The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Partagez
- Friend like me -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Friend like me   Friend like me EmptyJeu 24 Mai 2018 - 11:22
24 / 05 / 2018


Encore une fois, Savannah avait donné rendez-vous à Elias pour aller boire un verre, discuter de tout et de rien, refaire le monde, et surtout se poser la question "quelle est leur place ici ?" Savannah savait qu'elle servait pour le labo avec ses connaissances en entomologie, en environnement, en flore, mais à part servir pour le boulot du labo, elle n'était guère serviable au sein du camp en lui-même. Certes pas mal de gens appréciaient la métisse, elle leur rendait bien, mais elle ne pouvait s'empêcher de les juger tous, se sentant bien supérieure à eux. Mais il n'y avait qu'avec Elias qu'elle se sentait vraiment à l'aise. Allez savoir pourquoi, la New Yorkaise n'en avait elle-même aucune idée. C'avait parut comme une évidence qu'elle s'entendrait bien avec lui. Et qu'elle n'aurait peut-être pas à le juger, à le prendre de haut, à jouer aux hypocrites avec lui. Le polynésien était une personne franche, transparente, il était le genre de personne que la demoiselle de bonne famille aimait bien, extrême et sans limites. C'avait le don de la fasciner.

Patientant donc chez elle l'arrivée de l'aide-soignant, elle relisait des notes qu'elle avait prise au cours de sa journée de boulot et soupirait en se penchant sur la table basse pour reprendre ses écrits et raturer d'autres. C'était brouillon mais tant pis, cela l'aiderait à avancer, récemment elle s'était aperçue que certaines larves mouraient bien avant leurs changement en mouche, avant elle n'y avait guère fait attention, mais elle devait encore voir où cela se produisait le plus, ses recherches avançaient, doucement mais sûrement et tant qu'elle n'aurait pas répondu aux maintes questions qu'elle se posait elle-même, elle n'irait pas voir Davis. Pas avant d'avoir tout ce dont elle l'avait besoin pour pouvoir parer à ses questions et son ton je m'en foutiste qui lui était fort exaspérant, et pourtant la trentenaire admirait ce type.
Savannah attendait toujours, avant de voir sa montre indiquer l'heure d'arriver de son ami, elle alla chercher des bières et les déposa sur la table avant d'ouvrir sa porte légèrement. Le basané savait qu'il aurait juste à entrer et la rejoindre dans le salon; Elle lui faisait confiance. D'ailleurs il ne tarda pas et le visage de l'entomologiste en le voyant s'illumina et elle vint vers lui pour lui offrir une accolade amicale. "Elias ! Pile à l'heure ! Entre et mets toi à l'aise, tu connais la maison." Elle lui sourit et referma la porte avant de le suivre dans le salon et lui indiquer par habitude, d'un geste de la main, le canapé ou le fauteuil. Elle pris ensuite place en face de lui et repris la parole : "Alors quoi de neuf !?"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptyVen 25 Mai 2018 - 15:37
Ça faisait plusieurs jours, voir carrément plusieurs semaines que la bonne humeur d'Elias s'était peu à peu échappée. Doucement, petit à petit, l'homme des Îles s'était de nouveau renfermé dans ses trop sombres pensées. Il songeait à avant, il songeait à sa présence ici. Il se rappelait la manière dont il avait été amené. Kidnappé.
Et Elias n'était pas une pauvre victime de merde, ça non ! Il détestait cet endroit, il le savait depuis le début. Il était seulement parvenu, au bout de trois longs mois, à accepter son sort et à s'ouvrir aux  autres. Mais il devait se rendre à l'évidence : non, ce n'était pas pour lui.

Son meilleur pote Stanley était devenu leader. Aaron avait disparu. Clayton avait d'autres chats à fouetter, et pour ce qui était de Sasha... Oh, Elias l'aimait beaucoup. Beaucoup beaucoup, beaucoup. Peut-être bien plus que ce qu'il admettait. Et ça le faisait chier d'avoir autant de tendresse pour une créature si fragile. La tendresse, c'était la faiblesse. Et il n'était pas.un.putain.de.faible, et faisait l'effort, chaque jour, de lui faire comprendre, à Sasha.

Bref, dans tout ça, il y avait au moins un point positif : Savannah. Il commençait à bien la connaître, Savannah, dans tous les sens du terme. Elle le faisait pas chier, c'était un bon coup, et il avait pas besoin de faire d'effort avec elle. Les deux se côtoyaient régulièrement, que ce soit pour se bourrer la gueule, pour tirer leur coup ou juste pour bavarder comme deux ados, et ça lui faisait du bien.

C'était un jour Savannah. Il allait pouvoir évacuer un bon coup toute la pression qui s'accumulait et qui faisait ployer de plus en plus ses épaules. Il allait pouvoir lui parler. Il lui faisait confiance. Il savait qu'il pouvait, sans savoir pourquoi.

Il s'engouffra chez elle d'un pas presque traînant, qu'on ne lui connaissait pas.

- Salut poulette !

Son étreinte se fit sincère et chaleureuse. Il huma un grand coup son parfum, heureux de la voir.
S'ouvrant une bière, il se laissa tomber sur le canapé tel un pacha épuisé et manqua de la terminer en une gorgée.
Après ça seulement, il tourna ses prunelles mordorées vers la jolie métisse en se redressant partiellement, appuyé sur un coude.

- Quoi de neuf …

Faisant mine de réfléchir dans une petite grimace de réflexion, il leva le nez vers le plafond et laissa quelques secondes s'envoler.

- J'veux me barrer d'ici.

Il balançait ça comme une bombe, mais Savannah connaissait la chanson. Il lui servait à chaque fois qu'ils se voyaient, parfois en plaisantant, parfois en étant tout à fait sérieux, d'autres fois en étant fou de rage, et même une fois, en larmes. C'était bien connu : Elias était un grand émotif, à la limite du surjeu.  

Sa main vint frotter son visage. Il considéra sa bière un instant avant de darder ses yeux sur la jeune femme.

- J'étouffe de plus en plus. J'trouve pas ma place. J'm'en bas la race de soigner les gens et de recoudre des plaies. J'ai oublié de vivre en étant ici.

Oui, il pensait sa place dehors, loin de la civilisation. Alors certains le traitaient de sauvage, d'ermite, d'animal … Et ils avaient sûrement raison. Elias avait l'impression de tourner tel un lion en cage, sur cette Île pourrie. Et il sentait chaque jour la tension gronder un peu plus fort au fond de lui. Il s'était tenu relativement sage jusqu'à présent. Mais s'il ne partait pas, il allait finir par montrer les crocs.  

- J'sais pas comment je faisais avant l'épidémie pour vivre comme ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptyVen 25 Mai 2018 - 22:46
Son ami était là, installé et avait déjà une bière à la main. C'était du Elias. Elle l'aimait bien ce petit con. Le laissant s'affaler dans le canapé, elle s'était mise en tailleur sur le fauteuil d'en face, s'était penchée pour saisir à son tour une bière qu'elle avait ouverte. Et était ainsi fin prête à l'écouter. Ce dernier ne se fit pas prier pour lui répondre, ça non, il lui annonça de but en blanc et pour la énième fois qu'il désirait s'en aller d'ici. Savannah pouvait le comprendre, entendre son mal-être. Elle aussi ne parvenait pas toujours à trouver sa place, elle aussi ne connaissait que peu les gens d'ici. Elle aussi se demandait à quoi bon rester si l'on ne sert qu'à une chose. Et pourtant... Pourtant elle n'avait pas le courage de franchir la barrière qui la séparait du monde extérieur, elle ne voulait pas y aller seule, et puis, elle était aussi bien trop accro à son boulot au labo.

L'écoutant elle ne put s'empêcher de lui adresser un sourire compatissant. Elle bu une gorgée de sa boisson, et renoua ses tresses pour les maintenir en arrière afin de ne pas être sans cesse gênée par ces dernières tombant sur son visage. "Je sais... Et c'est pas simple je le sais aussi. Mais tu crois que c'est en rabâchant sans cesse la même chose que tu arriveras à y voir plus clair ?" Elle avait arqué un sourcil à sa question, appuyant le fait que lorsqu'il était dans cet état, bien souvent il broyait du noir et bien souvent elle finissait par le prendre dans ses bras en lui promettant de l'aider à trouver une solution. Mais d'un côté si Elias partait elle se retrouverait seule avec les autres. Alors elle restait aussi partagée entre l'envie de l'aider et le besoin de le garder. Avec lui au moins elle ne mentait pas. "Peut-être qu'avant tu te sentais moins emprisonné. Peut-être qu'avant ton boulot était satisfaisant humainement mais aujourd'hui il ne l'est pas." Elle restait sérieuse, patiente, attentive à l'homme.

Puis elle reprit la parole après une nouvelle gorgée. "Elias, et si tu essayait de ne plus soigner des gens durant un temps, prend une pause, essaye de voir autre chose . Ca t'aidera peut-être à voir autrement, à moins étouffer." Savannah essayait de le résonner un peu, mais elle savait que comme d'habitude il n'en ferait qu'à sa tête. Elle savait que la personne qu'il pourrait écouter au mieux était la petite Sacha. Elle avait vu comme il courait après sa collègue, c'était amusant à voir d'ailleurs. Et peut-être qu'un jour Savannah parlerait d'Elias à Sacha, connaître son point de vue sur le polynésien. Ce serait bien qu'elle le sache avant que son ami ne décide de s'en aller vraiment.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptySam 26 Mai 2018 - 20:38
Il haussa les épaules.

- Ouais, je le crois, lâcha-t-il avec mauvaise foi.

Elle avait raison, il le savait, et elle savait qu'il savait. Mais il ne l'admettrait pas. Il râlerait jusqu'à ce que sa situation se décoince, un point c'est tout.
Il termina sa bière et se laissa retomber sur le dos, presque gracieusement. Toujours à l'écoute de Savannah.

- Nan, ça a toujours été une métier de merde. Mais … j'sais pas. Le fait d'avoir vécu dehors … ça m'a fait voir les choses autrement. J'ai l'impression de me sentir vivre seulement quand je suis contraint de survivre. Ici, j'me sens mort.

Des souvenirs pré-apocalypse lui revinrent. Il se rappelait ces attentes interminables le temps que tel ou telle personne âgée termine sa bouche, pour reprendre une autre cuillère de purée trop froide. Il se souvenait de ces prises de tête stupides parce qu'un autre refusait catégoriquement de retirer son bavoir, ou de cette fois où, au milieu de la nuit en plein hiver – lui qui été déjà un grand frileux!-, il avait dû partir, en plein cœur de la ville, à la recherche d'un fugueur. La grande éclate.

À la suggestion de Savannah, il roula sur lui-même pour finir sur le ventre. Gardant un instant son visage fourré dans le coussin, il grommela un peu, et finit par sortir sa tête avant de mourir étouffé.

- Et pour faire quoi ? Retaper des maisons ? Faire la cuisine ?

Il soupira.. Ou plutôt, il grogna un peu, passant une main sur sa gueule de détraqué. Comment réussir à expliquer son ressenti lorsque lui-même était incapable de comprendre ?

- Merde, conclut-il en haussant les épaules.

Dans un élan digne d'un félin, il se réinstalla sur ses fesses et toisa Savannah des pieds à la tête. Il lui sourit, lia ses doigts sur ses genoux, d'un air presque calme.

- Je partirai. Dans tous les cas, j'vais partir. Bientôt. Sinon j'vais finir par me foutre une balle.

Quand avait-il pris cette décision ? À l'instant même. Et il se trouvait bête de ne pas ya voir pensé plus tôt. Rien que de le dire, ça lui faisait un bien fou ! Dans ses prunelles, une nouvelle lueur s'était allumée. Il était sûr de son coup. Il en avait oublié les quelques fois où il avait tenté de s'échapper, les premières semaines, qui s'étaient terminées par des sales réglements de compte.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptyDim 27 Mai 2018 - 22:06
Quand Elias était là et avait cette sale tronche du "tout va à l'envers" Savannah savait qu'elle en aurait pour plusieurs heures à lui faire cracher le morceau, ses réelles intentions, hormis le fait qu'il veuille partir d'ici. Ca c'était un de ses refrains préféré, la métisse y était habituée depuis un long moment. Parfois même après une coucherie, il remettait le sujet sur la table. Et pourtant l'entomologiste ne se lassait pas de l'entendre rabâcher la même chose, sans cesse. Il avait un côté amusant, attachant d'ailleurs. Un peu comme un petit vieux qui perd la boule et qui répète à tout bout de champ les mêmes phrases. Et bien pour Elias il en allait de même. Et c'était amusant.

Tout en l'observant gigoter comme un môme, l'ancienne membre du F.B.I souriait doucement en coin. Le polynésien avait pourtant huit ans de plus qu'elle mais il avait parfois cette attitude de gosse, d'ado en crise, répugnant ce monde dans lequel il vit. Savannah avait parfois la posture de cette mère ou de conscience à la Jiminy Criquet envers l'homme. Et là encore, devrait-elle encore essayer de le raisonner, tout en lui disant qu'elle le comprenait. Car oui, elle le comprenait, et elle était prête à l'aider s'il le fallait.
Elias répondit à sa question, ou du moins à sa réflexion par des questions qu'il lâcha comme si tout cela ne mènerait à rien. "prends pas cet air condescendant, et pas avec moi. Ni cette façon de parler. Je te dis ça parce qu'à force en effet de toujours faire la même chose, ça peut être lassant. Mais trouve un truc qui te plaît l'espace d'un moment. J'en sais rien... Papillonne un peu." Savannah lui suggérait d'aider à droite à gauche sans se fixer réellement de poste, peut-être que cela lui permettrait-il de patienter encore un peu afin de préparer un départ qui tienne comme du béton. Car en souvenir de sa dernière tentative ç'avait été un parfait échec.

Le voyant se retourner elle posa un regard plus sérieux sur lui et soupira avant de se lever et poser sa bière sur la table basse au passage et venir s'installer sur lui. Elle et l'homme se connaissait suffisamment pour savoir qu'en cet instant il n'y avait pas de sous-entendu. Elle le fixa longuement avant de se pencher vers lui. "Hé crétin ! Je t'interdis de te foutre une balle. Comment elle va le prendre Sasha ? Elle va croire que t'es un lâche alors que t'en es pas un. " Elle lui avait parlé un peu sèchement mais avait le regard doux, elle avait le regard d'une amie qui s'inquiétait pour lui. Elle savait aussi, qu'utiliser Sacha en argument n'était pas terrible, mais Savannah pouvait être une petite peste quand elle s'y mettait et là elle voulait faire réfléchir son ami. "Ne prends pas de décision trop hâtive.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptyLun 28 Mai 2018 - 13:05
Il avait lâché un 'pff' presque méprisant lorsque Savannah lui avait intimé de lui parler sur un meilleur ton. Ça aussi, ça le foutait en l'air, de s'aplatir comme ça devant un pair, et de trouver ça presque normal. Quand il songeait à ce qu'il avait fait pour survivre, quand il se revoyait foutre une balle au centre du front de son frère alors même qu'il allait très bien, et quand il se voyait maintenant, à geindre comme un gamin sur un canapé et face à une femme … il avait presque honte de lui.
Elle lui suggéra de faire autre chose, de toucher un peu à tout. Comment lui faire comprendre qu'il n'en avait pas envie ? Il avait l'impression de brasser de l'air, que tout ce qu'il faisait ici n'avait pas vraiment d'importance. Dehors, au moins, il savait que chaque action était décisive. Et c'était ce jeu de roulette russe qui lui plaisait. Il aimait ne pas être maître de son destin.

Quand Savannah vint s'asseoir sur lui, il leva un bras et lui attrapa doucement l'une de ses tresses, qu'il fit rouler distraitement entre ses doigts, regard dans le vague, à peine touché par ses mots.
Il haussa une épaule.

- J'm'en bas les couilles de Sacha et de ce qu'elle peut bien penser de moi.

Elle lui conseilla de ne pas prendre de décision trop hâtive.
Il darda ses prunelles sur elle et lâcha sa tresse pour venir poser sa main sur sa cuisse. L'air presque solennel.

- Viens avec moi.

Il se redressa un peu, la forçant à reculer.

- On se casse tous les deux. J'connais, dehors. J'connais mieux qu'ici. T'as qu'à venir avec moi. T'es capable. Ouais. T'en es capable. Et tu comprendras ce que je ressens.

Un sourire emballé se dessina sur ses lèvres. Il était sincère. Mais était-ce une bonne idée ? Est-ce que Savannah apprécierait autant l'homme des Îles si elle connaissait son histoire et ses actions ? Est-ce qu'elle lui ferait confiance ?

- A deux on a plus de chances de réussir, surtout qu'on te fait confiance ! Personne ne pourra se douter de quoique ce soit !

Il lui fit une moue de chien battu. Dans sa tête, tout ça semblait fantastique et tout à fait réalisable.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me EmptyMar 29 Mai 2018 - 0:35
Savannah tentait du mieux qu'elle le pouvait, en douceur, avec humanité de raisonner Elias. Mais ce dernier était bien trop borné pour entendre chacune de ses propositions, et son argument mettant en avant la jeune femme pour qui Elias courait, ne fit aucun effet. Il avait l'air sincère en disant cela, presque résigné à l'idée que la petite rousse ne fasse vraiment pas attention à lui et se fiche de son avenir. Elle soupira légèrement et regarda l'homme faire, jouer avec ses cheveux de cette façon distraite, alors qu'elle voyait bien qu'il ne cessait de cogiter. Le polynésien était facile à lire.

Restant silencieuse, sachant qu'il ne valait mieux pas insister sur le fait que partir ainsi, bille en tête était une mauvaise, idée, elle laissa un blanc léger, s'installer entre eux, puis son invité repris, lâchant sa tresse, posant sa main sur sa cuisse. La métisse croisa son regard et arqua un sourcil, cet air si sérieux, si solennel ne lui disait rien qui vaille, et étrangement, tout en reculant elle ne fut pas déçue mais surprise de ses mots. Partir, qu'elle aille avec lui. Non ! Savannah avait beau avoir l'air d'être une femme forte, têtue, courageuse mais en vérité elle avait peur d'aller au dehors du camp. On lui avait proposé maintes sorties, mais jamais elle n'était parvenue à franchir la sécurité que lui donnait le camp. Alors en baissant les yeux elle se pinça les lèvres, honteuse. "J'ai peur de sortir... Elias tu le sais bien qu'avant je ne sortais quasiment pas du labo." La petite américaine marqua une pause, et chercha doucement le regard de son ami. Le trouvant elle ne put esquisser un sourire, elle se sentait lâche de refuser ainsi sa demande, pourtant, elle aimerait connaître ce monde extérieur. "Je ne sais pas me battre. Je ne serai qu'un poids pour toi." Doucement elle vint poser sa main sur sa joue et lui adresser un faible sourire désolé. Elle s'en voulait, elle se disait qu'elle l'abandonnait et pourtant elle était prête à l'aider si s'échapper d'ici le faisait se sentir mieux, se sentir libre et vivant. Elle, elle était bien trop craintive au final, elle se confortait dans son boulot au labo, dans le fait de se sentir bien plus supérieur envers quasiment tout le monde dans ce lieu, mais c'était aussi pour masquer le fait qu'elle ne savait rien faire d'autre que travailler, et être la bonne pote qu'on invite à faire la fête.

"Elias, tu le sais, je ferai tout pour t'aider à sortir d'ici. Et même si je ne suis pas forcément à ma place ici, celle dans laquelle je suis le mieux c'est au labo." Elle parlait d'une voix faible, presque secrète, ayant honte de ce qu'elle était, et se disant alors que tout ce qu'elle était, une femme joyeuse, forte, imbue de sa personne, prétentieuse, tout cela retombait quand elle était avec lui et qu'il l'invitait à sortir et s'en aller dehors avec lui. Et elle en était désolée d'être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friend like me   Friend like me Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Friend like me -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: