The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- The iron ladies -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Hortos
Leader | Issaquah Ranch
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt 45 - Couteau - Son Colt M4 est enterré.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/12/2016
Messages : 748
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: The iron ladies   Dim 1 Juil 2018 - 21:56
La société viable dont parlait June ne ressemblait absolument pas à celle que s'était imaginée mille fois la grecque depuis qu'elle avait rejoint un groupe. À chaque regard qu'elle distribuait aux enfants, elle voyait l'avenir. Un de ceux que la rouquine face à elle n'envisageait même pas. Selon elle il n'y avait qu'une bonne pensée ; la sienne, et qu'une seule manière pour l'appliquer ; la force. Elle ne laissait pas la place aux divergents, elle préférait les éliminer. Une dictatrice, froide et perfide. C'était tout ce qu'elle incarnait, et bien sûr, elle refusa de rendre Hope à ses parents. Sans que l'once de quelque compassion soit-elle ne vienne effleurer son esprit frigide. Quel genre de femme était-elle ? Un robot crée de toutes pièces par l'équipe de scientifiques fous qui opéraient dans leur camp ultra-développé secret ? Elle portait sur elle cette effrayante insensibilité, comme si rien ne pouvait l'émouvoir.

Elena ne répondit rien, ravalant avec difficultés ce qui lui brûlait la langue. Elle encaissa même passivement la petite pique que leur envoya la femme au sujet de la sécurité de la petite fille. Bien sûr, elle et son groupe de fous furieux se pensaient sans doute plus aptes à assurer sa protection... Encore fallait-il qu'elle parvienne à maîtriser Zack et ses bêtes de foire. N'avait-il pas déjà échappé au contrôle de sa collaboratrice une fois ? Ashley réagit sous le coup de la colère, piquée au vif par la remarque de leur vis-à-vis. La grecque échangea alors un regard avec elle ; elle ne devait pas céder aux provocations de cette femme. Elle devait se maîtriser, quand bien même la haine qu'elle éprouvait pour ces gens coulait à travers chacun de ses pores.

« Vous pouvez nous le garantir en personne ? Votre amie semblait quelque peu... dépassée par les initiatives prises par Zack lors de notre dernière rencontre... Au vu de la mauvaise expérience que partage Ashley avec cet homme, nous craignons qu'il... Qu'il ne cherche à lui faire du mal à travers sa petite fille. »

Les craintes étaient réelles, la démarche calculée. June était-elle capable de brider Zack ? Bien sûr qu'elle s'en sentait de taille. Elle et son aplomb. Elle et son armée. Elle et sa médecine. Elle toujours, avec toutes les cartes en main. Ou presque... Il y avait des zones d'ombre. Avant qu'elle ne pose la question, Elena l'avait deviné. Parce qu'à sa place aussi elle se serait posée la même question. Où conduisaient-ils les enfants, ce jour-ci ? La grecque fronça les sourcils, se pinça les lèvres, en sentant son visage se renfrogner. Parce qu'elle était acculée. Parce qu'elle n'avait d'autre choix que de livrer l'information, au nom de cette précieuse relation de confiance que voulait leur imposer June. Elle fit mine d'échanger un nouveau regard lourd avec son amie. Et puis elle la laissa parler, alors qu'elle baissait le visage.

Elles s'y étaient préparées et s'étaient accordées sur une même version. Le lycée. C'était tombé comme une évidence. Le timing coïncidait parfaitement.

« Je suppose que vous avez l'intention d'aller jouer les évangélistes chez eux aussi ? Et vous comptez sur notre coopération pour vous y aider ? » La brune affichait une mine faussement résignée. Quant au regard sombre qu'elle accrochait aux yeux clairs de June, il ne l'avait plus quitté depuis des semaines. « S'ils sont tous comme celle que j'ai rencontré, ils ne se laisseront pas faire. » Faire mine de la mettre en garde pour renforcer leur mensonge. Jouer le jeu à fond, c'était leur mission. Jouer le jeu, et gagner du temps. C'était bien tout ce que la jeune femme pouvait faire dans sa position. Bloquée ici, condamnée à laisser son compagnon dehors, loin d'elle. Obligée de tenir la conversation avec une femme à qui elle rêvait de coller son poing dans la figure.


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 621
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: The iron ladies   Lun 2 Juil 2018 - 22:24
L’avocate restait impassible devant les réactions des deux jeunes femmes. L’amertume était palpable, il était beaucoup trop tôt pour qu’elles envisagent seulement de peser le pour et le contre. Ses billes glacés se tournèrent vers Elena lorsque sa complice confia qu’elles avaient rencontré d’autres survivants il y a longtemps. Un lycée. Le lycée ? La plus âgée des deux leaders confirma indirectement, poussant même jusqu’à prévenir June qu’une pacification de leurs alliés ne seraient pas facile. Un demi-sourire sourire énigmatique s’allongea sur ses lèvres.

S’agissait-il du Garfield Highschool, qu’ils avaient rasé il y a presque un an de ça ? Si c’était le cas, alors la rencontre des habitants du ranch avec leurs alliés remontait à une éternité. A ce stade, on pouvait difficilement appelé ça des « alliés ». Par ailleurs, elles avaient l’air de vouloir se montrer intelligentes : étaient-elles réellement assez stupides pour envoyer leurs enfants – et leurs bébés – dans un camp dont ils n’avaient plus de nouvelles depuis quatre saisons ? Ou bien étaient-elles assez stupides pour lui mentir en pleine face ? Dans un cas comme dans l’autre, elles ne faisaient pas preuves d’une grande lucidité. Pourtant, elles avaient l’air sincères dans l’aveu qui leur était péniblement arraché.

- Je peux effectivement vous garantir en personne que personne ne fera de mal à votre fille, répondit immédiatement la rouquine, mais… je me demande : de quel lycée vous me parlez exactement ? Son expression était revenue à une neutralité impersonnel, je ne souhaite pas vous alarmer, mais nous avons eu, il y a longtemps de cela, un… différent avec une communauté qui résidait dans un lycée de Seattle, elle croisa brièvement le regard entendu d’Arizona qui hocha légèrement la tête, celle-ci n’existe plus – nous en sommes les premiers chagrinés – mais s’il s’agissait de vos amis… j’ai bien peur que vous ayez tenté d'envoyer vos enfants vers un tas de ruines.

Et si jamais elles parlaient d’un autre établissement, June n’aurait qu’à ordonner qu’une partie de leurs troupes aillent vérifier. Soit les deux femmes disaient effectivement la vérité, et elles auraient alors fait preuve d’une coopération qui leur garantirait un geste de la part du camp de Fort Ward ; soit elles mentaient et l’avocate le saurait bien assez tôt. Il restait aussi l’option où Elena et Ashley n’étaient réellement pas au courant du sort de Garfield – si c’était bien du lycée dont ils parlaient – et… elles ne seraient officiellement pas des lumières. Dans le doute, la rouquine tenta de les acculer un peu plus encore.

- Je répète que je peux personnellement m’assurer que la petite Hope sera bien traitée, mais… j’ai du mal à me porter garante pour les menteurs, elle laissa cruellement traîner le dernier mot en scrutant les visages indéchiffrables de ses opposantes, vous pouvez encore changer votre version des faits si vous voulez, autorisa-t-elle avec une indulgence hypocrite, typiquement héritée de son ancien métier.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3065
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The iron ladies   Mer 11 Juil 2018 - 10:50
Combien étaient-ils dehors ? Combien faudrait-il d’armes et de bras pour les tenir afin de réduire ce petit détachement à néant ? S’il n’y avait pas le gorille femelle à côté de June, qui serait la plus rapide pour lui planter un couteau de cuisine dans l’œil ? Ash’ se passa divers scénario à l’esprit pour ne pas lui sauter à la gorge, comme une berceuse pour se calmer, elle laissa Elena poser cette question qui lui brûler les lèvres à elle aussi. Cette princesse brune qui s’était pointée avec Zack, elle n’avait pas paru avoir son mot à dire face au blond qui avait cette attitude hautaine et directive.

Elena continua dans ce mensonge qu’Ashley avait lancé, la blonde espéra que la rousse en face d’elles mordrait. June reprit la parole, garantissant la sécurité de Hope. Cela n’arracha qu’un bref sourire faux à la jeune mère qui peinait à croire que ces deux groupes soient capables de s’accorder, quoiqu’ils avaient tous ce côté hautain, ce côté meneur du nouveau monde. Ils y passeraient tous de la même manière et quand leur simulacre de société s’effondrerait à cause des égos des uns et des autres, ils seraient réduits à vivre comme tous les autres survivants ; dans une merde sans nom.

« Comment ça ? Vous voulez dire que … » Ashley prit un air surpris, choquée presque. Mentir aux adultes supérieurs, l’adolescente en elle savait le faire. Oh elle savait bien que le lycée n’était plus, Roza leur avait raconté le sort qui leur avait été réservé. Tout comme elle savait que ce groupe en était responsable. « Un différend ? Vous voulez dire un différend comme celui qui nous a opposé ? » June voulait leur vendre une société qui se relevait mais elle reconnaissait ce qu’il s’était passé.

En revanche, lorsqu’elle traita de menteuses, Ash’ étouffa un rire jaune. « Et quel serait notre intérêt à mentir ? Tout ce que je veux, c’est m’assurer que ma fille est bien traitée. C’était le seul camp dont on avait connaissance, on a pensé que ce serait un endroit sûr mais … visiblement on s’est trompé … » Là-dessus, elle n’avait pas besoin de mentir, ils s’étaient royalement plantés. Leur plan n’avait pas fonctionné, on leur avait enlevé les leurs, Axel n’était plus à leur côté. Son poing se crispa, ses traits étaient plus durs, au fond de son regard clair il y avait la sincérité du chagrin de ceux qui ont tout perdu.


   
Tomorrow we fight
Cold in the violence, after the war, Hope is a fire to keep us warm. Children of anger, Eden’s forgot. Waiting for the hour the battle is done (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Elena Hortos
Leader | Issaquah Ranch
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt 45 - Couteau - Son Colt M4 est enterré.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/12/2016
Messages : 748
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: The iron ladies   Sam 8 Sep 2018 - 17:17
Elena croyait June. Elle était effectivement en mesure de leur offrir des garanties solides au sujet de Hope. De là à ce qu'elle les tiennent, c'était une autre histoire, mais la rouquine impassible qui leur faisait face était bien la véritable Reine de cet échiquier. La carte à abattre. Coûte que coûte. La brune qui était venue lors de l'invasion de la horde n'était qu'un écran de fumée. Peut-être pensait-elle vraiment détenir une bribe de pouvoir, mais la réalité l'en privait. N'avait-elle pas été incapable de maîtriser Zack et ses sbires ? La grecque était convaincue à présent que les choses auraient pris une tournure radicalement différente si la situation avait été gérée par cette femme. Elle avait préféré déléguer et des morts étaient à déplorer dans chacun des camps. Etait-ce là l'explication de sa présence aujourd'hui ? Elena restait persuadée qu'elle venait réparer les erreurs de ses hommes. Qu'elle refuse de l'admettre ne faisait que prouver les failles de leur système. Leur collaboration avec Zack était sûrement la pire erreur qu'avait pu commettre ce groupe. Aux habitants du ranch et leurs alliés de l'exploiter à leur avantage. Et ils y arriveraient, la grecque sentait le poids de cette certitude lui presser la poitrine. Elle emplissait tout son être, envahissait chaque recoin de sa tête, comme une tumeur qui ne finissait de prendre de l'ampleur.

Elle s'apprêta avec une aisance déconcertante d'une expression d'occasion lorsque leur ennemie pensa leur apprendre le funeste sort des survivants du lycée. La fureur qui miroitait dans son regard était cependant bien réelle. « La femme que j'ai rencontré a dit qu'il y avait des familles... Qu'est-il arrivé aux enfants ? » Ses yeux réprobateurs se posèrent cette fois sur cette femme en treillis qui se tenait raide comme un piquet pour protéger les arrières de sa cheffe. Comment avait-elle pu rompre les principes et valeurs de son premier engagement ainsi ? Comment elle et ses camarades pouvaient-ils ainsi avoir perdu tout sens de l'honneur ? Massacrer des familles, des enfants, était-ce cela leur nouvelle philosophie ? Elena ne pouvait le croire. Il y avait forcément des opposants à cette politique du sang. Des hommes et femmes qui luttaient dans l'ombre et qui pourraient leur venir en aide. La grecque repensait à cet homme et son frère qui s'étaient opposés à leur propre camp. Ils ne pouvaient pas être des éléments isolés. Il y en avait forcément d'autres.

« Nous venons de vous livrer des alliés potentiels. Sachez que rien ne m'est davantage insupportable, quand bien même cela ne pourra pas empirer leur situation. Si je pouvais changer ma version des faits, croyez-moi, je le ferais. » répondit amèrement la brune. « Vous avez gagné, félicitations. Maintenant, honorez votre engagement pour Hope et nos amis, nous respecterons notre part du marché en échange. »

Elena se redressa alors sous le regard du chien de garde de June, prête à quitter la pièce pour ne plus avoir à souffrir des pulsions meurtrières qui vrillaient entre ses tempes.

« Nous tâcherons de ne plus vous incommoder avec notre indécente mauvaise foi à l'avenir. En attendant, si vous le permettez, j'ai des expéditions à planifier. Il semble que nous ayons du pain sur la planche pour entretenir des soldats aussi vigoureux. » Elle hocha la tête pour saluer la Reine de la ruche, et quitta cette pièce qui suintait l'hypocrisie, soulagée à la fois de mettre une distance raisonnable bien qu'insuffisante encore à son goût entre elle et la rouquine, et en même temps l'esprit plein de doutes. Cette femme allait leur poser des problèmes. Beaucoup de problèmes.


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 621
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: The iron ladies   Dim 9 Sep 2018 - 14:17
Elles tenaient tête. Bien. Leurs ressources d’audace étaient impressionnantes compte tenu de leur situation précaire mais ça ne faisait que renforcer les soupçons de la rouquine, quant à l’existence d’alliés qui pourraient un jour leur poser problème. Alors que la dénommée Elena se tournait vers Arizona pour essayer de la sensibiliser sur le destin des enfants du lycée, June s’interposa posément, mais sur un ton qui ne souffrait aucune forme de compassion :

- Le sort des enfants de ce camp était de la responsabilité des adultes chargés de les protéger, pas la nôtre.

Car après tout, ils pourraient les haïr et les maudire, la vérité n’en restait pas moins que les opposants à Fort Ward avaient toujours eut le choix. Toujours. Rien n’aurait eut à mal se passer mais en plus de refuser de le voir en face, les deux cheffes face à elle faisaient preuve d’une intolérable ingratitude. Elles étaient en vie, la grande majorité de leurs proches aussi, ce qui représentait une nouveauté notoire quand on connaissait l’ancienne politique sous Chambers.

L’avocate ne cilla pas devant la brune qui lâchait sa dernière diatribe. Sans mensonge, elle admira la hargne qui émanait de cette jeune femme. C’était même dommage qu’elle ne sache pas saisir l’incroyable opportunité qui sonnait à leur porte, car des postes restaient à prendre dans leur communauté. Des postes taillés pour des personnalités aussi brûlante, aussi solide, aussi agressive. A côté, la blonde aux traits décolorés avait l’air d’une poupée de chiffon complètement dépassée. Ce fut pourtant elle qui resta jusqu’au bout, seule face à June et Arizona. L’heure était venue de prendre congé alors après un regard entendu avec son amie, la rousse laissa courir une dernière mise en garde en se levant :

- N’oubliez pas que vous avez le choix. Vous pouvez vous réveiller un matin et vous dire que vos amis ne sont pas décédés en vains ; que vous avez su ravaler vos rancœurs et aller de l’avant pour le bien de vos enfants, elle humecta lentement ses lèvres, ses prunelles glacées transperçant son interlocutrice, ou bien vous pourrez voir d’autres de vos compagnons mourir et porter cette responsabilité jusqu’à la fin de vos jours.

Fin que les troupes de Bainbridge se feraient un plaisir de repousser s’il fallait en venir à cette extrémité. La blonde serait la dernière de sa famille, celle qui survivrait pour voir les dizaines de cadavres tombés par sa faute. Si c’était un défi implicite, la quarantenaire le relevait. Dusse-t-elle faire pendre une petite fille de huit ans pour s’assurer la victoire. Dusse-t-elle les brûler jusqu’au dernier.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3065
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The iron ladies   Dim 9 Sep 2018 - 16:52
Silencieuse à côté de la grecque, Ashley la laissa parler le reste de cette discussion. De toute manière, cette rousse mal baisée en face d’elles ne leur accordait pas la moindre importance. Leurs paroles n’étaient qu’un tissu de mensonges à ses yeux, et leurs personnes n’étaient que des insectes à écraser sans doute. Pour ne pas exploser et risquer des représailles, Ashley se contenta de souffler par le nez, levant un instant les yeux au ciel. « Tant que vous y croyez. » Et qu’ils arrivaient tous à dormir la nuit en ayant massacré des dizaines de personnes. Quoique, dans le fond, elle en avait rien à cirer de la conscience de ces monstres, ils en avaient pas la moindre trace.

La sortie d’Elena lui arracha un sourire, elle avait cette fierté, ce feu glacial. Si les relations n’avaient pas toujours été au beau fixe entre elles, désormais elles avaient appris à s’apprécier et à travailler ensemble. Il le fallait bien aujourd’hui, pour tous les autres jours du reste de leur vie. Ses dernières paroles ne lui arrachèrent pas la moindre réaction, parce qu’elles n’avaient pas la moindre valeur à ses yeux clairs. Zack, cette princesse pompeuse brune d’Ela et la rousse glaciale en face d’elle n’étaient pour elle que des menteurs.

« Comme l’a dit Elena, nous avons à faire pour remplir notre part du … marché. » Elle la laissa quitter la pièce, sans se lever, sans un regard. Elle ne croisa que celui de cette brune, parfait doberman qui gardait sa maîtresse. Maintenant qu’elle y pensait, peut-être que June était finalement pas si mal baisée que ça avec un chienne de garde à ses côtés. Dans la pièce vide, Ashley desserra enfin les dents, ses paumes étendues sur la table. Elle souffla longuement. Ces abrutis les prenaient pour des idiotes, pourtant elles n’avaient rien tenté parce qu’elles savaient les possibles conséquences de leurs actes.

Quand le moment serait venu, la bande à Basile qui quittait leurs terres verrait qu’ils n’étaient pas aussi idiots qu’ils avaient l’air de le penser. En revanche, jouer les idiotes ça, Ashley savait le faire. Sa colère n’était pas feinte, mais sa détermination l’égalait. Elle se leva finalement, son regard clair se portant à l’extérieur par la fenêtre de la pièce. Ils se barraient, enfin. Zack, Ela, June. Voilà au moins trois têtes à couper pour aveugler cette hydre. Ils avaient les armes pour le faire, et ils le feraient.


   
Tomorrow we fight
Cold in the violence, after the war, Hope is a fire to keep us warm. Children of anger, Eden’s forgot. Waiting for the hour the battle is done (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The iron ladies   
Revenir en haut Aller en bas  
- The iron ladies -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)
» Iron Maiden
» Iron man
» Harley Dowkins " Le Iron Man " miniature : ont est liée Tony !
» Stark (L'Iron Man qui ne l'est pas!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: