The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Gotta raise a little hell /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 658
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 25 Juin 2018 - 16:03
Un CV ? Elle haussa les sourcils, provocatrice. Il était bien évidement qu’elle ne pourrait pas vérifier ses dires – ni le fait qu’il avait effectivement évité la chtouille – mais c’était marrant d’écouter le militaire déballer son tableau de chasse. Des nénettes, des nénettes, des nénettes, … si tout était vraie, ils devaient être sacrément nombreux là d’où il venait pour qu’il y ait autant de choix. D’ailleurs, dans la liste de nom qu’il avait sorti, Victoria n’avait pas entendu celui de Nabila. Son aîné n’avait pas tenté de mettre sa patronne dans son lit ? Vus ses « arguments », quel homme normalement constitué n’aurait pas aimé marquer un ou deux buts ? A tous les coups, même Zackouille avait la trique en la voyant. Surtout vu comme elle le tenait par les couilles.

- Mon nom ? Qui sait…, souffla-t-elle sans pour autant s’opposer à l’approche.

Au contraire. La pigiste laissa Donovan arriver à portée et plaqua ses lèvres sur les siennes. Sans tendresse, c’était une décharge purement charnelle. Un signe de possession. Qu’importe toutes ces autres femmes et celle qu’il avait engrossé, ici, maintenant, c’était elle qui se l’appropriait. Ça avait quelque chose d’électrisant car contrairement à ce que le monde entier semblait s’être mis d’accord pour croire, la trentenaire n’avait pas eu temps de partenaire que cela. Même sans s’attacher ou tomber amoureuse, elle était plus du genre exclusivité en couple que collectionneuse de plans cul. Ça, c’était avant. Avant que les morts ne foutent tout en l’air et que son dernier petit-ami en date ne soit refroidi par un père devenu fou – ou par elle-même pour être tout à fait honnête.

Sa chair n’avait connu personne d’autre qu’Elijah depuis des années. La fois avec Nate ne comptait pas, parce que c’était un de ses ex. C’était comme retrouver un vieux CD tombé derrière un meuble et se le repasser. Il pouvait être kiffant, on connait les musiques par cœur, mais ça n’était en aucun cas comme découvrir un nouveau son qui démonte. Les dents de Victoria se refermèrent sur la lèvre inférieure du militaire, joueuse, son impérissable demi-sourire nonchalant scotché à son visage laiteux. Ensuite, parce qu’il n’y avait pas de temps à perdre en câlineries de collégiens, elle enleva son débardeur et le jeta au bas du lit. Sa peau décolorée se grainait déjà de chair de poule. Donovan n’avait plus qu’à prouver qu’il était aussi entreprenant qu’il le laissait entendre…


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mar 26 Juin 2018 - 22:11
Jackpot ! C’était comme tirer le gros lot au bandit manchot, mais en mieux. Donovan s’était approché, prêt à devoir se barrer en quatrième vitesse vu le caractère de Blanche-Neige mais au lieu d’un coup dans la carotide, c’est un baiser vif qu’il reçut. Qu’il reçut et rendit, autant dire qu’entre les deux, ce n’était pas le flirt qui avait mené la danse depuis leur discussion la veille, c’était autre chose qui les animait. C’était animal et instinctif. Sa main glissée à la taille de la brune, Donovan répondit au baiser, passionné, animal.

A sa morsure, le tatoué esquissa un sourire, miroir de celui qu’affichait Victoria. Sourire qui ne fit que s’élargir lorsque le débardeur de la brune quitta sa peau diaphane. Il aimait son style, si c’était encore à prouver, ceci était la preuve. Les doigts tatoués du militaire parcoururent un instant cette peau, avant que dans un mouvement plus ou moins délicat, il ne la renverse sur le plumard plutôt confortable de sa piaule. C’était encore un truc qui lui faisait pas regretter Bainbridge, ces maisons – si on oubliait la déco à deux balles – étaient plutôt confortables.

Dégageant ses rangers, Donnie plongea son regard dans celui de Blanche-Neige avant d’aller s’accaparer son cou. La douceur n’était pas de la partie, c’était l’envie qui dominait ses gestes, gestes qui menèrent ses doigts sur sa peau dénudée, découvrant ses courbes discrètes, son ventre et la ceinture de son pantalon. Dégrafer son soutien-gorge ou défaire sa ceinture ? Le choix était cornélien,  le tatoué opta pour la ceinture.  Elle avait lancé les hostilités, elle n’y verrait pas d’inconvénient après tout.

Un sourire étirant toujours ses traits, le tatoué laissa ses lèvres parcourir sa peau, de son cou à sa clavicule jusqu’à faire glisser la bretelle de son sous-vêtements. Victoria avait eu l’air pressé mais pour autant il n’avait pas l’intention de gravir le Mont-Blanc sans une bonne préparation physique, c’était un coup à risquer le claquage. Et puis Donovan aimait emmerder le monde, même dans ces moments-là, il y prenait un malin plaisir. Blanche-Neige avait le caractère pour lui faire comprendre si elle voulait accélérer la cadence, sait-on jamais qu’elle ait un train à prendre.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 658
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mer 27 Juin 2018 - 19:32
Un premier frisson l’électrisa. Il suivait son élan, sans tendresse superflue. La tête déjà alourdie par la gueule de bois, la pigiste laissa Donovan la faire basculer sur le lit. Fermer les yeux. S’abandonner. Putain : elle avait beau jouer la meuf qui s’en foutait, ça lui faisait un petit quelque chose de se dire qu’un nouveau mec allait la sauter. Coucher avec Nathan ne lui avait pas donné l’impression de tourner la page d’avec Elijah, mais là… c’était tirer un trait définitif sur la fille qu’elle avait été. Différente, quoiqu’on en dise. Y’avait de l’appréhension, mais ça faisait du bien. Victoria se sentait pressée, sans doute par le sentiment d’urgence que lui inspirait la sensation de se redécouvrir. Vite, avant de changer d'avis. Quand elle pouvait, elle attaquait férocement de ses lèvres pulpeuses, agrippait les cheveux courts du militaire, glissait les mains sous son tee-shirt.

Le cliquetis de sa boucle de ceinture et la proximité de son aîné avec son intimé la firent se cambrer légèrement. Ses courbes étaient plus minces que d’antan, sa peau trop pâle tirée sur des muscles asséchés par la survie. Plus fins, plus nerveux, plus durs. La trentenaire ne voulait pas être aimée, elle voulait simplement voler ce moment de plaisir. Se servir, envoyer valser le reste. Comme à son habitude, que ça blesse ou pas – et heureusement, Donovan ne devait pas être le genre à lui faire des histoires. Elle évitait son regard, pour ne pas risquer la moindre implication émotionnelle – que ça reste purement, simplement, strictement charnel.

Après un éclair de docilité, Victoria se redressa pour arracher le haut de son partenaire. Elle le fit basculer sur le côté et monta à califourchon sur lui. A travers les fibres épais de leur jean respectif, leurs zones sensibles s’épousaient. De quoi les enflammer un peu plus. Elle fondit sur la jugulaire du soldat, emprisonna sa peau entre ses lèvres, aspira jusqu’à avoir la sensation de lui faire délicieusement mal. Le but était effectivement qu’il en garde les marques, par égocentrisme, pas par jalousie.

Après lui avoir deux ou trois fois infligé ce traitement, empêchant fermement son aîné de reprendre le dessus, elle se décala finalement pour pouvoir défaire sa ceinture et… faire glisser son pantalon. Ses prunelles olivâtres brûlaient d’une lueur féline en découvrant l’enflamment du militaire. Sans cérémonie, l’une de ses mains se referma sur le membre chaud pour le stimuler à travers la fine barrière de tissu qui lui restait.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Jeu 28 Juin 2018 - 11:48
Frémissante, bouillonnante, la brune était tout ce qu’il aimait dans ces échanges-là. Ni l’un ni l’autre ne s’embarrassait de conventions, de coquetteries, ce qui importait c’était maintenant, c’était la chaleur de leurs corps. Pas de précipitation, mais point trop de lenteurs, Donovan avait besoin d’exercice, il avait besoin de ça. Après ? Il s’en foutait royalement sauf si cela impliquait de recommencer, pas de complication, pas de réflexion.

Il la découvrait, et il aimait ce qu’il découvrait. Le tatoué n’eut d’ailleurs aucune objection à la laisser prendre les commandes et mener cette danse, son haut rejoignit celui de Blanche-Neige, dévoilant ses tatouages qu’il aimait tant exhiber. Une armure et une fierté, sa version la plus naturelle. La brune aux commandes, Donovan commençait à ressentir l’empressement lui aussi, un râle mourut dans sa gorge lorsque ses lèvres fondirent à sa gorge, vampiresse. Ses mains toujours posées sur son corps pressaient sa peau, voulaient la garder près, plus près encore. Il aurait les marques, c’était quoi ? Son délire de marquer son territoire ? C’était fun, c’était grisant.

Toujours plus à l’étroit dans son pantalon, Donovan sentit une mince délivrance et un délicieux supplice. C’est aussi frustrant que c’était savoureux, il avait envie de plus mais chaque format du plaisir était important pour lui, vital. Profiteur, le tatoué la laissa jouer un moment avant d’avoir envie de jouer lui aussi.

Ses mains à la taille de Victoria l’attirèrent davantage contre lui le temps d’inverser à nouveau leurs positions. C’était sans doute le problème dans cet échange entre grandes gueules, entre égo, ni l’un ni l’autre ne voulait lâcher du terrain, et Donnie avait bien l’intention de ne pas se laisser bouffer – enfin, tout dépendait d’elle. Ses mains glissèrent de sa taille à son pantalon pour le faire glisser sur ses jambes fines, si fines. Du bout des doigts d’abord, le tatoué caressa sa peau, l’intérieur de ses cuisses avant que ses lèvres de se joignent au ballet. Lui aussi pouvait marquer son territoire, sa prise, et il s’y appliqua, laissant l’empreinte de ses lèvres sur la peau diaphane de ses cuisses. Fier de lui, le regard brumeux, le tatoué fit glisser le sous-vêtement pour s’appliquer à faire grimper la température un peu plus.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 658
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Jeu 28 Juin 2018 - 22:41
Elle ne put résister quand il inversa leurs positions. Elle ne le voulut pas vraiment non plus. Allongée, sa chevelure d’un noir corbeau auréolait son visage laiteux qui rosissait d’excitation. Putain ce que c’était bon. Les décharges qui la courbaient à chaque contact, l’émanation de son désir, sa volonté de lui tenir tête et de se laisser faire à la fois. Victoria n’avait aucune raison de le faire arrêter. Pas une fois, elle ne pensait à sa copine-ex-maman délaissée. Ce n’était pas ses oignons, ni son problème. Que Donovan gère ses histoires de cul tant qu’il ne lui refilait pas de cochoncetés et ne lui tienne pas la jambe une fois qu’elle aurait passé la porte de sa baraque.

La pigiste serra les dents, emprisonnant un premier gémissement alors que son partenaire s’appliquait à marquer la peau blanche de ses cuisses. La température monta. Encore. Et encore, lorsqu’il fit glisser son dessous. Ce serait mentir de dire qu’il n’avait pas les bons gestes, le bon tempérament, le bon dosage. Il lui donnait envie sans la brusquer, ni s’embarrasser d’une douceur mièvre. Le militaire jouait la chair pour la chair et c’était exactement ce qu’elle voulait ! Peut-être bien que la trentenaire se laissa conquérir plus longtemps qu’elle ne l’aurait voulu. Peut-être.

Alors elle riposta en se redressant, indiquant par des mouvements décidés que c’était à nouveau au tour de Donovan de s’allonger. Sans plus de suspens, elle dégagea son caleçon, l’envoya par-dessus son épaule sans regarder où il atterrissait. Immédiatement, Victoria referma une main sur son intimité brûlante et enflée, entama de lents va-et-vient. Sa chevelure rejetée en arrière, agenouillée au côté du soldat étendu, elle se penchait aussi pour écraser ses lèvres sur la zone érogène qui entourait son paquet. L’intérieur des cuisses, le bas ventre, l’aine, …

En dépit du désir qui motivait l’impatience, la pigiste finit par s’assoir sur ses talons dans une position qui lui permettait de dominer son partenaire. Elle sentait à la pulsion du membre dans sa main qu’ils avaient outrepassé le point de non-retour, elle-même avait le teint coloré, les cheveux en bataille, les lèvres charnues rouges. Les pupilles enfiévrées, elle servit un de ses sourires narquois avant de glisser entre deux profondes expirations.

- Tes protections D. J’prends pas l’risque d’t’faire un d’xième.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Ven 29 Juin 2018 - 7:37
Pas de chichi, pas de bla-bla-bla, juste une rencontre des sens. C’était tout pile ce dont il avait besoin, comme une bonne clope ou une bonne bouteille après une mission de merde, après une journée ou une semaine de merde. Donovan était là dans son exercice favori, un exercice qu’il avait appris à maîtriser au gré de ses partenaires. Et celle du jour répondait parfaitement, il s’en délectait. Quel meilleur moyen d’enterrer définitivement toutes ses tentatives de devenir un gars rangé qu’un coup d’une fois, vite fait bien fait ?

Son territoire marqué, Donnie s’attela à faire grimper la température en même temps que le plaisir avant que la brune ne veuille à nouveau mener la danse. Foutu tempérament. Mais dans le fond, il n’allait pas s’en plaindre, faudrait être con, et puis il avait autre chose à faire, comme profiter. Son souffle se fit plus rauque aux caresses qu’elle lui prodiguait et même s’il en profitait sans la moindre culpabilité, le tatoué avait envie d’aller plus loin. Au fond des choses ?

La question de Blanche-Neige le força à redresser la tête. « Prudence est mère de sureté. » répondit-il avec ce sourire abruti qui le caractérisait avant de s’étendre pour atteindre la table de chevet moche à côté du plumard. Ah non, c’était pas là, merde où est-ce qu’il avait rangé son stock ramené de Bainbridge. Ah oui, ça lui revenait, en fait il n’avait rien rangé, tout était encore dans son paquetage, à un mètre du lit. Elle avait de la chance, la peur d’enfanter un nouveau gosse dont il ne s’occuperait pas était plus forte que la flemme d’aller récupérer les capotes.

« Madame est servie. » souffla-t-il en déballant les petits blisters colorés pour en récupérer un. Sans doute qu’elle voudrait encore prendre le contrôle, mais il n’avait pas l’intention de la laisser faire. Equipé, le tatoué la fit basculer sur la surface moelleuse de ce plumard qui avait dû couter la peau du fion à ses anciens proprio. Glissant son regard dans celui de Vic’ un instant, Donovan passa sa langue sur ses canines dans un sourire en coin avant de revenir à l’assaut de son cou en s’ancrant en elle dans un râle plus lourd. Il mena pour l’instant la danse, il ne cherchait pas à être tendre, simplement le plaisir à travers chaque coup de bassin.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 658
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Ven 29 Juin 2018 - 18:58
Elle commençait à bien aimer ce sourire abruti, autrement moins horripilant que celui de son ex. Il faisait bien écho avec le sien. Au moins, il tenait parole : il était paré pour toute éventualité. Table de chevet ? Non, mais le sac de voyage qui était encore fait à portée de bras depuis le lit. A croire qu’il avait tout anticipé. Les capotes n’étaient pas très loin – heureusement – mais elle attendit en se mordant impatiemment la lèvre inférieure.

La pigiste était plus que prête à l’accueillir, brûlante de cet instant volé. Elle ne s’attarda pas trop sur son regard, toujours pour ne pas risquer la moindre attache – ou ne pas donner l’impression qu’elle s’attachait. Avec un plaisir non dissimulé, Victoria expira au premier coup de bassin qui fit le militaire plonger en elle. La fin du monde n’avait pas réussi à changer à quel point c’était bon. A quel point ça faisait tout oublier. Elle frissonnait, s’arquait, la peau toute hérissée de chair de poule.

Elle risquait pourtant de se lasser de ce missionnaire bien réalisé mais trop peu ambitieux. La trentenaire voulait sentir le cul pour le cul, elle voulait que ce soit une bonne baise – rien à voir avec des ébats amoureux. Elle aura bien le temps de le chevaucher triomphalement en andromaque ou de revenir à une sauvage union du tigre ; pour l’instant, elle repoussa son partenaire pour se retourner, s’appuyant sur ses mains et ses genoux. Son dos luisant d’un film brillant était offert, rougi par les frottements contre les draps et les étreintes brusques. Qu’il n’essaye pas de passer par le chemin interdit ce con, c’était d’un doggy style inspiré et vigoureux dont elle avait envie.

Chaque assaut qui claquait contre sa chair lui envoyait une une qui irradiait jusqu’à son crâne, débarrassé de sa migraine par une bonne vieille méthode de grand-mère. Victoria avait cessé de retenir ses expirations et ses gémissements, il n’y avait aucune raison de retenir en elle son contentement. Ses bras fléchissaient parfois, sa joue rencontrait le lit le temps de quelques secondes. Haletante. Essoufflée. Écarlate. Puis elle se redressait, histoire de repartir de plus belle, d’accompagner la vigueur que Donovan mettait généreusement à l’ouvrage.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    
Revenir en haut Aller en bas  
- Gotta raise a little hell /!\ -
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Raise Hell
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: