The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- She's got issues -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 752
Age IRL : 31
MessageSujet: She's got issues   Mar 8 Mai 2018 - 10:19
6 mai 2018

Son regard clair fixait le plafond de cette chambre qu’on avait daigné lui laisser. C’était la piaule d’un des disparus – même si à bien y réfléchir, désormais chaque endroit était l’endroit d’un disparu – et  Will avait cette drôle d’impression de pas être chez lui. On lui avait rendu ses armes, c’était déjà un bon point niveau confiance et niveau sécurité, mais le blond aurait besoin de beaucoup de temps pour se sentir à sa place ici. Il avait commencé à sympathiser avec certaines personnes comme Nate ou Victoria qui étaient visiblement les plus abordables du groupe. Quant à Morgan … La rousse était toujours une énigme, impossible à déchiffrer. Encore moins maintenant qu’il y avait son chien de garde. Zack était sans doute le type le plus méfiant de cette fin du monde, et c’était sûrement pour ça qu’il était encore là aujourd’hui. Mais le courant était loin de passer entre les deux.

L’ancien clerc aidait autant qu’il le pouvait, quand il le pouvait. Il n’avait jamais rechigné à mettre la main à la pâte de toute manière. Et surtout ici, il devait faire ses preuves. Après un long soupir, le blond passa sa main droite sur son visage, gardant un instant les yeux clos. Certaines personnes avaient cette capacité à voir des choses en fermant les yeux. Ce qu’elles désiraient, ce qu’elles craignaient. Lui ne voyait rien, juste l’obscurité derrière ses paupières closes. Peut-être qu’en fin de compte, il voyait ce qu’il craignait et désirait à la fois, le vide, le rien.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, un mince rayon de soleil filtrait à travers les rideaux de cette chambre qui n’était pas entièrement la sienne mais qui n’était plus celle d’un autre. Will se redressa et enfila un pull par-dessus son t-shirt, direction la cuisine. Cette pièce avait un côté rassurant, presque accueillant. Un verre d’eau plus tard, il se sentait déjà moins groggy. Cela faisait quelques temps qu’il n’avait pas autant dormi ou aussi bien dormi, sans avoir retrouvé un sommeil de plomb, le blond avait bien récupéré et pourtant, il se sentait parfois encore plus fatigué. Sans doute que toutes ces semaines d’errance se payaient finalement.

Une présence le sortit de ses pensées, lui faisant relever son regard clair jusque-là perdu dans le vide. La silhouette de Morgan se tenait dans l’embrasure de la porte, elle faisait peine à voir. Il avait eu vent de leur retour la veille mais il ne s’en était pas mêlé, se contentant de faire son boulot ici. « T’as encore sauté sur un inconnu ? » lança-t-il avec un air passablement moqueur en clin d’œil non masqué à leur rencontre. La furie rousse comme il aimait à l’appeler dans son esprit était bien du genre à chercher des noises à toutes les personnes qu’elle croisait alors il n’était même pas étonné de la voir revenir comme ça. Est-ce qu’il en était inquiet ? Non, Will se fichait bien de ce qu’il lui arrivait, c’était une grande fille et en dehors de la reconnaissance qu’il lui devait pour l’avoir amené ici, le blond ne se sentait pas spécialement proche d’elle. Restait cette énigme à déchiffrer.  


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8395
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Mar 8 Mai 2018 - 15:56
Morgan était ankylosée, elle avait mal un peu partout même si elle n'avait pas reçu tant de coup que ça la veille, mais ses muscles après une nuit de sommeil bien que compliquée et douloureuse étaient parvenus à se détendre. Elle s'était levée comme chaque matin, avait traîné sa carcasse , une fois prête, dans la maison pour aller s'échouer dans le salon en saisissant un bouquin.
La veille elle avait été dans une caserne de pompier en compagnie de Nate et les deux comparses avaient eu l'agréable, ou pas, surprise de croiser un type. Morgan étant impulsive, avait rapidement pris les choses à cœur pour se défendre mais aussi refiler quelques coups. Nate l'avait pourtant protéger, sachant bien que si elle revenait trop amochée, Zack allait le faire payer. des deux c'était donc lui qui en avait le plus pris. Même si au final c'était ce mec tout seul qui avait subit les plus gros dégâts physique, moraux et qui avait été dépouillé de ses affaires et laissé en plan attaché à une chaise au milieu de la bâtisse des soldats du feu.

Observant ses mains, elle y vit quelques éraflures, mais ce n'était rien comparé aux quelques bleus qui pouvaient joncher son visage. Par chance elle n'avait pas eu une nouvelle fois le nez cassé. Juste un coup par-ci par-là. Des ecchymoses sans grand danger. Mais la rousse en voulait à Ansel, c'était de sa faute au final si elle était revenue dans un piteux état. C'était de sa faute; lui et sa putain de liste de matériel médicaux. Putain qu'elle lui en voulait ! D'ailleurs il avait du utilisé dès le soir-même ce qu'ils avaient ramené ici. Quelques pansements à droite, à gauche, du désinfectant pour les égratignures.
Elle devait avoir une sale tête, le genre de tronche qu'on ne veut pas voir à moins d'être un sadique et de se satisfaire de voir l'autre ainsi. Elle soupira et remarqua alors qu'elle ne faisait que tourner les pages sans même prêter attention à si elle lisait le livre ou non. Elle faisait juste ce geste machinalement. Soupirant d'agacement à son propre égard, elle referma le roman et le posa sur la table non loin. L'ancienne barmaid se leva et marcha dans la maison, prenant la direction de la cuisine. Elle croisa le toubib et lui jeta un regard noir. Putain d'enfoiré ! Il aurait du être à sa place ce connard !

Arrivant sur le seuil de la cuisine, et toujours pleine de rage, elle vit la carrure de Will. Elle ne lui avait pas vraiment causé depuis qu'elle l'avait fait intégrer le groupe. Elle avait pu convaincre Zack de le garder, de ne pas le tuer. Mais mis à part être en charge de sa surveillance elle ne lui avait pas tant causé de plus. Il était dans l'ancienne de Chris, proche d'Aodhan et de Neil. Ca devait la joie en bas... Elle n'y allait pour ainsi dire, jamais, elle n'avait pas envie de croiser Neil, Aodhan et bien... Il était égal à lui même, toujours aussi agaçant. M'enfin.
Posant son regard noisette sur le blond elle s'accouda à l'embrasure de la porte et croisa les bras devant elle. Position de protection comme disait certain, et étrangement elle ne fut pas étonnée de l'accueil qu'il lui offrit. En effet elle avait sauté sur un type, ou peut-être que ça avait été l'inverse, il lui avait sauté dessus... Mais elle voyait bien à quoi il faisait allusion. Elle l'avait agressé lorsqu'elle l'avait rencontré.

"Peut-être que c'est lui qui m'a sauté dessus."

De son visage d'ordinaire impassible, un mouvement se fit, elle arqua un sourcil et haussa les épaules. C'était une question envoyé en l'air, elle n'attendait pas vraiment de réponse. Morgan se contentait d'observer Will, il était intriguant, à être aussi moqueur, toujours ou du moins trop souvent de bonne humeur. Après ça ne l'étonnait pas qu'il se soit fait ami-ami avec Nathan. Les deux étaient sur la même longueur d'ondes niveau conneries. Puis elle l'avait vu avec Victoria et ça ne lui plaisait pas vraiment. Mais elle ne disait rien, Will n'était pas à elle, elle l'avait juste ramené et accessoirement elle lui avait planté un couteau dans la fesse. Mais c'était tout. Il n'y avait rien d'autre. Il pouvait bien faire ce qu'il voulait tant qu'il ne la mettait pas hors d'elle ou bien ne lui sautait pas dessus.
La trentenaire se dégagea de la porte et avança dans la cuisine pour prendre un verre et le remplir d'eau avant de s'installer sur un des tabouret et poser son verre à moitié plein sur l'îlot central de la cuisine. Il faut un temps où Raf se tenait là à cuisiner pour eux, à tenir les comptes de leurs ressources. Mais depuis un temps la cuisine était vide et ils se relayaient pour cuisiner. C'était différent. Le regard dans le vague elle finit par émettre un léger soupir.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 752
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Jeu 10 Mai 2018 - 10:03
Accoudée contre la porte, la rousse avait cette attitude assez difficile à décrire. Will y descellait de la fierté mais aussi une bonne grosse dose d’autoprotection. Morgan jouait de son assurance mais quelque chose clochait malgré tout, un peu comme lui dans le fond, c’était sans doute cela qui le faisait tiquer. Personne n’attaquait un inconnu sans preuve qu’il était dangereux à moins de craindre à chaque rencontre de se faire attaquer. Will était de ceux-là également qui cachaient leur mal-être derrière une façade quelconque. La sienne, c’était la décontraction, la désinvolture. Il ne pouvait pas mettre sa main au feu que la rousse était pareille, mais dans de rares moments, elle lui avait laissé entrevoir les failles dans l’armure.

A sa réponse, le blond esquissa un sourire en se servant un nouveau verre d’eau. « Nah c’est pas ton genre Morgan de te laisser sauter dessus, non ? » Une petite provocation gratuite, mais la vérité c’était qu’il l’imaginait mal se faire agresser. Elle était du genre agressive, c’était elle qui faisait peur aux autres, elle qui donnait les premiers coups. Du moins pour le peu qu’il la connaissait, c’est-à-dire quasiment pas.

Will la regarda se déplacer pour entrer dans la cuisine, s’installer avec un verre d’eau sur un des tabourets autour de l’îlot central. Et à nouveau, il en vit une de ces failles. Son regard perdu, ce soupir discret. Morgan avait d’ordinaire le regard fier, plein de rage. « Hey il t’a frappée trop fort pour que t’ais l’air aussi déprimée là ? » demanda-t-il alors avant de finir son verre d’eau et de venir s’asseoir en face d’elle. Ses yeux clairs ne la lâchèrent pas, cherchant à voir le changement, ce moment où le vague dans son regard se changerait en colère brulante.

Puis comme si de rien n’était, Will reprit. « Tu m’avais pas menti, c’est plutôt confortable ici. Merci. » Elle l’avait ramené après tout, et même s’il s’était demandé si ce n’était pas une erreur les premiers jours, le blond avait finalement commencé à retrouver son calme. Il ne se sentait ni chez lui ni à sa place, mais il pouvait aider, se rendre utile, c’était déjà beaucoup. Cela lui permettait d’oublier qu’il n’avait au final aucune raison valable pour vouloir continuer de vivre. C’était absurde quand il se mettait à y penser. Avant, il avait tout et cherchait désespérément une raison de s’y accrocher, désormais il n’avait rien et voulait malgré tout continuer de vivre. Sans doute que ses psy auraient beaucoup à dire à son sujet, qu’il avait fait énormément de chemin, qu’il progressait et tout un tas de bla-bla-bla sans le moindre intérêt.

« Et si j’nous préparais un petit déj ? » demanda-t-il finalement, principalement parce qu’il commençait à avoir faim, mais aussi parce qu’il devait prolonger cette discussion s’il voulait continuer à décrypter l’énigmatique rousse en face de lui.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8395
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Ven 11 Mai 2018 - 21:47
Il semblait toujours avoir le dernier mot ce type là, mais bon sa phrase ne lui fit ni chaud ni froid. C'était ainsi et il n'avait pas tort en un sens, c'était bien elle qui attaquait les autres, elle ne se laissait que très rarement prendre de court. C'était ainsi, ça lui était arrivé peu de fois mais ça avait été largement suffisant. La seconde fois c'était lorsqu'elle avait retrouvé Zack, un peu plus d'un an en arrière. Morgan gardait une sorte de repère dans le temps avec les saisons, mais pas vraiment avec les mois, le printemps, l'été, l'automne et l'hiver, c'était un petit rythme qui laissait prendre conscience des années qui passent... Années qui passent sans grande amélioration du monde extérieur. L'Humain c'était adapté au final. Ce devait être le plus important.

N'ayant donc pas répondu à la question de Will, elle l'observa venir s'installer en face d'elle. Ah maintenant il voulait faire la causette, un tête à tête. Youpi. Morgan n'était jamais très à l'aise avec les têtes à têtes, elle avait le don de stresser pour tout. Le dernier qu'elle avait eu avec une réel discussion était avec Nate, avant leur sortie médoc-baston-rackette. Elle s'était prise au jeu, simplement pour obtenir des choses sur lui. Elle n'avait pas craché grand chose d'ailleurs, restant toujours en surface, ne désirant pas que l'on vienne soulever sa carapace.
Puis à nouveau la voix de Will la sortie de ses pensées, elle l'observait sans vraiment l'observer. Clignant des yeux pour revenir dans la réalité, elle mis un petit temps avant d’interpréter sa question. "L'air déprimée" ? Peut-être, qui sait. peut-être qu'elle l'était et que plus le temps passait moins elle parvenait à cacher ses failles. En effet il y arrivait un peu moins depuis quelque mois. Comme si sa noyade avait fissuré son armure si résistante, comme si se dire avec l'aîné ces trois mots avait eu un effet loin d'être néfaste sur elle. Comme si sa décision de rester en vie pour lui avait changé la donne.

Une fois de plus elle ne répondit pas verbalement, se contentant de hausser les épaules et prendre une nouvelle gorgée d'eau. Son silence pouvait être pesant, il est vrai que la petite rousse n'était guère bavarde. Qu'il fallait presque lui sortir les mots de la bouche au forceps. Mais c'était ainsi après tout, et elle n'allait pas changé pour les beaux yeux du blond face à elle. Blond qui causait encore lui signifiant qu'elle n'avait menti sur le confort. Bah voyons, encore heureux qu'elle n'ait pas menti là dessus. Certes elle ne lui avait pas dit qu'elle n'était pas seule dans cette baraque, ça avait été la surprise, et il avait été pris au dépourvu. Et ça encore c'était du Morgan tout craché. En dire un minimum et avoir un effet de surprise de par son impulsivité. Enfin il proposa de préparer un petit déjeuner. Manger lui ferait peut-être du bien. Mais à dire vrai elle n'avait pas faim. A force de privation lorsqu'elle était sur les routes elle avait pris l'habitude de ne manger que lorsqu'elle en ressentait le besoin.

"Un thé pour ma part."

Un thé, c'était toujours appréciable un thé. Beaucoup disaient que le thé c'était juste de la flotte d'eau qu'on aromatise. Certes, mais beaucoup ne connaissent pas les vertus des différentes sortes de thés. Alors Morgan en buvait, simplement pour ne pas avoir sans cesse le ventre vide. Elle termina son verre et le posa sur la table en regardant l'homme s'affairer.

"J'ai vu que tu traînais avec Nate."

Ce n'était pas une question mais un constat. Elle engageait la discussion sur lui, la déviant d'elle. L'ancienne barmaid n'appréciant plus donner des détails sur sa vie passée. Mais quand on lui en posait, elle zappait quelques passages. par exemple qu'elle avait lâchement quitté son bar. Elle évitait le sujet d'octobre 2015. Elle évitait le sujet de la mort de Stew. Morgan menait sa vie comme bon lui semblait, ne s'étalant guère sur les choses, restant en surface. Ne pas se dévoiler sinon en paye le prix fort un de ces jours et c'est bien souvent en mal.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 752
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Mer 16 Mai 2018 - 22:56
Will ne s’était pas attendu à ce qu’elle parle, il avait au moins retenu cela de Morgan de ces quelques semaines ici. Elle était avare en paroles, c’était quelque chose qu’il comprenait et respectait, même si de son côté, l’angoisse pouvait le rendre bavard. Le blond avait cependant cette impression qu’elle communiquait malgré tout, elle ne le faisait juste pas comme tout le monde. Son visage, son regard, ses gestes, tout cela parlait pour elle. Par exemple, elle n’avait pas besoin de dire qu’il la saoulait pour que Will le sache.

Pourtant il s’accrochait, il était venu ici pour trouver un peu de confort et surtout décrypter le mystère qui se cachait derrière cette attitude fermée. Savoir qui était la jolie rousse au tempérament aussi brûlant que glacial. Son regard clair observait donc chacun de ses faits et gestes à défaut de pouvoir entendre le son de sa voix. Et pourtant, elle parla. « Et un thé pour la petite dame au premier rang ! » lança-t-il, exagérément motivé. De l’eau dans une casserole, une flamme sous la casserole et un sachet de thé jeté dans une tasse.

De son côté, Will sortit d’un placard de quoi se faire des tartines, à savoir des biscottes sans doute rances depuis des mois et de une gelée infâme à l’abricot, le genre que l’on devait trouver dans les hôtels bas de gamme ou les maisons de retraite. Mais c’était mieux que rien. La remarque de Morgan lui fit lever le nez de ses tartines. « Ouais, il est plutôt cool. » Elle n’avait pas posé de question, donc il n’apportait pas vraiment de réponse.

Le blond finit de préparer sa troisième tartine, étalant autant que possible la gelée pour ne rien gaspiller avant de se lécher les doigts à la manière d’un gosse incapable de cuisiner tout seul. « Sa copine est plutôt cool aussi, Victoria. Enfin je sais pas si c’est sa copine, mais elle est cool. » Franche, brute de décoffrage, mais plutôt rafraichissante. Restait qu’elle le mettait parfois mal à l’aise avec son attitude … à foncer dans le tas. Le clapotis de l’eau dans son dos lui annonça qu’il pouvait terminer la préparation du thé, ce qu’il s’attela à faire avant de poser la tasse fumante devant Morgan.

« Et voilà votre majesté. Avec les compliments du chef. Tu devrais manger une tartine, tu vas perdre un os à ce rythme-là. » Il avait presque l’air inquiet, mais c’était surtout une autre façon de la taquiner, de tenter de percer l’armure. Le blond se servit un nouveau verre d’eau avant de manger une première tartine. Il avait les crocs depuis la veille. « Tu faisais quoi de beau avant de venir profiter de ma compagnie ici ? » demanda le blond avec toujours cette même intention de la faire réagir.  


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Browning 9mm - Glock 17 Gen4. - Des fléchettes pro en métal
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8395
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: She's got issues   Lun 21 Mai 2018 - 17:36
La rousse l'observait, l'écoutait d'un air las, mais bon, elle n'avait que ça à faire après tout. Elle devrait retourner chercher des bouquins un jour ou l'autre, histoire de ne pas relire sans cesse les mêmes. Changer aussi un peu de registre. Lire d'autres types de romans, mais pas ceux à l'eau de rose, ce n'était vraiment pas sa tasse de thé. D'ailleurs, en en parlant elle fixa Will se son regard sans émotions, brailler qu'il allait lui faire un thé. Super. C'était en effet ce qu'elle venait de demander, mais elle ne comprenait pas pourquoi il y mettait autant de coeur. C'était juste un thé, pas un dîner aux chandelles qu'il faisait. Même pour ça, elle le regarderait bizarrement, se demandant pourquoi il se démenait à préparer un truc aussi débile. Mais bon, ça devait faire parti du personnage que se construisait ce type pour lui-même.

Il est parfois de ces gens qui se construisent un personnage pour se protéger. Se protéger du monde, de sa violence, des autres, des émotions. Se créer un autre soi pour ne plus penser à ses propres ressentis, à ses propres douleurs. Morgan était aussi un peu comme ça, elle restait froide, distante, méfiante, parfois menaçante et violente. Mais son moteur avait toujours été le même : la douleur, la colère, la haine. Avoir et montrer ses faiblesses étaient pour elle une descente direct vers la mort. Alors que, ne rien dévoiler du tout, montrait que l'on était tailler pour ce nouvel environnement néfaste.

Morgan le regardait toujours, suivant ses gestes, les mêmes, répétitifs, allant de la tartine au pot de confiture puis de nouveau à la tartine, avant de finir, ah, par se lécher les doigts comme un marmot de 6 ans.
Elle avait écouté ce qu'il disait sur Nate, mais elle tiqua quand il causa de Victoria. Une boule de colère se formant dans son ventre, que venait foutre cette pétasse dans la conversation !? Putain fallait vraiment qu'elle soit partout cette conne.

La rousse inspira, ne disant rien, le laissant causer et dire du bien de Vic. Du bien, dont elle ne voulait rien savoir, ni entendre, et dont elle s'en foutait carrément. C'était tant mieux pour lui s'il la trouvait chouette, mais pour la cadette la brune était insupportable, et elle le resterait.
Elle finit par détourner les yeux, observant au travers de la fenêtre les autres débiles en train de marcher à droite, à gauche, de faire le ménage de leur baraque en secouant les tapis et autres tissus poussiéreux. fallait vraiment pas avoir des allergies.
Puis à nouveau, le ton enjoué du blond la fit retrouver pied à terre, elle posa son regard sur la tasse, et la pris, sans le remercier. Elle saisit la ficelle du sachet et balada ce dernier dans l'eau chaude. Ce geste lui rappela la première fois qu'elle avait vraiment croisé Rafael, qu'ils s'étaient retrouvé tous deux au phare. C'était il y a longtemps, mais la trentenaire s'en souvenait bien. C'avait été dans les premiers jours qui avaient suivi son arrivée au phare, elle était encore fortement sauvage et agressive. Certes, elle l'était toujours un peu, mais par rapporta à l'an passé, elle s'était fortement assagie. Elle se souvenait aussi de lui avoir jeté la fin de son thé à la figure en guise de représailles parce qu'il avait osé la taquiner en lui demandant un sourire. Et tout était parti en cacahuètes.
Fixant toujours le thé, elle émis un léger soupire, maintenant raf' n'était plus là, voir sa gueule de playboy lui manquait presque, ne plus l'entendre lui jeter des pics aussi. Ils avaient eu le temps de causer un peu plus sérieusement, s'évitant de s'entre-tuer.

Puis elle releva les yeux vers ceux clairs de l'homme en face d'elle. Elle sortie son sachet de thé, le déposa dans la cuillère qui avait servit à étaler la gelée, et entoura de ses mains la tasse. En effet, si elle ne mangeait pas elle maigrirait à nouveau, mais tant pis. Elle n'avait pas faim, elle ne mangeait que lorsqu'elle en ressentait le besoin et non l'envie. C'était ainsi qu'elle avait survécu jusqu'ici, dehors, on ne trouvait pas toujours à manger quand on en avait envie, elle était donc passer de l'envie au besoin, et Will devrait le savoir, il avait parcouru du chemin.

"Pourquoi tu veux savoir ça ?

Morgan ne lui répondait pas, elle était en face de la cuisine, il avait bien due la voir avec un bouquin non ?! A moins que lui aussi soit trop occupé dans la contemplation de son nombril... Ou pas, puisqu'il lui avait proposé de manger un truc. Enfin, elle ne répondait pas à sa question, le dirigeant à nouveau vers lui et non vers elle. C'était sa façon de faire, de se protéger, de ne laisser personne hormis ceux qui le méritait, d'entrer dans sa carapace. Zack en était le seul. Elle s'entendait bien avec Nathan, elle savait que lui aussi l'observait pour la déchiffrer, et elle se protéger tout de même. Nate ne méritait pas de la connaître vraiment, et Will encore moins, même s'il s'était montré sympathique en l'aidant à chercher Raf et Chris. C'était un espoir qui avait faiblis jusqu'à disparaître en fait. Jamais elle ne pourrait les retrouver, jamais elle ne pourrait faire la peau à Raf....

"Tu te sens comment ici ?"

S'extirpant de ses pensées presque funestes, elle redressa le menton pour reprendre la parole et causer à nouveau du blond, pas d'elle. Morgan voulait en savoir plus sur lui, voulait connaître ses faiblesses, pour s'en servir contre lui si jamais un jour il lui faisait une crasse. Mais elle ne le montrait pas, restant impassible, ne dévoilant rien de ce qu'elle pouvait bien penser en cet instant.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 752
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: She's got issues   Sam 26 Mai 2018 - 13:53
Will s’efforçait chaque jour à avoir l’air bourré d’entrain, de motivation, c’était un peu ce qu’il avait toujours fait. Il cachait derrière cette attitude enjouée un naturel plutôt pessimiste. Mais le blond ne se montrait pas moins sincère, et faire un thé, ce n’était peut-être pas grand-chose mais c’était déjà beaucoup, c’était quelque chose à faire, une occupation à avoir. Alors oui, il en rajoutait parce qu’il savait que ça agaçait sans doute la rousse, mais dans le fond ça l’amusait, ça l’occupait.

« Parce que je tiens un cahier des occupations des uns et des autres pour passer le temps. Faire une liste de ce que font les autres, c’est mon occupation à moi, tout en haut de la liste. » Une nouvelle tartine engloutie et Will reprit. « J’sais pas, on habite tous sous le même toit, on peut discuter, sinon autant tracer sa route tout seul. Les gens attirent des ennuis, faut bien y trouver des avantages, non ? » Cela ne l’étonnait qu’à moitié qu’elle ne réponde pas, depuis ces quelques jours à Renton, le blond avait bien remarqué cette tendance qu’elle avait de toujours détourner la conversation ailleurs, vers un autre sujet, vers une autre personne. Ce n’était pas ce qui l’empêcherait de continuer à la questionner.

A sa question, Will leva le nez de sa tartine, haussant les épaules en mâchant avec un air détaché. « C’est plus confortable que de squatter dans une bagnole et même si vous êtes pas tous d’humeur jouasse, ça reste plus sympa qu’être en solo. » Heureusement qu’il y avait Nate et Victoria niveau humeur et plaisanterie, ce n’était clairement pas Zack et Morgan qui allaient détendre l’atmosphère. Quant aux autres, il n’avait fait que les croiser mais ils avaient plutôt l’air du genre discret, pas le genre à faire les quatre-cent coups.

« Et toi ? » Cela pouvait paraître idiot de lui retourner la question, mais il avait cet air sérieux, celui qui ne lâchait rien, qui ne se moquait pas d’elle comme il le faisait souvent avec ses questions ou ses réponses. Morgan vivait ici, elle semblait proche de Zack et pourtant, elle tirait une tronche d’enterrement. Sûr que ce monde ne prêtait pas à la fête constante et aux sourires sans raison, mais il y avait des choses à savoir apprécier, même en faisant semblant.

Un mince sourire étira ses lèvres alors qu’il se défaisait de son air sérieux, tartine à la main. « T’es sûre que tu veux pas une petite tartine ? » demanda-t-il avant de commencer à ranger les biscottes rancies et la gelée. Il pourrait au moins tenir la journée avec ce petit déjeuner de roi, c’était plus que ce qu’il avait parfois mangé en deux semaines quand il était seul. L’un dans l’autre, cette situation était vraiment la plus tranquille qu’il ait vécu depuis le début de ce merdier, son passage à Aberdeen pouvait y ressembler mais ils n’étaient que deux et Jo’ n’était pas un grand bavard. Ici il y avait au moins quelques personnes avec qui bavarder, notamment Morgan qui avait accepté de prononcer une dizaine de mots depuis qu’elle était entrée dans la cuisine. C’était presque un record.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: She's got issues   
Revenir en haut Aller en bas  
- She's got issues -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» So I like to keep my issues drawn, but it's always darkest before the dawn. - April
» i got (t)issues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: