The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Rhum Express -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 967
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mer 20 Juin 2018 - 21:26
Le sourire si confiant de Jenna avait totalement disparu de son visage et vu la façon dont la situation avait dégénérée en quelques secondes elle avait déjà largement commencé à décuver son rhum. Elle avait à peine eu le temps de sentir les mains fermes de Nathan sur sa poitrine et ses hanches qu’elle avait entendu rugir Lucas qui arriver avant que celui-ci ne l’envoie valser en arrière. Il n’avait fallu que quelques secondes à la serveuse pour imaginer et comprendre ce qui était en train de se passer dans la tête de son homme. Il avait débarqué étant sûrement à sa recherche vue que sa promenade s’était « éternisée » dans les bras de Nathan et il l’avait surprise dans les bras d’un autre homme et dans une position qui ne laissait planer aucun doute sur ce qui aurait pu se passer si jamais il n’était pas passé par là.

« Une belle petite salope » … les mots du grand brun étaient rudes mais au final il avait passablement raison. Qu’est ce qu’il avait pris à Jenna de se saouler et de se laisser peloter par un autre mec que Lucas ? Elle-même n’avait sûrement pas la réponse à cet instant. L’alcool ? Ce n’était pas une excuse valable. Pour personne. On restait toujours maître de ses choix et l’alcool ne faisait que lever certaines barrières. Les séquelles psychologiques du viol ? Peu probable … en général ce genre d’expérience ne vous pousse pas forcément dans les bras du premier baiseur qui vous passe sous la main. Non, définitivement elle avait merdé. Et en beauté. La tête tournante encore entre l’effet de l’alcool et la semi-chute quand Lucas l’avait repoussé, elle ne réalisait qu’au moment du bruit sourd que Nathan avait explosé la bouteille de rhum sur la mâchoire de son petit-ami. Mais c’était largement suffisant pour savoir que cela n’allait en rien calmer Lucas … en soit, qu’est ce qui aurait bien pu le calmer à ce moment précis ? Il venait de voir la femme qui l’aime le tromper (ou presque) et on lui avait explosé une bouteille sur la tronche. Son tempérament impulsif ferait le reste et il était fort à parier que Nathan prenne un retour assez costaud très rapidement.

Nathan lui, malgré l’acte d’agression envers Lucas était tout ce qu’il y a de plus calme pour ce genre de situation. Il en venait même à prendre la défense de la serveuse et à la protéger d’éventuelles baffes de Lucas. Jenna n’avait pas besoin qu’on la protège en temps normal mais là elle était secouée. Physiquement et psychologiquement. Elle ne réalisait pas encore la pleine mesure de la connerie qu’elle avait faite mais elle savait qu’elle allait s’en mordre les doigts pendant de longues semaines. Abritée derrière Nathan elle avait à peine entendu la proposition d’hébergement que celui-ci lui faisait et si la première chose que l’alcool lui aurait fait dire était « oui », une seconde de réflexion lui suffit pour se taire et éviter d’envenimer la situation. Jenna qui avait toujours un mot à dire dans chaque situation était silencieuse, prise au piège de son impulsivité et de son esprit torturé. Elle avait le regard qui oscillait entre Lucas et Nathan, ne sachant pas auquel parler en premier, lequel calmer en premier. C’était sûrement vers Lucas qu’il fallait que son attention se tourne et qu’elle commence à faire des excuses. Mais il était trop dans le rouge pour entendre ce genre de choses maintenant. Elle le connaissait bien et elle savait qu’il fallait laisser un certain temps de décompression avant de pouvoir l’aborder et discuter avec lui.

Toutes les émotions remontaient dans la tête de la serveuse et elle sentait son estomac se nouer soudainement. Elle eut juste le temps de faire volte-face en se pliant en deux que le contenu de son estomac venait se vider sur le sol. Principalement du rhum … que du rhum à vrai dire, elle n’avait pas avalé grand-chose d’autre de la journée. S’effondrant à genoux tout en continuant à se vider les tripes par terre, la serveuse sentait les premières larmes qui commençaient à monter à ses yeux, les premiers signes de regrets et de dégoût pour elle-même. Lucas avait raison, elle n’était qu’une salope et il en avait eu la preuve en direct.


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 678
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Rhum Express   Jeu 21 Juin 2018 - 14:17

L’autre se marrait et à mesure que son rire pénétrait les pores de ma peau ma rage s’intensifiait. Mon regard se porta sur lui. Je n’arrivais plus à poser mes yeux sur la personne qui m’était chère, celle qui m’avait blessé et ruiné tous les efforts du monde que j’avais fais pour elle, pour être clean et ne pas me laisser emporter. Voilà ce qu’elle faisait de moi en cette heure. J’étais devenu nocif alors que mon amour pour elle grandissait. Je m’autodétruisais si elle n’arrivait pas à me respecter un minimum. Et je la détruisais elle par la même occasion. Mais ce soir, pourquoi serait-il question de moi ? Pourquoi ce serait de ma faute de m’énerver. Je m’en étais pris à un mur pour ne pas le brutaliser, car ça va de soi, malgré ce qu’elle avait fait mes sentiments m’interdisais d’approcher Jenna.

Nate se mit en avant et je lui conseillais vivement « Tu devrais fermer ta gueule ». L’on pouvait sentir toute ma peine, ma frustration et ma haine dans le timbre de ma voix. Aussi, je n’arrivais plus à l’encadrer et ses paroles prenaient un air de menace alors que je comprenais pas un traître mot de ce qu’il me disait. J’étais au bout de ce que je pouvais emmagasiner et ma seule réponse était de fondre sur lui pour lui montrer ma manière de penser. Mais sans vraiment comprendre ce qui m’arrivait, je reçu un choc au niveau de ma mâchoire. Le bruit d’éclats de verres, de sang, l’odeur du rhum, je tournais la tête sous le choc. Il avait osé. Je m’en battais les couilles de savoir si j’étais ouvert ou non je ne pris même pas la peine de palper mon visage. Aveuglé et sans réfléchir, mon corps pris le pas sur ma raison, mes émotions étant seuls maître de la situation. Je pouvais lui arracher sa peau, je pouvais le tuer si j’en avais envie. Mais sans brutaliser, mon poing sentit le choc contre sa bouche. Donnant-donnant. Une fois le geste donné, une fois l’adrénaline au summum de sa puissance, je reculais alors que Jenna recrachait sa soupe. J’espérais qu’elle gerbe toute sa trahison, son dégout et sa répugnance. Je reculais encore alors que ce n’était nullement pour fuir Nate. S’il était capable de me donner les coups à mesure que je parlais alors je préférais ça et m’évanouir plutôt que de subir pareille souffrance au creux de mon estomac. En réalité, je reculais pour essayer de me calmer pour me contenir et me protéger (la protéger ?) « Si tu penses vraiment que je la battrais dans mon état alors c’est que t’es un sale con » Mes mains sur la tête, je poussais un râle qui n’était autre que la douleur qui me lançait, prêt à exploser. Je m’accroupis avant de me remettre debout, leur tournait le dos pour leur faire face à nouveau. Et là j’entendais, j’entendais à nouveau.

« Ta gueule. Si elle dort chez toi qu’elle revienne plus » Elle avait le choix : dehors, chez Evy même chez Tak je m’en foutais complet du moment qu’il ne la touche plus « Et dégage, franchement … deg-dégage ! A croire que vous voulez tous ma mort dans cette putain de vie » Je vrillais complet, il y avait de quoi non ? Tout le monde me détestait. Et la seule personne qui soit disant m’aimait, me l’a elle aussi foutu à l’envers. Comme si j’étais un déchet, une valeur facilement remplaçable.

Alors j’essayais de me reconcentrer sur elle pour comprendre son geste. Mais c’était peine perdue pour réfléchir à cet instant. La seule chose qu’elle avait gâché était ce que je touchais du bout des doigts. Alors je plongeais ma main dans ma poche sans la quitter des yeux. Etant à quelques mètres d’eux, je m’approchais en lui balançant un objet noir sur elle. Il rebondit sur son bras avant de toucher le sol. D’une voix extrêmement calme mais froide, aussi froide que pouvait l’être la glace, je dis « Félicitations Jen’, tu viens de perdre l’unique personne qui avait encore du respect pour toi ». Si elle avait le courage de l’ouvrir, le culot d’être curieuse elle verrait que dans cette boîte … se trouvait l’alliance qui aurait pu faire d’elle ma femme.



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC & Matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 393
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Rhum Express   Jeu 21 Juin 2018 - 17:12
Rhum Express


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ça allait chier, putain Nate regrettait déjà de s'être trop intéressé à cette nana, elle était clairement bonne mais bon dieu cette fille, au delà de ses atours plus qu'appréciables, était un véritable nid à emmerdes et il venait coller un bon coup de grolle dans la ruche là. La reine des abeilles était en pétard, une lézarde sanglante au coin de la mâchoire, la poire imbibée de rhum. Nate haussa les épaules pour son compte quand une fugace petite pensée lui traversa le crâne. Pas b'soin de désinfectant, le spiritueux venait de faire l'boulot et éviter à ce mec un petit tour à l'infirmerie. Bon ouais, Fuller était fautif, c'était lui qui venait de lui casser le récipient sur la gueule, d'ailleurs il tenait le restant du tesson, les phalanges blanchies à craquer, pour la simple et bonne raison que ce mec - taré à l'heure actuelle -, bien qu'il pouvait l'comprendre un minimum, n'était pas le genre de brindille trop sensible à s'épancher amoureusement sur les raisons ayant poussé sa gonzesse à tenter un rodéo avec un autre mec que lui. Le revers de médaille tarda plus d'ailleurs, hormis le coup qu'il sentit lui exploser la lèvre inférieure, sur laquelle ses doigts libre vinrent instinctivement receuillir le sang, Nate entendit les petits canards cancaner autour de sa caboche au point de secouer la tête pour tenir un minimum sur ses jambes et ce avant de fixer l'état déplorable de la serveuse. Putain, manquait plus qu'une quiche, il aurait des emmerdes avec elle, qu'il le veuille ou non et bien qu'il imagina dix secondes son étalon venir à son secours, un minimum lui tenir les cheveux quoi non. Papa se tirait pour mieux revenir et vociférer des conneries à son encontre en balançant un écrin – ça y ressemblait non – sur la pauvre fille encore agenouillée.

- T'm'excuseras de pas en savoir davantage sur ton compte espèce de connard. Lâcha-t-il à Lucas. Car au delà d'savoir que t'aime ta bite j'suis pas sensé sortir d'mon cul que t'es pas violent avec elle mais plutôt avec des p'tins d'murs.

Acide, Fuller ne bougea pas, le temps qu'il s'éloigne avant de soupirer et de s'agenouiller à hauteur de la mini blonde. Dégageant les cheveux de sa gueule, pas qu'elle se gerbe totalement dessus, il déposa le tesson et agrippa son menton entre deux de ses doigts.

- T'es moins canon d'un coup là.... Plaisanta-t-il avant de sonder ses billes et la petite boite que son mec lui avait envoyé dans la gueule.

Ouais, ça puait copieusement du cul, y avait clairement pas pire demande – parce qu'il était pas encore totalement niais et se doutait du contenu de l'écrin – au monde. Elle s'était foirée en beauté la blondinette. Mais il allait pas la laisser là, à dégueuler sur l'asphalte, elle avait besoin de souffler un coup.

- T'vas d'voir trimer si tu veux l'récupérer.... Mais là faut surtout aller t'asperger la gueule un bon coup. Amusé, tentant maladroitement de dédramatiser à sa sauce, Fuller rajouta. Parce que si pour t'faire pardonner tu pense à lui rouler une pelle, l'dégueuli c'est pas top, à moins qu'tu pensais lui astiquer autre chose qu'la langue, là, c'est rien.

made by LUMOS MAXIMA



We'll have so much fun...
The principal of nature, it's true but It's a cruel world. We can play it safe, or play it cool, follow the leader or make up all the rules, whatever you want, the choice is yours. So choose !

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 967
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Rhum Express   Jeu 21 Juin 2018 - 19:04
Jenna avait les yeux fixés sur la petite boite noire tombée au sol devant elle. Elle avait à peine senti la boite rebondir sur son bras alors qu’elle se vidait les tripes sur le sol. Sa respiration était saccadée, son estomac se nouait à chaque fois qu’elle recrachait un peu plus de rhum. Elle ne voyait quasiment pas Lucas qui s’énervait contre elle, Nathan et aussi lui-même. Il luttait contre sa personnalité, il était même étonnant que Nathan soit encore en pleine possession de ses moyens. Les seules choses que parvenaient à distinguer la serveuse était cette boite noire au sol et les paroles que prononçaient son petit-ami (ex ?). Elle l’avait perdu. Il venait de le dire très nettement et c’était la seule chose qui restait gravé dans la mémoire de la blonde à l’heure actuelle. Les yeux remplis de larmes elle fouillait le sol peureusement pour attraper cette petite boite noire et alors que ses mains tremblaient comme jamais elle s’appliquait doucement à l’ouvrir pour en voir le contenu. Ce n’était pas la peine elle savait exactement ce que ce genre d’écrin pouvait contenir mais elle voulait en avoir le cœur net, le voir pour le croire et pour prendre conscience de ce qu’elle venait de gâcher.

Une alliance.

Un nouveau haut le cœur s’emparait de Jenna et elle vomissait une fois de plus au sol, serrant presque rageusement l’alliance dans une main. Elle était affreuse à cet instant, pas physiquement, mais moralement. C’était une femme affreuse. Elle avait tout gâché et royalement par-dessus le marché. La seule fois où elle avait commis une erreur d’infidélité tombait pile le soir ou Lucas avait prévu de faire sa demande. Il n’y avait que le karma pour s’en prendre à une personne de cette façon-là. En l’espace de quelques heures, le karma avait fait comprendre à Lucas que le bonheur n’était pas pour lui et à Jenna qu’elle n’était pas digne qu’un homme veuille l’épouser. Repoussant les larmes sous ses yeux d’un revers de la main, Jenna tournait lentement la tête vers les deux hommes, cherchant le sien du regard. Il avait l’air si malheureux, si en colère. Elle aurait voulu lui sauter dans les bras, le rassurer, lui faire oublier cet instant d’égarement mais elle était clouée au sol sans aucune force pour être auprès de lui. De toute façon elle ne savait même pas si c’est ce qu’il souhaitait toujours.

Elle ne se posait même pas la question de savoir où elle allait dormir. La seule chose qu’elle souhaitait là, mis à part être dans ses bras, c’était de mourir. De quitter cette Terre une bonne fois pour toute, de le libérer du poids qu’elle représentait, de la souffrance qu’elle lui faisait endurer. Nathan n’avait pas bronché plus que de raison après avoir encaissé la droite de Lucas. Il était venu s’accroupir à côté d’elle pour l’aider et la soutenir, se permettant même de placer quelques piques humoristiques. En temps normal Jenna aurait souri voir rit tout court à ce genre de conneries mais là elle n’en avait aucune envie, elle n’avait même pas levé les yeux pour au moins remercier celui qui la protégeait. La vie était un paradoxe en soit. Elle avait commis une erreur et elle méritait qu’on la déteste mais voilà que les deux hommes concernés voulaient la protéger. Nathan de Lucas et Lucas de Nathan. C’était tellement paradoxal en soit.

Les yeux de la serveuse s’embrumaient peu à peu, passant de Lucas à la bague dans sa main. A chaque seconde elle comprenait ce qu’elle venait de perdre et à chaque seconde elle s’en voulait. Il fallait que cela cesse. De suite. Jenna tournait le regard vers Nathan. tout en le regardant à peine, elle récupérait le tesson de bouteille qui subsistait au sol après qu’il eut fracassé la bouteille sur la mâchoire du grand brun. Ses yeux se posaient alors sur Lucas, son amour, la seule personne qui était assez folle pour vouloir épouser une nana comme elle, il allait et venait, à faire les cent pas. A se demander s’il devait rester ou partir « Lu…Lucas … pardon … » elle sanglotait et cela n’avait rien de larmes de crocodiles, elle était profondément triste pour lui, de lui avoir infliger pareil supplice « Ne pars pas … s’il te plait … » Il hésitait toujours et n’osait pas la regarder, elle pouvait tellement le comprendre. Il était temps d’en finir. Ravalant une volée de larmes avec le peu de fierté qu’il lui restait Jenna posait le verre brisé du tesson sur sa peau blanche, juste un peu plus haut que le poignet dont la main tenait l’alliance. Ses yeux se fixaient sur le métal brillant, comme hypnotisant, un signe du destin sur ce qu’elle venait de perdre et de détruire. Fermant les yeux lentement elle faisait glisser le verre, le tranchant de celui-ci laissant une trainée rouge dans son sillage … « Je suis désolée Lucas. Pour tout. »


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 678
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Rhum Express   Ven 22 Juin 2018 - 11:17

Je pouvais me considérer comme la victime dans cette histoire, en réalité j’étais une grosse merde. De lui balancer que c’était une salope et qu’elle m’avait perdu. De lui balancer dans la gueule la bague comme une vulgaire canette, juste pour lui montrer mon désespoir. Au fond, il était question de lâcheté. Jenna était embuée par l’alcool mais ça n’excusait rien. J’aurais tellement voulu qu’elle fasse taire ses pulsions une fois ses veines imbibées du liquide. Ça voulait dire quoi ? Que si je continuais avec elle, faudrait que je la surveille pour ne pas qu’elle s’envoie en l’air à chaque fois qu’elle tomberait une bouteille ? Merde, merde, merde fais chier. Je ne voulais pas de ça. On était déglingués face aux autres et face à la mort mais entre nous on s’était toujours respectés. Pourquoi avait-elle tout fichue en l’air, pourquoi me faire ça ce soir … CE SOIR !?!

Je n’avais pas pris mes distances depuis le fameux jet de la honte. Fuller n’avait pas sa place ici et pourtant il était entre nous. Pour la protéger évidemment. Je regardais mes mains. La droite transpirait le sang et la haine. Elles tremblaient encore, suffoquant devant le couple en face. Je suivais du regard Nate qui s’approchait d’elle. Mes poings se serrèrent, les dents crispées je baissais mon regard et une légère brise me faisait prendre conscience que la soirée avait bien avancée. Derrière moi, des voix s’élevèrent au loin, les mecs ayant peur de s’approcher « Tout va bien ? Il s’passe quoi là ? ».

« Il va se passer que mon poing va atterrir directement dans ta gueule si vous vous approchez !! » Ne bougeant pas leur cul, je marchais d’un pas décidé vers eux. Le sang sur mon visage, résultat du verre qui m’avait brisé davantage, a suffi pour leur faire peur et déguerpir. En me retournant, Jenna parlait pour la première fois. Pardon ? C’était tout ? Sans blague, fallait faire plus que ça pour me récupérer … Mais pourquoi je pensais ça ? Avait-elle la moindre chance que tout reparte entre nous ? Serais-je assez fou pour la toucher une fois de plus ? La toucher à l'endroit où ce vicieux l’avait touché … PUTAIN ma tête allait exploser !

Quelques années en arrière ça n’aurait pas été la même … on se serait battu à mort lui et moi. Un de nos cœurs ne battrait plus en ce moment même. Mon seuil de tolérance avait augmenté. Mais clairement j’étais fatigué. Je fis un pas en arrière avant de me retourner, laissant Nate continuer sa perversion, à exercer son emprise sur elle alors qu’elle était faible. Dégouté, écœuré et découragé de tout, surtout de notre relation.

J’entendais sa voix qui me disais de ne pas partir. Mais je ne pus la regarder dans les yeux. J’étais nerveux, obsédé par leur peau se frôlant. Je fermais les yeux pour les rouvrir mais je ne voyais que ça. Et puis j’entendis le bruit du verre et mon regard se posa instinctivement sur elle. Mon cœur pris un nouvel élan, une nouvelle alerte. La bouche entrouverte je ne croyais pas ce qu’elle allait faire, mais lorsque l’objet de la torture toucha sa peau je ne pus retenir une fois de plus ma douleur, ma culpabilité, mon amour, ma lâcheté … tout cela en même temps, me tomber dessus « NOON !! ». Je couru vers elle, débarrassant le tesson de sa main tremblante que je balançais contre le mur, poussant le connard par la même occasion. Je m’accroupis, alerté, chamboulé complètement anéantit par son geste, par ce qu’elle avait fait, par cette soirée, par cette demande en mariage complètement ratée, violente et grotesque « Putain mais qu’est-ce que tu fais !! Ne fais pas ça... » je pris son poignet de mes mains pour recouvrir la plaie. Mais merde, merde quelle folle ! Quelle tarée ! Stupide, amoureuse, échouée, inconsciente et pourtant si fragile …



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
May L. Goldenberg
American Dream
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 651
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Rhum Express   Ven 22 Juin 2018 - 14:27
May avait toujours eu le sommeil léger, même avant tout ça. Les pattes d'une araignée qui grimpait sur un mur était parfois suffisant pour la réveiller. Et avec tout ce temps dehors, il faut dire qu'elle n'avait pas dormi sur ses deux oreilles depuis très longtemps. Elle était toujours à l'affût de tout, même endormie. Cette nuit n'avait pas fait exception, surtout depuis qu'elle était rentrée de cette expédition de malheur. Assise dans son lit, la blonde avait donc renoncé à trouver le sommeil, s'étonnant encore de poser son cul sur un vrai lit, de toute façon. Elle était donc sortie un peu, question de prendre l'air, sans faire de bruit. Elle ne voulait pas que le grand boss pense qu'elle préparait le plan de fuite d'une vie. Tiens, d'ailleurs, ce serait une idée!

Enfin, il ne se passa pas trop de temps avant qu'elle n'entende le bruit des voix et des éclats de verre. Si elle avait hésité au début à aller fourrer son nez vers la source de ce qui se tramait, c'était plus fort qu'elle de s'y diriger. S'il y avait réellement un problème, elle aimait mieux le savoir, et vite. Évidemment, dans son esprit, elle ne s'attendait pas à y trouver une engueulade conjugale, mais plutôt une brèche de la barricade, une attaque quelconque. Et bien non. Liv ne discernait pas trop ce qui se passait exactement, tout ce qu'elle remarqua était Jenna, la fille de l'île avec qui elle était partie l'autre jour, avec Vicky. Et si elle ne la portait pas nécessairement dans son coeur, la pauvre avait visiblement l'air en détresse affalée au sol, du sang s'écoulant lentement de son poignet ouvert. Avait-elle remarqué aussi quelques flaques de vomissures? Et son mec, de ce qu'elle pouvait déduire, qui semblait bien remonté. Ils ne l'avaient pas vu. Putain de merde...  

Sans attendre, elle rebroussa chemin pour courir chercher sa trousse de premiers soins. Une des seules choses que Zack lui avait permit de conserver, d'ailleurs, dans son précieux sac à dos. Peut-être y avait-il des pansements quelque part de plus près, mais elle n'en avait pas la moindre idée et le temps la pressait. Reprenant son souffle alors que la belle revenait vers eux, elle replaça quelques mèches de cheveux dorés qui avaient trouvé place entre ses lèvres. D'autres mecs, qui avaient aussi été alertés par le bruit, osèrent parler et on n'entendit qu'une voix leur répondre de se casser avant de se faire détruire la gueule. Goldenberg avait roulé les yeux au ciel en s'avançant quand même vers Jen. Lively croisa le tesson de verre avant de remarquer Nathan, un peu plus loin. Merde, il foutait quoi ici, celui-là? Ses yeux clairs se posaient respectivement sur lui, l'autre type et la petite par terre, incertaine de bien saisir ce qui s'était passé en ces lieux. C'était lui qui avait foutu ce merdier, ou quoi?

Mais alors que la demoiselle voulait aller aider sa comparse féminine, son type s'était levé d'un bond pour lui bloquer le chemin. Par réflexe, May se figea devant sa stature assez imposante. Il essayait de la faire reculer, ce connard. Allait-il tenter quoi que ce soit d'autre sur elle? Rien n'était sûr tant il avait l'air d'un chien enragé. Elle lui servit un regard noir, avant de parler. "Soit tu me laisses lui panser le poignet, soit elle se vide de son sang. Ton choix."   Bon, c'était peut-être un peu exagéré, mais quand même.



'Cause inner demons don't play well with angels
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC & Matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 393
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Rhum Express   Ven 22 Juin 2018 - 15:33
Rhum Express


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Prêt à l'aider à se remettre sur ses cannes, Nathan ne s'était clairement pas attendu à ce qu'elle se taillade les veines. Pour le coup, lorsqu'elle s'était adressée à Lucas, le trentenaire ne l'avait même pas calé ramasser le tesson non. Quand il avait déposé les yeux sur elle, après avoir froncé les sourcils au hurlement qu'avait poussé Lucas, il avait écarquillé les yeux sur le fluide rouge s'échappant d'une mauvaise plaie.

Pas le temps d'agir, déjà le ferrailleur revenait vers eux, il ne vit que son bras se tendre vers lui et sentit le contact brusque du béton sous son cul. Connard, manqua-t-il de cracher avant de se redresser, sans encore se relever et là, Nathan arrondit les yeux quant à la présence qu'il aurait préféré savoir ailleurs. May ! Bordel qu'est-ce qu'elle foutait là ? Quand elle croisa son regard, il se souvint du sang dégoulinant de sa lèvre ouverte et y ramena les doigts. Ce fut pourtant que lorsque Lucas s'interposa devant elle, mauvais comme une putain de teigne, que le trentenaire sentit le goût de fer sur sa langue et son propre sang battre à tout rompre dans ses veines. En un clignement ce cils il fut debout, agrippant le poignet de la blonde pour la ramener dans son dos après qu'elle eut conseillé à Hulk de la laisser faire si il tenait à l'existence de Jenny.

- Elle, tu la touche pas... Siffla-t-il, plus mauvais subitement, en ancrant ses billes sombres dans le regard furibond du cocu de service. cogne moi encore si tu veux, mais évite Lucas.

C'était peut-être la première fois qu'il le nommait par son prénom, pour autant Nate avait cessé de rire à l'instant où la blondinette était apparue dans la scène. Le stress montait d'un cran, sa lèvre gonflait sans doute suite au coup porté, ou c'était peut-être sa mâchoire qui bleuissait, mais là Fuller s'en cognait sec. Prêt à intimer à Lively de dégager, ce ne fut qu'en la voyant avancer au devant de Jenna, une fois encore, qu'il fronça les sourcils avant de repousser, une main plaquée sur son torse haletant, la peau humide de sueur sous sa chemise piquetée de rouge, le mec de Jenn pour lui intimer de rester pénard.

- Laisse la faire p'tin, t'as beau l'avoir injurié d'tous les noms j'pense pas qu't'aies envie d'la voir clamser.

Cette situation le dépassait, en un sens heureusement que la jolie blonde venait de débarquer, une chance.... Néanmoins quand viendrait son tour, parce qu'il l'avait bien vu dépeindre sa propre gueule, Nathan imaginait déjà se manger toutes les putains de responsabilités dans la poire. Mais putain de chiotte le fait que la serveuse soit suicidaire, dingue, barge même, c'était clairement pas sa faute, ni même qu'elle se soit enquillée la quasi totalité d'une teille de rhum.

- Ta meuf est cramée, t'es aussi cinglé qu'elle vache !! Vous êtes des maso, et j'sais d'quoi j'parle. Vous faites chier, des nids à emmerdes sérieux... Siffla-t-il en reculant, logeant le pied dans le tesson qui, ce dernier, finit par s'éclater sur le muret de pierre à quelques pas tandis que des tanches trop curieuses dépeignaient la scène sans même agir. Barrez vous, foutez l'camp, c'pas un pt'in d'cinoche ici !!

made by LUMOS MAXIMA



We'll have so much fun...
The principal of nature, it's true but It's a cruel world. We can play it safe, or play it cool, follow the leader or make up all the rules, whatever you want, the choice is yours. So choose !

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Rhum Express   
Revenir en haut Aller en bas  
- Rhum Express -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» Partie 68 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: