The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

Partagez
- Break the ice -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the ice   Break the ice - Page 2 EmptyDim 29 Juil 2018 - 17:51
Les deux mains plongées dans les bassines d’eau savonneuse, je m’appliquais à laver rapidement – mais bien fait – les couverts utilisés lors du repas. Loana m’avait rejoint pour s’y atteler à mes côtés, alors que Ludwig et Selene s’étaient tous les deux armés d’un chiffon pour essuyer. Pendant un moment, le silence s’installa le petit groupe que nous formions ; n’y laissant entendre que les clapotis de l’eau, le crissement d’un linge propre sur les assiettes humides et le bruit de la vaisselle que l’on empile pour la ranger. C’était la première fois que je rencontrais officiellement l’une de ces nouvelles têtes venues nous proposer une alliance et bien que je trouvais le moment étrangement choisi pour cette rencontre, je profitais pleinement de notre silence mutuel pour assouvir curiosité et méfiance. Détaillant discrètement chacun des traits et des gestes de Selene, en tentant d’y déceler les intentions dissimuler derrière ses iris bleu et son teint ivoire.

Personnellement, j’avais encore espoir – bien que peut-être naïvement – en la race humaine. Dans ma longue route sinueuse qui avait précédé l’éclosion de l’épidémie relevant les morts, j’avais rencontré une majorité de gens bons, prêt à se serrer les coudes pour survivre, tous ensemble, à ce nouveau monde apocalyptique. Je croyais en cette entraide. En cette collaboration qui pourrait exister entre les différents groupes de survivants et qui pourrait alors nous aider à bâtir un monde plus sûr. Ça ne serait plus jamais comme avant, mais peut-être pouvions-nous en faire quelque chose de bien. Pourtant, une voix intérieure me rappelait sournoisement la minorité d’homme mauvais que j’avais également croisé sur mon chemin… Ceux là était prêt à tout pour assurer leur propres survis, même au détriment de celle des autres qui avaient le malheur de les rencontrer. Usant de la force et de la violence pour tracer égoïstement leur bonhomme de chemin dans ce monde déjà bien assez chaotique. Selene et les siens pouvait-ils appartenir à ce type de personne malveillantes ? Surprenant le regard de la brune qui, apparemment, profitait elle aussi de ce moment pour nous observer, j’avais répondu à son sourire en faisant de même.

Ce fut Ludwig qui brisa finalement le silence. Que pensait-ils pouvoir nous apprendre ? Simple curiosité qui brulait pourtant les lèvres de bien des habitants du Ranch. Qu’est-ce que l’on gagnerait de cette collaboration entre nos deux groupes ? Attentif à la réponse qui suivit, j’en avais suspendu mes gestes – une assiette dans une main et l’éponge dans l’autre, immobile au dessus de la bassine. Selon Selene, ils s’y connaissaient en fouille extérieur et en gestion de conflits avec les autres communautés… Ces dernières paroles m’avaient rapidement décroché un froncement de sourcils. « Quel genre de conflits ? » la question fusa d’elle-même, sur un ton où la méfiant pointait, bien malgré moi, le bout de son nez. Après tout, elle parlait de leurs connaissances quant aux différents avec d’autres groupes, comme s’ils en avaient l’habitude… Était-ce eux qui créaient ces conflits où n’en étaient-ils que des victimes ?

Apprenant par la suite qu’ils possédaient quatre chevaux, en plus de compter dans leurs rangs un éleveur, j’avais sourit à l’idée que cette collaboration puisse nous apprendre l’équitation. Personnellement, j’avais toujours su me débrouiller avec les véhicules ; grâce aux connaissances que m’avait apportées le métier de mécanicien dans une autre vie. Toutefois, il fallait reconnaître que, connaissances ou non, il devenait maintenant difficile – voir même impossible – de trouver par hasard un véhicule en état de marche… Seul ceux que l’on avait réussit à préserver la charge de la batterie et pour lesquels on avait remué ciel et terre pour dénicher essence, huile et pièces de rechanges en cas de bris, demeuraient toujours fonctionnel. Mais pour combien de temps encore ? Les chevaux pourraient probablement faciliter certain de nos déplacements, mais pas tous…

« C’est vrai que ça pourrait être plutôt sympa d’apprendre l’équitation, même si rien ne bat la capacité de chargement et la sécurité des véhicules. J'avais sourit à cette remarque. Mais je conçoit qu’on ait de moins en moins de véhicules en état de marche et que les chevaux pourraient assurément dépanner. Je nous vois toutefois bien mal embarquer une grosse récolte lors d’une expédition sur le dos d’un cheval, ni survivre à une horde de morts qui foncent droit sur nous sans la barrière d’une carrosserie... Je ne suis toutefois pas contre l'idée d'échanger nos connaissances et nos atouts ! En autant que leur intentions étaient bien celles qu'ils disaient être... De notre côté, je sais m’y faire en mécanique automobile – pour ce que ça vaut – et on vient d’aménager un jardin. Avec un peu de chance, on sera en mesure de cultiver une bonne partie de nos vivres ! »
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 1069
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Break the ice   Break the ice - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018 - 20:16
Ludwig écouta, visage baissé de nouveau vers sa besogne, ce que Selene et sa communauté pouvaient apporter à la leur. Brièvement, il lui jeta un coup d'oeil, sans vraiment savoir quoi penser de ce qu'elle disait. Au fond de lui-même, il se sentait un peu blessé. Comme si le Ranch était incapable. Mais il savait que c'était une bonne chose. Que cette alliance tombait à pique, et qu'elle pouvait leur apporter beaucoup. Si le groupe qui se liait au leur était aussi bienveillant qu'eux, ils pouvaient faire de grandes choses.

Il eut un petit regard mi-intéressé mi-curieux lorsqu'elle mentionna les chevaux qu'ils possédaient, mais ne fit aucun commentaire. Ça ! Ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, lui qui était un grand amoureux des animaux. Des chevaux, ça devait bien faire des années qu'il n'en avait pas vu.
Apparemment, ils avaient aussi la chance d'avoir parmi eux une femme douée de ses mains, ce qui était également un point qui titillait la curiosité du norvégien, grosse tête de bricolage et créations plus ou moins farfelues.

Un petit sourire étira ses lèvres, il hocha la tête, sans oser plus ouvrir la bouche. Heureusement, Fred était plus loquace que lui et prit le relais. C'était fou, le naturel que certaines personnes avaient pour tenir une conversation. Pour Ludwig, ça restait un exercice difficile et épuisant. Il réagit d'abord sur les propos de Selene, avant d'ajouter sa patte. Le grand rouquin sourit plus sincérement lorsqu'il mentionna le jardin mit en place. Depuis le temps qu'il avait parlé de cette idée, il était plus qu'enchanté de voir leurs terres fertiles enfin servir à quelque chose.

Il adressa même son sourire fier à Selene, sans vraiment se rendre compte de cet air stupidement enchanté qui était dessiné sur son visage.

- On aura bientôt l'impression d'avoir une vie normale, osa-t-il ajouter, parce qu'il ne savait pas quoi dire d'autre.

Peut-être aurait-il dû à son tour parler de ses compétences et autres capacités utiles, mais il était tout bonnement incapable de parler de lui, et encore moins de ce dont il était capable. Alors, il se contenta d'essuyer les dernières assiettes avec un peu plus de vigueur qu'au départ.


"Stranger.
You still don’t know my name
Still don’t know my name
And I would die your slave
I’d tell you right now."

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8783
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Break the ice   Break the ice - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018 - 23:55
A la question de Frederik, la musicienne avait vaguement haussé les épaules, l’air de dire « des conflits-conflits ». Qu’attendait-il ? Qu’elle raconte qu’ils n’étaient que de pauvres bons samaritains que le destin venait ennuyer ? La vérité était tout autre, car elle avait appris qu’il existait une infinité de nuance entre les « bonnes personnes » et les « mauvaises personnes ». Elle était été incapable de dire à quelle niveau de l’échelle elle se situait, surtout du point de vue de ses interlocuteurs, alors autant de rien dire. De toute façon, les garçons se montraient bien plus réactifs au sujet de chevaux et le scepticisme de l’ancien mécanicien la fit sourire doucement.

- Je pense… qu’un jour, on va manquer d’essence. C’est même inévitable, tant qu’on a pas de quoi faire fonctionner les raffineries, et même s’ils revenaient à ce niveau d’industrialisation, était-ce une bonne chose ? L’épidémie ne leur donnait-elle pas une occasion de corriger leurs erreurs ? alors… la question n’est pas de comparer l’efficacité des chevaux par rapport aux voitures. On va être obligés de s’y faire, appuya-t-elle en achevant d’essuyer une série de verres, autant se faire à l’idée tout de suite, c’était le genre de pensée qui avait mûri dans sa tête au fil de sa grossesse, comme si les hormones avaient ouvert certains chakras, on s’arrangera pour avoir des charrettes et des calèches si ce sont le chargement et la « carrosserie » qui t’inquiètent, elle avait gentiment mimé les guillemets avec ses doigts.

Quant à ce qu’avait dit Ludwig… auraient-ils l’impression d’avoir une vie normale ? C’était difficile à dire quand subsistait le fantôme de son existence d’antan. Même si Selene avait compris que l’avenir n’était pas dans la quête du passé mais dans l’ambition d’un nouveau futur, il faudrait encore quelques années pour se dire que c’était « normal ». Pour l’instant, au mieux ce serait… « paisible » ou « tranquille ». Ne plus avoir à craindre d’avoir leur assiette vide la semaine suivante ou ne plus être quotidienne confrontés à la mort, ce serait un excellent début.

- On a quelques serres mais vous devez certainement être meilleurs que nous pour cultiver, reconnait-elle avant de rebondir, par contre, Andrea est une bricoleuse hors pair, l’afro-américaine était venue avec elle au ranch, les deux hommes l’auraient forcément vue, c’est plus difficile depuis son accident forcément, c’était la façon la plus simple de parler de la perte de son bras en public, mais elle a une sacrée imagination pour améliorer le quotidien. Elle nous a construit des douches et des toilettes sèches, vanta-t-elle avec un sourire, ça fait tellement la différence en termes de confort !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the ice   Break the ice - Page 2 EmptyVen 5 Oct 2018 - 16:17
Nous allions tous finir par être a court d’essence, avait répondu Selene, relevant ce qui apparaissait effectivement comme un fait bien réel. Un fait que j’avais voulu ignorer jusqu’à maintenant. Un fait qui ne me plaisait pas d’admettre, tant et aussi longtemps que je me donnais un semblant de vie normale à travailler dans le garage improvisé du ranch. Comme un pied dans mon passé que j’avais refusé d’avancé. Une grimace grincheuse pu se lire sur mon visage avant que je n’hausse les épaules dans une attitude résignée ; « Bah, je suppose que tu as raison, oui… Même si ça implique que mon travail de mécanicien ne me sera bientôt plus utile à rien. Je n’aurai qu’à me rabattre sur la "carosseries" de ces charrettes, comme tu l’dis. Mimant à mon tour les guillemets tout en retrouvant un début de sourire. Changer une roue de charrette devrait sensiblement être le même que changer un pneu de voiture, pas vrai ? Eh puis, on n’aura qu’à renforcer le tout avec les carcasses de ferrailles des véhicules tombées à sèches. On en ferra des charrettes blindées ! ». J’avais ris à cette idée, me promettant même de la mettre en application sitôt que l’on en arrivait là.

En vérité, je devais reconnaître que ça me plaisait bien de pouvoir apprendre l’équitation. Que ça me plaisait bien de pouvoir revoir des chevaux en chair et en os – et surtout bien vivant. Après tout, l’homme s’était déplacé à dos de destriers pendant des décennies avant d’inventer la voiture. Ce serait comme un retour aux sources. Une brève fenêtre sur la façon dont avaient vécu nos ancêtres avant nous. C’était peut-être même le prix à payer pour avoir si égoïstement pollué l’air de la terre avec tout nos gaz carbonique. Dame Nature s’était-elle donc assurée de reprendre le contrôle, bien que ce fût de façon un peu brutale ? Réduisant considérablement la population destructrice, tout en permettant à la végétation de reprendre le dessus sur l’urbanisation qui était maintenant laissé à l’abandon. « Vous pensez que l’on pourra utiliser le crottin de cheval comme de l’engrais pour nos plantations ? » avais-je lancé – en passant un peu du coq à l’âne – lorsqu’un lien s’était formé dans mon esprit entre le sujet des chevaux et celui du jardin que l’on venait d’aborder.

L’éclat de fierté qui s’afficha sur le visage de Ludwig, lorsque j’avais mentionné notre jardin fraichement instaurer, ne m’échappa pas. Lui qui avait été dans les premiers à proposer d’utiliser ces terres fertiles pour y faire pousser des vives, était aujourd’hui bien enchanté de voir cette idée se concrétiser. Et je ne pouvais pas le lui en vouloir pour ça. Me laissant même entrainer par cette satisfaction contagieuse, je lui avais donné un léger coup de coude – faute d’avoir les mains pleines de savon – comme pour lui signifier que je partageais également son enthousiasme. C’était vraiment une bonne chose, ce jardin ! J’y croyais aussi, à ce retour vers une vie presque normale. Peut-être pourrions nous un jour devenir autonome dans nos vives ? Y plantant des légumes, des fruits et en y élevant même des animaux, pourquoi pas ? Tout était possible…

La pile de vaisselles souillées avait baissé plus vite que je ne l’aurais cru et bientôt, je pris la dernière assiette que je plongeai dans l’eau savonneuse pour la récurer de mon éponge. Selene ramenait de nouveau le sujet sur son Andrea, me faisant sourire d’amusement à la voir aussi admirative de son amie. « Eh bah dis-dont ! C’est vrai que ça donne vachement envie de rencontré cette Andrea. T’as l’air de beaucoup l’apprécier. D’ailleurs, c’est bien elle qui t’as accompagné jusqu’ici, pas vrai ? » Je me souvenait d’avoir vu la jeune femme, une afro-américaine qui lui manquait un bras. Ça devait forcément être ça "l’accident" dont elle parlait. Ça passait difficilement inaperçus, à dire vrai.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the ice   Break the ice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Break the ice -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: