The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- She's got issues -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8212
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Sam 26 Mai 2018 - 23:20
Au moins avait-il du répondant et étrangement ce n'était pas pour lui déplaire, mais la jeune femme ne montrait rien de cela, juste elle continuait de darder son regard sur lui tout en prenant une gorgée de thé. L'eau lui brûlait les lèvres, la langue, mais tant pis, c'était secondaire, elle fixait Will, essayait aussi de décrypter. Il avait cette fâcheuse tendance à tout prendre à la légère, un peu comme Raf, sauf quand elle osait toucher à son visage. Etait-ce de même avec le blond ? Est-ce lui aussi se mettrait dans une fureur folle si elle lui jetait son thé en plein visage ? Des questions qu'elle se posait sans réellement attendre de réponse, sans chercher forcément de réponse. Ce type l'intriguait, cela faisait partie des raisons pour lesquelles elle l'avait fait entrer chez eux. Il l'intriguait, il était rarement sérieux et pour la trentenaire ça devait cacher quelque chose. Quelque chose qu'il ne voulait dévoiler, un secret. Quelque chose d'important peut-être.

Soupirant doucement et reposant sa tasse sur la table, elle se redressa, se tenant droite sur son tabouret, et observait chacun de ses gestes. Elle l'écoutait aussi parler, il avait une vision des choses intéressante. En effet les gens attirent des ennuis, et parfois c'est soi-même qui attire les ennuis à autrui. Si cela se trouve ce mec était un ennui à lui tout seul. Un ennui qui n'en était pas vraiment un et qui ne semblait pas ennuyeux cependant. Morgan avait l'impression que le blond était complexe. Complexe et réfléchis, qu'il semblait presque mesurer chacun de ses mots tout en arborant un air détaché de tout. Une sorte de calculateur.

Puis il répondit à son autre question, au moins il ne s'attardait pas vraiment à lui reposer la question sur ce qu'elle faisait avant de venir partager cette table avant. Elle l'écouta, ne pouvant que le comprendre, les banquettes des voitures, à force ça vous nique le dos. A force le confort que l'on pensait trouver dans ces voitures devenait vite l'horreur, la galère, mais ça pouvait aussi servir de planque. Avec September, elles avaient dormi souvent dans des carcasses de bagnoles, dans des parkings, bien emmitouflées pour ne pas mourir de froid ou ne pas se faire repérer lorsque le moindre péquenaud ne passerait trop près d'une de leur planque d'une nuit. Alors oui, elle pouvait comprendre qu'être ici, avec un certain confort était non négligeable. Elle se souvenait aussi de ce jour de février, où elle L'avait retrouvé Lui, et où elle avait pu bénéficier pour la première fois depuis bien trop longtemps d'une "douche", et d'un lit confortable. Elle se souvenait qu'elle avait dormi, deux jours durant, épuisée physiquement, maigre comme un clou, elle n'avait fait que dormir.
Will parla aussi du fait qu'il n'avait pas tous la joie de vivre. Wouah. Quelle observation de dingue. Franchement il avait fait des études supérieures pour s'apercevoir de ça ou bien ? En effet, tous ne souriaient pas, à quoi bon sourire comme un abruti si l'on veut paraître sociable ? A rien, et Morgan ne souriait plus depuis bien longtemps.

Il finit par lui retourner la question, encore une fois elle se sentait agacé, pourquoi toujours renvoyer des questions ? Pourquoi toujours vouloir connaître son point de vue; Qu'attendait-il d'elle au final ? Vouloir mieux la connaître, peut-être, mais la rousse ne se livrait guère facilement. Puis une autre question suivit. Une tartine, non, elle n'avait pas faim.

"Je n'ai pas faim."

C'était totalement vrai, et pour le lui prouver elle dénigra la tartine qu'il tenait entre ses doigts pour reprendre sa tasse et boire une longue gorgée. Morgan se taisait ne parlant que peu, et pourtant elle sentait que ce mec ne la lâcherait pas, alors soupirant d'agacement et de résignation elle replongea son regard noisette dans le sien clair.

"Moi ?... Je dirai que je suis là pour Lui."

Sa réponse pouvait paraître vraiment étrange mais Morgan ne savait pas quoi répondre, elle cherchait ses mots. parler d'elle n'avait jamais été son fort. Elle ne parlait d'elle que dans des situations extrême. Là c'était trop posé; trop commune comme situation qu'elle ne savait pas quoi dire, et n'étant de base une grande bavarde, elle parlait encore moins en cet instant. Prenant le temps de réfléchir, de peser ses mots, elle se pinça les lèvres. Que lui dire, que lui répondre sans trop en dévoiler sur elle. Will lui posait une colle et ça ne lui était pas arrivée depuis bien longtemps.

"Je dirai qu'ici c'est effectivement mieux que dehors, mais que dehors a quelque chose de libérateur."

La rousse sous-entendait qu'elle se sentait à la fois à l'aise ici pour le confort, par la présence de Zack, mais que dehors avait quelque chose de particulier qu'il pouvait aussi connaître : la liberté de mouvement. pas qu'elle se sente étouffée ici, fliquée, ou autre non, juste elle se souvenait qu'au dehors, on ne la jugeait pas, et qu'ici certains ne se targuaient pas de jugement et de coller des étiquettes sur le front de tous ceux qu'ils croisaient.
Et une fois de plus Morgan, pour se protéger décida de dévier la conversation vers le blond, lui donnait un semblant de discussion naturelle, d'intéressement à qui il est, ce qu'il est.

"Tu faisais quoi avant tout ça ?"

Simple question, simple curiosité. Simple conversation, si c'était bien à cela qu'il s'attendait.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Dim 27 Mai 2018 - 19:57
Will leva les yeux au ciel, ne pas avoir faim n’était pas une raison valable pour ne pas manger. C’était ce qu’on lui avait répété encore et encore quand il était au plus bas, il fallait manger parce que son corps en avait besoin. Les infirmiers avaient tout tenté à l’époque, et finalement il avait craqué devant une part de gâteau au chocolat nappé au caramel. Depuis, Will s’efforçait de manger toujours un peu même quand ça n’allait pas et la survie lui avait appris à savourer chaque repas, même le pire. Le blond décida néanmoins de ne pas insister, il n’avait pas très envie de se retrouver avec une fourchette ou un couteau planté dans la fesse vu l’agressivité dont pouvait faire preuve Morgan.

En revanche, il eut le plaisir de voir que sa question, retournée un peu au hasard avec un air sincère, avait trouvé une réponse. Morgan se livrait et c’était assez rare pour être noté, pour un peu il en aurait perdu tout son sérieux et aurait entamé une danse de la victoire. Mais quitte à réussir à la faire parler, autant ne pas tout gâcher. Son regard clair resta rivé sur la rousse, il ne broncha pas non plus, l’observant avec cet air attentif, curieux. Lui. Will avait bien remarqué que de tous les habitants de cette maison, Zack semblait être le seul à mériter sa discussion et son attention. C’était également elle qui lui avait fait accepter sa présence ici.

Pourtant, Morgan parla ensuite de l’extérieur comme libérateur. Ce fait fit froncer les sourcils à Will. « Libérateur ? Tu étouffes ici mais tu y restes pour lui ? » Il y avait une certaine abnégation dans son comportement si tel était le cas. Quelque chose qui lui échappait, car de son côté Will n’avait pas d’attache même pas ici, il venait de débarquer et avait laissé toute sa vie derrière lui, tous ses proches, morts ou disparus. « Avoue Morgan, en fait t’es juste une princesse prisonnière d’un dragon qui attend juste qu’on l’amène loin de ce merdier. » Et voilà, une plaisanterie pour détendre le sujet de la discussion, un sourire en coin mais pas cette étincelle dans le regard qui rendrait la plaisanterie réelle.

C’était un sujet qui le touchait, une possible réalité qui lui rappelait des personnes qu’il avait eu l’occasion de rencontrer. Etre quelque part pour une raison logique mais ressentir le besoin viscéral de s’enfuir. Beaucoup des junkies qu’il avait fréquenté étaient dans ce cas-là, ce n’était pas que du mal être, c’était tout un univers qui tanguait. Lui-même avait toujours été à sa place dans sa vie sans trouver sa vraie place et en la cherchant dans les drogues récréatives.  

Son esprit revint à l’instant présent, à cette discussion, à la question de Morgan. « Je vivais sous le soleil de Californie. Ça se voit non ? Y’a écrit surf et sable chaud partout sur mon corps. » Le blond esquissa un sourire avant de rajouter. « J’bossais dans un cabinet de notaire. » Rien de fabuleux ou qui faisait rêver, un boulot qui payait bien mais qui n’avait pas grand-chose d’intéressant. Juste un truc normal, comme tout le reste de sa vie à laquelle il n’avait jamais trouvé de sens. « Et toi ? Laisse-moi deviner … Tu étais … videuse en boite de nuit, avec ton attitude … » Prêt à recevoir la tasse vide ou pleine en pleine poire, Will afficha un sourire fier de lui.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8212
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Lun 28 Mai 2018 - 0:41
Elle n'était pas vraiment à l'aise pour lui parler. Elle se sentait un peu stupide d'ailleurs, un peu prise au dépourvue par les questions, les mimiques de l'homme, sa façon d'être. Tout ça elle devait y être habituée. Raf l'y avait habituée un peu à ces conneries, ces rires débiles, ces vannes à la con. Mais avec Will c'était encore différent. A croire que la rousse attirait ce genre de gars : des ptits rigolos.
Tout en soupirant et s'exerçant ainsi à ne pas juste balancer la tasse par agacement, et la faire s'éclater sur le blond ou au sol, elle se mordit l'intérieur des joues; Pourquoi devait-elle toujours tomber sur ce type de mec ? Elle n'en savait rien, c'était purement inconscient, et bien sûr que non elle ne regrettait pas de l'avoir fait entrer ici. Il s'était fait à l'habitat, à leur rythme de vie, à leur manière de vivre, alors non elle ne regrettait pas. d'ailleurs le blond était encore sous sa responsabilité et comme l'avait si bien dit Zack, Will avait de la chance qu'elle l'ait défendu et elle était la seule gagnant dans cette histoire.

Will parla, la questionnant sur le fait qu'elle étouffait ici. Non. Du moins tout dépendait avec qui elle se retrouvait ici, mais avec l'arrivée en masse des gigolos d'en face, oui, elle ne se sentait pas à l'aise du tout. Elle avait la sensation que ça finirait mal un jour ou l'autre, elle avait l'impression que ces gens là en plus d'être leurs alliés allaient aussi les fliquer, et ça c'était compliqué pour la trentenaire. Elle tenait à sa liberté, elle tenait à sa façon d'être. Zack ne l'avait jamais vraiment empêché d'être ce qu'elle était, qui elle était, elle lui en était fortement redevable. Puis quittant ses pensées, elle arqua un sourcil à sa "blague" qui n'avait cependant rien d'amusant et elle voyait que lui-même ne riait pas, son regard le disait. Son regard restait sérieux attentif.

"Je suis mieux qu'une princesse sous le joug d'un dragon."

C'était tout ce qu'elle avait répondu, toujours aussi froidement, aussi platement, aussi distante. Ne point trop en dire, et le laisser chercher encore et encore, même si lui dire que le côté libérateur de l'extérieur n'était pas en lien avec le fait qu'elle étouffe ici. Mais il pouvait bien comprendre ce qu'il voulait et croire ce qu'il désirait si elle ne pipait plus de mot, mais c'était Morgan et on n'allait pas la changer en un claquement de doigts. Et pourtant. Au regard des mois qui étaient passés depuis son arrivée dans ce groupe elle avait fait d'énorme progrès niveau relationnel. Elle était même un peu plus bavarde, moins renfermée sur elle-même, légèrement moins agressive avec les siens, sauf avec quelques uns; comme Kyle par exemple. Le journaliste lui sortait par les yeux, elle ne le supportait, ne comprenait pas ce que Zack pouvait lui trouver, à part du réconfort la nuit dans de longues discussions. ce mec n'avait rien pour lui, il était faible, n'ayant pas une once de sex appeal. Rien quedal, il était transparent et froussard. Morgan ne le portait absolument pas dans son coeur. Comme pour Neil vers qui elle vouait une haine sans nom. C'était ainsi, Morgan détestait ou appréciait les gens, et dans tout ça elle avait fait d'énorme progrès en sociabilisation.

Et là encore elle essayait de se sociabiliser avec Will qui lui causait de son ancien métier. Il travaillait dans un cabinet de notaire, ça devait la joie tous les jours... Un boulot chiant en somme. Puis il lui retourna la question, encore une fois, émettant cependant une idée. Avant, avant tout ce bordel ça aurait pu la faire rire, mais pas là, elle roula des yeux et posa sa tasse, désormais vide, sur la table. Soupirant elle cligna des yeux, gardant les paupières closes plusieurs secondes. Rester calme. Inspirer, expirer. Et ainsi de suite durant une bonne dizaine de secondes avant d'ouvrir les yeux.

"Non."

Il n'y avait pas plus claire comme réponse, et la petite rouquine passa alors à un autre sujet, sans prévenir retournant au sujet précédent, ayant décidé de lui répondre concernant sa supposition sur le fait qu'elle étouffe.

"Je n'étouffe pas ici, et je suis là grâce à Zack. Je..."

Morgan se stoppa s’apercevant qu'elle allait beaucoup trop en dire. Enfoiré de Will ! Mais elle se stoppa à temps, retournant dans son mutisme froid.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Ven 1 Juin 2018 - 8:16
Mieux qu’une princesse ? Will esquissa un sourire en détournant le regard, elle marquait un point, une princesse sous le joug d’un dragon, ça n’avait rien d’intéressant. C’était mortellement ennuyeux et dans le fond s’il l’avait suivie ici, c’était qu’il avait senti qu’elle était autre chose. Complexe, énigmatique, trop renfermée, trop agressive. Morgan était loin d’être une princesse, mais il n’était pas non plus certain qu’elle soit la femme forte qu’elle voulait montrer, parce qu’on avait tous des faiblesses cachées – il le pensait parce qu’il en était la preuve vivante.

« Okay mademoiselle Pas-une-princesse. » souffla-t-il avec ce même sourire discret, en coin, son regard clair à nouveau posé sur elle. Il avait cet air intrigué et amusé. C’était rare qu’elle soit aussi bavarde, ça c’était certain même pour le peu de temps depuis qu’il l’avait rencontrée. Mais évidemment, une phrase aussi longue appelait forcément une suite plus réduite, un simple non mais aucune indication sur le métier qu’elle faisait avant. C’était difficile de l’imaginer dans une autre vie en réalité. La fin du monde les avait tous changés, certains plus que d’autres, mais quand il regardait la rousse, détaillant sa silhouette marquée par les épreuves, son attitude froide et distante, Will n’avait pas la moindre idée de la personne qu’elle avait pu être avant tout cela.

Il était prêt à lancer une nouvelle supposition, au bout de plusieurs longues heures il finirait bien par trouver la bonne réponse, mais Morgan le surprit, enchainant d’elle-même sur la précédente question. Elle n’était pas une princesse et elle n’étouffait pas ici, elle était là grâce à Zack. Sans doute réalisa-t-elle qu’elle en avait trop dit puisqu’elle se stoppa mais c’était trop tard, elle en avait trop dit pour que Will laisse passer. Le blond se redressa, s’éloignant du plan de travail pour venir s’accouder en face de Morgan. Vouté, il plongea son regard clair dans celui plus sombre de la rousse. « Va falloir que tu m’expliques, parce que soyons honnêtes, c’est pas le type le plus agréable de la création … Y’a l’air d’y avoir un truc entre vous, le genre de lien, de connexion qui prend du temps ou un bon paquet de merdes pour se construire. J’sais pas ce qui est le plus visible … ce que tu es prête à faire pour lui ou ce qu’il est prêt à faire pour toi. »

Ce n’était pas compliqué à voir, la profondeur de leur lien, Will l’avait vu dès son arrivée. Certaines choses se ressentaient, se vivaient, se voyaient autrement qu’avec les yeux. Pour lui qui avait toujours eu du mal à mettre des mots sur ses sentiments, faute parfois d’en avoir de suffisamment forts, l’observation de ses semblables était devenue un art. Incapable d’être heureux de son côté, Will savait voir la joie, l’amour, l’amitié, dans chaque geste, chaque parole, chaque regard. Il avait appris les sentiments en observant les autres, pour mieux les copier et donner le change. Son regard toujours rivé sur Morgan, il l’observa un instant encore avant de se reculer, reprenant son air décontracté. « Artiste de cirque ?! » demanda-t-il alors, revenant lui aussi au sujet précédent sans prévenir, pour désamorcer un quelconque conflit.

Elle allait sans doute exploser, elle allait sans doute quitter la pièce en claquant la porte. Ou alors peut-être pas ? Quoiqu’elle fasse, ce serait une réponse. « Ça pouvait pas être plus chiant que clerc de notaire … » Il noyait le poisson, lui aussi savait le faire, et sans trop en dire parce que dans le fond elle devait bien se douter que ce boulot n’avait jamais été une passion. Allait-elle raté les marches et se livrer encore un peu ? Will tentait d’assembler les pièces du puzzle mais il était encore loin d’avoir ne serait-ce qu’un coin complet.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8212
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Sam 2 Juin 2018 - 23:42
Elle s'en mordait déjà les doigts d'avoir trop causer, et ça semblait réjouir l'homme en face. Bordel... Pourquoi fallait-il qu'elle laisse un peu tomber sa garde. Elle s'agaçait elle-même. De plus il semblait aussi satisfait qu'elle ne soit pas une princesse et c'était tant mieux, elle ne croyait pas au prince, et encore moins quand ce dernier était blond. les princes blonds, ou bruns ou roux, elle n'y croyait pas, c'étaient des conneries qu'on racontait aux gosses pour qu'ils aient l'esprit bien con une fois adulte. A elle on lui avait raconter Marie laveau, les fantôme de la plantation de Myrtle. Toutes ces légendes avaient bercé son enfance alors non, exit les princes, princesses, les contes de capes et d'épées. Bonjour mythes et légendes, voodoo, magie, mystère, bayou. Morgan avait adoré ces histoires et si avant, un jour, elle aurait été prédisposer à concevoir un môme, elle lui aurait transmis tout ce qu'on lui avait conté sur la Nouvelle Orléans et ses histoires qui traversent les âges. Mais hélas, un gosse ça n'avait jamais été prévu, et ça l'était encore moins aujourd'hui.

Soupirant car s'en voulant toujours d'avoir trop parlé, elle vit Will s'approcher d'elle, toujours avec ce mince sourire sur sa face. C'était diablement agaçant de le voir ainsi. Puis il se pencha, s'accoudant sur l'îlot central et la fixa. Morgan soutint son regard, elle ne baisserait pas les yeux, pas face à ce genre de type qui cherche à vous psychanalyser. Ca non ! L'écoutant cependant elle nota que sous ses airs de type je m'en foutiste il était observateur, et avait plus ou moins sut percevoir la subtilité du lien unissant la rousse à l'aîné. Elle le regardait toujours, et en effet, il avait viser juste et se questionnait plutôt bien, mais il était assez grand pour trouver la réponse. Oui, elle était prête à se sacrifier pour lui et inversement elle en avait parfaitement conscience. Mais elle serait toujours là pour qu'il aille bien, du mieux qu'elle le pouvait en tout cas. Elle lui devait tout, elle lui devait sa vie. C'était ainsi. Et il serait le seul à prendre sa vie s'il lui arrivait quelque chose.
Morgan ne répondit cependant pas à Will, le laissant cogiter sur son lien si précieux et puissant avec Zack. Et cela l'amusait aussi qu'il ne comprenne pas pourquoi elle avait jeté son dévolu sur lui, en effet il n'était pas forcément le expressif de la terre, mais il ne le connaissait pas comme elle, elle le connait. C'était là toute la vérité, la subtilité qui les entourait.

L'observant elle fit glisser sa tasse vers son interlocuteur qui semblait toujours réfléchir. Puis il balança d'un coup d'un seul une autre idée de métier. Artiste de cirque. C'est ça ouais ! Il voyait sa tronche ou pas ? Elle, artiste de cirque... Fallait vraiment pas avoir inventé l'eau chaude pour dire telle connerie. et pourquoi ne pas préciser "clown" pendant qu'il y était. Non mais franchement, l'artiste de cirque c'était bien lui. Elle ne montra pas sa vexation mais simplement ouvrit la bouche pour parler.

"Tu me refais un thé ?"

Sûrement avait-il dû s'attendre à ce qu'elle lui réponde mais non, elle faisait une toute autre demande. Simplement un nouveau thé, elle en avait envie, et tant pis si elle aurait envie de pisser tout le reste de la journée. Elle voulait du thé, un point c'est tout.
Le fixant toujours elle écouta ce qu'il faisait, notant comme une pointe de déception dans sa façon de dire que son boulot à elle devait être mieux que le sien. et en découvrant qu'il avait était, plus précisément clerc de notaire, intérieurement elle ne pu qu'affirmer qu'en effet son boulot avait été mille fois meilleur et moins ennuyeux que le sien.
Inspirant alors elle se pinça la lèvre inférieure et se redressa un peu sur son tabouret.

"Pourquoi tu veux savoir ce que je faisais avant ? Qu'est-ce que ça va t'apporter ? Tu veux aussi savoir si j'étais mariée ? Avec ou sans enfants ? Si j'avais un journal intime ? Un animal de compagnie ?"

Ses questions trahissaient son agacement, le fait qu'elle n'aime pas que l'on tente d'approcher de qui elle était. Ce qu'elle était avant tout ça. Mais d'un côté le voir chercher était amusant, mais elle était encore et toujours en conflit intérieur. depuis qu'elle s'était ouverte à Rafael, et qu'il avait disparu, elle craignait que cela se reproduise. C'était idiot elle le savait, mais c'était ainsi, s'ouvrir à autrui devait sûrement se soldé par une fuite. A croire que ce qu'elle était, était trop compliqué pour les autres, qu'au final il n'avait pas la carrure pour la comprendre, la voir elle, Morgan. Et à chaque fois elle se retrouvait seule, seule face à la cruauté du monde, seule à s'accrocher à Zack. Seul homme prêt à supporter bien des choses de sa part. Le monde, et les expériences qu'avaient vécu la rousse démontraient bien souvent que la plupart des gens étaient faible. Peut-être que Will aussi était de ces faibles là, ceux qui s'intéressent pour percer le mur protecteur d'un fort et qui en apercevant ses failles flippes et se cassent en courant... Peut-être qu'il était ainsi, après-tout elle n'en savait rien.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Mer 6 Juin 2018 - 22:29
Discuter avec Morgan, c’était se heurter à un mur qui parfois montrait des signes de faiblesses. Il fallait être rapide pour s’immiscer dans les failles mais assez courageux pour prendre le risque de s’y faire prendre au piège et d’y crever. Heureusement, Will aimait les risques calculés, ceux qui lui permettaient de se sentir vivant, de trouver un intérêt quel qu’il soit dans cette survie ou plus largement dans cette vie. Le blond l’observa donc toujours, elle se murait dans le silence, il attendrait la prochaine faille comme un marin attendait la marée pour mettre les voiles.

La rousse reprit finalement la parole pour lui demander un nouveau thé. « Avec plaisir » souffla-t-il avec un sourire exagéré. Peut-être que le thé la faisait parler ? Ce n’était la première propriété du thé qui lui venait à l’esprit mais après tout, pourquoi pas. Le californien s’affaira à préparer un nouveau thé, versant de l’eau encore chaude dans la tasse avant d’y jeter un nouveau sachet. L’odeur se répandit à nouveau dans la pièce, occupant une fraction de seconde l’esprit du blond qui glissa finalement la tasse dans la direction de Morgan.

Et finalement, sans doute piquée à vif par l’insistance dont il faisait preuve quant au fait de connaître sa vie d’avant, Morgan lui lança une salve de questions qu’il écouta, croisant les bras sur son torse. Will resta silencieux, la laissant terminer, se contentant de l’observer. Tout trahissait l’agacement, elle était à bout, et c’était quand elle était à bout que Morgan était la plus criante de vérité. Elle en oubliait ses réserves, elle formait des phrases plus complètes. « Ca y’est ? T’as fini et j’peux répondre ? » Son regard clair se fit presque plus dur avant qu’un sourire ne traverse son visage.

« Parce qu’on vit sous le même toit Morgan, parce que c’est ce que font les gens civilisés, parce que si demain j’dois y passer pour sauver tes miches, j’aimerais savoir qui j’ai en face de moi. Je sais que ça doit être compliqué pour toi comme t’as tendance à sauter sur les gens sans les connaître pour les agresser, mais certains d’entre nous savent encore être des êtres sociables. Et accessoirement, j’ai répondu à ta question, et je t’ai même préparé deux tasses de thé. Alors tu pourrais faire un effort, j’te demande pas de me raconter tous tes souvenirs d’enfance. » Le ton de sa voix était neutre, il n’était pas énervé ni moralisateur.

Will expliquait simplement ce qu’il attendait en apparence de cet échange, même si en réalité, il en attendait bien plus. Percer le mystère au minimum. « C’est comme ma présence ici, c’est donnant-donnant, je l’ai bien compris et j’me tiens à carreaux. Cette discussion c’est pareil, c’est donnant-donnant. » C’était idiot mais le besoin d’en savoir plus sur elle, de comprendre pourquoi elle agissait ainsi, c’était comme une drogue, il avait envie d’en savoir plus, il en avait besoin. Et quand elle se cachait derrière cette carapace, c’était le manque qui pointait le bout de son nez, parce qu’elle résistait, parce qu’il n’avait pas sa dose de pièces du puzzle.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8212
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Dim 10 Juin 2018 - 21:17
Elle s'agaçai toute seule, elle le savait et Will en face d'elle l'agaçait aussi prodigieusement. Alors elle avait tenté de rester calme, maître d'elle-même en réclamant un nouveau thé. Bien sûr elle savait qu'elle devrait aller pisser toute la journée après cela, mais tant pis. D'un côté elle avait envie de lui foutre une baffe, de l'autre cet aspect sociable la fascinait et elle ne pouvait s'empêcher de comparer le blond au latino disparu. C'était comme une besoin, un effet miroir presque rassurant. Mais Rafael n'avait pas la même dégaine, pas la même façon de se mouvoir. Mais tous deux se ressemblaient dans leur manière de s'adresser à elle.

Elle prit alors son thé quand il le lui tendit, entant de ne pas faire de remarque sur le sourire à la con qu'il lui adressait. Ca l'énervait, mais elle ne disait rien à ce sujet. Puis un flot de paroles agacées traversèrent la barrière de ses lèvres. Will était curieux, peut-être trop. Oui s'en était certain, il était trop curieux vis-à-vis de la rouquine, et elle n'aimait pas ça. Elle craignait toujours que la moindre chose qu'elle pourrait dire à cet inconnu ne se retourne contre elle. Certes elle avait causé un peu avec Nathan, mais en surface. Juste ce qu'il faut, puis elle s'était amusée à le faire marcher. Mais elle avait l'impression qu'avec Will c'était différent, plus prise de tête, plus sérieux. Et à vrai dire ça la perturbait un peu.

L'homme parla alors, lui dressant un monologue sur ce qu'il pensait, ce qu'il voulait, lui parlant de sociabiliser avec les gens autour d'eux. Il pointa du doigt qu'elle avait des difficultés à ce niveau là, et c'était vrai, et tout le monde pouvait s'en rendre compte sans problème qu'elle avait des soucis relationnels. Mais c'était ainsi. Morgan était ainsi. Et Will la découvrait ainsi, Zack l'avait connu quand elle était ouverte au monde, qu'elle prenait la peine d'ouvrir sa grande gueule pour sympathiser avec autrui. Mais aujourd'hui, jouer la grande gueule n'apportait rien de bon, et on le lui avait fait parfaitement comprendre. Le traumatisme avait été tel, que désormais ouvrir sa bouche pour sociabiliser était synonyme de mise en danger. Alors oui, elle préférait sauter sur les gens et les attaquer au lieu que cela ne soit l'inverse. Prendre la place du chasseur que de la proie. La vie était ainsi, il valait mieux soumettre qu'être soumis si l'on voulait garder un vague espoir de survie.

Morgan ne décrocha pas un mot laissant l'homme en face d'elle finir de parler, établissant que cette conversation était elle aussi du donnant-donnant. Elle pouvait parfaitement e concevoir, elle avait agi ainsi, alors ok Will pouvait la piéger ainsi. Mais l'ancienne barmaid ne prononça pas un mot avant de soupirer d'un air las et croiser ses bras sous sa petite poitrine et poser son regard noisette dans le sien plus clair. Contrôlant toujours difficilement son agacement elle se pinça les lèvres et soupira à nouveau.

"Tu veux savoir ce que j'en pense de la sociabilité ?"

la rousse restait droite sur sa chaise, elle n'avait pas encore bu une gorgée de son nouveau thé, ayant aussi l'envie de lui balancer à la tronche mais elle savait ce que cela produirait et préférait donc s'en abstenir.

"Ca sert à se créer une vie, une fausse vie à se rassurer, se dire qu'on est mieux que les autres. A se comparer pour se dire que l'on agit mieux. Le fait de sociabiliser c'est pour les hypocrites."

Bien évidemment, avant jamais elle n'aurait dit ça, mais aujourd'hui... Tant de chose avaient changé, et Morgan gardait toujours cette plaie ouverte, qu'elle tentait au mieux de camoufler, même si en cet instant elle laissait une brèche ouverte. Will lui faisait penser à Rafael c'était peut-être pour ça qu'inconsciemment elle laissait cette petite ouverture. Alors elle pris enfin la tasse et se contenta de faire remonter et descendre le sachet dans l'eau chaude.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: She's got issues   
Revenir en haut Aller en bas  
- She's got issues -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» So I like to keep my issues drawn, but it's always darkest before the dawn. - April
» i got (t)issues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: