The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Worry less, smile more. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1701
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Sam 19 Mai 2018 - 13:28
Il était vrai que Roza lâchait un bon nombre d'informations sans même imaginer une seule seconde que Romy puisse la trahir, c'était tout bonnement impensable. Mais la confiance n'en restait pas moins mère de déception, pour l'avoir tatoué une fois sur la peau d'un client, elle n'était pas fichue d'en retenir une leçon, préférant alors restée pendue aux lèvres de la ténébreuse étrangère.

Alors comme ça ses connaissances n'étaient que théoriques ? C'était déjà une grande chose aux yeux de l'encrée qui n'était pas sans savoir que ce genre de connaissances possédaient une durée de vie limitée maintenant que le monde s'était clairement barré en couille. "T'sais, la théorie, c'est la base de toute chose, zappe pas ça !" Des enseignements fondamentaux toujours bon à prendre en somme et surtout utile pour une société désireuse de se reconstruire.

De retour sur son propre cas, elle étira un fin sourire avant de porter son gobelet à ses lèvres. Fièrement elle releva le menton et feinta de gonfler sa poitrine : "Quarante deux très chère !" La bouclée à la tignasse épaisse lui semblait bien évidement étrangère au milieu du tatouage, aussi, elle n'insista pas vraiment quant à la valeur de chaque dessin qui ornaient sa peau. "Une bonne partie oui, y a deux trois craquages fait pour le délire mais sans plus." C'était assez personnel comme sujet et surtout un peu trop loin pour qu'elle lui en expose la signification de chacun. Cette seconde peau n'était plus qu'un ensemble de douloureux souvenirs de sa vie passée qu'elle se devait de reconquérir un jour, un effort dont elle était encore incapable.

Au tour de Romy de se confier un peu, et la jeune garda une certaine distance dans sa réponse, lui apportant alors le strict minimum, ce que la russe interpréta comme un désir de ne pas s'étendre plus sur le sujet. Une information qu'elle glissa dans un coin de sa caboche, fin prête à revenir sur ce passé mystérieux plus tard.

"À quel âge ? Je pourrais pas t'dire, je l'ai toujours su en fait, les filles m'ont toujours attirées plus que les hommes. M'enfin, j'ai quand même tenté quelques gars dans ma jeunesse pour m'assurer de la chose !" Au risque de décevoir la belle, il n'y avait pas d'élément déclencheur, pas de coup de foudre, rien de bien croustillant qui pouvait marquer ce choix de vie. Pour la suite, elle se tut un instant pour méditer face à la nouvelle question posée, passant de Cheyenne, à sa mort, à Tamara et leur partie de jambes en l'air, on arrivait déjà à bien de nombreux mois. "Six putain de mois, environs." Le baiser avec Gin ne comptait pas, il n'était là que pour marquer un adieu et agacer son homme. Se mordillant la lèvre, elle marqua un silence en méditant maintenant aux derniers mots de la ténébreuse Romy, c'était une invitation ça, non ? "Hein ? Jamais jamais ? Bordel, c'est triste !" Et voilà qu'elle ne savait plus où se mettre, rougissant de plus belle à s'en étonner elle même, doutant encore un peu de la possible ouverture offerte. "Et... tu voudrais essayer ?" C'était aussi son devoir que d'offrir à ces dames le plaisir d'être considérée comme elles le méritaient. "Avant de me répondre, sache une chose ! Entre fille... c'est ... tellement différent. L'attention n'est en général pas la même, les échanges vont prendre une autre dynamique d'entrée de jeu, celle du plaisir de l'autre avant le sien et vis versa. Mutuelles, c'est un échange comblé de longues avalanches de caresses, plus voluptueuses, plus attentives, plus passionnelles et plus douces. De femme à femme, on peut facilement éprouver comme épouser le désir de l'autre, tu vois ? M'puis y a pas vraiment d'ordrre comme dans un couple hétéro, t'sais préliminaire, pénétration, tout ça... En fait, tout est mixé ! Sans vraiment de carnet de bord quoi, si ce n'est l'écoute du désir de l'autre ! Ça rend la chose magique, bercée entre fusion et passion." ET PAF ! Le piège était refermé et la russe ayant repris un peu de son aplomb guettait maintenant son interlocutrice avec une attention toute particulière. Craque ? Ou craquera pas ?


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 117
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Mer 23 Mai 2018 - 11:19
Romy était avide d’en savoir plus sur l’expérience amoureuse de la jeune femme. Autant se le dire, elle n’avait jamais discuté avec une lesbienne. Elle s’était pourtant demandé à une époque si elle ne l’était pas aussi de son côté, doutant de sa sexualité. Car à l’âge où ses copines bavaient sur les beaux gosses de l’équipe de football du lycée, les hormones en émoi, elle ne leur trouvait que peu de charme. Aucun garçon ne la faisait vibrer. Mais après réflexion, elle dut se rendre à l’évidence : aucune fille non plus. Elle avait juste une libido inexistante. Elle secoua négativement la tête, répondant au « jamais, jamais ».

- Ce n’est pas une activité qui séduit beaucoup de femmes, on dirait, déclara-t-elle en évoquant son business. Car toute son expérience dans le domaine s’était faite lors de ces rencontres post-apocalyptiques. Elle n’avait couché qu’avec un seul gars avant ça, et un nombre limité de fois. Espérant un déclic qui ne viendrait pas. Elle n’en ressentait toujours aucun plaisir, même si elle pouvait laisser supposer le contraire. Aucun déplaisir non plus, il fallait dire, auquel cas elle n’aurait pas survécu.

Roza se lança alors dans tout un argumentaire pour expliquer à la bouclée le charme des relations entre femmes et surtout à quel point ces dernières étaient différentes de ce que proposaient la plupart des hommes. Elle en parlait avec passion, comme une amoureuse de l’amour. Romy ne connaissait rien de tout ça : désir, plaisir. Elle était envieuse de la russe de goûter à ça, mais elle ne pensait pas en être capable. Elle s’était depuis longtemps résignée. Elle avait toutefois appris à le faire croire, espérant que le piège se soit surtout refermé sur son interlocutrice.

- Vu ce que tu en dis… La jeune femme prit une moue pensive, serrant légèrement la bouche et mettant ainsi en avant ses lèvres. Ça a l’air d’être quelque chose. Elle planta ses yeux sombres dans ceux de la tatouée. Elle lâcha sa tasse pour faire glisser son doigt sur le bras de Roza, séductrice. Elle laissa planer le doute davantage un court instant, avant d’approcher son visage comme au ralenti de celui de la russe. Sans la lâcher du regard. Elle s’approcha si près que leurs lèvres ne furent qu’à quelques centimètres. Ce fut à cet instant-là qu’elle souffla. Mais tu sais que ce n’est pas gratuit avec moi.

Elle stoppa ainsi son mouvement, maintenant toutefois la position. Ce serait Roza qui choisirait de la suite. Elle pouvait l’embrasser, acceptant ainsi de la payer, ou se reculer docilement. Craquera ? Ou craquera pas ?
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1701
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Sam 26 Mai 2018 - 19:13
Alors comme ça les femmes répondait absente dans ce joyeux business ? Roza en souleva son non étonnement d'un sursaut d'épaules, il n'y avait rien de bien grandiose là dedans et s'en était même rassurant. "Normal, les femmes fonctionnent au désir et à l'amour en règle générale." Sans en ajouter plus, elle se contenta de finir son café et d'observer son interlocutrice maintenant pensive, tout espérant silencieusement que son monologue suffise à éveiller sa curiosité. En premier retour, ses ténébreux et envoûtants iris se hissèrent jusqu'aux saphirs de la russe alors que son doigt filait en une longue caresse le long de son bras. Le début de la fin, l'encrée n'était pas sans savoir qu'elle était fichue. Sentir son souffle sur ses lèvres suffit à rendre sa propre respiration terriblement courte après qu'elle ait furtivement humidifié ses lèvres comme pour mieux y sentir se doux vent la caresser. Et... place au fameux mais, celui qu'elle espérant tant éviter en ventant ainsi la mutualité d'un chaleureux échanges entre femmes.

"J"vois...Tu es pas une fille facile, hein." Murmura t-elle tout bas sur le ton de la plaisanterie pour y masquer sa déception avant de mordiller sa lèvre. C'était à son tour de cogiter sérieusement, et quel défi, la proximité d'une perle si parfaite à quelques centimètres de ses lèvres n'aidait en rien ses neurones à s'aligner avec harmonie. La seule pensée logique qu'elle put en tirer fut ce triste constat d'y voir là un désir à sens unique, de là à laisser tomber si vite, ce n'était pas le genre de la russe qui glissa une main tendre et chaude à son cou, en repoussant délicatement les voluptueuse et longues mèches sur son chemin. Une fois la chair au contact de ses doigts tatoués, elle la flatta d'une revers de pouce et abaissa ses paupières, rompant cette attache immobile pour en ouvrir une seconde en partant à la conquête de ces coûteuses lèvres. Le baiser restait son arme la plus forte, de celle qui ne s'émousserait pas de sitôt, là où une seule coupure pouvait prétendre à une sensation profonde. Aussi, elle s'y abandonna pour le rendre le plus exquis et délicat possible. Presque éphémère, il n'était là que pour s'approprier et titiller doucement son territoire, jusqu'à ce qu'il s'en fasse plus osé, plus mouvant et plus passionné. Parachutée dans sa valse sans détour - et on ne peut éloquente en matière de pousse-au-vice - la tatouée dut libérer à contre cœur son otage de cette longue danse enflammée, non sans aspirer entre ses dents et dans un mouvement de succion sensuelle la lèvre inférieure de la bouclée en guise de ponctuation finale.

Quel parenthèse ! Détournant à la suite le regard vers le sol, la russe plus rouge que nature porta sa main à sa propre nuque qu'elle serra sans trop de retenu comme pour redescendre au plus vite à la réalité. "Combien pour le baiser du coup ?" Cela en était presque humiliant que de poser la question, mais ainsi fonctionnait la belle. Roza avait tout donné dans l'espoir que Romy s'y brûle et s'aventure au bord du précipice pour dégénérer avec elle, le but étant de n'y lier qu'un échange immatériel pour que ça colle.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 117
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Mar 29 Mai 2018 - 17:38
Romy plongea dans le regard de la russe, un peu comme elle l’avait fait la première fois qu’elles s’étaient rencontrées. Quand elle avait fait son tour de magie, celui qui secouait généralement. Ses yeux étaient son arme à elle. Elle savait les faire pénétrants, presque intrusifs, et pourtant bienveillants. Elle donnait l’impression de lire en vous quand elle vous regardait de la sorte et ce qu’elle lut en Roza était qu’elle ne résisterait pas. Elle ne se trompa pas, car après un tiraillement certain, la jeune femme glissa une main sur sa nuque avant d’approcher sa bouche de la sienne.

La bouclée se laissa emporter par ce baiser d’abord tout en délicatesse, avant qu’il ne gagne en ardeur. Elle ne se ménagea pas, offrant à sa comparse une idée de ce qu’elle savait faire le mieux : l’impression de s’abandonner. Elle se surprit toutefois à trouver l’expérience agréable, alors qu’elle goûtait aux lèvres – saveur café - de la tatouée. Pendant quelques secondes. Car finalement, cette dernière recula son visage. Alors qu’elle baissait les yeux un peu mal à l’aise, Romy humecta sa lèvre inférieure sans détourner tout de suite ses yeux noirs. Rapidement pourtant, ces derniers s’en allèrent rejoindre un groupe de gens, qui se détournèrent rapidement, feignant de ne pas les avoir matées juste avant. Nul doute que cette scène avait attiré l’attention de d’autres survivants autour, titillant certainement au passage l’entre-jambe de certains. Elle reporta son attention sur Roza, qui semblait visiblement vouloir en rester là. Dommage… L’égyptienne haussa les épaules.

- A combien tu l’évalues ? Demanda-t-elle, énigmatique. Il y avait deux profils de clients : les radins desquels il ne fallait pas attendre grand-chose, et les passionnées de l’acabit de la russe. Cette deuxième catégorie pouvait se montrer généreuse et il était toujours plus intéressant de laisser ces derniers proposer le prix en premier. Surtout pour cet échange de petits plaisirs. Ça peut être une cartouche de gaz, du café… proposa-t-elle, en listant les richesses qu’elle avait vues de la jeune femme. Elle en avait peut-être d’autres et elle seule pouvait réellement savoir ce qu’elle était prête à lui céder.

Cette transaction fit un tout cas sourire la bouclée. Elle dévisageait encore sa comparse. Cette dernière pouvait l’avoir. Toute entière, si elle le voulait, ça ne tenait qu’à elle. Et si elle n’était pas encore prête à s’y soumettre, qui savait, cela viendrait peut-être. Car mine de rien, elle avait déjà fait un pas à l’opposé de ses vieilles convictions.

- Tu penses rester ici longtemps ? Demanda alors l'autre jeune femme faussement innocemment.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1701
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Mer 30 Mai 2018 - 18:38
La russe avait espéré une toute autre réponse, souhaitant éveiller chez la bouclée une possible gratuité, ou simplement un échange de bons services poussés par plaisir ainsi que le désir. Mais non, il n'en fut rien, Romy n'était pas prête à arpenter ce terrain là, tant pis. Il fallait donc la payer, quelle merde, voilà qu'elle devait maintenant assumer sa gourmandise. Déçue, elle n'avait aucunement pris le temps d'y réfléchir et attrapa le paquet de café juste à ses côtés, le contenu n'était pas maigre, il en restait une bonne moitié.

"Alors, prends le café." Dit-elle tout bas en déposant le précieux carburant face à la belle américaine. "Non, je vais pas tarder à repartir faire le plein, j'ai plus grand chose à me mettre sous la dent là." Rien non plus pour payer la dame si jamais sa libido pétait un plomb entre temps. "Et je repars demain, j'peux pas rester à faire du sur-place, j'avance pas dans ma recherche dans ces conditions... Mais je compte repasser régulièrement par contre, cet endroit est un bon nid à infos." Et Romy possédait une sacrée place au sein du No Mans land car les confidences sous l'oreiller n'étaient pas une légende. "En parlant d'infos... Si tu entends parler d'un gros groupe de militaire, ou juste d'un groupe qui use de la force et de son nombre pour adsorber les autres... Tu pourrais me garder ça de côté ? Je payerais très cher en ressources pour ce type d'informations." Malheureusement, elle ne pourrait pas utiliser sa langue comme rémunération mais elle n'était pas sans douter de ses propres capacités en matière de ravitaillements de tout type : elle trouvait de quoi la payer.

Pas une seule fois - depuis le baiser échangé - la russe avait levé ses pupilles claires vers la belle, c'était plus simple de résister ainsi et d'esquiver par la même occasion les fameuses billes ténébreuses. "Et heu... je vais y aller.. t'peux garder mon sac ? Je reviendrais en soirée." Le sac était déjà rempli de cochonneries en tout genre, son contenu restait plus matériel qu'autre chose, et s'en retrouvait alors des plus encombrant pour les petites virées qui se voulaient rapides et efficaces.

La slave ne se leva pas encore cependant, semblant tout de même attendre une validation et pourquoi pas un devis pour la garde du sac, sait-on jamais, des fois que... ! Dans l'attente et pour éviter de retomber sous le charme de la belle, elle s'occupa de veiller sur ses 9mm, les sortant un à un de leur holsters pour en vérifier le nombre de balles restantes.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 117
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   Mer 30 Mai 2018 - 19:18
Roza ne resterait pas. Elle faisait partie de ces survivants qui passaient au No Man's Land en coup de vent. Ils étaient finalement peu nombreux à véritablement s'attarder. Même les cousines, quand elles venaient, ne restaient pas ici pendant des jours et des jours. Leur choix de vie le leur permettait. La jeune femme afficha une moue un peu déçue, que la russe ne put pas vraiment déceler puisqu'elle cherchait visiblement à fuir son regard. Aussi Romy pinça les lèvres et soupira. C'était qu'elle gardait une certaine force de caractère. La plupart des hommes qui s'étaient brûlés les lèvres contre celles de la courtisane, ne résistait généralement pas à mettre complètement le couvert. Mais elle l'affirmait : elle reviendrait !

- Compte sur moi, répondit ainsi la bouclée, en découvrant toutefois qu'elle pourrait peut-être faire de Roza une cliente différente, du même style que Victoria. C'était à croire que les informations étaient des denrées tout aussi recherchées que les menus plaisirs. De son côté, ça ne faisait guère de différence. Après tout, quel mal y avait-il à simplement « discuter » et glisser ici et là quelques révélations capitales ? Elle hocha la tête. J'essaierai de tendre l'oreille...

Elle accepta bien sûr ensuite de garder le sac de la tatouée, et ne demanda cette fois-ci aucune compensation. Ce n'était pas parce que son corps était à vendre, qu'elle ne savait plus rendre  service. Au contraire. Elle approcha celui-ci de la couche qu'elle partageait avec Leila, et regarda Roza s'éloigner, ses 9mm bien logés. L'instant d'après, elle avait rejoint Eddy pour discuter, juste avant qu'un coup de feu ne retentisse à l'extérieur.

L'égyptienne avait regardé un œil sur la russe le temps de son séjour ici. Pour évaluer son état, alors qu'elle avait été blessée dans sa bagarre avec Riley, mais aussi parce que suite au départ du vieillard, elle évaluait la jeune femme comme une personne de confiance. Aussi avait-elle réfléchi, discuté avec sa cousine, pour en venir à une conclusion évidente.

- C'est l'adresse de l'endroit où je vis quand je ne suis pas ici. Elle tendait à Roza un papier, sur lequel elle avait joliment écrit une adresse, assorti du dessin - sommaire mais reconnaissable - d'une jonquille. C'était peu avant le départ de la tatouée. Ce n'est pas très loin d'ici. Si un jour tu me cherches et que je ne suis pas là. Elle haussa les épaules. Le message était pourtant clair. C'était une invitation à se revoir. Avec une bonne cargaison de vivres cette fois-ci, pour ne se priver de rien, qui savait...

- FIN -
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worry less, smile more.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Worry less, smile more. -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» Smile(y) me back!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: