The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It should have been you -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 1832
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It should have been you   Mar 29 Mai 2018 - 23:18
La brune se décala pour lui laisser la place de s’asseoir sur le petit banc qui faisait face au piano, d’un mouvement las, fatigué. Frankie était persuadée qu’il allait dire quelque chose pour la réconforter, parce que c’était généralement ce que faisait tout le monde. On débitait des banalités pour ne pas affronter la réalité qui était froide, définitive. De son côté, la brune avait toujours évité les banalités, elle ne disait rien. Mais les paroles d’Ethan lui serrèrent le cœur, le mince rire qui accompagnait ses mots ne parvenait pas à masquer comment il se sentait. Parce qu’elle le comprenait et parce qu’elle se sentait pareille. Mal.

Son regard noir suivit l’objet qu’il désignait, le synthétiseur. Cela ne valait pas un piano, un vrai piano, mais avait-elle vraiment le droit de jouer les difficiles alors qu’il l’avait amenée ici pour elle et uniquement pour elle ? Si la diva avait été capable de se sentir coupable, elle aurait sans doute commencé à se faire un sang d’encre en repensant au comportement qu’elle avait eu envie Ethan, mais Frankie ne s’encombrait pas de la culpabilité. Les choses avaient été chaotiques entre eux, ils avaient arrondis les angles et elle entrevoyait la perspective de le supporter et peut-être même de l’apprécier, comme cela avait été le cas avec Nigel.

La brune s’était confiée, et si elle avait été du genre à parler beaucoup de ses sentiments, elle aurait pu continuer longtemps. Mais elle constata que finalement, elle n’était pas la seule à avoir besoin de parler. Est-ce qu’Ethan évoquait tout cela pour lui montrer qu’il comprenait, pour la réconforter ? Ou parce que lui avait besoin de vider son sac ? Frankie ignorait presque tout de lui, le peu qu’elle savait l’avait faite rire, mais ce qu’il livrait à cet instant-là était bien plus dur. Il avait perdu quelqu’un, il avait tous perdu quelqu’un, plusieurs quelqu’un même. Pourtant ils continuaient tous d’avancer, ils chutaient et se relevaient, ils trouvaient de nouvelles branches auxquelles se raccrocher. La vie devait continuer. La coréenne avait longuement et lourdement insisté sur ce point auprès d’Isiah, le poussant à prendre la fuite.

Encore une fois surprise par la douceur et la compréhension dont il pouvait faire preuve, Frankie détourna le regard, quelques larmes perlant aux coins de ses yeux fatigués. « Je crois que c’est ce qui rend ça plus difficile … J’ai jamais voulu être mère. Isiah a flippé quand je lui ai dit … Mais à deux flippés, on s’était dit que ça marcherait et … je sais pas vraiment comment faire, je sais que je dois le protéger, je sais que je dois lui parler de son père mais … C’est dur. » Comment pouvait-elle parler du blond avec le sourire, comment pourrait-elle regarder cet enfant qui aurait peut-être ses yeux, son sourire, qui peut-être aurait même cette attitude qui l’agaçait tant ? La brune se projetait dans un futur qui n’arriverait peut-être jamais, mais elle avait besoin de se raccrocher à quelques nouvelles branches.

Frankie se frotta finalement les yeux d’un revers de la manche avant de se relever. Ses doigts glissèrent un instant sur le clavier, un mince sourire aux lèvres, puis elle se planta à côté du brun. « S’il y a le synthé, il doit y avoir de quoi le transporter, ça sera plus simple. » commença-t-elle avec un ton presque professionnel, après tout, c’était son monde. D’une voix moins assurée, elle reprit. « T’aurais pas dû me montrer cet endroit … tu risques de devoir m’y ramener une autre fois. » C’était sa façon de lui redire merci, une fois encore. Elle pourrait jouer du piano au Conservatory, mais ici, il y avait ce calme, cette atmosphère qui n’existait nulle part ailleurs. « Je pourrai peut-être t’apprendre quelques notes, enfin si t’es pas trop nul. » Une pointe de moquerie dans la voix, Frankie arborait son sourire de peste, mais elle n’était pas mesquine cette fois.

Elle se mordit un instant la lèvre inférieure, son regard parcourant la pièce avant de se reposer sur le brun. « Je suis désolée que … tu ais traversé tout ça … » Normalement, elle ne disait rien, parce que ce n’était que des banalités. Mais il faisait désormais partie de ces rares personnes pour lesquelles elle s’était réellement sentie désolée. Sans doute aussi, parce que désormais elle avait cette impression qu’il comprenait ce qu’elle traversait, elle qui s’était sentie seule et isolée depuis la disparition du blond. Frankie se racla la gorge, reprenant une attitude plus détachée. « Eclaire par là-bas, on va voir s’il y a un étui. » Autant ne pas abimer le synthétiseur.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 775
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It should have been you   Lun 4 Juin 2018 - 16:48
IT SHOULD HAVE BEEN YOU


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Bien sûr qu'elle avait compris l'allusion. Cette fille était loin d'être bête, au contraire, elle était suffisamment sensée pour jouer un double jeu et porter un masque qui la préservait du jugement extérieur. Bien des gens se focalisaient uniquement sur ce vernis, ne trouvant donc aucun intérêt à creuser. Ils étaient tous cons, limités, la véritable valeur de quelqu'un ne se mesurait pas à une unique impression, sa propre mère le lui disait bien souvent. A l'heure actuelle, il appliquait ce conseil avec Frances et ce qu'il découvrait était bien plus sympa que ses sourires surfaits, son attitude surjouée de peste ingrate. Déglutissant après lui avoir avoué quelques lignes d'un passé pas si lointain qu'il peinait à loger dans un coin de son crâne, Ethan redressa les cils sur elle et ses aveux. Elle avait peur, avait eu peur et craignait l'avenir. Quoi dire ou faire concernant le gamin qui viendrait au monde n'était pas évident, davantage encore quand on ne s'attendait pas à mettre au monde un si petit être. S'il avait été salop, si elle lui était encore apparue comme une peste insensible, sans doute lui aurait-il balancé que ces choses là n'arrivaient pas qu'aux autres, un peu comme les vieux de la vieille qui sermonnaient leurs gosses au sujet de la contraception.

Mais là, il fronça les sourcils et ne pipa mot avant de se redresser, tout comme elle, et d'aviser le synthé dont elle parlait à son tour. Bien, une housse devait donc se trouver dans le coin, il la cherchait déjà et se contenta de sourire à ce qu'elle assurait concernant cet endroit. S'il n'y avait que ça pour lui éviter de broyer du noir, alors il l'y emmènerait autant de fois qu'elle le désirait, mais chaque chose en son temps n'est-ce pas ? Amusé, le cœur légèrement moins lourd que les secondes précédentes, le trentenaire cherchait de quoi transporter l'instrument mais s'arrêta net en l'entendant, non seulement lui proposer de lui apprendre à jouer un peu de ce truc mais aussi s'excuser de ce qu'il avait pu vivre.

- C'est rien, l'passé, on avance pas si on s'y attarde. Lâcha-t-il avant de tourner les yeux vers l'endroit qu'elle lui demandait d'éclairer.

Obtempérant le faisceau baigna de sa lumière un vieux sofa et, derrière celui-ci, le fameux étui. Lui léguant sa torche, Ethan ne mit que peu de temps à repousser le canapé poussiéreux et à débusquer leur trouvaille qu'il ramena près du pied retenant l'instrument convoité.

- J'sais qu'c'est pas un piano, mais pour t’entraîner avant de revenir ici, ça t'suffira ? Sourit-il en débranchant des câbles qui n'avaient pas vu la couleur d'une paire de mains depuis des années.

Sans le lui dire vraiment, il lui assurait qu'elle reviendrait dans le coin quand elle le désirait, du moins si elle restait cette fille pas la capricieuse qui lui donnait une envie continuelle de la faire chier pour l'inviter à redescendre d'un étage. Avec précaution, il lui tendit ce qu'il retirait des fiches et la laissa organiser le bagage jusqu'à soulever le clavier et le déposer dans l'étui à plat sur le vieux sofa de cuir. Fermant le zip il croisa son regard et reprit.

- J'veux bien essayer, j'te garantis pas briller ou d'venir le prochain Amadéus mais, j'mourrais moins con. Plaisanta-t-il avant de glisser une main dans son dos en passant la bandoulière de l'immense sac à son épaule. Tu veux qu'j'aille coller ça dans la bagnole, que tu sois un peu seule ? Au dernier mot, Sunny redressa les oreilles à l'en faire rire. Enfin seule avec la miss ? Prêt à passer le seuil, il tourna légèrement les traits vers elle. Et Frankie, ça vaut c'que ça vaut mais, Sa langue glissa rapidement sur ses lèvres. si t'as besoin d'aide pour l'avenir, tu pourras m'demander, tu seras pas toute seule.

made by LUMOS MAXIMA



No Pain, no gain...
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise and where's and why's and living lies, so I'm living it all and I'm giving it all.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 1832
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It should have been you   Mer 6 Juin 2018 - 21:27
Ignorer le passé, ce n’était pas une chose que Frankie savait faire. Son passé lui collait à la peau, de son attitude d’enfant gâtée transformée en diva au deuil de ses parents qu’elle n’avait pas encore su faire entièrement. Alors imaginer laisser au passé ces quelques mois avec Isiah était inconcevable, elle comprenait parfaitement ce qu’Ethan voulait dire, dans son cas à lui comme dans son propre cas, ressasser le passé ne servait à rien sinon les rendre tristes et faibles. Mais faute de recette magique pour y parvenir, Frankie était prisonnière de tous les événements. « Je suppose … » soupira-t-elle en reléguant plus loin dans son esprit la dernière conversation qu’elle avait eue avec Isiah, une conversation d’une banalité affligeante, où elle n’avait même pas pris le temps de lui dire ce qu’elle ressentait vraiment, sincèrement sans le moindre faux semblant.

La brune récupéra la lampe et éclaira le canapé, ou plus précisément la zone où se trouvait le vieux canapé poussiéreux derrière lequel se dessinait la forme d’un étui. Comme tout le reste, l’étui était enseveli sous une tonne de poussière, le temps avait fait son œuvre et à bien regarder le clavier, Frankie doutait de son bon fonctionnement. A la question du brun, la coréenne hocha la tête. « Je n’ai pas besoin d’entrainement mais ça suffira. » Un peu ragaillardie par la perspective de pouvoir enchainer quelques notes sur un clavier aussi médiocre soit-il et celle de revenir ici pour jouer sur ce vrai piano, Frankie esquissa même un sourire, fière d’elle et sûre de ses compétences.

Lorsque l’instrument fut entièrement débranché, et déposé dans l’étui, la brune rangea les nombreux câbles et fiches qui composaient tous les branchements. Cela allait être une partie de plaisir de brancher tout cela au complexe, ils manquaient cruellement d’électricité ou d’une quelconque installation qui permettrait de profiter du piano mais Frankie garda tout cela pour elle-même. Ethan y avait sans doute pensé et elle comprenait bien que s’il l’avait amenée ici, ce n’était pas pour qu’elle perdre son énergie en réflexions logistiques, ce qu’il espérait sans doute c’était qu’elle aille mieux.

Allait-elle mieux ? Non, mais elle savait désormais qu’elle n’était pas seule, ou du moins elle en avait la confirmation qu’elle n’avait jamais demandé. La coréenne s’était murée dans son chagrin, son inquiétude, fermant même le dialogue avec Nigel. Mais Ethan le lui avait confirmé, lui qu’elle avait blâmé pour la disparition d’Isiah, pour tous ses maux depuis quelques semaines, il ne fallait pas s’attarder sur le passé pour avancer, elle n’était pas seule à subir des pertes, à prendre de plein fouet la disparition d’un être cher. Et surtout elle ne serait pas seule à affronter les mois qui arrivaient. Rien n’était fini. C’était toujours dur à accepter parce que sous ses airs fiers et solides, Frankie se brisait très facilement, mais ce serait sans doute plus facile chaque jour.

Son air de peste refit brièvement son apparition. « Je m’attends pas à ce que tu sois un génie en musique. » Mais il pourrait dire qu’il avait appris à jouer du piano avant de mourir, parce qu’aujourd’hui la mort pouvait frapper n’importe quand, n’importe où. « Je … veux bien. » souffla-t-elle ensuite, elle avait besoin d’être seule, de jouer encore ce morceau, de repenser encore une fois aux souvenirs qu’elle y rattachait. Et après, elle essaierait. « Merci. » répondit-elle simplement à cette aide que lui offrait Ethan. De l’aide elle en aurait besoin, elle en avait toujours eu besoin mais on lui avait rarement proposé. Frankie prenait l’aide, elle manipulait et s’octroyait ce dont elle avait besoin sans demander l’avis des autres, c’était nouveau pour elle, ce sentiment de proximité qu’elle avait avec les gens de son groupe, c’était grâce à Isiah. Sa gorge se noua et ses doigts caressèrent les touches sans en faire sortir le moindre son. Les jours allaient être compliqués, douloureux, elle le savait. Il fallait qu’elle se prépare à l’affronter.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 775
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It should have been you   Jeu 7 Juin 2018 - 13:04
IT SHOULD HAVE BEEN YOU


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


La réponse ne tarda plus à venir, et même si Saddler n'était guère devin, il comprenait parfaitement que Frances désire rester seule un moment. Seule avec ses souvenirs, avec les quelques clichés de ceux qu'elle ne reverrait malheureusement plus. Lui offrant un sourire quant à ses remerciements, il pressa la poignée et quitta la salle d'enregistrement après avoir jeté un dernier regard à Sunny. Elle resterait là, qu'elle ne soit pas totalement vulnérable. Car bien que les goules ne s'étaient pas amassées dans la rue, même aux abords du bâtiment, d'autres choses plus conscientes pouvaient potentiellement roder dans le coin. Des hommes plus précisément. Si Ethan n'en avait encore croisé de mauvais depuis son arrivée dans la citée d'émeraude, il n'avait pu s'empêcher d'y songer lorsqu'ils avaient filé les traces d'Isiah en compagnie de Nigel. Pas de corps, pas de preuve... Seule une constellation de sang, une piste qui s'arrêtait net sans d'autres débouchées. Si le serrurier n'était pas mort, peut-être avait-il fait une mauvaise rencontre. Bien évidemment il n'en avait pas parlé à Frankie car qui y avait-il de pire ? Le penser mort où l'imaginer retenu contre son grès pas un groupe de tarés sans pour autant savoir où chercher pour le ramener ? Secouant la tête en traversant le corridor, il retint la sangle de l'étui sur son épaule et papillonna des cils en revenant embrassé l'air extérieur. Les charognes leur foutaient la paix, bien.... Quelques pas le menèrent jusqu'au Land où il déposa l'instrument dans le coffre avant de se poser dix secondes contre la carrosserie.

Le monde était cruel désormais, l'espoir s'amenuisait au grès des secondes qui passaient. Il lui suffisait d'observer ce décor ravagé par le virus, bouffé par l'abandon et la fuite de ceux auxquels ces maisons, ces quartiers, avaient appartenu. S'il avait l'espoir qu'un jour tout redevienne comme ce que ça avait été jadis ? Pas vraiment, néanmoins s'il y avait un truc bien à faire c'était ne pas se laisser envahir par les regrets. Frances comprenait son point de vue même si elle n'en avait pipé mot, lui même avait dû l'entendre de la bouche de son père pour se relever après des pertes qu'il avait cru le bouffer de l'intérieur. Déglutissant, il esquissa un maigre sourire en ressentant une pression pourtant fausse, invisible et bien plus imaginée qu'autre chose, glisser contre sa main droite. L'impression qu'elle était encore là le tenait, mais lorsqu'il dévia les cils vers ses phalanges, le trentenaire n'y vit que le vide, le néant.... La sensation n'était que celle due à la blessure désormais résorbée. Ces fourmillements lui filant la l'impression, parfois, qu'Alyson serrait sa main en le couvant d'un regard emplie de tendresse.

Quelques minutes filèrent ainsi et à l'approche lointaine de quelques grognards, Ethan soupira puis reprit le chemin du studio afin de rejoindre la Coréenne. L'observant penchée sur le piano, il se racla la gorge pour doucettement la couper dans son ouvrage et reprit une inspiration. Briser les aspirations de cette fille était désagréable, néanmoins dans l'univers actuel il n'y avait plus vraiment de place pour les rêves et les loisirs, enfin.... moins qu'il n'y en avait dans le passé.

- Faut y aller. Lâcha-t-il. A ses mots la chienne se redressa et vint se camper auprès de lui. Désolé ma belle. S'excusa-t-il néanmoins auprès de la chanteuse. Ils reviendraient, ce n'était que partie remise.

made by LUMOS MAXIMA



No Pain, no gain...
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise and where's and why's and living lies, so I'm living it all and I'm giving it all.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It should have been you   
Revenir en haut Aller en bas  
- It should have been you -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: