The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Gotta raise a little hell /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Ven 29 Juin 2018 - 23:22
Ils étaient sur la même longueur d’ondes et si leur discussion de la veille avait dessiné les contours de cette entente, c’était les contours de ses courbes ondulant au rythme du tatoué qui finissaient de peaufiner l’esquisse. Animal et donc finalement profondément humain, cherchant chacun à satisfaire un besoin viscéral avec cette connexion qui se passait du moindre mot. C’était juste ce dont il avait besoin, mieux que les clopes, mieux que l’alcool. C’était ce qu’il aimait, le sexe pour ce qu’il était, un plaisir brut, sans artifice. Chaque coup de rein appelait une réaction chez sa partenaire et Donnie s’en délectait, autant que du pur plaisir physique que lui procurait cet échange.

Mais lorsqu’elle se décida à pimenter un peu le tout, c’est d’abord à regret qu’il se laissa faire avant de gommer son air renfrogné au profit d’un large sourire. Fallait être honnête, c’était plutôt rare qu’une nana donne ainsi de sa personne, Victoria était une femme entière, sûre d’elle. « J’aime ton style Blanche-Neige » souffla-t-il d’un air presque triomphant avant de reprendre cet échange, ses mains ancrées aux hanches de la brune. Chaque mouvement était une décharge électrique, sensations décuplées, vue inspirante, Donnie prenait un pied d’enfer et quelque chose lui soufflait que Vic’ n’était pas en reste, loin de se contenter de subir ses assauts elle vivait cette partie de jambes en l’air qui lui donnait déjà l’envie de recommencer.

Quand il la sentait fléchir, ses mains glissaient dans son dos pour la ramener à lui encore davantage, s’ancrant toujours plus en elle. Son rythme cardiaque et son souffle s’accéléraient, rendant ses mouvements plus brusques sans en devenir brutal. Dans un souffle rauque, le tatoué se détacha de sa partenaire, se laissant tomber contre le matelas avant de l’attirer à lui.

Cette fois, elle prendrait les rennes. Son regard gris ne quittant pas sa silhouette ondulant au gré des mouvements, ses mains enserrant sa taille fine. Donnie aimait bien aussi la laisser faire tout compte-fait, profiter de la vue, de son physique à cet air fier, supérieur. Son rythme cardiaque s’accélérait toujours, sa respiration suivait encore et le tatoué faisait son possible pour retarder l’échéance. Mais putain, c’était dur, pour le moment du moins.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 770
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Sam 30 Juin 2018 - 10:17
Pour dire les choses telles qu’elles étaient : après l’avoir bien tringlée, Donovan consentit à lui passer le volant. Cool. Il avait intérêt à avoir encore du jus – sans mauvais jeu de mot – parce qu’elle avait l’intention d’aller au bout avec cette dernière manche. Finalement, elle ne voulait pas lui faire face – c’était la meilleure façon de désacraliser ce moment au maximum. Juste deux pulsions charnelles qui entraient en collision pour se séparer ensuite. Victoria s’installa alors pour une chevauchée en cheval inversé, qui offrirait à son partenaire une vue imprenable sont son dos cambré et ses fesses rougies par les frictions de chair.

Littéralement, la pigiste s’appliqua à s’envoyer en l’air. Tantôt vigoureusement, tantôt lentement, elle rebondissait sur le bas-ventre du militaire jusqu’à ce qu’il ne lui soit humainement plus possible de tenir. Cruelle, égoïste aussi, elle avait continué un peu ses va-et-vient après l’éruption, aidée de ses doigts dans la dernière ligne droite, pour connaître à son tour une décharge orgasmique. Elle s’immobilisa alors, aussi essouflée que si elle avait couru des kilomètres, moite de transpiration, ses cheveux d’encre en bataille collant à ses jours, son cou et ses épaules.

Non sans une dernière expiration étouffée, la trentenaire se détacha de son aînée pour se relever et directement se mettre en quête de ses fringues. Donovan aurait à peine eu le temps de retirer son chapeau et d’en faire un beau petit nœud qu’elle avait déjà enfilé sa petite culotte et son débardeur. Faisant volte-face pour enfin darder son regard indomptable sur l’ancien soldat, elle déclara dans un haussement d’épaule :

- J’fais pas dans les niaiseries post-baise ni l’café d’la courtoisie.

Surtout pas dans une cuisine aussi moche, mais ça ne le dérangeait pas, n’est-ce pas ? C’était a priori ce qu’il cherchait depuis le début et elle avait eu la grandeur d’âme de lui accorder. Jean, ceinture et il ne lui restait plus qu’à rediscipliner sa tignasse. De toute façon, elle n’arriverait pas vraiment à dissimuler sa just fucked face mais pour ce qu’elle s’en fichait… aucune règle interdisait de prendre du bon temps ; et puis, ils étaient censés fraterniser avec l’allié, non ? Prête, Victoria souffla un discret éclat de rire alors qu’une esquisse de sourire en coin étirait ses lèvres charnues.

- A la prochaine D. Fais quelqu’chose pour ta putain d’cuisine… et les vases sur ton perron.

Ce fut ses dernières paroles avant qu’elle lui balança avant de s’en aller. Donovan aurait un dernier point de vue sur son cul avant qu’elle ne passe la porte pour descendre les escaliers. C’était pas mal. Bien même. Très bien, mais elle n’allait pas le lui dire comme ça. Il le saurait quand ils recommenceraient – s’ils recommençaient. La concernant, elle ne dirait pas non à un deuxième round…


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Sam 30 Juin 2018 - 13:08
Décidément, il aimait vraiment son style, et pas que le doggy. Son regard gris posé sur le dos de Blanche-Neige, sur ses formes qui menaient désormais la danse. Le bout de ses doigts glissa le long de sa colonne vertébrale avant de caler ses mains à ses hanches. Putain c’était bon, le juron traversa sans doute ses lèvres étirées en un sourire satisfait, de toute manière il n’était pas du genre à s’embarrasser de discrétion surtout pas dans ces moments-là. A part peut-être cette fois où il s’était tapé une nénette mariée avec son mari pas loin, mais de toute manière il n’y pensait pas à cet instant-là. Il ne pensait simplement plus alors que le plaisir atteignait son paroxysme, son corps se tendant sous ce dernier assaut, le laissant épuisé, satisfait et en sueur.

Victoria se dégagea de lui, il la regarda récupérer rapidement ses fringues. Ça, c’était ce qu’il appelait un coup vite fait bien fait, un casse réussi. Donnie se redressa, se débarrassa de cette descendance qui ne verrait fort heureusement jamais le jour avant de récupérer ses fringues à son tour. Putain elles étaient où ses cons de fringues ? « Ça tombe bien, j’ai pas de café. » répondit-il avec un sourire d’abruti, rassuré de pas avoir à jouer le gars amoureux.

Il la regarda s’éloigner, l’image de son plus beau profil bien vivace dans son esprit alors qu’il renfilait son jean et son t-shirt. Avec tout ça, il avait encore une journée de boulot qui l’attendait, mais il se sentait plus léger pour l’affronter. L’esprit soulagé de cette liberté retrouvée, sa conscience en sourdine, suffisamment pour qu’il l’ignore. Il reviendrait voir Blanche-Neige, c’était certain, parce que c’était le genre de plan cul avec qui il n’y aurait jamais de prise de têtes. Parce qu’ils étaient pareils dans le fond, de grandes gueules attachées à leur liberté.

Descendant jusqu’à la cuisine où il se servit un verre d’eau, le tatoué grimaça. « Putain elle est vraiment à chier cette cuisine quand même … » souffla-t-il pour lui-même avant de quitter la baraque pour enchainer sa garde. Il croisa le fameux Nathan, un sourire vainqueur au visage, faudrait qu’ils causent tous les deux, savoir ce qu’ils avaient en commun à part le petit cul de Victoria.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    
Revenir en haut Aller en bas  
- Gotta raise a little hell /!\ -
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Raise Hell
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: