The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Be alive, be yourself... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 16:20
« Et toi t’es plus lucide saoule que sobre. » commenta Donovan avec un sourire en coin, amusé de l’état de la blonde. Bientôt elle allait se mettre à raconter n’importe quoi et à faire n’importe quoi. C’était vraiment dommage qu’il n’ait rien pour immortaliser l’instant et la faire chanter le reste de sa vie. Cela dit, avec ce qu’il fit par la suite, c’était peut-être mieux parce que tout le monde lui tomberait sans doute dessus si tout ceci était immortalisé. Evy était mal à l’aise, c’était amusant à voir, elle était jeune, elle manquait d’assurance, et ça se voyait, ça se sentait dans chaque mot, dans chaque geste. Donovan s’amusa à la laisser mariner jusqu’à finalement ne plus pouvoir se retenir de rire.

Il n’avait pas fait ça que pour l’emmerder, même si l’emmerder était relativement drôle, il y avait une leçon aussi. S’il décidait de l’embrasser là, ce serait simplement parce qu’il en avait envie sur le moment, ça ne voulait rien dire parce que Donnie en avait eu sa claque des choses qui avaient un sens, des responsabilités et des engagements. Il était ici et il comptait vivre selon ses propres règles, la première étant qu’il n’y avait aucune règle. Son regard gris observa encore la blonde qui sifflait un peu plus de cette bouteille, elle allait bientôt rouler par terre.

Donovan récupéra la bouteille, la déposant à côté de lui pour faire une pause, mieux valait qu’un des deux reste sobre. Le tatoué garda son regard gris posé sur la gamine qui se relevait, c’était la recette pour une catastrophe. Evy parvint à se rattraper au muret sans s’éclater la tête dessus, Donovan en était presque impressionné. « Si t’étais plus habillée que ça, j’te dirais de tomber le haut mais là … Ça serait pas réglo de ma part. »

A son tour, le brun se redressa, légèrement plus stable qu’elle, il fit quelques pas pour se caler contre le muret juste à côté d’elle, sa clope à la main. Il en tira une nouvelle bouffée avant de la tendre à Evelyn, il savait pas si elle fumait ou non maintenant qu’il y pensait. « Et t’inquiète, si tu tombes, je te rattraperai, enfin j’vais sans doute me marrer un peu et après je t’aiderai. » Il l’observait toujours, du coin de l’œil,  ce regard qui détaillait chaque détail. « Tu te sens sans doute bizarre à cause de l’alcool, t’as pas l’air d’avoir la résistance de l’année à la boisson Evy. A ce rythme-là, j’t’embarque pour te mettre au lit avec une bouteille d’eau pour demain matin. »

Dans une extension hasardeuse et risquée, Donovan récupéra la bouteille et avala une nouvelle gorgée de spiritueux avant de la tendre à Evelyn. Il fallait qu’elle choisisse elle-même de picoler ou non, il lui interdirait rien. Le brun se posta finalement en face d’elle, relativement proche mais moins que quelques instants plus tôt, glissant son index sous son menton pour relever son visage vers lui. Son regard gris trouva les iris noisette de la blonde. « Prends confiance en toi Evelyn Collins, regarde-toi. » Sa main libre désigna sans la toucher la silhouette de la plus jeun. « Et surtout, laisse pas les autres te manipuler. Fais ce que bon te semble comme bon te semble. » Ils avaient enterré un cadavre ensemble, il pouvait bien se permettre de lui donner son avis sur sa situation après tout.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 956
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 17:13
Be Alive, be yourself...


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Tomber le haut... D'un regard peu fiable, elle dégagea les mains de ses joues et baissa le menton vers sa propre poitrine pour juger ses couches de vêtements et, oui, il avait raison. Elle portait pas grand chose et si virer le bout de tissu serait efficace concernant les bouffées ressenties, c'était même pas certain qu'elle se sente plus sereine pour autant en soutien-gorge face au militaire. Au lieu de ça, en redressant brusquement le nez pour le fixer, elle rit comme une vulgaire ivrogne et se stabilisa sur le muret sans s'y asseoir. La jeune fille tanguait néanmoins, dans son crâne la scène avait un peu de sex-appeal, contrairement à la réalité où elle n'avait que l'air d'une éméchée de service, trop souriante et rose, maladroitement cambrée près d'un tas de briquettes grises. C'était loin des trucs romantiques ou sexy qu'elle avait pu voir dans les films ultra féminins qu'elle se regardait autrefois. Ses reins se heurtèrent à la parois rugueuse dans son dos et elle ne put s'empêcher de grimacer avant de lui sourire – béate – quand il lui certifia lui filer un coup de main au cas où ses jambes ne la portaient plus.

L'alcool avait vraiment un coté fun, même si là elle n'en voyait que la facette sympa, cette fameuse sensation de liberté bénéfique, il fallait avouer qu'on occultait totalement la réalité et ses propres réserves. Là, elle n'avait plus de barrière pour la retenir de dire des conneries, ou même de jurer tien, comme il en avait été cas lorsque le Nippon lui avait offert quelque lampées de bourbon, alors quand Donovan lui tendit la cibiche, sur laquelle elle ne se fit guère prier pour tirer avant de lui rendre, lui assura que son état n'était dû qu'à ce qu'elle s'était enquillée, elle partit d'un rire rauque surfait même, en pointant l'index dans sa direction. La gosse se retenait à une main au muret, et tentait de garder légèrement son sérieux. C'était pas l'alcool qui lui filait chaud non, ou si un petit peu, mais la cause de ses soucis de température c'était bel et bien lui. Et quel était le pouvoir du spiritueux en grande quantité dans les veines d'une ex vierge effarouchée s'émancipant peu à peu ? La désinhibition.

- Tu vas m'coller sur son épaule et m'foutre au lit ? Ricana-t-elle en retenant un petit hoquet qui lui rappela le goût particulier de la lampée précédente. t'es sérieux..... ?! Choppant la bouteille elle le suivit encore avant de glousser. J'suis plus une gosse..... On s'en tape si je suis ivre, personne le saura sauf toi, j'ai confiance en toi.... Tu l'sais hein ?

Elle n'avait pas envie de se coucher non, et ne venait-il pas de lui sortir qu'elle pouvait dire où faire ce qu'elle voulait de sa vie, qu'on se fichait bien des autres ? Si, c'était exactement ça, pourtant, quand il logea l'index sous son menton pour le redresser, puis que ses prunelles grises entrèrent en contact avec le brun des siennes, elle cessa de respirer et laissa à son cœur l'audace de battre plus vite. Il le faisait exprès ? Il voulait quoi au juste ? Sur le vif les questions filaient son crâne pour autant elle ne quittaient guère ses lèvres entrouvertes sur lesquelles elle passa la langue. La blondinette l'observa puis plissa le nez avant de sourire. Malgré son état, l'esquisse était gorgée de gratitude et de douceur. Elle pétillait, c'était ça non ? Dans ses billes noisettes devait se refléter l'ivresse d'un tout, un sacré mélange dont elle aurait peine à se remettre le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, en se levant avec une superbe gueule de bois.

Malgré la proximité, elle opina à ce qu'il lui conseilla de faire. Elle pouvait le faire oui, elle saurait le faire et ici, c'était l'instant idéal pour prendre son courage à deux mains et tordre le cou à ses fichus complexes. Donovan Floyd la trouvait peut-être mieux que certaines autres filles croisées, il le lui avait dit, il lui avait soufflé de faire ce que bon semblait de sa vie et ne pas se laisser manipuler.

- D'accord. Chuchota-t-elle avant de coller l'index contre son torse qui, se transforma en une main plaquée sur son cœur.

Lui aussi il avait chaud, comme elle... Un moment elle quitta ses yeux pour fixer l'endroit où sa paume s'attardait. Vibrant doucettement sous les pulsations cardiaques du brun devant elle. Son cœur battait normalement, pas comme le sien qui faisait des bons de cinglés. Mais bon, il lui avait dit alors elle s'en foutait. Ouais, là sur le coup elle se foutait de tout, elle était libre.

- Tu t'fous d'moi toi, tu …. m'manipules pas hein ? Ses cils redressèrent le cap vers ses yeux tandis qu'elle décroisait maladroitement les pieds et se hissait sur leur pointe. Amusé, affolée aussi sans doute un peu – mais surtout bien bourrée – Collins logea la main au cou du militaire pour s'y suspendre en reprenant une grosse goulée d'air. Tu m'mens, c'est à cause d'toi que j'ai chaud,.... Paroles de pilier de comptoir, jamais elle ne lui aurait sorti ça, même si elle le pensait vraiment, à jeun. et tu l'sais...... Son front se heurta au plexus de tatoué. C'était agréable comme sensation, se sentir soutenue et appréciée. Le retour à la réalité du lendemain serait difficile mais qu'importait. Stable de par l'appuie qu'elle avait contre lui, Collins redressa l'autre main et fit courir ses doigts aux esquisses d'encre sur l'un des siens. Ils veulent tous dire un truc ? Ou c'est juste pour faire beau.... Comme du tuning sur une bagnole ? Son rire sembla retentir dans le thorax du militaire vers lequel elle redressa les yeux. Elle tanguait, la terre tournait néanmoins elle ne s'était peut-être jamais sentie aussi bien de sa courte existence.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
If I were me everything I have in my heart, the things I do worst or best, would not scare me. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?
Drowned in hell
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 17:45
Donovan haussa un sourcil. « Tu me crois pas capable de te choper pour t’amener dormir ? » Il affichait un air sérieux qui dura quelques secondes avant de rire à nouveau. Il le ferait s’il le fallait, manquerait plus que quelqu’un le voit souler la blonde sur le perron de la maison dans laquelle ils cohabitaient. Ça allait jazzer dans les chaumières. « J’sais pas si tu dois me faire confiance, mais on va dire que tu peux, de toute manière t’auras sans doute oublié demain. » Il se foutait d’elle, parce qu’avec son état de ce soir, Donnie n’avait aucun doute que le lendemain elle serait trop occupée à mourir à l’intérieur à cause de la gueule de bois.

Elle pouvait lui faire confiance, réellement, même s’il se jouait un peu d’elle pour le fun ce soir-là. Donovan était sincère quand il lui disait de s’assumer davantage, d’avoir confiance en elle. Le tatoué la laissa faire, suivant d’un rapide regard l’index qu’elle posa sur son torse et cette main sur son cœur. Il savait pas trop où elle allait avec tout ça, mais elle était amusante, et quitte à être déchirée comme ça il préférait qu’elle soit avec lui qu’avec un autre qui profiterait sans doute de la situation. Lui, c’était pas son genre. Pas entièrement.

« Tu sais que je suis un modèle d’honnêteté, brutale même. » Elle tanguait, aussitôt ses mains se glissèrent à sa taille pour la soutenir et lui éviter de se ramasser sur le perron car la possibilité de se tordre le cou sur le muret n’était toujours pas écartée. La bouteille n’était pas encore vide et il était encore tôt. « A cause de moi ? » répéta-t-il d’un ton innocent avant de reprendre. « Tu veux dire que tu serais en train de succomber à mon charme et mon sex appeal légendaires ? » Le brun éclata à nouveau de rire.

A sa question sur ses tatouages, le brun fronça les sourcils avant de secouer la tête. « Ils veulent tous plus ou moins dire quelque chose, certains sont des erreurs de jeunesse, d’autres des souvenirs de personnes qu’ont compté un minimum. Ça doit être la seule chose qui me manque de l’ancien monde tiens, les tatoueurs et leurs machines d’enfer. » C’était bien vrai ça, il regrettait tous les tatoueurs du monde, même les plus mauvais car ils avaient au moins le matos pour graver encore un peu plus sa peau.

« Tu pourrais te faire faire un tatouage toi aussi, quoique … une caisse avec ton châssis a pas vraiment besoin de tunning. » L’alcool commençait à parler, peut-être trop. Il connaissait Evy depuis des mois et si évidemment il avait remarqué qu’elle était mignonne, Donovan ne s’était jamais autorisé à lui parler de la sorte, à même le penser parce qu’elle était cette gamine paumée qu’il avait décidé d’aider face aux abrutis qui se jouaient d’elle. Sa liberté retrouvée et l’alcool jouaient sans doute beaucoup dans la balance, la chaleur au creux de la paume de ses mains y était peut-être aussi pour quelque chose. « On pourrait écrire sur ton front « Je m’appelle Evelyn et je tiens pas du tout l’alcool », t’en penses quoi ? » Son regard gris croisa à nouveau celui de la blonde, sérieux, intense, avant qu’il approche ses lèvres de son oreille. « Si t’es sage, t’auras le droit de voir tous les autres tatouages un jour. » Elle allait encore virer au rouge, ça allait encore le faire marrer, d’ailleurs il souriait déjà. Peut-être comprendrait-elle, même lorsque l’alcool aurait quitté son organisme, qu’elle avait tout pour avoir confiance en elle.



We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 956
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 18:15
Be Alive, be yourself...


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Donc ça voulait dire des trucs ces machins là, elle voyait pas forcément nettement et n'y avait jamais vraiment fait attention jusqu'à lors, à dire vrai jusqu'à présent elle ne s'était pas frottée au militaire de cette manière. C'était honteux, on l'aurait jugé de fille facile ou un truc du genre, mais puisqu'elle s'en fichait. A l'instant ça lui passait au dessus complet et elle s'attardait simplement à ce qu'il lui racontait et à la petite pression de ses paumes contre sa taille. S'il l'embobinait elle marchait complètement dedans, si elle avait été encore en fac, alors le lendemain on aurait pu graver sur son crâne « fille facile » au lieu de ce qu'il lui disait pouvoir tatouer en plein milieu de son front. Ça la fit rire d'ailleurs, il la faisait rire et se sentir au moins plus importante qu'elle ne l'était d'ordinaire, davantage encore en lui ayant avancé qu'elle avait pas besoin d'autre chose pour être déjà bien à regarder. Enfin une chose de ce style mais version Donovan. Si elle avait déjà été légèrement choquée par son vocabulaire quand elle avait commencé les entraînements avec lui, à l'heure actuelle elle ne s'en formalisait plus du tout. On ne changeait pas les gens, on les appréciait pour ce qu'ils étaient. Au mieux, selon leur âge ils pouvaient mûrir, comme elle le faisait depuis quelques temps, grâce à lui et June sinon on devait accepter les personnes telles qu'elles étaient. Soupirant une fois, elle ferma les yeux quand il se rapprocha de son cou et lui glissa d'autres choses à l'oreille. Son cœur martela sa poitrine aux idées salaces qui s'y entrechoquaient.

Venait-il vraiment de lui sortir ce qu'elle venait d'entendre ? Oui, et il pouvait parfaitement se rendre compte de l'effet étrange que ça avait sur elle parce qu'elle se tendit de tout son être entre ses doigts. Raide comme un piquet, rose comme une pivoine, les yeux ronds comme deux agates... La respiration coupée, elle ravala sa salive et sentit le feu lui bouffer les joues. Il n'y avait rien pour se planquer ici, elle était faite comme un mignon petit rate et sûrement ronde comme une queue de pelle aussi. Rien ne lui venait sur le coup, sinon les milles images qui jaillissaient dans son crâne juvénile et la paire d'yeux plus intenses braquée sur elle. C'était plaisant autant que ça gênait l'essence même de celle qu'elle était, car bien qu'ivre, la gamine n'en restait pas moins la jeune fille innocente et quasiment pure n'ayant jamais rien vécu de sérieux avec un homme. Tien même Swann n'avait fait que l'embrasser et autant l'un que l'autre ils étaient maladroits, Takeo lui, bien... Si elle devait être tout à fait franche et forcer à se souvenir des choses avant l'alcool ne les brouille totalement, c'était pas mieux non plus tandis que là..... Donovan avait forcément conscience de ce qu'il lui proposait. Encore contre lui, Collins haleta légèrement en sondant ses prunelles, rose bien avant d'agir, les joues brûlantes elle se hissa mieux sur ses pieds et resserra la prise à sa nuque avant de sourire en tentant de rendre bien nette sa vision rendue flous par ce qu'elle avait ingéré en trop grande quantité.

- J'suis toujours sage..... J'te signale. Plissant le nez, elle rit d'une manière étouffé, un rire quasi intérieur mais qu'il put capturer parce que quand on été soul, on était pas forcément très subtile. Enfin, elle ne l'était pas contrairement à lui qui avait de la bouteille. Ce jeu de mot filant son esprit, elle pinça les lèvres avant de reprendre après avoir sentit un hoquet lui racler la poitrine. Enfin plus trop là........ mais t'as dit que j'devais choisir, et non j'veux pas de tatouage sur le front c'est moche, je veux...... j'veux ça.

Sa tête n'avait plus de contrôle sur ses gestes et la gamine se colla contre lui, glissa les doigts à sa nuque entre ses mèches brune puis glissa les lèvres à la commissure des siennes. Merde, de base c'était pas vraiment ça qu'elle pensait faire, mais elle ne visait plus très juste, et si ça lui parut hallucinant, ce ne fut que parce qu'elle venait d'oser quelque chose qu'elle aurait renfermé, même cadenassé, dans les tréfonds de son être en temps normal. Elle sentit vaguement le contact fébrile des pétales du militaire, juste légèrement, uniquement car son état ne lui permettait plus d'être tout à fait apte à cibler complètement où se trouvait quoi sur son visage. Son seul point d'ancrage était ses yeux, le reste n'était plus qu'un vaste brouillon. Et le baiser fut bien moins réussi que dans sa tête.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
If I were me everything I have in my heart, the things I do worst or best, would not scare me. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?
Drowned in hell
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 18:49
Il jouait, il savait que c’était mal mais Donovan était un joueur. Difficile à l’approche de la quarantaine de se refaire, il avait tenté de changer mais l’échec avait été cuisant. Incapable de garder son tempérament léger caché, il n’était plus ce type qui pouvait changer. C’était sans doute la perspective de pouvoir y passer dans un monde où tout le monde avait la même chance d’y passer que lui qui l’avait poussé à ranger définitivement son idée de devenir un type bien sous tous rapports. A moitié saoul, sur le perron de cette maison qui manquait de tout le confort qu’offrait le fort, la gamine dans ses bras, Donovan sentait sa volonté vaciller. En même temps, il avait beau faire de grands discours, le tatoué n’était qu’un homme dont la réputation n’était plus à faire.

Et le jeu était dangereux. « C’est vrai que tu donnes plutôt l’impression d’être une petite fille sage Collins … » souffla-t-il à voix basse en détaillant son visage dans la pénombre de la nuit que seule la lune éclairait. Il avait pas besoin de lumière pour voir qu’elle était rouge cela dit, son plan avait marché et il ne se privait pas pour en rire. Pas de tatouage sur le front, c’était noté dans un coin de son esprit, entre toutes les révélations qu’elle avait pu lui faire ce soir.

Mais le jeu était vraiment dangereux. Le tatoué sentit le corps de la blonde se rapprocher un peu plus, il devait la repousser. Mais demander à Donovan de repousser la chaleur d’une nana dans ses bras, c’était comme demander à un junkie de rendre sa dose. La suite le surprit, autant ce baiser que le fait qu’il soit totalement raté. Esquissant un sourire, le tatoué remonta ses mains jusqu’au visage de la blonde, le prenant entre ses doigts fins pour chercher son regard. « C’est pas ce que t’as envie de faire ce soir Evy. Tu vas filer dormir après avoir bu une bonne bouteille d’eau. »

En guise de ponctuation, Donovan la saisit par la taille pour la jeter par-dessus son épaule. Elle n’avait pas le choix, et elle avait plutôt intérêt à ne pas vomir dans l’escalier qu’il montait difficilement à cause de son état à lui. Le brun prit la direction de la chambre qu’elle occupait et la déposa aussi délicatement que possible sur le lit. « Bouge-pas de là, j’vais te chercher à boire. » Le tatoué s’éclipsa quelques rapides secondes pour récupérer une bouteille au rez-de-chaussée avant de remonter et de poser la bouteille sur l’oreiller à côté de sa chevelure blonde.

Son regard l’observa encore un peu, ce jeu dangereux pouvait continuer mais Donovan avait déjà donné en matière de situations compliquées. Tout ce qu’il voulait désormais c’était des choses simples. « Ça ira ? » lui souffla-t-il sans détacher son regard de sa silhouette. Il y avait un gros risque qu’elle meurt étouffée dans son vomi avec tout ce qu’elle avait ingurgité comme alcool, elle allait sans doute très mal dormir, mais ce serait une bonne épreuve pour elle, affronter les conséquences et assumer ses actes.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 956
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 21:45
Be Alive, be yourself...


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Petite fille sage, son courage boosté au summum grâce à ce qui se mêlait au sang du creux de ses veines, Collins lui prouvait bien que non en lui chapardant un truc plutôt.... elle devait être totalement honnête envers elle même, nul à chier. Sincèrement dans son crâne l'échange était bien plus sensuel, il avait un sens... Là, c'était juste complètement raté, c'était même pas un baiser c'était, rien du tout sinon une nouvelle connerie à accrocher au tableau de liège qu'elle renommerait « Les expériences honteuses et merdiques de Collins ». C'était ça finalement qu'il aurait dû lui proposer de tatouer sur son front, en gros gras et rouge. La stricte vérité, ou alors et ce qui la fit glousser parce qu'elle ne pensait pas encore suffisamment clairement « Collins t'es bonne mais truffe ». Elle rit pour elle même, reculant sans pour autant le lâcher, non... Déjà l'idée de recommencer lui traversait l'esprit néanmoins quand elle sentit ses mains relâcher sa taille pour mourir à ses joues, Evelyn se laissa carrément bercée. La jeune fille papillonna des cils et esquissa un vague sourire gorgée d'ivresse et de fascination à l'égard de son interlocuteur. Elle buvait ses paroles, plongeait littéralement dans ses yeux rendus plus clair par la lune haut dans le ciel, ou sans doute parce qu'il avait ingurgité mais qu'importait. Elle fondait jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche....

- ...... Quoo... oi ?!! Hoqueta-t-elle, réveillant par la même occasion une nuée d'oiseaux bien tranquilles sur les branches d'un arbre voisin.

La volaille s'envola comme ses espoirs nourris à coup de Whisky. Il lui imposait un truc là, non mais il rêvait ou quoi ? Il venait de lui dire de prendre ce qu'elle voulait et ce qu'elle voulait, là maintenant tout de suite c'était lui. Ca aurait du lui plaire non ? Non, au lieu de ça et avant qu'elle proteste d'avantage, se détachant quasiment de lui, manquant par la même occasion de s'emmêler les pieds pour mieux se vautrer sur le perron, Donovan la souleva et son abdomen vint se heurter à son épaule.

- Outch..... ça m'tourne lâche moi Donnie!! Protesta-t-elle, perchée comme un sac de toile, sur le dos du militaire dont elle put au moins toiser le fessier.

La vue était pas mal, tant qu'elle pouffa dans sa paume avant de cesser quand l'acide sembla lui remonter en bouche. Nauséeuse une seconde, quand il la déposa dans son lit après avoir grimper les marches, Collins se redressa et sourit. Là encore c'était plutôt glamour dans son crâne, en fait ça ressemblait à rien mais peu importait, sous les vapeur l'alcool c'était juste parfait néanmoins, à peine jeta-t-elle les bras vers l'avant pour l'agripper qu'il disparut en lui sommant de pas bouger.  C'était la meilleure celle là.... Il était sérieux en plus, elle allait devoir dormir comme un foutu bébé ? Non, non non.....

- Rouhhhhhh. Grogna-t-elle en croisant brusquement les bras sous sa poitrine. Quand il revint, elle haussa les épaules à sa question et  fit mine de zieuter ailleurs. Jetant un simple coup d'oeil à la bouteille d'eau déposée auprès d'elle. Un long silence s'étira, du moins il lui parut long mais ne l'était pas, c'était simplement la pièce qui se distendait sous ses prunelles à en faire vibrer son regard vitreux. Non ça ira pas....... Elle boudait, miss capricieuse, déçue de ne pas obtenir ce qu'elle cherchait à avoir. Puis, d'un coup d'un seul Colluns plissa les paupières et les braqua dans les siennes. c'est mal c'que tu fais Donovan Floyd....... C'en suivit un hoquet qui la coupa dans sa phrase emplie de reproches dus à la situation et son état lamentable. Tu, Reprit-elle en pointant l'index dans sa direction, se campant sur les genoux à même le lit pour pouvoir le planter sur son torse. tu m'as allumé j'te signale........ Et là faudrait qu'je dorme tu veux rire ?

Elle partit d'un rire d'ivrogne qui la fit vaciller et retrouver la fraîcheur subite de l'oreiller sur lequel sa joue venait de s'étaler. Ca lui fit du bien, un bien fou, comme si la pression retombait après être monter si haut et avoir stagné. Evelyn fronça les sourcils et grimaça.

- Tu veux bien rester un peu...... ? Parce que j'ai la tête qui tourne et que........ Elle balbutia en fermant les paupières, déjà crevée, la non-habitude, l'effet trop fort des mille choses l'ayant traversé et s'étant exacerbées avec le liquide ambré qu'elle avait bu comme si c'était du lait fraise. Sa main agrippa mollement la sienne sur le lit.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
If I were me everything I have in my heart, the things I do worst or best, would not scare me. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?
Drowned in hell
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   Dim 10 Juin 2018 - 22:45
Debout à côté du lit, Donovan observa la blonde. Elle faisait peine à voir et elle était amusante en même temps. Complètement saoule, trop confiante, mais attachante. C’était cette gamine qui avait été le jouet de trop d’abrutis qui ressortait sous les effets de l’alcool. Son petit grognement de chaton lui arracha un sourire, elle aurait presque était impressionnante si elle avait pas été totalement pétée. Le militaire écouta ses reproches en restant silencieux. « J’plaide coupable. » C’était lui qui avait décidé de jouer ce jeu pour l’emmerder, il en récoltait les fruits.

Le militaire s’assit sur le bord du lit, pressant la main d’Evy dans la sienne. « T’inquiète, j’reste là pour surveiller que tu t’étouffes pas dans ton vomis. » Il avait murmuré ses mots pour ne pas la réveiller, loin de lui l’idée de relancer la machine. D’un geste plein d’attention pour cette gamine qu’il appréciait, Donovan dégagea quelques mèches de cheveux qui tombaient sur son visage avant de tirer la couverture sur elle. La température allait tomber bientôt et quand l’alcool la lâcherait, elle allait se peler les miches. De son côté, il vira ses godasses et étendit ses longues jambes pour faire une petite sieste.

Il se réveilla aux premières lueurs du matin, Evy dormait encore et elle aurait sans doute mal au crâne quand elle ouvrirait les yeux quelques minutes ou heures plus tard. De son côté le militaire avait juste un léger mal à l’estomac, il crevait de faim mais surtout il avait envie d’une clope. S’assurant qu’elle allait bien, Donnie quitta la pièce silencieusement, laissant ses chaussures au pied du lit pour aller se passer de l’eau sur le visage avant d’aller se griller une clope sur le perron. La bouteille quasiment vide était encore là.

Sa sieste, il la termina sur le perron à la fraiche, étendu en travers des marches. Une vingtaine de minutes et une nouvelle cigarette plus tard, Donovan regagnait l’intérieur pour préparer un café instantané dans une vieille tasse moche à motifs floraux. La caféine dans cette tasse était presque inexistante, mais psychologiquement ça fonctionnait. Des œufs brouillés complétèrent son petit déjeuner qu’il ingurgita sans trop de volonté. Est-ce qu’il avait poussé le bouchon trop loin avec Evelyn ? Loin de lui l’idée de la foutre dans l’embarras, il avait juste voulu l’emmerder un peu, la pousser dans ses retranchements et sa réaction l’avait surpris, c’était certain.

Le craquement des marches de l’escalier attira son attention jusqu’à ce que la silhouette frêle de l’ancienne étudiante n’apparaisse dans l’embrasure de la porte. Mieux valait sans doute qu’il arrête de l’emmerder mais là, ce serait trop drôle de le faire, résister était trop demander. Il la fixa de son regard gris, esquissant un sourire dont il avait le secret. « Pas trop mal à la tête ? » Pour l’instant, il la titillerait juste sur son état d’ébriété de la veille. De quoi se rappellerait-elle au juste ? Jusqu’où pouvait-il la faire marcher alors que de son côté il se rappelait de tout et surtout de ce rapprochement partiellement raté.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Be alive, be yourself...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Be alive, be yourself... -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» DOA : Dead or Alive /!\
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» Dead Or Alive 5 Ultimate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: