The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Le cœur des hommes #2 -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2199
Age IRL : 27
MessageSujet: Le cœur des hommes #2   Lun 4 Juin 2018 - 17:18
Dans la vie d’un homme, les amis, les amours, les emmerdes, tout s’entremêlait. Et sur Brainbridge Island, l’apocalypse n’y avait rien changé. Ainsi quand les garçons se retrouvaient autour d’un verre, il était question des mêmes choses qu’avant. A quelques nuances près du moins.

Plusieurs jours après son retour de Renton, Stanley s’était octroyé une petite soirée entre mâles, dans le simili-bar du camp. C’était au rez-de-chaussée d’une des maisons de Fort Ward. Des tables avaient été installées dans l’ancien salon / salle à manger, et la réserve se trouvait dans une pièce adjacente. L’endroit sentait la vieille bière, empestait la cigarette, mais qu’importait. Ce soir-là était plutôt calme, et ils étaient tout au plus une dizaine dans la pièce. Autour d’une même table, on retrouvait Graham, Clayton, Elias, Aaron et Stan. Ce dernier venait de ramener cinq vieilles canettes de bière et chacun s’empara de la sienne.

- Ohoh le vicelard ! Fit remarquer le garçon, railleur, à son colocataire. Celui-ci venait de leur confier qu’il fricottait depuis une quinzaine de jours avec une jeunette. Serena Russo, tout juste 18 ans, la petite sœur de Paige. C’était que le militaire avait quasiment deux fois son âge. Ce dernier ouvrit les bras pour se défendre.
- C’est quoi l’mal, elle est majeure ! Il chercha du regard l’approbation des autres gars en haussant les sourcils.
- Depuis quand ?
- La semaine dernière… Son visage s’étira en un rictus amusé et le visage de Stan se fendit à son tour d’un sourire.

Il ne découvrait pas l’affaire et pour tout dire, cela ne le choquait pas le moins du monde. Chacun devait disposer de son corps comme il l’entendait et la petite était clairement consentante, donc bon… Puis la différence d’âge était un sujet qu’il connaissait pour avoir quasiment tout découvert de l’Amour avec une femme nettement plus mûre que lui. Il serait bien mal avisé de juger, d’autant qu’il aimait bien la jeune fille.

- Bon ça reste un minimum entre nous par contre, hein, leur confia le soldat, qui n’avait pourtant pas retenu de dévoiler d'emblée ce « secret ». C’était bien trop tentant de le partager. Elle tient pas à ce que son père soit au courant… Stanley ne retint pas un ricanement, se remémorant les soirées coincées qu’il avait passé chez les Russo à l’époque – courte ! - où il sortait avec Paige. Il se retourna cependant vers ses autres potes et donna une tape sur l’épaule d’Elias, assis à côté de lui.
- Bon et vous les gars ? Vous en êtes où par-là ? Il jeta un regard vers le polynésien, avant de poser ses yeux sur Clayton. J’ai entendu dire que tu t’étais fait grave allumé à Renton par la brune là… Il haussa les sourcils en mode « t’as conclu ? » avant de coller ses lèvres sur sa canette.

Yep, malgré les drames et les cauchemars, la vie suivait son cours, bêtement.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 691
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Ven 8 Juin 2018 - 15:51
On avait beau dire mais, les réunions entre hommes, autour d’un pack de bières ou de plusieurs, étaient, tout de même, de sacrées réunions ! Quelques fois, elles étaient, même, mémorables et inoubliables ! Bon, il est vrai que les invités y passaient les trois quarts de leur temps à se vanter, y plaisanter et y raconter tout et n’importe quoi. Il y avait, aussi, des fois ou les mâles se confiaient sur les potentielles conquêtes féminines qu’ils convoitaient. Mais après tout, c’était l’apocalypse ! Ce monde, il allait bien falloir penser à le repeupler un jour ou l'autre. Dans ces conditions, il était, tout de même, important d’en discuter afin de trouver la partenaire idéale pour le futur !

Et justement, le sujet principal de la discussion s’orienta, bientôt, sur la jeune femme prénommée Serena. Il est vrai que la demoiselle était bien jeune comparée à l’homme qui lui faisait la courre. Mais, c’est vrai qu’elle était majeure. Elle était, donc, maître de son corps et de ses envies. N’en déplaise à son paternel et sa famille. Même si celui-ci n’en savait rien et n’en saurait, visiblement, jamais rien. Personnellement, le routier ne savait pas trop quelle aurait été sa réaction face à cette situation ? Aurait il mit une droite dans le visage de celui qui couchait avec sa fille ? Ou aurait il laissé faire, sans rien dire ? A vrai dire, pour le moment, la question ne se posait pas vraiment. Mais, tôt ou tard, il connaîtrait le problème avec Kassidy.

Quoiqu’il en soit, le brun rigola à la déclaration du jeune homme. Et puis, il esquissa, ensuite immédiatement, un large sourire à l’attention du militaire qui venait de lui demander s’il s’était, vraiment, fait draguer à Renton. - « Tu parles de Victoria ? » Le questionna t’il. - « Pour sûr que je lui ai tapé dans l’œil ! » Il ricana, un instant, avant de reprendre : - « J’aurais, d’ailleurs, bien souhaité passer un peu plus de temps avec elle ! Juste pour faire plus ample connaissance … sur l’oreiller par exemple ? »

Il marqua une courte pause en souriant. Et puis, après un bref instant de silence, il continua : - « Mais, malheureusement, j’en ai pas eu l’occasion. Mais, je pense que ce n’est que partie remise ? Je suis persuadé que quand je retournerais à Renton, elle souhaitera me revoir ! » Il sembla pensif, un bref moment, et continua finalement : - « Elle ou sa copine la rouquine ? Tu sais, celle qui ne rigole, jamais, et qui est, toujours, collée aux baskets de Zack ! Hum … il me semble qu’elle s’appelle Morgane ? » Il mima les formes de la rousse avec ses mains en continuant : - « Elle a plutôt des formes généreuses ! Tu ne trouves pas ? Bon, par contre elle n’a pas l’air de sourire énormément ? »

Il marqua une nouvelle pause avant de reprendre avec le sourire aux lèvres : - « Les mecs de Renton doivent être de piètres amants ? Il faudrait, donc, peut être que je me dévoue pour satisfaire les plaisirs de ces deux jeunes femmes ? Je dis ça, comme ça ! C’est juste histoire de rendre service et de repeupler la terre ! » Cette fois-ci, il explosa, littéralement, de rire en se disant que cette soirée était partie sur de bonnes bases.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Ven 15 Juin 2018 - 16:47
Île de merde.

C'était ce qu'il se répétait chaque jour, plusieurs fois par jour, sans arrêt. Dès qu'il déambulait sur cette foutue Île, quand il était dans son infirmerie, lorsqu'il était dans sa chambre.

Île de merde.

Son énième discussion avec Savannah n'avait pas vraiment arrangé les choses. Elle lui avait promis de l'aider à se tirer. Est-ce qu'il y croyait ? Non. Pourtant, il faisait confiance à la jeune femme. Mais c'était un acte beaucoup trop dangereux pour elle et son petit confort. Il savait qu'il devrait se débrouiller seul pour partir. Mais la question restait la même : comment faire ?

La bouteille de vodka fut posée sur la table avec une certaine brutalité bien propre au Polynésien, qui s'installa aussitôt et récupéra une bière. Il était silencieux, ce soir, et considérait ses amis avec une pointe de mépris. Oui, Elias était de mauvais poil, ce qui n'était plus un scoop au sein de la communauté.
Il ne prit pas part à la conversation et se contenta de vider sa bière en même temps qu'il rongeait son frein.

Lorsque Stan s'adressa à lui, l'homme des Îles se sentit con. Merde, il avait pas suivi. Fort heureusement, son ami décida de focaliser son attention sur Clayton. Elias put donc en profiter pour saisir la conversation en plein vol et tenter de s'y accrocher.

Ça parlait de cul.

Comme très souvent quand le groupe infernal se retrouvait, d'ailleurs. Oh, ça ne déplaisait pas à l'aide-soignant, ça non. Il était bon public et bon déconneur. Seulement, ce soir, son esprit était ailleurs. Au-delà des remparts de l'Île, peut-être au-dessus de la dépouille de son frère, ou du moins, ce qu'il en restait.

Clayton lui arracha malgré tout en sourire amusé.

- On s'en fiche qu'elle sourit ou pas, ne put-il s'empêcher de lancer. Par derrière, on voit pas sa gueule.

C'était fin, subtile, élégant.
Les derniers mots de l'ancien chauffeur routier le fit même vaguement pouffer. Il étouffa son rire dans sa canette. Merde, il fallait pas qu'il oublie qu'il faisait la gueule à la base. C'était chiant, de se faire si facilement dérider.

- Qu'on donne une médaille à ce grand homme, surenchérit-il lorsque Clay assura seulement souhaiter repeupler la terre.

Illustrant ses propos de manière suggérée, il lui jeta un torchon qui traînait sur la table au visage.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2199
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Ven 22 Juin 2018 - 8:21
Clayton resta fidèle à lui-même : tout en modestie ! Stanley rigola sur sa remarque, acquiesçant sans être pour autant 100% sûr du prénom de la demoiselle. Est-ce qu’elle était bandante ? Probablement, même si elle n’était pas franchement du goût du militaire. Bien gaulée, oui, mais vraiment trop brune !

- C’est sûr, comment résister à cette musculature ! Renchérit-il, avant que le camionneur n’évoque l’autre nana de ces « vendeurs de rêves ». Stanley fronça les sourcils. Morgan était nettement moins avenante que Victoria, et cet air revêche n’était pas pour lui une seconde attirant. Pour tout dire, il aurait même été bien incapable de dire à quoi ses formes ressemblaient. Vraiment ? Il haussa les sourcils, avant qu’Aaron ne s’exclame, enthousiaste.
- Bon sang, faut vraiment que j’aille faire un tour là-bas moi ! Je pourrais rendre service avec toi ! Entre tas de muscles… quoique ce ne serait probablement pas très bon pour la concurrence ! En tout cas, le blond avait certainement cette impression d’avoir déjà fait le tour de toutes les minettes de Brainbridge !

Stanley ricana à la remarque suivante d’Elias, tout en raffinement, effectivement. On pouvait toujours compter sur le polynésien pour dire les choses crument ! C’était pour ça que le militaire l’appréciait autant. Il n’avait aucune réserve, c’était rafraichissant ! Il sourit aussi de le voir sourire. Car la mélancolie du garçon n’était bien sûr pas passée inaperçue auprès de ses amis. Il ne sortait plus autant, affichait généralement la mine grave et donnait presque l’impression de chercher à les éviter parfois. Quand ils n’avaient pas le sentiment de simplement lui prendre la tête ! Stan et Aaron en avaient d’ailleurs débriefé la veille… Ils espéraient pouvoir aborder le sujet avec lui ce soir. Pour le moment, le jeune homme se contenta de lui faire une œillade, un sourire en coin arborant son visage.

- Puis quand tu t’es tapé Joy Blackmore, j’crois qu’tu peux tout voir passer ! Ajouta-t-il, se moquant de Clayton, sans se priver. Ce n’était pas parce que celle-ci avait perdu son frère qu’elle était devenue moins conne et plus supportable. Aux yeux de Stan du moins ! Il ne pouvait pas la blairer – c’était réciproque – tout le monde le savait ! Mec, quand j’y pense, vraiment, j’sais pas comment t’as fait ! Quand bien même elle pouvait être le meilleur coup de la terre ! Il secoua la tête, comme s’il essayait de chasser des images dégoutantes de son esprit, puis prit une gorgée de sa bière. Il rigola un coup, puis reporta de nouveau son attention sur Elias. Et toi vieux, alors ? Tu vois toujours de temps en temps Savannah ?

Il avait haussé un sourcil, interrogatif. Ils étaient bien sûr au courant de l’histoire de fesses du polynésien avec la métisse. Une belle branche elle aussi. Ils n’avaient pourtant pas abordé ce sujet depuis quelques temps et ignorait donc si c’était toujours d’actualité. Avec un peu de chance, sa déprime pourrait peut-être s’atténuer en étant un peu mieux baisé ?


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 691
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Sam 23 Juin 2018 - 18:19
Suite à la déclaration de Stan, le routier bomba, fièrement, le torse. Pour lui, il était évident qu’il avait toutes ses chances avec Victoria. Bon, la jeune femme n’avait pas ouvertement fait des avances au routier mais, elle avait, clairement, montré qu’elle était intéressée. Par deux ou trois bousculades ou par quelques remarques. Pour ce qui était de la rouquine, par contre, cette histoire était semble t’il loin d’être gagnée ? Morgane, comme elle s’appelait, avait l’air d’être une drôle de dure à cuir ?

Elle avait, en tout cas, semblé ignorer le brun dés son arrivée ? D’ailleurs, elle n’avait pas jeté un seul regard admiratif envers le routier. Et ça bah, c’était véritablement, étrange aux yeux de Clayton. D’habitude, quand Clay croisait une femme, elle jetait, toujours, un petit coup d’œil vers lui. Soit c’était furtif et discret ou soit c’était franc et avec beaucoup d’envies. Mais, jamais on ne l’ignorait ! Alors, soit elle était asexuelle ou soit elle était lesbienne ? De toute façon, Clay arriverait bien à éluder le mystère des attirances sexuelles de la rousse. Soit il lui demanderait franchement ou soit il questionnerait Nathan ? Mais, une chose était certaine : Clay aurait des réponses à ses questions. Quitte à pourrir, gentiment, la vie de la rouquine.

Toujours est il que les mots du barbu avaient, drôlement, faits regretter à Aaron de ne pas être venus avec eux. Il est vrai que le blond était, lui aussi, un « Apollon ». Avec son physique et sa plastique, nul doute qu’il aurait pu, lui aussi, faire des ravages par là-bas ! Ce n’est, ensuite, que quelques secondes plus tard, qu’Elias, qui semblait faire une gueule de six pieds de long, osa enfin prendre la parole avec son habituel langage fleuri. A la fin de sa déclaration, le routier ne pu s’empêcher de rigoler. Ce n’est, ensuite, que quand celui-ci lui jeta un torchon à la figure, qu’il lui déclara haut et fort : - « C’est pas de ma faute si j’ai un corps parfait les mecs ! »  

C’est, d’ailleurs, à peu près à ce moment que Stan évoqua sa courte relation avec Joy. Il est vrai que quand la rumeur de leur relation s’était confirmée, aux yeux de tous, plus d’une personne était tombée des nues. Lucas avait, d’ailleurs, été un des premiers à aller trouver Clayton pour lui demander ce qui lui était passé par la tête. Mais, le brun n’avait pas eu à se justifier aux yeux des autres. Il vivait sa vie comme bon lui semblait. Peu lui importait que Joy soit vulgaire, grande gueule et mal aimée. Il profitait de ce lui vie lui offrait et la blonde aussi. Et qu’importe le ressentit des autres. Après tout, les sentiments qu’ils avaient ressentis, l’un pour l’autre, avaient bien été réels.

Alors, le routier répliqua gentiment : - « Vous êtes tous des jaloux les gars ! » Il rigola et continua : - « Vous pouvez vous moquer mais, Joy était un sacré coup au lit ! » Il marqua, ensuite, une courte pause avant de reprendre : - « En tout cas, peu d’entre vous pourront se vanter d’avoir pu passer plus d’une nuit à ses côtés ! » C’est à ce moment que Stan demanda à Elias comment se passait son entente avec Savannah. Suite à cette déclaration, le barbu haussa les sourcils d’étonnement. Et puis, il déclara à l’attention d’Elias : - « T’as couché avec l’experte en insectes ?! » Il jeta, ensuite, un coup d’œil interrogateur vers ses autres amis présents dans la pièce et continua : - « Non ?! C’est vrai ?! Putain les gars, c’est vrai cette histoire ?! »


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Jeu 28 Juin 2018 - 20:38
- C'est vrai que t'es beau gosse, admit-il en lorgnant un peu sur les bras de Clayton.

Il s'était replongé dans sa conso sans en rajouter, évitant les oeillades de Stan qui ne paraissait pas vraiment dupe sur son état mental. Bah ! Tant pis. Après tout, Elias ne faisait rien pour se cacher.
La conversation aurait pu rester vaguement distrayante pour lui, et il aurait pu juste continuer à suivre sans vraiment ouvrir la bouche – ça lui aurait convenu -, mais il a fallu que Stan braque les lumières directement sur lui en mentionnant la belle Savannah.

Il eut un vague haussement d'épaules, prêt à clôturer le sujet en trois petites phrases suffisantes, mais Clayton ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche. Ébahi, il ne paraissait pas concevoir l'idée qu'Elias et Savannah aient pu entretenir une quelconque liaison. Lui, ne voyait pas où était le problème.

- Ben ouais
, souffla-t-il tout naturellement lorsqu'il lui demanda s'il avait couché avec elle.

Ses prunelles mordorées dévisagèrent chacun des hommes ici présent. Pourquoi cela avait l'air d'être le scoop du siècle ? Est-ce qu'ils pensaient vraiment qu'Elias avait fait vœu d'abstinence ? Ou est-ce que la surprise de Clay était plus dûe au fait que Savannah était plus intéressée par les insectes ou les morts que par les hommes ?

- En quoi c'est étonnant ? Vous l'avez déjà vu à poil ou quoi ?

L'ombre d'un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il revoyait clairement les formes de la métisse.

- Elle est plus canon que toutes les gonzesses du camp réunies.

Et il pesait ses mots.
Un petit rire lui échappa tandis qu'il portait sa bière à ses lèvres.

- Clayton, t'es jaloux, je le vois. Gros jaloux.

Il sourit de plus belle, de toutes ses dents.

- Elle préfère les bronzés des Îles plutôt que les grands américains trop musclés, j'y suis pour rien !
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2199
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   Mar 10 Juil 2018 - 9:34
Stanley se marra sincèrement quand Clayton les qualifia de jaloux quand ils pestaient sur Joy. Non décidemment, il ne comprenait pas comme on pouvait se coltiner une nana pareille ! Il avait compati longtemps au sort de Joann aussi, qui avait dû cohabiter avec la blonde tout ce temps. Il fallait clairement aimer le frangin à la folie pour réaliser une telle prouesse. Il perdit son sourire une seconde en repensant à la mine à la fois perdue et vengeresse de son amie depuis leur retour de Renton. Il savait qu’elle avait décidé de rejoindre l’American District le mois prochain, mais cette idée ne lui plaisait pas. Il comprenait toutefois que c’était nécessaire pour qu’elle progresse dans son deuil. Il chassa ses tristes pensées de son esprit pour renchérir un coup.

- Justement mec, y a vraiment pas d’quoi s’vanter ! Et il évoqua Savannah par la suite, ce qui souleva la surprise de Clayton. Il l’ignorait ? Il échangea un regard avec Graham et Aaron, puis fit un haussement d’épaule en acquiesçant à l’intention du routier. Il laissait Elias commenter !
- C’est toi qu’on a vu à poil, c’est ça qui nous étonne, rétorqua Graham juste pour l’emmerder. Car le polynésien n’était pas mal gaulé. A vrai dire, il s’assortissait même assez bien avec la jolie métisse. Leurs jolies peaux dorées se mariaient certainement à merveille !

Ils hochèrent tous la tête, d’accord sur le fait que Savannah était effectivement une « gonzesse canon ». Ils pourraient débattre qui était la plus belle, mais ça n’avait pas d’importance. Les goûts, les couleurs… Stan ne mit pas sa bien-aimée en avant, conscient qu’elle n’était probablement pas la plus délicieuse aux yeux de tous. Trop maigre peut-être, mais quelle importance ? Pour lui, elle n’avait pas de pareille. Il rigola ainsi à la provocation d’Elias envers Clayton. Aaron aussi était un peu jaloux, et il choisit de l’aborder par l’autodérision.

- En gros, je suis le seul connard à se taper personne, c’est ça ? Il sourit, mais une ombre de frustration se devinait dans ses yeux clairs. Stanley lui fit une tape sur l’épaule.
- J’ai entendu dire que la vieille Dewitt était célibataire, lui lâcha-t-il, ironique. N’empêche les mecs, le cul, c’est cool, mais vous voudriez pas un truc qui vous attrape un peu plus aux tripes ?
- De l’Amour tu veux dire ? Répondit Graham avant de partir dans un grand rire exagéré. Ok pour lui, cette idée n’avait aucun sens. Mais les autres ? Le garçon posa ses yeux sur ses compagnons.

Car oui nos hommes étaient occasionnellement de grosses brutasses sans cervelle, mais un petit cœur bâtait tout de même planqué sous leurs muscles et leurs grandes gueules !


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le cœur des hommes #2   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le cœur des hommes #2 -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Les Hommes du Gondor
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: