The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Who Are You Really? -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zack M. Atkins
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 4011
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Mer 3 Oct 2018 - 13:22

Un bonus inattendu, c'était ainsi que le routier avait qualifié la blondinette qu'ils avaient pris parmi leurs otages. Zack avait soufflé d'un air légèrement amusé. Il n'était en effet pas prévu au départ qu'ils embarquent la gamine avec eux mais l'opportunité avait été trop intéressante pour qu'il ne fasse pas. Une manière en premier lieu de mettre en place cette petite vengeance personnelle envers Ashley, et en second temps il fallait bien se rendre à l'évidence que garder l'enfant d'une des dirigeantes de ces pecnots leur assurait qu'ils ne feraient pas de vagues et que le deal se déroulerait bien mieux. Du moins fallait-il l'espérer.

Captant le regard de son partenaire de sortie, le quarantenaire le soutint quelques secondes avant d'arquer un sourcil. Le plus grand prenait donc le risque de lui demander ce qu'il s'était passé entre lui et Ashley tout en ayant bien conscience qu'il risquait de se faire jeter puisque, comme il le disait, cette information ne le regardait pas le moins du monde. Pour autant, le blond ne jugeait pas cette information comme trop personnelle ni secrète alors au fond, rien ne l'empêchait de répondre franchement au brun. Remarquant un putride qui se détachait au coin d'une maison, l'aîné avait haussé les épaules tout en se dirigeant vers lui. « Disons que déjà avant que le monde ne tombe je ne la portait pas dans mon cœur » avait-il dit en arrivant à la hauteur du mort, lui assenant un coup de lame nette dans le crâne avant d'essuyer son arme sur les vêtements du putréfié. Il s'abstiendrait évidemment de raconter à Clayton que la jeune femme avait dégobillé son trop plein d'alcool sur son costume et que ça n'avait fait que l'agacer un peu plus. « J'ai donc connu Hope lorsqu'elle était encore toute petite, tout comme Morgan. »

Se redressant, il avait replanté ses prunelles claires dans celles de Clayton, se mettant d'un seul coup à souffler d'un air méprisant. « Comme je l'ai dit, nous nous sommes recroisés au printemps dernier. Elle n'a pas voulu me donner l'emplacement de son groupe et m'a laissé un joli souvenir » avait-il alors expliqué en pointant son flanc du doigt son flanc, ne prenant pas la peine de soulever son tee-shirt. De toute façon, les nombreuses cicatrices présentes sur ses bras et ses clavicules prouvaient bien qu'il n'avait pas été de ceux qui avaient eu la chance d'être épargnés par ce nouveau monde encore plus impitoyable que le précédent. « Elle s'en est tirée de justesse mais j'aspire vraiment à lui faire bouffer des pissenlits par la racine. Du moins jusqu'à ce qu'on la retrouve dans ce ranch et que l'optique de la pousser à perdre pied en lui prenant sa gamine s'est avérée plus intéressante. »

Sur ces mots, le quarantenaire avait à nouveau haussé les épaules avant de reprendre. « J'ai bien conscience que tous ne cautionnent pas cet acte mais on ne survit pas en ayant de la pitié pour le monde entier » avait-il ajouté sur ce ton à la fois calme et légèrement condescendant qui lui était habituel. L'ancien homme d'affaires se souciait déjà suffisamment des siens pour ne pas avoir à culpabiliser pour les inconnus. En devenant leurs alliés, les survivants de l'île avaient acquis cette place de choix, raison pour laquelle il avait vengé la mort de ce Blackmore comme s'il était l'un des siens. Les autres, les inconnus, n'étaient rien.


Hell is not what you think it is, it's cold, and dark my friend. MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 674
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Sam 13 Oct 2018 - 23:14
Questionner le blond sur son passé et sa vie personnelle était, sans doute, la dernière des choses à faire pour le routier ? Premièrement, parce que Zack semblait être le genre de personne qui ne se confiait pas facilement ? Et deuxièmement, parce que le blond semblait se méfier de tout le monde ? Sauf peut-être de la rouquine avec un cœur de pierre ? En tout cas, l’interrogation, soudaine, du barbu sembla effectivement étonner le chef de leurs alliés ? En Tout cas, il fixa, étrangement, Clayton pendant une fraction de secondes.

Alors le brun s’apprêta à lui dire d’oublier sa question. D’ailleurs, il commença même à entrouvrir les lèvres pour le lui dire. Mais bizarrement, Zack ne tarda pas à répondre à l’interrogation du barbu. Attentif, Clay écouta donc avec attention les paroles du blond. Et ses mots lui prouvèrent rapidement qu’il avait effectivement connu la dénommée Ashley par le passé. Elle, sa fille et également Morgan. Comme quoi le monde n’était pas si petit qu’il en avait l’air.

Songeur, Clayton s’évada ensuite un instant tout en pensant qu’il aimerait bien retrouver ses proches, comme sa sœur. Mais, sa réflexion fut rapidement interrompue quand le blond commença à lui détailler encore un peu plus l’histoire qu’il avait avec la meurtrière de Swann. Et effectivement, leur passé semblait avoir été mouvementé ? Silencieux, Clayton opina alors du chef pour bien faire comprendre à l’homme, qui se trouvait à ses côtés, qu’il comprenait parfaitement bien ses actes d’aujourd’hui.

Ce n’est que quand Zack lui déclara qu’il savait très bien que certaines personnes de Brainbridge n’avaient pas vraiment apprécié le kidnapping de la gamine, que le brun se décida à reprendre la parole : - « C’est pour le cirque qu’ont fait Merl et son frère que tu dis ça ? » Il n’hésita pas à fixer le blond en reprenant : - « Faut pas leur en vouloir, se sont des types bien et de confiance » Avant de marquer une courte pause et de reprendre : - « C’est juste qu’ils ont réagi à chaud. Je pense qu’avec le temps, ils comprendront que tu n’avais aucune envie de faire du mal à l’enfant ? »

Se frottant, ensuite, l’arrêt du nez d’un revers de la main le barbu ne tarda, cependant, pas à reprendre : - « En tout cas, je comprends parfaitement ton point de vue » Relevant la tête fièrement il s’empressa ensuite de poursuivre : - « Aujourd’hui, seuls les plus forts et les plus intelligents sont les plus à même de reconstruire le nouveau monde. Les autres … » Il leva, spontanément, sa main droite par-dessus son épaule, comme pour lui faire comprendre qu’il jugeait ces survivants comme de la simple main d’œuvre : - « … s’ils ne nous obéissent pas, ils ne nous servent à rien »

Clay marqua, ensuite, une nouvelle pause dans son discours de propagande avant de poursuivre : - « Quand à ceux qui se rebellent, il existe un proverbe qui dit : « Il suffit d’une pomme pourrie pour gâter le tas » alors, il me semble nécessaire de rapidement les dompter ou de les éliminer. Car, tôt ou tard, ils contamineront le panier » Esquissant un sourire, il déclara, ensuite, spontanément à Zack : - « Je suis content, qu’on soit sur la même longueur d’onde ! » Avant de rajouter : - «  Et qu’on soit dans le même camp ! » Et de lui demander finalement : - « Et sinon, tu avais une famille avant tout ça ? Enfin, je veux dire une femme, des enfants ? »


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Zack M. Atkins
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 4011
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Mar 23 Oct 2018 - 19:50

La question que lui retourna Clayton le poussa à hocher la tête en rétorquant un « entre autre » toujours relativement sérieux. Inutile de lui cacher que oui, il se serait franchement passé de la réaction des deux rednecks de l'île, que leur intervention n'avait fait qu'envenimer une situation qui aurait très pu dégénérer en une seconde. En agissant de la sorte d'ailleurs, ces deux imbéciles avaient mis à jour l'une des failles de cette alliance aux yeux de leurs ennemis et ceci n'était pas acceptable. Zack se foutait bien de savoir qu'ils étaient des biens et dignes de confiance, ils avaient merdé au moment où ils n'avaient pas leur mort à dire, c'était là la seule chose qu'il retenait. Et autant dire qu'il était bien plus soulagé de les savoir sur l'île que dans le District. Il avait laissé le soin à Ela de gérer ce problème, parce-que c'était ses hommes à elle et qu'il aurait sans doute eu des paroles bien plus virulentes.

Ne quittant toujours pas le regard de son semblable, le quarantenaire avait soufflé d'un air qui mêlait amusement et dédain. « Ils n'auront pas le choix » avait-il simplement rétorqué en toute franchise. Peut-être paraissait-il de la sorte totalement borné, fermé à la discussion, quasiment dictatorial, mais ce n'était absolument pas le cas. Il avait certes idées, parfois trop arrêtées, par moment trop extrêmes, mais jamais elles n'étaient prises sur un coup de tête et si quiconque s'y opposait, il se montrait ouvert à la discussion. Mais pas comme ça, pas au beau milieu d'une bataille et face à ses ennemis. Ce type de différends devaient être réglés par la suite, sur leur terre, et non alors qu'ils devaient se montrer impitoyables et unis devant des pécores. C'était ça, qu'il reprochait surtout aux Rogers, cette incapacité à avoir su la fermer à l'instant T et le fait qu'ils aient risqué toute cette entreprise.

Son regard voguant un court instant sur ce qui les entourait, s'assurant qu'aucun putride ne déboulait d'un bâtiment, le blond arqua un sourcil aux mots du routier ses prunelles claires sur lui. « Ravi d'entendre que nos points de vue sont semblables » avait-il répondu, amusé intérieurement par le geste du brun qui sous-entendait clairement que les autres, ceux extérieurs à leur alliance, n'étaient rien. Sûr que dit comme ça, leur point de vue pouvait paraître réellement extrême, mais c'était bien cela : seuls ceux qui savaient user de manipulation et d'intelligence savaient s'en sortir désormais, être au dessus du reste et s'assurer un lendemain meilleur. Et s'il fallait pour cela écraser un groupe entier alors oui, l'ancien homme d'affaires continuerait d'avancer sans même ciller. Parce-que le bien être des siens -de sa propre personne également- lui importait bien plus que les vies de ceux qui lui étaient inconnus.

« Bien dit ! » avait-il ensuite rétorqué lorsqu'il fut question de pommes pourries, souriant doucement à la métaphore avant de lui adresser un regard presque complice quant au fait que Clayton affirmait être content qu'ils soient dans le même camp. La lueur dans son regard n'était pas celle d'un ami, il était bien trop tôt pour cela, mais au moins celle d'un allié parce-que c'était précisément ce qu'ils étaient. Et même s'ils étaient deux groupes distincts, le blond considérait qu'évoluant ensemble, ils étaient tous dans le même camp et il avait bien l'intention de se battre autant pour eux que pour les siens. « Plaisir partagé » s'était-il tout de même donné la peine de rétorquer, sincère.

La suite cependant le laissa quelques secondes pantois. Il ouvrit la bouche et la referma, réfléchissant. Ce n'était pas que réponse à la question lui posait un problème, c'était plutôt que cela faisait remonter des souvenirs qu'il aurait préféré pouvoir éviter pour le moment mais comment le routier aurait-il pu savoir cela ? Il secoua finalement la tête. « Pas de femme ni d'enfant non. J'avais quelqu'un mais il n'est plus de ce monde » avait-il répondu en toute franchise, tâchant de garder un ton plus ou moins neutre afin de ne pas laisser trop entrevoir à l'autre combien ç'avait été difficile -et combien ça l'était toujours-. Il aurait tout aussi bien pu ne pas lui dire mais puisqu'il posait la question... autant jouer la franchise et faire un pas supplémentaire vers une acceptation du deuil qu'il rejetait toujours dans un coin de son esprit. De plus, le quarantenaire ne se formalisait pas du fait que Clayton comprenne ou non qu'il était avec un homme. Il ne s'en était jamais caché et ce n'était pas maintenant qu'il commencerait. Ne pas en parler ne voulait pas dire qu'il le cachait, simplement qu'il ne s'étendait pas sur sa vie si personne ne posait la question. Un bref soufflement d'un amusement amer fila alors entre ses lèvres alors qu'il tirait de sa poche son paquet de cigarette, en glissant une entre ses lèvres avant de la tendre au plus grand. « Rares sont ceux qui ont encore des proches d'avant. Je n'ai plus que Morgan, tout comme tu as ta fille » avait-il ajouté en allumant sa barrette de nicotine, tirant longuement sur la première bouffée.


Hell is not what you think it is, it's cold, and dark my friend. MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 674
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Sam 27 Oct 2018 - 23:20
La franchise de Clayton semblait avoir été, grandement, appréciée par le blond ? En tout cas, celui-ci lui confirma, rapidement, qu’il n’avait pas du tout aimé le « spectacle » qu’avait donné les deux Rogers, ce jour-là. Et à deux reprises, qui plus est. La première fois pour la capture de la gamine et la deuxième fois pour les coups que Clayton avait donné à un des otages. Caftage que le brun n’était pas prêt d’oublier, puisqu’il lui avait valu de se faire remonter les bretelles, en place publique, par Ela.

Alors, Clay répliqua aussitôt : - « Mais, il est vrai que leur attitude n’a pas été des meilleures. Au lieu de gueuler comme des putois, ils auraient mieux fait de faire la remarque discrètement » Pensif un instant, il continua : - « Ce genre d’attitude montre à nos adversaires, qu’il y a des dissensions entre nous. Et ça, ce n’est bénéfique pour personne. Enfin, du moins, pas pour nous »  

Marchant fièrement, tel un seigneur de guerre qui inspecterait l’état de ses terres, Clay ne tarda pas à reprendre : - « Il faut absolument que nous restions soudés. Vous, comme nous. L’union fait la force, comme on dit. Donc, oui, ils n’auront pas le choix » L’air sérieux, le barbu écouta ensuite le blond lui dire, toujours par de courtes paroles ou de simples mots, que concernant les survivants récalcitrants ils étaient tous les deux parfaitement sur la même longueur d’onde. Et puis qu’effectivement, ceux-ci, passeraient tous à « la trappe » en cas de possible révolte ou soulèvement.

Souriant à cette remarque, le routier ne répliqua cependant pas aux paroles de Zack. Non pas parce qu’il ne souhaitait pas continuer à exprimer son point de vue sur le sujet, bien au contraire. Mais plutôt, parce que le blond venait de faire, pour la première fois depuis qu’ils avaient entamés cette discussion,  une très longue phrase qui donnait, enfin, quelques indices de son ancienne vie, au routier. Attentif, Clay hocha alors positivement la tête à chaque  nouvel élément que lui révélait Zack. En fait, ce n’est que quand celui-ci s’arrêta à nouveau de parler, que le barbu se décida à reprendre « le flambeau » de la conversation : - «  Tu étais donc un solitaire » Avant de s’apercevoir, que sa question concernant la possible famille de Zack avait sans doute ravivé de vieux souvenirs douloureux au blond ?

Alors, Clay enchaîna rapidement : - « Pardonnes moi, ma question était sans doute maladroite ? Je ne souhaitais pas faire resurgir de vieux démons ? » Esquissant une petite moue désolée au blond, Clay continua cependant : - « Morgan est donc quelqu’un qui compte beaucoup à tes yeux » Avant de reprendre : - « C’est ton bras droit, il me semble ? Ta personne de confiance, celle qui donnerait sa vie pour toi ? » Il fixa, ensuite, Zack dans les yeux en continuant : - « C’est important d’avoir des gens comme ça, dans son entourage » Avant de sourire et de s’empresser de continuer : - « Par contre, elle n’a pas vraiment l’air d’être très causante ? » Ensuite, il rigola et continua : - « Je ne suis pas certain, qu’elle et moi, on ferait bon ménage ! »

Retrouvant son sérieux, Clay déclara ensuite spontanément au blond : - « Elle ne parle pas beaucoup en tout cas. Qui plus est, elle n’a pas vraiment l’air de nous apprécier ? Nous autres et notre alliance d'ailleurs » Il est vrai que la rouquine semblait garder ses distances vis-à-vis des membres de l’île. En fait, c’était à croire qu’elle était constamment sur la défensive et qu’elle s’attendait à n’importe quel moment de la journée comme de la nuit sans doute, de se faire poignarder dans le dos ? Face à son comportement, l’interrogation du routier, était donc pleine de sens. Marquant une courte pause, Clay continua néanmoins : - «  A moins que je ne me trompe ? »


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Zack M. Atkins
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 4011
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Mer 14 Nov 2018 - 1:16

Au moins étaient-ils tous deux d'accord sur le fait que les Rogers n'avaient pas à laisser entrevoir de tels différends au sein de leur alliance. Qu'il y en ait était une chose, et évidemment les méthodes des uns ne pouvaient pas convenir à tout le monde, mais montrer de tels désaccords en pleine bataille... C'était en effet loin d'être bénéfique et surtout totalement idiot. Il hocha donc la tête, rétorquant un « en effet » qui englobait tous les points soulevés par le routier. Qu'ils restent soudés oui, parce-que l'union faisait la force. Zack le savait, les siens également avaient des désaccords, et il avait parfois franchement l'impression de devoir gérer un groupe de gamins qui se chamaillaient constamment, mais ils savaient être parfaitement soudés quand il le fallait et ne laissaient en rien entrevoir ces différends au monde extérieur. Peut-être était-ce l'une des forces de son groupe, ils savaient s'unir et se tirer vers le haut quand il le fallait, restait plus qu'à espérer que les survivants de l'île sauraient adopter la même logique.

Zack était un solitaire ? Oui et non. Il était plutôt du genre à sélectionner les personnes qu'il conservait dans son cercle proche et c'était toujours le cas aujourd'hui. Évidemment, cette alliance avec les gens de l'île avaient changé beaucoup de choses et il n'avait eu d'autre choix que de leur accorder une certaine confiance mais, même s'il avait l'intention de se battre à leur côté et pour leurs vies tout autant que celles des siens, ils ne les considéraient pas comme sa famille pour autant. Lorsque Clayton s'excusa, le blond secoua la tête, agrémentant son geste d'un « ne t'en fais pas » relativement calme. Après tout, le routier avait l'air de parler de son passé avec une facilité presque déroutante, comme si tout ceci était bel et bien derrière lui. Alors non, l'ancien homme d'affaires ne pourrait lui reprocher quoi que ce soit et, de toute façon, viendrait bien un moment où il devrait essayer de tourner lui aussi cette page. Même si, en effet, le fait d'avoir à exposer une quelconque faiblesse à ces alliés qu'il ne connaissait pour l'instant pas plus que cela ne l'enchantait pas vraiment. C'était précisément la raison pour laquelle il était resté très évasif concernant Stewart et sa mort, craignant bien trop qu'ils puissent se servir de cette blessure pour la retourner un jour contre lui. Parano, sans doute, mais qui n'essayait pas de se protéger dans ce monde ?

La conversation s'orienta -grâce au brun- sur Morgan. Un sujet bien moins lourd à aborder pour l'aîné puisque, contrairement à son compagnon, elle était encore là. Il hocha alors la tête aux questions de Clayton, rétorquant un simple « en effet » qui suffisait à son sens. Elle donnerait sa vie pour lui tout comme il la donnerait pour elle, et pour chacun des siens s'il le fallait. La suite des propos du grand brun lui arrachèrent néanmoins un bref soufflement amusé qui était ce qui se rapprochait le plus d'un rire venant de sa part depuis le début de cette conversation. « Je ne pense pas non plus » avait-il approuvé quant au fait qu'elle et le routier fassent bon ménage. Au vu de leurs caractères bien différents, elle risquait fort de lui demander de se taire bien rapidement mais Morgan était ainsi, trop méfiante, à montrer les dents à la moindre personne qu'elle ne considérait pas. Zack, lui, savait se montrer bien plus diplomate, l'habitude sans doute et, après tout, c'était son rôle en tant que chef. Qu'adviendrait-il de leur alliance si lui-même montrait les crocs à la moindre discussion ? Mieux valait ne pas y penser.

Le blond écoutait attentivement les impressions de son partenaire du jour, ses prunelles allant de la rue devant eux à lui. À sa dernière question il haussa les épaules. « Morgan est comme ça avec tout le monde, la méfiance est de mise dans tout ce bordel. Ce n'est ni contre vous ni contre cette alliance » avait-il expliqué sur ce ton toujours aussi calme avant de sourire brièvement en haussant les épaules. « Disons que de nous deux, c'est elle le méchant flic. » Ce qui ne faisait pas pour autant de lui le ''gentil'' à proprement parler mais les apparences pouvaient parfois être trompeuses pas vrai ? « Elle s'y fera, et j'ose espérer que cette alliance nous sera favorable d'un côté comme de l'autre » avait-il ajouté en avisant à nouveau Clayton. Oui, il pourrait leur faire confiance, totalement, mais il n'était pas sans savoir que pour ce faire, chacun devait y mettre du sien.


Hell is not what you think it is, it's cold, and dark my friend. MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 674
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    Sam 24 Nov 2018 - 20:01
Voir le grand blond être en parfait accord avec ses propos, satisfaisait grandement Clayton. Et ce, même si partager le pouvoir et surtout le commandement du District avec June et Ela semblait être désagréable pour Zack ? Après tout, il était un meneur d’homme, un leader qui avait semble-t-il réussit de grandes choses, par le passé, avec son groupe ? Dans ces conditions, obéir du jour au lendemain aux règles que lui dictaient « la Reine et la Princesse » des membres de Brainbridge, pouvaient donc être difficile à avaler pour lui ? Mais Zack ne semblait pas leur en tenir rigueur ? En tout cas, il était sur la même longueur d’ondes que les gens de l’île et ça, c’était le plus important.

Quoiqu’il en soit, la conversation s’orienta bientôt sur l’énigmatique rousse dénommée Morgan. Il faut dire que quand Clay avait posé les pieds au District, la première chose qu’il avait fait, c’était de reluquer et de comptabiliser toutes les demoiselles pouvant être attiré par ses charmes. Et justement, il avait repérée celle-ci. Et ce, pas simplement parce qu’il était possédé par « le Démon de midi ». En fait, ça aurait plutôt été le contraire. Notamment parce que la rouquine semblait totalement l’ignorer ? Comportement qui paraissait véritablement étrange aux yeux du brun ? Mais, qu’il tenterait d’élucider par la suite. Même s’il semblait vraiment difficile de terminer la soirée avec elle dans son lit ?

Songeur face à cette hypothèse, qui semblait de plus en plus farfelue, Clay esquissa alors un petit sourire pour lui-même. Mais, il écouta néanmoins avec attention Zack lui confier les quelques petits indices qu’il lui donnait sur le caractère et le comportement de la rousse. Et apparemment, son comportement était tout à normal ? A cet instant, Clay haussa alors les sourcils d’étonnement, surtout parce que ses pauvres camarades de Renton ne devaient vraiment pas s’amuser tous les jours, avec elle ? Mais, il ne rajouta rien car, il ne connaissait rien de l’ancienne vie de cette jeune femme. Ni de son parcours, d’ailleurs. Parcours qui aurait très bien pu être chaotique et qui aurait très bien pu lui donner cette habitude de méfiance ?

Hochant brièvement la tête à la dernière remarque de Zack, sur leur alliance et le fait que Morgan ne s’opposerait pas à ce qu’elle prenne forme, Clay tapota alors l’épaule de l’homme. Et puis, il lui déclara spontanément : - « Bien sûr que cette alliance nous sera favorable. Elle sera même sans doute longue et fructueuse ? Après tout, qui pourrait bien s’opposer à nous ? Certainement pas ces culs terreux avec leurs fourches et leurs râteaux, en tout cas ! » Derniers mots, qui marquèrent également la fin de la ronde des deux alliés.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who Are You Really?    
Revenir en haut Aller en bas  
- Who Are You Really? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: