The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- La gamine, le vieux et le dada. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92, un couteau de cuisine et un couteau suisse dans sa poche avant de son jean. dans son coffre de voiture, il a un fusil de 1861, ainsi qu'un sabre de la guerre de sécession.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/05/2018
Messages : 196
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La gamine, le vieux et le dada.   Lun 4 Juin 2018 - 7:04
La fierté de Deaglan en prend un coup. Selene a bien plus d'expériences dans la vie actuelle que lui. A croire que c'est lui le gamin et elle la femme mure. Et tout ça, parce qu'il s'est enfermé avec Freya dans son bunker pendant un an et a fuit a chaque groupe qu'il pouvait croiser, au lieu de les observer de loin. Le monde d'avant n'existe plus et ne refera plus surface avant des siècles. Les hommes sont devenus des sauvages, qui a parement s'entre tuent pour un rien. La gentillesse, la compréhension et l'entre aide n'existent plus aussi. Les gens tuent avant d'être tués, tel est la loi qu'ils se sont fixés. Toute cette ignorance, a être resté dans sa bulle, l'a rendu naïf et il s'en bouffe les doigts.

Selene propose ses propres termes de contrat, ceux du vieux sont « trop massifs », soit qu'il s'en aille, soit de la tuer. Que répondre ? Pour les négociations pas de soucis.
- J'ai besoin de savoir que tu m'attaqueras pas, si mes négociations sont si massifs, c'est pour être sûr que tu as beaucoup de choses a y gagner si Freya et moi restons en vie.

Après, qu'il s'en aille ? Pas question ! Ras le bol de déménager sans cesse. Et puis, les cultures sont leurs ressources principales de survie. Deaglan sait que ce n'est pas envisageable. D'autant plus, qu'il peut utiliser l'issu de secours en cas d'attaque de Selene sur le fort. Encore heureux qu'elle ne l'a pas vu. Faut dire qu'elle est bien planquée.

Ensuite, la tuer n'est pas une solution intelligente. Il l'a rencontré tôt le matin, ce qui signifie qu'elle et son groupe sont à moins de trois heures de cheval. Il est sûr, qu'elle ne prendrait pas le risque de partir la nuit avec Snow. Donc, en résumé son camp n'est pas si loin du sien. S'il la tue, des membres de son groupe auront l'idée de venir par là pour la chercher. Sans compter qu'elle a peut être dit où est allée. Cette équation devient dangereuse.

Deaglan se sent perdu face à son ignorance et à cette jeunette. Que faire ? L'ancien PDG le sait et ça le tue. Abattre cette foutue dernière carte qui le rend encore plus fragile mais, qui est sa dernière preuve de sincérité envers Selene pour une alliance de confiance. Dans un souffle de résignation, Deaglan lui répond.
- Très bien j'accepte tes termes et que tu viennes avec deux personnes avec toi. J'y mets une clause. Si un jour, tout va mal dans ton camp par une attaque ou autres, tu peux venir t'installer au fort avec tes amis. Par contre, Deaglan la fixe d'un regard très noir et continu avec un calme froid. Si tu poignardes dans le dos Freya et moi même, attend toi à des répercutions, même si je dois y laisser ma peau. Je n'hésiterai pas un seul instant.

S'ils arrivent a se mettre d'accord, Deaglan n'apprendra pas seulement a connaître le groupe et aussi a gommer son ignorance. Enfin, il espère.


La vie est un chemin aride et périlleux
sur lequel il faut marcher jusqu'au jour de sa mort.

- George Sand -
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : glock17, M16, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5792
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: La gamine, le vieux et le dada.   Lun 4 Juin 2018 - 7:37
Le pari était risqué. Il aurait effectivement pu essayer de s’en prendre à elle ; là, maintenant, dans sa cuisine. Selene aurait pu se tromper, ça n’aurait pas été la première fois, mais elle avait vu juste : le quadragénaire n’était pas comme ça. Ça lui soutira un léger sourire. Il ne le savait peut-être pas mais ça faisait une énorme différence. Bien entendu, il la mettait en garde, pour ne pas totalement perdre la face, mais il lui proposait aussi de déménager ici en cas de coup de dur. Ce n’était pas rien et… la musicienne n’oublierait pas. Ses traits se radoucir imperceptiblement, satisfaite qu’ils aient pu discuter entre adultes. Elle en appréciait d’autant plus les Euston et leur humanité. Ils en avaient bavé mais pourtant, ils pourraient être des modèles pour ceux de la prison, pour le monde que la pianiste aimerait recréer. Pas l’inverse.

- Ça me va ; et j’ai aucune raison de vous tuer pour l’instant, ses lèvres frémirent sans oser sincèrement s’ourler en sourire, je te l’ai dit : on ne fait pas ça.

Dans l’absolu. La jeune femme avait néanmoins déjà pillé d’autres vivants qu’elle avait classé comme dangereux et mauvais. A ses yeux, ils ne méritaient pas de survivre alors tout ce qu’ils avaient de leur appartenait pas. Elle n’était heureusement pas là pour discuter de son sens de la justice avec Deaglan. Néanmoins, elle pouvait lui prouver qu’elle n’était pas hermétique à un accord sur le long terme : bien au contraire. Elle voulait juste qu’ils prennent le temps de faire les choses par étape, pour faire taire l’alarme qui sonnait en permanence dans sa tête.

- Ce n’est pas anodin d’accepter qu’on s’installe ici en cas de besoin…, souleva-t-elle, pensive, merci, elle voulut dire que la réciproque était vrai mais les mots restèrent coincés dans sa gorge pour embrayer sur autre chose, d’après toi… combien de personnes pourraient vivre ici ? Si tout était aménagé ? Selene décroisa les bras et laissa son regard vagabonder dans la cuisine, retour à son émerveillement presque enfantin, j’ai vu des gens vivre… des tas d’endroits différents, expliqua-t-elle d’une voix absente, toute plongée dans ses réflexions, souvent des bâtiments d’avant qui ont été réhabilités, mais là…, elle plissa les paupières, cherchant les termes justes, c’est la première fois que j’ai la sensation que la vie pourrait vraiment reprendre.

Ce n’était pas que de la survie, ce n’était pas que s’installer dans une prison, un pavillon, un hôpital ou un entrepôt qu’on essayait de rendre moins déprimant. Ce village médiéval, associé aux bonnes personnes et aux bonnes connaissances, pourrait devenir un endroit extraordinaire. Une fraction d’instant, la pianiste l’imagina à nouveau et ça la fit sourire. Effy pourrait grandir ici, jouer entre les champs, apprendre à faire du cheval, se défendre mieux que sa mère n’avait découvert comment le faire.

- C’est vraiment dingue ce que vous avez tous les deux, il n’y avait pas d’autre mot.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92, un couteau de cuisine et un couteau suisse dans sa poche avant de son jean. dans son coffre de voiture, il a un fusil de 1861, ainsi qu'un sabre de la guerre de sécession.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/05/2018
Messages : 196
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La gamine, le vieux et le dada.   Lun 4 Juin 2018 - 22:34
Ça lui va! Deaglan cru que ses jambes allaient fondre, comme le méchant dans le film Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, avec sa célèbre phrase « non pas la trampette !». Il est soulagé qu'il n'y aura pas de conflit entre eux. Le fait que Selene est enfin d'accord avec lui et un miracle. Deaglan devrait demander davantage de matériels à la jeunette, pour créer une église. Ouais, le bonhomme là haut a fait quelque chose de bien. Il était temps qu'il se réveille, presque trois ans qu'il pionce .
Ce n'est pas anodin ? Tu m'étonnes ! Mais que pouvait-il proposer d'autre, pour prouver sa sincérité sur le faite qu'il n'est pas méchant, violent ou autres. Bien au contraire.
Un merci sort de la bouche de Selene. Bon Ok, il va vraiment falloir qu'il remercie le vieux barbu du ciel.

Deaglan voit bien que la jeunette se détende et ça fait plaisir. Ça signifie qu'ils peuvent avoir dans le futur, un lien de confiance et peut être qu'elle deviendra une super amie pour sa fille. La preuve, c'est qu'elle envisage bien de venir ici avec son groupe en cas de coups durs.
- Combien de personnes ? À l'heure actuelle, dans la maison principale il y a trois chambres. Deux avec un lit double, dont une avec un berceau, et une chambre d'enfants. Deaglan prend l'allume feu, qu'il avait pris dans usine il y a 1 an de ça, et frotte pour embraser le petit bois du poêle. Si tu veux faire un tour dans la maison avant de partir, tu verras en plus de la cuisine, un petit salon et une salle à manger. Pour aménager les combles, c'est compliqué. Freya qui fait 1m 60 doit se baisser, Deaglan fait une mine désolé. Pour les trois petites maisons, c'est plus un studio. Le lit double est dans la pièce de vie mais, il y a un poêle où on peut cuisiner. Dans la plus grande, il y a un lit simple en plus. Par contre, les poêles et les cheminées n'ont pas servi depuis très longtemps, il faudra les nettoyer. Après, on peut envisager de transformer le musée en pension, ainsi que la boutique de souvenirs. Et aussi de renforcer les lits, si tu ne veux qu'un de tes membres se retrouve le cul au sol, comme moi il m'est arrivé. En gros, ce lieu a beaucoup de potentiel mais, il faut retaper à pas mal d'endroit.

Dingue ? C'est sûr. Pour un monde en ruine, c'est un petit bout de paradis ce fort. Pour le moment, la maison principale suffit au quadragénaire et sa fille, ainsi que la forge, le lavoir, l'entrepôt et la glacière. Le reste, ils l'ont laissé à l'abandon. Ils ont un potager, mais peu de légumes varié, ils ont un poulailler vide, des armes à feu et un canon sans réserve de poudre, deux chariots sans cheval. Bref, beaucoup de choses a exploiter, néanmoins inutilisable.

- Sinon, veux tu manger avec nous avant de repartir ? Il y a forte chance que Freya te cueille quelques plantes pour Snow et te prépare une liste de ce que tu dois faire pour continuer les soins.

Deaglan a l'impression, aux yeux de Selene de lui donner un avenir, un salut. Et ça le rend heureux.


La vie est un chemin aride et périlleux
sur lequel il faut marcher jusqu'au jour de sa mort.

- George Sand -
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : glock17, M16, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5792
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: La gamine, le vieux et le dada.   Mar 5 Juin 2018 - 18:59
Tout en écoutant la présentation de Deaglan, Selene faisait quelques pas dans la cuisine. Elle imaginait les pièces qu’elle ne pouvait pas voir, visualisait les chambres, les combles, l’aménagement du musée. A force de fréquenter Andrea, les idées de travaux et d’installation venaient par poignée. Elle était certaine que cet endroit pourrait abriter jusqu’à une trentaine de personnes, voire un peu plus. Et encore, ce serait sans constructions extérieures. S’ils amenaient des camping-cars, bâtissaient des cabanes, la population du fort pourrait être plus que significative. La jeune femme n’en dit rien, bien évidemment, il était trop tôt pour qu’elle confie ses rêves au quadragénaire. Toutefois, effectivement, il y avait peut-être quelque chose à créer sur le long terme avec les Euston…

- Ça va, je ne veux pas vous embêter, répondit-elle à l’invitation à manger, peut-être la prochaine fois.

Son timbre était sans appel mais une esquisse timide trahit le sourire qu’elle n’osa pas totalement assumer. Pour les plantes, elle devait au moins ça à Isaac. Déjà qu’elle lui ramènerait sa jument blessée, sans doute serait-il rassuré qu’elle lui propose une solution médicinale. Elle l’espérait du moins. Paradoxalement, alors que ses yeux glaciers allaient du père à la fille, la pianiste ne put s’empêcher de se demander si c’était une bonne idée de les impliquer dans sa vie ? Son existence était chaotique désormais. Selene magnétisait les ennuis et ne comptait plus les fois où elle s’était brûlé les ailes. Son aîné serait plus en sécurité loin d’elle… loin de ce qu’elle était et de ce qu’elle représentait.

- Je reviendrai dans 3 jours, informa-t-elle, je comprendrai que tu refuses ou que vous soyez partis, sans laisser l’occasion à Deaglan de protester – ou de l’interrompre – elle poursuivit, ne réponds pas tout de suite… il faut vraiment réfléchir. D’une façon ou d’une autre, traiter avec nous, c’est… vous engager dans quelque chose de plus grand…

Quoique ce soit. Même la musicienne ne saurait le dire, mais elle sentait que son monde changeait. Depuis la rencontre avec le ranch d’Issaquah, elle avait perdu cette impression que la prison était leur univers. Comme une boule à neige hermétiquement fermée. Ils s’étaient ouverts, au meilleur et au pire ; aux progrès et à la destruction. Les alliances avaient permis la naissance de nombreuses civilisations mais avaient aussi permis les guerres mondiales… n’est-ce pas ? Elle était sur une corde, suspendue au-dessus du vide. En un clin d’œil, elle pourrait basculer et entraîner tous ses amis dans sa chute vertigineuse.

- Je vais y aller, dit-elle comme si ce n’était pas assez clair.

Selene faillit remercier encore mais les mots restèrent bloqués quelque part dans sa gorge. Elle ouvrit la bouche et finalement… sa ravisa, pour choisir un sourire doux qui dessina ses fossettes malicieuses.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La gamine, le vieux et le dada.   
Revenir en haut Aller en bas  
- La gamine, le vieux et le dada. -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» Sélection de vieux films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: