The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- What will we become ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joy Blackmore
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 121
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: What will we become ?   Lun 9 Juil 2018 - 14:08
Savates dans la gueule, dans le bras, dans le bide, qu'importe l'ordre, l'important c'était de faire un maximum de dégâts en peu de temps. La vue du sang qui dégringolait depuis le nez de sa victime ne suffit pas à la calmer, elle continuait la blonde jusqu'à écraser toute résistance. Obnubilée par les coups donnés, elle ne vit pas la lame de la brune se jeter dans son mollet, mais elle put la sentir en revanche ! "PUTE !" Rien que ça et son réflexe premier fut de lui asséner un autre coup en plein dans l'abdomen avant de se dégager pour tituber en arrière et retirer d'un geste sec la lame qui transperçait sa chair. Un hurlement conséquent quitta ses lèvres, de quoi attirer quelques rôdeurs vers l'entrée de la déchetterie, histoire de pimenter un peu tout ça.

Le museau à peine redressé vers la salope, elle eut tout juste le temps de comprendre ce qu'elle faisait : elle la chargeait. Trop tard pour la contrer ou même se décaler à temps, la blonde fut plaquée au sol et sous le choc et elle ne trouva aucune façon de réagir efficacement à cette attaque.  Elle essaya néanmoins de planter sa lame dans le corps de la pianiste désormais bien installée à califourchon sur elle. Le bras intercepté, un vive douleur à son poignet la força à lâcher son couteau ensanglanté, suivi d'une droite relativement bien placé en pleine pommette. Pour le coup, la blonde ne calculait maintenant plus rien et son crâne rebondit contre le sol suivi d'un flash, puis d'un second, le genre d'éblouissements des plus lumineux et au combien alarmant.

Parler n'était plus envisageable, Joy sentait clairement ses forces la quitter jusqu'à ce que sa main croise par hasard une pierre qu'elle s'empressa de serrer entre ses doigts par pur instinct de survie. Le couteau aurait pourtant été une meilleure option mais la blonde était incapable de le retrouver et elle se contenta alors de son caillou pour frapper la brune soudainement causante en plein dans la tempe. Ça lui apprendra à ouvrir sa gueule.

Le choc suffit alors à faire basculer la connasse sur le côté et la Blackmore roula contre le sol à l'opposé de son ennemie. Les précédents coups subis à l'arrière de son crâne l'avait sonné et n'avait pas épargné son épiderme, là ou le blond se teintait maintenant de rouge. Malheureusement, deux rôdeurs avaient quitté leur troupe (sans doute les intellos du groupe), attirés par le joyeux bordel des deux femmes. Joy n'était pas encore en état de combattre et elle dut s'aider contre le camping-car pour se redresser. Juste à temps, elle attrapa le premier rôdeur par le col et le jeta violemment en direction de la brune. La pierre toujours en main, elle sauta sur le second pour défoncer son crâne mou à coup de caillasse en pleine face, que la brune s'occupe donc du sien, son tour viendra après.


God damn it. Shut the fuck up !
I can't change the way I think, and I can't change the way I am. But if I offended you ? GoodCause I still don't give a fuck.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What will we become ?   Lun 9 Juil 2018 - 18:35
Un choc. Les ténèbres. La douleur lui donnait l’impression que sa tête avait explosé. Une chaleur visqueuse se répandait de sa tempe fendue à sa joue et son oreille gauche. Sonnée. Encore. Quand Selene rouvrit les paupières, elle était au sol, les sons étouffés, comme si on lui avait mis une sourdine sur les tympans. Elle vit une ombre chuter à ses côtés, tourna difficilement le regard pour réaliser qu’il s’agissait d’un mordeur. A cet instant, la musicienne sut qu’elle n’aurait pas le temps de se lever. La charogne l’avait déjà agrippée, l’attirait à lui tout en avançant le cou pour tenter de l’écorcher au visage. Les yeux écarquillés de terreur, la pianiste avait in-extrémis dressé ses mains en protection. Elle poussait, poussait, le crâne du vorace entre ses doigts. Faute de prise, ses pouces s’enfoncèrent dans les yeux qui s’écrasèrent dans un bruit de succion écœurant. L’estomac définitivement au bord des lèvres, la vision floue, les sens brouillés, la jeune femme résista jusqu’à ce qu’un craquement retentisse. A force de lutter, elle venait de briser la nuque fragile du cadavre en putréfaction avancée. Sa tête pendait désormais en arrière, inoffensive. Ou presque.

Elle n’en était pas débarrassée. Les mains squelettiques du rôdeur étreignaient fortement ses bras sur ses endroits certainement déjà bleuis d’ecchymoses. A son tour, elle tâtonna autour d’elle, incapable de voir, jusqu’à saisir une pièce mécanique impossible à discerner au toucher. Qu’importe, elle fit rouler le mort, de façon à se retrouver au-dessus de lui et de sa tête désolidarisée de sa colonne vertébrale. Avec un acharnement bestial, Selene fracassa le crâne mou. Elle s’arrêta, les muscles en feu, la tête lourde. Retombée sur le dos, dos contre terre, elle réalisa alors que rien n’était finie…

La silhouette de l’autre s’approchait pour la surplomber à nouveau, sauf qu’elle n’avait ni le temps, ni la force de prendre le dessus. Le coup à la tempe l’avait sévèrement estourbie. Le sol semblait tournoyer, sa vue était pitoyable, son ouïe assourdie. La musicienne devinait Joy et ses gestes plus qu’elle ne les distinguait réellement. Elle n’aurait ni le temps, ni la force de se remettre debout pour se battre d’égale à égale. Le palpitant prêt à jaillir de sa poitrine, elle réunit le peu d’énergie qui lui restait pour se mettre à reculer, poussant sur ses pieds, appuyée sur ses coudes. Une fuite illusoire, bien sûr, car elle ne ramperait pas assez vite pour échapper à cette cinglée. A moins que…

Ses fesses venaient de se heurter à un objet métallique qu’elle croyait reconnaître. Le glock que son adversaire avait dégagé un peu plus tôt. Peut-être l’unique moyen pour elle de s’en sortir vivante…



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joy Blackmore
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 121
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: What will we become ?   Lun 9 Juil 2018 - 21:36
La boite crânienne du rôdeur cessa bien vite de résister sous les assauts sauvages de la blonde, elle criait à sa façon par le biais de multiples craquements plus goulus à mesure qu'elle s'effondrait sous les coups. En arrière plan, ça luttait dur entre la brune et leur second invité, de quoi accélérer la cadence de Joy qui s'y mise alors avec plus de rage. Une fois le job terminé, il était maintenant impossible pour la blonde de décoller ses genoux bien installés contre le béton, son mollet meurtri et dégoulinant prenait un malin plaisir à lui rappeler son état. Forcée de ramper jusqu'au camping-car, elle se hissa à nouveau contre la ferraille, poussant à la force des bras tout en délaissant au maximum cette cheville hors course. Quelques râles plus tard et elle était enfin sur ses pieds pour dévisager l'inconnue encore dos au sol. Et le rôdeur de la gonz' plus loin ? Rien à foutre, il devait bien être hors course.

Étourdie par l'effort et la douleur qui accompagnait maintenant chacun de ses pas, elle tituba avec peine jusqu'à son adversaire qui rampait maintenant en arrière avec tout autant de mal à la tache, si ce n'est plus. Mais quelque chose n'allait pas et elle s'arrêta. L'arrière de son crâne la brûlait intensément, il songeait enfin à l’alarmer avec les bons signaux. Dans une grimace, elle y glissa sa main tremblante avec précipitation jusqu'à ralentir sa course au contact du sang tiède qui en découlait.. "Shit..." La première réelle prise de conscience pointait enfin le bout de son nez. "P'tain.... Pauvre conne... L'autre en profitait et continuait de ramper en arrière, s'en rendant aussi efficace qu'un vers de terre complètement déglingué. "Où tu crois filer comme ça ?" La pierre toujours en main vola en direction de la fuyarde. Qu'elle touche la tête, l'épaule, le ventre, les genoux, ou qu'elle ne la touche pas : Joy n'en avait strictement plus rien à faire. Son intérêt se portait sur le couteau de brune qui l'attendait au sol et qu'elle attrapa bien vite, non sans boiter et râler bruyamment à chaque effort. Les dents - pourtant bien serrées - mirent un temps à étouffer plus discrètement ses douleurs maintenant qu'elle se retrouvait armée et à deux pas de l'étudiante.

D'un bon, elle se jeta à sa hauteur, un genou à terre et dressa sa lame à son cou. "Tu as plus qu'à répondre à mes putains d'questions main'ant." Elle était maintenant assez proche pour lui rouler un patin, quelle ironie. "Oh ! Et à chaque mauvaise réponses, j'te plante." Ça se tentait, il lui fallait du rapide et efficace si elle espérait pouvoir survivre à ses blessures. "T'vas voir, ça va aller vite car en bonus, si tu hésites trop, j'plante aussi. T'piges l'rythme troufionne ? C'est important d'garder l'rythme." Froidement, son regard coula le long des jambes de l'inconnue avant de revenir à sa lame bien installée. "Je commencerai par cette zone là. Prête ?" Elle ne lui laissa même pas le temps de répondre et enchaina aussitôt : "Tu viens d'où ? Il est où ton camp ?" Simple et efficace, elle n'avait maintenant plus qu'à se fier à son intuition pour y déceler un possible mensonge, si réponse il y avait.


God damn it. Shut the fuck up !
I can't change the way I think, and I can't change the way I am. But if I offended you ? GoodCause I still don't give a fuck.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What will we become ?   Lun 9 Juil 2018 - 22:13
Un impact dans l’épaule la fit presque basculer en arrière. La pierre, lancée assez fort pour donner l’impression que l’articulation venait de tripler de volume. L’autre était là, trop proche, et elle ne savait pas encore comment se saisir du glock. Si elle ratait son coup, si elle le faisait trop tôt, c’était fini. La musicienne avait beau essayer de faire le point, ça ne marchait pas. Les traits ensanglantés de Joy, elle ne les distingua que quand cette dernière s’agenouilla devant elle. Le froid de la lame sur sa gorge la crispa, les mots de son aînée lui vrillaient les tympans. Elle était folle. Complètement folle. Parler, ne pas parler, le résultat serait le même : elle la tuerait. Alors… prendrait-elle seulement le risque de donner une seule information ?

Selene était trop sonnée pour faire les bonnes connexions. Pour se dire que si cette cinglée s’intéressait autant à son camp, c’était certainement parce qu’elle en avait un elle aussi. Elle avait ce qu’elle était venue chercher sous les yeux, sauf que plus rien ne fonctionnait. Un bourdon glacé empêchait ses pensées de se construire, il n’y avait que son cœur affolé et son implacable instinct de survie. Sixième sens qui l’avait conduit jusqu’ici et qui pulsait dans ses veines toute la force du désespoir.

- Je… je…

C’était dur d’articuler. Sa langue saturait du goût ferreux qui lui donnait la nausée, la moitié de son visage décoloré était couvert de sang, ses longs cheveux collaient dans la mélasse épaisse. Le choc à la tête, encore, qui l’empêchait de formuler des mots intelligibles. Elle essayait, mais c’était comme si le lien se faisait mal entre ses synapses et ses mâchoires douloureuses. Même si elle le voulait, la pianiste ne pourrait rien dire. Sur le coup, elle ne savait même plus comment s’appelait l’endroit où elle vivait.

- J… je…

L’autre dut écarter imperceptiblement la lame, sans doute pour la planter comme promis, parce que ce fut cet instant qu’elle choisit. Le moment ou jamais. Selene cracha brusquement un jet de salive et d’hémoglobine en plein dans la figure de son adversaire. Une brève diversion, qu’elle utilisa pour se jeter sauvagement à sa gorge. Ses dents se refermèrent sur la jugulaire de la blonde et elle mordit, mordit, mordit… aussi fort que ses muscles le lui permettaient. Portée par une énergie qui transcendait la physique, elle ne sentit pas vraiment l’acier qui venait, dans une riposte bâclée, de lui déchirer le cou. A quelques millimètres près, Joy l’égorgeait. A quelques millimètres près, elle survivait. Galvanisée par l’image de ses proches qui se dessinaient sur la toile brouillée de sa vision, par la perspective de revoir sa fille.

Tenace, animale, acharnée, la musicienne tira jusqu’à sentir la chair se disloquer sous la pression. Elle retomba en arrière, un morceau de peau et de vaisseaux humains dans la bouche. Le sang chaud de son aînée lui avait giclé en plein visage. Elle s’empressa de recracher le bout arraché à son ennemi mais se relever prit une éternité. La jeune femme tenait à peine sur ses jambes, l’arme qu’elle portait à bout de bras, après l’avoir ramassée, pesait une tonne. Sans doute que son allure ne devait rien avoir à envier aux rôdeurs et ce ne fut qu’en portant sa main libre à la base de son cou qu’elle se rendait compte qu’elle aussi, se vidait de son sang. Le canon dressé tout juste assez haut, elle lutta pour rassembler quelques mots…

- C… c’est… fini…



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joy Blackmore
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 121
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: What will we become ?   Mar 10 Juil 2018 - 13:20

Mais c'est qu'elle peinait à articuler la jeune mère, tant pis pour elle, si elle voulait narguer le tempo, c'était son problème. La lame de la tortionnaire débutante vrilla un instant de son précieux spot pour en conquérir un autre, malheureusement, celle-ci ne trouva pas son chemin, et pour cause, une salve de sang frais et épais atterrit droit dans ses pupilles pourtant déjà bien rougies. La seconde suivante, elle était prise d'assaut par sa victime qui croqua avec le mordant d'un rôdeur sa précieuse chair. "PUTE !" Un hoquet de surprise suivi d'un hurlement à en péter le tympan de la gloutonne quitta ses lèvres alors qu'elle lançait avec dans dernière pointe de rage bien - peu maîtrisée - sa précieuse lame en avant.

Un échec, elle sentit sa chair se détacher dans une brûlure indescriptible qui la laissa cette fois-ci sans voix. La vue de son liquide vital ainsi propulsé jusqu'à en recouvrir le visage de sa Némésis avait ce don d'en dire long. Perdue entre consternation et désolation, elle apposa rapidement et par pur instinct de survie sa main contre sa blessure. Elle sentait maintenant son sang chaud s'échapper entre ses doigts avec la puissance d'un robinet ouvert à plein gaz, tel un geyser qui évolua en une abondante cascade. Même pour elle, le constat était maintenant devenu sans appel, elle allait mourir d'une seconde à l'autre.

"Pu...te.." La syllabe de trop, le rouge dépourvu de veine continua hasardeusement sa route, là où il pouvait se frayer un chemin. Il bulla et remonta alors douloureusement jusqu'à sa gorge. La Blackmore s'étouffait, lentement, mais sûrement. Sa force physique la quittait peu à peu tandis que sa force morale s'amenuisait à son tour, à en oublier la sauvage à ses pieds. Elle s'attendait à revoir le film de sa vie, depuis sa naissance à sa mort, tel était le sort que l'on racontait des mourants. Punie, elle n'eut aucunement le droit à une rétrospective en bonne et due forme, le seul cadeau qui lui fut donner fut cette torpeur envahissante qui la rendait peu à peu étrangère à la douleur et à son corps.

Elle ne se sentit pas basculer en arrière, sa vue tout juste renversé se perdit dans le blanc du ciel où les rapaces tournaient déjà. Le canon et le visage de sa meurtrière apparurent ensuite en plein dans son champ de vision. Elle vit les lèvres de son bourreau bouger mais aucun son ne parvenait à ses oreilles, si ce n'est un long et envahissant sifflement. Il bourdonnait avec violence et s'effaçait peu à peu à mesure que les secondes passaient.

Ses iris tremblants glissèrent vers les pupilles de la brune, la seule témoin de sa fin. La mourante voulait lui dire quelque chose mais seul un hoquet mélangé à un gémissement étouffé au milieu du sang qui dégoulinait de ses lèvres réussi à se frayer un chemin. La blonde - dans un dernier effort - laissa alors la main à son cou glisser à hauteur de son cœur, la panique maintenant repoussée, ce fut en toute légèreté qu'elle dressa son majeur à son attention dans ce qui semblait être un sourire dissimulé dans un sanglant rictus. Puis, ses doigts se crispèrent une demie seconde, l'oxygène à son cerveau arrivait maintenant au bout de sa limite, il n'y avait désormais plus rien à pomper.

Sa vue maintenant voilée, elle put enfin voir l'innocente bouille de Tim juste à ses côtés, suivi de Joann, pour enfin laisser place à son cadet qu'elle allait enfin rejoindre. Désormais, ses pupilles ne vrillaient plus, et seul son corps meurtri effectua un ultime soubresaut en guise de point final.

Les Blackmore sont enfin au complet et en paix.

En(d)-Joy.


God damn it. Shut the fuck up !
I can't change the way I think, and I can't change the way I am. But if I offended you ? GoodCause I still don't give a fuck.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What will we become ?   Mar 10 Juil 2018 - 22:32


Inutile de l’achever. Le canon tremblait à moins d’un mètre de son crâne souillé de fluides sombres, soutenu par une musicienne qui sentait ses dernières ressources s’amenuiser. Inutile de l’achever. L’autre tombait à la renverse, ses dernières insultes noyées dans son propre sang. Selene sentit alors ses jambes fléchir, elle tomba à genou, le glock si lourd qui lui donnait l’impression de déchausser son bras de son épaule. Son cou brûlait, son côté et son bras entaillés aussi. Tout son corps n’était plus qu’une ecchymose uniformisée. Soudainement, un soubresaut tordit ses entrailles : elle dut se pencher sur le côté pour vomir tout ce que son estomac voulait bien rendre. Une bile rougeâtre qui effaçait à peine le goût de la chair de Joy, mais carbonisait l’intérieur écorchée de sa bouche.

Au milieu de ses traits méconnaissables sous l’hémoglobine, ses yeux bleus capturèrent l’ultime regard de son aînée. Un instant, un court instant, elle se prit à se demander si tout ça n’aurait pas pu être éviter. Si tout comme l’adolescente qu’elle avait massacré deux ans auparavant, la blonde n’était pas que la victime d’une erreur. Les paupières de la pianiste s’écarquillèrent alors qu’elle réalisait toute la barbarie de son geste. Ses lèvres s’entrouvrirent mais elle ne put trouver quoi dire. Et puis… elle vit la dernière attention de l’étrangère : un majeur dressé, dans un ultime spasme d’insolence. Immédiatement, le visage de la jeune femme retrouva sa froideur fermée. Elle n’était plus qu’en compagnie d’un cadavre désormais. Un cadavre qu’elle n’empêcherait même pas de muter.

- Lis… Sarah…, elle venait de péniblement rallumer le talkie de ses doigts fébriles, il… il faut… que vous veniez…, articula difficilement Selene, dans… une décharge… à côté du croisement où je devais aller… y’a un feu à côté…

L’incendie, le fameux, qui venait d’atteindre d’autres bouteilles de gaz. La déflagration fut si puissance que le sol vibra suffisamment fort pour projeter la musicienne au sol. Ensuite… elle ne se souvenait plus trop bien. Sans doute avait-elle rampé à l’abri, derrière une pile de pneus et de pièces mécaniques transformées en jardinières. L’avantage des flammes, c’était qu’elles attiraient toutes les rôdeurs des environs. Quand ses partenaires la trouvèrent, elle était inconsciente, méconnaissable, mais elle était vivante. Encore.



After all I've done, I have to wonder... what will I become ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: What will we become ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- What will we become ? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: