The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Sometimes, war is full of surprises -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 3783
Age IRL : 25
MessageSujet: Sometimes, war is full of surprises   Lun 21 Mai 2018 - 21:24

Vendredi, 18 mai 2018




Quelques jours étaient passés depuis qu'ils étaient revenus de ce ranch, depuis qu'ils avaient eu à essuyer des pertes et que des otages avaient rejoint le quartier. Des jours qui avaient été plus qu'éprouvants. Entre l'enterrement de Neil qui, même s'il n'était pas autant apprécié par le blond que d'autres, était un membre à part entière de leur groupe, la situation plus que compliquée avec Kyle qui ne tolérait que trop mal de voir le trentenaire sous son vrai jour, et tout ce qu'ils avaient à gérer autour. Bien sûr, les survivants de l'île se profilaient plus comme des alliés que comme des ennemis mais mieux valait se méfier. Certains d'entre eux n'avaient pas hésité à montrer les dents même envers les siens, même envers lui, alors s'ils se toléraient pour l'instant, Zack restait à l’affût du moindre débordement. Et Dieu savait qu'il ne laisserait pas passer. Que le débordement vienne des habitants de Bainbridge ou de son propre groupe n'avait pas la moindre importance, il avait toujours été totalement impartial même lorsque les siens dépassaient les limites, même quant il s'agissait de celle qui comptait le plus. Et autant dire qu'avec les derniers événements, ses nerfs étaient en pelote. Son regard froid toisait les presque-inconnus qui évoluaient dans le quartier, regardait les siens d'un air blasé. Quelques sourires avaient filé sur ses lèvres, relativement brefs et c'était déjà bien plus que huit mois auparavant, mais rares étaient les moments où il se détendait totalement.

A la nuit tombée, le trentenaire était resté dans le salon, peu désireux de monter se coucher immédiatement. S'il comprenait la réaction de Kyle, il ne supportait que trop mal ses regards lourds de reproches, ses mots acerbes, ce dégoût qu'il pouvait entrevoir dans ses yeux clairs. Et mieux valait ne pas se leurrer : si les réactions du journaliste lui importaient tant c'était bel et bien parce-qu'il s'était attaché. Abruti qu'il était. À croire qu'il n'avait pas compris la leçon suite à la perte de Stewart. Ne plus s'attacher. Mettre des distances pour se protéger. N'avoir aucune failles. Foutaises. Et il s'était laissé prendre dans ce cercle vicieux pour se sortir du gouffre dans lequel il avait été prêt à se laisser mourir pour en payer désormais le prix. Parce-qu'outre la colère qu'il ressentait vis-à-vis de cette situation avec son cadet, il était surtout blessé. Blessé que le plus jeune retourne d'un seul coup sa veste de la sorte et le juge comme s'il n'était qu'un monstre. Bien sûr, Zack le savait et n'avait jamais eu de mal à affronter son propre reflet dans la glace, pas dans ces cas là du moins, mais voir cela dans le regard d'une personne qui lui importait ne faisait assurément pas le même effet.

Après de longues minutes, il s'était relevé du canapé, soupirant bruyamment avant de se rendre dans l'entrée, croisant Ansel au passage en lui balançant un simple « je vais faire un tour » pour simplement l'informer qu'ils ne le trouveraient pas dans la maison si toutefois ils le cherchaient. S'assurant machinalement que ses armes étaient bien rangées à leurs places -Desert Eagle et couteau sur la droite de son jean, poing américain dans la poche gauche- il était sorti sans prendre la peine d'enfiler un pull par dessus son tee-shirt. De cela aussi, il ne se formalisait plus, les nombreuses cicatrices qui parsemaient ses bras. Il avait mis un certain temps à se laisser voir par les siens, par Morgan surtout, tout pour ne pas la briser d'avantage, mais cela faisait bien longtemps désormais qu'il n'y prêtait même plus attention lui-même. Tout ce qui était arrivé, les marques sur son corps, n'étaient que des preuves qu'il n'avait pas joué à la dînette ces deux dernières années, et elles faisaient désormais parties de lui et de celui qu'il avait toujours été. Quoi qu'il en soit, qui pouvait encore se vanter d'être toujours indemne après tant de temps dans un tel monde ? Sans doute personne. Et ceux qui s'obstinaient à vivre dans un conte de fée sans voir la réalité en face s'étaient faits bouffer depuis longtemps.

S'avançant dans la rue devant la maison, l'ancien homme d'affaires jeta un bref coup d’œil aux quelques personne présentes, le coin étant nettement plus calme qu'en journée. Il tira de sa poche la boîte contenant ses cigarette, en glissant une entre ses lèvres avant de l'allumer et tirer longuement sur la première bouffée. Après quelques mètres, il s'arrêta à un endroit où la barricade n'était pas encore totalement montée, s'y accoudant en fixant la rue, sombre, en face de lui. Avec toutes les rondes qui étaient constamment faites, la masse de putrides était nettement baissée, ou du moins mieux contrôlée. Et autant dire que c'était un plus non négligeable. Tapotant du bout de l'index sa barrette de nicotine pour en faire tomber les cendres au sol, il passa sa main libre sur son front, ne retenant pas un bref soupir. Épuisé, moralement, c'était un fait, et les choses n'iraient sans doute pas en s'arrangeant tant qu'il n'aurait pas une discussion plus posée avec le journaliste.


What if you had no love ? What if you couldn't hold on for just another day, how could you breathe ?! MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Mer 23 Mai 2018 - 11:34
Sometimes, war is full of surprises

Cela faisait plusieurs jours maintenant que Jenna avait élu domicile à Renton. Elle n’avait pas fait partie du premier retour vers Brainbridge et elle ne ferait sûrement pas partie des suivants. Elle avait discuté de cela rapidement avec Lucas et le couple s’était mis d’accord sur le fait de résider ici, essayer de se reconstruire et de changer. Chacun semblait croire que Renton était la bonne opportunité à cela. La serveuse ne connaissait que peu les American Dream mais elle savait qu’ils n’avaient pas d’à priori sur elle, pas autant que les Remnants en tout cas. Sa réputation n’était plus à faire à Fort Ward, elle était vue comme une folle psychotique et tout le monde prenait soin de l’éviter ou alors ne manquait pas une occasion de la descendre en flèche publiquement. Jenna était lasse de tout cela, elle voyait en Renton comme une sorte de rédemption ou du moins un endroit où elle pourrait être elle sans que personne ne vienne l’emmerder avec des considérations éthiques quelles qu’elles soient.

Elle avait participé aux funérailles de Neil au retour du Ranch sans trop savoir pourquoi d’ailleurs, mais elle s’était senti « obligée » de montrer aux personnes présentes qu’elle était là et qu’elle n’avait aucune animosité envers eux. Elle n’avait pas pris garde à la façon dont cela avait été perçue mais vu que personne ne lui avait fait la remarque elle en avait déduit que c’était une bonne chose ou du moins par une erreur de faire cela. Elle ne pouvait s’empêcher de revoir mentalement le visage du leader, Zack. Il avait semblé particulièrement éprouvé par la perte d’un des siens et cette tristesse l’avait touchée.

Comme plusieurs soirs maintenant, Jenna avait pris l’habitude de s’équiper afin d’aller patrouiller aux abords des habitations, surveillant les alentours. La situation était calme mais après ce qu’ils avaient infligés à Issaqua Ranch elle avait le pressentiment qu’il ne fallait pas baisser la garde et que la riposte arriverait tôt ou tard, aussi elle ne voulait pas se laisser surprendre par un éventuel élan de vengeance de la part des paysans. Car même si des otages étaient toujours présents à Renton et que foncer dans le tas reviendrait à mettre leur vie en danger, il ne fallait pas sous-estimer les actions des personnes désespérées. Et elle savait de quoi elle parlait, elle qui était prête à tout quand elle en avait pris la décision. Aussi elle marchait tranquillement dans la nuit, observant les mouvements de quelques rôdeurs au loin à travers la lunette de son M16. Inutile de gaspiller des munitions pour les descendre, ils étaient loin et ne représentaient aucune menace directe. Elle avait laissé Lucas à la maison, ayant pris soin de l’embrasser avant de sortir, par habitude et par amour. Elle, elle patrouillait. L’air frais de ce mois de mai lui faisait du bien au moral, cela lui vidait l’esprit sur son passé récent et trouble.

Elle naviguait entre les habitations, passant près de celle des otages. Elle avait jeté un œil pour être sûre que tout allait bien et avait salué les personnes présentes pour les garder. Au détour d’une des ruelles, elle longeait la barricade qui avait été monté par ses compères Remnants à des fins de défense et elle put apercevoir une silhouette dans l’obscurité. Elle approchait sans se presser jusqu’à discerner Zack qui fumait, le regard dans le vide. Il avait l’air épuisé. Pas physiquement, mais mentalement. Il faisait presque penser à un rôdeur, perdu dans le noir sans bouger à attendre le moindre mouvement pour agir. Jenna sentit à nouveau une certaine peine l’envahir. Une peine qu’elle ne pouvait pas s’expliquer. Mais elle la ressentait et c’était une des premières fois de sa vie qu’elle avait de la compassion pour une autre personne qu’elle au final. Elle baissait son arme pour éviter de montrer toute hostilité et pour éviter de le surprendre. Elle approchait du leader AD avant de lui adresser quelques mots « Bonsoir. Zack c’est ça ? … Tu ne devrais pas fumer c’est pas bon pour la santé. » elle avait un sourire de circonstance aux lèvres. Elle faisait preuve d’une amicalité qui n’était pas dans ses habitudes mais elle ne se forçait pas en même temps.
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 3783
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Ven 1 Juin 2018 - 22:57

Fixant le vide, le blond fumait machinalement, autant pour tenter de calmer ses nerfs remis à vif ces derniers jours que par simple habitude. Une dépendance qu'il n'était assurément pas prêt à lâcher bien qu'il savait qu'il n'aurait d'autre choix un jour, quand toutes les réserves du monde seront tombées à zéro. Mieux valait ne pas penser à ce jour là cependant, pas maintenant. Soupirant légèrement, il avait perçu une ombre sur sa droite, remarquant que l'un des survivants de l'île approchait. Le blond ne mit pas longtemps à reconnaître Jenna et ce malgré l'obscurité. S'il se détendit légèrement, il restait tout de même sur ses gardes, prêt à réagir au moins signe de menace. Pouvait-elle seulement l'être ? Menaçante ? Peut-être. Il avait eu vent de quelques bribes de son caractère mais, jusqu'à présent, elle ne lui avait pas causé de soucis à lui en particulier, ni aux siens, et sa présence à l’enterrement improvisé de Neil valait bien qu'il lui accorde un minimum d'intérêt.

Le trentenaire avait alors hoché la tête à sa question, tirant une nouvelle fois sur sa barrette de nicotine avant de hausser un sourcil à ses mots suivants, lui adressant l'un de ces regards supérieurs qui étaient chez lui plus une habitude qu'une réelle provocation. « Vivre dans ce monde ne l'est pas non plus » avait-il simplement rétorqué sur un ton un peu las, reportant son attention sur le vide devant lui. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire à la demoiselle de toute façon qu'il s'intoxique ou non ? Strictement rien. Mais peut-être que cela n'était qu'une méthode pour entamer une conversation. Soit, il ferait un effort, même si le manque de sommeil et la colère vis-à-vis de cette situation avec Kyle le rendait encore moins bavard qu'à l'accoutumée. « Toi et les tiens prenez vos marques ici ? » avait-il commencé en reportant ses prunelles claires sur elle, son visage n'affichant pas de réelle émotion. Quitte à discuter avec elle, autant commencer par les bases, à savoir comment elle se sentait ici. Si la situation était compliquée pour les siens et lui-même, il ne doutait pas que ce devait également être le cas pour les survivants de Bainbridge. De ce qu'on lui avait dit, là-bas ils étaient bien lotis, ayant l'électricité quelques heures par jour, ce qui ressemblait à un petit village, et de nombreuses chose qui rendait la survie moins compliquée. Ici... tout était bien plus médiocre. Mais Zack s'y était fait, lui qui auparavant baignait pourtant dans le luxe et la grande vie, alors eux aussi y arriveraient. Avaient-ils le choix de toute façon ?

Tirant une dernière fois sur sa cigarette, il l'avait finalement jetée d'une pichenette sur la route en face d'eux, se tournant vers la jeune femme tout en passant une main dans ses cheveux. « Pourquoi être venue l'autre jour ? Plusieurs de tes camarades semblent peu enclins à se mêler aux miens alors qu'est-ce qui t'as poussée à le faire ? » La question avait été posée sans animosité, comme s'il menait une discussion des plus banales alors qu'il attendait une réponse réellement sincère. Mieux valait d'ailleurs qu'elle ne cherche pas à le mener en bourrique, il n'était absolument pas d'humeur. Mais malgré cette pointe de condescendance habituelle dans son ton, il ne s'était en rien montré agressif ni accusateur, attendant simplement que la jeune femme lui explique et, ainsi, y voir un peu plus clair. Sa présence ne l'avait pas gênée, même s'il avait été étonné de la voir arriver, mais quitte à vivre entouré de nouvelles personnes, autant qu'il en apprenne un peu plus sur eux et sur leurs motivations.


What if you had no love ? What if you couldn't hold on for just another day, how could you breathe ?! MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Sam 2 Juin 2018 - 12:04
Sometimes, war is full of surprises

Il est vrai que vivre que fumer n’était pas plus dangereux que vivre dans ce monde d’Apocalypse, infesté de rôdeurs. La mort était à chaque coin de rue, et les morts n’étaient pas la seule menace. Jenna en avait fait l’amère expérience plus d’une fois dans les six mois qui venaient de s’écouler. En y repensant à la réflexion de Zack, un frisson parcouru son échine et elle plissait les yeux légèrement essayant de chasser les souvenirs qui revenaient à elle. Elle en avait bavé plus que de raison en six mois. Après avoir frôlé la mort avec Lucas lors de leur sortie en amoureux face à des survivants, elle avait touché le fond dans cette putain de banque. Bien que son corps ne portait plus les marques du viol, son esprit lui était marqué à jamais et elle savait pertinemment qu’elle ne pourrait pas oublier ce que lui avait subir ces hommes. Elle apprendrait à vivre avec cela comme le lui avait dit Joann mais l’oublier … jamais. Il fallait qu’elle tire une force de cette épreuve et elle était encore en plein travail là-dessus.

« Ça va oui, on s’habitue à la vie ici … C’est différent de Bainbridge mais ce n’est pas plus mal à vrai dire » Tout le secret était là pour la serveuse. Effectivement le confort était spartiate à Renton. Peu de ressources, pas d’électricité comme sur l’île mais c’était ce qu’elle cherchait en soit. Elle avait besoin de changer d’air et de voir d’autres tronches chaque jour. Les gens de l’île n’étaient pas les meilleurs amis qu’elle avait et bien qu’elle ne voulait pas forcément lier une amitié forte avec qui que ce soit, voir de nouvelles têtes était vivifiant « J’aime bien chez vous … c’est … reposant en fait. Fort Ward c’est sympa mais trop de monde, trop de problèmes, trop de conflits en soit … ici c’est plus calme » Sans même le réaliser Jenna s’était approché de Zack pour se tenir à ses côtés, observant elle aussi l’horizon obscurcit par le nuit. Et sans le réaliser encore, elle commençait à parler et à laisser ses pensées diriger ses mots, sans filtre comme à son habitude. Elle était réputée pour ne pas avoir sa langue dans sa poche et bien qu’elle avait tenté de se contenir lors des évènements au Ranch voulant ne pas faire trop de vagues sa nature revenait au galop.

« Je saurais pas te dire pourquoi je suis venue vous aider … j’en ai ressenti le besoin. Mes camarades comme tu dis sont majoritairement des cons … que je ne supporte pas … enfin qui NE ME supporte pas. Je me sens plus à ma place ici, moins surveillée, moins épiée … » et c’était la totale vérité. Jenna se sentait vraiment bien à Renton, avec Lucas. Elle sentait au plus profond d’elle qu’elle pourrait démarrer autre chose dans ces lieux. Avec des personnes qui n’avaient pas forcément d’à priori sur elle et son comportement et c’est ce dont elle avait besoin « Tu semblais particulièrement touché par le décès de ton ami … plus que je ne le serais jamais du décès que les nôtres ont connu le même jour … je pouvais pas l’encadrer de toute façon. Venir vous aider m’a paru être la chose à faire à ce moment-là. J’espère que cela ne vous a pas offensé … et puis de toute façon si on doit coopérer, autant s’entraider un minimum non ? »

Repoussant son fusil sur le côté, Jenna croisait les bras sous sa poitrine, sans quitter l’horizon de vue. Comme à son habitude elle commençait à beaucoup parler, elle ne savait pas s’arrêter quand elle était lancée. Prenant une grande inspiration d’air nocturne elle tournait un instant le regard pour le poser sur le grand blond à côté d’elle « Tu n’as pas à te méfier de moi. Je préfère être ici que là-bas ! »
by lumos maxima




We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 3783
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Lun 4 Juin 2018 - 23:46

Patientant à sa réponse, le trentenaire n'avait dévié son regard sur le côté que pour apercevoir quelqu'un qui passait par là ; sans doute l'un des survivants de l'île mais, quoi qu'il en soit, il ne vint pas jusqu'à eux, poursuivant simplement sa ronde sans faire d'écart. La réponse de la jeune femme à sa première question lui valu un haussement de sourcil. Pas plus mal ? Le blond se demandait souvent ce que ça devait faire de survivre avec la chance d'avoir encore de l'électricité. Avaient-ils l'air conditionné l'été ? Une télévision et un lecteur blue-ray encore fonctionnels ? Des chaînes hi-fi ? Tant de gadgets totalement inutiles dans ce monde mais qui avaient une importance toute particulière aux yeux de l'ancien homme d'affaires qui, il ne pouvait le nier, regrettait considérablement ses petits conforts d'antan. Il avait mis du temps à se faire à cette nouvelle vie bien plus médiocre, beaucoup de temps à l'accepter, mais maintenant que c'était fait... il peinait à concevoir le fait qu'à des kilomètres de là, certains avaient encore des commodités qu'eux avaient dû laisser de côté sans avoir le moindre choix. Sûr que les deux camps étaient nettement différents mais le blond ne mettrait pas sa main à couper qu'ici était mieux que là-bas. Jenna, elle, semblait cependant y croire dur comme fer, avançant même le fait que Renton était bien plus calme que Bainbridge. Une nouvelle fois, il n'en n'était pas totalement certain, pas en considérant les pics lancés sans cesse entre les siens qui avaient le don d'animer la maisonnée autant que de l'agacer la plupart du temps ; oh bien sûr, il s'en amusait parfois, mais le calme n'était que rarement complet. Ne pouvant cependant comparer avec l'ambiance qui régnait sur l'île, il avait simplement répondu un « je vois » en laissant la jeune femme approcher, orientant rapidement la discussion sur un sujet qui relevait des questions pour lesquelles il n'avait pour l'instant aucune réponse.

Le blond s'était donc montré attentif à la suite, s'accoudant à nouveau contre la barrière en croisant les mains devant lui pour zieuter à nouveau l'horizon sombre qui leur faisait face. Il n'avait pu cependant s'empêcher de froncer les sourcils quand Jenna souleva le fait que ses compagnons ne la supportaient pas, reportant ses prunelles claires sur elle. Le fait que ses acolytes soient des cons avait été avéré -du moins par certains d'entre eux, Zack ne se permettait pas de juger ceux qu'il ne connaissait pas ou n'avaient pas fait de vague-, mais qu'ils la détestent tous ? Qu'avait-elle bien pu faire pour qu'ils en arrivent là ? Peut-être rien. Tout comme lui et les siens n'avaient rien fait pour s'attirer les à priori des survivants de l'île. Il trouvait d'ailleurs assez ironique qu'elle se sente moins surveillée ici alors que les siens rôdaient régulièrement pour s'assurer qu'aucun membre de leurs nouveaux alliés ne se montre menaçant. « Repartir de zéro dans une nouvelle communauté est en effet une option » avait-il lancé sur ce ton toujours mi-détaché mi-condescendant, se gardant bien de dire que, où qu'ils puissent aller, ils restaient les mêmes, traînaient toujours leurs casseroles, et que leurs démons finissaient toujours par ressortir à un moment ou à un autre. Du moins les siens. Il ne retint d'ailleurs pas un léger soupir à cette pensée, se rappelant aisément des mots et du regard de Kyle qui avait considérablement changé maintenant qu'il avait vu qu'elle homme était vraiment Atkins. Il ne s'en était pourtant jamais caché, alors le plus jeune était peut-être simplement resté dans un certain déni, mais les faits étaient là : Zack avait déjà tué et n'hésiterait pas à le refaire si la sécurité ou le bien-être des siens y étaient liés.

La jeune femme orienta finalement la discussion sur le décès de Neil, affirmant qu'elle-même n'avait pas été touchée par la mort du dénommé Swann. Elle ne l'appréciait pas donc mais, une nouvelle fois, le blond ne pouvait juger sans savoir ce qu'il s'était passé pour qu'elle le déteste. Cependant, il peinait à comprendre comment elle et la plupart des habitants de Bainbridge avaient pu être aussi détaché de la mort de l'un des leurs... Lui-même ne portait pas Neil dans son cœur, avait eu envie de lui refaire le portrait à de nombreuses reprises, voire même de le faire bouffer les pissenlits par la racine, mais il n'empêchait que, malgré tous les différends qu'ils avaient pu avoir, le métis restait l'un des siens, un membre de cette famille recomposée. On choisit ses amis mais pas sa famille avait toujours avancé le grand blond, et c'était précisément de cela dont il s'agissait : Neil était de la famille et, en ce sens, il ne pouvait indéniablement pas rester de marbre face à son décès. « Neil était des nôtres et même si ça n'a pas été simple tous les jours avec lui, je ne peux pas rester de marbre face à la perte de l'un des miens » avait-il répondu en reportant son attention sur l'obscurité devant lui. Sûr qu'il avait été moins touché par le décès du métis que par celui de Stewart, ou même d'Ariel, mais il n'empêchait que perdre un camarade n'était pas acceptable.

Se passant une main sur la nuque en inspirant légèrement, tâchant de laisser dans un coin tous les souvenirs qui lui revenaient en mémoire, il replanta ses orbes bleus sur la jeune femme à côté de lui alors qu'elle lui intimait qu'il n'avait pas à se méfier d'elle. Un bref sourire un peu las avait étiré les lèvres du trentenaire avant qu'il ne la jauge quelques secondes sans mot dire, penchant légèrement la tête sur le côté. « Qu'as-tu fait pour qu'ils ne te supportent pas ? » avait-il demandé de but en blanc. Inutile de tourner autour du pot, si elle ne souhaitait pas répondre elle le lui dirait de toute façon, mais quitte à ce qu'il envisage de lui faire confiance, il préférait avoir connaissance de tous les éléments.


What if you had no love ? What if you couldn't hold on for just another day, how could you breathe ?! MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Mar 5 Juin 2018 - 11:00
Sometimes, war is full of surprises

Qu’avait elle fait pour que les gens de Bainbridge ne la supportent pas ou très peu ? Voilà qui était une excellente question en soit et en évoquant le malaise qui pouvait régner vis-à-vis d’elle sur l’île Jenna s’était attendue à ce que Zack essaie d’en savoir un peu plus. Mais pour où pouvait elle bien commencer à répondre ? Son impulsivité ? Sa « violence » verbale et physique ? Son problème avec l’autorité ? Les causes étaient tellement nombreuses qu’il aurait fallu presque faire un débat de plusieurs heures pour qu’il ait toutes les clés en main, et bien que la serveuse aimait parler et ne portait pas la langue dans sa poche elle n’allait pas forcément monopoliser le leader des American Dream toute la nuit non plus. Poussant un soupir qui en disait long sur les pensées qu’elle avait sur la réponse qu’elle allait fournir, elle posait le regard sur l’horizon comme pour chercher un instant de calme.

« Par où commencer … Disons que ma façon d’aborder les conflits n’est pas du goût de mes … confrères. J’ai beau beaucoup parler, dans les situations tendues je préfère agir que discuter. Et ça ne plait pas à tout le monde. » C’était une jolie façon de faire comprendre qu’elle fonçait tête baissée sans réfléchir aux conséquences de ses actes. C’était typiquement ce qui s’était passé à chaque sortie qu’elle avait réalisée avec les Remnants « J’agis par instinct, sur le moment … et disons que je peux avoir des réactions … comment dire … poussées à l’extrême parfois. » Là encore c’était joliment dit, parce que passer à tabac une pauvre femme qui avait été séquestrée Dieu sait combien de temps par des cannibales n’était pas la chose la plus calme qu’avait fait la serveuse. Prenant une grande bouffée d’air frais, Jenna se lançait dans une explication de texte des plus claires sur les quelques sorties qu’elle avait réalisées pour l’île, en commençant par les cannibales, puis la sortie avec Lucas et la confrontation avec les survivants et enfin l’épisode de la banque. Cependant pour la sortie de la banque elle avait sciemment omis de parler de son viol. Elle n’aimait pas évoquer le sujet et elle n’avait pas envie que qui que ce soit la prenne en pitié pour cela. Et puis de toute façon, l’évoquer lui faisait remonter les images en tête. Un léger frisson parcouru son échine et elle serrait machinalement les mains sur la crosse de son fusil à l’idée de revivre un jour cela. Essayant de contrôler le ton de sa voix qui avait déraillé un instant sur ce sujet-là, elle posait les yeux sur Zack à ses côtés « Psychopathe … je crois que c’est comme cela que l’on m’appelle sur l’île. »

Un léger rictus s’emparait de son visage. Elle se moquait bien de la façon dont les gens la voyaient et surtout les gens de Bainbridge. Le seul qui comptait réellement était Lucas et il était là avec elle. Il y avait bien Sacha, Evelyn et Joann aussi qui avaient un peu d’amitié pour elle, mais au final même si elle les appréciait toutes les trois, elle n’était pas certaine d’être prête à tout pour les protéger, à l’instar de Lucas pour qui elle donnerait sa vie sans réfléchir. Posément Jenna faisait l’étalage de ses relations conflictuelle, surtout avec la grande perche rousse, June. Avec elle point de langue de bois, elle abordait clairement l’entretien qu’elle avait eu avec elle et la manière dont cela s’était passé. Un léger sourire sur les lèvres, elle expliquait à Zack qu’elle avait été menacé de bannissement voir de mort par l’avocate si jamais son comportement ne venait pas à changer. Aussi il paraissait évident que l’envie de la serveuse de venir s’installer à Renton était en lien avec tout cela. Elle n’avait pas réellement de raison de rester à Fort Ward et elle le faisait bien sentir dans ses paroles.

« J’aime bien ici … cela me change pour toutes ses raisons. » Faisant un large sourire au grand blond à côté d’elle « Après n’aie pas peur de moi … psychopathe je dois l’être un peu mais je me soigne ! » Un léger rire lui échappait en disant cela, c’est vrai qu’elle essayait de se soigner, elle n’avait tué personne depuis un bon moment, surtout durant les évènements du Ranch. Okay il y avait eu le coup de crosse sur ce mec, Jon, mais elle n’était pas allée plus loin bien que l’envie ne lui en manquait pas. Elle commençait peut-être à arriver à se calmer finalement … reste à savoir si cela allait durer.
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 3783
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   Lun 11 Juin 2018 - 18:52

Zack n'avait pas posé sa question de façon anodine mais bel et bien pour en connaître plus sur la jeune femme à côté de lui et, en ce sens, définir de si oui ou non elle représentait un danger pour les siens. Que les survivants de l'île ne la portent pas dans leur cœur était une chose et le blond lui laisserait le bénéfice du doute jusqu'à s'être fait sa propre idée. Peut-être détournerait-elle la question, voire même qu'elle mentirait, mais si tel était le cas et qu'il finissait par l'apprendre, au moins saurait-il à qui il avait affaire et autant dire qu'il ne la porterait aucunement dans ses petits papiers. Pour l'instant cependant, il était prêt à écouter et entendre ce qu'elle avait à lui dire sur le sujet. Le soupir bruyant de Jenna lui fit à nouveau arquer un sourcil alors qu'il replantait ses orbes clairs sur elle, attentif. Il semblait qu'elle même ne sache pas vraiment quel point aborder en premier. Y en avait-il tant que cela ? Apparemment. Et la première raison potentielle tomba : elle préférait agir plutôt que discuter. Tiens donc, ça lui rappelait étrangement quelqu'un. Rapidement, la jeune femme avait également ajouté que ses réactions étaient parfois poussées à l'extrême, ce qui ne manqua pas de décrocher un bref soufflement amusé au trentenaire qui reportait son attention sur l'horizon sombre en face d'eux. « A croire que chaque groupe a son impulsive » avait-il soufflé sur un ton mi-amusé mi-sérieux, sous-entendant clairement qu'ici aussi, il y avait ce genre de caractère et, s'il ne citait pas directement Morgan, il était évident qu'il ne parlait pas de lui.

Il avait alors écouté la suite sans mot dire, hochant la tête par moment. La jeune femme semblait en effet relativement sanguine, voire même franchement extrême parfois et, étrangement, le blond pouvait presque comprendre les réactions de ses compagnons, du moins pour les plus idiots d'entre eux. Lui-même n'hésitait à remonter les bretelles des siens lorsqu'ils allaient trop loin mais là était toute la différence : plutôt que de simplement les prendre en grippe, il tâchait de leur faire comprendre qu'il y avait une autre manière d'agir, pas forcément plus clean, c'était un fait, mais moins destructrice pour l'entièreté du groupe. Il avait d'ailleurs suffisamment sermonné Morgan sur ses écarts, se rendant totalement impartial malgré toute l'affection qu'il éprouvait à son égard, et elle avait parfaitement tenu son rôle lors des échanges avec les pecnots du ranch, ou même avec les gens de l'île. Ayant tiré une nouvelle cigarette de son paquet, ne se formalisant pas du fait qu'il fumait trop, il l'avait allumée en tirant longuement sur la première bouchée. La voix d'un seul coup légèrement éraillée de la jeune femme lors de l'épisode de la banque lui fit arquer un sourcil sans qu'il ne demande pourtant d'explication supplémentaire. Peut-être y avait-il quelque chose qu'elle ne disait pas, un mauvais souvenir à enfouir, mais il ne chercherait pas à en savoir plus pour l'instant ; lui-même avait ses démons et s'attelait à bien les cacher aux yeux du monde. Seules quelques personnes étaient au courant des origines exactes de ses nombreuses cicatrices et c'était tant mieux ainsi, pas qu'il souhaitait s'en cacher, ne prenant depuis longtemps plus le soin de les cacher, mais il ne jugeait pas utile d'en informer le monde entier.

Lorsque Jenna arriva à la fin de son explication, avouant qu'elle était surnommée ''psychopathe'' par ses pairs, l'aîné avait à nouveau hoché la tête. « Ce n'est pas très flatteur en effet... mais ils doivent penser la même chose de nous désormais » avait-il répondu en tapotant du doigt sa barrette de nicotine pour en faire tomber la cendre au sol. Peut-être se trompait-il, mais il était persuadé que non : certains habitants de l'île devaient le voir comme un enfoiré avide de sang qui n'avait pas de considération pour ses semblables et, en un sens, ce n'était pas faux, les scrupules et l'empathie ne faisaient pas partie de son mode de fonctionnement, mais il n'empêchait qu'Atkins était bien plus censé que ceux qui avaient daigné l'ouvrir lors de l'affront. Ou du moins, ses méthodes avaient bien plus porté leurs fruits que celle de Raikes ou même des rednecks qui avaient jugé préférable de décrédibiliser les actes de leur propre camp aux yeux de l'ennemi. Des abrutis, il n'y avait pas d'autre mot.

Elle poursuivit ensuite sur l'étalage des conflits qu'elle avait pu avoir avec les siens et l'un d'eux bloqua l'attention de l'ancien homme d'affaires : elle avait été en conflit direct avec la Petite Cheffe. Les sourcils froncés, Zack écoutait à nouveau, ne pouvant que légitimer la menace de Phelbs bien que, jusqu'à présent, il n'avait pas été témoin des débordements de Jenna. Peut-être était-ce pour cette raison qu'il lui laissait encore le bénéfice du doute, ajouté à cela le fait qu'elle avait fait preuve d'une réelle volonté d'intégration à leur propre groupe en faisant acte de présence lorsqu'ils avaient enterré Neil. Captant le sourire franc de la jeune femme il avait à nouveau hoché la tête, ne se défaisant pas de cette expression habituellement supérieure malgré le fait que ses sourcils s'étaient arqués d'un air amusé à la fin de ses propos. « Je n'ai pas peur » avait-il répondu en tirant à nouveau sur sa cigarette avant de replanter ses prunelles claires dans celles de sa vis-à-vis. « Mais vois-tu... même s'il a été convenu que je n'avais aucun ordre à donner à toi ou aux tiens, je n'hésiterai pas à me faire entendre si quelque chose venait à mal tourner. » Son air parfaitement sérieux avait repris sa place. Il ne la menaçait aucunement, lui faisant simplement comprendre que s'il ne la jugeait pas, il ne laisserait passer aucun débordement. « Je suis plutôt impartial, même envers les personnes qui comptent, alors il y a de ces limites à ne pas franchir. Pour autant, je n'en suis pas à faire peser des menaces de mort sur les miens » avait-il ajouté sur un ton franc, tirant une dernière fois sur sa drogue avant de l'envoyer valser plus loin d'une simple pichenette. Il n'en n'était en effet jamais venu à tuer l'un des siens, mais les remontrances avaient été nombreuses et, finalement, tous avaient compris comment il fonctionnait. Peut-être était-il devenu un peu plus laxiste avec le temps, se contentant par moments de simplement lever les yeux au ciel plutôt que de s'emporter directement.

Lançant un coup d’œil derrière eux pour apercevoir les quelques survivants qui montaient la garde ou traînaient dans le coin, il avait à nouveau planté ses billes bleues sur la jeune femme. « Tu es libre de rester ici autant que tu le souhaites. Considère cela comme un nouveau départ, si tu montres patte blanche, tu y auras ta place. » Des propos lourds de sens qui laissaient bien entendre qu'il était prêt à faire comme si elle n'était pas surnommée ''psychopathe'' et prise en grippe par les siens, qu'il se ferait sa propre idée de la jeune femme et autant dire que pour l'instant, il n'avait aucun reproche à lui faire. « Que tu sois trop sanguine est une chose, mais le tout est que tu sois digne de confiance » avait-il ajouté d'une voix calme. Autant dire qu'obtenir la confiance d'Atkins n'était pas chose aisée mais, une nouvelle fois, il lui laissait le bénéfice du doute, et quitte à considérer ces gens comme des ''alliés'', autant être certain qu'ils ne leur planterait pas un couteau dans le dos à la première occasion. « Comment es-tu arrivée sur l'île ? Si j'ai bien compris, votre communauté est une sorte d'élite. » C'était du moins les échos qu'il en avait eu et sa maigre curiosité le poussait à vouloir savoir quels avaient été ceux triés sur le volet pour intégrer cette communauté.


What if you had no love ? What if you couldn't hold on for just another day, how could you breathe ?! MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sometimes, war is full of surprises   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sometimes, war is full of surprises -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» life is full of surprises (jackson)
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» Ork full tir feignasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: