The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
anipassion.com

Partagez
- She fucked it up. -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: She fucked it up.   She fucked it up. EmptyMer 2 Mai 2018 - 22:16
Y'a pas à dire. Ça craint de dormir seul.

Au réveil, y'a que l'plafond comme compagnie. Les voix des lèves-tôt sont étouffées par les murs. J'ai envie d'fusiller les piafs qui se moquent de moi derrière la fenêtre.

J'espérais au moins r'trouver un peu de l'odeur d'Alma mais l'temps l'a chassée des draps. Juste un pauvre carton de ses affaires qu'on a laissé là par manque de courage. Les miennes sont en vrac dans un coin de la pièce. Aussi par manque de courage.

Et hier sont arrivés un type et une nana. Autant j'tolère facilement la présence de la médecin, autant l'autre mec s'accapare le temps de Selene. C'est pas comme si j'lui collais encore aux basques, c'est vrai, on peine à rester plus de deux minutes dans la même pièces puis elle fait bien ce qu'elle veut, même si c'est s'faire troncher par le premier gland v'nu et... Rahhh...

J'm'écrase l'oreiller sur la tête, m'y crispe les bras. "Fais chier..." Un râle très étouffé.

Allez, debout. J'me sape en vitesse, fouille dans la table de chevet pour y trouver mes vitamines matinales, le tabac et mon briquet. Le tout dans la poche ventrale de mon sweat, j'enfile mes baskets et sors me trouver un coin tranquille.

Derrière la bibliothèque, y a un putain d'banc en pierre. Truc carré et hideux, verdi par l'humidité. C'est inconfortable. Ça fait dos au mur sur lequel j'ai commencé ma fresque quelques semaines plus tôt -pour le moment seul le portrait d'Alma est achevé. Et en face, y'a un chemin d'terre bouffé par l'herbe et le grillage de trois mètres de haut. Entre les fils d'acier, on devine un peu d'nature, et puis la banlieue de Seattle. Une dentelle de liberté impossible.

Cool. J'ai encore rien avalé et j'attaque déjà la boulette de shit d'une flamme un peu fragile. Ce machin a au moins deux ans. Ça ripe la gorge et ça fait pas grand effet, alors j'en récupère une blinde dans le creux de la main. J'me brûle le bout des doigts dans le processus. Osef. Quand j'entends quelqu'un approcher, j'songe même pas à planquer tout ça. Si c'est Duncan ou Juliet, ça m'vaudra une nouvelles salve de remarques. J'avoue que ça m'plairait bien de les envoyer chier. Mais non, quand j'relève le menton, c'est Isaac qui se ramène. Il a droit à un regard froid d'une demi-seconde avant que je n'reprenne mon manège en tournant lentement la tête de gauche à droite. D'ma main libre j'récupère une pincée de tabac dans le fond d'un paquet, mélange la mixture bas de gamme. Et sans le r'garder, l'indifférence exagérée, j'souffle plein de mauvaise foi, "Qu'est-c'que j'peux pour toi ?"
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 510
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: She fucked it up.   She fucked it up. EmptySam 5 Mai 2018 - 0:18

En cette matinée ensoleillée, Isaac était de bonne humeur. Après s'être levé tôt pour faire sa ronde matinale, il avait rejoint les écuries pour saluer ses chevaux et les nourrir. Cela fait, il était retourné dans la salle commune pour prendre un café. La tasse bouillante entre les mains, il avait décidé de retourner profiter des doux rayons du soleil, rien de mieux pour commencer une bonne journée ! Néanmoins, une fois dehors, quelqu'un manqua presque de le bousculer en passant rapidement devant lui. Visiblement, Eli ne s'était pas levé du bon pied. Néanmoins, le cavalier ne broncha pas, laissant le jeune homme filer. De ce qu'il avait compris, c'était apparemment compliqué entre Selene et lui ces derniers temps. Et Isaac, qui n'était pas du genre à prendre part à ce genre d'histoire, s'était contenté de regarder tout ça du coin de l'oeil... C'était leurs affaires après tout, non ?

Pourtant, l'éleveur de chevaux ne pouvait s'empêcher de repenser à sa propre histoire. Et fallait bien l'avouer, voir ce jeune couple se déchirer l'attristait énormément. Bien sûr, c'était complètement différent de ce qu'il avait pu vivre avec Anna, après des années et des années de vie commune. Sans compter que les deux jeunes gens avaient des caractères bien différents des leurs également. Dans tous les cas, il était passé par là, lui aussi. Était-ce une raison pour aller discuter avec Eli ? Peut-être que c'était le moment ? Le vieux Greene savait que cela ne serait pas franchement évident. Ce gamin, il n'écoutait pas facilement. Et même s'ils avaient fini par se rabibocher, après la mort d'Alma... Il n'était pas franchement proche, pas plus que ça. Sûrement même qu'il le prenait pour un vieux con. Mais ça, le cavalier s'en fichait royalement.

Isaac fit demi-tour, retournant jusqu'à la cuisine, où il prépara un second café. Puis, mine de rien, il revint sur ses pas, retrouvant le beau temps de l'extérieur. Ses deux tasses en main, il contourna le bâtiment, à la recherche du jeune homme. Il ne lui fallut pas longtemps pour retrouver ce dernier. Eli était assis sur un banc en pierre, derrière la bibliothèque, affairé à se rouler du tabac à première vue.

Arrivé à quelques mètres de là, Isaac se mit à siffloter doucement, pour que le gamin remarque sa présence. Il releva la tête vers le plus vieux, d'ailleurs. Échangeant un regard, plutôt froid, Isaac continua d'avancer avant de se retrouver à côté d'Eli. L'accueil n'était pas très chaleureux... Et ce n'était pas étonnant le connaissant. « Café ? » Proposa alors le cavalier, se demandant alors si le plus jeune était vraiment en train de se rouler que du tabac. Il ne laissa rien paraître, restant indifférent, ce n'était pas ça qui allait le choquer après tout. Eli pouvait bien faire ce qu'il voulait...







Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: She fucked it up.   She fucked it up. EmptyMar 8 Mai 2018 - 18:34
Du café ? Le doux parfum du breuvage vient me chatouiller les narines, et Isaac récupère mon attention pour un instant de plus. C'est tentant, d'autant plus que l'air est encore frais de bon matin et que j'ai le palais sec de ne rien avoir avalé depuis mon réveil. Mais je sais qu'il ne me propose pas juste à boire. Que c'est plus une manière de m'amadouer pour venir me faire chier. Je regarde le mug puis l'homme, et reporte mon attention sur le roulage en feignant l'indifférence blasée. "Ça dépend. Si je dis oui, tu restes ?"

C'est pas que je veux délibérément être méchant. Je me suis déjà défoulé sur Isaac pour ce qui est arrivé à Alma. J'ai fini par intégré que ça n'était pas plus sa faute que celle de n'importe quel autre glandu de ce camp. Je n'me suis jamais excusé pour autant, et n'en ai pas la moindre envie, mais notre relation s'est un peu calmée, depuis. Quand Roza est venue, il a été assez sympa pour ne pas prendre ouvertement parti. Ça m'suffit.

Alors ça met quelques secondes, mais je finis par me décaler un peu vers l’extrémité du banc. Invitation silencieuse à me rejoindre, il n'aura pas mieux. Dans le même temps, j'enfile ma mixture dans la feuille et l'humidifie d'un habile coup de langue pour la rouler sur elle-même. Si le vieux a encore un doute, ça lui passera quand j'allumerai le pétard et lâcherai l'odeur caractéristique de la fumée. Je coince le joint entre mes lèvres et relève encore un bref regard vers lui avant d'armer mon briquet, la base de la flamme protégée entre les paumes de mes mains. J'inspire longuement, le plus loin possible, m'y brûle la gorge et retiens la fumée bas dans mes poumons. Pour que ce vieux morceau fasse encore un minimum d'effet, il faut lui laisser le temps de travailler. Après cet instant d'apnée, j'relâche un petit nuage gris sans prêter gare au fait que le vent l’entraînerait vers l'éleveur de chevaux. L'effet me cogne le coeur d'un agréable soulagement. Et je lâche, à peine moins sèchement, "J'ai pas envie d'en parler." Il sait à quoi je fais référence. De ma main libre, je prends le mug qui m'est destiné par le haut et en prends une courte gorgée - c'est encore un peu trop chaud.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 510
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: She fucked it up.   She fucked it up. EmptyDim 27 Mai 2018 - 18:52

Eli n'était pas d'humeur à parler ? Très bien. Ce n'était pas dans les habitudes du vieux d'insister. Après tout cela regardait Selene et le jeune mexicain, pas besoin d'en rajouter une couche ou bien essayer de trouver un moyen pour arranger les choses entre eux. Non. Ce n'était absolument pas le rôle du cavalier, même si sans le vouloir, il avait l'impression de se revoir des années en arrière. Le divorce avec Anna après plusieurs années de mariage, la garde alternée de Nora et de Joachim... Voir un couple se déchirer n'avait rien d'heureux, encore plus lorsqu'il y avait des enfants en jeu. Sur ce point, Isaac et son ex-femme avait réussi à s'entendre, arrivant à se mettre d'accord sur bon nombre de choses malgré l'incompréhension, la colère et la peine que tout cela pouvait engendrer. Isaac savait à quel point cela pouvait être douloureux, à quel point cela pouvait entraîner colère et tristesse. Le concernant, il devait bien l'avouer, il ne s'était jamais remis de cette séparation. C'était sûrement pour cela qu'il n'avait jamais vraiment refait sa vie après ça...

Enfin, il n'était pas là pour parler de lui. Néanmoins, son expérience pourrait peut-être aider Eli à y voir plus clair. Du moins, quand celui-ci se déciderait à lui en parler ; ce qui n'était franchement pas gagné pour l'instant. Qu'importe, Isaac n'allait pas se formaliser là-dessus, ce n'était pas le moment d'emmerder le plus jeune avec ça. Pour sûr qu'il le prendrait vraiment pour un vieux con s'il commençait à lui sortir de beaux discours. Et même si Eli aurait pu être son fils, il n'allait pas lui dire ce qu'il devait faire.

Isaac ne répondit pas au brun lorsque celui si lui demanda s'il allait rester. Il se contenta de hausser les épaules, c'était à lui de voir. Tant que le plus jeune ne se mettait pas à lui gueuler dessus en l'insultant pour le sommer de dégager, il ne voyait pas pourquoi il partirait. D'ailleurs, lorsque Eli se décala un peu sur le banc pour lui laisser un peu de place, Isaac se contenta d'afficher un léger sourire en remerciement. Il posa la tasse de café à côté du jeune homme affairé à rouler son joint. Isaac n'eut plus de doute là-dessus lorsque Eli l'alluma et qu'il prit un nuage de fumée en plein visage. Le vieux garda pourtant une mine indifférente, pas franchement choqué de voir le plus jeune fumer son pétard. Ni même étonné de l'entendre dire qu'il ne voulait pas en parler. « Oh. Je l'avais bien compris, ne t'inquiète pas pour ça. Tu en parleras quand tu seras prêt et à qui tu voudras.  » Tournant la tête, Isaac tenta de capter le regard d'Eli, avant d'observer quelques secondes le joint qu'il venait de porter jusqu'à ses lèvres. « Tu as besoin de souffler, de réfléchir à tout ça. Je le comprends parfaitement. Alors j'me suis dit qu'un café ça te ferait du bien. M'enfin, j'vois que tu avais déjà de quoi décompresser un peu. » De nouveau, il se mit à sourire. Il n'allait pas la blâmer, lui faisant bien comprendre qu'il s'en fichait de le voir fumer son pétard. « J'vais être franc avec toi, ça fait bien longtemps que j'ai pas fumé ça. » Oui, lui aussi avait fumé et bu durant sa jeunesse, comme la plupart des gens non ?







Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: She fucked it up.   She fucked it up. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- She fucked it up. -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: