The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- The day is gone -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 990
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: The day is gone   Jeu 26 Avr 2018 - 21:06

The day is gone


Ft Recovery Grove

Personne n'avait envie de se marrer, les visages étaient fermés, même lui aurait été bien incapable de faire une plaisanterie pour le coup. L'un d'eux manquait à l'appel et Frankie n'avait guère l'intention de baisser les bras. Tout d'abord des questions, aboyées sur le coup de la rage, néanmoins Ethan n'eut aucun désir de l'envoyer paître en la remettant en place. Pas cette fois, pas alors qu'elle sentait une déchirure lézarder son cœur qui n'attendait plus que l'explosion si, toutefois, ils ne retrouvaient pas son mec. Lèvres closes, il laissa Nigel exposer les choses comme elles s'étaient produites, appuyant simplement ses dires de quelques regards. Qu'y avait-il à avancer de plus ? Un « Désolé », sûrement pas, ça ne ferait qu'envenimer les choses et pousser Frances dans ses retranchements. D'ailleurs, elle leur reprochait déjà d'être encore là alors que Baumann était introuvable à l'extérieur, envoyait même chier ce pauvre vieux qui tentait de la résonner. Un instant il soupira et fixa un point invisible en ayant l'impression de se revoir deux ans plus tôt. Même s'il avait eu la preuve sous le nez, même s'il les avait tenu morts dans ses bras, il n'y avait pas cru. La colère avait pris le pas sur le type qu'il était, puis le déni et enfin le néant.... Le vide de leurs présences. Pourtant, lorsqu'elle avança comme pour passer la grille, Ethan fronça les sourcils avant d'être soulagé par l'action de l'écrivain. Il n'aurait pas fait mieux, ou sans doute aurait-il été plus brusque pour la convaincre pleinement, néanmoins l'intervention d'Hannah fut plus brutale.

- J'vais pas leur donner tort, tu restes ici point barre. Lâcha-t-il, approuvant simplement l'ordre des deux autres avant de pincer l'arrête de son nez quant à ce que désirait faire la plus jeune du groupe. Était-ce une bonne idée que d'approuver sa présence auprès d'eux ? Ethan n'était rien pour elle, ou juste un ami, son frère déciderait pour ce qui était de l'emmener. J'vais préparer la bagnole et chercher des torches, vaut mieux prévoir. Reprit-il en tapotant l'épaule du gars du Maine.

Bientôt, le bruit de semelles claquants derrière lui l'invita à tourner les traits pour soupirer en reconnaissant la silhouette gracile d'Alainna. Elle voulait venir, savoir, bref se rendre utile mais il serait bien plus concentré sur sa propre survie et celle de Nigel – qu'il espérait résonner sa sœur – si elle ne venait pas. Ouvrant d'ores et déjà le coffre du Land, Ethan tapota ce dernier pour inviter Sunny à y grimper. La chienne s'arrêta net en un seul regard de sa part.

- Tu n'viens pas Laina, c'est trop dangereux y avait j'sais pas combien de goules, j'sais pas si elles sont pas encore entrain d'faire le pied de grue ou autre donc non... Vas m'chercher quelques torches, des piles, des munitions si tu veux. Bien entendu elle tourna son nez mais pour le coup Saddler s'en cognait. Un soupir plus tard, il avisait l'écrivain en passant une main sur ses traits. Lorsqu'il fut à sa hauteur, :'organisateur marmonna pour que lui seul l'entende. J'vais rien promettre... on peut qu'espérer.

La dernière promesse il l'avait faite à Théo, un mensonge de plus, inutile d'en rajouter, la situation était déjà terrible et la tristesse bien plus palpable que le reste.
egotrip



by anaëlle.
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise, so I'm living it all & I'm giving it all. I heard him say gotta find me a future move out of my way.
No pain, no gain
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 2283
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The day is gone   Dim 29 Avr 2018 - 10:25
Ils avaient cherché ? Alors pourquoi n’avaient-ils rien ramené ? Rien ni personne. Isiah n’avait pas pu disparaître comme ça, évaporé. Frankie fixait un point invisible en face d’elle quand son regard noir ne fondait pas sur Nigel et Ethan. C’était eux les fautifs. Ils avaient merdé, elle ne savait pas encore comment mais ils avaient merdé. L’écrivain expliqua alors, une horde qui les avait forcés à se séparer pour fuir. Et l’allemand qui avait tout simplement disparu de leur champ de vision. Qu’importe, ils n’avaient qu’à lui dire où tout ceci s’était passé et elle irait, elle, puisque dans certains cas elle ne pouvait pas compter sur les autres visiblement. Elle commença à avancer d’ailleurs, mais Nigel la retint.

« Ce n’est pas à toi de décider Nigel. Ni à toi Hannah. » C’était son choix, c’était elle-même qu’elle mettait en danger, elle-même et ce bébé, mais sans Isiah quel intérêt à prendre soin d’elle, à rester en sécurité ? La voix d’Ethan vint en rajouter une couche. « J’en ai rien à foutre de ton avis. » Si elle accordait le bénéfice du doute, l’avis du dernier venu n’avait aucune importance. Pire encore, leurs premiers échanges chaotiques et cette mauvaise impression qu’elle avait à son égard ne faisaient que la mettre davantage en colère.

« Je compte pas rester ici, vous avez merdé, vous avez échoué et vous l’avez pas ramené une fois. Vous croyez que je vais vous faire confiance cette fois ? » Ses mots étaient durs, mais Nigel savait combien elle pouvait être blessante. Il y avait la colère à leur égard, mais il y avait surtout la peur dans chacun de ses mots. La peur qu’Isiah ne lui revienne au final jamais, au pire moment, quand elle avait le plus besoin de lui.

Billy s’approcha à nouveau, posant sa main sur son épaule. « Frankie réfléchis bien, si tu sors dans ton état, les choses ne feront qu’empirer. Isiah voudrait que tu sois en sécurité. » Elle le fusilla du regard. Pourquoi parlait-il comme si le blond était déjà mort et enterré ? Le vieillard dut le sentir car il se reprit aussitôt, expliquant que l’allemand préférerait sans doute la savoir en sécurité pendant que ses camarades le recherchaient.

Les mots se succédaient à ses oreilles mais n’avaient que peu de sens. Sa place c’était dehors pour le chercher, pas ici à attendre qu’il rentre ou non. Un instant sa vision se troubla, elle eut très chaud puis très froid. Frankie se rattrapa à la main tendue par Billy, elle ne se sentait pas bien et si le groupe ne parvenait pas à lui faire entendre raison, sans doute que son corps y parviendrait. Sa main gauche se posa sur son ventre, le bébé s’agitait. Les paroles d’Emerson tournaient dans son esprit, elle devait se reposer. « Prenez pas la peine de revenir tant que vous l’avez pas retrouvé » lâcha-t-elle d’un ton froid avant de poser son regard sur Billy. L’ancien infirmier voulait lui adresser un sourire rassurant mais il avait bien vu l’air abattu de Nigel et Ethan, il se doutait bien qu’ils avaient déjà fait tout leur possible. Mais cela, Frankie ne l’entendait pas.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The day is gone   Jeu 3 Mai 2018 - 11:00

Fixant la coréenne de son regard sombre habité par une mélancolie sans nom, le Mainois est bien décidé à rester campé sur ses positions. Elle ne sortirait pas avec eux, ne risquerait pas sa vie pour se mettre à la recherche d'Isiah, qu'elle le veuille ou non, Frances resterait ici. Il y avait plusieurs raison à cela, la première était justement qu'elle devait rester en sécurité, elle portait en elle la vie, l'enfant du serrurier, et Nigel se devait de s'assurer qu'il ne leur arrive rien et qu'elle ne prenne pas de risques inutiles. Cela passait évidemment par rester ici et ne pas tenter le diable à l'extérieur. La seconde raison était bien plus pragmatique : si la diva sortait avec eux pour mener ces recherches, elle ne serait qu'une gêne, une personne de plus à surveiller, protéger ; une grande énergie fournie qu'ils ne pourraient donc pas destiner à leurs recherches.

La voix de Hannah fit d'un seul coup se reporter tous les regards sur elle alors que l'écrivain fronçait les sourcils au fur et à mesure de ses propos. Elle allait les accompagner ? Était-elle seulement consciente des risques ? Bien sûr, à trois ils seraient plus efficaces, sur le papier, mais il était évident que Nigel ne pourrait s'activer pleinement à sa tâche s'il devait en plus se faire du mouron pour la jeune femme. Il venait de perdre celui qu'il considérait comme un frère, hors de question de prendre le risque de perdre la seule personne qui partageait encore son sang. Secouant alors la tête, il s'apprêta à rétorquer lorsqu'elle eut terminé de s'adresser à Frances avant de se retrouver couper dans sa lancée par cette les propos secs de cette dernière. Il ne pouvait que la comprendre, lui-même aurait refusé de rester ici à attendre, même s'il s'était retrouvé dans l'incapacité de bouger. L'impuissance était la pire chose dans ce types de cas, et c'était précisément ce que devait ressentir la brune. L'impuissance face à la disparition du père de son enfant, la peur que tout ceci soit bien plus réel que ce que tous croyaient pour l'instant. Ethan ne tarda pas à intervenir, intimant lui aussi à la diva de rester au sein du complexe. Hochant la tête aux mots du weeding-planer sans se formaliser des nouveaux mots de la chanteuse, il ne fut pas rassuré ni même réconforté par la légère tape sur son épaule, mais au moins étaient-ils d'accords sur ce plan de se remettre à la recherche de l'Allemand avec leurs compagnons à quatre pattes. Les paroles de la coréenne lui tirèrent cependant un soupir à la fois las et désabusé. Ils avaient échoué, c'était un fait. Il avait échoué. Et il se retrouvait désormais à devoir porter la culpabilité de la disparition de son meilleur ami. Pouvait-il cependant reprocher à la brune ses propos ? Assurément pas. Et il évoluait avec elle depuis suffisamment longtemps pour savoir à quel point elle pouvait être tranchante, mais il ressentait les choses bien différemment lorsqu'elles le touchaient à ce point et qu'il se dégoûtait lui-même de n'avoir pu trouver le blond avant de revenir ici.

Étant sorti de quelques pas, le brun vit Ethan venir jusqu'à lui et lui glisser quelques mots. Inspirant profondément, il avait à nouveau hoché la tête, lui adressant un regard qui se voulait reconnaissant malgré toute la peine qui s'y lisait. Et finalement Frances sembla capituler, leur intimant de ne pas revenir sans Isiah. « On fera le maximum » avait-il simplement répondu d'un air grave, bien décidé à en effet faire tout son possible pour retrouver le serrurier, quitte à devoir passer des jours dehors s'il le fallait. Faisant signe à Marvin de monter dans le véhicule, le Mainois se tourna vers sa petite sœur, posant une main sur son épaule. « Reste ici aussi, Hannah, on ne sait pas dans quoi on va devoir mettre les pieds et j'aimerai autant ne pas risquer de te perdre encore une fois. » Son ton était calme mais il était évident qu'il n'en démordrait pas. Malgré tout, son regard lui disait silencieusement qu'il comptait sur elle ici, et qu'il ferait en effet de son mieux. Inutile de risquer d'autres vies que les leurs.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The day is gone   Jeu 3 Mai 2018 - 13:36
Vas-y, comme elle me remballe en moins de deux l’autre ! Sans mettre les formes évidemment, mais bon, ça c’est normal, on parle quand même de la diva Miracle hein. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à être reprise, elle ne se prive pas d’appliquer un tarif de groupe en y incluant Ethan et Nigel. Ses mots se font de plus en plus dur et à la place des garçons, s’ils m’étaient adressés, je me sentirais encore plus mal. Déjà que ça doit être le cas, mais avec ce qu’elle leur sort, il y a de quoi tomber au fond du gouffre.

D’un côté je la trouve extrêmement vache de les faire culpabiliser ainsi, et d’un autre, je me dis que c’est simplement sa tristesse et son sentiment d’impuissance qui parlent. Lequel est juste ? Peut-être bien que les deux. Même Papy tente de lui faire entendre, mais non vu sa tête ça ne fonctionne pas… Ou bien, si ? La question se pose étant donné que Frances change d’avis d’un coup alors que je regarde et écoute les garçons prêts à repartir à la recherche d’Isiah. Evidemment, elle parle comme elle sait le faire, donc mal, mais elle abdique, ce qui est le principal.

Je me sens fin prête à aller chercher quelques trucs à vitesse grand V, mais Nigel en a décidé autrement. A l’écoute des premiers mots, j’ai envie de l’engueuler et de lui dire qu’il n’a pas le choix, que ma décision est prise et basta, sauf que la suite fait vite disparaître cela. Il vient de toucher une corde sensible, aucun argument ne peut contredire ses propos, moi non plus je n’ai pas envie qu’on se perde encore. Je sais bien qu’au fond, je représente plus un poids pour eux qu’une aide quelconque, que leur vigilance se porterait sur moi. Pas négativement, ce serait davantage pour vérifier que j’aille bien, qu’il n’y a pas une menace derrière moi… Bref, pour ma propre sécurité, mais je les mettrais en danger car ils perdraient en un sens du temps pour moi au lieu de se concentrer pleinement sur les dangers les entourant et la recherche d’Isiah.

J’affiche tout de même une moue de déception, je n’en veux pas à Nigel, mais à moi pour le fait de me sentir si impuissante par rapport à eux. D’un pas bien décidé, je m’avance pour me blottir contre lui. « Fais attention à toi s’il te plaît Dicky, ne fais pas n’importe quoi non plus. » murmure-je en resserrant mes bras autour de lui. « Et désolée pour tout à l’heure… » confesse-je d’une petite voix avant de me mettre légèrement sur la pointe des pieds et de déposer un petit baiser sur sa joue. Naturellement, j’ajoute autre chose comme pour éviter de rajouter une couche de pression supplémentaire, lui et Ethan en ont déjà suffisamment comme ça « Tu piques vraiment trop tu sais. » puis je recule et adresse un petit sourire aux garçons en guise d’encouragements avant de le ravaler rapidement pour me tourner vers Frances, et ainsi éviter qu’elle pense que la situation m’amuse parce que ce n’est pas du tout le cas.
Revenir en haut Aller en bas  
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 990
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: The day is gone   Ven 4 Mai 2018 - 12:17

The day is gone


Ft Recovery Grove

Prenez pas la peine de revenir sans l'avoir retrouvé, les mots de la Diva lui firent un sale effet. D'ordinaire Saddler n'était guère pessimiste, mais ça faisait déjà quelques heures qu'ils avaient perdu la trace du serrurier, n'aurait-il pas dû déjà revenir ? Un tas de choses désagréables lui passait par la tête. Y avait-il véritablement un espoir que l'écrivain et lui le retrouvent indemne ? Éprouvé certes mais vivant ? Il ne sut que répondre à la future mère et Nigel s'en chargea mieux que lui malgré ce qu'il éprouvait lui même. Ce type était bien plus diplomate, même dans la peine et l'incertitude, Herring était bien plus apte à trouver les mots justes pour ne pas froisser ou blesser. Quant à lui, les ressentiments sur son propre compte – ayant déjà vécu pareille épreuve – le rendaient aussi fermé qu'amer, autant ne pas rajouter une couche qui ne ferait que faire souffrir la jeune femme devant eux. Au moins, elle abdiquait quant au fait de rester là. Mieux valait ça que d'avoir à garder un œil sur elle, tout comme sur Hannah que son frère préférait savoir ici plutôt qu'à l'extérieur pour mener des recherches – à ses yeux – quasi vaines. A l'instant, et sans doute car les phrases de Frankie résonnaient d'une sale manière en lui, lui prouvant quasiment qu'il n'était pas meilleur qu'un autre, si ce n'était pire d'ailleurs, Ethan en devenait défaitiste. Il retournerait sur les lieux certes, néanmoins il n'y trouverait rien et rentrerait avec la boule au ventre que d'avoir à se heurter à l'état déplorable d'une femme meurtrie.

Passant une main sur ses traits, tandis que la gosse s'excusait auprès de son frère, Saddler jeta un dernier regard à la chanteuse avant de déglutir et de reporter son attention sur Alainna qui revenait avec ce qu'il venait de lui demander. L'air fermé, la gamine termina par croiser les bras sous sa poitrine, évitant presque son regard tandis que sa main rejoignait sa nuque – sous ses boucles blondes – pour la presser tendrement. Aucune sorte de réaction sinon un « t'as intérêt à rien faire de débile, et d'revenir. ». Au moins elle grognait, c'était déjà ça... La dernière chose qu'il fit fut de confier la clé du Land à Herring, sa blessure au bras n'étant pas encore totalement résorbée, mieux valait faire ainsi.

[...]

Le portail s'était refermé sur leur passage depuis une heure déjà, premièrement le duo avait pris la route du chemin effectué plus tôt avant d'arrêter le véhicule aux abords de l'endroit où ils avaient perdu la trace d'Isiah. Les traits graves, Ethan quitta le véhicule et ouvrit aux deux chiens qui déjà campaient leurs maîtres. Ils n'étaient pas cons, sûrement moins qu'eux. A en juger leurs regards fauves braqués sur les deux hommes, ces bêtes savaient parfaitement qu'elles n'entameraient guère une promenade guillerette. Au loin, l'organisateur vit quelques silhouettes lentes. Même si la horde s'était dispersée, demeuraient encore des grognards ayant trouvé plus intéressant à faire que de suivre leurs congénères. Était-ce bon signe que la masse de morts ce soit éloignée ? Un quelconque espoir concernant le blond et le fait que ces abrutis l'aient suivi ? Le trentenaire ne préférait pas faire de plan sur la comète, néanmoins s'il y avait bien des traces à suivre, il le ferait sans rechigner. Embarquant son sac, en glissant la bandoulière sur son épaule, Ethan dégagea le couteau de son étui pour parer à toutes éventualités macabres.

- T'as un truc à Isi sous l'coude ? Il en avait oublié l'essentiel à se faire ainsi rabrouer par la cheftaine, n'importe quoi que possédait le serrurier aurait été primordiale pour que Sunny et Marvin sachent ce qu'ils étaient venus faire ici, dans ce désert de ruines sanglantes : à savoir flairer l'odeur de Baumann. J'ai pas pensé putain d'merde...

S'en voulant personnellement, en refermant le coffre, il logea un bon coup de semelle dans le bas de caisse avant de jurer entre ses dents. Cette situation lui pesait, ça ressemblait trop à ce qu'il avait vécu avec Alyson... Tout ce qu'il pouvait faire été souhaiter ne pas retrouver la dépouille du serrurier. Qu'il soit encore en vie, à l’abri... Néanmoins les doutes persistaient.

egotrip



by anaëlle.
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise, so I'm living it all & I'm giving it all. I heard him say gotta find me a future move out of my way.
No pain, no gain
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 2283
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The day is gone   Mar 8 Mai 2018 - 13:27
Nigel lui avait assuré qu’ils feraient leur maximum et même si elle savait qu’il était sincère, Frankie gardait trop d’angoisse et de colère pour parfaitement y croire. Une part d’elle était presque persuadée qu’ils ne prendraient même pas la peine de vraiment chercher. Une autre part espérait qu’ils ne prendraient pas la peine de chercher de peur qu’ils ne trouvent Isiah mort. Disparu, c’était mieux, elle pouvait toujours espérer. Elle pouvait toujours y croire, imaginer qu’il reviendrait comme il l’avait déjà fait.

Pourtant, lorsqu’ils passèrent de nouveau le portail, la laissant seule avec Billy, Aly et Hannah, Frankie sentit son corps s’affaisser sous le poids du chagrin. Isiah n’était pas un idiot, il savait se débrouiller pour survivre, même blessé. Et s’il avait été blessé, ils l’auraient retrouvé avant. S’ils n’avaient rien trouvé … « Billy … » souffla-t-elle avant de se raccrocher de justesse au canadien qui la rattrapa. « Il faut que tu ailles te reposer. Les filles, je vous laisse monter la garde ici, je vais accompagner Frankie pour qu’elle se repose. »

La suite de ses paroles, les réponses des deux jeunes femmes, Frankie n’entendit rien. Tous les sons étaient comme lointains et lorsqu’elle reprit parfaitement conscience, elle était allongée dans son lit. Billy assis plus loin l’observait d’un air inquiet. « Tu as fait un petit malaise, mais ça va aller. » No shit Sherlock. Elle se doutait bien qu’elle ne s’était pas téléportée.

« Combien de temps … j’ai dormi ? » Une grosse heure l’informa Billy. Elle espérait presqu’ils soient déjà tous rentrés pour avoir une réponse, être fixée. Mais l’ancien infirmier l’informa qu’il n’en était rien. Nigel et Ethan étaient encore à l’extérieur. La journée avançait, bientôt ce serait dangereux pour eux de rester dehors. « Vas relever les filles, ça ira. » La coréenne voulait rester seule, attendre dans le silence assourdissant de ce camping-car de savoir si son bébé aurait un père ou non. Savoir si elle devrait lui dire que son père s’était enfui par peur de la paternité ou s’il avait été dévoré par les monstres en tentant de les protéger. « Billy … désolée pour tout à l’heure. »

Sans un regard pour le canadien, Frankie se recoucha, espérant que dormir ferait passer tout ceci plus vite mais sachant pertinemment qu’elle n’arriverait pas à fermer à nouveau l’œil. L’angoisse lui serrait la poitrine, mais pour l’instant, il restait une once d’espoir, suffisamment pour l’empêcher de pleurer. La colère jouait sans doute beaucoup également.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The day is gone   Jeu 24 Mai 2018 - 23:44

Le Mainois s'était attendu à ce que sa sœur ne laisse pas passer ses propos, qu'elle insiste encore et encore jusqu'à ce qu'il cède et accepte de l'emmener avec eux. Pire encore, qu'elle se glisse dans la voiture à leur insu et qu'ils ne s'en rendent compte qu'une fois sur place. Peut-être se faisait-il trop de films mais Hannah était bien connue pour être une tête de mule alors oui, Nigel s'attendait à tout, même s'il n'avait absolument pas la force de batailler et se prendre la tête avec elle alors qu'il venait de perdre celui qu'il considérait comme un frère. Lorsque finalement elle s'était approchée pour l'enlacer, lui intimant de faire attention à lui, l'écrivain n'avait retenu un petit soupir soulagé, serrant également sa cadette contre lui. « C'est promis » avait-il soufflé avant de sourire brièvement à ses excuses. Il comprenait ses reproches, et se blâmait encore régulièrement de tout ce qui était arrivé ; de n'avoir pu la protéger, de ne pas avoir attendu plus longtemps, d'avoir abandonné. Alors oui, il pouvait comprendre que l'annonce de la perte d'Isiah avait été le trop plein et, même s'il en avait été affecté, il ne pouvait en vouloir à la blonde pour ses paroles tranchantes. La petite remarque sur sa barbe lui arracha un bref sourire qui contrastait grandement avec ses yeux où la joie ou l'amusement n'était clairement pas perceptible.

Lui ayant accordé un baiser rapide sur le front, le trentenaire avait laissé sa cadette retourner vers Frances, Billy, rapidement rejoints par Alainna. Nigel récupéra alors les clés du véhicule avant de démarrer, vérifiant que les deux canidés étaient bien à l'arrière. À quelques mètres du complexe, jetant un coup d’œil dans le rétroviseur, il n'avait pu retenir un soupir bruyant. « On ne rentre pas sans lui » avait-il soufflé en échos aux paroles de la diva, son regard sombre s'étant recentré sur la route devant eux. Qu'importait s'il devait y passer des heures, des jours, des semaines, il se refusait à lâcher le morceau, même si au fond, tout au fond, une part de lui lui hurlait que c'était déjà trop tard, lui rappelant combien il s'était détruit à chercher Hannah encore et encore une année auparavant.


Lorsqu'enfin ils arrivèrent près de l'endroit où ils avaient été séparés, le trajet s'étant fait dans un silence relativement lourd, Nigel descendit du véhicule, hissant son sac sur le dos avant de récupérer son piolet. Il n'y avait certes plus autant d'errants qu'avant, mais mieux valait rester prudent et ne pas risquer de faire n'importe quoi sous un quelconque coup de folie. Observant les alentours alors que Marvin s'était assis juste devant lui, le regardant de ses billes noires dans l'attente d'un mot, le brun avait détourné son attention sur l'organisateur, restant quelques secondes pantois avant de se pincer l'arrête du nez en secouant la tête. « On est deux beaux abrutis » avait-il marmonné avant de froncer les sourcils. Son sac. Avec un peu de chance il ne l'avait pas entièrement vidé... Le ramenant vers l'avant, il fureta à l'intérieur pour y trouver le bonnet du serrurier. Il avait dû lui donner quelques semaines plus tôt et l'écrivain avait oublié de le lui rendre. Tant mieux.

L'agitant devant Ethan une seconde, il s'était alors abaissé pour être à la hauteur de leurs compagnons à quatre pattes, les laissant humer l'odeur qui s'en dégageait. Sans doute celle d'Isiah avait-elle été mélangée avec la sienne et des tas d'autres broutilles qui traînaient dans son sac mais ce serait toujours ça de prit... restait à espérer que ce soit suffisant. « Cherchez » avait-il lancé aux canidés. Marvin se mit à renifler le sol tandis que Sunny avait jeté un coup d’œil à son maître, attendant le geste approbateur qu'elle ne tarda pas à avoir. D'abord relativement lents, les chiens avaient rapidement accéléré la cadence, partant dans la même direction au grand soulagement du Mainois qui préférait éviter de perdre également Ethan de vue et d'avoir à le chercher lui aussi. Rien n'était gagné, mais au moins ils semblaient avoir une piste...



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The day is gone   
Revenir en haut Aller en bas  
- The day is gone -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: