The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Bitch Came Back -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan E. Fuller
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 625
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Lun 7 Mai 2018 - 15:31

Bitch came back


Ft Mo

Bien qu'il se soit attendu à un énième flottement, le genre de blanc casse couilles n'ayant comme écho qu'un non qui briserait ses espoirs dans l'oeuf, Nate ne put masquer la surprise que lui fit son interlocutrice en répondant quasiment du tac au tac. Et même si c'était maigre, un peu comme si elle le teasait des heures pour ne jamais passer à l'acte, le trentenaire se contenta d'opiner du chef. Certes son attitude soulignait clairement son état d'esprit, elle le blasait en un sens, mais peut-être qu'au plus lui détaillerait ses réponses, au plus Cole désirerait étoffer les siennes ? Peu importait, c'était à lui de reprendre puisque c'était ça la base d'une discussion, et les monologues commençaient à lui foutre le cafard. Alors, quand elle certifia qu'ils « s'appartenaient », deux grosses billes emplies de malice la toisèrent de pieds en cape. Putain d'dieu, s'appartenir, rien qu'ça. S'il avait entendu des grosses conneries dans sa vie celle là était de loin la plus belle, pour autant il ne décela aucune sorte d'amusement sur les traits fermés de la miss non, le pire sans doute – ce qui le poussa à réprimer un éclat de rire mal placé – fut qu'elle était sérieuse à mort.

- Vous vous appartenez. Lâcha-t-il un brin moqueur, retenant son hilarité. Clairement s'il sortait à Vicky pareille connerie ils se marraient dix piges et en auraient mal au bide en y repensant à la moindre occaz'. T'as un titre d'propriété ou un truc du genre?

Elle le fusillerait de ses billes fauves mais il n'en avait rien à foutre. Sérieusement à quoi s'attendait elle en lui balançant ça ? A ce qu'il joue les fleurs bleues et lui sorte un « comme c'est trop choupinouné ». Non bordel, ce genre de réplique c'était bon pour les ingénues et les amatrices de soap à la con. Lui, ça le faisait marrer et bien qu'il se retenait de crever de rire, en mordant allègrement sa langue, Fuller reprit une goulée d'air pour tenter de donner suite aux propos particuliers de la rousse.

- J'ai bien vu qu'vous étiez genre copains comme cochon, même si vous desserrez aussi peu les dents l'un que l'autre mais, Laissant un court suspens traîner, histoire de l'inviter à le regarder et non fixer ses semelles qui arpentaient le bitume, Fuller reprit. vous m'faites plutôt penser à des frangins frangines amateurs de trucs pas nets.

Intentionnellement, et parce qu'il ne s'agissait toujours pas de Raven mais d'elle, qu'il était légèrement plus soft avec cette fille qu'avec son ex, le journaliste n'avait pas employé le terme qui se reflétait pourtant dans sa phrase. L'inceste ouais, rien que ça, clairement le faux couple du blond et la rouquine lui faisait penser à des gens amateurs de sauterie entre membres d'une même famille. Alors ouais ils n'avaient pas le même sang, et quand bien même la grande tige était gay, ça n'empêchait pas grand chose à son regard.

- Ça répond pas vraiment à ma question, ça explique pas non plus pourquoi tu chierai sur la gueule de Kyle si t'en avais l'occasion. Lui aussi voyait les choses, il n'était pas encore aveugle. Alors pourquoi cette vile jalousie de la part de Cole si elle savait parfaitement que son pote était homo ? T'as peur d'plus avoir la priorité, sa protection ou même son attention ?

Même si elle n'avait aucune réaction palpable, le sourire vile et mesquin qu'il lui servait prouvait qu'il était persuadé ne pas avoir tort. Elle détestait le changement, fallait être totalement con pour ne pas le remarquer et ne pas associer ça à une espèce de mal être répondant au doux nom de solitude. Lui même en était atteint, pas pour rien qu'il traînait avec Vic même s'ils s'envoyaient continuellement des saloperies à la gueule. Elle était ce qui lui restait de sa vie d'avant, ce qui lui rappelait qu'il avait encore un chouilla d'importance dans le regard d'un tiers. Qu'il n'était plus seul comme durant ces mois passés à Disney Miasmes. Avant de la voir répondre, le trentenaire reprit pour lui prouver sa bonne foi quant au jeu proposé plus tôt.

- Et ouais, j'ai tringlé Vicky à l'époque. Lâcha-t-il en haussant les épaules. On était ensemble sans l'être, on y trouvait un intérêt l'un et l'autre.

Le sien était véritablement salop, néanmoins Vicky profitait de son fric, ça n'avait rien de glorieux non plus. Et malgré le rictus au coin de sa bouche, en évoquant ça, Nathan songeait désormais à ce qui aurait pu en résulter, ce à quoi elle avait mis un terme sans jamais lui en parler avant qu'ils se retrouvent ici, dans la même baraque, après des années sans plus s'être côtoyés. [/color]
egotrip



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8689
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Mar 8 Mai 2018 - 0:38
A voir la réaction de Nathan, il ne s'attendait pas vraiment à ça comme réponse, mais pour la rousse c'était clair. Ils s'appartenaient d'une certaine manière, expliquer en détail leur relation serait bien trop long, et puis à voir dans son regard briller la malice, elle se disait que ça ne servirait à rien de tenter quelconque explications. Il trouverait vraisemblablement toujours un truc louche chez eux. Soit, qu'il trouve leur façon d'être l'un envers l'autre étrange, ça ne l'affectait pas.
Morgan et Zack étaient comme des âmes soeurs, le reflet de l'un et l'autre. Ils se considéraient comme frère et soeur par moment, mais c'était bien plus que ça, ils avaient cette chose si particulière qui les unissait et on pouvait penser bien des choses à leur égard, Morgan n'allait pas s'en formaliser. Sûrement que personne à l'extérieur de leur duo ne pourrait comprendre.

Nathan, causa, lui disant sa façon de penser, de les voir, grand bien lui fasse, la trentenaire restait de marbre. Puis il avança le fait qu'il savait observer. Ah. Observer avec de la merde dans les yeux, sûrement oui. Il parla du fait qu'il les voyait en tant que membre de la même famille avec des délires pas très clean. Ah. Là oui il avait plus que de la merde dans les yeux ce type. Incapable de saisir réellement les choses et leurs subtilités. Mais bon, elle s'en doutait bien que tout ça dépassait leur cerveau.
Il causa de Kyle aussi, qu'est-ce que venait foutre ce coincé de journaliste dans l'affaire !? Quedal ! Elle serra les dents mais ne pipa mot le laissant continuer à causer, à élaborer ses idées de pourquoi elle était comme ça, ce qu'elle craignait et concernant Kyle, il se plantai au final. Peut-être qu'au début elle avait craint cela mais avec le temps elle voyait les choses différemment. Certes elle n'appréciait toujours pas Kyle, ne consentait au rapprochement entre le blond et le cadet, mais elle taisait tout cela.

Posant son regard impassible sur Nathan, elle vit sa face de fouineur insupportable et eut envie de lui plomber la gueule. Lui démolir la mâchoire pour déformer ce genre de sourire malsain. Par moment il la foutait franchement mal à l'aise, mais rien ne pouvait le montrer. Il voulait avoir raison sur tout, et ça l'agaçait. ce mec ne la connaissait pas, elle ne voulait pas lui en révéler plus sur sa vie, ses ressentis, tout ça c'était à elle et à elle seule.
Se contentant au final de simplement arquer un sourcil l'air de dire "tu te plantes crétin" elle continua sa route avant d'escalader un grillage pour passer de l'autre côté et écouter Nate raconter qu'il avait eu vie Victoria dans leur vies antérieures. Ca elle s'en était douté, elle le savait et il ne faisait que confirmer.

"Je le savais. Vous n'êtes pas discret."

Elle n'ajouta pas que la subtilité, la discrétion ne semblait pas être son fort, ou leur fort. Elle détestait Victoria, c'était viscérale, si elle le pouvait elle lui exploserait le crâne sur le rebord du trottoir, lui ferait fermer sa putain de grande gueule insupportable.
Morgan soupira et balaya ses envies de meurtres avant de parler à nouveau.

"T'as d'autres questions dans le même genre ?"

Elle ne l'invitait pas réellement à continuer ce jeu, il avait eu ce qu'il voulait,, s'imaginait ce qu'il voulait elle n'en avait rien à battre. Mais elle s'attendait toujours à ce que le brun renchérisse avec des questions cons. Alors elle s'y préparait mentalement.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 625
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Mer 9 Mai 2018 - 21:22

Bitch came back


Ft Mo

Pas discret... Uhm. Voilà donc tout ce que lui inspirait la réponse de Morgan. D'ailleurs, elle préférait visiblement se cantonner à ce sujet ci qu'au précédent abordé. Était-elle véritablement affectée par les maux dont il l'avait affublé ? La solitude, cette crainte de se retrouver seule et ne plus avoir l'entière attention de Zack ? Peu importait, viendrait un temps où elle finirait par parler, même sans s'en rendre compte, un jour il saurait. Cette satisfaction personnelle l'invita à sourire sans être encore passé de l'autre côté du grillage. Il l'observait, l'esquisse tordant la commissure de ses lèvres. Entre ombre et lumière, le reflet du métal quadrillait son minois trop pâle, ses yeux bruns et ses petits secrets qu'il aurait apprécié dévoiler sans avoir à en passer par la révélation des siens. Mais même s'il venait de lui ôter un petit doute quant à son ancienne relation avec la pigiste, Nate n'évoquerait pas l'histoire sordide ayant poussée Raven à le détester. C'était leur secret, un truc qui permettrait à Cole de la tacler mais pas pour se marrer, non, si elle venait à découvrir ça, elle la blesserait et ce n'était pas ce qu'il désirait. Malgré les saloperies qu'ils s'envoyaient à la gueule, Fuller n'avait jamais détesté cette fille. Certes il ne l'avait jamais aimé à proprement parler, néanmoins il ne lui voulait aucun mal.

Glissant les doigts entre les filaments métalliques, Nathan serra ces derniers en inclinant le minois lorsque son interlocutrice lui fit la joie de poursuivre. Tien donc, soit elle se prêtait volontiers au jeu, soit elle désirait simplement en savoir davantage sur sa personne. L'un dans l'autre, ça brisait le silence, pas négligeable quand on savait que cette nana ne l'ouvrait que rarement. A travers la grille, le journaliste émit un rictus puis arqua un sourcil.

- Pourquoi pas ? Rétorqua-t-il, d'une voix plus suave, avant d'escalader l'obstacle pour se positionner à califourchon au sommet. Et... Ce Raphaël, uhm ?

Capturant son œillade particulière, Fuller sourit davantage, creusant plus encore les ridules au coin de ses mirettes. Il ne savait trop rien au sujet de ce type, ni même ce que Morgan pouvait ressentir à son égard, la manière dont elle le considérait, néanmoins la façon dont elle avait grogné lorsqu'ils les avaient recherché, Chris et lui, lui avait mis la puce à l'oreille. Après tout, même si Cole détestait Victoria, elle n'en agissait pas moins de la même manière en ce qui concernait sa manière de considérer les gens.

- J'vois... Sourit-il en se laissant retomber, lestement, sur le bitume avant d'avancer d'un pas vers elle. qui aime bien châtie bien ? Ou j'me goure, mais sois honnête après tout moi, Nathan écarta les bras avant de souffler, redressant le nez vers le ciel d'un air blasé, lorsqu'un manouche fit son apparition au bout de la ruelle qu'ils venaient de rejoindre. je l'suis avec toi mais cet enculé d'merde vient foutre en l'air notre p'tite conversation.

L'arrivée imprévue du monstre permettrait à la rouquine de gagner du temps, de réfléchir à sa réponse, aussi la fixa-t-il avant de glisser le couteau hors de son étui et d'avancer directement vers la créature. Tension des avants bras, bien évidement, et le trentenaire lui agrippa ce qui lui restait de chemise pour le repousser dos au premier mur avant de lui planter la lame dans l’œil. Le cadavre retomba mollement sur les genoux, embrassant presque ses semelles, tandis qu'il se débarrassait du fluide noirâtre contre les guenilles qu'il portait. Pas d'excuse, pas de contre-temps non, Fuller désirait des réponses et le sourire qu'il offrit à sa partenaire lui intimait clairement qu'elle ne pourrait guère se défiler. C'était le jeu, en répondant à la première question elle en avait accepté les règles après tout, si elle souhaitait la jouer autrement, elle n'avait qu'à lui dire non lorsqu'il avait émis l'idée de s'adonner à cette partie avec elle. Fier de lui, d'avoir potentiellement trouvé de quoi la pousser dans ses retranchements – après tout la personne évoquée n'était jamais revenue de son périple – Nate fit faire quelques rotations à son arme, habilement, comme un gamin sûr et certain d'avoir collé le doigt où il fallait pour possiblement déstabilisé son interlocuteur.

- Si ça t'rend triste tu m'excuse... Mais si j'veux savoir les sujets abordables ou non avec toi, faut bien en passer par là, mon cœur. Sale connard ? Non, simplement réaliste. Certes certains terrains étaient impraticables avec cette fille, néanmoins ce n'était qu'en les abordant une fois qu'il saurait où mettre les pieds.
egotrip



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8689
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Mer 9 Mai 2018 - 22:33
La rousse l'observa, lui et son sourire qu'elle avait bien du mal à supporter. Putain quelle plaie ce type. Les journalistes, les pigistes c'étaient clairement pas son truc, des fouilles merdes ces gens là. Morgan ne s'étonnait plus de ne pas pouvoir supporter Kyle plus d'une demie seconde. Mais là elle faisait des efforts, de gros efforts même. Ce qui la faisait supporter le brun était qu'il envoyait chier l'autre pétasse et qu'elle appréciait regarder ça. Qu'il semblait prêt à lui faire les 400 coups et ça c'était chouette. Mais le visage de la barmaid restait de marbre, elle s'était forgée ce masque impassible depuis de nombreux mois, s'était diablement endurcie durant ces mois à être sur les routes. A cette pensée, elle songea rapidement à Septembe, la petite rouquine ne savait même pas si cette dernière était encore en vie. Elle l'avait abandonné un beau matin, pour aller dans la ferme du pépé qui avait craqué sur la couleur de sa tignasse et elle avait abusé de sa gentillesse pour faire soigner sa grippe. C'était aussi là qu'elle avait rencontré Neil la première fois. Puis elle s'était cassée de la ferme en emportant la poule qui vivait avec le cheval, et une tronçonneuse, histoire de pas trop se faire emmerder, ainsi que pas mal de vivres. Elle s'était en allée lorsqu'il n'y avait eu personne pour la surveiller, que le couple de la maison était en pleine sauterie et que les autres étaient ailleurs. La voie libre, c'était comme ça qu'elle les avait dépouillé pour reprendre la route.

Puis revenant sur terre, les pieds dans la réalité, ramenée là par la voix du journaliste, elle leva son regard sur lui et l'observa. Entendant sa question et surtout le sujet elle serra les dents. Rafael... Une enflure mexicaine lui aussi. Elle avait fait l'erreur d'avoir essayer de se montrer un peu plus sympa avec lui, et voilà que cet abruti illettré était parti et n'avait plus refait surface. ca faisait un moment qu'ils étaient partis, sans laisser vraiment de trace. Et Morgan qui n'était pas de nature rancunière l'était devenue, juste envers le mini tacos. Il était ce genre de mec qui l'énervait facilement mais qui d'un côté l'intriguait. A trop sourire, trop vouloir causer, pour la rousse ça cachait forcément quelque chose.

Nathan mentionna ensuite l'arrivée d'un Adams derrière eux, bien, vu qu'il dégainait son arme blanche elle le laisserait faire. Se salir les mains ne la dérangeait pas, mais elle ne rechignait pas si c'était autrui qui s'en chargeait. La barmaid pu l'observer se défendre, technique commune en somme. Elle le laissa essuyer sa lame et se tourner vers elle. Elle n'y échapperait pas, il était têtu ce connard, surtout avec ce sourire en coin qui lui donnait envie de lui éclater les dents sur le rebord d'un trottoir. Alors autant répondre, mais putain de bordel à queue, q'il pouvait se passer de ces surnoms qui avaient le don de l'horripiler elle serait moins sur la réserve, ou pas.
Puis après tout, répondre à ses questions était dans le jeu, du donnant-donnant. Alors en tant que bonne joueuse elle en avait accepté les règles.

"Rafael... Que dire à son sujet. C'est un enfoiré. Si je le revoie je lui démonte la gueule."

Morgan ne disait rien de sa "relation" avec le cadet, d'ailleurs il n'y avait jamais eu de relation. Une sorte d'attirance certes, mais rien de plus, tous deux se prenaient bien trop le bec pour que ça n'aille plus loin. Ils avaient essayer de s'apprivoiser mais Mère Nature avait eu d'autres projets.
Elle fourra ses mains dans les poches de sa vestes et continua son avancée avant de soupirer et lever les yeux au ciel. Elle connaissait ce chemin par coeur, pour cause de l'avoir parcourut une petite centaine de fois.

"Tu penses quoi de chacun de nous ?"

Nouvelle question qui l'éloignait à nouveau du sujet complexe de ses relations avec autrui. Morgan avait désormais bien du mal à se lier aux gens, elle n'accordait que très peu souvent sa confiance. Il fallait la mériter, et si l'on faisait la moindre chose qui allait à son encontre c'était mort. Elle ne referait plus confiance.
Bifurquant sur la gauche, elle vit un nouvel Adams, un petit, un gosse, elle sorti son couteau et se dirigea vers ce dernier, avant de le repousser d'un coup de pied et de lui enfoncer sa lame dans le crâne, sans émotions. Morgan avait déjà tué des vivants, et étrangement ça ne lui faisait rien. Alors buter un Adams, c'était comme changer de paire de chaussettes. Elle se tourna vers le trentenaire, patientant sa réponse. Curieuse de la connaître.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 625
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Mer 16 Mai 2018 - 17:55

Bitch came back


Ft Mo

Si j'le revois j'lui démonte la gueule. Que d'attentions dans une seule et unique phrase, Nate ne put s'empêcher de laisser échapper un rictus. Sérieusement, mieux valait être dans les petits papiers de la rouquine, à l'instant il se félicitait même de ne pas être extérieur au groupe dont il faisait parti actuellement. Ces gens, eux, les American Dream comme les faisait appeler Zack, étaient sans doute ce qui se faisait de pire en ce monde, depuis que les manouches pullulaient comme des blattes attirées par la pénombre. Enfin, de pire.... Visiblement, ils avaient des voisins avec ces types de Brainridge, mais Fuller ne croyait que ce qu'il voyait, pour l'instant ce n'était qu'une légende urbaine, peut-être auraient-ils l'occasion de constater par lui même ce que ces tas de muscles – du moins c'était à peu près les seuls spécimens qui défilaient dans le quartier à l'heure actuelle – valaient sur le terrain. Pour le moment, seules les réponses et airs de Morgan l’intéressaient vraiment. Un vrai mystère cette nana, ou un ovni asexuel, perchée sur une planète différente de la leur, néanmoins elle se hasarda à l'interroger encore une fois. Un sourire de coin étira les lèvres du trentenaire qui fit mine de réfléchir. En réalité il savait parfaitement ce qu'il pensait de la majorité des membres du groupe, mais laisser planer le doute lui permettait de faire patienter un peu son interlocutrice.

- Question dissimulée pour savoir c'que j'pense d'toi ? La taquina-t-il en jouant avec la lame entre ses phalanges. Toi, j't'aime bien, tu m'changes des niaises, c'est cool.

Elle n'avait guère demandé ça pour son propre compte mais, qu'importait, au moins Cole pouvait s'assurer d'une chose : il ne lui ferait aucun coup d'pute. Certes il parlait dans son dos à l'occasion, mais il faisait la même chose avec quasiment tous les membres du groupe, même son ex tien. Puis, le journaliste n'était pas con, ça bavait sur sa gueule de l'autre côté. Cherchant les mots adéquats, quand ils bifurquèrent vers la gauche, Mo ne tarda plus à se charger d'un traînard miniature. Sans une once de remord le fauve acheva sa proie, froideur intense... Nathan ne la jugeait pas, certes des gens pensaient encore que l'âme des défunts était prisonnière de leur enveloppe charnelle lorsqu'ils mutaient, mais pas lui. Il ne s'agissait pas de malades, comme il l'avait mainte fois entendu aux prémices de l'apocalypse, ces gens étaient crevés point barres. Crevés mais capables de vous arracher la gueule malgré tout, c'était donc eux ou lui et Fuller n'avait jamais tergiversé pour défoncer ces crânes de moules. Bordel sa vie était bien plus importante que quelconques croyances de culs bénis ! Enjambant le corps qu'elle venait de loger au sol d'un bon coup de semelle, Nathan revint à sa hauteur.

- J'pense que vous être sacrément t'naces pour m'supporter. Rit-il. Non sans rire, c'était pas gagné d'avance lorsqu'il les avait rencontré pour la première fois, à l'heure actuelle c'était encore neutre, néanmoins Fuller n'avait aucune animosité avec qui que ce soit de ce groupe. T'es avec eux d'puis longtemps... J'veux dire avec l'noyau du clan ? Reprit-il avant d'ajouter. Et avant ça, mariée, fiancée, des mioches ?

Il en doutait, visiblement Morgan n'était pas le style de fille fleur bleue, pas à se laisser emmerder avec des convenances et idéologies familiales. Puis, le journaliste avait intentionnellement appuyé son sourire sur le dernier mot de sa phrase, après tout, si elle avait eu des gamins, elle n'aurait très certainement pas agi si radicalement avec le dernier qui ne tarderait plus à pourrir dans le caniveau.
egotrip



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8689
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Ven 18 Mai 2018 - 23:57
Morgan se foutait bien en fait de ce qu'il pouvait penser d'elle, ce qui l'intéressait était son point de vue sur les autres. Savoir ce qu'il pensait d'eux, comment il abordait le tempérament de chacun. Morgan avait déjà observé ce petit jeu qu'il avait avec l'autre brunasse. Et elle en avait pratiquement fait le tour pour déjà en conclure qu'elle pouvait au moins usé de Nathan pour la faire chier. Sinon il n'y avait guère de choses intéressantes dans cette relation. Elle avait eut la certification de ce qu'elle savait déjà.

L'écoutant alors lui dire ce qu'il pensait d'elle, la trentenaire, soupira et se tourna vers lui un instant, laissant le corps désormais bien sans vie du môme sur le trottoir. Elle essuya son arme sur un tas de tissus non loin et la rangea à sa hanche. Cette discussion était à la fois intéressante mais elle n'aimait pas ça non plus. C'était étrange, elle se pliait au jeu du question-réponse, mais restait en surface, l'empêchant de creuser plus loin, l'empêchant d'accéder à qui elle était vraiment. Et Nathan en était bien loin de savoir qui elle était réellement.

L'homme répondit cependant qu'il les trouvait barré et courageux de le supporter. Mais avaient-ils le choix en réalité ? Non, c'était ainsi. La rouquine n'aimait pas le changement et pourtant elle avait fait venir Will chez eux, mais c'était différent. C'était elle qui avait amené ce changement, pas quelqu'un d'autre. Will était sa pierre apportée pour l'édifice de leur groupe. Alors oui, elle était bien obligée de supporter le brun au final.

Sa question qui suivit lui fit furtivement arquer un sourcil. Il était vraiment sérieux !? Elle avait vraiment la gueule à avoir été fiancée, mariée, ou même mère !? Mais bon, elle allait d'abord répondre à la première, toute simple.

"Ca fait plus d'un an."

Elle y répondait mais ne lui donnait pas plus de détails, ne lui disait pas qu'elle avait retrouvé Zack un quatorze février, dans le nord de Seattle. C'avait été un réel choc ces retrouvailles. Puis ils avaient eu des hauts et des bas. La vie dans un monde de merde avec deux fortes personnalités en somme.
Inspirant et continuant de marcher, suivant le chemin de ronde qu'elle connaissait désormais par cœur, mais qu'ils avaient agrandit avec la venue des envahisseurs débiles.

"On a dit une question, pas deux. C'est donc à mon tour."

Fourrant ses mains dans ses poches elle marchait tranquillement, elle qui avait pour habitude de maintenir une cadence élevée, elle avait ralenti le pas, comme pour gagner du temps à ce jeu.

"Comment t'as survécu jusqu'ici ?"

Nate était plus bavard qu'elle, il pourrait y répondre plus ouvertement que si lui, lui en posait la question. D'ailleurs elle ne dirait que des choses futiles, ne traiterait pas une fois de plus le fond de la question.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 625
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   Lun 28 Mai 2018 - 13:32

Bitch came back


Ft Mo

Merde, bien qu'elle ait répondu à la première question, Morgan lui rétorqua que les règles de son petit jeu ne pouvaient pas être revues après coup. Remarque, étant donné la tronche qu'elle avait tiré à sa seconde demande, Fuller était quasiment certain qu'elle n'avait ni été mariée, ni n'avait eu de mioche... Un an donc que la rouquine s'était greffée au groupe, il aurait pu penser plus à voir la manière dont Zack et elle étaient proches, quasiment fusionnels, ça lui trouait le cul d'ailleurs qu'une amitié homme femme, sans la moindre trace de baise, soit possible. Même lui, qui s'était rabiboché avec Vic quelques semaines plus tôt, aurait sauté sur l'occasion si elle lui proposait de s'envoyer en l'air. Pas de mal à se faire du bien, davantage encore que le sexe était encore gratos, 'fin.... ça pouvait aussi foutre la merde, suffisait de voir ce qui s'était passé pour la pigiste sans qu'il n'en sache un tiers.

- J'aurai pensé plus. Il était honnête.

Après tout le duo Atkins/Cole était véritablement cul et chemise, mais ce qu'ignorait le trentenaire, c'était qu'avant tout ce bordel ces deux là se connaissaient. Avançant pour continuer la ronde, s'amusant même avec le couteau qu'il faisait tourner entre ses doigts, un truc qu'il avait appris à maîtriser à force de crever d'ennui seul ou dans ces autres clans de limités, Nate fronça les sourcils puis croisa de nouveau son regard brun quand elle poursuivit sur son compte. Bordel s'il lui disait qu'il avait failli se pisser dessus au premier rôdeur qu'il avait croisé, sans doute se ferait-elle une joie de se payer sa poire, néanmoins, jusqu'ici rarissimes étaient les sourires – ou espèces de torsions de lèvres y ressemblant – qu'il l'avait vu tirer.

- En m'servant des autres. Sourit-il, un rictus soufflé par le nez soulevant brutalement ses épaules. Ouais, ça n'avait rien de digne ou de glorieux, néanmoins là où il était encore debout sur ses deux guibolles, cœur battant, d'autres plus altruistes s'étaient faits bouffer et tentaient, désormais, de déchiqueter la gueule de ceux qu'ils avaient aidé, ou aimé, jadis. En même temps ceux qu'je croisais n'étaient pas les types les plus sensés ou intelligents d'la planète, Continua le journaliste. 'fin, ils étaient même totalement cons, tu vois l'genre geek qui passe son temps sur la console à maraver des pauvres civiles dans GTA ? Croisant son regard Nate arqua les sourcils. Exactement ça, ces gros débiles pensaient vivre un jeu vidéo en live, du fait ça cogitait pas beaucoup, si c'n'est carrément pas même, dans leurs crânes d'piaf.

S'il regrettait quelqu'un, c'est bien Miguel, ce mec lui avait paru cinglé sur le coup, mais bien au contraire, le latino voyait clair, cela dit, même s'il avait une certaine sympathie pour lui, quand il avait fallu choisir entre ce mec et lui même, Fuller n'avait pas tergiversé. Égoïste ? Nan, réaliste, cependant depuis qu'il faisait parti du groupe de la grande tige les choses évoluaient, après tout faire parti du camp des vainqueurs vous poussait à donner de vous même, à apprécier les esprits fiables qui vous entouraient. Ça le changeait complètement de ce qu'il avait pu vivre en plus de deux ans.

- Avec vous c'pas pareil, vous êtes loin d'être cons ou inactifs, même si quelques uns f'raient mieux de s'couer un peu plus. Nathan pensait notamment à Kyle – le trop gentil – et Ao le prof qui devait pas ramer grand chose quand le monde tournait rond, autant dire que maintenant qu'il ne devait plus gagner de salaire, ce type avait encore moins envie de se bouger la couenne.
egotrip



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Bitch Came Back   
Revenir en haut Aller en bas  
- Bitch Came Back -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: