The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Gotta raise a little hell /!\ -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1164
Age IRL : 31
MessageSujet: Gotta raise a little hell /!    Lun 21 Mai 2018 - 10:02
There and back again, a moron’s tale. Quand Donovan avait mis les pieds à Renton la première fois, ce n’était que pour quelques jours, pour mettre en place toute cette opération et après il repartirait à Bainbridge comme prévu. Il était bien reparti à Bainbridge, pour ramener un cadavre, annoncer la mort d’un proche à des amies, assister aux obsèques qui le laissaient le plus de marbre de toute sa vie et gérer une crise personnelle qu’il n’avait pas prévu.

Une réalisation, sans doute née d’un ras le bol lui-même lié à un empilement de merdes. Des reproches, une dispute, une fuite. La fuite, c’était sans doute la meilleure des solutions pour l’instant. Il ne voulait pas penser à elle, et rester à Fort Ward rendrait la chose plus compliquée. Cette vie rangée n’était pas la seule chose en cause mais Donovan faisait une petite crise identitaire. C’était Donovan Carter Floyd, joueur, dragueur, connard. Pas le gendre idéal. Pas le parfait petit soldat. Alors il avait pris la décision de tout plaquer et de saisir cette opportunité de prendre l’air, en bon connard égoïste qu'il était. Cela ne l’empêcherait de continuer à les protéger.

Vingt-deux heures sonnèrent sur la vieille horloge pourrie dans la maison. Ces vieux mécanismes qui marchaient sans électricité étaient sans doute la meilleure chose que le monde ait connue. L’heure de son tour de garde, l’heure donc d’une clope. Le tatoué ajusta son revolver dans son holster d’épaule et son couteau dans sa botte. Serge à sa ceinture, un paquet de clopes pour tenir toute la nuit et il alla s’asseoir sur le perron.

La nuit était claire, calme. Dans une des maisons non loin, ils avaient rangé les otages. Il y avait une gamine dans le lot, Donnie n’approuvait qu’à moitié mais pour l’instant le meilleur moyen de s’assurer que la gosse allait bien, c’était de rien faire à part son boulot. La précédente équipe de garde passa sous son nez pendant qu’il terminait sa clope. Et derrière eux, son regard gris remarqua la silhouette grande et fine de cette nana. Elle faisait partie du groupe du grand blond et elle l’avait marqué, principalement parce qu’ils parlaient le même langage ; celui de Shakespeare mais en mieux.

« C’toi que je me coltines cette nuit ? » Donovan se leva et jeta son mégot au sol avant de l’écraser, sur le bois du perron, avant de descendre les deux marches pour la rejoindre. « Ça va les nouveaux voisins sont pas trop chiants ? » demanda-t-il avec un sourire mesquin. Les nouveaux voisins c’était eux, et la cohabitation dans ce quartier pouvait s’avérer difficile. Tout le monde faisait en sorte que ça ne vire pas Desperate Housewives, mais fallait bien reconnaître qu’avec certains tempéraments présents, les choses étaient pas toujours faciles. L’avantage c’était que cette fille était comme lui, franche, elle s’encombrait pas de manières inutiles, de politiquement correct. Peut-être qu’il lui proposerait même une clope de son stock personnel si elle était sage.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 901
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 21 Mai 2018 - 10:45
Putain, ça changeait vraiment. Passer d’une poignée de colocataires à toute une tripotée, c’était clair que les journées n’étaient plus les mêmes. Plus de bouche à nourrir, plus de bras pour faire les courses. La trentenaire avait l’impression qu’ils étaient enfin passé à la vitesse supérieure et bordel : c’était pas trop tôt. Avant que la sainte trinité des barjots ne rencontrent une certaine rouquine et ses manières de reine d’Angleterre, Victoria aurait presque craint qu’ils en restent là pour toujours. Dans une baraque morose où tout le monde tirait la gueule sans oser péter un coup. Ni en tirer un.

La nuit n’était pas tombée depuis si longtemps quand elle sortit mais elle était déjà fraîche. Elle avait accepté de participer au tour de garde au niveau des barricades. A ses yeux, ça consistait pas mal à faire les épouvantails à mordeurs, mais bon… elle avait choisi de faire des efforts pour nouer des liens et elle se ferait moins chier que dans sa piaule. Surtout qu’à tous les coups, si elle trainait dans l’environnement direct de Nathan, il allait la harceler pour retenter sa chance. Elle le connaissait un peu ce con quand même.

Elle n’avait pris qu’un flingue et son piolet. Ce dernier serait certainement le plus pratique pour trépaner n’importe quelle charogne qui oserait déranger le sommeil léger de leurs compatriotes. Cheveux sombre lâchés, comme d’habitude, blouson en cuir et jean déchiré aux genoux. C’était son uniforme à elle, pas question qu’elle adopte le style vert kaki de certains des nouveaux locataires. De toute façon, elle doutait fort qu’ils soient venus avec une tenue à sa taille.

- Hum ? Elle se tourna vers la voix qui l’avait interpellée et vit l’embout incandescent d’une clope avant le visage de son propriétaire, sauf qu’c’est plutôt toi que j’me coltine, rectifia-t-elle non sans un sourire en coin insolent, mais j’peux prendre sur moi avec les voisins pas trop relou.

Dans cette dernière catégorie, elle classait bien sûr de la militaire piquée à la testostérone responsable du bleu à demi estompé sur sa joue. Les autres, ça allait. Marchant désormais aux côtés du grand type chargé de chaperonnage avec elle, la pigiste pencha la tête pour le regarder. Elle avait déjà oublié comment il s’appelait. Faut dire qu’ils étaient nombreux et qu’elle ne s’était jamais vraiment appliquée à retenir les prénoms.

- Hum… désolée, j’vais pas faire semblant, j’me souviens plus d’ton nom propre. C’quoi, David ? Denzel ? Dylan ? Elle plissa les paupières et expira un ricanement, clair’ment un truc avec un D. Sauf Daniel. Ou Dorian. Ça fait trop gay.

Et il n’avait pas vraiment l’air homo. Non pas qu’elle avait quelque chose contre les amateurs de boules, c’était juste un constat. Et puis de toute manière, le quota de tarlouze était quasiment atteint rien que dans sa propre résidence – no offense Zack. On allait pas lui faire croire que l’épidémie en avait épargné autant, ce serait sacrément ballot pour repeupler la planète.



I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1164
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 21 Mai 2018 - 13:09
Y’avait des moments où Donovan se disait qu’il merdait et que sa place était à Fort Ward. Et y’avait des moments où il se rappelait qui il était, la vie qu’il avait menée. Le danger, l’aventure, les aventures. Y’avait des moments … « Arrête, t’es chanceuse de tomber sur moi, sont pas tous aussi marrants que moi. » Un sourire en coin ponctua sa phrase avant qu’il ne cale une nouvelle clope entre ses lèvres fines. « Si certains sont trop relous, tu me le dis, j’irai les frapper … Oups, les rappeler à l’ordre »  ajouta-t-il en allumant sa clope, faisant allusion aux paroles de Madame Amrani qui se battait pour la paix, bla-bla-bla. Evidemment il pensait et voulait que tout se déroule sans problème. C’était chiant les problèmes.

Les deux marchaient vers la barricade quand la brune lui arracha un rire gras. « Tu serais emmerdée si je te disais que c’était Daniel ou Dorian … Donovan, c’est Donovan. Et je te rassure, j’mange pas au même râtelier que ton chef là. » Il avait pas de problème avec ça, de son côté il était certain de persuader la compagnie des femmes pour meubler son quotidien.

Récupérant le paquet de clopes dans la poche de sa veste, Donnie le tendit à la brune. « Comme j’ai pas besoin de faire semblant non plus, toi c’est bien … Nope … » Il l’avait rangée dans la catégorie « joli cul » et « bouche pulpeuse » mais retenir son prénom c’était beaucoup. Il connaissait déjà pas tout le monde à Fort Ward alors lui demander de se rappeler des prénoms de tout le monde ici, même s’ils étaient moins nombreux, c’était beaucoup lui demander.

Arrivés près de la barricade qu’ils devraient parcourir en long en large et en travers, Donovan glissa son regard gris vers la brune. Joli petit bout de femme, totalement son style, encore plus maintenant qu’il goûtait à nouveau la saveur de la liberté. « C’est plutôt calme dans votre coin ? J’veux dire sur une échelle de un à dix, à quel point tu penses qu’on va s’emmerder cette nuit ? » Les gardes autour de Bainbridge étaient pas nécessairement plus palpitantes, mais les bois et le lac recrachaient régulièrement quelques cadavres, de quoi les occuper. Quand il n’avait pas besoin d’aider certaines personnes à se débarrasser d’un cadavre.

Le tatoué continua de marcher avant de trouver un capot de voiture où s’asseoir pour observer les alentours. Hissé sur le toit de la voiture, Donnie se laissa tomber en arrière, observant le ciel qui se couvrait petit à petit d’étoiles. Sa clope à la main, un toit d’encre et d’étoiles au-dessus de la tête, c’était ça finalement la vie. « Tu devrais venir par-là Blanche-Neige, c’est calé. » Brune, le teint pâle, et des lèvres carmin. C’était bien ça non la description de cette greluche de Blanche-Neige ?


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 901
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 21 Mai 2018 - 15:01
Suite à son collègue du soir, ce fut à la pigiste d’éclater d’un rire gras. Il balançait une punchline sur la sexualité de Zack, il gagnait automatiquement un point. Voire deux. Donovan donc. C’était ça, elle s’en souvenait maintenant. Après l’avoir détailler de haut en bas un instant, elle consentit à les mettre sur un pied d’égalité, puisqu’il avait visiblement zappé son prénom aussi. C’était de bonne guerre, il en faudrait bien plus pour la vexer – si tant est qu’il était possible d’y parvenir.

- Victoria. Et nope, j’fume pas, elle déclina la clope d'un geste vague de la mains ; ça devait bien être le seul vice qu’elle n’avait pas.

Les voilà au niveau de la barricade. Du bricolé à la va-vite, avant qu’ils aient le temps de s’y aller plus sérieusement. De l’autre côté, la même rue en plus crade. A l'intérieur du périmètre, ils avaient pris soin de dégager les poubelles crevées depuis deux ans, les débris divers, les déchets qui se trimbalaient avec le vent, les morceaux de tissus qui devaient un jour avoir appartenu à un rôdeur, ce genre de cochonnerie. La seule vraie continuité, c’était la pelouse trop haute, les mauvaises herbes et les haies sauvages qui brillaient à la lumière de la lune. Les yeux marron-vert de la trentenaire glissèrent vers son aîné lorsqu’il l’interrogea sur l'activité à venir.

- Si dix est l’ennui absolu, alors j’dis quatorze, répondit-elle du tac-o-tac, mais j’suis sûre qu’t’arriveras à faire l’échelle retomber à… onze, Victoria le charriait avec un éclair de malice impertinente au fond des prunelles, p’tête dix et demi si un vorace s’pointe.

S’il était du même moule qu’elle, alors il ne s’offusquera pas – même au contraire. Il fallait l’espérer pour lui en tout cas, parce que la pigiste était habituée à balancer sur ses interlocuteurs, qu’ils soient capables de l’encaisser ou pas. Kyle pouvait lui en dire de sacrée nouvelle, le pauvre. Elle suivit les pas de Donovan jusqu’à ce qu’il se hisse sur le toit d’une vieille épave de bagnole pour griller un nouveau cancer en tube. Pour sa part, elle grimpa sur le capot, prête à s’y assoir avant que son complice ne l’invite à le rejoindre.

- Blanche-Neige ? Surnom qui lui rappela bien sûr sa brève rencontre avec Cendrillon, t’dis ça parce que j’suis incroyablement sexy ou parce qu’j’ai une tronche à tringler des nains dans les bois, interrogea-t-elle l’air de rien en montant rejoindre le militaire, gaff’ à ta réponse : les paires de testicules n’aiment généralement pas faire connaissance avec mon poing, prévint la pigiste de sa voix traînante en s’allongeant à son tour.

Malgré tout, elle émit un léger rire décomplexé. Bon, pour le confort, on repassera. La tôle lui explosait déjà le bassin et elle y était installée depuis dix secondes. Un avant-bras sous la tête, elle fixait les étoiles qui se voilaient derrière les nuages soufflés par son voisin.

- Alors D., ouai, y’avait trop de syllabes à Donovan, ça t’fait pas trop chier d’être là ? Parait qu’c’est plutôt cool là où vous êtes. C’pas la purge de d’voir rester ici et d’chier dans un seau ?

C’était peut-être un détail mais elle, si on lui laissait le choix entre des toilettes fonctionnelles à l’eau ou un pot de chambre, ça ferait toute la différence. Enfin bon, elle n’était pas jalouse de nature et n’allait pas envier ces gars d’avoir l’électricité là d’où ils venaient. Néanmoins, c’était fascinant de réussir à convaincre autant de personne de quitter leur petit confort pour s’emmerder à l’autre bout de la région.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1164
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Lun 21 Mai 2018 - 15:25
Elle fumait pas ? Elle pouvait pas être sexy, parler comme lui et fumer, ça aurait été trop de points communs en une seule fois. Donovan garda pour lui tout commentaire, se contentant de sourire discrètement avec sa clope calée entre les lèvres. « Hey avec moi l’ennui tombe généralement à zéro, donc si des moches se ramènent, on pourra dire qu’on passe une putain de bonne soirée. » Il se dégourdissait à peine les jambes, Donovan était comme un animal sauvage qu’on aurait gardé enfermé. Il voulait courir partout mais il était prudent.

La réaction de la brune à son nouveau surnom, nouveau pour lui du moins, Donovan éclata de rire. « Parce que les deux sont incompatibles ? Ça serait de la discrimination qu’une nana sexy puisse pas aider ces pauvres personnes dans les bois, s’tu veux mon avis. » Cette menace sur ses valseuses l’empêcherait pas de sortir des conneries, ici il n’avait pas d’image à maintenir même si évidemment, il préférait garder ce qu’il avait dans le pantalon intact, ça pouvait toujours servir.

Son regard gris clair sondait l’étendue constellée qui leur servait de toit. Le toit du monde c’était ça, pas le sommet des montagnes, il avait jamais compris cette expression à la con. Et il était pas maçon pourtant ni couvreur ni charpentier. En fait il y connaissait rien en construction. D. Okay c’était un nouveau surnom, mieux que Donnie, donc il ne s’en formalisa pas. Blanche-Neige s’intéressa finalement à sa vie ici, notamment parce que les rumeurs racontaient sans doute combien Fort Ward était différent.

Récupérant la clope de ses doigts fins, le tatoué souffla un nuage de fumée au-dessus de sa tête, le regardant se dissiper dans l’air en réfléchissant. « Tu déconnes ? J’avais besoin de voir un peu de pays. J’suis pas fait pour rester trop longtemps au même endroit et là-bas … C’est … sans doute bien pour les personnes qui veulent jouer à la dinette. C’est pas mon genre. Et crois-le ou non, mais chier dans un seau c’est pas le truc le plus chiant que j’ai eu à faire. » Il avait été sur le front, il était parfois resté plusieurs jours avec son équipe complètement perdus à attendre la mort ou qu’on les sauve. Alors chier dans un seau, c’était en soit un gros confort. « Et puis y’a pas mal d’herbes hautes aussi, c’est pratique. »

Donovan émit un nouveau rire gras. Après une dernière bouffée de nicotine, le tatoué écrasa son mégot contre la tôle rouillée et poussiéreuse. « Et vous ici ? Vous vous faites pas trop chier ? J’veux dire vous êtes quoi sans nous ? Six pelés ? Tout le monde a l’air de tirer la tronche, pas le meilleur truc à tirer s’tu veux mon avis. » Ils faisaient tous des têtes d’enterrement, ça l’avait frappé dès les premiers instants à Renton. Lui qui trouvait Lawrence taciturne était servi, c’était comme avoir une armée de Lawrence, son pire cauchemar sur terre. A l’exception de Blanche-Neige et son nain en chef, le type chelou qui tirait pas la gueule. Une question lui vint d’ailleurs à l’esprit mais il la garda pour lui pour l’instant.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 901
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Mar 22 Mai 2018 - 2:51
Ok. Il la fit marrer encore une fois et conserva le droit de garder son service trois-pièce intact. Hilarité qui ne fit que s’accentuer quand son complice confia qu’il avait eu à faire bien pire de sa vie que chier dans un saut. Non pas qu’elle se moquait de ses années de services dans l’armée mais damn : Victoria n’en demandait pas tant. Savoir qu’il était du genre électron libre, c’était une bonne nouvelle. Par contre, elle se serait passée d’apprendre l’usage qu’il faisait de la flore locale. Soufflant sans se soucier du bruit qu’elle pouvait faire, elle lui rétorqua avec un grand sourire de garce :

- Putain, c’pas parce que j’ai dit ça qu’j’avais envie d’t’imaginer t’torcher l’cul avec la p’louse de ton jardin.

Ça ne l’empêcha pas de pouffer comme une adolescente jusqu’à la prochaine question. La pression des derniers jours devait y être pour quelque chose : elle avait besoin d’évacuer. Et à la bonne heure ! Donovan aussi avait remarqué cette maladie qui rongeait trois membres sur quatre dans leur groupe : la tronchedeconstipégite aigue. Pire qu’un cancer et visiblement incurable. Manquerait plus que ce soit contagieux et elle ne foutrait plus un pied dans sa baraque.

- C’est c’que j’arrête pas d’leur dire, répondit librement la pigiste en fixant les étoiles, qu’ils devraient tous baiser un coup avant d’avoir une paralysie faciale, ses lèvres se plièrent en une moue signifiant qu’il n’y avait rien à faire, mais ils ont paumé leur package sens de l’humour et rigolade ; et l’extension libido qui allait avec. Un putain d’monastère, en terme de niveau de fun en tout cas, sauf que même Jésus s’ferait trop chier pour y entrer.

Inutile d’être hypocrite puisqu’elle ne l’était déjà pas avec ses pairs. La trentenaire était un peu comme le militaire de toute manière : l’élément indomptable de la bande. Ces derniers temps, c’était même devenu rare qu’elle reste aussi longtemps au bercail sans bouger. Généralement, elle se déplaçait, seule, que ce soit en quête de vivre ou d’autres groupes à asservir. Ou de solitaire à dépouiller. Elle était arrivée depuis environ six mois maintenant mais il avait fallu la mort de Neil pour qu’elle se sente comme membre à part entière du cercle des dépressifs anonymes. Pathologie en moins.

- On est huit, corrigea-t-elle finalement, c’pas la fête tout l’temps mais on finit par s’habituer à cette bande de cons.

Dit comme ça, c’était le plus proche de ce qu’elle avait de l’affection. Néanmoins, même Morgan ne subirait pas son sarcasme ce soir. Pourtant, elle en aurait encore une cargaison à lâcher sur elle ; de quoi alimenter des vannes jusqu’à la fin des temps. Victoria poussa un soupir, non sans se faire la réflexion que le ciel était magnifique sans pollution lumineuse… et qu’elle s’en secouait les ovaires.

- Donc on est deux électrons libres avec l’goût des bonnes choses et une aversion pour les grincheux, qu’ça n’dérange pas d’chier dans un seau, résuma-t-elle avec une absolue nonchalance, ça r’ssemble à un putain d’match Tinder, elle ricana avant de présumer : En fait… t’s’rais pas plutôt du genre à n’pas rentrer chez toi parce que tu t’es fais prendre entre les cuisses d’une autre et ta nana a promis d’te couper les burnes ? Tournant la tête vers lui, elle précisa, t’as insinué que j’devrais p’tête me taper des nains… j’ai l’droit d’supposer qu’t’es un connard.

Entre ses lèvres toutefois, ça n’avait pas l’air si grave. Elle en connaissait plein des connards de toute façon ; elle était capable de se faire sa place parmi eux.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 1164
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    Sam 26 Mai 2018 - 14:41
Un éclat de rire traversa le silence de la nuit encore toute jeune. C’était rare de tomber sur une nana qui s’exprimait avec la même délicatesse que lui, mais comme son service trois pièces se portait encore comme un charme, Donovan confirma qu’il avait donné la bonne réponse à la question précédente. Au moins une personne ici avec qui passer du bon temps, être lui-même sans qu’on ne le reprenne. C’était clairement pas avec Ela qu’il allait faire des blagues du genre, pas le genre de la maison, même s’il aimait bien faire chier l’israélienne aussi.

« Tu me rassures, heureusement que vous êtes pas tous complètement coincés du cul, les autres ils disent à peine bonjour quand tu les croises pour aller pisser au coin de la rue. » Et si le diagnostic concordait, le tatoué esquissa un sourire, ils avaient la même idée de remède également. « Tu sais c’qu’on dit, les voies du Seigneur sont impénétrables. » Le militaire éclata de rire, fier de son jeu de mots avant d’écouter la suite des paroles de la brune. Ils étaient huit, c’était peu. Une rapide réflexion lui fit dire qu’il aurait sans doute pété une durite avec si peu de personnes autour de lui, pas assez de gens à faire chier, pas assez de nanas, bref, l’enfer sur terre. « On va leur apprendre à se lâcher à tes potes. »

Son regard gris rivé sur le ciel, Donnie écouta ses paroles, non sans un sourire aux coins des lèvres. C’était un bon résumé de la situation, ça avait un côté cocasse d’ailleurs. Mais finalement, Victoria lui posa une question qui fit disparaitre son sourire l’espace d’un instant. Elle était pas si loin du compte tout en étant super loin du compte. « Ça arrive souvent de me retrouver entre les cuisses d’une fille ouais … » Il retrouva un peu de son aplomb. « Tu l’as dit toi-même, deux électrons libres. Des fois prendre de la hauteur ou de la distance ça permet de mieux se rendre compte qu’on est un connard – t’es observatrice en plus d’être bonne – et qu’on a pas notre place là où on pensait l’avoir. En résumé, ouais je suis là parce que je préférais fuir. »

Il avait dit ça sans le moindre doute dans la voix. C’était quelque chose qu’il avait fièrement affirmé plusieurs fois, il avait tenté d’être quelqu’un d’autre, mais chassez le naturel et il revient au galop. Donovan savait à partir du moment où il avait quitté Fort Ward pour se poser quelques jours ici que trop de choses avaient changé trop vite pour qu’il arrive à continuer tout ce travail sur lui-même.

Le tatoué récupéra une nouvelle clope avant de reprendre. « Mais j’essaie de voir le bon côté des choses, ça permet de voir du pays, de rencontrer des gens de qualité et toi t’as l’occasion de te voir autre chose que les gueules d’enterrement de tes potes là-dedans. » D’un signe de la main, il indiqua la maison qu’occupait le groupe de Victoria. Un râle attira son attention. « Ah ! Notre premier client. » s’exclama-t-il en se redressant pour sauter au sol. Il avisa son couteau dans sa botte avant de remarquer un morceau de ferraille, sans doute une pièce dont la voiture n’aurait plus besoin. Il s’en saisit et avança vers le rôdeur pour lui coller la tige métallique dans la tête. « J’ai ramené une bonne bouteille de la maison si ça te tente. » Blanche-Neige fumait pas mais elle devait bien picoler un peu pour compléter son portrait déjà charmeur.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Gotta raise a little hell /!\    
Revenir en haut Aller en bas  
- Gotta raise a little hell /!\ -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Raise Hell
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: