The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It's always about politic -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: It's always about politic   Dim 27 Mai 2018 - 12:55
Voilà déjà deux jours qu’elle était arrivée et avait investi la maison qu’avait occupée Ela. L’avocate avait eu le temps de s’entretenir avec Zack, de saluer les membres de sa communauté et de rendre visite aux « otages ». Comme convenu, ceux-ci étaient bien traités et mis à contribution. Tant qu’ils ne leur forçaient pas la main, il en serait ainsi, elle y tenait. June n’hésiterait pas à régner par la terreur mais il n’était pour autant pas question de se montrer gratuitement agressif. Ils représentaient l’avenir, la civilisation, et à ce titre, ils devaient montrer l’exemple. Le ranch comprendrait. Un jour. Parmi les prisonniers d’ailleurs, l’un d’eux lui disait quelque chose…

Il avait fallu que toute une nuit passe pour qu’elle se souvienne. A l’époque, il ne portait pas la barbe et s’habillait complètement différemment. Ça lui était revenu comme un flash, alors qu’elle veillait tard à la lueur d’une paire de grandes bougies. Une carte de l’état dépliée devant elle, la rouquine essayait d’envisager où pourrait se trouver leur prochain avant-poste. Déjà. Il n’y avait pas une seconde à perdre en se reposant sur ses lauriers et si le test American Dream fonctionnait, il devrait y avoir des suites. Plus ils auraient de bastion, plus ils seront influents.

En début d’après-midi alors, elle avait envoyé chercher le doyen des otages. Une fois de plus, l’impossibilité de faire ne serait-ce que chauffer de l’eau pour un thé l’avait marquée. La quarantenaire avait donc chargé Evelyn de chercher un réchaud avant de se préparer à accueillir son invité. Jean taille haute serré sur un chemisier en tissu fin, chevelure de feu relâchée mais impeccablement coiffée. Deux élégantes barrettes retenaient les mèches susceptibles de venir masquer ses yeux verts. Quand on frappa à la porte, elle descendit les escaliers pour aller ouvrir.

- Sénateur Campbell, le salua-t-elle comme si son titre était toujours d’actualité, merci messieurs, ça ira.

Elle s’adressait là aux deux hommes armés qui venaient d’escorter le quadragénaire. Ils froncèrent brièvement les sourcils mais consentirent à rester dehors. La survie avait mis un coup de vieux au sénateur, comme à tous, mais l’avocate se souvenait de lui au meilleur de sa carrière. Il était un homme politique avant tout ça et… peut-être qu’il avait simplement été au mauvais endroit au mauvais moment. Si quelqu’un parmi les gens du ranch pouvait comprendre ce qu’ils faisaient ici, c’était lui. La rouquine le guida jusqu’au salon, où les attendait une bouteille de vin blanc, aux côtés d’une carafe d’eau, sur la table basse. Pas de garde, rien de menaçant, hormis le couteau militaire que la quarantenaire portait toujours à la ceinture.

- Je suis désolée, je ne vous ai pas reconnu tout de suite, elle s’assit dans le canapé, son sourire de bienséance aux lèvres, et invita son invité à en faire autant, maître June Dakota Phelbs, se présenta-t-elle en lui tendant officiellement la main, même si ce genre de convenance étaient dépassées, j’étais avocat fédéral à la cour de Seattle avant que tout ceci commence. Vous ne me connaissez sans doute pas mais bien entendu, je suivais votre travail de près. Désirez-vous boire quelque chose ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2017
Messages : 5490
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: It's always about politic   Mar 29 Mai 2018 - 21:44
Comme à son habitude, Caleb faisait ce qu’on attendait de lui. Il n’était pas enchanté par cette situation, mais comment pouvait-il en être autrement, après tout, il était un otage dans un camp de brute. Il n’en avait pour le moment pas souffert, se montrant sans doute plus intelligent que certain de ses comparses, non, il ne pensait pas à Jefferson qu’il n’appréciait toujours pas et dont il ne comprenait même pas le rapprochement avec Ludwig, mais il n’avait rien à dire de plus à ce sujet. Pour sa part, il se sentait évidemment coincé, sa femme lui manquait atrocement et il espérait qu’il ne passerait pas le reste de sa vie dans ce groupe parce que c’était presque aussi désespérant que les siens. Il avait l’impression que certains membres du même groupe ne s’appréciaient pas, qu’il était particulièrement désorganisé. Bref, c’était loin d’être évident pour lui. Il se contentait bien souvent de regarder les choses avançaient d’un point de vue extérieur en faisant simplement ce qu’on attendait de lui, ni plus ni moins.

Ce jour-là, il ne s’était pas attendu à ce que deux hommes armés viennent le trouver alors qu’il était en train de faire une énième corvée. Il n’avait rien de plus à faire de toute façon, il n’était pas donc pas question pour l’homme de négocier cette information. Il s’arrêta de faire, s’essuya négligemment les mains sur son pantalon déjà beaucoup trop sale à son gout. L’époque où il arborait fièrement des vêtements sur mesure et des chaussures italiennes étaient si loin pour lui et pourtant, il continuait d’en souffrir en silence. Il osa tout de même quelques questions assez adroites sur l’endroit où ils l’emmener, mais il n’eut droit qu’à quelque grognement en guise de réponse, rien de vraiment très agréable en sommes. Il laissa tomber tout en sachant qu’il aurait la réponse sans doute assez tôt.

Lorsqu’il arriva devant une maison élégante, il ne s’attendait pas à se faire accueillir par une femme comme celle qu’il avait devant lui. Elle respirer le pouvoir et l’élégance, tout de suite, il avait compris à quel genre de personne il avait à faire. Il fut tout de même surpris qu’elle ait réussi à mettre un nom sur le visage qu’il avait actuellement, il était bien heureux de ne pas avoir eu la chance de se faire reconnaitre jusqu’à présent. Il ne voulait pas se retrouver accusé d’avoir abandonné le pays ou ce genre de chose. L’éclat de ses yeux avait légèrement changé, il se tenait alors légèrement plus droit, comme si parler de son ancien pouvoir avait ravivé quelques choses en lui.

- J’admets ne pas être facilement reconnaissable avec mon apparence actuelle, entre les lunettes, les cheveux, la barbe et malheureusement cette apocalypse qui ne fait pas de cadeau.

Il avait vieilli, il avait également beaucoup changé, l’homme le savait et ça lui faisait mal de l’admettre et pourtant, il l’avait fait parce qu’il n’avait guère le choix. Il affichait un petit sourire quand elle se présentait en lui tout en lui serrant la main comme l’étiquette le réclamait.

- Ce n’est pas un nom qui m’est inconnu, je suis plutôt content de pouvoir mettre un visage sur ce nom pour tout dire, bien que j’admets que j’aurais sans doute préféré que ce le soit en d’autres circonstances.

C’était l’avocat qui parlait en cet instant, il n’avait jamais vraiment tourné une croix sur ce côté de sa carrière, c’était important puisqu’il avait lui-même un cabinet, mais c’était le cas avant…

- Je ne dis jamais non à un verre, surtout quand il m’est proposé par une charmante personne.

Pour Caleb, ce n’était pas du charme, c’était simplement comme ça que les choses fonctionnaient. Il ne savait pas vraiment pourquoi il jouait ce jeu, mais il avait l’impression qu’il n’avait pas vraiment le choix s’il voulait se sortir de cette conversation sans y laisser des plumes.


So Before You Go Out Searching, Don't Decide What You'll Find

Caleb écrit en #ff9933
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: It's always about politic   Mer 30 Mai 2018 - 10:18
L’avocate fut agréablement surprise d’apprendre que son nom n’était pas inconnu de l’ancien sénateur. Sans fausse modestie, elle avait conscience d’être le haut du panier de sa catégorie, mais c’était toujours plaisant de savoir qu’on était remarquée. Même uniquement de nom. Son mince sourire diplomatique s’élargit imperceptiblement alors qu’elle servit deux verres de vin. Au moins, elle pouvait constater que les manières de Caleb n’avaient pas été entachées par la survie. Comme elle au final. C’était bon signe : s’il avait conservé son esprit politique, peut-être serait-il réceptif à ce qu’elle avait à lui dire.

- Je suis la première navrée de vous rencontrer en ces… tristes circonstances, une compassion toute artificielle bien sûr, d’une froideur bienséante, je sais qu’il y a eu des victimes, des deux côtés, elle attrapa son verre, sans boire, mais sans lui faire l’affront d’un toast, j’aurais aimé que ça se passe différemment.

Ce n’était pas complètement faux. June défendait que la véritable puissance était celle dont on avait pas besoin de se servir. Faire déferler la violence était un acte nécessaire pour confirmer sa suprématie, mais l’idéal était de ne pas en avoir besoin. Qu’elle plane comme un oiseau de proie, suffisante pour effrayer les ennemis. Car le sang appelle le sang et tôt ou tard, elle supposait que le combat reprendrait… et elle devrait y mettre un terme. Le temps d’une brève gorgée de blanc, elle laissa planer un silence, avant de reprendre de sa voix claire :

- Donc, vous avez qui je suis, mais pas ce que je représente…, question rhétorique, bien évidemment, au début de l’épidémie, des mesures ont été prises pour protéger plusieurs personnalités de l’état. Le camp qui a été constitué, je ne peux vous dire malheureusement, est certainement le camp le plus sûr de Washington, la rouquine marqua une pause naturelle pour laisser le temps à son interlocuteur d’assimiler l’information, pendant un moment, on a été supervisés par le sénateur Benjamin Chambers, et… ça ne s’est pas très bien terminé, preuve en était : la présence de l’avocate devant lui, clairement, à vous voir aujourd’hui, je regrette que vous n’ayez pas été à sa place.

En dépit des circonstances, son invité était droit et digne. On pourrait presque ignorer la barbe et le manque de soin personnel pour l’imaginer dans son costume bleu taillé pour les meetings. June savait bien sûr à qui elle avait affaire : un homme politique n’était jamais complètement sincère, que ce soit dans ses émotions, ses expressions et ses paroles. Ils étaient deux dans la même cour ; dans un duel de rhétorique et d'idéologie. L’important n’était toutefois pas ce qu’il montrait mais ce qu’il faisait.

- Alors j’aurais espéré… pouvoir vous convaincre du bien fondé de ce qu’on essaye de construire. Je suis sûre que vous comprendrez.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2017
Messages : 5490
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: It's always about politic   Lun 18 Juin 2018 - 11:26
Sans rien dire de plus, le sénateur attrapa le verre qu’on était en train de lui tendre. Le vin blanc n’était pas son préféré, mais il saurait faire abstraction de tout ça sans vraiment hésiter. Après tout, cela faisait des mois qu’il n’avait pas eu l’occasion d’en boire alors il n’allait pas faire la fine bouche. Bien qu’il continuait de maintenir ses airs d’homme sûr de lui et droit. Les apparences étaient la seule chose qui lui restait et il savait que la femme devant lui ne comptait que cela. Peut-être que sans s’être donné le mot, ils jouaient une sorte de jeu ensemble.

Il leva son verre en sa direction maintenant le contact visuel avant de le porter à ses lèvres, son palais toujours aussi fin n’approuva pas vraiment le gout de ce vin, mais il n’en dit rien, c’était mieux que rien, il avait fini par ne se contenter de pas grand-chose. L’apocalypse changeait le monde ce n’était pas nouveau. Quand elle lui parlait du fait qu’elle faisait partie d’un groupe qui était formé depuis le début de l’épidémie, Caleb avait eu envie de jouer un coup de bluff, lui signifiant qu’il était au courant, mais ça serait un peu gros sans doute. Il se contenta donc de rester silencieux un instant jusqu’à l’évocation du sénateur Chambers.

- Je mentirais en disant que je suis surpris par cette affirmation. Chambers était tout juste compétent en tant que Sénateur, il n’avait pas l’étoffe pour gérer un groupe et prendre de vraie décision compliquée. Bien souvent il se contentait de suivre l’opinion de la majorité quand nous devions prendre des décisions.

Caleb savait que ce n’était pas quelques choses qui se faisait de dire du mal d’un homme qui ne devait plus être de ce monde vu comment elle en avait parlé, mais il assumait ce qu’il pensait. Il était certain que c’était une vérité pour lui et c’était le plus important. Il jugeait un peu plus la femme qu’il avait devant lui avant de reprendre la parole pour exprimer ce qu’il avait à dire sur sa façon de voir les choses.

- Je ne peux que comprendre que le but de l’être humain et d’assouvir sa supériorité, mais je doute que les moyens employer soit les meilleurs. Je ne suis pas certain que vous ayez pris les bonnes personnes en otage. Ni même que vous avez montré la meilleure des cohésions. Votre idée est bonne en théorie, mais j’ai bien l’impression que certains éléments font que ce n’est pas vraiment identique en pratique.

Il faisait évidemment référence aux deux hommes qui avaient agi en leurs avantages lors de cette prise d’otage vraiment étrange. Lui, il aurait pris un des chefs du groupe, il aurait pris des fortes têtes, clairement, il ne comprenait pas quelle importance avait Ludwig pour le groupe. Enfin, ce n’était que son idée et rien de plus que ça. Peut-être allait-elle lui expliquer de quoi il était question, pour le coup, il ne demandait presque que ça.


So Before You Go Out Searching, Don't Decide What You'll Find

Caleb écrit en #ff9933
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: It's always about politic   Lun 18 Juin 2018 - 12:54
Tout en écoutant Caleb, l’avocate conservait son plissement de paupière profondément intéressé. Elle devait décortiquer, voir au-delà des apparences, déceler les points plus fragiles de la position du sénateur. Elle nota son opinion péjorative de son collègue Chambers sans relever. Toutefois, il y avait peut-être un élément à exploiter ici : était-il amer ? Aurait-il souhaité être à sa place ? Tout aurait été différent pour lui, et sa femme, s’ils avaient été rapatriés à Fort Ward. A moins de faire preuve d’une impressionnante abnégation, son interlocuteur devait sentir peser l’injustice, le fait qu’il était passé à deux doigts de rester un grand homme au lieu de sombrer dans l’oubli. Qui a dit qu’il était trop tard néanmoins ?

Le sourire emprunt d’une artificialité toute taillée pour les rencontres officielles recouvrit les lèvres pâles de June. Le choix des mots de son aîné était intéressant : il ne rejetait ni les prisonniers, ni le tour de force, seulement les détails dans l'application. Il mettait en évidence le mauvais choix des otages ou le regrettable manque d’unité des troupes alliées. Le temps d’une gorgée de son verre, elle reposa délicatement son verre pour se pencher légèrement en avant. Son timbre prenait des allures de confidences.

- Une expertise comme la vôtre, c’est exactement ce qui manquait à Benjamin Chambers, cet argument risquait de devenir récurrent, vous semblez approuver ce que nous essayons de faire et… si je vous disais que votre situation pourrait évoluer ? Elle laissa un instant planer l’information avant de continuer, notre but est de reconstituer une civilisation viable ou chacun saura trouver sa place. L’approche peut paraître brusque mais le conflit n’a été déclenché que parce que vos cheffes ont défié les nôtres, ça, il ne fallait pas l’oublier, le groupe de monsieur Atkins, que vous avez rencontré très certainement, s’est montré plus raisonnable, a saisi sa chance avec nous et… voyez le résultat ? L’avocate haussa brièvement les épaules pour accentuer le fait que tout pourrait être tellement plus simple, nous pourrions être alliés et non ennemis.

Elle pourrait défendre des heures leur approche. Les habitants du ranch auraient beau condamner le fait que des inconnus débarquent sans prévenir pour leur imposer un deal sans détour, ils savaient très bien que la vie exigeait désormais de la fermeté. Être trop souple n’amenait pas le respect, ça n’amenait que des failles. Comme le groupe d’Issaquah d’ailleurs, trahi par un de ses anciens résidents, si ce n’était pas une preuve que le laxisme était à bannir… Les romains, les vikings ou les perses avaient-ils demander l’autorisation avant d’envahir leurs voisins ? Non. Et pourtant, l’Histoire les retenait comme parmi les plus grands peuples qu’il n’ait jamais été.

- Par-dessus tout, vous pourriez nous aider. Vous devez savoir quelles personnes prendre pour avoir un meilleur moyen de pression ou comment renforcer le sentiment de cohésion d'une population, elle rebondissait là sur ce qu’il lui avait dit, peut-être même que vous avez d’autres informations qui me seraient utiles pour… faire en sorte que tout se passe le mieux possible ? Elle attrapa son verre de vin et conclut avec légèreté, ce ne serait pas gratuit, bien sûr. Je pourrai faire en sorte de vous trouver une place digne de vous.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2017
Messages : 5490
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: It's always about politic   Jeu 28 Juin 2018 - 14:40
Lorsqu’elle évoqua la bêtise faite par les chez de son groupe un sourire apparut sur le visage de Caleb, non pas parce qu’il se moquait, mais plutôt parce qu’il avait l’impression de revivre cette discussion qu’il avait eue quelques mois plus tôt avec Kareem. Le seul dirigeant qui avait vraiment de quoi être dirigeant était mort. Il ne serait pas surpris si on lui expliquait que c’était la débandade chez lui à l’heure d’aujourd’hui. Il n’avait aucun mal à imaginer sa femme en train de retourner le monde à sa recherche. Il n’avait pas plus de mal à imaginer Ashley en train de pleurer sa fille… Bref, le groupe devait être anéanti sauf si Elena et Carmen tentaient quelques choses, mais il avait de gros doutes à ce sujet.

- Je pourrais parler pendant une heure de nos chefs en expliquant à quel point, ils sont incompétents. Si je suis otage aujourd’hui ce n’est pas parce que le groupe compte pour moi, mais simplement parce que je ne voulais pouvoir continuer à jeter un œil sur Jefferson et son incompétence. Je ne voulais pas que sa bêtise et son insubordination fassent exécuter Hope ou Ludwig.

Il jouait franc jeu avec l’ennemie, même si ça ne lui ressemblait pas. Il n’était pas question d’en faire toute une histoire, pour lui c’était une évidence qu’il ne manquerait à personne sauf Eileen alors il allait sans doute en dire un peu, juste assez pour intriguer la rousse au sujet de ce qu’il pouvait éventuellement savoir.

- Ce groupe, je l’analyse depuis quelque mois maintenant et autant vous dire que des points faibles il y en a. Des personnes faibles également, l’asservir ce n’est pas quelques choses qui en soit est vraiment compliqué.

Dans le fond, il savait que s’il avait eu envie, il aurait pu retourner le groupe, mais à vivre en solitaire avec sa femme, lui avait fait comprendre que le pouvoir n’était plus vraiment ce à quoi il aspirer. Il avait fait une croix sur l’homme qu’il était avant depuis des années maintenant et même si la rousse était en train de lui faire miroiter de redevenir l’homme qu’il était, il ne pouvait que faire l’homme qui n’en avait que faire, parce que c’était en partie vrai et que ce luxe ne valait plus rien sans celle qu’il aimait et la revoir éventuellement une fois dans un mois n’était définitivement pas assez pour lui. C’était la promesse de la revoir et de la garder près de lui qui le ferait parler et rien d’autre.

- Il n’y a qu’une chose qui me tienne vraiment à cœur aujourd’hui et ce n’est pas le confort. Je pourrais vous donner les informations que je souhaite, mais je sais que vous ne me donnerez pas ce que je veux en retour alors à quoi bon.

Si elle était curieuse, elle pouvait poser la question, il venait de lui tendre une perche que même un aveugle pourrait saisir tant, elle était énorme et évidente à elle de voir si elle voulait vraiment savoir ce qu’il avait en tête. L’air de rien, il but une gorgée de son verre attendant de voir la réaction de son interlocutrice face à ce qu’il venait de dire.


So Before You Go Out Searching, Don't Decide What You'll Find

Caleb écrit en #ff9933
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: It's always about politic   Jeu 28 Juin 2018 - 19:59
Nouveau sourire énigmatique sur ses lèvres rosées. Ainsi, monsieur le sénateur n’était pas tant que ça attaché à son groupe ? Il n’en parlait en tout cas pas comme l’un de ses plus fervents défenseurs. Son geste était louable mais dans le même temps, il laissait entendre que sa loyauté n’allait pas vraiment – pas totalement – au ranch. Le quadragénaire avait ses propres intérêts, mais après avoir fait fuité le fait qu’une coopération de sa part était possible, voilà qui se planquait derrière la méfiance. Toujours cette présomption de filouterie qui avait déjà coûté bien des vies à la communauté d’Issaquah.

- Vous voyez, c’est justement pour ça que vous en êtes là aujourd’hui, d’un signe de son menton volontaire, elle désigna le siège face à elle, parce que vous vous aveuglez vous-même dans la certitude que nous sommes emplis de mauvaises intentions.

Un comble quand on savait que leurs récentes victimes se plaignaient de leurs méthodes. Ils ne comprenaient pas – ne voulaient pas comprendre – qu’ils avaient ce qu’ils méritaient. A vouloir se confronter à plus fort que soi, on se retrouvait le nez dans la poussière. Ils auraient pu retirer leurs visières, oublier leurs aprioris, mais non… tout revenait à ce simple préjugé qui rendait stérile toute négociation. June espérait bien que son interlocuteur dépasserait ce stade, parce qu’un homme politique de son envergure ne pouvait pas rester enfermé dans un jugement d’américain moyen.

- Nous vous avions assuré que vous serez bien traités et c’est le cas. Comme convenu, si vous vous conduisez bien, l’un de vous pourra rendre visite à vos proches, et…, elle écarta brièvement les bras pour montrer leur situation, nous sommes en tête-à-tête sans que vous ne soyez enchaîné ou surveillé. Il y a bien des gardes dehors, mais je suis certaine que si l’occasion se présentait, vous pourriez m’assommer avec cette bouteille de vin et me tuer sans qu’ils n’en sachent rien.

Ses doigts fins désignèrent le blanc qu’ils avaient entamé avant de se refermer sur son verre. Le temps que Caleb assimile ce qu’elle essayait de lui faire entendre, la rouquine but une lampée du spiritueux. Elle ne souriait plus mais ses yeux froids ne quittaient plus le regard de son aîné.

- Là où je veux en venir, c’est que nous ne cessons de vous montrer que nous sommes dignes de confiance et… raisonnables. Pourquoi n’en feriez-vous pas autant ? Elle haussa imperceptiblement les sourcils, dites-moi ce que je veux savoir et… je verrai ce que je peux faire pour vous permettre d’avoir ce qui vous tiens à cœur.

Donnant-donnant. C’était à prendre ou à laisser.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It's always about politic   
Revenir en haut Aller en bas  
- It's always about politic -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» L'ABC de la politique américaine /radio-canada
» Li Jia Heng ♣ Power of politic'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: