The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Promenons nous dans les bois ... -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 747
Age IRL : 28
MessageSujet: Promenons nous dans les bois ...    Ven 25 Mai 2018 - 11:22
Cela faisait pas mal de temps maintenant que Danny était seule . Elle avait élue domicile dans une petite maison abandonnée à Issaquah . Elle se rapprochait parfois du ranch , là où d'autres survivants avaient élus domicile . Elle avait toujours peur de qui pouvait y vivre de ce qu'ils pourraient faire d'elle. Alors jamais elle n'avait osé se rapprocher puis une sorte de guerre des clans avaient éclatées et Daniella avait préféré se cacher. Elle avait faillit être vus à plusieurs reprise et elle avait eu vraiment très peur mais elle n'avait pas été les aider. Après tout elle ne les connaissaient pas , elle n'allait pas risquer sa vie pour eux , et puis pour quel clan l'auraient elle fait ? Elle était bien cachées et personne ne l'avait alors trouvé. Combien d'heures avait elle passé dans sa cachette les yeux clos , les mains sur ses oreilles ? Elle n'en avait aucune idée. Elle avait encore une part d'humanité dans son petit coeur et entendre les cris , les pleurs et les coups de feux lui rappelait bien trop le début de toutes cette merde . James lui manquait , Mike aussi .. ses amis , son père ... tout son monde lui manquait . Elle aurait aimé pouvoir fumer un peu d'herbe ou avaler un petit cachet cette nuit là pour tout oublier , pour ne plus penser à rien mais cette époque était bien finis et elle était clean depuis bien longtemps ; peu être trop ...

Ce matin là Danny était dans sa maison abandonnée, elle était devant sur le porche , elle avait un brin d'herbe entre les dents . Elle regardait au loin . Son jean était bien trop sale et son tee shirt bien trop troué mais c'était ça sa vie aujourd'hui et puis s’apprêter pour plaire à qui ? Depuis quand n'avait elle pas parlé ? Depuis quand n'avait elle pas entendu le son de sa propre voix ? Elle était seule , tellement seule. Soudain alors que son regard se perdait vers le néant elle vis une biche au loin . Elle était autrefois contre la chasse mais là elle devait se nourrir .. Elle se releva rapidement attrapa son pistolet et son couteau de chasse et partie à travers la forêt sur les traces de l'animal .

Sans vraiment s'en rendre compte elle approchait du ranch mais l'idée de la viande sous sa dent ne pouvait arrêter ses jambes elle avait tellement faim et bien qu'elle se nourrissait les portions qu'elle se permettrait d'avoir n'était vraiment pas suffisante pour elle . Elle continuait à courir à perdre haleine se rapprochant de plus en plus du Ranch sans même le vouloir. Soudain son pied gauche se stoppa alors qu'une douleur envahis son corps et qu'elle tomba lourdement sur le sol dans un hurlement de douleur qu'elle aurait préféré ne pas pousser .

Elle regarda son pied gauche et compris tout de suite .. Un piège à loup ... Elle avait bêtement couru après cette biche et c'était fait attraper comme un loup .. un loup pas très futé. Elle s'en voulu à mort et essaya tant bien que mal d'ouvrir le piège mais la douleur était insoutenable .. Soudain elle entendit un bruit et attrapa son pistolet pour le pointer dans la direction d'une autre arme , tenue elle aussi par une femme . Elle n'était pas en position de quoi que ce soit .. Elle se résolut alors à essayer de ne pas être trop agressive .. - Je ne vous veux aucun mal ... je .. ahhh .. pouvez vous aimer ... sil vous plait ...? Elle se résolut alors à baisser son arme , de toute façon avec une jambes ainsi , sans aide de la part de la femme face à elle , elle aurait bien peu de chance de s'en sortir , les rôdeurs ne devaient pas être bien loin et la faim se ferait bien plus présente sans chasse possible ... Elle avait besoin d'aide et les cartes étaient à présent dans la main de l'inconnue .


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 959
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Sam 26 Mai 2018 - 6:36

Une ombre. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Toujours le regard vide, perdue, refoulant ses désirs, refoulant la haine perpétuelle que son corps dégageait. Elle n’était plus une femme …. Elle était une sorte d’enveloppe qui ne contrôlait plus rien et plus aucune émotion. Les pertes étaient lourdes. Trop lourdes à porter. Les habitants du Ranch n’avaient pas encore fini de nettoyer et de réparer les horreurs dû au passage des groupes ennemis. Le deuil étant trop rapide à faire, personne n’acceptait ce qui s’était passé. Et pourtant, la queue entre les jambes ils devaient se relever tant bien que mal face à ses nouveaux jours sombres. Tellement sombres que plus rien n’avait de sens, plus rien n’avait de goût. Caroline ne ressentait même plus l’odeur du sang séché qu’elle avait gratté à l’intérieur du Ranch et l’odeur de la terre mêlée à l'hémoglobine. Le sang des cadavres mais aussi, le sang des leurs … Megan, Trey, Axel … Ils étaient abattus. Complètement déstabilisés.

Caroline n’avait plus de larme. Toute cette détresse, peine, douleur, angoisse l’avait transformé en une rage folle. Elle s’est retrouvée en soirée, tapant sur les murs de l’infirmerie, faisant valser à travers les pièces chaises, draps et tables … Elle avait crié pour se libérer. Mais cela ne faisait que l’enragée encore plus. Ils étaient encore en plein travaux pour nettoyer le passage des troupes et des morts. Tout leur rappelait cette défaite, les décés et les prises d’otages. Le plus dur étant lorsque vînt la nuit …

La vétérinaire s’est presque retrouvée à prier le soir pour qu’il ne leur arrive rien, transmettant inconsciemment toute sa force à son bien aimé. L’espoir la nourrissait et c’est ce qui la maintenait en vie et debout. Le Ranch devait s’entraider pour aller de l’avant même si ce fut très difficile et lamentable pour des esprits aussi fragiles qu’eux. Mais il le fallait pour respecter la mémoire des défunts et la vie de ceux enlevés et prisonniers.

Chacun survivait à sa manière, Caro n’avait pas connu plus grande douleur même après l’épidémie de Janvier. Ashley était forte malgré l’absence de sa fille soutenue par Jon. Carmen était au fond tout comme Shawna et Elena. Ils s’entraidaient à survivre et à dépasser les évènements qui leur avait couter bien plus qu’une vie.

La sécurité était de mise. Les tours de garde continuaient, les pièges installés. En cette matinée, Caroline prenait son tour bien au sérieux. Elle n’écouta même pas les oiseaux chanter. En fait, elle ne les entendait pas. Elle n’écoutait rien et elle ne voyait rien. Perdre son regard dans la nature pour tuer les restes de rôdeurs perdus durant la bataille était facile mais en réalité elle ne voyait pas la beauté du paysage, de la pluie ou des journées ensoleillée comme celle-ci. La seule chose qu’elle voyait devant c’était une image des morts et de Jeff que lui renvoyait sans cesse son esprit tourmenté.

Soudain, elle entendit un cri. Pas celui d’un rôdeur. Beretta en avant, elle pensait que c’était le fruit de son imagination … encore. Mais des gémissements se firent plus précis. Ce n’était pas des râles. C’était … la vétérinaire remarqua une femme au sol prisonnière d’un piège qui la mettait en joue. Sans réfléchir, elle fit de même avec un regard noir presque inhumain, pinçant les lèvres et surtout, prête à faire feu. Elle avait tant perdue qu’elle pourrait tuer sans s’en rendre compte un être humain. La jeune femme lui parla, elle ne saisissant pas le sens de ses mots son esprit encore prisonnier des derniers évènements. Lèvres tremblantes, doigt sur la gâchette, elle fit directement un lien qui fut logique pour elle « Ferma ta bouche » dit-elle sur un ton qui ne lui ressemblait guère « T’es qui toi ? T’es avec eux saloperie ? » L’inconnue baissa son arme sous la douleur qui irradiait sa jambe « Dis moi qui tu es et d’où tu viens ??! Sinon je te jure que tu ne ressentiras plus aucune douleur dans la seconde qui suit ! »



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 747
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Sam 26 Mai 2018 - 10:18
La femme face à elle n'hésita pas une seconde à pointer son arme sur elle .. Mourir de balle ou mourir dans un piège à loup ? Le choix était vite fait , elle s'était toujours résolue à une chose ... elle ne deviendrait pas un rôdeur ... jamais ... Elle ne dévorerait pas les autres .. Elle ne tuerait pas les innocents .. c'était hors de question .. Alors qu'elle crus son heure arriver la femme lui posa des questions , il était difficile pour Daniella de comprendre tout à fais , la douleur était telle que sa tête lui tournait elle le savait parfaitement sa fin était proche si cette inconnue ne lui venait pas en aide ; ses propres mots étaient un peu perturbé , elle ne savait pas vraiment ce qu'elle disait , les mots tout comme les images étaient floues elle compris un peu ce que lui disait la femme ... Elle ne pouvait pas lui en vouloir ils avaient été attaqués elle l'avait bien vu ou surtout entendus ... Elle finis alors par parler entre deux gémissements de douleurs « Danny .. Je m'appelle Danny .. Non je .. ahh .. je suis avec personne .. je . je suis dans une maison pas loin d'ici ... j'ai juste suivis une biche .. une putain de biche . ahhh putain ça fait mal !! » ...

Elle essayait tant bien que mal de tirer sur le piège mais dès qu'il bouger il s'enfonçait dans sa chair et la souffrance n'en était que plus brutale ... « Me laisse pas crever ici ... j'ai rien fais bordel ... » dis elle en grimaçant . Elle ne voulait pas lui donner un ordre mais elle en pouvait plus .. Elle se laissa tomber sur le sol de douleur , sa tête lui tournait , elle était à deux doigts de tomber dans les vapes mais elle essayait tant bien que mal de continuer à rester éveillée . Elle pensa à James , à Mike , à son frère Peter .. A tout ces gens qu'elle voulait, qu'elle DEVAIT retrouver . Elle savait qu'elle allait les retrouver .. peut être .. un jour .. mais c'était sa force, c'était la seule chose qui la faisait avancer encore un peu.

Elle était dans le squatte avec Mike complètement saoule à jouer au cartes alors qu'ils en manquaient dans le paquet tout en fumant . Elle se voyait l'embrasser lui dire combien elle l'aimait , combien elle l'avait toujours aimé .. puis James , sa gentillesse, leur fuite au début des événements , leur semblant de vie loin de tout , puis sa disparition ... son père .. son visage explosé par cette putain de balle ... et cette femme ... cette femme qui allait peut être la tuer , sa vie était peut être finis aujourd'hui .. Elle la regarda l'air lasse . « Aides moi ... ou achèves moi .. je veux pas devenir un des leurs ... je veux pas bouffer des innocents ... des gamins ... décides toi mais fait le vite .. » Elle la fixa de son regard azur , elle était prête au choix que ferait cette femme , en espérant que son choix serait le bon ...


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 959
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Dim 27 Mai 2018 - 8:46

Arme en avant, elle la tenait en joue alors que la victime à terre gesticulait. Chose à ne pas faire. Car le piège se refermait sur sa chair mais aussi sur ses os. Cela devait être douloureux. A un point que certains perdaient conscience. En l’observant bien, l’inconnue était dans un état déplorable. Rien qu’en regardant ses vêtements et sa peau. Sûrement une ruse de la part de ces salops qui souhaitaient par tous les moyens pénétrer dans le camp, s’assurer que tout se déroulait à merveille et pourquoi pas faire une victime de plus parmi les otages pour les faire souffrir davantage. Une idée qui ne fit que renforcer la colère de la vétérinaire.

Sans un mot et aussi raide qu’un bâton, elle fit le tour de l’étrangère pour lui prendre le flingue abandonné, avec rapidité. D’un coup d’œil, elle ne vit pas davantage d’arme sur la victime. « Tu ne vas pas crever » lui lança-t-elle froidement. Elle s’accroupit face à elle pour jauger son état. Elle avait une envie d’étriper des personnes et surtout eux. Ceux qui leurs avaient tout prix. Elle ne pouvait pas faire confiance à cette femme devant elle, toujours persuadée qu’elle lui cachait quelque chose.

Elle planta alors son regard dans le sien « Par contre tu vas souffrir un moment … ». Caroline réfléchissant aux différentes options, elle en choisissait une pour laquelle elle était contre dès le départ : la libérer. Un mollet dans son état, l’étrangère ne pourrait pas détaler comme un lapin pour s’échapper. Elle détenait son arme, donc aucun risque. Pas la peine d’alerter les autres, pour le moment. Ils étaient tous à cran, même elle. Cela se fera en temps et en heure. Elle devait comprendre qui elle était et où elle vivait « Je vais te délivrer du piège, ça va faire mal, tu ne pourras pas courir. Et puis ensuite, tu me montreras où tu vis » Apparemment elle n’était pas loin d’ici. Bien, alors elle le lui prouvera.

La trentenaire déposa les armes derrière elle, sait-on jamais si l’inconnue voulait se rebiffer. Elle sortit son couteau, pour se préparer à écarter les dents du piège. Et en prévenant d’un simple regard elle y mit toute sa force et sa volonté pour écarter le piège sous la douleur que pouvait exprimer la brune au sol. Cependant ce qu'elle pouvait ressentir sur le moment n'était rien comparé à ce qu'éprouvais la médecin ... Elle dû s’y reprendre à deux fois avant de vraiment l’écarter comme une forcenée. Au bout de quelques minutes, la jambe fut libérée. Elle avait perdu pas mal de sang. Alors Caro déchira un pan de tissu vers le bas de son haut « Ne bouge pas » lui ordonna t-elle afin qu'elle puisse panser sa blessure faisant le tour de son mollet « Maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire ». Bien sûr, la jeune femme étant blessée, la vétérinaire allait l’aider à marcher. Si l’autre le souhaitait.

Elle ne perdit pas de temps cependant à récupérer les armes en gardant fermement la sienne de sa main droite.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 747
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Lun 28 Mai 2018 - 9:52
Daniella pensait mourir à ce moment précis . La femme semblait nerveuse et son regard noir ne disait rien qui vaille mais au moins elle pourrait retrouver son père et elle ne deviendrait pas un de ces putains de rôdeur ! Mais il en fut tout autre quand l'inconnue lui affirma qu'elle n'allait pas mourir. Elle ne faisait confiance à personne mais elle n'avait pas le choix que de laisser faire cette femme. Elle fit le tour et pris son arme Danny la laissa faire après tout c'était normal elle ne la connaissait pas. Elle l'informa alors qu'elle allait souffrir . « Ok .. » murmura simplement la jeune femme en attrapant une branche qu'elle mis entre ses dents ... Elle avait vu faire ça dans des films et ne voulait pas hurler plus encore et alerté d'autres survivants moins charitables ni des morts en marche. Elle lui demanda ensuite ou plutôt lui ordonna qu'une fois sauvée Danny ne devait pas fuir et devait la mener dans sa maison .. Elle ne l'aurait bien sur jamais fais dans d'autres circonstance mais cette femme lui sauvait la vie . Elle lui devait bien ça ; elle fit alors un signe de tête simplement et se prépara à la douleur et la femme ne lui avait pas mentit la douleur était insoutenable elle essayait tant bien que mal de ne pas bouger mordant le bout de bois pour ne pas crier même si des gémissements étaient présents . Comment avait elle fait pour ne pas tomber dans les pomme c'était un mystère ; peut être la survis tout simplement c'était bien plus important que le reste ! Une fois libérée elle relâcha le bois et s'aidant de sa sauveuse montra la direction vers la maison et la sortie de la forêt « Ce n'est pas très loin juste à la sortie de la forêt c'est la première maison .. » elle marcha tant bien que mal la douleur était bien présente et le fond de bouteille qu'elle avait encore chez elle serait de la plus grande aide ! « Merci ! » dis elle enfin à l'inconnue tout en continuant de clopiner jusqu'à la sortie .

Elles n'avaient pas parlés pendant le trajet qui avait durer pas mal de temps ; c'était bien plus cours en courant que en boitillant , heureusement aucun danger ne les avaient surprises une maison pas bien grande mais qui semblait être des plus abandonnée, la serrure avait été fracturé et permettait donc d'entrer sans problème « C'est celle ci » dis elle en s'approchant montant les trois marches aidés par l'inconnue sauveuse . Elle entrèrent toutes les deux . « Tu as rien à craindre ici .. détends toi. » affirma Danny en fermant la porte avec un loquet qu'elle avait installée à son arrivée ici ; ainsi la maison ressemblait à toutes les autres avec sa porte fermée et éviter des visiteurs non désirés . « Tu vois je t'ai pas mentit .»

Elle s'assit sur la chaise s'aidant de la table. La maison n'était pas bien grande il y avait une chambre avec un lit double au pieds du lit un sac à dos , celui de Danny , une cuisine sale une petite table avec deux chaises et un buffet tout contre ces dernières . Danny se pencha et attrapa deux verres et une bouteille à demi vide de whisky « Il restait quelques trucs ici quand je suis arrivée .. Tu veux un verre ? Je me suis dis que je devais le garder pour les grandes occasions » demanda t'elle en remplissant le sien . Elle avait bien besoin d'un remontant après tout ça . Elle avait toujours mal à la jambe mais pouvoir parler avec quelqu'un était un grand réconfort et puis cette personne venait de lui sauver la vie . Elle n'aurait jamais crus cela possible dans ce nouveau monde . Elle attendait la réponse de la femme avec un certain calme.


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 959
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Lun 11 Juin 2018 - 18:52

Toujours aussi tendue, la trentenaire laissa l’étrangère reprendre ses esprits et se relever. Elle n’avait pas le cœur à l’aider ou simplement lui tendre la main. Et puis quoi encore ? Dans son esprit c’était toujours le mal ou une personne mal intentionnée qui se trouvait devant elle. Pourtant, Caro essaya de se prouver le contraire juste en l’observant. Mais l’aigreur et l’amertume qu’il y avait dans son cœur faisait toute la différence. Elle allait la suivre pour comprendre qui elle était. Cette femme n’a pas pu se bloquer la cheville intentionnellement. Ces salops n’ont pas pu avoir ce genre de plan pour mener une habitante du ranch hors de ses terres. C’est donc armé de sa colère que la vétérinaire suivit le geste de l’inconnue avant de lui emboiter le pas.

Après avoir fait une cinquantaine de mètres, Caro eut la délicatesse de prendre l’inconnue pas les reins afin de la maintenir debout. Elle s’épuisait physiquement à faire des petits sauts. De sa main droite, elle tenait fermement le Beretta afin de se tenir prête à toute éventualité. Les remerciements de la blessée ne fit ni chaud ni froid à la vétérinaire. Elle garda le cap direction la maison. Derrière les arbres, elle aperçut une bâtisse à moitié effondrée. Caro était déjà venue ici, il y a longtemps lorsqu’elle était arrivée au Ranch. De revoir cette maison, lui procurait une certaine chaleur au creux de son estomac. Elle repensa à Jeff, à cette expression sur le visage lorsqu’elle lui avait parlé de son expédition ici, alors qu’ils n’étaient pas encore en couple. Au lieu de ressentir le chagrin, la colère de Caro pris de l’ampleur et elle laissa l’étrangère continuer seule alors que son arme était pointé en avant, observant le périmètre pour se rassurer.

L’autre était confiante, presque motivée de lui montrer son monde, là où elle vivait pour faire prendre conscience à la vétérinaire qu’elle n’était pas ce qu’elle pensait être. Caro rentra dans la demeure sur invitation de l'inconnue. Elle était dans un sale état. La brune ne devait pas être ici depuis longtemps. Rien n’a été retapé. Aucune reconstruction juste un semblant de vie pour une seule personne.

Caro fit le tour des pièces, toujours avec ce regard fermé. Pas l’ombre d’une arme dans les coins et les placards. Pas de piège en vue. La vétérinaire baissa son arme et revînt vers l’inconnue alors qu’elle se servait tranquillement un verre. Bizarre pour quelqu’un qui venait de se faire happer la jambe. Elle perdait du sang à travers le tissu et si elle ne voulait pas la perdre, fallait désinfecter « Assieds-toi » dit-elle froidement. Elle déplaça une chaise derrière elle et la poussa légèrement en arrière pour qu’elle puisse s’assoir. Sans demander son reste, Caro posa le pied de l’étrangère sur une autre chaise avant d’enlever le tissu. Elle prit sans réfléchir le verre dans lequel elle lui avait servi le liquide ambré et versa le tout sur la blessure. Sa patiente pouvait gesticuler Caro la maintenait « Tu devrais rester tranquille » était les seuls mots qu’elle pouvait prononcer pour le moment étant concentré par sa manœuvre. Elle prit du nécessaire pour stopper le saignement et lui bander le mollet avant de s’éloigner, observant le travail accomplie. C’est alors qu’elle regarda pour la première fois la jeune femme assise en demande de sociabilité sans arrière pensée. Cette amertume disparut peu à peu laissant place à cette curiosité malsaine. Que foutait-elle ici seule ?

Elle s’approcha alors de la fenêtre pour y apercevoir la végétation dehors et posa ses yeux sur les fleurs qui prenaient vit juste devant les carreaux« Depuis quand vis-tu ici ? »




Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 747
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    Mer 13 Juin 2018 - 10:24
La douleur était présente . Une fois assise sur la chaise ordonnée par l'inconnue elle se servit un verre qu'elle bu d'un trait . La douleur était vraiment difficile même si elle essayait de ne pas le montrait . Puis l'inconnue retira le pantalon de la plaie Danny mis un coup sur la table sous la douleur .. Puis elle attrapa le verre ; allait elle le boire ? Danny eu rapidement la réponse - et la douleur qui allait avec - quand la femme lui renversa le verre sur la plaie « Ah putain !! . » cria la blessée , la douleur était vraiment impressionnante et elle se demandait comment elle n'était pas encore tombée dans les vapes . La brunette lui demanda de rester tranquille « Facile à dire .. ça fais un mal de chien ! . » puis elle lui soigna et banda la jambe . Daniella la regarda et lui répondit d'un ton un peu plus calme « Merci ... T'es médecin ou un truc du genre ? . » ses soins étaient parfaits, on voyait qu'elle savait y faire , sa concentration était bien présente , ses mouvements étaient sur et le résultat était vraiment bien fais . Mais Danny commença à s'inquiéter ; comment allait elle chasser , comment allait elle trouver des vivres ?? Elle allait pas pouvoir bouger pendant quelques temps « Dans combien de temps penses tu que je pourrais bouger correctement et courir à nouveau ? . » lui demanda t'elle l'air soucieuse .

La docteur en chef du moment était près de la fenêtre elle avait l'air songeuse . Elle lui demanda alors depuis combien de temps elle était dans ce endroit . Daniella du réfléchir un peu et surtout penser à James ce qu'elle n'aurait pas du voulu faire , sa gorges se serra et elle pris un nouveau verre de wisky . « [color=#990000][Un mois plus ou moins .. /color]. » Elle regarda son verre le faisant jouer entre ses mains puis elle lui posa une question toute simple « Je t'ai donné mon nom mais toi c'est quoi ? . » certes elle avait dis Danny et pas Daniella mais elle ne donnait son vrai prénom à personne , pas qu'elle le cachait mais elle ne l'aimait pas et voulait pas qu'on l'appelle ainsi donc elle donnait son surtout qui lui passait beaucoup mieux . Elle n'avait rien d'autres à faire qu'attendre tranquillement que la femme lui réponde mais surtout que la douleur passe et ce n'était pas gagné mais qui était ces chiens qui avait mis des pièges à loups dans la forêt ? ?

Elle soupira calmement ; elle allait devoir rester comme ça un moment mais seule c'était loin d'être facile . Pourtant elle n'avait pas vraiment le choix elle devait se rendre à l'évidence elle était blessée . La prochaine fois elle regardera où elle pose les pieds où elle prendra un bâton car ce n'était pas possible d'être blessé dans ce nouveau monde où la survit en deviendrais des plus difficiles !! Elle attendit les réponse de la jeune femme en espérant qu'elle se radoucit un peu mais elle ne la jugea pas , ils avaient tous eu des vies difficile Danny la première et depuis l'apparition des rôdeurs tout le monde avait perdue des proches et chacun le vivait à sa façon.


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ...    
Revenir en haut Aller en bas  
- Promenons nous dans les bois ... -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans le parc ♫ [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: