The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Let's have a ride ! -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 252
Age IRL : 25
MessageSujet: Let's have a ride !   Lun 21 Mai 2018 - 23:07

Cela faisait près de deux mois maintenant que le jeune homme avait rencontré Hernando et Mike et, si les deux acolytes lui avaient semblé bizarres au début, presque trop louches, il était finalement content de s'être plus ou moins établi avec eux au Rainier Golf Club. Bien sûr, ils n'étaient pas ensemble constamment, l'étant même assez rarement parfois en passant plusieurs jours sans se voir mais, au moins, il pouvait apprécier le fait de ne plus avoir à se parler à lui-même. Quoi qu'il le faisait toujours mais c'était une habitude qu'il ne perdrait sans doute jamais. Il avait peu à peu appris à connaître les deux amis et, s'ils n'étaient pas cul et chemise, il les considérait comme des colocataires à temps partiel ; tantôt c'était lui qui quittait leur planque quelques jours, tantôt c'était eux. Jusqu'à présent il n'y avait pas eu d'accroc, les deux ne s'étaient pas cassés avec ses maigres affaires et n'avaient pas tenté de le frapper à mort ou Dieu savait quoi. Alors oui, les choses se passaient plutôt bien. L'Australien s'amusait même assez. Il avait déjà remarqué à quel point Hernando pouvait être agacé quand il parlait trop, qu'il finissait par ne l'écouter plus que d'une oreille tandis que Mike hochait la tête, pas plus intéressé. La situation devait être assez cocasse vu de l'extérieur mais qu'importait, au moins Corey n'avait plus à se retrouver constamment seul et, quand il revenait au golf, il pouvait profiter de la surprise de voir ses deux nouveaux camarades à la planque également.

Revenu au Rainier Golf la veille au soir, il avait trouvé le coin vide. Seuls quelques éléments avaient bougé depuis qu'il était parti quelques jours auparavant, signe que les deux autres avaient dû être dans le coin également. Mais ils n'étaient apparemment plus là pour l'instant et les environs étaient calmes, trop calmes. Le jeune homme s'était donc occupé comme il pouvait avant de s'endormir. Une nuit qui fut à nouveau longue, comme souvent. À être aussi hyperactif toute la journée, son cerveau devait lâcher à un moment, et tout son corps avec, pas étonnant donc qu'il dorme tant. Même l'apocalypse n'avait pas réussi à le faire dormir moins. Mais il n'y avait de toute façon pas grand chose d'autre à faire. Se réveillant au matin, le brun avait eu cette envie subite de sortir se balader. Après tout, il faisait beau et chaud, les oiseaux chantaient, c'était assurément une journée où il ne fallait pas rester enfermé !

Hissant son sac pas mal vidé sur le dos, l'aide de vie avait pris son piolet, se dirigeant vers la porte avant de faire demi-tour, marmonnant un « un peu plus et j'allais oublier le p'tit dej ! » tout en récupérant une barre de céréales qu'il avait déposé près de ses affaires laissées là la veille. Manger dehors, c'était un bon plan. Refermant derrière lui la porte du complexe, il laissa traîner quelques instants son regard sur ce qui l'entourait. « Y a pas à dire, ça d'vait avoir meilleure mine avant. Là on s'croirait juste dans un champ d'herbe » avait-il lancé à voix haute pour lui même, ou pour Josh, ou pour qui voulait bien l'écouter. Il s'était alors mis à marcher, décidé à partir se balader dans les alentours dans l'espoir de trouver quelque chose à se mettre sous la dent, ou simplement pour passer le temps. L'un allait avec l'autre de toute façon. Après une petite heure de marche et la barre de céréales engloutie sur le toit d'une voiture, Corey arrivait à un second Golf, le Lakewood King Golf Club. « Ici aussi c'est pas tant entretenu... l'herbe n'est-elle pas censée être plus verte chez l'voisin ? » Riant brièvement à sa propre blague, il avait secoué la tête avant de percevoir une voix un peu plus loin, en haut de la bute.

Se saisissant de son piolet afin de s'assurer un minimum de sécurité, le jeune homme ne tarda pas à apercevoir la raison de ce boucan : une femme était là, un club en main, l'agitant devant les morts comme s'ils allaient la laisser tranquille devant ce simple objet. Juste un peu à côté, une voiturette de golf. Et la femme à la chevelure de feu qui reculait doucement jusqu'à cette dernière. Un coup de vent permit au jeune homme de voir le visage de la survivante et, le temps d'un instant, il n'en cru pas ses yeux. « Lea... ? » Les yeux plissés, accélérant le pas, il haussa le ton, arrivant tout près d'elle. « LEA ! » Et il croisa un court instant son regard avant de monter dans la voiturette. « Salut ça va ? Monte ! » Son but ? Ôter ce qui devait être un frein à main et la faire descendre la petite colline pour distances les Grabataires. Un plan digne de Torrance, avec ses risques et ses folies.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 488
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Sam 26 Mai 2018 - 19:03
Un, deux, trois, quatre. Cinq. Cinq ! Il y avait cinq cookies dans ce paquet qu’elle avait trouvé quelques jours auparavant. Ce n’était clairement pas assez pour tenir pendant le reste de ses jours donc Eleanor s’était résolue à ressortir de sa cachette du moment. Elle avait repris la route, lentement, sans trop savoir où aller, craignant de retomber sur des vivants. Frederik avait été sympathique, Morgan l’avait dévalisée et Jimmy lui avait fait peur, pourtant les choses avaient bien démarré. « I'm hooked on a feeling, I'm high on believing, That you're in love with me » chantonnait-elle en avançant dans la rue, son pied de biche à la main. Quelques rôdeurs tournaient leur regard vide vers elle mais la rousse se contentait de presser le pas.

C’est ainsi qu’elle arriva finalement là où elle ne tentait pas du tout d’aller. « Pffff … faut vraiment que je trouve une nouvelle carte … » râla-t-elle devant l’immense panneau qui indiquait « Lakewood King County Disc Golf Club » avant de se dire que finalement, ce serait peut-être amusant. La rousse s’avança donc vers le parc, succession de petites collines artificielles auxquelles l’herbe folle avait donné des allures de vie sauvage. Elle en aurait presque oublié sa curiosité pour les voiturettes de golf et les polos et les jupes. Après un rapide passage dans le bâtiment principal, aussi vide que le cœur de Morgan, où elle avait trouvé un caddie rempli de clubs de différents formats et poids, Eleanor s’avança sur le green. « Voyons Pamela il faut utiliser un 68 pour ce trou-là … Oh vous êtes sûrs Henry ? Un 25 ? » Elle n’avait pas la moindre idée de ce dont elle parlait, mais elle s’amusait, en oubliant presque qu’elle avait faim et qu’elle n’avait plus que cinq cookies.

Une première balle de golf qui atterrit dans un étang, une deuxième qui atterrit dans la vitre du country club en lui arrachant une grimace et finalement, cette dernière balle. Cette dernière balle qui alla réveiller un cadavre plus loin. « Oops pardon. » » souffla-t-elle avant de se rendre compte que le rôdeur n’était pas seul. Caché par une petite butte, c’est un groupe de cinq rôdeurs, qui ne s’avéra finalement qu’une infime partie de son problème du moment. Dans son dos, un autre groupe de rôdeurs, un peu plus conséquent qui l’obligea à prendre la fuite en abandonnant ici son caddie de golf sans toutefois se défaire du club en fer.

Ce qu’elle avait pris pour un parc tranquille était en réalité un piège à rat, des petits groupes de rôdeurs surgissant derrière chaque butte. Eleanor parvint à en distancer la plupart en courant comme une dératée jusqu’à se retrouver dans une impasse. L’immense grille qui fermait le parc. « Courage Eleanor ! » se motiva-t-elle en s’armant du club de golf. « Strike ! » lança-t-elle en tuant un premier rôdeur, persuadée que les strikes pouvaient également être réalisés au golf. Mais ils étaient nombreux, trop nombreux, et ils se rapprochaient. Si seulement la voiturette à côté avait une chance de démarrer, si seulement le hasard faisait apparaître quelqu’un pour l’aider, n’importe qui – sauf Morgan.

Une voix résonna alors, lui faisant redresser la tête après avoir dégommé un nouveau rôdeur. « Corey ?! » C’était forcément lui, parce qu’il n’y avait que lui qui avait décidé de l’appeler Lea. Un large sourire se dessina sur son visage, presque davantage parce qu’elle était heureuse de le revoir que parce qu’elle était heureuse de le revoir à ce moment précis où elle avait besoin d’aide. Son regard chocolat suivit ses gestes, la voiturette. A deux ils pouvaient peut-être la faire rouler. Peut-être ou peut-être pas, c’était la seule solution qu’ils avaient. « Qu’est-ce que tu fais là ?! » lui lança-t-elle sans se défaire de son sourire avant de grimper à son tour dans la voiturette qui ne bougea pas d’un poils même le frein à main desserré. « Dis-moi que tu as trouvé des clés pour démarrer ce truc-là ? » La rousse repoussa un rôdeur qui s’approchait de trop près du véhicule immobile avant de grimacer, ils n’allaient pas aller bien loin à ce rythme-là. Il fallait pousser. « Cette fois c’est moi qui risque ma vie pour sauver notre peau ! » La rousse sortit du véhicule et le poussa, juste ce qu’il fallait pour pouvoir le faire bouger et le laisser prendre son envol sur le green. Eleanor se jeta par-dessus le dossier des sièges arrière, donnant un élan supplémentaire à la voiturette qui commença à prendre de la vitesse. « Quel plan génial » souffla-t-elle avant de voir l’étang en bas de la colline. « Je crois qu’on va devoir sauter … »

Un golf, une course poursuite avec des rôdeurs, rien de bien étrange en somme. L’étang se rapprochait dangereusement, ou presque car l’esprit de la rousse donnait peut-être trop d’importance à la vitesse de la voiturette qui n’était pas si élevée que cela. Elle était prête à sauter et c’est d’ailleurs ce qu’elle fit avant que la voiturette ne s’arrête à quelques centimètres de l’étang. Une roulade chaotique dont elle se releva avec de l’herbe dans les cheveux avant de saisir le bras du brun. « Suis-moi, le bâtiment est vide ! » C’était le meilleur endroit pour se cacher le temps que les rôdeurs se dispersent.


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 252
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Dim 3 Juin 2018 - 22:37

Jetant un regard à la jeune femme à côté de lui, l'Australien lui adressa un sourire ravi avant de se concentrer sur le frein à main, l'ôtant tout en écoutant ses paroles. Rien. La voiturette ne bougea pas d'un iota. « J'me promenais dans l'coin et nan, j'ai pas les clés » avait-il répondu brièvement en jetant un coup d’œil à l'extérieur, bien conscient qu'ils devaient trouver rapidement une solution avant de pouvoir papoter encore et encore de ce qui leur était arrivé depuis qu'ils s'étaient rencontrés la première fois. Aussi étrange que cela puisse paraître, le jeune homme avait l'impression d'avoir retrouvé une amie de longue date qu'il n'avait pas vue depuis longtemps mais qu'il avait l'impression d'avoir quitté hier. Peut-être parce-qu'elle restait l'une de ses meilleures rencontres depuis que tout ce bordel avait débuté. Après tout, elle était toute aussi bavarde que lui et il sentait que malgré tout ce temps, elle n'avait pas vrillée en une de ces furies qui ont complètement perdu la boule. Aussi, il ne s'était pas le moins du monde méfié d'elle en l'invitant à venir dans la voiturette, tout comme il n'avait pas hésité une seule seconde à accourir vers elle en la voyant dans une situation délicate.

Aux mots d'Eleanor, son expression se fit un peu éberluée. Elle avait vraiment sortir de la voiturette pour leur trouver une solution ? Apparemment. Chacun son tour comme elle le laissait entendre. Et comme il n'y avait pas de temps non plus pour la convaincre qu'il s'en chargerait lui, il l'avait regardée sortir, se tenant prêt au moment où la voiture avancerait. Ce qui ne tarda pas à arriver. Machinalement, l'aide de vie avait jeté un regard à l'arrière, soulagé de voir que sa camarade avait réussi à se rejeter dans le véhicule avant qu'il ne dévale pour de bon la petite colline. « Première position des meilleurs plans ! » avait-il lancé par dessus le bruit des roulettes sur l'herbe haute avant de reporter son attention sur l'avant et d'écarquiller à nouveau les yeux. L'étang se rapprochait dangereusement, beaucoup trop vite, et s'ils n'agissaient pas, ils finiraient trempés comme deux abrutis -ou pire-. La voix de la rousse le tira cependant de sa contemplation. Sauter, oui ils n'avaient sans doute pas d'autre choix.

Ni une ni deux, il se jeta sur le côté en prenant bien soin de ne pas oublier ses affaires, se rétamant dans l'herbe sans parvenir à se rattraper réellement, n'évitant pas à sa tête de rencontrer un lopin de terre. S'étant alors apprêté à se relever, la main d'Eleanor sur son bras le poussa à accélérer son mouvement. Enfin debout, il s'était mis à courir à sa suite, ne se demandant pas une seule seconde si était sûre de ce qu'elle avançait ni s'il devait lui faire confiance. Il lui faisait déjà confiance, pour une raison qu'il ne cherchait pas à s'expliquer il lui accordait toute la confiance du monde, alors il suivrait jusqu'à ce qu'ils soient enfin dans cet endroit calme et qu'ils pourraient souffler. Secouant la tête tout en courant, il jetait un bref regard en arrière, voyant qu'ils distançaient les Grabataires. « Pourquoi... faut toujours que les courses... soient le matin ?! » avait-il lancé comme s'il attendait une quelconque réponse alors que ses mots relevaient plutôt d'une affirmation. Mais qu'importait, la rousse n'avait pas dû oublier qu'il avait la fâcheuse tendance à parler pour ne rien dire.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent enfin dans le bâtiment en question, y entrant tandis que Corey, malgré les mots de la grande, jetait des regards inquiets autour de lui. Rien. Le silence. Pour l'instant. Ayant fait le tour de la pièce d'une allure aussi rapide que nerveuse, il était retourné vers elle, lui adressant un grand sourire. « C'est super d'te voir là ! Pas qu'j'croyais qu'il t'était arrivé quelque chose entre temps mais on peut jamais être vraiment sûrs alors... j'suis content » avait-il lancé en hochant la tête pour valider ses propres mots.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 6017
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Ven 8 Juin 2018 - 18:04
Intervention du MJ
Distancés, oui, les rôdeurs le sont. Néanmoins, existe-t-il des créatures plus obstinées que celles-ci ? Même s'ils ne vous voient plus, la troupe de putréfiés progresse vers le bâtiment dans lequel vous vous cachez.

A chacun de vos messages et jusqu'à indication contraire, lancez un dé normal ici. Lorsque la somme aura atteint 18, les voraces seront !
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 488
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Sam 9 Juin 2018 - 14:20
Pourquoi est-ce qu’à chaque fois que sa route croisait celle de Corey, Eleanor avait-elle l’impression d’être dans une comédie d’action ? A aucun moment l’idée qu’elle puisse être la source de ces bêtises ne l’effleura, au final elle appréciait simplement de risquer sa vie en bonne compagnie. Evidemment, cette petite cavalcade dans une voiturette de golf éteinte, sans frein, avait quelque chose de terrifiant mais dans sa tête, il y avait un milliard de scénario et une bonne musique en fond pour les accompagner. La rousse avait sauté, roulant au sol sans la moindre grâce ni la moindre classe mais sans se faire trop mal. Il lui avait semblé que la voiturette explosait dans une flamme qui allait lécher le ciel mais il n’en était rien, c’était simplement l’adrénaline et son imagination débordante.

Les deux imbéciles heureux se mirent alors à courir vers le bâtiment principal où Eleanor avait trouvé son équipement de golf. L’intérieur était désert, ils seraient au calme pour souffler un peu. A la remarque de Corey, la rousse esquissa un sourire avant de répondre, tout autant essoufflée. « Parce qu’il faut toujours faire son jogging le matin à la fraiche voyons ! » Ceci étant dit, la rousse continua sa course, manquant de se vautrer à une ou deux reprise dans quelques trous au sol, il fallait bien admettre que le green n’était plus aussi resplendissant qu’avant. Et c’est après une course effrénée qu’ils atteignirent enfin le bâtiment pour s’y réfugier.

A l’intérieur, tout était aussi calme que lorsqu’elle avait quitté le bâtiment quelques minutes ou heures plus tôt. Son regard se posa sur Corey, ses lèvres s’étirant en un large sourire. Le retrouver, c’était si improbable et si rassurant à la fois que la rousse ne réfléchit pas davantage avant de se jeter sur lui pour le serrer dans ses bras. La scène devait prêter à rire compte-tenu du fait qu’elle faisait quelques centimètres de plus que lui, mais Ely s’en fichait bien. Elle avait retrouvé une des personnes avec lesquelles elle s’était le mieux entendu depuis la fin du monde, l’un des seuls à lui avoir fait penser pendant quelques heures que finalement tout n’était pas si mauvais.

« Pardon ! » s’exclama-t-elle en se reculant, un peu idiote de cette effusion de sentiments. Sa main alla nerveusement remettre ses cheveux en place, la chute et la course poursuite n’avaient pas aidé sa coiffure déjà quasiment inexistante. D’ailleurs elle retira quelques brins d’herbe de sa chevelure de feu en se disant qu’elle devait avoir l’air d’une sauvageonne. Reportant finalement son attention sur Corey, Eleanor reprit, son sourire ayant retrouvé sa place sur son visage et la honte étant dissipée depuis quasiment l’instant où elle l’avait ressentie. « Tu es toujours dans le coin ? Je pensais pas retomber sur toi mais maintenant que j’y pense je l’espérais. J’ai tellement de choses à te raconter mais avant toute chose, regarde ! » Eleanor récupéra son sac à dos sur son dos pour fouiller la petite poche à l’avant et en sortir quelques porte-clés qu’elle avait récupéré il y a plusieurs mois de cela. Fièrement, elle agita sous le nez du brun trois animaux miniatures dont un chat, un lama et un dauphin. « Je les ai gardés pour les offrir aux gens que je croisais mais en fait je crois que ça n’intéressait pas vraiment les gens alors … il me reste ces trois-là, tu peux en prendre un en guise de remerciements parce que sans toi j’aurais sans doute finie en kebab pour rôdeur. » Elle énonça ce fait en riant doucement, presque déconnectée de la réalité mais pourtant consciente qu’il s’en était fallu de peu.

Spoiler:
 


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 252
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Lun 11 Juin 2018 - 19:43

Un sourire ravi ne quittant plus son visage, Corey peinait presque à croire qu'il avait bel et bien en face de lui la rouquine. Après tout, lorsqu'ils s'étaient quittés de longs mois auparavant, elle avait cette intention de rejoindre un coin du Nord pour retrouver les siens, et pourtant elle était là... ne les avait-elle pas trouvés ? Ou n'avait-elle simplement jamais pu quitter les alentours pour une obscure raison ? Tellement de questions qui lui brûlaient les lèvres et qu'il voulait lui poser, mais ses pensées se coupèrent net quand la grande se jeta sur lui pour le serrer dans ses bras. Au vu de leur différence de taille, la tête de l'aide de vie se retrouva en une seconde juste au dessus de la poitrine de la concernée ; une proximité qui en plus de le perturber, le laissait légèrement pantois. S'étaient-ils quittés en aussi bon terme ? Bien sûr ! Mais tout de même, c'était assez gênant. Et drôle aussi d'un point de vue extérieur, sans doute. Après une seconde de latence, il l'avait enlacée à son tour bien que peu habitué à de telles effusions de sentiments. Bien sûr, il avait lui-même été relativement expressif avant que leur monde ne change mais maintenant les choses étaient bien différentes et la plupart des personnes croisées ne laissaient aucune place à de tels gestes. Lorsque la jeune femme se recula en s'excusant, il tâcha lui aussi de masquer sa légère gêne en secouant la tête tout en lui souriant. « C'est rien » avait-il répondu afin de lui signifier qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur et que, de toute façon, rien n’entacherait la joie de retrouver un visage qu'il avait associé à quelque chose de positif dans ce monde. Ce n'était d'ailleurs clairement pas Hernando ou Mike qui lui offriraient une telle accolade. Presque amusé par l'image que lui amena sa pensée, il rit brièvement avant de recentrer son attention sur la rouquine qui reprenait la parole.

Son expression ravie ne fit que s'accentuer à ses mots alors qu'il hochait la tête. « J'ai bougé un peu en ville et dans l'Sud mais j'suis pas partis trop loin » avait-il expliqué sans rentrer dans les détails tout en l'observant fouiner dans son sac à la recherche de quelque chose qui avait tout l'air d'être un trésor. Plissant alors les yeux pour voir un peu plus nettement les trois porte-clés qu'elle agitait devant son nez, il écoutait sans mot dire son explication, la bouche légèrement entrouverte, avant de se remettre à sourire de plus belle et planter son regard marron dans le sien. « Tout c'qui n'se mange pas n'intéresse pas les gens t'façon » avait-il rétorqué avant de désigner un animal miniature du doigt. « Le p'tit lama là, il a l'air fier comme... comme un lama en fait. C'est lui qu'je choisi. » A nouveau il avait hoché la tête comme pour valider ses propres propos, tendant la main alors que la jeune femme lui remettait l'objet. L'évaluant sous toutes ses formes il l'avait finalement glissé dans la poche de son jean. « J'le garde là, il m'portera bonheur comme ça » avait-il lancé en souriant toujours avant de reprendre un air plus sérieux.

« Alors raconte, qu'est-c'que t'as fait durant tout c'temps ? T'as pu r'monter jusqu'à Langley ? Et comment t'es rev'nue jusqu'ici ? » Tant de questions auxquelles il attendait des réponses et, une nouvelle fois, cette impression qu'ils s'étaient quittés la veille. Combien de temps était passé au juste ? Sans doute bien plus qu'il ne le pensait, mais tout le temps passé seul semblait bien dérisoire maintenant qu'il l'avait retrouvée. Et à bien y penser, ce fait était également étrange. Cette impression de la connaître depuis toujours, de retrouver une amie chère alors qu'ils ne s'étaient connus qu'une seule journée. Si le brun croyait en tout ce qui concernait les vies antérieures, il aurait été persuadé qu'ils avaient déjà évolué ensemble dans une autre vie, mais malgré son côté rêveur, il restait relativement terre-à-terre à ce sujet et, de toute façon, il était pour l'instant bien trop curieux de connaître le parcours de la rouquine pour se poser de telles questions. Lui aussi avait pleins de choses à lui dire et au vu de leurs facultés de bavardages hors du commun, ils en auraient pour des heures.





Spoiler:
 



Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 488
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   Jeu 14 Juin 2018 - 21:35
Elle s’était peut-être emportée un tout petit peu, mais juste un peu, et Eleanor s’en mordit rapidement les doigts. Retrouver une personne qu’elle avait considéré même pour une journée comme un ami et le faire fuir l’instant d’après par un câlin des plus dérangeant, c’était du pur Eleanor Charlotte Hopper. Fort heureusement, ce n’était pas Corey qui s’offusquerait de cela, ou alors si, mais il ne le montrait pas. Ely se frotta nerveusement l’arrière du crâne avant de lâcher sur le brun un flot continu de paroles dont elle avait le secret. Questions, anecdotes, tout y passait sans heureusement perdre Corey qui avait pu déjà voir en une journée comment était la rousse. « Oh je vois ! » répondit-elle avec un sourire avant de se mettre à fouiner dans son sac à la recherche de sa collection de porte-clés.

Corey choisit donc le lama qu’elle déposa au creux de sa main avant de regarder le dauphin et le chat. Elle garderait le chat pour elle, sans doute, restait à savoir à qui elle offrirait le dauphin. Pour l’instant elle n’avait pas grand-monde à qui l’offrir mais après tout chaque journée comportait son lot de surprise et elle rencontrerait peut-être un océanologue dès le lendemain ? Ou pas, personne ne le savait. « C’est un lama qui a survécu à bon nombre d’épreuves, je ne doute pas qu’il te portera chance où que tu ailles ! » déclama-t-elle avec un air solennel avant de se mettre à rire, son regard pétillant de gaieté.

A la question du brun, Eleanor afficha une moue pensive. Qu’avait-elle fait durant tout ce temps ? Il fallait qu’elle se remémore, elle devrait tenir un journal mais sans connaître les dates c’était idiot, ou alors ce journal lui aurait permis de se rappeler des dates ? Difficile à dire. La rousse avisa d’un coup d’œil un fauteuil plus loin dans un espèce de petit salon qui devait servir de salle d’attente pour l’accueil. Elle s’y laissa tomber, posant son sac à dos sur ses genoux. « Quand on s’est quittés, j’ai continué un peu vers le sud. Ça m’a pris du temps, je suis pas super douée niveau orientation, je crois que je me suis un peu perdue et puis il y avait des moches partout alors j’ai dû faire pas mal de détours. J’ai fini par arriver près de Tacoma … ou plutôt de l’aéroport. Oui d’abord près de l’aéroport, je suis restée là quelques temps pour passer l’hiver parce que crois-le ou non mais j’avais du mal avec ce froid. J’étais bien installée. J’ai croisé du monde, j’ai croisé un type sympa après t’avoir laissé, c’est avec lui que j’ai trouvé les porte-clés. Et puis près de l’aéroport, j’ai croisé ce garçon qui lançait des feux d’artifice ! Tu imagines ? Des feux d’artifices ! Il était au moins aussi ingénieux que moi en matière de survie, peut-être que j’aurais dû rester avec lui et le ramener comme ça on aurait pu créer notre fusée … » Un nouveau sourire amusé traversa ses traits avant que toute gaieté disparaisse de son visage.

« Et puis après j’ai … j’ai rentré cette fille qui m’a dévalisée mais elle se fichait des porte-clés heureusement. » Instinctivement, Eleanor avait l’impression de ressentir à nouveau la douleur des coups reçus, mais elle chassa cela de son esprit pour continuer son récit en affichant à nouveau un sourire, en demi-teinte. « Et puis j’ai fait un bowling avec cet homme qui avait un chien, ils étaient gentils mais … » Le souvenir n’était pas si doux dans sa mémoire, elle se rappelait de ces types qui étaient entrés, de la peur qu’elle avait eu, de ce à quoi elle avait échappé et finalement de la violence dont Jimmy avait fait preuve. Il lui avait fait aussi peur que les deux inconnus et elle avait pris la fuite de façon plutôt calme et sur un commun accord. « Et … j’ai essayé de continuer ma route mais … » Ses épaules tombèrent en même temps que son sourire, son regard se perdant dans le vide. Pourquoi n’avait-elle pas continué ? Est-ce que la route était trop dure toute seule ? Est-ce qu’elle craignait ce qu’elle trouverait là-bas ? « Et finalement je suis là ! Je sais pas trop pourquoi, je suis remontée vers Seattle parce que je vois pas trop ce que je vais pouvoir faire seule dans la campagne … » A bien y réfléchir, elle ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait faire en ville toute seule non plus, mais elle avait trouvé Corey donc elle avait bien fait de revenir vers la ville. Le paysage avait été changé par le séisme mais tout était toujours aussi désolé, pourtant, il y avait toujours quelque chose de rassurant ici. Tout en discutant, la rousse avait gardé les porte-clés à la main, jouant nerveusement avec eux avant de sortir de ses pensées. Un sourire étira à nouveau ses lèvres, son regard chocolat revenant chercher celui de Corey. « Je commençais à perdre la tête toute seule … » Il n’y avait pas matière à rire mais en rire c’était la seule à faire pour ne pas se mettre à déprimer.

« Tu es resté dans le coin donc ? Tu as trouvé un chouette endroit où rester ? » demanda-t-elle finalement, curieuse de savoir ce qui l’avait poussé à rester encore et toujours dans les environs du sud de Seattle.

Spoiler:
 


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's have a ride !   
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's have a ride ! -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Maximum Ride RPG - Partenariat
» take a ride with my best friend. 25 oct. (19h)
» ( Dimitri ) Just ride
» Bumpy ride (+) William
» RIDE OR DIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: