The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Dead like us -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Dead like us   Mer 27 Juin 2018 - 10:37
Enfin, elles avançaient. Voilà une date et une arme létale. Claudia Headthrow était donc décédée le 17 février, ce qui était largement suffisamment pour le transport de son corps – vivant ou non – de San Francisco à Seattle. Drogue, poison, agression sexuelle sans marque de résistance, ça concordait toujours à l’hypothèse d’un réseau de traite des blanches. Il y avait effectivement une marque immonde d’objectivation de la victime – un « colis » comme disait sa cadette – mais pas de violence ou mutilation, ce qui mettait de côté un acte passionnel ou dément. Au milieu de cette discussion macabre, la rouquine avait pris le verre d’eau poliment servi par son hôte et l’avait porté à ses lèvres sans trembler. Toutes les deux étaient déjà trop familières à ce travail : elles pouvaient spéculer sur le sort d’une pauvre jeune femme, au milieu d’un laboratoire, sans se laisser troubler par l’émotion.

La théorie de l’agente imaginait un déroulement des faits, depuis l’enlèvement jusqu’à l’abandon du cadavre. Après sa conclusion, il ne resta plus que les cliquetis du clavier de l’avocate avant que l’experte forensique ne se décide à lui retourner la question. Les orbes glacés de la quasi-quarantenaire se posèrent sur elle mais elle ne lui fit toutefois aucune remarque désobligeante cette fois. Elle avait fait un excellent travail et n’avait pas manqué à sa promesse d’avoir plus d’information, elle méritait un échange d’égal à égal. June mit donc un point à ses notes pour prendre sa respiration et commencer lentement.

- Je pense qu’elle met en exergue un conflit dans l’entreprise de Kavanah. Tout pousse à croire qu’elle a effectivement été kidnappée pour un commerce, mais depuis le temps que des soupçons pèsent sur lui, Kavanah est trop méticuleux pour une situation aussi grossière, elle but une gorgée d’eau et le garda en main, levant les yeux d’un air pensif, Claudia Headthrow s’est retrouvée prise dans une tension entre le vendeur et l’acheteur. Elle a transité, a été utilisée, mais au final… quelque chose s’est mal passé. Quel que soit celui qui a conservé le corps, je pense qu’il voulait s’en débarrasser proprement, attendre le bon moment, mais la pression du FBI l’a poussé à agir dans la précipitation.

L’avocate théorisait sur les intentions quand la jeune femme l’avait sur les événements. Leurs pensées n’étaient donc pas complètement incompatibles. Sans éléments tangibles pourtant, le scénario se traçait clairement dans la tête de la rouquine. Elle voyait déjà sous quel angle elle pourrait attaquer à la cour, mais pour cela, il allait lui en falloir plus… encore plus.

- On cherche donc au moins deux acteurs principaux, conclut-elle, et toutes les petites mains intermédiaires. Les flics vont devoir fouiller dans les merdes de la ville, termina June en reprenant les mots de l’entomologiste légale.

Comme elle l’avait dit lors du précédent rendez-vous, l’avocate avait besoin de prouver qu’il s’agissait d’un réseau et non pas d’un acte isolé. Alors qu’il y ait plusieurs victimes et un trafiquant ou une victime pour plusieurs trafiquants… le résultat était le même pour son dossier. Les pistes ne devaient pas manquer pour le FBI : où se procurer du polonium 210 ? D’où pouvait avoir été largué le corps de Claudia Headthrow si on suivait la logique du courant ? Y a-t-il eu des signalements de disparitions/morts similaires ces dernières années ? La rouquine était certaine qu’ils se débrouilleraient. A côté de ça… ses yeux fixèrent intensément la jeune agente avant qu’elle ne reprenne quelques notes. Elle n’était pas mal dans son genre. Intelligente et efficace avec ça. Ça lui plaisait.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Savannah Fersen
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/02/2018
Messages : 214
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Dead like us   Mer 27 Juin 2018 - 18:16
Savannah avait exposé clairement le cheminement de sa pensée, de sa vision des choses, son point de vue sur cette sombre affaire. Mais elle savait rester parfaitement neutre vis-à-vis de cela. Elle s'était même aventurée à demander l'avis sur cette situation à l'avocate, elle ne savait réellement à quoi s'attendre. S'étant déjà faite recalée par la rousse la fois dernière, quand elle avait exposé un peu trop son opinion en s'interrogeant sur l'histoire d'Headthrow, alors là Savannah marchait quelque peu sur des oeufs. Et chose surprenante, sa question avait sa réponse, June Phelbs semblait prompte à partager avec elle son opinion, un véritable honneur que voilà. Elle l'écouta avec attention et sirota son verre d'eau tout en l'écoutant. L'écouter avait quelque chose de fascinant. Savannah appréciait l'éloquence de la rousse sèche. Elle lui trouvait quelque chose de captivant et de déroutant à la fois, un air carnassier.

A la fin de son exposition elle s'adossa un peu plus sur son siège et resta silencieuse. Réfléchissant aux dires de la femme. En effet il restait encore des points à éclaircir. "Vous pensez que Claudia aurait pu découvrir quelque chose durant un instant, un instant où elle n'était pas dans les vapes causée par la drogue ?" La métisse avait lancé cette question sans vraiment attendre une réponse, June pourrait bien l'envoyer à nouveau balader, c'était simplement une question. Elle se pinça les lèvres et hocha la tête aux paroles de l'avocate fédérale. Elle la portait dans on estime, son sens critique acérée la rendait sûrement féroce. "En effet, mais il n'y pas que deux individus, je pense qu'un troisième ou un quatrième est dans l'affaire, il en faut au moins un qui rode dans les rues, un qui se charge de récupérer les drogues, Kavanah est le cerveau il s'occupe de la logistique, le dernier serait un client." Elle argumentait d'un ton presque plat, tout en réfléchissant encore et toujours. Se massant les tempes de deux de ses doigts de chaque main, elle fermait les yeux tout en fronçant les sourcils avant de les ouvrir et cesser son mouvement et regarder la femme en face. "Mon idée risque de ne pas plaire, mais pourquoi ne pas s'infiltrer afin de découvrir où sont récupérées les drogues, et surtout le Polonium 210. C'est une substance radioactive utilisée rarement ici, il y a déjà eut des meurtres faits au Polonium, mais au Moyen Orient et en Russie. Pourquoi ne pas chercher dans des "clans russes" par exemple ? Serait-ce vraiment trop risqué ?" Savannah ne connaissait principalement que la vie de labo, et sur le terrain elle n'y allait qu'avec des document officiels afin de procéder à des prélèvements, jamais elle n'était sur le terrain à temps complet. Sa cervelle servant bien plus ici qu'ailleurs.



- Play with the Death-
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 604
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Dead like us   Mer 27 Juin 2018 - 21:58
Si la victime avait pu découvrir quelque chose qui lui avait coûté la vie ? June fit une légère moue signifiant qu’elle n’en savait rien. C’était possible mais la configuration du meurtre – puisque c’en était visiblement un – ne la mettait pas sur cette voie. En tout cas, son travail croisé avec l’entomologiste touchait certainement à sa fin. Pour le reste, l’avocate devrait voir avec le capitaine en charge de l’enquête. Elle terminait son verre d’eau lorsque la cadette tenta de proposer une stratégie, comme si la rouquine avait un quelconque pouvoir direct sur elle.

Un instant, elle la dévisagea de ses yeux énigmatiques. Elle n’avait pas vocation, ni ordre, d’influencer le déroulé de l’enquête de quelque manière que ce soit. Son rôle se limitait à collecter les évidences que lui portaient le FBI. Elle se pinça les lèvres, flirtant une seconde avec l’envie de rétorquer – comme la fois précédente – que ce n’était pas à elle d'orienter son boulot, mais en l’honneur de la perspicacité de mademoiselle Fersen, June n’en fit rien. Trouver une récurrence dans l’utilisation du polonium, tenter une réaction appropriée, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire.

- La plupart des filles réduites en esclavage sexuelle viennent des pays de l’est, ce n’est pas impossible qu’il y ait des soviétiques dans les relations de Copeck Kavanah, commenta-t-elle finalement en validant la supposition, néanmoins, l’infiltration d’un réseau criminelle demande énormément de temps, de préparation et des circonstances particulières.

A commencer par des faits tangibles. Ils avaient de forts soupçons sur les activités illicites du principal suspect depuis longtemps mais pas suffisamment pour déclencher une telle manœuvre. A priori en tout cas. Sans compter que ce genre d’opération se passait généralement sur un, deux, trois ans – ou plus. Il fallait le temps que l’agent double gagne la confiance de la cible et soit capable, psychologiquement, de tenir le choc dans un milieu fabriqué de toute pièce.

- Je ne pense pas que ce sera possible ici, mais… je vous laisse en faire la suggestion à votre capitaine, ce serait à lui de décider, conclut l’avocate en enregistrant ses données puis rabattant l’écran de son Mac sur le clavier, vous faites du bon travail, déclara-t-elle d’une voix ascétisée en se levant, continuez comme ça.

Déjà, elle était prête à repartir. Dégainant son portable, la rousse remarqua qu’on lui avait laissé un message vocal et trois sms. Entre autre, une audience qu’elle avait lieu dans une heure et le procès d’un serial killer qui commençait le lendemain. Son esprit quittait déjà Claudia Headthrow… elle n’était qu’un dossier parmi dans ce travail qu’elle exerçait depuis une décennie.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Dead like us   
Revenir en haut Aller en bas  
- Dead like us -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» pretty much dead already ◭◭ PHOENIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: