The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Here with me -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1878
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Here with me   Dim 27 Mai 2018 - 10:23
Il s’était passé quelque chose.

Ce fut ce que Casey pensa en s’approchant. Impatiente jusque là à l’idée de retrouver enfin Stanley après toute cette histoire, la blonde avait sentit ses tripes se tordre violemment en imaginant ce qui était arrivé. Retardataire, elle pressa l’allure en sentant le doute l’étreindre avec une certaine violence. Et si c’était lui qui n’était pas dans le convoi ? et si c’était lui qui n’était pas rentré ? Sa gorge se noua avec violence lorsqu’elle imagina son absence, absence qu’elle avait été contrainte de supporter pour le « bien commun » comme on disait. Maddie l’attrapa par la main :

« Je suis sûre qu’il va bien ! » Tenta-t-elle lorsque sa sœur tourna un regard implorant vers elle.

Elles se pressèrent davantage toutes les deux, pour se rendre vers cette foule. Pour entendre les éclats de voix, les insultes, les mots dures. Casey reconnut le timbre enroué de Joann, et les exclamations qui suivirent. Ses yeux cherchèrent spontanément la silhouette de son compagnon, et quand Madisson attira son attention pour le lui désigner, elle sentit finalement son cœur se relâcher. Ce fut comme si un poids la quittait, qu’elle respirait à nouveau normalement. Elles s’approchèrent, et la nouvelle tomba.

Swann est mort.

« Mais ? Comment ça se fait ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » S’inquiéta la petite blonde, les yeux ronds, l’incompréhension comme masque.

Joann.

Ses pensées se tournèrent vers elle l’instant d’après, alors qu’elle cherchait sa présence. Mais l’escorte sortit de son esprit lorsqu’elle fondit dans les bras de Stanley. Elle l’enserra avec force, s’agrippant à lui, le soutenant sans détour pour le garder tout contre elle. Leur ami était mort. Casey pouvait sentir ses yeux s’embuer de larmes, mais elle les ravala dans la foulée pour être forte pour lui. Pour Joann aussi. Loin d’elle de vouloir prendre la tristesse de quelqu’un d’autre. De se dire que… Qu’elle ne pourrait plus jamais embêter Swann. Ça n’était pas à propos d’elle.

« Quoi que tu te dises : j’suis sûre que c’est pas ta faute. » Chuchota Casey à son amant.

Parce que la mort de Swann amènerait son lot de questions, de jugement, de remises en doute. Mais Stanley ne pouvait pas en faire partie. Elle se détacha de lui pour planter ses yeux bleus dans ceux de son compagnon. Rougis par la tristesse qu’elle ravalait, elle chercha du regard Joann :

« Elle peut pas rester toute seule… Faut… Faut être là pour elle… Elle a vraiment besoin de nous maintenant. Plus que jamais. » Lâcha-t-elle.

Loin d’elle l’aigreur qu’elle avait entretenu jusqu’ici pour Joann. Loin d’elle le fait qu’elles s’étaient disputées. Tout ça n’avait plus lieu d’être : Joann avait besoin de sa présence.

HRP : Ouais je tape l'incruste ouais !




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 960
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Here with me   Lun 28 Mai 2018 - 4:31
Here with me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Quelqu'un s'en est pris à lui..., les paroles de Stanley courraient dans son crâne sans trouver où mourir, quelqu'un s'en était pris à lui, à son petit ami.... L'évidence qu'il s'agisse d'un meurtre lui fit mal au ventre, l'invitait à le détester davantage de n'avoir su se défendre, l'éviter, pour revenir auprès d'elle, et de sa sœur, comme tous ceux s'étant rattachés à cette mission. La pression amicale qu'exerçait Lawrence contre elle la maintenait pourtant dans une réalité dont elle ne voulait plus, sa voix la rattachait à ce camp, ces gens autour d'elle, mais ses jambes refusaient presque de la porter à la suite de Merl dans les bras duquel se trouvait la dépouille. Elle opina faiblement, passant le revers d'une main sous ses yeux déjà rouges, quand Davis lui conseilla de faire fie de tous ceux qui l'observaient, la dévisageaient comme si son masque venait de se fendre en deux pour laisser entrevoir le visage que, jusqu'ici, elle avait pris tant de soin à dissimuler. Le scientifique la connaissait, Swann la connaissait, Joy la connaissait aussi... Quant à Stanley, Donovan, Casey vers laquelle elle jeta un dernier regard gorgé de regret, ils venaient d'assister à quelque chose de noir, très sombre..... Ce n'était pourtant que le début d'une descente aux enfers qui se terminerait mal.... Très très mal. La foule disparut au profit du silence macabre de cette maison, Merl avançait déjà vers le jardin, les bras vides cette fois... Où l'avait-il déposé ? Ce fut la première question qui lui traversa le crâne avant qu'elle croise le regard clair de Davis et resserre la pression de sa main dans la sienne.

- Reste.... j'ai b'soin d'toi. Quémanda-t-elle sur le même timbre enroué. Relachant sa paume, étreignant ses propres bras en avançant vers le salon, le linceul entendu sur la table basse lui déchira les entrailles. Silencieusement, Joann avança vers lui, s'agenouillant à ses côtés avant de hasarder une paume contre le drapé. Les larmes roulèrent encore néanmoins elle reprit une lourde inspiration puis reporta les yeux vers son ami. J'veux l'voir... Ce gémissement plaintif lui noua la gorge avant que ses prunelles s'endurcissent. J'ai besoin de le voir.

Au grès de gestes lents, précautionneux, la Canadienne retira lentement l'étoffe jusqu'à cesser, ses mains retombant contre ses genoux fléchis, dès lors qu'elle put contempler le teint cendreux, constellé de sang séché, de l'étudiant. Ses yeux étaient clos, sans nul doute Stanley avait dû les fermer, ou peut-être pas, néanmoins s'ils avaient été grands ouverts, elle n'y aurait plus capturé la lueur qui le caractérisait si bien. L'image était horrible, elle la hanterait où qu'elle aille, néanmoins elle devait le voir une dernière fois pour être certaine qu'il ne s'agissait pas d'un affreux cauchemar. Délicatement, sa main vint capturer les contours de sa joue intact, l'autre rongée par les crocs des rôdeurs, puis ses lèvres vibrèrent sur une ultime complainte déchirante.

- Il..... tu t'souviens du type qui n'est jamais revenu de sa sortie en extérieur avec moi, Shigeru et Swann ? Interrogea-t-elle en glissant les doigts entre les mèches brunes du cadavre de son petit-ami. Ses yeux ne cherchaient plus ceux de Rence, elle savait parfaitement qu'il l'écoutait et qu'ils étaient totalement seuls ici bas. Personne ne l'sait... personne ne l'savait sauf lui, Joy..... c'était mon ex, il était.... violent, abusif..... Swann l'a..... il l'a tué. Put-elle conclure en revenant saisir l'expression de Davis.

Peu importait désormais, qu'on la brûle vive, qu'on la bannisse, qu'on l'injurie, ça n'avait plus d'importance car il n'y avait plus personne à protéger. Swann était mort, il n'y avait plus de secret, il n'avait plus besoin d'elle là où il était. Joann haussa une épaule et lui offrit un piteux sourire. S'il fallait qu'elle ait confiance en quelqu'un c'était en lui, lui dont le cœur était aussi froid que le sien et que celui de l'homme étendu là, devant elle.

- Il d'vait vivre avec c'poid là, personne ne savait, je me suis engueulée avec Casey pour le protéger parce que j'avais peur des répercutions et aujourd'hui je les vois là pour moi alors que je l'ai pas été pour eux, c'est dans la douleur, les pires moments de cette vie d'merde qu'on voit la valeur qu'on a dans le regard des gens. Siffla-t-elle d'un timbre sourd et dénué de douceur.

Ses yeux sondèrent les billes claires de Rence, il ne la jugerait peut-être pas, allez savoir, à l'instant seul le néant envahissait son cœur, ses entrailles, seule une envie de mourir la tenait puissamment et l'enveloppait dans un océan de regrets et d'amertume.

made by LUMOS MAXIMA



Showing no mercy...
Young blood, run like a river. Young blood, heaven need a sinner, you can't raise hell with a saint. Young blood came to start a riot, don't care what your old man say. Young blood, heaven hate a sinner, but we gonna raise hell anyway.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Evelyn Collins
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 & Lame effilée
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 24/10/2017
Messages : 629
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Here with me   Lun 28 Mai 2018 - 6:47
Here with me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


De l'agitation au dehors, par delà la fenêtre de la cuisine, Evelyn avait parfaitement vu les quelques personnes se dirigeants vers l'entrée, quant à elle, et bien qu'il puisse s'agir d'un retour de mission ou autre, la gamine préférait terminer ce qu'elle avait entrepris plus tôt. De la paperasse pour sa supérieure, rien d'officiel, néanmoins les notes permettaient à June d'y voir plus clair. Lucas n'était toujours pas revenu de Renton, tout comme Ela, Merl, Jason et Jenna... Swann aussi. En songeant à l'étudiant, Collins fronça les sourcils en une impression désagréable. Ce n'était rien, un simple sentiment, sans doute car la garce étant sa petite amie était restée elle, tandis que lui, comme maintes autres personnes du Fort, avait rejoint l'avant poste dans le but de faire grossir leurs rangs et de donner un nouveau souffle à leur communauté. Haussant une épaule, frottant même le menton contre son celle-ci, l’étudiante reprit le cours de ses écrits jusqu'à redresser le nez vers la porte d'entrée contre laquelle un poing cogna. Immédiatement ses cils dévièrent vers l'horloge à piles, puis sur ce qui lui restait à faire. Cet imprévu venait gâcher son emploi du temps, cette vie millimétrée lui permettant de tenir le coup et de ne pas sombrer dans une espèce de folie dépressive due à ses derniers actes.

- J'arrive. Annonça-t-elle assez fort avant de dégager les multiples verrous installés par Richardson. La porte enfin ouverte, elle croisa l'air étrange de Donovan. Outre la marque rouge violacé sur sa mâchoire, la gamine fut plus rassurée de le voir en vie, rentré de cet endroit où il avait mené des troupes en compagnie de Stanley et de Ela. Euh oui tu peux.... Floyd n'attendit néanmoins aucune réponse avant de passer le seuil. rentrer.

Une fois encore ses habitudes s'en voyaient piétinées par celles d'un autre, pour autant Evelyn ne lui en tenait guère rigueur, il s'agissait d'un ami, un très bon ami, pas du voisin qui s'imposait dans l'unique but de lui soutirer des poignées de nouvelles qu'elle n'aurait pas eu envie de lui donner. Refermant le battant sur le passage du militaire, elle le suivit vers le salon et sourcilla lorsqu'il entama une tirade étrange pour mieux conclure sur une note qui souffla sur son cœur comme une brise violente. Face à lui, la gosse ne bougea pas d'un cil, tentant de replacer les mots dans son esprit, de leur donner un sens véritable, de les imprimer et d'en retirer l'essentiel.... Swann est mort.... Voilà tout ce qu'elle retint, le reste n'était que de la dentelle visant à faire passer une pilule qui, déjà, restait douloureusement bloquée dans sa trachée. Ses lèvres s'ouvrirent à plusieurs reprises, comme un poisson à l'air libre qui manquait d'oxygène, pourtant rien n'en sortit à contrario d'un de ses yeux qui laissait échapper une unique larme. Cette dernière quitta ses cils, dévala la courbe blême de sa joue, perla à son menton et éclata à ses pieds en rencontrant le carrelage. Un peu comme son cœur qui semblait avoir cessé de battre normalement. Elle l'entendit presque se briser, la cicatrice que Blackmore y avait laissé venait de céder totalement, emportant les morceaux recollés à la va vite pour les laisser s'étaler là, entre Donovan et elle, et s'y éteindre dans le liquide salin d'une seule et unique perle. Pâle, livide même quand Floyd s'excusa de la nouvelle, elle émit un rictus nerveux et lui sourit en secouant piteusement le minois. Swann était mort et sa réaction était étrange, nerveuse.... Elle eut autant envie de rire que de pleurer, des émotions contradictoires, le produit d'une accumulation de maux, de douleur.... Opinant une dernière fois, glissant les mains contre ses bras croisés, Evelyn tourna simplement les talons, fila dans la salle de bains du rez de chaussée et en revint avec une trousse de soins.

- Tu veux bien t’asseoir dans le canapé ? Sa voix tremblait, mais quand elle croisa son regard, elle insista jusqu'à le voir obtempérer puis s'installa à ses côtés. Silencieuse Collins mordit ses pétales vibrants et extirpa un tube d'arnica qu'elle pressa contre l'un de ses doigts avant de le reporter sur la mâchoire du militaire. Swann est mort, t'es désolé mais l'important c'est de faire en sorte que le coup sorte..., t'es important, t'es encore en vie t'es.... Ça lui semblait important oui, elle n'avait aucune prise sur le décès de son ami, de son ex petit-ami, l'annonce venait de briser ce qu'il restait d'elle, de ce qu'elle avait été, ne demeurait plus que la gamine étrange qui avait tué un homme pour éviter le pire à sa patronne. c'est pas fracturé, tu m'laisserai pas t'toucher si ça l'était.

Parler , se concentrer sur la blessure semblait la faire tenir. Méticuleusement, Evy étala la pommade, semblant tenir le choc avant de croiser les yeux gris de son mentor et de sentir la violence des mots l'envahir, la noyer, l'emporter. Ses doigts s'échouèrent contre ses genoux et les sanglots montèrent tout comme les larmes envahirent peu à peu ses prunelles pour mieux flouter le visage de son interlocuteur. Lentement, elle ramena les deux mains contre ses lèvres...

- Il.... Mon dieu, je..... Enfin la réaction, les pleurs, le vide, la douleur et les souvenirs.

made by LUMOS MAXIMA



Drowned in hell...
If I were me everything I have in my heart, would not scare me. But I let my hand go i move away from myself. I find myself again in the morning on the wrong track. When we lose ourselves on the way, how do we win through these inhuman efforts, who brings us to us ?

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lawrence G. Davis
Leader | Remnants
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Rieeen
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 2317
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Here with me   Lun 28 Mai 2018 - 7:31

Ayant hoché la tête aux paroles de la Canadienne qui lui intimait de rester ici, le virologue avait croisé les bras, s'adossant contre l'encadrement de la porte sans quitter des yeux son amie. L'avait-il déjà vue sous ce jour ? Non. Elle avait toujours été cette femme forte que rien ne semblait pouvoir atteindre, aussi impassible que lui face aux malheurs du monde et pourtant... pourtant là elle semblait brisée, totalement. Davis ne la prenait pas en pitié pour autant et, même s'il ne pouvait comprendre ne serait-ce qu'une once de ce qu'elle ressentait, il tâcherait d'être là, de lui prêter son épaule si elle avait besoin de pleurer, de l'écouter si elle avait besoin de parler. Il serait là aussi naturellement que possible, même s'il n'avait jusqu'alors pas eu besoin de se sentir concerné par qui que ce soit d'autre. Il avait alors inspiré profondément quand, d'une voix étouffée, la brune avait affirmé vouloir voir son compagnon. Ce n'était pas son deuil, pas son affaire, il n'était pas concerné le moins du monde et, pourtant, Lawrence s'était avancé jusqu'à son amie, déposant sur son épaule une main réconfortante alors qu'elle encaissait douloureusement la vision de son petit ami, livide et bouffé par les infectés. Si la vision du cadavre ne lui fit ni chaud ni froid, se remémorant qu'il avait déjà vu bien pire au cours de sa vie, il ne dit mot, se contentant d'être cette présence rassurante dont avait besoin l'escorte.

La voix de la brune lui fit une nouvelle fois hocher la tête sans qu'elle ne le voit. Il se rappelait oui même s'il avait jusqu'alors oublié que ce type avait disparu. Ses sourcils se froncèrent cependant lorsqu'elle lui avoua que cet individu était son ex. Si une blagounette quant au fait de se trouver des partenaires plus attrayant était née dans son esprit, il ne l'énonça pas à haute voix, comprenant clairement tout l'enjeu de cet aveu qu'elle lui faisait. Swann l'avait tué. Pour la protéger ? Sans doute. Croisant le regard sombre de sa cadette, Davis restait indéchiffrable, écoutant simplement ce qu'elle avait à lui dire. Swann aurait-il pu craindre les répercussions de son acte ? Assurément. Si lui-même se fichait bien de ce qu'il pouvait arriver aux autres, les deux autres femmes avec qui il menait toute cette affaire n'auraient sans doute pas été du même avis. Alors oui, probablement Joann avait-elle mieux fait de garder ce secret. Mais pourquoi en ressentait-elle le besoin de le dire aujourd'hui ? Qu'importait, elle devait de toute façon se douter que le quarantenaire n'était pas de ceux à se mêler des affaires des autres.

A la fin de ses mots, se plongeant encore un instant dans le regard totalement vide de son amie, Lawrence avait soupiré légèrement, remontant la main sur son épaule à l'arrière de sa tête autant pour garder son attention que pour lui montrer qu'il ne la lâcherait pas. « T'as voulu le protéger comme il l'a fait pour toi. Ne t'en blâme pas, Joe, t'as aucun compte à rendre à personne. » Sur ces mots, il l'avait doucement tirée contre lui, lui accordant une brève étreinte avant de reprendre. « Ne laisse pas ta culpabilité les repousser, tu auras besoin d'eux » avait-il soufflé avant de s'éloigner un peu pour lui adresser un regard grave. Elle en aurait besoin en effet, de ces amis qui avaient été là auparavant. Elle en aurait besoin pour se relever parce-qu'il était hors de question qu'elle se laisser happer par le deuil et, si Lawrence ne portait pas Maverick en son cœur et qu'il était relativement indifférent vis à vis de Casey, il n'en n'était pas à leur casser du sucre sur le dos. À quoi bon ? Joann aurait besoin de tout le soutien possible, c'était également pour cette raison qu'il se montrait aussi avenant, lui qui n'avait pourtant jamais accordé de réelle importance à qui que ce soit avait pourtant trouvé en elle une amie, sa seule vraie amie, alors il se refusait à la laisser sombrer.


xxx
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 783
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Here with me   Mar 29 Mai 2018 - 1:30
Comme un démineur face à une bombe, Donovan attendait l’explosion qui ne venait pas, cherchant à empêcher l’objet d’éclater en milliard de morceaux. Evelyn resta silencieuse, étrangement silencieuse. Elle était plutôt bavarde, même si depuis quelques temps Donovan avait bien remarqué un certain changement et qu’il avait sa petite idée sur ce qui l’avait causé. Mais là, ce silence-là, il le connaissait. C’était celui des personnes qui se sentaient vides à l’intérieur, un gouffre béant à la place du cœur. C’était celui des gars auxquels on annonçait qu’un de leurs frères ne reviendrait pas de la mission. C’était le silence du cœur qui savait la douleur mais qui n’arrivait malgré tout pas à l’appréhender.

« Evy … » » souffla-t-il lorsqu’elle lui adressa un sourire avant de s’éclipser. Le tatoué resta planté là à attendre son retour, dans quelques minutes il irait voir si elle allait bien, et si elle n’allait pas trop mal, il la laisserait retourner à sa vie avec cette nouvelle et ce trou dans son existence, qu’importe le connard que Swann avait été avec elle. Mais la brunette revint armée d’une trousse de soin en lui demandant de s’asseoir. Soupirant, Donovan alla poser son cul, sa main se portant à sa mâchoire dans une grimace alors qu’il vérifiait s’il pouvait articuler normalement. La réponse était oui, donc il n’en avait rien à foutre d’avoir un cocard.

Il la laissa faire, posant sur la gamine son regard gris plein d’une tristesse de la voir elle comme Joann, touchée par la mort de Swann. Il en avait rien à cirer du gamin, certains trouveraient cela cruel, pour lui c’était un dommage collatéral et il ne l’appréciait même pas un peu. Donovan n’était pas de ceux qui appréciaient les personnes une fois qu’elles avaient rejoint leur Créateur. De marbre, le militaire de cilla pas, fronça à peine les sourcils en observant les réactions d’Evelyn. L’arnica apaiserait sans doute sa mâchoire qui le lançait un peu mais c’était le cadet de ses soucis.

Et finalement, l’explosion qu’il attendait arriva. Il croisa les yeux noisette de la plus jeune, un soupir s’échappant de ses lèvres fines alors qu’elle réalisait ce qu’il lui avait appris quelques minutes plus tôt. Son bras s’enroula autour des épaules de la brunette qu’il attira contre lui, son menton posé sur son crâne. « Allez pleure, garde pas ça dedans. Ca fait mal, ça passera, tu le sais comme moi. On s’y habitue jamais mais on apprend à le gérer. » Il n’allait pas lui dire que ça avait été rapide, que Swann n’avait pas souffert, parce que très clairement vu l’état dans lequel on leur avait ramené, il savait que c’était faux. Le gamin s’était vu mourir et Evy n’avait pas besoin de savoir ça, et Donnie ne savait pas mentir quand c’était important. Il eut pourtant cette phrase, un cliché mais pourtant une réalité. « Regrette pas sa mort, rappelle-toi des bons moments. » Il avait dû y avoir certains avant qu’il lui plante un couteau dans le dos.



We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2088
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Here with me   Jeu 31 Mai 2018 - 5:28
L’annonce s’était faite, l’information s’était répandue. Dans les maisons, dans les rues. Ils avaient perdu l’un des leurs. Swann n’avait jamais été une des grandes figures des Remnants et peut-être qu’ils étaient nombreux à simplement se réjouir que les pertes n’aient pas été plus conséquentes. C’était humain. Pourtant, ceux qui s’étaient rassemblés dans le jardin des Blackmore avaient tous le cœur lourd. Ils avaient descendu le corps du jeune homme dans la tombe creusée, ici même. Là où le garçon avait grandi, devant cette maison où il avait toujours vécu.

Ils étaient une petite quinzaine, vingt peut-être. Le soleil brillait au-dessus de leurs têtes. Stanley s’était avancé et son regard se posa sur l’assemblée, alors qu’il s’apprêtait à dire quelques mots. Il y avait Joann, Evy, Casey bien sûr, Graham, Donovan, Lawrence, Ela et d’autres. Des amis de Swann, des amis de ses amis.

- Il fallait bien connaitre Swann pour savoir de quoi il était capable, commença le garçon. Il était le premier à prendre la parole et ne se serait pas imaginé rester muet aujourd’hui. S’il était devenu ami avec l’ancien étudiant, c’était parce que ce dernier méritait le détour. Sous ses apparences de petit bourgeois à la fois incertain et condescendant, le garçon cachait bien son jeu. Sa force de caractère. Ses idées bien tranchées. Une certaine noirceur aussi. Je crois que je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi volontaire. La première fois qu’il est venu à moi, pour s’entrainer, je dois avouer que je n’imaginais pas une seconde ce qu’il deviendrait. Il le revoyait chétif et malhabile et cela lui arracha un micro sourire. Nostalgique. Mais quand il se donnait un objectif, il ne lâchait rien. Simplement. Les yeux bleus du militaire se posèrent sur Joann. Le simple fait que Swann ait réussi à conquérir le cœur de cette nana en or en était la plus belle preuve. C’était un gars admirable, ambitieux et réellement futé. Il nous rendait un peu meilleur. Il me rendait meilleur. Par les conversations qu’ils avaient eues, les débats. L’étudiant avait affiné la vision du militaire pour l’avenir, il l’avait forcé à réfléchir. Tu vas me manquer, mon pote…

Il pinça les lèvres en posant son regard sur le trou béant. Stanley n’était pas un émotif et sa voix ne tremblait pas. Il n’était pourtant pas insensible. Son poing se serra subtilement alors qu’il revoyait Nathan achever le garçon déjà salement grignoté par les rôdeurs. Il fit un hochement de tête sinistre et laissa sa place pour rejoindre l’assemblée. Son bras gauche enveloppa les épaules de Casey qu’il pressa une seconde contre son flan.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 495
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Here with me   Sam 2 Juin 2018 - 4:27
Ce serait mentir de dire qu’elle ne s'était pas déplacée par devoir quelque part. Le jeune Blackmore était le premier à mourir en mission depuis qu’elle avait succédé au sénateur Chambers. D’un point de vue purement politique, il était important qu’elle soit là. Ela et Lawrence ayant également pris la peine de venir, il aurait de toute façon été très mal interprété que la rouquine demeure dans sa tour d’ivoire. Mais aussi, June se refusait à tourner le dos à ses responsabilités. Elle avait foi en son objectif, elle voyait clairement se dessiner le destin qui leur avait été confié au moment où Fort Ward avait été choisi pour protéger l’élite de Seattle. Cette voie impliquait des sacrifices, mais elle ne prenait aucun d’eux à la légère. La perte de ce jeune homme ne serait pas vaine. C’était la promesse silencieuse qu’elle pouvait faire tandis que Stanley prenait la parole.

Si on voulait lui prêter une faculté à sociabiliser, alors l’avocate était là pour Joy. D’abord. Il n’y avait pas de mot facile pour qualifier leur relation, mais en dépit de toute l’aversion qu’elle prétendait avoir pour son frère, l’aînée des Blackmore l’aimait. Une affection que June ne comprendrait certainement jamais, faute de savoir avoir des sentiments pour les autres ou d’avoir eu une fratrie, mais elle ne le jugeait pas. Elle s’était déplacée pour Evelyn aussi. Son assistante se montrait remarquable ces derniers temps, elle avait gagné le droit que sa supérieure se montre moins distante de temps en temps.

Toute vêtue de noir, sa chevelure de feu impeccablement nattée et coulant dans son dos, la quarantenaire restait discrètement à bonne distance du cœur de la cérémonie. Elle ne pousserait pas l’instrumentalisation du moment jusqu’à se mettre au premier rang et prononcer un discours patriote. Si jamais quelqu’un devait le faire de toute façon, ce serait Ela. Elle connaissait un petit peu ce garçon, en tout cas plus qu’elle. L’avocate ne retenait des Blackmore que l’obstination de leur mère et la grossièreté de leur fille. Swann était le numéro terne, très certainement aussi volontaire, intelligent et ambitieux que le clamait le militaire… mais il n’avait eu l’occasion de prendre grâce à son regard froid. Il n’était qu’une morte de plus dans cette époque qui empestait les cadavres. Mais une mort qui avait un sens.



HRP:
 


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Here with me   
Revenir en haut Aller en bas  
- Here with me -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: