit, elle soupira d’aise face à cette sensation, qui, dans l’immédiat, devait avoir le même effet qu’une séance de farniente aux Caraïbes. Elle s’installa donc, ayant laissé Roza expliquer les raisons de son départ sans même qu’elle les lui ai demandé, ce qui lui tira un sourire, avant de tapoter le matelas ou ce qui en faisait office pour l’inviter à s’asseoir à côté d’elle.

“J’comprend... “ Elle souriait toujours, mais son expression était teintée d’autres sentiments, fermant les yeux un instant, elle vint simplement caresser sa taille après la tatouée se soit assise près d’elle, machinalement. “T’avais peur d’être coupable, indirectement de l’enlèvement de la petite ? Et des autres ?” Si elle se confiait ainsi… Peut-être était-ce parce qu’elle avait simplement besoin de parler. La question du Depuis combien de temps elle n’avait pas pu le faire sans se poser de questions se demander si untel ou untel n’allait pas s’en servir contre elle ou ses proches lui traversa l’esprit, elle la chassa bien vite, la jugeant sans importance. Ce qui comptait, c’était l’instant. “Le ridicule tue pas, heureusement. Et… J’pense que ça s’est arrangé, non ? ‘Fin, de ce que tu m’as expliqué d’elle, c’est pas juste une connaissance…” aucun sous-entendu vaseux là dessus, le ton ne s’y prêtait pas, et quand bien même, la militaire ne fonctionnait pas comme ça, elle accordait sa confiance à Roza et elle l’avait acceptée, c’était une assurance suffisante à ses yeux. “J’peux taper dans les céréales ?” se redressant vivement, elle tentera un vol en bonne et due forme du paquet, arrivant, par surprise, à s’en saisir pour en manger une petite poignée. “Si quelqu’un demande ou il est passé… On accusera Connor.” hochant la tête d’un air entendu, elle repris sur un ton plus léger, celui de la plaisanterie : “Alors je sais pas si j’ai agressé une pute… Y’avait bien un genre de blonde platine avec un petit débardeur et un minishort parmi les rôdeurs que j'ai descendu. Mais de là présumer de son boulot... “ Elle lui offrit un sourire, un de plus, qui bien que fatigué, était sincère. “T’en fais pas. Je te laisserai pas oublier cette histoire !”
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3481
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptyJeu 9 Aoû 2018 - 12:46
La belle tapota la matelas juste à ses côtés et la russe ne se fit pas prier pour vite s'y installer, paquet de céréales entamé en main. L'appétit de la slave ne répondait pas encore à l'appel là où la gêne de ses précédents actes tordait quelque peu son estomac. Elle ne s'en inquiétait pas, ça finirait par passer surtout maintenant qu'elle avait tout déballé, ce n'était plus qu'une question de temps et elle le savait.

Sa taille gratifiée d'une délicate attention l'aida à tendre sagement l'oreille. Elle ne put alors qu'opiner quand Riley exposa sa vision des faits et identifia parfaitement la culpabilité passagère et angoissante de la russe. Cela même, et si ça avait été le cas, ça n'aurai pas été qu'indirectement... J'aurai clairement été responsable de la chute du ranch. C'était bien mieux avant, quand la seule grande culpabilité qu'elle pouvait éventuellement porter était celle d'avoir ruiné la peau de quelqu'un en cas de tatouage raté, rien à voir avec le rôle de la grande Faucheuse. Mais pour cette fois, ce n'était pas elle la coupable, alors il était grand temps de tourner la page. Connaissance, amie, alliée... J'te cache pas que je sais plus trop depuis qu'elle a fait connaissance avec le canon d'mon flingue. J'pense que j'ai brisé quelque chose avec ma connerie. Personne n'aimait se retrouver un canon au bout du nez, personne et ainsi la slave pouvait être certaine d'avoir entaché leur relation d'une façon ou d'une autre. L'avenir lui dira.

Une main s'aventura vers les céréales et Roza lui légua volontiers le paquet dans un demi sourire. Elle poussa un fin rire et valida à la suite le futur rôle de Connor, ce qui restait de bienvenue étant donné qu'elle avait déjà repéré la jeune cheffe tourner autour des fameux chocapic. Deal ! Emballée, celle-ci ne manqua pas de pousser un nouveau rire en imaginant aisément une blonde platine de type gloutonne en mini short. J'vois que tu as pas glandé pendant mon escapade ! C'est bien, faut que les matons se rendent compte qu'on est utile et qu'on profite pas juste du gîte et du couvert. C'était aussi une angoisse l'image qu'elle pouvait renvoyer, elle et son petit groupe de confiance. Il parait d'ailleurs que Duncan est un pro du Krav-Maga, tu devrais t'y frotter, j'suis sûre que le spectacle serait grandiose ! Les filles ne se gênaient pas pour passer quelques mâtinés à se taper sur la tronche afin d'améliorer leur capacité à combattre les vivants, ajouter Duncan au lot ne pouvait que leur être bénéfique.

L'encrée s'adossa ensuite contre le mur juste derrière elle et s'installa en tailleurs sur le lit après avoir laissé sa paire de rangers au sol. Après avoir vidée la base, tu voudras faire quoi ? On peut retourner dans les environs d'Issaquah pour chercher l'avant poste des connards ou filer vers le nord de Tacoma pour chercher leur base ! Ou bien faire une pause de quelques jours ? La russe n'avait pas entrevu cette possibilité tant tout cela l'obsédait au plus au point. Elle avait tout de même le mérite d'y voir plus clair dans cette guerre avec l'ex militaire à ses côtés, elle pouvait même commencer à entrevoir un avenir serein à ses côtés une fois qu'ils seront tous définitivement débarrassés des pillards. Merci d'être là, en tout cas. Machinalement, ses doigts s'invitèrent contre la peau de son interlocutrice et dévalèrent doucement le long de son avant bras, la russe était bien consciente de la chance qu'elle avait, maintenant, il fallait que ça dure.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn EmptyMar 18 Sep 2018 - 21:57
Qu’est ce que je devrai dire… Sachant qu’en plus de m’avoir collé ton flingue sous le nez tu as appuyé sur la détente… Le ton était banal, teinté d’une pointe de plaisanterie. Ca doit être ça l’amour vache… Ou alors tu as pris l’expression “Qui aime bien, chatie bien” au pied de la lettre. Elle ne pu s’empêcher de lui offrir un sourire qui voulait tout à la fois dire “Je t’en veux pas, t’en fais pas.” et “Si tu pensais que j’allais plus me foutre de ta gueule avec ça…”

Piquant une bonne poignée de céréales qu’elle mangeait petit à petit avant de déposer le paquet entre elles deux, la bonne humeur peu à peu retrouvée de son amie lui fit garder son expression. Oui… Et… Si on trouve du matériel, on “remboursera” largement ce qu’on a pu utiliser comme ressources. J’espère simplement pas nous envoyer dans un guet-apen. On verra ça sur place. L’idée faisait déjà son chemin à la lisière de ses pensées : Et si ils ne trouvaient rien ? Et si ils gachaient leur énergie. Et si… Elle soupira à peine, le changement de sujet était d’ailleurs plus que bienvenu. J’vais attendre d’avoir complètement récupéré quand même. Ca pourrait être intéressant, continuer notre remise en forme…! Mais faudra pas que je te distance trop quand même. Son sourire se fit clairement provocateur cette fois, une brève seconde, nul doute que la Russe lui ferait payer un de ces jours.

Elle ne pu s’empêcher de la regarder faire, après deux ans d’isolement quasi complet, même les gestes les plus simples devenaient des événements, après quelques instant de pause et de réflexion à la question de l’après, elle reprit. J’imagine qu’il faudra faire l’inventaire précis de ce qu’on a récolté. Trancher la question de la stratégie globale, savoir si on frappe au cœur, ou si on frappe leurs moyens. C’était le point que lui faisait le plus grincer des dents. Le problème c’est qu’il n’y a pas de “tête”. Personne pour coordonner tout ça. On affronte un groupe équipé, dirigé, et probablement assez soudé d’après ce que tu m’as dit, ce qui implique qu’ils réagiront très vite à nos actions. On doit avoir la même capacité de réaction, ça va pas être facile de faire tomber tout le monde d’accord. Surtout si on limite au maximum les actions indépendantes… Alors autant prendre en compte tout de suite le fait qu’ils s'adapteront toujours avant nous. Ses doutes n’étaient pas orientés vers la possibilité ou non de l’emporter, vu les moyens à leur disposition, ils avaient leurs chances, mais plutôt sur leur capacité à articuler l’ensemble complexe qu’ils étaient en train de bâtir, les ressources ne feraient pas tout, quand bien même ils obtiendraient une supériorité écrasante. Et même cela, ils ne l’avaient pas.

Si on repart tout les trois uniquement, on peut commencer à chercher à confirmer notre théorie sur leur emplacement. Pas de véhicules dans l’immédiat je dirai, on risquerait d’être grillé trop vite. Une fois qu’on les aura repéré on aura une marge de manoeuvre plus importante… Le sérieux fit place à la douceur sur son expression lorsque les doigts de la tatouée venaient caresser son avant-bras, profitant de l’instant, sans doute, secouant un peu la tête à ses remerciement. Merci de te supporter tu veux dire ? C’est normal… Même si t’es une tête de mule. Un nouveau rire, puis elle pris le temps de conclure. Soit ça, soit on cherche des planques. A connaître le terrain, plus encore que maintenant. Trouver des zones de repli sûres si on doit fuir après qu’un affrontement ai mal tourné. Si on veut gagner, faut pas partir la fleur au fusil... Tout restait à faire et l’impatience serait un de leurs ennemis. Mais pour le moment.. On souffle deux heures, et ensuite on part en reconnaissance ! Elle espérait que son enthousiasme serait contagieux. Autant qu’elle le poussait afin qu’il ne s’évanouisse pas, bien que dans l’immédiat elle n’ai aucune raison de le perdre.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: There is no rose without a thorn   There is no rose without a thorn Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- There is no rose without a thorn -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: