The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Rhum Express -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1266
Age IRL : 35
MessageSujet: Rhum Express   Mar 19 Juin 2018 - 12:00
La journée avait été longue et Jenna avait besoin de faire une pause. De couper un peu de son train-train quotidien. Elle avait passé la journée à faire des patrouilles dans le camp des American Dream, puis une légère sortie dans le quartier à côté à cause d’une silhouette qu’elle avait cru apercevoir et enfin quelques rôdeurs un peu trop insistants à éliminer. C’était tout cela son quotidien et bien que ce n’était pas la panacée cela lui convenait plutôt bien au final. Mais des fois, elle en avait sa claque. Elle n’aimait que modérément la routine, refaire les mêmes choses encore et encore, jour après jour … si pour certains cela avait quelque chose de rassurant malheureusement par moment cela ennuyait la serveuse. Elle avait fait savoir à Lucas qu’après ses tâches quotidiennes elle irait prendre l’air un peu, profitant de la fraicheur du début de soirée pour se vider un peu l’esprit et se détendre le corps. Et heureusement pour la bouteille de rhum qu’elle avait trouvé le matin même dans une habitation désertée était une bénédiction. Elle n’avait pas l’habitude de boire, loin de là, mais un petit verre qu’est-ce que cela pouvait bien faire comme mal dans un monde où l’on peut se faire dévorer à tout moment …

Jenna avait trouvé un coin tranquille dans Renton, reculé des habitations. Elle s’était assise sur la barricade, tournée vers l’extérieur, les jambes ballantes comme une enfant. Elle observait la pièce de théâtre qui se jouait mais les rôdeurs n’étaient pas de splendides acteurs. Observant le balai des cadavres ambulants elle tenait sa bouteille à la main et buvait lentement une gorgée après l’autre faisant une grimace à chaque fois. Elle n’aimait que peu l’alcool au final mais c’était à ce jour une des seules façons de faire la fête et de faire un break. Plus les minutes défilaient et plus la bouteille venait à se vider de son contenu. Sans même le réaliser les joues de la serveuse avaient pris un teint rosé et sa vue commençait légèrement à se voiler. Elle qui n’était pas habituée à boire, il ne lui en avait pas fallu beaucoup pour que son esprit soit embrumé par l’alcool et pour qu’elle commence à avoir un équilibre précaire assise sur la barricade.

Il était souvent dit que l’alcool avait la faculté de désinhiber les gens, aussi le résultat sur la serveuse pouvait être tout ce qu’il y a de plus détonnant. Elle qui fonçait tête baissée sans réfléchir en ayant les idées claires, l’imaginer sous l’emprise de l’alcool avec encore moins de limites et de retenues pourrait en effrayer plus d’un. Prenant une gorgée supplémentaire du breuvage alcoolisée, Jenna eut l’idée de se mettre debout sur la barricade, titubant légèrement en tendant les bras pour essayer de ne pas se casser la figure. Elle était debout, bouteille à la main, sourire aux lèvres. La brise de ce début de soirée venait caresser son visage et agiter légèrement ses cheveux aux reflets blonds et roux. Elle avait les yeux toujours fixé vers l’horizon mais elle ne savait plus trop ce qu’elle regardait ayant du mal à discerner ce qui pouvait se passer plus loin. Elle plissait les yeux afin d’essayer de se concentrer sur une ombre au loin. La situation était presque comique. Sans même s’en rendre compte elle oscillait dangereusement pouvant tomber à chaque moment d’un côté ou de l’autre de la barricade.

Et cela finit par arriver, alors qu’elle était toujours aussi concentrée sur l’avant, elle n’avait pas entendu la présence qui arrivait lentement derrière elle et lorsque la personne se raclait la gorgée pour s’annoncer Jenna fut surprise et perdit l’équilibre dans un mouvement de bascule vers l’arrière. Heureusement pour elle cette personne était un peu attentionnée et avait réussi à la rattraper au vol et cela même sans que la bouteille n’en perde une goutte. Prise dans les bras de cette personne, elle tournait la tête pour savoir qui était son « sauveur ».

Nathan.

Un sourire lui montait directement aux lèvres et alors qu’elle essayait de reprendre un peu son équilibre et de se redresser elle lui tendait la bouteille « Hey coucou toi … et merci de m’avoir prise au vol … une gorgée pour te remercier ? »



If I should stay
I would only be in your way
So I'll go but I know
I'll think of you every step of the way

Bittersweet memories
That is all I'm taking with me
So goodbye Please don't cry
We both know I'm not what you
You need


I will always love you

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Nathan E. Fuller
American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC & Matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 457
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mar 19 Juin 2018 - 12:57
Rhum Express


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Une journée de routine s'achevait, pas que ça avait été pire que les autres où il s'était fait chier copieux dans la baraque, mais pas mieux non plus. Hormis un petit tour avec d'autres dans un ancien Country Club, où le trentenaire avait eu le plaisir d'emporter un équipement de golf, histoire de tester la résistance des clubs sur les goules qui faisaient le pied de grue auprès des barricades du district, il n'avait pas eu la chance de poursuivre son investigation auprès de May. Baby-face était en permanence fourrée avec Vic et bien qu'il appréciait cette dernière – au delà de l'orage qui souvent couvrait le ciel de leur relation houleuse à ses heures – le journaliste doutait clairement qu'elle fasse sa pub auprès de la blonde. Peu importait, la survie lui tendait les bras et côté nanas, y avait clairement de quoi faire depuis que les gars de l'île avaient investi leur quartier. Des tas de gonzesses, toutes plus ou moins bien roulées, du moins côté formes par ce qu'après, la gueule suivait pas forcément. Et ce fut exactement ce qui lui passa par la tête, alors qu'il déambulait dans la rue en direction de l'entrée, le club rivé sur l'épaule. Une passa dans son sillage, et bien qu'il lui reluqua le par-choc, lorsqu'il redressa le cap vers le sourire qu'elle lui offrit il ne put s'empêcher de grimacer. Ouais, on disait qu'avec un sac sur la gueule ça passait, que la caboche penchée à l'entre-jambes on avait pas forcément vue sur le faciès, que ce genre de fille c'était un peu comme les crevettes : suffisait d'enlever la tête, néanmoins non.... Fuller avait encore un minimum d'étique, et le jour où il se taperait un thon c'était pas demain la veille.

Inutile de lui rendre l'esquisse donc, la trogne qu'il lui tira suffit à lui faire passer son chemin tandis que ses propres pas le menaient vers la barricade. Là bas, il doutait pas que les cadavres seraient présents, après tout les mec qui gardaient le clocher évitaient de tirer à vue en pleine nuit, il aurait donc loisir de s'en charger puis, le lendemain, il irait tirer Poil de carotte de sa piaule pour l'inviter à dégager les restes. Mouais, c'était un bon plan, ce qui le fut plus encore en revanche, ce fut la silhouette fine à califourchon là haut qui fit jaillir un sourire quasiment carnassier à la commissure de ses lèvres. Jenny, Jenn, Jenna. Ouais, il l'avait suffisamment reluqué – et peu importait la présence de son mec – pour la reconnaître. La petite blonde agitait les guibolles et s'enquillait ce qui lui ferait sûrement défaut d'ici à demain. Une compagnie toute trouvée donc vers laquelle il approcha, se raclant la gorge arrivé dans son dos, pour subitement la voir vaciller et la retenir en se marrant. Encore un peu et cocotte terminait la gueule en vrac à la merci des crevards derrière le pan de taule. C'aurait été fort dommage étant donné le morceau. D'ailleurs, la manière dont elle le fixait, et son timbre particulier, lui certifia qu'elle était déjà bien faite.

- Ehhh... Rit-il en la stabilisant, dégageant le monceau de mèches folles prises dans ses cils. Son regard était vitreux, si elle pétillait c'était grâce à ce qui avait disparu de la bouteille qu'elle lui proposait. Tu bois pour oublier qu'ton mec est un gros naze ? Rit-il en se décalant du mur pour l'inviter à visser son petit cul sur le muret qui devançait une des baraques alentours. Devant elle, encore debout, Nathan inclina le minois et pinça les lèvres. Faite comme elle était, il pourrait bien lui faire dire n'importe quoi ou lui faire faire n'importe quoi... Enfin, valait quand même mieux tester le terrain avant. Glissant les doigts aux siens  - qui retenaient la bouteille – Fuller plissa les paupières puis s'appropria le rhum pour en avaler une gorgée. S'passe quoi hum ? Vous vous êtes pris l'chou du coup il a relâché la surveillance pour tirer la gueule dans son coin ? A semi hilare, il s'appuya – reins contre le muret sans pour autant s’asseoir – à côté d'elle.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1266
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mar 19 Juin 2018 - 16:21
Un fou rire. Voilà ce qui ne put échapper à Jenna alors que Nathan la faisait asseoir sur la muraille et se tenait droit devant elle en certifiant que Lucas était un gros naze. L’alcool aidait clairement la serveuse à tout prendre à la légère et alors qu’en temps normal elle aurait envoyé une pique bien placé pour recadrer cet homme qui se prenait pour le centre des attentions, elle s’était contentait de rire. Jenna avait déjà eu à faire avec Nathan, au moment de leurs arrivées ici, et déjà avec Lucas cela avait été un peu électrique. Elle se souvenait encore de l’espère de combat de coqs qui avait eu lieu sous ses yeux et qui déjà à l’époque l’avait fait sourire. Si le cœur de la serveuse était entièrement dévolu à Lucas, elle ne pouvait pas nier que ce Nathan avait une belle gueule. Et le pire dans tout cela c’est qu’il le savait et qu’il prenait un malin plaisir à en jouer auprès de la gente féminine. Jenna n’aimait pas ce genre de personnages de manière générale qui osait se prendre pour Dieu le père et qui devait sûrement passer d’une femme à l’autre sans se poser la question des sentiments … son principe le plus simple était sûrement : Pas de sentiments, que des centimètres.

Mais quoi qu’il en soit dans la tête de Jenna, à cet instant, elle souriait bêtement à son interlocuteur « Oh non … tout va bien … juste envie de m’amuser un peu … de profiter un peu de ce que j’ai trouvé dans une vieille baraque … » du bout des doigts elle pointait la bouteille que tenait Nathan et dont elle avait déjà allégrement bu plus de la moitié. En témoignait son teint ainsi que ses mots un peu hachés. Alors qu’il prenait position à côté d’elle en s’appuyant sur la muraille, elle inclinait la tête un peu vers lui pour chercher son regard dans l’obscurité qui se faisait grandissante au fur et à mesure que la soirée avançait « C’est Nathan toi c’est ça ? … » Le regard de la serveuse venait se planter dans celui du beau gosse et elle lui faisait les yeux doux à moitié volontairement. Alors qu’il restait un instant à la regarder, d’un geste de la main elle récupérait la bouteille sans prévenir tout en pouffant de rire « Héhé … bois pas tout … c’est ma bouteille ! » La serveuse levait le bras en arrière pour éloigner le breuvage de la portée de Nathan et venait placer son autre main sur son torse comme pour le retenir « Si tu le veux … va falloir …  » Jenna se mordillait un instant les lèvres. Bien que sous l’effet de l’alcool elle savait très bien ce que ce genre de phrase voulait dire surtout prononcer face à un homme qui pensait plus souvent avec son entrecuisse que le reste. Le regard de la serveuse était toujours planté dans celui du journaliste, avec un air de défiance mêlé à une pointe de provocation. Elle n’avait eu que peu de temps pour se faire une idée sur lui mais Jenna savait qu’il devait être le genre à tenter sa chance à la moindre occasion, au moindre trou de souris ou il pourrait passer son engin. Elle jouait un jeu dangereux avec lui, elle savait que cela pouvait déraper et qu’il ne laisserait sûrement pas passer une occasion pareille mais elle adorait jouer, encore et toujours « va falloir … me passer sur le corps … » c’était lâché et même si ce n’était pas une invitation au sens premier du terme, les mots avaient été dit et même avec de l’alcool dans le sang la serveuse savait ce que cela impliquait. Mais réfléchir aux conséquences n’était pas dans ses habitudes, elle agissait toujours et encore d’instinct.

Bien qu’elle aimait jouer, Jenna ne voulait pas non plus que cela soit trop facile pour Nathan. Il fallait qu’il pagaille un peu, qu’il lutte pour avoir ne serait-ce qu’un semblant de quelque chose. Aussi elle reculait un peu, se penchant en arrière sauf que l’équilibre n’étant plus ce qu’il était censé être elle fût obligée de s’agripper au polo de Nathan pour éviter de basculer en arrière et de s’étaler au sol derrière la muraille. Un nouveau fou-rire lui échappait alors que la manœuvre destinée à la base à le faire s’éloigner n’avait eu pour résultat que le contraire et l’avait rapproché plus que dangereusement d’elle. Jenna était à moitié suspendue dans le vide, ne tenant que par la prise qu’elle avait sur le haut de Nathan « Si tu me laisses tomber … je le prendrais très mal je te préviens … vraiment très mal … »



If I should stay
I would only be in your way
So I'll go but I know
I'll think of you every step of the way

Bittersweet memories
That is all I'm taking with me
So goodbye Please don't cry
We both know I'm not what you
You need


I will always love you

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Nathan E. Fuller
American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC & Matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 457
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mar 19 Juin 2018 - 17:36
Rhum Express


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Elle se marrait, mais bien qu'il se sache assez fun à ses heures, Nathan savait parfaitement que c'était surtout ce qu'elle s'était enfilée – sans mauvais jeu de mots – avant qu'il lui évite de se fracasser la gueule sur le béton. Elle avait trouvé son bonheur dans une vieille bicoque et son mec boudait pas... Cool pour elle sérieusement, ça lui faisait ni chaud ni froid pour autant, l'avantage de la trouver la seule, et partiellement bourrée, c'était que Mister Bite n'était pas dans le coin. Esquissant donc un large sourire, Nate mordit son pétale inférieur en l'entendant reprendre. A sa demande il opina. Ouais c'était bien son prénom, ça avait pas changé entre le temps de leur rencontre et l'instant T, mais quand il la vit récupérer son litron et poser l'autre main sur son torse, il garda les mains prêtes à la retenir au cas où. Putain elle tanguait un max, aussi drôle que c'était, aussi peu rassurant ça le fut en jetant un coup d’œil au buisson épineux derrière le muret.

Une autre qu'elle, genre le thon croisé plus tôt, aurait eu tôt fait de se vautrer à ses pieds qu'il n'aurait guère levé le petit doigt mais là... Là c'était la blonde sexy qu'il avait abordé au retour du Ranch. Potentielle proie, potentielle nuit sympa, et peu importait qu'elle soit ivre, après tout l'alcool vous faisait jamais faire ce que vous n'aviez pas envie de faire, bien au contraire. Alors, quand elle lui souffla quelques mots particuliers, que ces derniers sonnèrent en lui comme une putain de machine à sous au creux de sa tête, Fuller ne put réprimer le sourire évident qui étirait la commissure de ses lèvres. Oh la coquine bordel, Lucas était pas dans le coin et elle jouait avec lui, remarque c'était toujours plus intéressant que s'il l'avait vu rentrer dedans à un autre type. Elle voulait donc qu'il récupère la bouteille, ça se lisait clairement dans ses mirettes brunes rendues brillantes par ce qui coulait désormais dans ses veines. Bien, soit...... Le trentenaire redressa le bras, tentant vaguement sa chance avant de la regarder se redresser, les pas peu sûrs, après lui avoir balancé le fin mot d'une phrase emplie de double sens.

- C'tentant comme proposition Jenny. Lui sourit-il, la fossette au creux de son menton bien saillante, les ridules au coin de ses paupières plus creusées.

Déjà ses billes noires s'enfonçaient dans les siennes, lui assurant clairement qu'il jouerait pas longtemps, qu'il fallait pas qu'elle le pousse trop si elle tenait un minimum à ses fringues ou... Plus important pour elle sans doute, à son mec. Certes c'était la nana d'un mec qu'il appréciait un peu, pourtant autant ce même gars n'était pas son pote, ce n'était pas Will, ce n'était personne sinon une poussière à l'instant. Un grain de sable qu'il dégagea de sa conscience d'une simple pichenette en la voyant se rattraper à son tee-shirt à peine vacilla-t-elle bien trop. Sans encore la toucher, Nathan dénota la courbe de ses hanches, sa cambrure, ses traits rosis par les effets du spiritueux qu'elle s'était avalée comme un putain de jus de fruits, et à sa conclusion, le journaliste se redressa en logeant les mains à ses hanches.

- C'pas mon but, d'te laisser t'vautrer, ça abîmerait ta jolie p'tite bouille. Lui sourit-il avant de laisser sa bouche s'évader à l'arrondi de son oreille, resserrant légèrement l'étau de ses griffes contre la chair chaude qu'il sentait lui parler sous le top qu'elle portait. Tu pourrais p'rendre effectivement, mais ce sera pas mal, j'te promets qu'ça sera même sympa. Uhm ? Un immense sourire fendit ses traits alors qu'il redressait une main à son cou, qu'elle puisse pencher la tête au creux de sa paume sans penser que celle-ci finirait par la faire tanguer davantage. T'en pense quoi ? Parce que m'faut ton consentement, même si tu m'as invité à t'passer d'ssus cocotte, c'était juste pour la bouteille, là j'te propose mieux clairement, t'as juste à choisir.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1266
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mar 19 Juin 2018 - 21:17
Au moins maintenant il n’y avait plus de quiproquo possible entre les deux adultes. Si pour autant Jenna avait usé d’ironie et de sous-entendus, Nathan lui avait mis les points sur les i directement. Et il ne se prenait pas pour de la merde qui plus est. Il était tellement sûr de lui que cela aiguisait la curiosité de la serveuse. Son regard planté dans celui de l’homme qui la maintenait encore en équilibre elle esquissait un sourire alors qu’elle laissait filer la bouteille entre ses doigts la faisant chuter derrière la muraille « Oups … quelle maladroite je suis … » Là encore ce n’était tout simplement d’une manière d’en rajouter une couche à son jeu et à sa provocation et alors qu’elle avait sa main de libre elle venait attraper une de celles de Nathan qui se trouvait sur ses hanches pour la lui faire écarter. Toujours dans un équilibre précaire sur la murette et toujours en soutenant du regard Jenna guidait lentement la main de l’homme vers sa poitrine, la lui faisant poser sur un des ses seins. Elle n’avait pas une poitrine de bimbo, loin de là même mais elle espérait tout de même que Nathan serait un minimum intéressé par ce qui se trouvait sous son haut. Elle lui faisait poser la main SUR le tissu, elle n’allait pas tout faire à sa place non plus, il allait devoir prendre des initiatives s’il voulait en avoir plus. Il avait beau avoir fait une proposition des plus claires quelques secondes auparavant et même si elle n’avait pas dit un seul mot pour acquiescer ce geste là devrait suffire à lui faire comprendre ce qu’elle attendait pour la suite.

Son autre main serrant toujours le col du haut de Nathan elle forçait un peu pour se redresser et venir approcher son visage du sien mais en prenant bien soin de fuir ses lèvres et toute tentative de baiser qu’il aurait dans l’idée. Elle adorait jouer avec le feu, se donner et se retirer en même temps. Se faire désirer était un de ses passes temps favoris et la serveuse excellait dans cet art. Malgré l’alcool qui parcourait ses veines elle avait toujours un minimum de lucidité pour contrôler ses gestes et ses mots « T’as tendance à faire le malin avec les femmes toi … on va voir si c’est justifié ! » un large sourire s’affichait sur le visage de la serveuse. Elle était totalement décontractée ce qui était quelque chose de très bizarre au vu de la situation présente et du fait qu’elle était quand même en couple avec Lucas. Malheureusement l’alcool n’aidait pas à avoir les esprits en place et à faire les choses juste et le tempérament de Jenna ressortait à pleine vitesse et si de base il était si explosif, dans cet état cela pouvait tourner au feu d’artifice à chaque seconde.

Il proposait mieux, elle était impatiente de voir cela à vrai dire. Toujours agrippée d’une main à son haut elle se servait de sa main de libre pour la passer sur sa nuque comme pour raffermir sa prise et éviter toute chute intempestive dans ce qui allait suivre « Mieux c’est moi qui en déciderait … et je te préviens, je n’aime pas les bavards … » serrant un peu la main sur sa nuque pour lui faire sentir ses ongles sur la peau Jenna lui lançait un dernier regard qui voulait tout dire en soit.



If I should stay
I would only be in your way
So I'll go but I know
I'll think of you every step of the way

Bittersweet memories
That is all I'm taking with me
So goodbye Please don't cry
We both know I'm not what you
You need


I will always love you

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 755
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mer 20 Juin 2018 - 12:10

J’avais fait en sorte que tout soit parfait. Je m’y étais appliqué au point que j’en devenais nerveux. Et dans mon cas ce genre de sentiment ne concordait pas avec ma personnalité de base. Plus nerveux de faire plaisir à Jenna que de me taper une horde de rôdeurs … Sincèrement je ne sais pas ce qui me prenait mais pour une fois, je voulais faire les choses bien. A mon niveau, c’était inimaginable. Et pourtant.

Nos journées étaient bel et bien chargées. Je ne voyais que Jen’ le soir avec nos tâches à respecter et notre volontariat. Je prenais quelques fous rires avec des habitants de Renton. Ils étaient cinglés le genre de personnes avec qui j’aimais trainer. Je planais aussi sur les otages pour faire respecter l’ordre si l’un d’entre eux cassais les couilles. Jusqu’à maintenant, ils étaient bien sages. Mais je restais toujours aussi méfiant que le premier jour où ils ont débarqué ici.

Alors ce soir, je m’imaginais en train de dîner avec Bella. De prendre un nouveau tournant avec elle. J’ai fait appel à Evy qui m’a gentiment aidé dans ma tâche : préparation de la table, la cuisine et ma manière de me vêtir. Je voulais quelque chose de cool pour nous deux, pour reposer nos esprits tiraillés par les nouvelles activités. Dans mon bordel qui me servait de penderie, Collins dégota une chemise blanche que je n’avais jamais porté. Chemise oui mais jamais blanche. J’étais plutôt chemisier et T-shirts. Torse nu à l’occasion. Ça avec un jean anciennement Lewis pour elle c’était parfait. Est-ce que je l’étais ? Est-ce que ça le serait ? Jenna risquerait de me rire au nez. Franchement je rirais avec elle de bon cœur pour ce que j’avais préparé. Mais je le lui devais. Elle était plus heureuse que jamais depuis notre arrivé ici. Elle se sentait mieux, plus légère et plus sereine. Même si l’endroit était idéal pour un nouveau départ, j’espérais que j’y étais également pour quelque chose.

En début de soirée, je serrais Evy dans mes bras pour la remercier. J’étais plus concentré sur moi et le dîner que sur elle et j’ai dû oublier certaines politesses. Elle ne m’en tînt pas rigueur et me dévoila son beau sourire avant de s’évanouir en claquant la porte d’entrée. J’inspirais profondément en entendant celle pour qui j’avais réalisé cette scène qui tenait plus du romantisme neuneu qu’autre chose. Les mains dans mes poches j’essayais de me rassurer en touchant ce qui me filais des sueurs froides … Les assiettes et couverts étaient neufs (bon ok je les avais empruntés), les serviettes étaient délicatement pliées, la bouteille attendait de faire éclater son bouchon, l’odeur du repas me refilait des crampes à l’estomac et quelques bougies restaient encore allumées alors que la demoiselle se faisait désirer ….

1h30 plus tard …



L’irritation a remplacé la nervosité sous ma peau…. J’étais assis depuis bien trop longtemps et le repas s’était refroidi. Les bougies n’ont pas tenu comparé à ma patience … C’est alors que sous l’effet de la colère qui montait en moi, je sortis de la baraque, prêt à lui faire esclandre. J’avais mes limites …

Je fis le tour du centre de Renton apercevant de temps à autres des membres du groupe en pleine beuverie ou partie de billard. Trop exaspéré pour leur demander où se trouvait Jenna, je continuais à faire le tour, les poings serrés.

C’est alors que je l’ai trouvé. Je vis … Nate, putain Nate sur Bella. Je le vis la toucher, je la voyais sourire, y prendre goût … Putain, j’allais le tuer, j’allais la tuer. Le monde s’écroula autour de moi pour ne voir que cette scène qui accentua ma rage, ma folie et ma démence. Mes pas me dirigèrent vers le délit qu’elle commettait, vers cette tromperie, lâche complètement abusive « Espèce de FILS DE PUTE !! » Je tirais Jen’ violemment par le bras pendant que ma main poussa le connard qui lui servait d’amant durant la soirée où j’avais tout planifié. Jenna atterrit au sol et je constatais qu’elle était saoule. Ivre de vouloir du sexe avec un autre mec que le sien, ivre de faire la pute pendant que son mec l’attendait sagement. Je repoussais encore Nate plantant mon regard noir dans ses yeux. Mes mains putain… mes mains je ne voyais plus que mes poings dans sa gueule. Elles tremblèrent alors que je voyais rouge, mes pupilles dilatées ne voyaient que son visage en sang, brisé tel un déchet, crachant sa honte. Je devais me retenir, putain mais Nate pourquoi t’as pas de respect !! Mais au lieu de lui briser la mâchoire mon poing droit vola contre le mur. Une fois, deux fois, trois fois, faisant baver le sang de mes phalanges sur la manche de ma chemise. Des goutes perlèrent sur ma poitrine. C’était foutu, tout était foutu. Je fis quelque pas en arrière, mes mains sur ma gueule, je devais me ressaisir sinon j’allais péter un plomb « Pourquoi ta pas de face espèce de connard !! Tu niques tout ce qui bouge ?!?! Répond moi avant que je te fasse du mal !! » et pourtant je n’avais pas envie de lui en faire. Je le considérais comme un salop sympa mais là je le voyais différemment.

Mon regard se posa sur Jenna que je repoussais. Mes mots allaient déchirer cette soirée et pourtant il y a encore quelques minutes, je ne voyais que son respect « T’es qu’une belle petite salope ».



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC & Matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 457
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Rhum Express   Mer 20 Juin 2018 - 13:32
Rhum Express


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Jenna était mûre, ses yeux criaient carrément braguette, c'était drôle et excitant à la fois si bien que lorsqu'elle relâcha la bouteille, vers laquelle ses yeux dévièrent une seconde, puis qu'il la sentit agripper l'une de ses mains pour l'inviter à la peloter, le journaliste ne put s'empêcher de s'extasier oralement.

- Ohhh p'tain Jenny... Rit-il à moitié.

Ne pas en profiter ? Sérieux non, il n'était qu'un mec, un jeune mec en pleine possession de ses moyens avec un des roberts de la mini-blonde dans sa paume droite. Bon certes y avait le tissu, mais ce qu'il sentait dessous promettait carrément. L'expérience sans doute, après tout il avait collectionné toutes sortes de dessous et pouvait limite en dénoter les coutures, la forme, et le type, en y glissant uniquement les doigts. Son pouce glissa même sur l'ourlet central du soutif qu'il sentait. D'ailleurs, ses yeux s'attardèrent une minute ou deux, en une moue séduite, au petit dôme de chair se formant sous ses doigts jusqu'à ce qu'il revienne saisir l'éclat particulièrement lubrique de son regard brun. Elle était pétée correct, mais ce qu'elle disait avait le mérite de le titiller. Le malin avec les filles...., donnant corps au propos de la miss, la prise à sa taille se referma davantage pour la rapprocher de lui. Ses lèvres étaient à quelques millimètres, pour autant il lui collerait pas la langue dans la bouche, pas tout de suite, pas quand elle était capable de dire de belles saloperies, c'était tellement fun. Alors, quand elle revint sur ses précédents propos en lui précisant que c'était elle qui déciderait, mais tout autant qu'elle préférait le silence, Nate mordit sa lèvre inférieure histoire de tester aussi bien la résistance de Farrel que la sienne déjà bien entamée.

- Okay... Sourit-il en lui pinçant le sein, juste ce qu'il fallait pour l'inviter à grimacer avant de bifurquer vers son cou, où sa langue traça un fébrile chemin humide pour terminer la course au lobe de son oreille. Mais, faut qu'tu saches un truc, c'est toi qui va parler, pas moi. Amusé, prêt à resserrer son emprise lui elle, Nathan la repoussa plus brusquement vers le premier mur à portée jusqu'à sourciller, virant le nez du cou parfumé de la belle, en entendant un beuglement gutturale exploser dans l'avenue. Fils de pute ? C'était bien lui ouais, enfin pas qu'il envisageait sa mère – à l'époque – capable de faire le tapin mais, pour le coup, il se reconnaissait parfaitement dans l'interpellation de...... Lucas. Ciel ton mec. Rit-il en se dégageant d'elle, juste assez pour esquiver un potentiel poing dans la poire, néanmoins ce qu'il captura, des gestes et actions de l'autre brun sur la miss, le poussa à froncer les sourcils et envisager rester, juste histoire de. Wohhh hey Luk, vas y doucement p'tin. Siffla-t-il avant d'arrondir les yeux, un fou rire prenant possession de son bide, dès lors qu'il vit les coups que portait ce gars au mur le plus proche.

Ouais, bha mieux valait les bardeaux que sa gueule en un sens, néanmoins la colère soudaine de papa le fit se demander si valait mieux pas écarter Jenn de lui. S'il avait les foins ? Pas le moins du monde, au contraire sur le vif Nate aurait pu se croire dans un remake de l'incroyable Hulk, et si Lucas ne déchira pas sa chemise – désormais constellée de sang – c'était à un cheveu de se produire. A moitié hilare, mais tout aussi attentif à cette pauvre fille qu'il insulta après l'avoir injurié à son tour, Nate passa la langue sur sa canine gauche puis lova son regard sombre dans celui du ferrailleur.

- Pour ta gouverne Mister Bite j'ai une face, pas d'ma faute si ta meuf est ivre morte prête à s'faire piner par l'premier qui lui passe sous l'nez. Siffla-t-il.

Son timbre était froid, mais en le calant quasiment agripper sa nana, Fuller glissa les doigts – peu importait les épines – dans le buisson où avait disparu la bouteille quasi vide. Quelques secondes de fouille, en observant l'assaut de violence du gars, et enfin un sourire filait à ses lèvres quand il sentit le goulot entre ses doigts. Ramenant l'objet à l'air libre, Nate n'attendit pas plus pour agripper le bras de la serveuse et envoyer le tesson dans la poire de coco. Résultat, le récipient se brisa sur la mâchoire d'un Richardson embaumant désormais le rhum. Ah il pouvait venir, le journaliste n'avait pas l'intention de le laisser passer ses nerfs sur la blondinette.

- Evites d'lui péter la gueule, parce que j'te refais la tienne okay ?. C'était pas sa nana, ce n'était personne pour lui néanmoins il appréciait un peu ce type, s'il le laissait faire, il encastrerait la jolie bouille de sa gonzesse dans le premier mur qu'il aurait sous la main. Elle a dérapé, certes j'suis pas tout blanc dans l'histoire mais putain, regarde la... Surveille la et pose toi les bonnes questions. Mais c'soir tu m'excuses, elle rentre pas avec toi. On va t'éviter d'regretter salement. Jetant un regard à la blonde derrière lui, Nate revint sonder les prunelles furibondes de son interlocuteur. T'peux dormir à la baraque s'tu veux Jenny.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Rhum Express   
Revenir en haut Aller en bas  
- Rhum Express -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» Partie 68 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: