The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Time has come -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 1196
Age IRL : 32
MessageSujet: Time has come   Jeu 21 Juin 2018 - 12:01
Time has come


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Ses prunelles brunes allaient et venaient sur le paysage de début d'après midi, songeant à ces gens qu'elle rencontrerait pour la première fois pour leur retirer une partie de leurs vivres, récoltes ou toutes autres choses utiles à leur propre survie. Ça n'avait rien d'évident, c'était même plutôt mal quand elle y songeait en profondeur, pour autant elle n'avait aucune intention de rebrousser chemin. June et Atkins comptaient sur elle, elle tolérait même davantage cette approche que la première, gérée par feu le Senateur Chambers. Ils ne mettraient guère à feu à sang ce ranch, il fallait juste que ces personnes coopèrent au mieux et en cette journée particulière, où elle prenait ses nouvelles fonctions de leader intérimaire, Evelyn ne cessait de ressasser les conseils de Phelbs et de Donovan. Tout ce passerait pour le mieux... Enfin, la jeune fille l'espérait car de ceux qui l'accompagnaient en cette journée, même présents dans l'un des deux véhicules du petit convoie, se tenaient déjà deux impulsifs qu'elle devrait forcément garder à l’œil. Pour le moment, rien à déplorer, Jenna conduisait, Homer était installé auprès de Takeo sur la banquette arrière, quant à elle, elle ne cessait de jouer avec les pans de son tee shirt.

L'atmosphère semblait lourde, le silence régnait dans l'habitacle depuis le départ, cela faisait déjà une heure qu'ils roulaient, dans quelques temps les contours de ce Ranch se présenterait et elle devrait donner le maximum d'elle même.

- Alors, pas trop stressée Evy ? La voix du jeune militaire l'invita à revenir à eux et aux traits fermés de la conductrice. J'suis certain que tu vas assurer, t'as l'habitude.

- C'est la première fois que je sors de l'enceinte, enfin pas vraiment puisque j'ai rejoins Renton mais, on peut pas vraiment dire que j'ai l'habitude de ce genre de chose. Rit-elle nerveusement en tournant les traits vers Takeo. Même si la serveuse et le Nippon étaient des personnes nerveuses, elle était ravie de les compter près d'elle. Ils ne feraient rien qui la mettraient dans l’embarras pas vrai ? Jenna et Takeo sont plus habitués que moi, ils ont déjà rencontré d'autres personnes.

- T'en fais pas va, Sentant la main du jeune homme agripper son épaule depuis la banquette arrière, elle recula légèrement en un sourire gêné. tout ira bien, je ferai attention à toi.

Les billes rondes, quasiment surprise, elle ne put réprimer un rictus. Elle ne le connaissait pas, cependant les rares fois où elle avait eu à discuter avec Mills il se montrait plutôt sympa avec elle, sans doute l'un des rares à ne pas se foutre de sa poire. Croisant néanmoins les yeux bruns du Japonnais, qui lui savait des choses que d'autres ignoraient, Evelyn baissa les cils et changea de sujet, partant sur du plus léger, n'ayant guère eu le fin mot de la fameuse soirée qu'elle avait préparé avec Lucas pour la jeune femme aujourd'hui au volant.

- C'était bien la surprise de Lucas ? Interrogea-t-elle en logeant les mains entre ses genoux.

Déjà son petit côté fleur bleue pointait son nez, elle imaginait de belles choses, trop sans doute, et ignorait totalement mettre les pieds dans un plat quasiment gelé en posant la question.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
If I were me everything I have in my heart, the things I do worst or best, would not scare me. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?
Drowned in hell
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1449
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: Time has come   Jeu 21 Juin 2018 - 13:29
Time has come

Aller faire un tour, prendre l’air, s’occuper à autre chose que rester à la maison. Jenna en avait clairement besoin. Il faut dire que les derniers jours avaient été assez chargés pour elle. Elle avait clairement merdé avec Lucas … enfin avec Lucas et Nathan et l’ambiance à la maison était plus que tendue. Elle n’avait pas eu l’occasion encore d’avoir une vraie discussion avec son chéri afin de s’expliquer et surtout de s’excuser et elle appréhendait de toute façon cette discussion. Lucas était aussi sanguin qu’elle et il l’avait prouvé le soir où il l’avait surprise dans les bras d’un autre homme, aussi la future explication qui s’annonçait aller être un concentré de nervosité et Jenna savait qu’elle pouvait dégénérer à tout moment, aussi sortir aller faire un tour en compagnie de Takeo, d’Evelyn et d’Homer lui avait paru une excellente idée histoire de se changer les idées. Elle avait été assigné à la conduite du véhicule, ça commençait à devenir une habitude de la laisser conduire … elle qui touchait à peine des pédales vu sa taille.

Le trajet était bien silencieux, de toute façon la serveuse n’avait pas spécialement le cœur à parler, ce qui était assez rare pour être noté soit dit en passant. Les deux seuls qui tapaient la causette dans l’habitacle était Evelyn et Homer. Tout ce qu’il y a de plus normal en soit pour Evelyn. La jeune semblait particulièrement nerveuse et elle avait l’habitude de beaucoup parler comme pour évacuer un peu le stress qu’elle emmagasinait. Jenna se souvenait encore de la sortie à l’Université … un vrai moulin à paroles cette étudiante, mais ce n’était pas gênant, c’était même touchant. Jenna n’écoutait qu’à peine la discussion entre les deux, des banalités sans grand intérêt. Elle aurait pu causer avec Takeo qu’elle n’avait pas vu depuis des lustres mais non clairement elle n’en avait pas envie. Elle tenait le volant de la voiture de manière crispée et se forçait à mettre une expression sur son visage afin d’être la plus neutre possible … peine perdue !

« - C'était bien la surprise de Lucas ? »

Juste quelques mots. Prononcés en toute innocence par la jeune étudiante. Mais ils avaient raisonné dans la tête de la serveuse comme un impact de balle. Perdant un instant sa concentration elle tournait la tête pour essayer de croiser le regard d’Evelyn. Le sien était noir comme l’ébène, rempli d’un mélange de colère soudaine et de tristesse infinie. Tu parles d’une surprise … Effectivement cela avait été une surprise mais pas pour la bonne personne. Fixé sur le visage de la jeune femme, Jenna fit un écart avec la voiture sans même le réaliser et ce n’est que le cri soudain de Takeo qui avait vu la mort frapper à sa porte qui la ramenait les yeux sur la route afin de récupérer la voiture avant que le pire ne se produise. Serrant les dents et mordant les lèvres la serveuse réprimait une larme au coin de ses yeux.

« On en parlera plus tard si tu veux bien … disons que y’a eu surprise ouais … Lucas t’en as pas parlé ? » c’était étonnant qu’Evelyn ne soit pas déjà au courant. Ils étaient comme frère et sœur et Jenna s’était dit qu’elle savait déjà tout de la situation mais apparemment ce n’était pas le cas « Je sais pas s’il vaut mieux que ce soit lui ou moi qui te mette au courant … » Sans même s’en rendre compte Jenna avait crispé ses mains sur le volant, enfonçant légèrement les ongles dans la matière plastique et elle roulait à une allure un peu plus soutenue. Il ne lui tardait qu’une chose c’était d’arriver au Ranch et de pouvoir un peu se dégourdir les jambes et l’esprit. Elle savait qu’elle allait devoir être calme et ne pas faire de vague mais elle savait aussi que le premier pécor qui la prenait de haut ou qui jouait au dur allait comprendre pourquoi certains la surnommaient « la cinglée ».
by lumos maxima


Look into my eyes
You will see
What you mean to me
Search your heart
Search your soul
And when you find me there, you'll search no more

Don't tell me it's not worth tryin' for
You can't tell me it's not worth dyin' for
You know it's true
Everything I do
I do it for you


Everythinbg I Do, I Do it for You

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 977
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Time has come   Jeu 21 Juin 2018 - 15:36

Perdue dans ses pensées comme à son habitude, Caroline rangea mécaniquement l’infirmerie pour montrer qu’elle allait bien. Etre ordonnée voulait souvent dire que tout était clair dans la tête et l’esprit de quelqu’un. Ce qui ne fut pas le cas de la vétérinaire, elle en était loin... Mais tout le monde devait le penser. Porter un masque n’étais plus dans ses habitudes. Quelque chose qu’elle aurait peut-être aimé garder pour donner le change et pour ne pas se faire repérer. Ne pas repérer la peur perpétuelle qui subsistait en elle, la peur de le perdre, la peur de la guerre, peur que le ranch n’y survive pas et eux non plus.

C’était comme ça et pas autrement. Cette appréhension, cet état de stress perpétuel ne les avaient plus quittés. Les ravitaillements avaient doublé et la trentenaire était toujours sur ses gardes. Elle dormait depuis avec un couteau sous l’oreiller. De simples pas dans le couloir et elle se levait pour jeter un œil et se rassurer. Elle pensait à Jeff et aux autres otages. Etaient-ils enchaînés ? Dormaient-ils dans des cages ? Manquant de toilettes ou de vivres ? Tellement de questions et aucune réponse … La colère ne la calmait en rien. Chaque jour était un jour de plus pour se battre intérieurement, rester debout, courageuse, prête plus pour le pire que le meilleur.

Heureusement, les habitants du Ranch se serraient les coudes autant moralement que sur les tâches et activités qu’ils devaient respecter : expéditions, renforcement de la sécurité, de pièges etc… Les ressources avaient trouvé place dans un local dans l’ancienne étable. Ils pouvaient mettre en place des stratégies pour se protéger ou pour récupérer les otages mais c’était impossible à réaliser ou mettre en place. La brune s’était résignée à y penser, se faisant plus de mal que nécessaire. Elle ne baissait pas les bras pour autant, cette vengeance coulait toujours dans ses veines. Tôt ou tard, ils auraient de quoi les neutraliser, mais pour le moment ils devaient faire profil bas.

Une fois l’infirmerie nettoyée et rangée, Caroline essaya de concentrer son esprit et son imagination sur autre chose. Elle prit alors un bouquin, pour se poser sur les marches du perron comme elle avait l’habitude de faire. Sauf que désormais, ses pupilles n’arrivaient pas à suivre les lettres et le sens de la lecture. Faisant disparaître le son des mots dans son subconscient pour ne voire que le rouquin et entendre son rire si contagieux …

Elle sursauta légèrement lorsque Serena passa près d’elle et ferma le livre aussi sec, incapable de s’adonner à cette activité pour le moment « Tu as rien de prévu aujourd’hui ? » lui demanda-t-elle. Parler avec son amie lui fera du bien au moral comparé à ces pages illisibles.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time has come   Ven 22 Juin 2018 - 22:12
Takeo était resté silencieux depuis le début du trajet. Sa main contre sa joue, sa tête contre la vitre, il était perdu dans ses pensées. Lui-même ne savait pas exactement ce qu’il ressentait à ce moment précis. Un mélange d’excitation et d’appréhension. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas participé à ce genre de sortie, qu’il n’avait plus été confronté à d’autres survivants. Et il était plutôt curieux d’enfin rencontrer ce fameux groupe qui était désormais sous leur joug.

Curieux oui, mais un peu inquiet aussi. A dire vrai, Takeo n’était pas vraiment d’accord avec cette nouvelle façon de faire. Ce n’était pas qu’il avait des scrupules à s’accaparer une partie des biens de ces inconnus, non… Des scrupules, cela faisait bien longtemps que le nippon n’en avait plus. Il était bien conscient que la survie dans ce monde devait irrémédiablement passer par ce genre de choses. C’était la loi du plus fort désormais, et la seule chose qui comptait, c’était la survie des siens. Peu importait celle des autres. Il avait toujours eu cet état d’esprit.

Mais justement, sa priorité avait toujours été la protection des siens. C’était pour cette raison qu’il avait pu commettre autant d’atrocités. Faire de mauvaises actions, mais pour de bonnes raisons. Et pour lui, cette tentative d’asservissement d’autres groupes, ça n’allait pas du tout dans ce sens. Au contraire, c’était dangereux de laisser en vie autant de gens tout en leur donnant de bonnes raisons de nous haïr et de se venger. Cela finirait forcément par devenir hors de contrôle, il en était persuadé.

Mais bon, en attendant, il n’avait pas son mot à dire. Et c’était son amie Evy qui avait été désigné pour diriger la récupération, alors autant essayer de gérer les choses au mieux. Cette dernière ne semblait d’ailleurs pas totalement sereine. Il était indéniable que la blonde s’était remarquablement endurcie ces derniers mois , mais était-elle prête pour ce qu’elle allait devoir faire ?

Pas vraiment le temps d’y réfléchir. « OOOOOOOOOOOWWWWWH !!! » s’écria-t-il soudainement lorsque, la tête toujours posée contre la vitre, il remarqua que le véhicule était en train de foncer tout droit sur un arbre. Vu la vitesse à laquelle ils allaient, s’ils l’avaient tapé, ça aurait pu mal finir ! « Mais tu branles quoi ta race ?!! » interrogea-t-il Jenna qui venait de rattraper sa connerie.

Et voilà qu’elle venait de le mettre de mauvaise humeur. Si Jenna n’était pas la copine de Lucas, un très bon ami du nippon, nul doute qu’il aurait passé le reste du trajet à l’insulter de tous les noms possibles et imaginables. Et vu le caractère de la dame, ça n’aurait pas manqué d’animation ! Mais à la place, Takeo prit sur lui et se contenta de râler dans sa barbe quelques minutes.

Le japonais finit éventuellement par arrêter de grogner, et s’alluma une clope histoire de se détendre. « Ça dérange quelqu’un que j’fume dans la voiture ? Non ? Tant mieux parce que j’men bas les couilles ». Après avoir tiré la première latte, il se tourna vers Evy. « Prête, cheffe ? » lui demanda-t-il avec un léger sourire. « Je sais que t’es une dure à cuire maintenant. Donc les prends pas en pitié » la conseilla-t-il, conscient qu’il n’était pas simple d’avoir ce genre d’interactions avec d’autres survivants.

« Bon, on arrive quand ? » finit-il par s’impatienter.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet semi-automatique SIG Sauer P320, tournevis et tisonnier en fer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/06/2018
Messages : 334
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Time has come   Sam 23 Juin 2018 - 20:06
Si la planète avait recommencé à tourner, au ranch, l'air était cependant toujours aussi lourd depuis les récents événements. Il avait fallu apprendre à vivre avec le fait que cette merdique alliance - si l'on pouvait se permettre de l'appeler ainsi - leur pendait maintenant au bout du nez, et qu'un rien pouvait tout faire foirer. Mais voilà, hormis un petit instant de panique, Sere n'avait pas baissé les bras. La majorité des siens étaient en déconfiture et elle était bien décidé à porter le groupe un peu plus loin, puisant dans ce positivisme résilient qui la caractérisait. Ne disait-on pas que la vengeance était un plat qui se mangeait froid? La grande brune ne pouvait pas être davantage de cet avis. Elle allait tout faire pour qu'un plan impeccable assure aux gens qu'elle estimait un juste retour des choses, et ce avec une précision militaire.

Son esprit était cependant occupé par l'idée que la fin du mois approchait, enfin c'est ce qu'elle avait déduit, et Reena appréhendait la visite de leurs chers amis. Elle se demandait d'ailleurs comment une telle rencontre se déroulerait, si elle venait à être présente au moment opportun. Et tout de suite, la demoiselle se dit qu'elle devrait probablement mettre le masque le plus important de sa vie. Elle était particulièrement douée pour ça, de toute façon. N'était-ce pas un peu ce qu'elle faisait tous les jours? L'image de la femme forte, en partie réelle si elle voulait bien le croire, avait aussi quelques failles. Enfin, la militaire n'avait pas le temps - ni l'envie - de se pencher sur le sujet, à l'instant.

Affichant son éternel air sérieux, celui qu'on avait justement exigé d'elle dans l'armée, la brune avait passé une partie de la journée à essayer de gérer la logistique de certaines opérations, l'organisation du ranch demeurant un peu précaire depuis mai. Son regard s'illumina cependant quand elle croisa Caroline, assise toute seule avec un livre comme seule compagnie. Elle semblait avoir abandonné le projet lecture en la voyant, cependant, lui demandant aussi ce qu'elle avait à faire aujourd'hui. Sa question lui arracha un petit sourire en coin. Rebâtir l'avenir, putain, c'était ce qu'elle avait à faire.

Ne répondant pas tout à fait ce qui venait de filer dans son esprit, Martinez peignait un peu son amie, inquiète, avant de parler. Caro était comme une grande soeur pour elle, même si les rôles étaient un peu inversées dernièrement; Serena désirant par-dessus tout l'aider à travers l'épreuve spécialement difficile qu'elle traversait. Et ce jour ne faisait pas exception aux autres. Elle était perdue, effrayée, un peu comme tous les autres. "Peut-on vraiment prévoir quoi que ce soit dans ce bordel?" répondit-elle à son aînée à la blague, prenant place tout juste à côté d'elle, épaules à épaules.

"Tu tiens le coup?" demanda-t-elle ensuite en posant son regard noisette au loin. Sere la connaissait bien, après tout. Certains jours se passaient mieux que d'autres. Elle se rendait facilement compte qu'aujourd'hui était un jour où elle n'était pas dans son assiette, mais pouvait-on la blâmer? Et si sa question pouvait sembler bête, elle ne traduisait en fait que son inquiétude face à elle. Cette préoccupation bien visible dans les yeux, elle posa ensuite ses billes sur la concernée, prête à recevoir ce qui la tracassait ultimement et à y faire face avec elle. Une chose à la fois...  
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau arrache-clou, pistolet 9mm, couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/01/2018
Messages : 1127
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Time has come   Jeu 28 Juin 2018 - 21:00
Time has come
⟶ ISSAQUAH RANCH : 21 JUIN 2018 ⟵


Les jours s’étaient écoulés au ranch sans qu’on les voit passer, ou plutôt, sans qu’on veuille les voir passer. Trop effrayé par ce qui nous attendait au terme de ce mois et par tout ce que l’on pouvait encore perdre. Emmurer dans un état de stress perpétuel, une appréhension qui ne nous lâchait plus d’une semelle et qui entrainait le groupe dans cette atmosphère lourde et tendu. Tous ruminant les événements de mai, mais se serrant les coudes dans ces moments difficiles. L’agitation demeurait toutefois palpable. Chacun se tenant sur ses gardes, ne dormant parfois presque plus, tendant l’oreille à l’affut du moindre bruit indiquant peut-être une nouvelle invasion. Se levant parfois dans la nuit pour faire les cent pas ou pour réfléchir à de nouveaux stratèges qui nous sortiraient peut-être un jour de ce merdier. Redoublant d’ardeur dans nos domaines respectif, augmentant les sorties de ravitaillements et renforçant la sécurité… Les jours s’étaient ainsi transformer en semaines, puis bientôt – trop tôt – laissa arriver la fin tant redouté du mois. On savait qu’Ils allaient revenir… Aujourd’hui ? Demain ? Dans une semaine ? L’attente rendait le tout encore plus difficile à supporter.

Quant à moi, j’avais passé ces derniers jours à tourbillonner d’un bord, puis de l’autre. Ne tenant tout simplement plus en place. Trouvant dans l’action un certain réconfort qui m’aidait à tenir le coup. Ils étaient peut-être parvenu à refroidir quelque peu mon optimiste et ma bonne humeur, il m’en restait toutefois encore suffisamment pour afficher un large sourire et tenter, à ma façon, de raviver l’étincelle qui s’était éteinte dans les regards de mes compères. J’étais bien déterminé à prendre part au soulèvement – lorsqu’on y serait fin prêt. Déterminé à me battre pour ceux et celles qu’on avait perdu ou qui s’étaient fait prendre comme otages. Déterminé à garder un espoir, peut-être naïf, de voir les choses rentrer dans l’ordre. Mais en attendant que le moment soit venu d’agir dans ce sens, je ne pouvais faire autre chose que d'y penser et de démontrer mon enthousiasme à prêter main forte dans les tâches et activités du ranch. Aidant, entre autre, à renforcer la sécurité, installer de nouveaux pièges et partir en expédition de ravitaillement. Occupant tout mes autres temps libres à travailler sous le auvent qui nous servait de garage. Usant de mes connaissances en mécanique pour rafistoler les moteurs défectueux. Remettant sur pieds nos engins et ramenant parfois des outils ou des pièces manquantes lors de mes sorties de ravitaillements. J’avais ainsi l’impression d’être utile à quelque chose.

Aujourd’hui était l’un de ces jours comme les autres décrit un peu plus haut... ou plutôt, l’était jusqu’à maintenant. Rien n’aurait pu laisser présager ce qui se passerait par la suite. Rien hormis le mois qui touchait à sa fin. Passant une bonne partie de l’avant-midi à travailler dans le garage improvisé du ranch, j’avais accepté, après le déjeuner, de prendre un tour de garde avec Isha. Profitant de l’occasion pour me délier un peu les jambes. Le Cheyenne, posté à quelques mètres de moi, s’était enfermé dans un mutisme. Balayant impassiblement l’horizon d’un regard habitué. Respectant le silence de mon partenaire de garde, je m’étais accoudé à la barrière, mon couteau de chasse pendant à ma ceinture et mon marteau tournoyant entre mes mains. J’avais également laissé mes prunelles azure se promener sur les champs et forêts qui centraient le domaine. Mes pensées dérivant au loin. Hors du temps et de l’espace…



Light & Dark
We've all got both inside of us. What matters is the part we choose to act on, that's who we really are.
♫♪
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 1196
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Time has come   Ven 29 Juin 2018 - 17:13
Time has come


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Ce n'était qu'une simple question, elle désirait juste une réponse mais n'imaginait pas la serveuse avoir une absence. Quand elle croisa ses yeux bruns, Evy y sentit l'espèce de malaise, de douleur, qu'y avaient logé ses propres mots au point de repenser aux billes grises du militaire qu'elle avait, là aussi mais intentionnellement, blessé. Déglutissant, Collins détourna les cils jusqu'à se retenir à la portière, n'ayant guère le temps de dire quoi que ce soit – Takeo s'en chargea pour elle – en voyant le nez de la bagnole foncer droit vers un arbre. Le cœur à vif dans sa poitrine, elle fixa la conductrice un instant avant de ravaler péniblement sa salive dès lorsque que le véhicule fut de nouveau droit sur la route. Elle avait eu peur, pas assez cependant pour voir sa courte vie défiler devant ses yeux mais assez pour sonder, de manière assez sombre, Jenna ainsi que le Nippon qui beuglait concernant ses cigarettes à l'arrière. Si Farrel n'y pouvait rien, si c'était elle qui avait collé les pieds dans le plat en imaginant l'entendre s'exprimer avec euphorie, le japonnais lui ne se privait pas pour râler. Ca commençait bien tien, Donovan l'avait prévenu, il savait que le Nippon avait un comportement assez direct, quant à elle, elle savait parfaitement que la serveuse pouvait aussi être très incisive. Se taisant néanmoins ce ne fut que lorsqu'elle entendit son ami souffler, depuis la banquette arrière, qu'elle serra les poings sur ses jambes, agrippa sa ceinture pour l'écarter de sa poitrine, puis se tourner vers Homer et lui.

- T'es pas un putain d'gosse bon sang ! Siffla-t-elle avant de croiser son regard. Arrête de ruminer Takeo, t'as pas quinze ans.

Elle l'adorait, c'était sans doute le meilleur ami qu'elle puisse avoir, pour autant son comportement l'exaspérait. Elle se revit une minute en colère face à Floyd et mordit sa langue pour éviter au flot de jurons – qu'elle ne prononçait pas d'accoutumé – de filer ses lèvres. Déjà que Mills la regardait en un sourire, comme si c'était drôle de jouer les mères de famille avec une flopée de gosses tous plus bornés les uns que les autres.

- Ça m'fait pas rire, j'espère juste que j'aurai du soutien là bas, sans quoi vous pouvez m'laisser le volant et je me débrouillerai avec les membres de l'autre véhicule. Reprit-elle avant d'enfoncer le dos dans son siège pour fermer les yeux et respirer.

Tout allait bien se passer, tout allait pour le mieux........ Là bas les gens ne feraient pas de vague car ils avaient chez eux des membres de leur groupe, dont deux dans la seconde jeep. Une jeune femme blonde et un certain Jefferson. Preuve étant qu'elle désirait respecter les engagements, qu'elle ne trichait pas.

- On y est bientôt Jenna ? Interrogea-t-elle en croisant les premiers troncs d'une épaisse fôret. Un truc dont lui avait parlé June, comme bien d'autres choses, et qui l'invitait à penser à la prochaine réponse de la conductrice.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
If I were me everything I have in my heart, the things I do worst or best, would not scare me. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?
Drowned in hell
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time has come   
Revenir en haut Aller en bas  
- Time has come -
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: