The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- They can call us whatever they want -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaycee Barnett
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1506
Age IRL : 16
MessageSujet: They can call us whatever they want   Ven 25 Mai 2018 - 16:04
Mars 2018

Accroupie à l’arrière du bateau, là où ils avaient attaché leur annexe, Kaycee cracha dans le lac. La mousse du dentifrice resta en surface et la jeune fille but une gorgée d’eau pour se rincer la bouche. Elle cracha de nouveau. C’était devenu une manie, presque un toc. Depuis qu’ils avaient réussi à s’échapper de la prison où ils avaient été enfermés plusieurs jours, l’adolescente se brossait les dents au moins trois fois par jour. Cela ne lui ôtait pourtant pas le goût dégueulasse qui semblait lui coller à la langue et au palais. Sur le moment pourtant satisfaite, elle se redressa, rinçant sa brosse à dents pour rejoindre le pont.

Dire que les choses avaient changé depuis cette malencontreuse expérience n’était pas un euphémisme. Ils restaient tous secoués. Un peu comme après l’altercation que Roxanne et Kaycee avaient eue avec Morgan l’année précédente. Ces trois types, qui les avaient séquestrés et violentés, leur avaient rappelé qu’ils avaient du soucis à se faire. Et encore une fois, la petite blonde n’avait pas été épargnée…

- Tu attrapes quelque chose ? Elle s’était approchée de sa copine, installée un peu plus loin sur le pont, entourée de quelques cannes à pêche. Elle regarda dans le seau, pour voir deux simili-perches nageotter à l’étroit. Ce n’était pas si mal, même si les deux nouvelles bouches à nourrir – May et Rory s’étaient joints à eux en sortie des enfers – changeaient la donne sur leurs anciennes habitudes.  Elle s’assit à côté d’elle, pour regarder la baie un peu plus loin. Une masse de nuages d’un gris très sombre se dirigeait droit sur eux. On va se prendre la saucée, commenta-t-elle ainsi, connement.

Voilà, où elles en étaient rendues : parler de la pluie et du beau temps. Comme si aborder les vrais sujets leur faisaient trop peur. Kaycee fit une grimace pour elle-même, consciente de ça. Elle ne voulait pas de cette distance avec Roxanne. Avec tous les autres, elle s’en fichait, mais pas Roxanne.

- J’essaie de pas trop ressasser tout ça, mais j’y arrive pas, confia-t-elle ainsi à sa si chère amie. Sans préavis. Faut qu’on trouve le moyen que ça ne se reproduise pas, ajouta-t-elle aussi. Elle affichait un certain aplomb, même si une part d’elle-même n’y croyait pas. Peut-être que leur seule solution était effectivement d’accepter ça ?


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roxanne Lachance
Island Freedom
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/04/2017
Messages : 279
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Mar 29 Mai 2018 - 13:42
Ce serait mentir que d'avouer que l'adolescente se sentait au mieux de sa forme, là où la séquestration qu'avait subi le groupe datait presque d'hier. Cela n'avait pas empêché Roxanne de partir aussitôt à la recherche de vivres et rencontrer - de nouveau - par la même occasion la fameuse grande blonde. Dame bien généreuse qui avait pu lui faire don de quelques denrées complémentaires en plus d'une épaule sur laquelle pleurer. La bouclée l'avait ainsi présenté au groupe comme étant une adulte utile pouvant leur assurer quelques bouchées supplémentaire sans le moindre effort, si ce n'est de la rejoindre à un lieu de rendez-vous. Il n'était pas question de l'amener au bateau, pas encore, et puis, ce n'était de toute façon pas le désir du groupe encore en quête d'émancipation. Côté Roxanne, l'on pouvait dire que le sujet la travaillait, car la jeune tanguait au milieu de la balance, penchant un peu plus du côté de l'Adulte et de tous les bienfaits qu'il pouvait leur apporter.

La pêche restait relativement maigre malgré l'installation des trois cannes aux bords de la Zonade, il fallait s'armer de patience. Adsorbée dans ses songes, elle observait ses lignes molles en silence et se laissa surprendre par l'arrivée de son amie. "Tu m'as fait peur !" Aucun reproche là dedans, elle mettait simplement des mots sur le sursaut qu'elle venait de subir. "Pas grand chose... c'est un peu déprimant." Deux bouches de plus à nourrir, ce n'était pas rien et la bouclée en bonne responsable de poissonnerie ne pouvait s'empêcher de brouiller du noir devant ces deux pseudos perches. Mais, Kaycee était là, juste à côté, alors, pas question de laisser son moral descendre comme ça ! Pointant son museau en l'air, elle esquissa un léger sourire en dévisageant la masse grise qui s'approchait d'elles. "Ouais, ce serait pas plus mal remarque, ça nous fera un bon shampoing ! Et puis, la baisse de luminosité va attirer les poissons et l'eau trouble va les rendre moins craintifs." C'était ça la magie de Kaycee, sa simple présence réveillait l'optimiste de la bouclée à coup sûr !

Aoutch, le voilà, le vilain sujet, si Roxanne l'évitait soigneusement, il y avait bien une raison, celui-là, elle ne pouvait pas l'enjoliver ni même en tirer de bonne conclusion, il était bien trop noir, trop sombre. "Je... Je sais pas Kaycee, on peut pas vraiment éviter ça je crois... qu'on le veuille ou non, les dangers comme eux auront toujours le dessus sur nous. Il fallait se rendre à l'évidence, en un contre un, ils ne pouvaient pas tenir tête à un adulte bien portant physiquement, c'était impossible. "Sauf si on les prend par surprise, mais ça... c'est pas toujours évident." Restait encore la possibilité de mieux s'entourer, de pourquoi pas se joindre à d'autres adultes pour mieux s'en protéger, comme la bande d'April. "On... on devrait peut-être..." C'était délicat comme proposition, l'adolescente s'en détourna vers le rivage dans un fin soupir, comme honteuse rien qu'à l'idée. "Peut-être mieux s'entourer...  nan ?"


we mature with the damage
not with the years....


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kaycee Barnett
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1506
Age IRL : 16
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Mer 30 Mai 2018 - 14:04
Kaycee avait affiché un léger sourire à la remarque de sa copine sur le shampoing. Depuis qu’ils vivaient sur ce bateau, leur hygiène s’était drôlement améliorée. L’époque où les filles ne se lavaient qu’une fois de temps en temps, quand elles trouvaient un réservoir d’eau suffisant était révolu. Maintenant, la petite blonde se faisait une toilette rapide chaque soir, et comme elle se barbouillait quand même moins souvent de sang, elle sentait vachement moins la mort ! Une belle amélioration. L’eau du lac restait toutefois encore trop froide pour qu’elles se lavent les cheveux trop souvent…

Roxanne se montra ensuite sceptique sur leurs chances de réussir à échapper à ces attaques dont elles avaient été victimes. Sincèrement, sa copine était aussi à cours d’idées. Elle savait que la terre était peuplée de gens dégénérés ! Tomber dans leur filet n’était qu’une question de circonstances.

- Je sais, souffla-t-elle en étirant les lèvres dans une moue désabusée. La bouclée regorgeait généralement d’idées, une part d’elle-même avait espéré qu’elle proposerait un truc loufoque auquel elle pourrait s’accrocher. Elle tourna son visage vers la brune quand elle proposa de mieux s’entourer. Être plus nombreux, tu veux dire ? Elle ne laissa pourtant pas la jeune fille répondre à cette question et enchaina. Tu sais, j’ai vu ce que pouvait faire les plus gros groupes, et ouais peut-être qu’on va moins facilement s’en prendre à toi, mais la menace finit par venir de l’intérieur dans ce cas… puis bon… c’est pas vraiment comme si on croisait beaucoup de gens comme nous. Des jeunes quoi. Encore qu’ils avaient tout récemment grossi leur rang. Puis pour la bouffe, c’est déjà galère… Elle soupira.

Elle n’avait pas compris la subtilité de la proposition de son amie. Pour tout dire, l’adolescente n’envisageait pas encore une seconde de pouvoir s’allier avec des adultes. Au contraire, cette dernière expérience ne la rendait que plus méfiante envers ces derniers. Après tout, elle n’avait jamais eu de telles expériences avec un jeune ! Puis cela n’affectait en rien sa conviction que les adultes les prenaient simplement pour des idiots incapables. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’ils parvenaient sans mal à en berner certains pour les piller.

- Sinon faudrait peut-être être plus armé. Enfin avoir moins peur de se défendre. Pour vraiment intimider. C’est clair que notre allure, c’est notre atout - surtout quand ils s’en prenaient à des étrangers - comme notre fardeau. Parce que ouais, on fait pas super peur… Elle pinça de nouveau les lèvres.


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roxanne Lachance
Island Freedom
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/04/2017
Messages : 279
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Sam 2 Juin 2018 - 13:28
Sa copine était consciente de la situation, un sacré bon point en soi, de là à ce qu'elle comprenne où la bouclée voulait en venir, ce n'était pas encore gagné. Lentement, elle se passa une main sur sa frimousse dans un léger soupir à peine audible, trouver le bon chemin pour amener Kaycee à en tirer les bonnes conclusions lui semblait alors d'une difficulté colossale, tant elle avait honte de ses propres conclusions. Accepter l'aide des adultes revenait à trahir la propre mentalité du groupe, elle en était malheureusement bien consciente mais restait intimement convaincue que c'était la meilleure chose à faire.

Prise de court, la blonde enchaînait sans vraiment lui laisser le temps de rebondir, aussi, l'adolescente se tût et la laissa continuer son analyse jusqu'au bout, enfin, jusqu'à ce que le sujet des armes s'invite dans la discussion et là dessus, son amie marquait un point. "Je suis d'accord, et ça pourrait éviter que Lucy et toi fonciez en première ligne pour faire votre numéro de comédienne." Cette ruse était pourtant efficace, elle savait détendre leurs prochaines victimes et ainsi baisser leurs gardes pour mieux les dépouiller derrière. "Je supporte plus de vous voir prendre tous les risques comme ça... vraiment..." Perdre Kaycee revenait à lui couper les jambes, et cette simple pensée prenait de l'ampleur à mesure que les mois passaient. "C'est dangereux et y a de plus en plus de malade dehors, imagine un jour on tombe sur des cannibales, ces gens là ils vous tuent dès qu'ils vous repèrent, le scénario des gamines perdues et affamées ne tiendra pas une seule seconde..." La faim pouvait pousser bien des instables à franchir le pas, c'était le cas dans quelques films que la bouclée avait pu regarder par le passé et malheureusement, toutes ces histoires lui servaient maintenant de référence.

"Kaycee..." Lentement, elle déposa sa canne contre le rebord du bateau et posa sa main sur le genou de son amie avant de chercher son regard, cherchant à donner plus de poids à ses prochains mots. "Notre mode de vie... Il peut nous tuer." Il suffisait également de retomber sur un Kareem ou une autre de leur précédente victime pour dire adieu à la vie. "On arrive à surprendre les gens, mais eux aussi, ils le peuvent, et notre nombre ne pourra pas combler d'éventuelle perte... Et la bouffe, ouais, parlons s'en, on ne sait pas chasser, on ne sait pas tenir un potager, on sait juste pêcher et dépouiller les autres..." Et il y avait des journées où la pêche n'était pas bien bonne, avouons le. "Des... des adultes... ça peut nous offrir une protection supplémentaire et ça peut.. nous éloigner du danger." Elle allait rebondir sur les informations d'April, ce fameux camp qui promettait de les traiter en adulte mais préféra se taire pour que son amie puisse digérer cette toute nouvelle idée.


we mature with the damage
not with the years....


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kaycee Barnett
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1506
Age IRL : 16
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Mer 6 Juin 2018 - 17:19
Kaycee fit une petite moue. Roxanne avait raison, elle le savait. La manière dont il leur arrivait de s’exposer pour piller des gens était dangereuse. Inutilement ? Elle ne le pensait pas pourtant. Ils n’étaient certes pas à l’abri d’un vrai pépin, mais c’était leur lot quotidien. Qu’importait ce qu’ils pouvaient bien faire, la survie en elle-même était dangereuse. Parce que le monde était devenu fou. L’adolescente posa une seconde ses yeux clairs sur la main de sa copine sur son genou avant de les reporter sur cette dernière.

- Je sais qu’on n’est pas passé loin l’autre fois. Mais je n’veux pas vivre recluse pour autant. C’était bien ce qu’elle avait reproché à ses parents : de l’enfermer, sensément pour sa sécurité, mais en l’empêchant par la même occasion de vivre ! Elle haussa les épaules. Il n’y avait pas d’animosité dans sa voix. Après ce qu’elles avaient vécu quelques jours plus tôt, elle comprenait que Roxanne puisse douter de leurs choix. Qu’importe ce qu’on peut faire, notre mode de vie n’y change pas grand-chose. L’année dernière, la rouquine a pas attendu qu’on l’agresse pour nous tomber dessus.

Elle afficha un visage navré. Cette rencontre avait été un premier déclencheur pour que la petite blonde cherche à revoir ses parents. Mais les évènements ne s’y étaient jamais vraiment prêtés, le lycée avait été décimé entre temps… La bouclée souleva alors le problème de la nourriture et sur ce point, elle marqua clairement un point. Le regard de Kaycee alla machinalement vers le sceau posé à ses côtés. Elle se tut un instant, repensant à Wade ou son père qui quittaient parfois Garfield pour aller chasser. Mais elle n’était pas encore prête à capituler. Elle soupira.

- On a tenu jusqu’ici, Rox’. On s’en est pas si mal sortis, et j’aime notre vie. Pas ce truc avec ces types, mais ce qu’on a construit toutes les deux. Bien sûr, Lee, Lucy et les autres comptaient aussi, mais ils étaient arrivés après. Notre indépendance, elle est tellement précieuse. Elle chercha l’approbation de son amie du regard. Elle voulait tellement lui faire comprendre son point de vue. On ne va pas mourir, ajouta-t-elle avec une assurance naïve. On se protège l’une l’autre, ajouta-t-elle comme si c’était vraiment suffisant. Puis elle pinça les lèvres, en hésitant avant de suggérer : ma mère était médecin, peut-être que ça serait rassurant de trouver leur planque… si un jour on en a vraiment besoin…

Elle n’envisageait pas encore de retourner vivre auprès de Kendale et Emerson. Le traumatisme du lycée était encore bien trop frais dans sa tête. Mais au fond d’elle, et depuis plusieurs mois déjà, elle rêvait de revoir un jour sa mère et son père. De les serrer dans ses bras et de les savoir simplement là.


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roxanne Lachance
Island Freedom
Graphiste qui déchire
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/04/2017
Messages : 279
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Jeu 28 Juin 2018 - 13:27
Aaaah la fameuse rouquine. Kaycee avait raison de la citer, cette garce ne s'était pas gênée pour brandir son arme vers elles, et comment lui en vouloir ? Les adolescents jouaient au même jeu à chaque fois qu'ils croisaient des anciens. Un point partout, balle au centre, ou presque, cet aspect de protection que pouvait leur apporter un cocon d'adultes restait un point que la bouclée n'était pas encore prête d'oublier.

Ce qu'elles avaient construit toutes les deux ? L'ancienne scout leva son regard vers l'horizon comme pour y cacher le fier sourire qui s'étalait sur ses lèvres. Il y avait bien quelque chose entre ces deux là, une union forte qui pouvait résister à toutes les épreuves que la survie leur imposait. Non pas que le reste de la troupe lui était indifférent, simplement les autres adolescents l'atteignaient à un tout autre degré. Le constater et en admirer par la même occasion la réciprocité sut agrandir son sourire déjà présent. "Oui, c'est quand même chouette ce qu'on partage, je voudrais pas que ça s'arrête." Quelques rougeurs s'invitèrent sur son minois mais elle sut rebondir aussitôt : "Après, on peut aussi conserver cette indépendance tu sais, la blonde m'a parlé de son camp et elle m'a assuré qu'on serait traité comme les autres, sur le même pied d'égalité." Malheureusement, elle n'avait aucun moyen de vérifier ces paroles si ce n'est en se jetant dans la gueule du loup. "Ce serait rassurant, oui, de même pour le camp de la blonde, si on peut savoir où il se trouve... en cas de pépin, on pourrait être bien contentes de les trouver." Cela pouvait être un bon compromis, ils n'iront pas se mêler aux groupes d'adultes mais garderaient un point de chute en cas de débordement, un juste milieu en somme.

Elle retira enfin la main qui trônait sur le genou de son amie et récupéra sa canne pour relancer habillement son hameçon plus loin. "Foutu courant..." Il fallait que ça morde, là où le problème constant du groupe restait la nourriture, surtout avec ces nouvelles bouches à nourrir : il fallait presque doubler le rendement.

"Sinon, ça te dirais qu'on se fasse une petite sortie en duo bientôt ? Ça fait longtemps..." Les adolescents sortaient généralement en groupe, rare étaient les sorties en petits nombre, un mal pour un bien. "M'puis Lee m'énerve avec son attitude de branleur. Quant à Lucy, faut sans cesse surveiller son derrière, pour Rory et May... j'sais pas, je dirais que j'ai pas encore totalement confiance en eux pour le moment." Confier sa vie à autrui restait toujours une tâche difficile pour la bouclée, surtout avec les nouvelles têtes.


we mature with the damage
not with the years....


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kaycee Barnett
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1506
Age IRL : 16
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   Mar 10 Juil 2018 - 14:47
Les filles étaient complices et Kaycee sourit à sa copine. Dans ce nouveau monde, elles partageaient ensemble quelque chose de totalement nouveau pour elles. C’était plus fort que l’amitié qu’elles avaient pu connaitre jusqu’ici. Il y avait cette dépendance vis-à-vis de l’autre en plus… L’adolescente acquiesça.

- Oui dans un second temps, on pourra creuser de ce côté-là aussi… Celui du camp de sa blonde. Si elles ne trouvaient pas ce qu’elles cherchaient en suivant les traces de Kendale et Emerson. Kaycee le concédait facilement, car rien de ceci n’était encore vraiment concret. Cela ne l’engageait en rien et si elle pouvait rassurer Roxanne dans un hochement de tête, elle le faisait.

Les filles échangèrent ensuite sur une potentielle sortie qu’elles pourraient faire toutes les deux et la plus jeune accueillit la proposition dans un acquiescement. Elles évoquèrent où elles pourraient bien aller, et ce qu’elles pourraient faire. La blonde rigola en entendant sa copine confesser son opinion sur leurs compagnons.

- C’est pas un mauvais bougre, dit-elle pour essayer de défendre leur camarade de route depuis maintenant quatre ou cinq mois. Pour tout dire, elle avait appris à davantage le connaitre et l’appréciait même de plus en plus. Si bien qu’elle avait pris une décision définitive : elle allait lui parler ! Très bientôt ! Les deux copines continuèrent leur causette, qui ne cessa que lorsque la bouclée attrapa une nouvelle prise.

***

Avril 2018

- Hum Lee ?... La jeune fille jeta un coup d’œil dans l’escalier qui montait vers le pont supérieur. Là où se trouvaient tous les autres. Le garçon se retourna vers elle. Je peux te parler rapidement ? Elle se triturait les mains un peu nerveuse et vint s’asseoir sur le lit que le garçon partageait avec sa sœur. Elle avait la pression. Parce que ce qu’elle s’apprêtait à lui demander était plutôt incongru, mais aussi parce que n’importe qui pouvait débarquer à tout moment. Elle inspira fortement, prenant son courage à deux mains. Tu sais avec ce qui s’est passé quand on était enfermé par ces types, j’me suis dit… Je me suis dit que voulais pas perdre ma virginité comme ça…

***

Ils l’avaient fait. Quand les lèvres du garçon était venu épouser maladroitement les siennes, la petite blonde s’était d’abord sentie ultra gênée avant de se sentir plus à l’aise. Pourtant ça ne s’était pas exactement passé comme elle l’attendait. Ils étaient maladroits. Inexpérimentés. S’ils devaient être parfaitement honnêtes, cette tentative ne devrait même probablement pas être complètement homologuée. Un échec certain, qui les avaient plongés chacun quelques jours encore plus dans l’embarras. Alors ils avaient retenté leur chance une seconde fois. Sans préméditation cette fois, quand l’occasion se présenta.

- On le refait, avait affirmé la jeune fille en se plantant devant le garçon, dans l'intimité de sa cabine. On peut pas en rester là.

Et ce nouvel essai s’était révélé un peu meilleur. Toujours bizarre, pas forcément génial, mais concluant tout de même. Elle pouvait l’affirmer : elle avait fait l’amour avec un mec ! Bon sang, depuis le temps qu'elle le fantasmait ! La gamine remonta de la cabine, innocemment, les joues empourprées et le cœur battant. Était-elle différente maintenant ? Pas vraiment…


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: They can call us whatever they want   
Revenir en haut Aller en bas  
- They can call us whatever they want -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Call me doc (Kaitlyn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: