The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- While we're here -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: While we're here   Ven 22 Juin 2018 - 22:08
Ils étaient loin de ces moments où ils s’envoyaient chacun des piques plus ou moins graveleuses, plus plus que moins dans le cas de Donovan. Non, là, enfermés dans le bureau de ce magasin improbable, ils avaient la plus improbables des discussions. Son regard gris la couvait comme il aurait couvé une gamine qu’il fallait protéger, c’était ce qu’il voyait en elle, c’était ce qui le poussait à mettre un terme lui-même à ses jeux. Evelyn était une petite fille qui tentait de s’émanciper, qui grandissait mais voulait peut-être grandir trop vite. Evidemment, le monde allait désormais vite, la mort était littéralement derrière chaque porte, mais Donnie pensait qu’elle pouvait tout de même prendre le temps de découvrir chaque chose que la vie pouvait offrir, les découvrir et les apprécier.

Chacun s’était confié à son tour, évoquant ce qui les avait menés à être les personnes qu’ils étaient chacun, différents, les exacts opposés. Les mots de la blonde lui arrachèrent un sourire triste. « On s’en fout de ce que t’as fait à la fin, c’est pas ça qui compte. » Ce qui comptait, c’était tout le positif. Quand il pensait à sa mère, il ne pensait pas à ce jour où elle l’avait mis à la porte, il repensait à toutes ces fois où elle s’était posée comme un bouclier pour protéger le gamin chétif qu’il était. Il repensait à leur lien si fort, la seule femme qu’il aimerait sans doute autant, la seule femme qu’il n’avait clairement pas pu protéger.

La suite de son discours était touchante, mais le tatoué fronça les sourcils, rivant son regard gris sur elle. De son pouce il caressa la joue de la blonde. « Va falloir que t’apprennes à faire de bons choix quand même Evy … » souffla-t-il avec un sourire. Il parlait de cet attachement qu’elle ressentait pour lui, il ressentait la même chose, il s’était attaché à elle. Mais dans son discours il craignait de voir autre chose, quelque chose qu’il ne lui donnerait pas. Il ferait pas la même connerie deux fois, Donnie apprenait de ses erreurs. Le tatoué inspira et reprit finalement.

« J’te rejoins sur un point, faut profiter de tout à fond, faut rien regretter. C’est pour ça que je vis comme je vis. Sans prise de tête. Quant à toi, tu vas pouvoir rayer un truc dans ta liste de choses à faire, t’es rentrée dans un sex-shop. » Rester sérieux, dans cette douce mélancolie, c’était pas son truc. Donovan, il déconnait ou il était en colère, il donnait rarement dans les intermédiaires. Se penchant vers la tête blonde d’Evelyn, le tatoué reprit comme sur le ton de la confidence. « Entre nous, t’as pas quelques histoires croustillantes sur l’église, les messes, les réunions entre culs bénis ? » C’était un monde qui lui était totalement inconnu mais Donnie s’était fait une idée sur les gens qui fréquentaient les églises ou ceux qui les administraient. Pas une image très flatteuse évidemment.

« Va falloir vérifier si les moches se sont dispersés … » souffla-t-il avec un coup d’œil vers la porte, reposant finalement son regard sur Evelyn. Il allait falloir redevenir sérieux et concentré sur la mission du jour qui était jusqu’ici un échec cuisant. Mais bon, voir la blonde dans cet endroit, ça valait bien quelques kilomètres de plus pour trouver à bouffer.  



We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 629
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: While we're here   Ven 22 Juin 2018 - 22:42
While we're here


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Apprendre à faire les bons choix ? Et pourquoi exactement, il pensait qu'il n'en était pas un ? Parce qu'à l'instant, quand il lui avait soufflé ces mots ci, c'était juste après qu'elle lui ait dit qu'elle l'aimait plus qu'un peu ? Enfin pas en ces termes exacts mais, juste après tout de même. Son cœur se tordit alors qu'elle sentait le frémissement de ses paupières au contact du pouce contre sa joue. Elle pouvait être si proche de lui et à la fois si loin. En témoignaient leurs vies différentes, un fossé les séparait, ils ne se ressemblaient pas le moins du monde alors pourquoi l'adulait-elle autant ? Parce que ce n'était pas gagné d'avance, parce qu'il fallait jouer des coudes pour obtenir ce qu'on voulait, parce que.... parce que c'était ce qu'il lui avait déjà dit, qu'on obtenait rien sans rien. Il lui avait dit lorsqu'il la poussait à devenir plus forte, il n'y avait plus rien de véritablement simple dans son monde, et apprendre à se battre lui avait donné goût aux choses difficiles sans doute. Fermant les yeux une minute, Collins reposa la tête sur les bras encore posés sur ses genoux et enfouit le nez contre sa peau pour lui éviter de contempler l'air morose qu'elle affichait bien malgré elle. D'après lui, il la rejoignait sur un point, et à l'affirmation qu'il évoqua concernant le lieu actuel, elle ne put s'empêcher de pouffer contre ses bras.

- Tu parles d'un truc, Première dans un sex-shop, c'était même pas noté dans sa liste en plus. D'ailleurs elle avait même pas de liste. demain il neige j'suis sûre.

Sa phrase, Evelyn  la termina en redressant le buste pour le fixer avec son petit sourire de coin. Quant à sa question sur les Églises et leurs fidèles, Evelyn fit mine de réfléchir. Sur le vif là, rien ne lui venait vraiment, mais si elle se souvenait de quelque chose d'amusant, sans doute le lui dirait-elle. Remuant ça dans son crâne, elle opina au sujet des moches avant d'arrondir les yeux quand une anecdote, pas forcément croustillante mais drôle, lui revint subitement.

- Hormis un oncle à qui on avait ciré les gants au cirage noir parce qu'il n'arrêtait pas de frotter le menton à chaque messe, faut que je réfléchisse. Oui, elle avait aussi fait des petites conneries quand même.

Elle éclata de rire au souvenir qui lui filait la tête. Elle et quelques autres gamins étaient morts de rire ce jour là, pauvre type, c'était un oncle éloigné et, ce fameux jour était un enterrement d'ailleurs. En y repensant elle pinça les, se remettant de cette esclaffe pour appuyer les mains sur les genoux du tatoué et se redresser, debout entre ses jambes avant de plisser les paupières en revenant sur un sujet évoqué plus tôt par le militaire, cette même chose faisant écho à ce qu'elle venait de lui raconter.

- Tu vois j'suis pas si innocente et pure. En insistant sur le dernier mot, elle papillonna théâtralement des cils avant de rire. Et y a pas d'mauvais choix Donovan, tout c'qu'on fait nous forge c'est tout, tout c'que t'as fait ça fait de toi l'homme que tu es là,

N'ayant pas remarqué que ses mains étaient encore posées sur ses cuisses, ce fut la chaleur sous celles-ci qui la rappela à l'ordre à l'en faire baisser les yeux et doucement crisper les phalanges. Merde.... Un chapelé d'inspiration quitta sa gorge puis elle revint considérer ses traits, tâchant de garder la maîtrise de son cœur, de son timbre et de ses gestes. Si elle retirait ses paumes trop vite, il se douterait, enfin s'il ne se doutait pas déjà.

- J'te trouve très bien comme t'es, tu serais méga chiant autrement, et t'es déjà chiant alors imagine un peu. Un large sourire fila ses lèvres avant qu'elle les rapproche de son oreille, comme lui l'avait déjà fait. Mission femme, ne l'oublions pas, non pas gamine ou grenouille de bénitier. Faudra qu'j'embarque un souvenir. Uhm ?

Son propre souffle rebondissait contre la gorge du tatoué, l'obligeant à se redresser, lui chiper sa cigarette pour s'éloigner en s'en offrant une bouffée. Prête à récupérer la torche, elle l'observa puis inspira en déposant l'oreille à le porte pour s'assurer, avant qu'ils ouvrent, que tout était encore calme de l'autre côté. Son sourire mutin ne disparaissait pas, ce petit moment avec lui était agréable bien que la mission n'avait guère avancé d'un iota.

made by LUMOS MAXIMA


Drowned in hell...
If I were me everything I have in my heart, would not scare me. But I let my hand go i move away from myself. I find myself again in the morning on the wrong track. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: While we're here   Ven 22 Juin 2018 - 23:07
De la neige au mois de juin, même à Seattle, ça serait une première. Donovan esquissa un sourire. Le tatoué allait se relever, sans la brusquer mais la blonde reprit la parole pour lui raconter une de ces anecdotes croustillantes sur tout le petit peuple qui allait à l’église tous les dimanches. Aux premiers mots, il avait espéré du vraiment croustillant, c’était finalement une blague de gosse. Une bonne blague, mais clairement pas ce qu’il attendait, le brun en rit malgré tout. Secouant la tête alors qu’elle se relevait. Pas si innocente et pure ? C’était une vraie rebelle de la forêt clairement, mieux valait ne pas lui chercher de noise sinon elle mettrait de la mayonnaise dans son shampoing.

Mais Donovan se contenta de garder son regard gris sur elle, un mince sourire étirant ses lèvres. « Une vraie terreur … » souffla-t-il à voix basse avant d’écouter sa voix lui parler de choix avec une sagesse qu’il ne lui connaissait que peu. Il avait une bonne influence sur elle finalement ? La clope à la main, Donovan lutta contre lui-même pour ne pas passer sa main libre autour de sa taille, la ramener vers lui et lui donner ce qu’elle cherchait à obtenir depuis quelques jours déjà. Ce qu’une part de lui voulait aussi.

« J’peux toujours être plus chiant quand même … » Fallait pas lui laisser entendre qu’il n’était pas au top de l’emmerdement, sinon Donovan verrait là un véritable défi à relever. Mais les mots soufflés à son oreille lui arrachèrent un sourire dévoilant les canines du prédateur qu’il était, elle apprenait vite et encore une fois elle se défila aussi vite qu’il lui avait appris à le faire, chipant sa clope au passage. Donnie la regarda déambuler à travers la fine fumée de la cigarette, il se laissa finalement glisser, deux pieds au sol pour marcher dans sa direction.

La paume de sa main se posa sur la porte à gauche de la tête d’Evy alors qu’il venait récupérer la cigarette de sa main droite. Le tatoué inspira une bouffée avant de se rapprocher de la jeune femme, si elle voulait jouer, alors il continuerait le jeu. Il trouverait la limite à ne pas franchir pour l’empêcher de faire un mauvais choix. Donovan se rapprocha, ses lèvres trouvant le chemin de celles de la blonde pour y insuffler la fumée de la cigarette. « Je choisis le souvenir. » ajouta-t-il avec un sourire avant de lui tendre la cigarette et de récupérer son couteau dans sa botte.

« Eloigne-toi de la porte, je vais vérifier si la voie est libre. » Il affichait à nouveau cet air sérieux, professionnel. Donnie avait sans doute un côté bipolaire, seule explication possible à ses changements d’humeur et d’attitude. Collant à son tour son oreille à la porte, le militaire n’entendit aucun bruit, pas même un petit gargouillis ou un petit grognement. Sa main trouva la poignée de la porte qu’il tourna aussi silencieusement que possible, la lame de son couteau à hauteur de son visage, prêt à embrocher le premier cadavre ambulant qui se pointerait par là. Rien, personne. La boutique semblait encore calme et il y avait visiblement moins de mains décharnées qui se heurtaient à la porte vitrée. « Je pense qu’on pourra bientôt sortir … donc on a plus beaucoup de temps pour trouver un souvenir à ramener. » Non, il n’oublierait pas.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 629
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: While we're here   Ven 22 Juin 2018 - 23:33
While we're here


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Le tympan à l'affût, la blondinette logea les billes au plafond pour rester concentrée jusqu'à sursauter – du moins quasiment – quand la main du militaire vint heurter le battant juste à coté de sa joue. Directement ses yeux cherchèrent les siens. Bon certes elle l'avait cherché là, très clairement d'ailleurs, mais lorsqu'il s'empara de la cigarette pour la ramener à ses lèvres, qu'un tas d'images salaces filèrent son crâne - à imaginer autre chose que le filtre, juste là, sur la pointe de sa langue - à une vitesse ahurissante, déjà ses entrailles se tordirent. Le souffle coupé, la bouche entrouverte, lorsque la sienne se rapprocha d'elle elle inspira une unique fois et aspira lentement la fumée qu'il expirait. Alors ça, si c'était pas carrément sexy.... Quelques mots, juste quelque mots et son emprise se resserrait sur elle Figée, seules ses billes bougeaient encore, passant de la fumée qui voletait entre leurs traits tout proches et les prunelles carnassières de son instructeur. Instructeur, rien que ce mot lui filait des frissons depuis qu'il avait supposé des choses pas nettes entre eux deux. Enfin, c'était bien net dans son esprit mais puisqu'il se défilait, c'était davantage de l'ordre du fantasme qu'autre chose. Elle mourrait quasiment sur place pour une soufflette, si elle se souvenait bien du nom de ce qu'il venait de faire, et, quand il lui demanda de bouger après lui avoir rendu la tige de nicotine, Evy eut une absence considérable qui ne prit fin que lorsqu'elle vit briller la lame qu'il venait de sortir de sa rangers.

Okay.... Bouger, le laisser faire et rester attentive. Bien, se raclant la gorge, secouant les traits pour remettre en place des mèches invisibles sans doute, elle reprit le contrôle d'elle même et extirpa la lame de l'étui à sa ceinture. Prête à faire face, jusqu'au soulagement de ne voir aucune cochonnerie, sinon celles des rayons, dans le magasin et bien moins de créatures devant la vitrine plus loin. Soupirant une fois, son cœur battit plus vite à la souvenance de ce qu'il lui avait demandé, ou plutôt dit, précédemment. Mon dieu..... Il va choisir le costume d'étudiante. Pensa-t-elle en lui suivant dans les rayons avant de déglutir, activer l'allure de ses pas et lui agripper le bras pour le ramener vers elle. Merde, qu'est-ce tu fais au juste ? Aucune idée, ou si, l'assurance, même le cœur battant la chamade elle devait lui montrer qu'elle n'avait pas peur de ce qu'il pouvait bien choisir. Elle avait suggéré ça, juste pour jouer, mais lui poussait les choses à leur paroxysme comme d'habitude. Et tous les machins croisés plus tôt, les trucs aux explications graveleuses et qui s'inséraient un peu partout dans le corps, collèrent différents clichés dans sa tête au point qu'en croisant ses prunelles, Evelyn ravala sa salive. Néanmoins, elle agita le visage, légèrement sûre d'elle, avant d'arquer un sourcil. Si elle le voulait, elle n'avait qu'à le prendre... Ses mots, pas les siens.

- Si tu choisis j'veux quelque chose en échange.

Son cœur buttait comme un dingue dans sa loge, encore un peu et il se serait tiré, aurait couru sur ses petites pattes malhabiles, pour passer la porte et aller se faire bouffer par le restant des fans qui les attendaient de pied ferme.

- Tu vas sûrement pas m'dire ce que tu vas choisir, j'te dirai donc pas c'que j'veux. Un sourire malgré tout frémissant fila ses lèvres auxquelles elle reporta la cigarette pour se donner de l'assurance. Pas d'alcool certes, et même si c'était totalement faux, de pures conneries, elle se disait que la nicotine l'aiderait un minimum. Moi aussi j'ai l'droit d'jouer un peu, et faut être deux pour qu'ce soit amusant Donovan...

Elle inclina la tête, un air mutin et poupin sur les joues, légèrement rose, mais déterminée à ne pas faiblir, si elle désirait aller plus loin, il fallait qu'elle assure, qu'elle assume comme il le lui avait déjà dit.

made by LUMOS MAXIMA



Drowned in hell...
If I were me everything I have in my heart, would not scare me. But I let my hand go i move away from myself. I find myself again in the morning on the wrong track. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: While we're here   Sam 23 Juin 2018 - 14:19
Morte sur place, c’était l’impression que donnait Evelyn après ce baiser aux embruns de nicotine. Donovan était fier de lui, parce qu’il l’avait faite taire, parce qu’elle n’affichait plus cet air sûr d’elle qui était complètement forcé. Evelyn était une petite princesse fragile, réservée, et il savait bien que le moindre de ses gestes devait constituer quelque chose de choquant à ses yeux chocolat. Retrouvant rapidement son sérieux et son attitude de professionnel sur le terrain, Donovan entama la sortie du bureau, armé, prêt à se défaire du moindre cadavre qui se dresserait sur leur route.

Et il comptait bien choisir le souvenir que la blonde ramènerait, aussi il s’empressa de parcourir les rayons, se marrant doucement lorsqu’il voyait des trucs qui ne manqueraient pas de la faire bondir ou passer par toutes les couleurs. La main de la blonde agrippa son bras, le forçant à arrêter sa marche, se rapprochant d’elle. Le tatoué posa sur elle un regard gris curieux, intrigué, affichant une moue pensive et un brin satisfaite.

« Hum … J’aime ton style Evy, un échange à l’aveugle en somme ? » Elle devait s’imaginer qu’il allait lui faire ramener un de ces déguisements outranciers, sexy certes, mais qui ne lui correspondaient pas du tout. Non, en réalité, Donovan avait déjà posé son regard sur ce qui lui correspondrait davantage. Rien de plus qu’une petite robe noire, diablement sexy, mais aussi plutôt classe. Une tenue qui lui permettrait de montrer lorsque l’occasion se présenterait qu’elle n’était plus une gamine mais une femme.

Bon évidemment, il rajouterait peut-être une bricole qui viserait juste à la mettre mal à l’aise, mais après tout c’était un jeu. Donnie lui tendit alors sa main droite pour une poignée de mains qui scellerait le deal. « Je vais aller récupérer ton souvenir, je te le donnerai qu’une fois rentrés à Renton. Pas le droit de tricher. » Un sourire amusé sur le visage, le militaire s’éclipsa, non sans lui avoir à nouveau rappelé d’être prudente. Elle savait se démerder et la porte-fenêtre était assez dégagée, les risques étaient désormais limités.

Le tatoué alla récupérer la robe qu’il avait remarqué, jaugeant à vue d’œil la taille adéquate, et il compléta d’un ensemble lingerie plutôt sexy qui la ferait passer par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Fier de son cadeau-souvenir mi-sérieux, mi-débile, Donnie revint retrouver la blonde, le tout emballé dans un sac trouvé dans un coin du magasin. « Je suis sûr que tu vas adorer ton souvenir. » Le brun avait le regard énigmatique, difficile de dire s’il blaguait ou non. Lui savait qu’il était sérieux, et à la fois qu’il déconnait, mais Evy aurait sans doute plus de mal à déterminer. Quelques mains décharnées heurtaient encore parfois la vitre, la rue devait s’être dégagée. Encore quelques minutes à rester silencieux, et ils pourraient sans doute y aller.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 629
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: While we're here   Sam 23 Juin 2018 - 14:46
While we're here


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Ses lèvres étaient atrocement sèches, uniquement parce qu'elle se savait fort capable de reculer le moment venu et de, finalement, lui demander quelque chose d'autre que ce qui lui traversait l'esprit. Néanmoins, et bien qu'il pouvait refuser, il opina en lui certifiant que son style lui plaisait. Fière d'elle, la jeune fille se hissa sur la pointe des pieds, un large sourire aux traits, en logeant les deux mains dans son dos. Ah la fierté, c'était agréable, ça conférait un certain aplomb à qui en était épris, tout autant que ça la rendait quasiment euphorique, alors, quand il lui tendit la main pour rendre officiel le marché, Collins la saisit en plissant le nez.

- Marché conclu alors. Sourit-elle.  

Peu importait ce qu'il choisirait, elle ne serait pas forcée de le lui montrer pas vrai ? Non, ce serait tricher, davantage encore que si elle refusait de jouer le jeu, Floyd ne se priverait pas de la priver elle de son dû. A supposer qu'il accepte.... Le cœur pulsant plus vite, elle lui jeta un dernier regard alors qu'il s'éloignait puis fila à son tour ailleurs. Prudente sous les conseils du militaire, sa torche se braquait premièrement dans les recoins les plus sombres avant de revenir illuminer les étales et là, quelques petites choses furent bien plus à son goût que les tas de trucs salaces éparpillés ailleurs. Des pinces pour les cheveux, enfin elle vérifia qu'il s'agissait bien de ça, après tout plus tôt elle avait croisé d'autres genres de pinces et ce n'était clairement pas pour les mèches non... Du maquillage et d'étrange stylos aux odeurs de chocolat ou divers fruits. Les yeux rivés sur les inscriptions, histoire de savoir à quoi ça servait, ce ne fut que lorsqu'elle le vit revenir vers elle qu'Evy colla rapidement toutes ces trouvailles dans sa besace avant de fixer le sac entre ses doigts à lui, puis de sentir ses joues chauffer quant à ce qu'il lui promettait au sujet de son contenant.

- Si tu veux je peux l'porter. Lèvres pincées, elle rit puis secoua la tête. Le sac hein.... Se rattrapa-t-elle. Non, j'ai promis, donc je ne regarderai pas. Se raclant la gorge, Collins reprit en lui passant devant, le frôlant à peine. T'as b'soin d'autre chose ?

Sans doute ouais, quand elle songeait à ce qu'il faisait des soirées où il n'était pas rentré avant qu'elle s'endorme, l’assistante imaginait aisément que certains ballons de baudruches lui seraient fort utiles. Attendant une réplique cinglante, subitement, en reportant les yeux sur la vitrine, ses paupières se plissèrent. Evelyn n'était pas certaine de capturer la scène avec exactitude, sauf que lorsqu'un décharné s'éclata le nez sur la vitre, qu'il macula de matière grise et de sang, et qu'elle vit apparaître – tandis que le cadavre s'échouait sur le bitume – une silhouette bien humaine, elle rebroussa rapidement chemin et plaqua la main sur le torse du tatoué pour l'inviter à rejoindre un coin de pénombre derrière des conneries de boa multicolore poussièreux. Eteignant la lampe après avoir croisé son regard, Evelyn reprit une inspiration lourde de stress.

- Devines pourquoi y a moins de moches dehors. Chuchota-t-elle. J'ai vu quelqu'un......

Sa main contre lui tremblait, elle envisageait déjà devoir réitérer le geste de trop qui l'avait à moitié flingué le jour où Phelbs s'était faite agresser.

made by LUMOS MAXIMA



Drowned in hell...
If I were me everything I have in my heart, would not scare me. But I let my hand go i move away from myself. I find myself again in the morning on the wrong track. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: While we're here   Sam 23 Juin 2018 - 20:10
Marché conclu, mais Donovan était curieux de savoir ce qu’elle demanderait en échange. Il avait quelques idées et se demandait comment les choses évolueraient. Mais pour l’heure, il s’amusait surtout comme un gamin à l’emmerder. C’était son côté adolescent, très immature, qui contrastait avec son assurance et son âge. Sans doute. « T’auras l’occasion de le porter va … » Elle allait s’imaginer le pire, de la tenue d’étudiante sexy à la combinaison de dominatrice vu la gueule qu’il tirait, et Donnie s’en amusait. Besoin d’autre chose ? Non, il avait déjà récupéré les capotes utilisables dans le bureau, il avait de quoi la faire chier, et il doutait que ce magasin puisse leur offrir des choses vraiment utiles, donc il n’avait besoin de rien d’autre. Le tatoué secoua la tête.

Mais la blonde le surprit en l’entrainant se planquer dans un valet remplis de boa de toutes les couleurs. C’était blindé de poussière, les plumes lui grattaient la tronche, mais Donovan ne prit pas le temps de s’en plaindre. Evelyn avait éteint sa lampe et se montrait inquiète, il le voyait dans son regard. Quelqu’un dehors. « Merde … » siffla-t-il entre ses dents avant de passer la tête sur le côté pour jeter un coup d’œil. Il entendit la porte s’ouvrir et une voix, quelqu’un râlait sur le sang des rôdeurs. Le bruit des pas se rapprocha, instinctivement, Donnie rapprocha la blonde de lui, son couteau dans le dos d’Evy. Il avait presque arrêté de respirer lorsqu’il reconnut, à travers une chiée de plumes, la silhouette qui se tenait à quelques pas de là. « Putain Homer qu’est-ce que tu fous là ?! »

Ce brave Homer qui les toisa avec un air curieux alors que le tatoué s’extirpait des boas. « Je faisais un tour dans le coin et j’ai vu la bagnole arrêtée plus loin, j’ai suivi les rôdeurs jusqu’ici. Qu’est-ce que vous foutez là ? » Avec un regard rempli de sous-entendus, Donovan jeta un coup d’œil à Evelyn. « Ça se voit pas ? » Il laissa son collègue mariner quelques secondes avant d’éclater de rire. « Merci vieux, tu nous as fait gagner du temps, on va pouvoir rentrer. » Enfin avant, ils pourraient aller faire une vérification dans le CostCo où ils prévoyaient d’aller au départ, et avec Homer là, ils iraient plus vite.

Le petit groupe quitta donc le sex-shop dans une étrange atmosphère, un truc gênant, gêné, et prit la direction du magasin généraliste où Donovan se montra plus sérieux. Quelques bouteilles d’eau, conserves de légumes, fruits et sachets de chips plus tard, ils reprenaient la route de Renton. Homer avait repris sa voiture à lui, laissant le tatoué en compagnie de la blonde, non sans avoir lourdement insisté pour la raccompagner lui-même. De quoi il se mêlait lui ?

Une fois toutes les victuailles déposées dans la réserve, Donovan prit la direction de la maison, se laissant tomber sur le canapé avec une clope entre les lèvres et une canette de bière malheureusement pas fraiche posée au sol à côté de lui. Il remarqua la silhouette de la blonde qui déambulait dans la maison, un sourire se dessina sur son visage. « Alors Evy, t’es prête pour découvrir ton cadeau et me dire ce que tu veux ? »



We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: While we're here   
Revenir en haut Aller en bas  
- While we're here -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: