The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- The day is gone -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 1832
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The day is gone   Mar 12 Juin 2018 - 6:59
Son cœur était lourd, elle avait la sensation que son estomac se tordait, que tous ses muscles et tous ses nerfs étaient tendus, à vif. Frankie avait essayé de dormir pendant ces quelques heures où Nigel et Ethan étaient dehors, mais c’était peine perdue, car à chaque fois qu’elle fermait les yeux, elle se repassait cette dernière discussion avec Isiah. Ce n’était pas la dernière, ce n’était pas possible qu’il ne revienne pas et qu’elle se retrouve seule. Elle avait les yeux bouffis et rougis de celle qui avait pleuré silencieusement pendant des heures. Lorsqu’elle se releva finalement et jeta un coup d’œil dans le miroir posé à côté, elle dut bien reconnaître qu’elle faisait peur et peine à voir. La brune se passa un tissu humide sur le visage avant d’assembler sommairement ses boucles noires en un chignon et de regagner l’extérieur.

Billy avait rejoint les filles depuis longtemps, sans doute les avait-il aidées à assurer la garder après qu’elle l’ait mis à la porte. D’un pas las et trainant, la coréenne atteignit finalement le portail, lançant aux trois présents un regard vide et lourd de tellement de choses en même temps. Frankie retenait son souffle jusqu’à ce qu’elle entende le bruit d’un moteur derrière la grille et que cette dernière, ouverte, laisse passer le véhicule d’Ethan. Aussitôt, elle tenta de voir si Isiah était là, avec eux. Sur le moment, elle se dit que même s’il avait été tué, elle préférait le savoir, le voir une dernière fois.

Mais on ne lui accorderait pas cette dernière fois. Pas aujourd’hui, sans doute jamais. La lumière des phares coupées, la pénombre baigna à nouveau le groupe, pas suffisamment pour lui masquer l’air sombre de Nigel qui s’empressait de s’éloigner. Elle savait ce que cela voulait dire, ils étaient rentrés sans lui, l’écrivain prenait la fuite, qu’avaient-ils trouvé qu’ils ne voulaient pas lui dire ? « Où est-ce qu’il est ? » lança-t-elle à Ethan en se rapprochant d’un pas décidé.

« Je croyais avoir été claire, que c’était pas la peine de rentrer tant que vous l’aviez pas trouvé … C’était pas compliqué, non ? Même toi tu peux comprendre ça j’en suis sûre … Où est Isiah ? Qu’est-ce que vous avez trouvé là-bas, hein ? » Les mots s’enchainaient, les larmes commençaient à rouler sur ses joues blafardes. Elle planta son index finalement transformé en poing sur le torse de Saddler. « Dégage, repars là-bas le chercher, je me fous de combien de temps ou de risques vous prendrez mais c’est hors de question que … » Sa voix se brisa, incapable de formuler cette vérité qui était sans doute la plus juste. Il était hors de question que Frankie accepte de vivre sans Isiah, sans savoir où il était, ce qu’il lui était arrivé.

La colère et le chagrin se mêlaient dans son esprit et dans son cœur, assez pour que dans son marasme, Frankie décoche un crochet du droit vers le visage du wedding-planner avant que Billy ne la récupère, l’éloignant d’Ethan. « Frankie ça sert à rien de continuer maintenant, ou de faire ça, calme-toi. » Tout ce qu’il eut en réponse, ce fut un regard noir et un coup de pieds dans le tibia. Elle manquait de force, mais elle avait celle du désespoir, celle qui la rendait prête à prendre une arme et cette voiture pour aller le chercher elle-même. S’il était vivant, elle devait le retrouver. S’il était mort, elle devait le savoir. C’est un coup, minuscule, dans son ventre qui la rappela à ce qui comptait vraiment. Et les quelques larmes de colère se changèrent en torrent de larmes de chagrin alors qu’elle repoussait une nouvelle fois Billy qui tentait de la calmer. « Dégagez, tous ! Foutez-moi la paix. » La brune se dégagea de l’emprise de l’ancien infirmier pour regagner son camping-car et s’y enfermer, laissant tomber sa silhouette arrondie et épuisée contre la porte pour continuer de pleurer. Demain, ils continueraient tous de chercher. Demain, ça ferait moins mal.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Hannah McMurray
Recovery Grove
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de cuisine et une carabine Merkel SR1 Basic semi-automatique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 745
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The day is gone   Mar 12 Juin 2018 - 9:59
Si nous étions parvenus à nous détendre un peu malgré la situation, un violent rappel se produit lorsque Frankie quitta sa couche pour nous rejoindre. Déglutissant avec difficultés, je reste plantée là, immobile sans savoir quoi dire ou faire. Heureusement pour moi, un bruit de moteur se fait entendre et, forcément, on pense tout de suite aux trois absents. Jetant un coup d’œil, un certain soulagement se fait sentir lorsque je vois la voiture parce qu’au final, ça aurait très bien pu ne pas être eux, et là, ça aurait été la merde !

Après avoir passé la grille, ils s’arrêtent rapidement. Un, puis deux et… C’est tout. Ethan et Nigel sont les seuls à sortir, aucune trace d’Isiah et vu les visages, autant dire qu’aucune bonne nouvelle ne se profile. Et merde… pestais-je intérieurement. Mon regard se porte tout d’abord vers mon frère qui se barre sans un regard. Putnaise, lui, s’excuse et Frances s’emporte. Oh, je ne la critique pas, je la comprends, mais honnêtement, je n’ai pas du tout envie de me prendre cette tornade et jouer le meuble de jardin ne me conviendra pas.

Dans un élan de faiblesse, à croire que c’est de famille, je m’éclipse doucement en entendant les reproches que la diva fait à ce pauvre Ethan. Oui je le plains car les mots sont extrêmement durs et cruels pour lui. J’espère que papy Billy réussira à la calmer, surtout avec ce polichinelle dans le tiroir. Je prends la direction du camping-car et ouvre délicatement la porte comme si celle-ci était faite d’un verre extrêmement fin « Nigel ? » dis-je d’une petite voix en entrant.

Le voir ainsi me fait de la peine et me culpabilise sur les mots prononcés un peu plus tôt avec les reproches faits. Je me dirige alors vers lui en passant ma main sur le museau de Marvin qui redressa sa tête, puis j’enlace Dicky. « Je sais que t’as fait de ton mieux. Dis-toi juste que tout ce que te dira Frances sera simplement de la colère et de la tristesse d’avoir perdu Isi, mais ce sera pas vraiment contre toi précisément. » J’essaie tant bien que mal de le rassurer et de lui faire comprendre que je ne lui en veux pas, même si les mots restent bien moins forts que cette perte que nous vivons tous.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 775
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: The day is gone   Mar 12 Juin 2018 - 14:24

The day is gone


Ft Recovery Grove

Il s'en doutait bien avant de sortir de bagnole, même sur le trajet il l'avait senti venir et s'y était préparé. Nigel venait de foutre le camp vers le complexe, accompagné de son chien qui le suivait comme son hombre. Hannah leur emboîtait le pas d'ailleurs et lui, et bien il devait se confronter à la fureur du dragon. Sérieusement, même Bruce Lee était moins impressionnant que Frankie sur le coup. Elle lui faisait mal au cœur néanmoins, mais quand elle comprit que son petit ami n'était guère avec lui, Ethan déglutit et laissa glisser la main sur l'encadrement de métal de la portière encore ouverte. Son autre paume dévalait déjà ses traits tirés. Il était claqué, son bras droit le faisait encore souffrir et l'impression que son cœur battait la chamade dans la plaie en pleine cicatrisation le rendait amer. La situation elle même le foutait sur les nerfs et c'était pire avec les reproches bien sentis de la Coréenne face à lui. Un instant, il pinça ses paupières sans la regarder, jetant une simple œillade à Alainna pour qu'elle évite de rétorquer. Cette gamine l'appréciait suffisamment pour voir en lui le frère qu'elle n'avait pas, pour prendre sa défense, mais ce n'était clairement pas le moment.

Au lieu de ça, le trentenaire passa la langue sur ses lèvres, soupira, prêt à répondre, jusqu'à entendre siffler le poing de la brune avant de le voir s'encastrer bien correctement au coin de sa mâchoire. Bim... Le choc le poussa à visser le cul de nouveau dans le siège conducteur. Tandis qu'il y passait déjà les doigts en agitant la bouche pour constater les dégâts, Frankie tentait de se défaire de l'emprise du pauvre vieux qui la retenait. L'impression que ça faisait ding, ding, ding dans sa tête le secoua une minute avant qu'il sorte enfin de la caisse, claque brutalement la portière et s'approche d'elle qui foutait déjà le camp. Il ne l'aurait pas cogné non, jamais de sa vie il ne cognerait une femme, néanmoins l'index qu'il pointait dans sa direction était aussi inquisiteur que le marron qu'elle venait de lui coller. Alainna vint se coller devant lui, quant à Sunny, elle était assise et inclinait la tête, déjà à jouer au ping pong entre la Diva et son maître. D'un mouvement brusque il repoussa la gamine avant d'ouvrir la bouche à l'intention de la brune.

- J'pige c'qui s'passe, tu vois c'est ton comportement d'merde qui est à l'origine de tout Frances. Billy lui servit un regard particulier en secouant la tête. Fallait pas qu'il balance ça, mais la colère et le reste, la peine partagée avec cette fille qui vivait la même chose le rendait infecte en partie à cause de ce qu'elle venait de lui balancer. S'il est pas mort il a peut-être pas envie d'revenir se faire remonter les couilles par une emmerdeuse !!!

Un silence lourd pesa sur le domaine, même Laina lui jeta un regard qui en disait long. Ses muscles tremblaient, il était à bout, et les souvenirs qui se mêlaient au reste n'arrangeaient rien. Frankie venait de disparaître en leur sommant de lui foutre la paix et, malgré la dureté de ses paroles, Ethan espérait presque qu'elle n'ait pas tout entendu vu ses yeux rouges puis les larmes qu'elle retenait. Il espérait que ce ne soit pas le cas, que Isiah n'ait pas eu la trouille au point de disparaître, pour autant pouvait-il lui parler du sang, de ce qu'il n'avait pas trouvé, pour apaiser cette fille ? L'organisateur n'en savait rien et préféra dégager à son tour, la chienne sur les talons. Il n'y avait plus rien à dire.... Plus rien à faire...
egotrip



No Pain, no gain...
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise and where's and why's and living lies, so I'm living it all and I'm giving it all.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The day is gone   
Revenir en haut Aller en bas  
- The day is gone -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: