The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Gotta raise a little hell /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mer 30 Mai 2018 - 19:26
Victoria avait le mérite d’être honnête, brutalement honnête, et c’était une qualité que le tatoué appréciait parce que comme ça il n’avait pas peur de froisser. Enfin dans le fond, il se fichait bien de froisser quiconque, mais même si c’était amusant de voir les gens réagir au quart de tour, parfois, c’était plus reposant de pouvoir dire merde sans qu’on le prenne pour un rustre. Ce qu’il était au demeurant. « Le verre à moitié plein ou à moitié vide, c’est pareil » souffla-t-il avec un air fier alors qu’ils entraient dans la maison d’en face.

A l’exclamation de Blanche-Neige, Donovan siffla avec un regard plein d’admiration. « Une batte ? J’admire ton style Blanche-Neige. » De son côté, il était bien plus traditionnel normalement même si cela dépendait beaucoup de la situation et que personne n’était à l’abri qu’il se mette à briser ce qu’il restait de vitres avec un balai ou une broche à chiottes. Il lui lança la bouteille et la lampe torche avant de se mettre au travail ; récupérer cette immonde tête de cerf. Un cadeau pour Lawrence, pensa-t-il, ça lui ferait sans doute plaisir. « Bordel mais comment c’est accroché cette merde … » Donnie grommela quelques instants, hissé sur le petit rebord sous la cheminée pour atteindre la tête empaillée, avant que finalement les fixations ne cèdent.

L’air de celui qui avait accompli un très important travail, Donovan déposa la tête de cerf en bas de la cheminée, il reviendrait l’embarquer et la ramènerait à Davis, ça lui ferait plaisir c’était certain. Le brun récupéra la bouteille et s’offrit deux nouvelles gorgées. L’alcool lui brûlait la gorge, mais c’était une sensation à laquelle il était habitué, même les effets étaient relativement bien contenus chez lui. Il aimait consommer. « On s’hydrate bien, et on va visiter la cuisine. » Des couteaux oubliés là pour jouer aux fléchettes ? De la vaisselle à briser ? Quelques assiettes étaient encore posées sur l’ilot central, au milieu d’un tas de restes alimentaires qui avaient fini de sentir la mort depuis sans doute de longs mois voire une grosse année.

Le tatoué saisit un immense plat dont la décoration rappelait la tête de cerf et le balança sur le mur en face de lui. Il avait toujours rêvé de faire ça mais n’avait jamais eu l’occasion. Casser de la vaisselle sans faire exprès, c’était une chose, mais Donnie n’avait jamais eu assez de vaisselle pour se permettre de la casser sous la colère ou pour le fun. Pourtant c’était plutôt sympa. Une assiette suivit et finalement le militaire se décida à virer tout ce qui était posé sur le plan de travail d’un geste ample du bras. Les assiettes se fracassèrent au sol dans un bruit qui alerteraient les rôdeurs du coin s’il y en avait, il s’en fichait, il ne craignait pas les morts.

« Je propose qu’on visite l’étage, y’a sans doute des matelas à éventrer, on y trouvera peut-être les économies de Monsieur et Madame. » Ou alors il y aurait des fringues à récupérer, de quoi se changer plus souvent ? Des photos de famille desquelles ils pourraient se foutre ouvertement ? Tout était possible dans cette maison où ils piétinaient ce qui avait été la vie d’une famille aux goûts douteux. « Et dans le pire des cas, on pourra trouver une autre utilité aux matelas. » ajouta-t-il avec un air sûr de lui.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 770
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mer 30 Mai 2018 - 20:53
Boire la bouteille jusqu’à la dernière goutte, faire le tour du propriétaire, ok ! Elle était carrément partante. Surtout qu’elle supposait bien que le militaire ne comptait pas lui faire une visite immobilière. Délestée de la bouteille mais toujours maitresse de la lumière, Victoria suivit jusqu’à une cuisine abandonnée depuis belle lurette. Les anciens habitants n’avaient même pas fait la vaisselle avant de se faire bouffer ces petits cochons ! Ils méritaient de se faire péter leur faïence tiens. L’alcool aidant, la trentenaire se sentait une véritable âme de justicière des couverts propres.  

- Il en avait envie, commenta-t-elle en pouffant lorsque le premier plat fut éclaté contre un mur.

Histoire que Donovan ait les mains libres, elle récupéra la bouteille et histoire qu’elle ait les mains libres aussi… elle avala le fond cul-sec et l’envoya valdinguer dans la fenêtre. Le bruit du verre qui se disloque s’ajouta au fracas des assiettes, puis de l’intégralité du vaisselier, qui se fracassaient au sol. PUTAIN ÇA FAISAIT DU BIEN ! Finis les tensions, finis les courbatures, finis le sérieux. La pigiste se sentait emportée par l’euphorie passagère, les yeux brillants et les joues rouges. Toujours secouée d’un rire à l’éthanol, elle décrocha le piolet qui tenait à sa hanche grâce à un mousqueton :

- Les matelas, j’m’en occupe. C’truc là a été inventé pour ça, véridique, lança-t-elle en feignant – difficilement – de redevenir sérieuse.

Wow, et dis-donc, les marches bougeaient, non ? La moitié d’une bouteille de vodka, ça commençait à taper où il fallait. Victoria était persuadée que l’escalier essayait de se tirer de sous ses pieds. Petit con va ! Cramponnée à la rampe – ou peut-être était-ce le bras de Donovan, elle ne savait pas trop – elle tourna vers son aîné ses yeux verts à sa proposition indécente. Ça ne l’offusquait pas, au contraire et surtout dans cet état. Néanmoins, elle était du genre à ne jamais se montrer acquise. Chieuse un jour, chieuse toujours !

- Oh-oooh j’dois l’prendre comme une invitation D. ? Mais ‘faut plus qu’une bouteille à 40° pour p’voir t’enfiler une princesse, chéri.

En plus elle ne couchait pas le premier soir. Question de principe. Même si elle n’était pas contre une partie de jambes en l’air au milieu d’une piaule complètement saccagé, elle avait un statut d’emmerdeuse à tenir. Non sans un regard volontairement lascif – tant qu’à faire – Victoria bondit sur le palier et trouva sa première cible. Un grand portrait de famille, suspendu en mur dans un cadre en fausse dorure. Ça devait se vouloir vintage, ça faisait juste déco de grand-mère décédée.

- Putain, mate leurs sales tronches ! On dirait qu’ils ont tous joué dans La Colline à des yeux.

C’était peut-être un peu exagéré mais ils étaient quand même moches de père en fils et de mère en filles. Allez, soyons honnêtes : les combos triples mentons, calvities, dents de lapin et tâches de son, ça ne faisait bander personne. Au moins, on le pourrait pas accuser la daronne d’avoir sauté le facteur ! Et puisqu’ils étaient censés être en poste pour arrêter les monstres, la pigiste se sentit pousser les ailes du devoir. Elle arma un coup et frappa puissamment la photo au niveau de la tête du chef de famille. La pointe du piolet fit voler la vitre en éclat, puis traversa la matière jusqu’à se planter dans le mur en plâtre.

- Headshot ! M-m-m-monster killed ! Railla-t-elle en imitant une borne d’arcade.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Dim 3 Juin 2018 - 22:20
Trente-huit ans dont quinze dans sa tête, Donovan était un adolescent à qui on avait donné une arme et toute une panoplie de trucs interdits, les cigarettes et l’alcool en tête de liste. Ravager cette maison n’avait aucune utilité si ce n’était leur faire passer le temps alors qu’ils avaient un boulot à accomplir pour la nuit ; s’assurer qu’aucun moche ne s’approcherait de la barricade et des petits culs princiers de ceux qui vivaient dans l’enceinte du lotissement. « Et il l’a bien cherché surtout » Qu’importait que cela ait du sens, après tout plus rien n’avait de sens, ni le monde, ni les gens, ni les actions des uns et des autres. La seule chose qui perdurait entre l’ancien monde et le nouveau, c’était les distractions.

Blanche-Neige se chargea de finir la bouteille sous le regard pétillant du tatoué déjà suffisamment éméché. Il applaudit son commentaire sur le piolet, persuadé à ce moment-là que cet outil avait été prévu pour ça, parce que c’était la chose la plus stupide et donc la plus sensée qu’il ait entendue. Donnie l’aida malgré tout à monter l’escalier, soutenant son bras pour éviter qu’elle se vautre, se sentant lui bien plus stable. La réponse de la brune à son invitation à peine masquée lui arracha un éclat de rire sonnant qui brisant le calme de la maison abandonnée. « J’aime le jeu et les défis. » Avec ou sans bouteille.

Le tatoué observa les mouvements de sa camarade de beuverie, jusqu’à suivre de son regard gris la photo qu’elle lui désigna. « Attends y’a des choses qui s’entretiennent de père en fils et de mère en fille. La connerie, la mocheté, et à l’inverse la beauté et la classe. Regarde-moi, ma mère était une bombasse, mon père était un abruti. Boom je suis le parfait mélange des deux. » Donovan fronça les sourcils pour observer un peu mieux la photo, vrai qu’ils étaient très vilains, tous moches comme des poux. Il recula d’un pas lorsque le piolet s’abattit dans la tête du père de cette famille de monstres de foire. « J’aime ton style … » souffla-t-il avec un petit sourire en coin avant d’aviser d’un coup d’œil les portes sur le palier.

Un coup de pieds dans la première, une chambre d’adolescent où il était à peu près sûr de trouver quelques magazines cochons, une autre avec des posters de chanteurs et de chanteuses de seconde catégorie. Et une enfin la dernière porte s’ouvrit sur une chambre plus adulte, aussi moche que le reste de la maison. « Putain ! Mate ça ! » s’exclama-t-il en désignant une nouvelle tête d’animal empaillée. « Putain … faut en vouloir pour sauter bobonne avec ça en face du plumard. » Grimaçant, le tatoué arracha la tête du mur, ne cherchant même pas à savoir de quoi il s’agissait. C’était la maison des horreurs cet endroit, juste en face de chez eux. Continuant son inspection de la chambre, Donnie ouvrit plusieurs tiroirs avant de rire en découvrant les sous-vêtements de bobonne dans l’un d’eux. Exhibant ce qui tenait plus du parachute que de la culotte à hauteur de son visage, le tatoué lança un regard à Victoria. « Rassure-moi, tu caches pas la même chose dans ton jean ? » C’était sans doute la pire création de l’histoire ce genre de truc.

D’un signe de la tête, Donovan désigna ensuite le lit en jetant la gaine par la fenêtre. « Allez montre-moi c’que tu sais faire avec ça. » Après tout, les piolets avaient été inventés pour ça, non ?


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 770
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 4 Juin 2018 - 19:13
Il la faisait vraiment marrer. Ok, il n’avait pas menti : elle ne s’ennuyait pas. Après s’être esclaffée sur le résumé qu’avait fait Donovan de son héritage génétique, la trentenaire lui fit simplement un clin d’œil – à peine exagéré – en retour au compliment. En décrochant son piolet, elle fit « malencontreusement » le cadre sauter de son attache. Il tomba pitoyablement à ses pieds, sans qu’elle ne fasse autre chose que le piétiner. Déjà, son complice enfonçait la chambre d’un adolescent qui puait le puceau ; en plus du renfermé. Outre les posters de Disney-star pour prébubères, Victoria se pencha pour tirer de sous le lit… le traditionnel magazine cochon planqué des -18 américains. Il était couvert de poussière et de toiles d’araignées, mais le sous-titre « les dessous de Megan Rain » associé à la photo plus qu’évocatrice voulait tout dire. La forme gondolée d’un coin était lui aussi très évocateur – tellement que la pigiste lâcha le journal en poussa un « Eeeeew dégeu’ ».

Ça suffisait pour cette pièce, n’est-ce pas ? Son aînée l’appelait dans une autre, celle des parents, et OH PUTAIN ! Fallait être sacrément tordu pour pouvoir pioncer avec une horreur pareille au-dessus du plumard. Elle éclata de rire à la remarque du militaire car, effectivement, ce serait bien triste sur les lit ne servaient qu’à dormir. Retenant un éternuement – ça lui apprendra à fouiner sous les lits crasseux – elle finit par ajouter :

- T’parles, j’parie qu’c’est ça qui l’faisait bander pépère.

Geezus, c’était presque moins laid que sa grognasse. Et c’était quoi ce truc ? Elle n’avait même pas envie de deviner. Sans doute que le temps n’avait pas fait de bien à l’objet mais quand même ! De son côté, la pigiste jeta un œil aux bijoux que possédait la bonne femme mais forcément, en plus d’être moche, elle avait des goûts de merde. C’était même pas la peine de faire semblant d’aimer les babioles. Sourire moqueur aux lèvres, Victoria ricana en voyant la voile de bateau qu’exhibait Donovan.

- Pourquoi t’viens pas vérifier ? Signe de tête provocateur avant qu’elle ne confie la lampe à son acolyte et ne dresse son piolet, prépare-toi à être impressionner !

Il avait dû l’être, ouai. Notamment par la galère que ça représentait d’écorcher vif le matelas. La famille des thons devait avoir du pognon parce que c’était de la grande qualité ! Le genre de literie multicouche avec mémoire de forme, aéré, anti-acarien, absorbant d’humidité et distributeur à pizza. Du coup, l’alcool n’aidant pas, la trentenaire avait dû s’y prendre à maintes reprises avant de parvenir à éventrer le plumard. Les fibres ne s’arrachaient pas aussi facilement que prévu, ce n’était pas marrant, alors elle se vengea sur les oreillers. Ça s’était fun ! En moins de deux, il neigeait de la mousse et des plumes synthétiques. Elle en avait plein les cheveux et plein sur les fringues. Finalement – parce que le poignet fatiguait quand même – elle se laissa tomber sur le lit, ébouriffée et essoufflée.

- Putain… pfiou !


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mer 6 Juin 2018 - 20:00
Difficile d’imaginer un type la lever devant ce genre de spectacle mais après tout, tous les goûts étaient dans la nature. Donnie aimait bien cette expression, celle qui disait gentiment à l’autre qu’il avait des goûts de merde mais qu’après tout c’était son choix de vivre avec. L’immonde tête empaillée arrachée du mur, le tatoué fouinait dans la commode aussi vieille que les habitants et surtout aussi moche pour en sortir une culotte qui lui rappelait l’équipement des parachutistes dans l’armée. « Oh mais j’compte bien vérifier … » souffla-t-il avec un sourire avant que Blanche-Neige ne se lance dans l’attaque du matelas.

Ou presque. Ce n’était visiblement pas aussi simple qu’ils l’auraient cru l’un ou l’autre, et la voir faire était plutôt amusant. Donovan lâcha sa fouille de la commode pour observer la brune qui se démenait pour réussir finalement à éventrer le matelas, au moins sommairement. Sans doute furieuse, elle se rattrapa sur les oreillers et entre la poussière et les plumes et la mousse, Donnie la vit se laisser tomber sur le plumard qui ressemblait plus à rien. « C’était … impressionnant. »

Il se foutait d’elle, un sourire moqueur collé au visage, grisé par l’alcool même s’il restait encore largement maître de ses actes. C’était sans doute l’avantage à boire souvent et beaucoup, au moins Donovan n’était pas de ceux qui oubliaient tout une fois l’alcool évaporé. Et d’un autre côté, se dire qu’il partirait peut-être d’une cirrhose avait un côté rassurant contrairement à la perspective de finir dévoré par les cadavres ou d’une balle en pleine tête par d’autres survivants. Le tatoué s’alluma une nouvelle clope, la première depuis de longues minutes, c’était presque un record mais il devait se rationner s’il voulait pas en manquer trop rapidement.

Dans la pièce plongée dans la pénombre, seule la cendre rougie de la cigarette brillait. C’était calme d’un coup, trop calme. Le brun s’avança vers le lit et se laissa tomber à côté de Blanche-Neige, soulevant au passage un nuage de plumes, de poussières et de mousse. Il observa un instant les morceaux de matelas et d’oreillers qui voletaient et lui tombaient sur la tronche, une ou deux bouffées de nicotine en plus dans les poumons, avant de se tourner sur le côté.

Son regard gris se posa sur la brune. « T’es complètement déchirée Blanche-Neige. » commenta-t-il avant d’éclater de rire. Il retrouva néanmoins vite son sérieux, parce qu’il restait Donovan et que dans cette situation, avec un canon à côté de lui, il avait tendance à avoir le regard baladeur et parfois les mains qui suivaient. Une chance pour Victoria, il avait les mains occupées, se retenir de rouler sur le matelas en fumant sa clope était un bon moyen pour qu’il se tienne à distance. Mais ça ne l’empêchait pas de l’observer avec ce regard de prédateur. « Donc … à propos de cette histoire de gaine … j’crois que c’que je vois. » Une dernière bouffée sur sa cigarette et il l’écrasa contre la table de chevet en bois moche juste à côté.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 770
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mer 6 Juin 2018 - 23:56
Dans sa vision floutée par l’alcool, l’embout incandescent de la clope traçait une ligne suspendue dans les airs qui dessinait le sillage de Donovan. Haletante, elle se trouvait brusquement assommée d’un coup de barre ; à croire que son moment de folie l’avait vidée de son énergie. Elle était « déchirée » ? Ok. Elle prenait ça pour un compliment et éclatait de rire. Soufflant nonchalamment les mèches de cheveux qui lui tombaient sur le visage, la pigiste rétorquait sur un ton toujours aussi direct :

- J’suis surtout la seule meuf d’ton entourage qu’est pas aigrie ou dépressive. C’est ça qu’vous fait bander.

Dans ce « vous », elle incluait tous les mâles qui avaient récemment fait un commentaire sur son « chassis » comme l’avait si bien dit Bryan. Ou Dylan. Evan. Un truc en « âne » en tout cas. Un comble vu comme il était con-con. Bouclettes quoi ! Face au regard perçant du prédateur, les prunelles de la trentenaire brillaient dans la pénombre. Ni réticente, ni acquise. Ni effarouchée, ni subjuguée. Elle le défiait avec son rictus moqueur et imbibé. Pourquoi chercher à fuir ? Victoria n’était pas une allumeuse mais putain ce qu’elle aimait se faire plaisir ! Une bonne baise par les temps qui couraient, c’était comme avoir le ticket gagnant au Mega Millions ; et le parallèle n’était pas hasardeux. Femme vénale un jour, femme vénale toujours.

- ’key, ‘key, répondit-elle sans frontalement esquiver le sous-entendu du militaire, et qu’est-ce qu’j’ai en échange ? J’montre pas ma lune pour l’plaisir des yeux – et m’réponds pas ma grosse bite, prévint-elle brusquement avant de ricaner, général’ment, c’comme les frites McCain.

« Ceux qui en parlent le moins qui en ont le plus », un truc du genre. Sur ces mots, elle se laissa pencher en arrière pour s’appuyer sur ses coudes. Volontaire ou pas, cette position appelait à céder à la tentation. Silhouette sombre au milieu de la charpie de mousse et de tissu. Il n’y avait que son piolet pour rappeler toute l’incongruité de cette situation. Dire qu’ils étaient censés monter la garde… bon sincèrement, quelles étaient les chances pour qu’un mordeur réussisse à passer la barricade ? Avec le bruit qu’ils avaient fait de toute façon, les charognes seraient plutôt attirées par leur bicoque de l’horreur. Comme quoi, ils faisaient bien leur taff !


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1029
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Ven 8 Juin 2018 - 12:40
Elle marquait un point Blanche-Neige, les nanas qui tiraient la tronche ça le faisait pas rêver. Donovan préférait les filles qui respiraient la joie de vivre, même celles qui s’en cachaient, mais les dépressives très peu pour lui. C’était comme les filles totalement déchirées qui auraient oublié tout de sa performance le lendemain, ça l’intéressait pas. D’ailleurs, est-ce que Victoria serait en mesure de se rappeler quoique ce soit le lendemain ? S’il voulait qu’elle répande la bonne parole, mieux valait qu’elle se souvienne de ce qu’il s’était passé. L’avantage c’était que l’alcool était déjà fini, elle ne serait donc pas plus saoule que ce qu’elle était déjà.

« En échange … bon t’as deviné ma réponse donc faut que j’invente là … Tu fais chier Blanche-Neige ! » Le brun éclata de rire avant de se redresser, prenant appui sur sa main pour surplomber la brune. « Une nuit au paradis, c’est déjà une énorme récompense, en plus regarde y’a déjà des plumes et tout, bien la preuve que c’est pas une promesse en l’air, y’a des connards d’anges qu’ont laissé leurs ailes dans le coin. »

Certains diraient que c’était un incorrigible prétentieux, certaines autres diraient qu’il ne faisait que présenter la réalité. Son assurance était généralement son meilleur argument de vente d'ailleurs. « Et je suis prêt à ajouter une autre bouteille de mon stock personnel et d’autres journées ou soirées de fun au travail. » Parce qu’ils étaient quand même là pour surveiller la rue et le lotissement, il ne fallait pas l’oublier, même si Donovan n’y pensait plus du tout pour l’instant, trop occupé à observer Victoria de son regard perçant. Elle avait l'air sacrément bien roulée sous toute cette couche de vêtements inutiles. Des vêtements, qui avait eu cette idée à la con ?

Prêt à se ramasser un râteau ou une claque, Donnie alla poser sa main sur le ventre de la brune. « Alors, marché conclu ? J’peux aller vérifier si tu t’habilles comme bobonne ou tu préfères les nains dans les buissons ? » Il avait l’air sérieux malgré la blague, parce qu’il ne plaisantait jamais avec une partie de jambes en l’air, c’était une affaire sérieuse, quelque chose à ne pas prendre à la légère. Et les filles, ils les prenaient jamais à la légère, pun intended.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    
Revenir en haut Aller en bas  
- Gotta raise a little hell /!\ -
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Raise Hell
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: