The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Feelings and resentments... -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ela Amrani
Leader | Remnants
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 05/11/2017
Messages : 316
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Feelings and resentments...    Mer 22 Aoû 2018 - 12:11
Elle devait le dire, savoir que Joann accompagnait le convoi ce mois-ci la soulageait un peu, et lui donnait l’impression d’une nouvelle force en elle. Elle avait plus que conscience qu’elle avait besoin de bien s’entourer pour renforcer son image. Elle avait besoin de faire les bons choix, au bon moment. Et se laisser inatteignable, seule dans sa Tour d’Ivoire, n’était pas une solution. Elle savait que Joann lui donnerait une force nouvelle, différente. Elle en avait besoin. Aussi ne s’insurgeait-elle pas de voir son chauffeur éjecté, forcé de prendre une autre voiture en dernière minute. Rien qu'ça tu devrais revoir Amrani. Elle eut également un léger rictus. Elle savait que sa façon de parler dérangeait. Et pourtant, Ela s’y accrochait. « La fin du monde ne devrait pas signifier la fin du beau langage. Traite-moi de nostalgique si tu veux, mais c’est une partie de moi qu’on ne m’enlèvera pas. » Dit-elle avec douceur, et un arrière-goût de fermeté derrière. Le langage était un art qui se perdait. Et c’était bien dommage. Mais c’était également quelque chose qui la caractérisait, qui faisait partie d’elle. Et elle ne souhaitait pas changer cela pour se faire une image plus cool, ce ne serait plus elle.

Le cœur de l’israélienne eut un triste sursaut quand Joann enchaîna sur des excuses pour ce qu’il s’était passé entre elles, il y a peu. Au fond, Ela ne lui en voulait pas. Elle avait encaissé, parce que c’était ce qu’elle faisait depuis le début ; encaisser les reproches, les insultes, les doutes et la pitié des autres. Puis Cain avait une excuse que d’autres ne pouvaient se targuer d’avoir, une excuse qu’elle était la plus à même de comprendre. La veuve se radoucit, encore plus. Elle aurait voulu étendre sa main, toucher la sienne, mais elle savait que Joann l’interpréterait mal. Aussi, elle s’abstint. Elle laissa le silence s’installer entre elles, notamment parce qu’elle se rendait compte que… malgré tout, les excuses faisaient du bien. Ela prenait sur elle beaucoup de chose, ces excuses la rendaient moins … invisible. « Merci. Je sais que ce n’est pas facile. » De s’excuser, mais aussi de survivre à une telle perte. C’était inutile de le dire. Et le silence se réinstalla dans l’habitacle.

Ela réfléchissait. Revenir un mois sur l’île lui avait fait du bien, elle avait pu se ressourcer, régler quelques problèmes internes et se préparer pour la suite. Elle avait également pu mettre les choses à plats avec Merl, et leur histoire avait pris un nouveau tournant. Une pointe de culpabilité l’habitait encore, comme l’impression d’avoir fauté. Mais envers qui ? Le fantôme de l’être aimé ? Elle savait qu’elle n’avait rien fait de mal. Elle avançait. Enfin. Elle jeta discrètement un regard vers Joann. Elle était ravagée par son deuil, d’une autre manière que la sienne, mais elle serait marquée à vie, tout comme elle. Et un jour, elle avancerait. Un jour. Il était cependant malheureux qu’un événement aussi tragique soit la cause de leur rapprochement, ces derniers temps. Joann n’avait jamais eu aucune considération pour elle, avant. Et même maintenant… Elle faisait ça pour Swann. « Tu n’es pas obligée de faire ça, Joann. » Dit-elle, après un temps. « De m’aider, je veux dire. » Elles n’avaient jamais été amies, si Ela avait du respect pour les aptitudes de Cain, l’inverse … Il avait fallu la mort de Swann pour que la brune daigne la regarder pour ce qu’elle était. « Ce n’est pas parce que Swann voyait quelque chose en moi, que tu dois continuer pour lui. De plus, je n’ai pas besoin d’être la mission que tu te donnes pour perpétuer sa pensée. » Elle n’avait pas besoin de la pitié de Joann, de n’être qu’un objectif  à atteindre. Elle préférait encore se débrouiller seule, si Joann faisait cela pour les mauvaises raisons.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 1130
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Feelings and resentments...    Mer 29 Aoû 2018 - 16:32
Feelings and resentments...


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Elle savait ce que c'était... Ouais, avant elle, bien avant elle d'ailleurs, car même si elle avait pas eu de mal à faire le deuil de Mark, celui ci ne guérirait pas. La plaie cicatriserait certes, mais la cicatrice resterait là, sensible... très sensible. Les mains sur le volant, Cain accéléra pour donner le rythme au convoie. Les grilles passées, le décor défilait déjà autour de la bagnole sans qu'elle s'en soucie, préférant écouter et imprimer les dires de sa passagère. Elle n'était pas obligée non, cependant qu'avait-elle d'autre à faire désormais ? Du moins à faire qui serait utile aux autres, utile à ce que Swann aspirait voir jaillir de cette communauté plus civilisée que celles de l'extérieur ? C'était en partie pour lui qu'elle désirait appuyer l'architecte mais, d'une autre manière, c'était sans doute aussi pour étouffer la douleur avant que cette dernière ait totalement raison d'elle. Sans but, la Canadienne aurait été à l'image des parasites qui faisaient du stop sur la route là. Morne, décharnée, sans but aucun sinon celui de se nourrir sans malgré tout en avoir besoin pour subsister.

Ela imaginait simplement qu'elle donnait jour aux aspirations de son défunt petit ami. C'était logique, jusqu'ici elles ne s'étaient jamais considérées. Enfin Ela l'ignorait, quant à elle, l'escort-girl ne faisait pas dans l'ignorance au sujet de Amrani, elle l'asticotait sans cesse pour trouver cette faille qui, malgré tout, demeurait visiblement insensible. Elle savait l'avoir profondément meurtrie en l'insultant lorsqu'on lui avait ramené le corps de l'étudiant, mais désormais, à quoi les piques servaient-elles ? Il n'était plus là pour l'épauler, pour la driver comme elle pouvait le faire avec lui, elle était seule et peinait à envisager pouvoir retrouver la valeur dans les yeux de ceux qu'elle avait déçu à être bien trop proche de lui. Un soupir fila ses lèvres sans qu'elle dévie les yeux de la route face à elles. C'était le moment d'être franche, de repartir sur de bonnes bases comme elle le lui avait dit plus tôt.

- C'est en partie pour lui qu'je le fais. En partie oui, Joe allait pas mentir. Mais, d'un autre côté qu'est-ce qu'il m'reste d'important hein ? J'ai fait fuir la quasi totalité d'ceux auxquels j'tenais.... S'ils m'considèrent encore c'est par simple pitié sans doute. Un rictus fila ses lèvres. Joann était si persuadée que le retour de Casey auprès d'elle n'était dû qu'à la tristesse éprouvée, la pitié. Elle n'apprendrait que plus tard que ce n'était pas ça mais bien parce que la blondinette tenait vraiment à elle. Il fallait néanmoins encaisser un sale coup pour voir qui vous estimait vraiment. si j'peux encore être utile, vaut mieux ça que d'crouler,

Elle avait promis à Lawrence de ne pas faire la connerie. Le scientifique avait cette valeur particulière à ses billes ambres, ne pas le décevoir, ne pas le blesser, était là aussi une manière de briller ailleurs que dans les prunelles aciers de l'homme qu'elle ne pourrait jamais plus serrer, embrasser... Aimer. En mourant, Swann l'avait trahie et malgré l'amour sincère qu'elle lui portait, elle le détestait de l'avoir abandonnée, de ne pas avoir tenu sa promesse. Peu à peu son visage ne serait plus qu'un brouillon brumeux, sa voix un simple écho n'ayant plus rien de l'original. C'était sans doute ce qu'il y avait de plus dur à imaginer et qu'elle savait pourtant tout proche, véridique. Après tout, quand elle y songeait, le faciès de sa mère, sa voix et le souvenir qu'elle en avait, ça n'avait plus rien des traits et timbre originaux de celle n'ayant jamais su tenir son rôle à peine John l'avait-il abandonnée. C'était aussi pour cette raison, pour ne pas être comme elle, qu'elle désirait épauler sa passagère.

- Quand mon père est mort, Lâcha-t-elle alors que Ela devait l'ignorer comme beaucoup ignoraient tout du passé de la brune. ma mère a pas assurée, elle s'est laissée sombrer, n'a pas su m'driver, j'ai fait des choix d'merdes durant toute mon existence. Quand cette saloperie a vue le jour, c'était comme une seconde chance, mais avec ce j'avais vécu, j'ai pas forcément bien agi là non plus. Un rictus fila ses lèvres alors qu'elle se hasardait enfin à fixer le profil de son interlocutrice. Il, a changé ça...... et si j'tire pas de leçons de ….... enfin j'ai pas envie d'merder encore. Pas envie d'être comme ces gens qu'ont fait d'ma vie un putain d'carnage. J'serai jamais ta grande copine Ela, mais si j'peux faire en sorte qu'on t'prenne pas pour la cruche d'service parce que tes idées sont bonnes malgré tout, Dix jours plus tôt ça lui aurait sûrement arraché la gueule de l'avouer ça. alors pourquoi pas hein ? C'mieux qu'servir à rien et d'pleurer sur son pauvre sort alors qu'ça changera absolument rien aux faits.

Ouais, toutes les larmes du monde ne le lui ramèneraient pas. Elle n'avait et n'aurait plus que cette bague, là où filait son regard, pour lui certifier qu'il avait bien traversé son existence pour mieux la bousculer, l’embellir malgré toute la noirceur qui avait rythmée leur relation bien trop courte.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Young blood, run like a river. Young blood, heaven need a sinner, you can't raise hell with a saint. Young blood came to start a riot, don't care what your old man say. But we gonna raise hell anyway.
Showing no mercy
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ela Amrani
Leader | Remnants
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 05/11/2017
Messages : 316
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Feelings and resentments...    Dim 23 Sep 2018 - 15:55
Moyennement convaincu, l’israélienne devait pourtant se contenter de ça. Elle ne démordrait pas de cette impression de n’être qu’une mission pour la jeune femme. Une façon pour elle de continuer à vivre – à survivre – dans les traces de son compagnon. La mort de Swann n’aurait jamais été plus tragique qu’alors. Pour autant, elle savait que ce Joann avait à lui apporter était important. Alors peut-être que… Peu importe les raisons qui poussaient la jeune femme à l’aider, la veuve devait prendre ce qu’on lui proposait. Elle en avait besoin. Elle avait besoin de sa force de caractère, de son intransigeance et de sa froideur glacière. Il y avait quelque chose de glaçant chez cette femme, qui imposait le respect. Joann, on la prenait au sérieux. Ela, c’était plus complexe encore. Si elle savait se défendre seule, elle n’était pas considérée comme une leadeur née. Elle avait malheureusement cette image de veuve éplorée collée à la peau. Et il était difficile de s’en débarrasser. Elle ne rajouta rien à ce silence pesant qui s’installa entre elles deux, jusqu’à ce qu’elle reprenne la parole, sur un ton beaucoup plus confidentiel.

Lui laissant la pudeur de cette confidence, Ela décida de garder son regard fixé sur la route, droit devant elle. Personne ne parlait de ce qu’ils avaient vécu avant. Disons qu’il n’y avait qu’avec Merl avec qui le passé était un sujet facile à aborder. Ce qui existait avant était mort, et le futur était déjà assez incertain pour qu’on ne se concentre uniquement sur lui. Elle écouta avec respect, baissant le nez devant l’intimité de ses propos. Il y avait effectivement toujours quelqu’un pour nous remonter vers le haut. Elle le savait pertinemment. « Effectivement, je suppose que ça vaut le coup de tenter l’expérience. » Elles ne seraient jamais vraiment amies, elle le savait pertinemment. Et elle n’en demandait pas tant. Elles pouvaient se comprendre et s’entraider. Ela ignorait si elle pouvait lui apporter quelque chose, si elle voulait même.

Elle hésita un moment, avant de reprendre la parole. « Tu dois t’accrocher à ceux qui restent. » Finit-elle par dire, sans se tourner pour la regarder. « Ceux qui restent. Tu dois t’accrocher à eux. » Elle détourna le regard, elle-même avait cru partir et abandonner, tout un temps. Jusqu’à ce qu’elle commence les cours de Stanley et qu’elle trouve une raison de se battre. « Quand… Quand Abel est mort, je n’avais personne. Et… J’ai sombré, pour devenir la femme que vous connaissez tous. » Cette veuve blanche, froide et si droite. Si décalée. « La vérité… C’est que j’ai survécu grâce à toi, Joann. » Elle ne la regardait toujours pas. « Grâce aux entraînements de Stanley, et ta… Farouche détermination à me mettre constamment à terre. » Elle eut un léger, et surtout bref sourire, avant d’enfin la regarder. « Tu étais la seule qui ne me regardait pas comme l’épouse d’un politique, une femme à dorloter. Tu vois, tu n’avais pas besoin de m’apprécier pour m’aider à l’époque. » C’était on ne peut plus vrai. Ils avaient tous contribué à faire d’elle la femme qu’elle était aujourd’hui. Jusqu’à ce que June la révèle sous un autre jour. « Tu survivras, Joann. Parce que si j’ai pu survivre, et me reconstruire, il serait inconvenant que tu n’y arrives pas, toi aussi. » S’il existait une sorte de compétition entre elles, sans doute que cet argument faire mouche auprès de la jeune femme. « Et un jour, quelqu’un te sortira de l’ombre… L’important c’est de ne pas totalement se déconnecter. » Et elle savait de quoi elle parlait. Sans Merl, Ela aurait fini par disparaitre… Très certainement. Puis la différence entre elle et Joann… C’était que Cain n’était pas seule. Jamais.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Feelings and resentments...    
Revenir en haut Aller en bas  
- Feelings and resentments... -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Reese-My feelings are too loud for words and too shy for the world.
» [Carte] Fie toi à ton intuition - Trust your feelings
» /!\ Fight your feelings » In Guk x Moon Kyu
» [M] ▲ CHARLIE HUNNAM - Cause most of our feelings, they are dead.
» How long can we hide our feelings like that? | Jike. [HOT] + Terminé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: