The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -25%
Abonnement PS Plus de 12 mois
Voir le deal
44.99 €

Partagez
- Crossroads -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8803
Age IRL : 30
MessageSujet: Crossroads   Crossroads EmptyJeu 10 Mai 2018 - 15:34

Le silence régnait dans l’habitacle du chevrolet silverado conduit par Selene. Elle était un peu ailleurs. Partagée entre le sentiment de prendre une bouffée d’oxygène en quittant l’enceinte de la prison et la frustration de devoir laisser la garde de leur fille à Eli. Vu le contexte, elle était prête à parier qu’il lui renverrait un jour ou l’autre dans la figure qu’elle passait plus de temps en expédition qu’à voir Elizabeth grandir. Une fois de plus. La musicienne avait sauté à la phase de la colère, sans aucun intermédiaire, et rien que de penser au graffeur lui donnait envie d’éclater les membres inférieurs d’un rôdeur avec le pare-choc. Le pire ? Elle pensait à lui tout le temps.

- Eli t’a dit quelque chose ? Demanda-t-elle brusquement à sa voisine, je veux dire… sur moi ou…, elle poussa un soupir agacé, j’sais pas, Quinn.

Elle n’osait pas poser ses yeux bleus sur Sarah, mieux fallait de toute façon les garder sur la route chaotique. Ça n’avait jamais été lisse entre toutes les deux, il y avait des hauts et des bas. Pour qu’elle en vienne à essayer de parler d’un sujet personnel avec l’actrice, c’était que ça lui bouffait sérieusement l’esprit. Une vraie tumeur maligne qui lui grignotait les méninges. Elle était amie avec le mexicain, non ? Duncan lui avait fait une scène parce qu’ils avaient fumé un joint ou deux ensemble. Peut-être que désormais, quand il avait besoin d’une oreille féminine, c’était elle que son ex petit-ami irait voir. Vraisemblablement, il ne choisirait pas Juliet et la pianiste n’imaginait pas Andrea écouter Eli se plaindre.

- Putain…, souffla-t-elle en freinant doucement.

Au croisement entre les rues Vernhardson et Peacock Hill, quelques voraces étaient attroupés. Rien d’alarmant en soi, même pas une dizaine, mais en roulant à côté, ils risquaient de suivre la voiture jusqu’au Waterfront inn. Lieu qu’elles visaient pour récupérer du linge de lit « neuf », mais l’opération serait plus délicate avec des cadavres dans leur sillage. Dieu savait combien ces grognards pouvaient en rameuter encore s’ils s’excitaient tous en même temps après les deux complices. Le temps que Selene avise la situation, le moteur ronronnait paisiblement. Elle se mordilla brièvement l’intérieur de la lèvre inférieur, passa une main dans sa crinière brune, puis finit par se tourner vers Sarah :

- On s’en occupe ? J’en compte sept, ça devrait le faire à deux.

Elles avaient déjà vu bien pire que quelques paires de putréfiés toutes les deux. Néanmoins, la jeune femme ne s’attaquerait pas aux morts sans être certaine que son aînée la suivrait dans cette décision. Elles pouvaient tout aussi bien faire demi-tour et trouver un itinéraire bis qui ne soit pas devenu impraticable. Quitte à défoncer quelques palissades au passage : la carrosserie avait connu plus mauvais traitement, elle était déjà couverte de boue, de sang et d’impacts de balles.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Crossroads   Crossroads EmptyJeu 10 Mai 2018 - 19:12



La voiture filait à vive allure le long de la route sinueuse, sans qu'aucune des deux personnes qui l'occupaient ne se soucie des rares silhouettes décharnées qui erraient à l'horizon au-delà des champs et des bois, ou des pneus qui décollaient du sol à cause du choc avec le macadam usé : Cette Chevrolet avait définitivement vu bien pire, un peu comme elles. Ces deux sœurs d'armes que parfois tout opposait, mais dont l'étendue de leur détermination pourrait se mesurer facilement à la solidité du lien qui les unissait aujourd'hui, alors pas étonnant que ça faisait souvent des étincelles !

Ce jour-là elles étaient parties dans la périphérie afin de vérifier que certains « points importants » étaient toujours sécurisés, mais aussi pour récupérer un peu de matériel. d'ailleurs, un hôtel était dans leur itinéraire direct. Sarah , assise côté passager, profitait qu'ils ne soient pas encore arrivés pour tenir à jour la  carte du comté de Washington, qui -bien que dupliquée depuis- avait ce petit quelque chose d'authentique. Griffonnée à différents endroits, quand ils avaient une information à transmettre aux autres, le mélange des couleurs et des différents codes mémo-techniques égayaient beaucoup le vieux morceau de papier, rappelant -parfois douloureusement- la marque qu'avaient laissé les anciens compagnons de route de l'actrice...

Le silence s'était immiscé peu à peu, et Sarah fut un peu prise au dépourvu par la question que lui posa sa cadette. " Hmm ? ... Je ... Enfin, je peux comprendre comment vous vous sentez tous les deux, tout à coup, avec ce qu'il s'est passé.. " .C'était d'autant plus simple de la comprendre, maintenant qu'elles avaient toutes deux un enfant à protéger, de tous ces monstres... Ce qui était plutôt simple si on emportait un joli Colt M4 comme elle l'avait fait aujourd'hui...  " Et ... Vis-à-vis de Quinn ... C'est une jolie fille, un peu comme son frère n'est-ce pas ? Mais bon, ça, on ne peut empêcher personne d'être objectif... " déclara Sarah en haussant les épaules en repensant aux deux Shepard, Simon aussi était revenu, aussi étrange que ça paraissait. Elle ajouta toutefois, avec un sourire. " Laissez vous du temps ... C'est votre meilleur allié. " sa position à elle n'était pas facile, aussi proches de l'un que de l'autre, mais ce serait mentir que de dire que le graffeur ne l'avait pas mise dans la confidence.


La conversation ne continua toutefois pas, arrivés au croisement entre deux rues, plusieurs rôdeurs se dressaient alors sur leur chemin, une fois le véhicule au point mort et la situation envisagée, la new yorkaise acquiesça à la remarque de sa leader " Allons-y, ça devrait être gérable."  déclara-t-elle avant de dégainer son couteau, emportant son fusil en bandoulière, elles pourraient facilement isoler les deux premiers rôdeurs, l'un frappait frénétiquement sur le capot d'une voiture et fut rapidement neutralisé par Sarah, extrayant sa lame de son crâne tout comme un deuxième dont la brune s'occupa sans tarder, ne restait plus qu'à ne pas se laisser déborder, par des pilleurs, qui n'auraient pas oubliés d'être rusés par exemple... Plusieurs bruits pouvaient d'ailleurs se faire entendre, dont la provenance était inconnue, difficile d'y prêter réellement attention, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Crossroads   Crossroads EmptyVen 11 Mai 2018 - 14:57
Une sueur glaciale lui coule dans la nuque, léchée par un souffle putride qui lui écorche le derme. Entrainant avec lui ses émanations vacillantes mêlées aux bruits assourdissants qui s'étalent dans ce qui lui semble le lointain. L'inconscience le happe dans son filet sournois, l'attire dans ses abysses noirâtres là où le conscient n'a plus sa place. L'alerte des sens s'éteint, à petit feu. Comme ce pressentiment du sans fin qui le poursuit inlassablement. Adossé mollement contre le tas de ferrailles qui le rattache à ce que le passé apporte encore de doux, les pupilles se mettent à frémir, sollicitées par la symphonie de gargouillis dégueulasses du rôdeur qui renifle et grouille aux alentours.

Un vrombissement sonore lui parvient, vaguement. Accompagné de ses râles qui le hantent, chaque nuit durant. La pâteuse qui colle sa langue à son palais prend tout son sens. La soif lui ayant fait perdre conscience, il tente, malhabilement, de se remémorer comment marchent ses muscles. D'abord ceux de ses bras, pour redresser le buste. Puis des jambes, histoire d'extirper la carcasse de la poussière, dans laquelle le postérieur semblait définitivement prendre racine. Il se saisit de la visière de sa casquette pour la faire valser à ses pieds. Ses mirettes s'ajustent à la vision étincelante du jour. Le soleil semble à son zénith, à moins que ça ne soit ses yeux qui rejettent toute forme de luminosité. Impossible de crever tranquille...p'tin même ça j'en suis pas capable. Les paumes contre la scelle crasseuse de sa moto, il observe ce qui ressemble à un groupe de carcasses entamées par la putréfaction, s'affairer puis s'écrouler sous des gestes habiles qu'il peine à discerner. Un soupir s'extirpe des lippes asséchées, craquelées par le désir de s'abreuver. Il aimerait gueuler, réclamer... Une gorgée, juste une goutte de flotte pour calmer, la soif qui le dévore. Probablement de façon plus assourdissante encore, que la faim, qui lui tord les intestins. Mais les gargouillis réapparaissent, derrière lui cette fois-ci. La silhouette chancelante fait volte face, fébrilement, se retrouve la truffe à quelques centimètres de la zone nauséabonde des odeurs qui en sont venues à percer ses songes.

Il grogne en se saisissant à la gorge du corps infâme qui se vautre sur lui. Le tien à saine distance, le temps que ses phalanges s'accrochent au manche du couteau, vissé à son ceinturon. D'un geste rendu précis avec les années, la lame s'enfonce dans le crâne ramolli du rôdeur avant de le laisser échoué à ses pieds. Le blondin en essuie ensuite la pointe, nonchalamment, contre son jean avant de se retourner vers le spectacle qui se précise. Un sons éteint lui sort du gosier quand il tente de les haler. Le cerveau fucké par la fatigue baissant insolemment sa vigilance, s'offrant presque de façon suicidaire, aux silhouettes qui se rapprochent de sa position. Le bras s'élance d'abord mollement, puis plus frénétiquement quand l'urgence sonne auprès de ses jambes qui vacillent, encore. Le traînant jusque sur la route abîmée et délaissée d'un pas mal assuré.  
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8803
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Crossroads   Crossroads EmptySam 12 Mai 2018 - 3:26
Inutile de lui dire deux fois. La pianiste coupa le moteur et quitta l’habitacle de la voiture. Les grosses semelles de ses rangers soulevèrent un léger nuage de terre séchée lorsqu’elle foula le bitume. Evaluant les distances des voraces entre eux, elle en avisa un premier, un peu plus à l’écart, et enfonça dans son crâne mou la lame de son couteau de chasse. Deux de moins avec celui que Sarah venait de trépaner mais désormais, les charognes s’étaient rendu compte de leur présence. La suivante, la musicienne la retint au col pour pouvoir la planter en plein dans l’orbite vite de son œil gauche. A peine le cadavre s’était écroulé qu’un autre menaçait, la mâchoire prête à se décrochée à force d’étirer ses muscles putréfiés en grognant. Selene était parée, le manche de son arme bien serré au creux de sa paume, mais c’était sans compter sur une autre silhouette chancelante qu’elle aperçut du coin de l’œil.

Elle avait d’abord cru que c’était un rôdeur, sauf que les morts n’agitaient généralement pas la main de cette façon. Impossible de ne pas être distraite une seconde par ce qui ressemblait donc à un vivant. Une seconde de trop. Sa prochaine proie était désormais sur elle. La pianiste parvint tout juste à bloquer son avant-bras sur la gorge du putride, pour tenir éloignées ses dents empoisonnées, mais elle bascula sous son poids. Sa tête cogna, son coude aussi. Tout son bras fut foudroyé jusqu’à l’épaule, lui faisant lâcher son couteau.

- Putain de…, marmonna-t-elle entre ses dents.

Sonnée. Obligée de respirer par la bouche pour ne pas vomir. L’haleine fétide du vorace était beaucoup trop proche. Ses doigts tâtonnaient frénétiquement, ses muscles douloureusement tendus pour retenir les assauts du cadavre. Rien. Merde. Poussant un rugissement de lionne, la jeune femme mit toute son énergie pour projeter son assaillant sur le côté. Libérée du poids qui écrasait sa poitrine, elle se redressa comme un diable sortait de sa boîte, non sans grimacer. Sans réfléchir, elle attrapa la première des choses qu’elle vit : pas sa lame, mais une pierre que les aléas du temps avaient fait rouler jusque sur la route.

Une fois. Deux fois. Trois fois. Elle fracassa le front du mordeur jusqu’à ce qu’il soit définitivement immobile, puis s’arrêta. Essoufflée. Échevelée. Quelques tâches de sang coagulé mouchetaient désormais sa veste, son tee-shit, et les traits blafard de son visage. Sarah s’était certainement occupée des autres rôdeurs et heureusement ; ne restait plus qu’à s’intéresser à ce type sorti de nulle part qui avait manqué de la faire tuer !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Crossroads   Crossroads EmptySam 12 Mai 2018 - 9:48
Cette routine, ils ne la connaissaient que trop bien. Une fois toutes deux descendues du véhicule, l'élimination des premiers rôdeurs se déroula alors sans grandes difficultés. La différence fondamentale entre eux -désormais sédentaires- est qu'ils savaient très bien qu'ils étaient attendus quelque part. Alors, la hargne et l'adrénaline qu'elle ressentait en extrayant sa lame d'un premier rôdeur ne devait surtout pas l'aveugler, leur démarche représentant tout de même quelques risques en soi, comme toute expédition après tout.

C'est dans cette optique, que la jeune femme tâcha d'être efficace, profitant de la démarche peu assurée d'un second décharné pour l'attraper par le bras avant qu'il n'arrive à son contact, lui balayant la jambe -qui aurait presque pu casser, sans trop d'efforts- avant de l'accompagner au sol pour en percer la boîte crânienne. Leur terrain de chasse actuel était paradoxal en ce qu'il se trouvait à la carrefour de plusieurs rues résidentielles, à la croisée des mondes... Alors que les épaves et carcasses des voitures ainsi que la dégradation et l'état général du quartier n'était qu'un rappel trop brut du monde actuel dans lequel ils vivaient...

Les deux alliées progressaient peu à peu, certaines qu'elles n'auraient pas fait le déplacement pour rien. Le contact visuel établi fut malheureusement perdu quand la blonde se retrouva prise à l'écart par trois rôdeurs, qu'elle distança comme elle put en reculant, jusqu'à ce que ça ne soit plus possible. Un premier coup de pied en plein dans l'abdomen repoussa l'assaillant le plus vif,  elle attrapa alors la sangle de la bandouillère de son Colt M4 pour le fracasser dans un geste horizontal dans la figure de son deuxième opposant, lui laissant le champ libre pour neutraliser le troisième. C'est en entendant Selene crier qu'elle la chercha du regard, jusqu'à la voir reprendre le dessus sur son adversaire, et exprimer alors toute sa rage, avec les moyens à leur disposition, le reste de la petite horde fut alors éliminé.

" Rien de cassé ? " demanda l'actrice en contournant les corps jonchant le sol, sa main portée au front pour ne pas être éblouie par le soleil, Après s'être assurée que sa leader allait bien, elles avaient alors tout le loisir de se préoccuper de la silhouette à l'origine des bruits entendus un peu plus tôt, c'était un homme qui semblait assez mal en point, alors qu'il avait évolué vers eux -délaissant visiblement sa moto, garée près d'une battisse effondrée " Qu'est-ce que... " son visage en partie dissimulé par son couvre-chef, la jeune femme ne pouvait que remarquer ses traits tirés par la fatigue, alors que son corps tout entier semblait le lâcher, luttant pourtant encore pour ne pas perdre pied. Sarah ne réagit que peu de ce fait, l'observant avec une moue un peu contrariée sur les lèvres. " Pas joli joli ..." encore qu'il ne faudrait pas manquer d'indulgence, la vie était rude à l'extérieur... Et dire que sa réaction aurait pu être toute autre, si elle avait du compter uniquement sur elle-même comme autrefois. " Rassure moi, j'étais pas aussi mal en point quand vous m'avez trouvé ? " demanda-t-elle, l'air de rien, en haussant les épaules alors qu'elle s'approchait de l'étranger, sur ses gardes néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Crossroads   Crossroads Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Crossroads -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: