The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It's been a long road -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2845
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 22 Avr 2018 - 19:18
Il y avait dans cette discussion les mêmes ingrédients que dans ces retrouvailles, que dans ces événements dont elles parlaient. Une douce amertume, une envie de profiter de ce qui s’offrait à elles. La vie n’avait épargné personne mais quand elle offrait enfin aux survivants des choses qui donnaient envie de se réjouir, pourquoi le refuser ? Ils y avaient tous bien droit, enfin non, peut-être pas tous et Ashley avait bien en tête quelques personnes à qui elle refuserait toute forme de bonheur, qu’il soit éphémère ou durable.

La blonde écouta le récit de son amie, silencieuse. Elle hocha la tête en signe de compréhension à ses mots. Elle sentait bien que c’était douloureux pour Selene de parler de tout cela, ses secondes retrouvailles avec Eli, pour bien des raisons. La folie des premières passée, il restait les malheurs que la vie leur avait infligés à chacun. Les deuils qu’il fallait faire. « Je suis désolée de l’apprendre … » souffla Ashley avec un sourire triste, cherchant à montrer à son amie qu’elle était sincèrement triste d’apprendre cela. Arrêter de vivre avec des fantômes, accepter de laisser le passé derrière soit, c’était ce qu’Ashley avait eu du mal à faire au départ, lorsqu’elle avait recroisé Jon.

Destin ou pas. Ash’ ne pouvait s’empêcher d’y voir la marque du destin, le fait que deux personnes qui devaient être ensemble finissaient par l’être peu importait les épreuves. Elle ne pensait que les épreuves soient nécessaires mais les faits étaient là. « Là-dessus, tu as raison. On avait déjà tendance à dire que la vie était trop courte avant mais … maintenant, les choses peuvent changer trop vite. » Ils pouvaient tout perdre du jour au lendemain, en cherchant simplement à survivre, à manger, à boire, un refuge. Tout pouvait s’arrêter à chaque seconde, pour la plus stupide des raisons.

« Hey au moins il n’est pas parti en courant en l’apprenant non ? C’est déjà un très bon point pour lui. » Ash’ se mit à rire. Une part d’elle faisait référence à sa propre histoire, même si Jon n’était pas vraiment parti en courant, puisque c’était elle qui était partie, presque au ralenti, en espérant à chaque pas qu’il la retiendrait. Et finalement, Hope l’appelait aujourd’hui « papa », c’était leur seconde chance et ils prenaient soin de ne pas la gâcher. « Mais je suis sûre que tu es une maman extraordinaire toi aussi Selene. »

La blonde adressa un nouveau sourire à son amie avant de soupirer, se laissant tomber sur le dos contre la surface moelleuse du lit. Son regard clair contempla le plafond. « Je suis heureuse de l’avoir retrouvé » confessa-t-elle. « J’ai regretté ce qu’il s’était passé entre nous, je l’ai tenu responsable et j’étais en colère, mais je me suis rendue compte en le revoyant que j’étais surtout en colère contre moi-même et que j’avais surtout peur que ma fille le préfère à moi. C’est idiot hein … Depuis, on peut dire que j’ai eu la même révélation que toi. Ce qui compte, c’est le présent. » Elles étaient drôlement plus philosophes qu’à l’époque les deux amies, désormais il n’était plus question de faire baliser un pauvre type en lui faisant croire qu’elles étaient ses filles illégitimes. Cette anecdote revint un instant dans l’esprit de la blonde qui se mit à rire.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 22 Avr 2018 - 20:32
Le rire d’Ashley était toujours aussi communicatif. La musicienne se laissa emporter avec lui sans résister, ses doigts triturant distraitement les draps qui recouvraient le lit. Timidement, ses yeux bleus s’abaissèrent lorsque sa meilleure amie supposait qu’elle était une « maman extraordinaire ». Sincèrement, elle aimerait. Elle était justement là parce qu’elle voulait construire un meilleur avenir pour sa fille et en même temps, est-ce qu’elle ne ratait pas l’essentiel ? Est-ce que sa place n’était pas auprès d’Elizabeth plutôt qu’en train de négocier les accords d’une alliance à des kilomètres de la prison ? Les deux avis se valaient. Forcément, Eli trouvait qu’elle sortait trop.

Par mimétisme, Selene s’allongea aussi, épaule contre épaule avec la blonde. Deux adolescentes qui avaient effroyablement grandi et, au fond, pas tant que ça. Ses cheveux l’auréolaient chaotiquement, ses mains s’apposèrent machinalement sur son ventre aussi plat qu’il l’était avant sa grossesse. Parfois, elle avait la sensation de toujours sentir sa fille bouger ou respirer dans ses entrailles. Le cordon avait été coupé mais une partie d’elle resterait toujours imprégnée dans sa chair. Ça n’avait rien de mystique, c’était juste… maternelle. Ashley devrait comprendre ça.

- Je suis contente pour toi, approuva la jeune femme avec un sourire, j’espère que ça marchera bien, pour vous trois.

Très honnêtement, la pianiste ne jugeait pas Jonathan. Sa fuite était certes l’acte d’un connard de première et potentiellement la raison qui avait poussé la blonde à partir dans le passé. Il était le responsable direct d’une plaie invisible qui n’avait pas complètement fini de cicatriser mais… elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Plus maintenant, alors qu’ils avaient traversé autant de chose difficile. Tout ce que voyait Selene, c’était que son amie d’enfance était heureuse, que Hope pourrait potentiellement grandir avec un père. Par contre, il avait intérêt à assurer : s’il se plantait, elle lui collerait une correction comme il n’en avait jamais pris.

- Putain, souffla la musicienne, tu nous entends à parler de nos mecs et de nos enfants comme deux filles posées ? J’ai l’impression qu’on a pris 10 ans, plaisanta-t-elle en riant.

L’été 2015, elles étaient deux célibataires, pas encore capables de se caser ni de s’attacher. Ashley ne travaillait pas, sa cadette était étudiante, toutes les deux habitaient chez un parent. Elles n’avaient pas de situation, elles étaient juste… deux individus banals et insignifiants dans la grande masse seattélite. La fin du monde avait tout transformé. Tout. Jusqu’à leur essence profonde. L’hilarité de la pianiste mourut doucement, balayée par un nuage d’amertume. Même si elle n’avait pas envie de confier ses plus sombres souvenirs, il y avait des pensées qu’elle avait besoin d’extérioriser ; sans quoi, elle aurait trop l’impression de faire semblant. Elles n’étaient pas deux amies, mère de famille, sans histoire… elles ne pouvaient pas prétendre être autre chose que des survivantes.

- C’était dur tu sais… jusqu’à maintenant…

Elle déglutit difficilement. Encore aujourd’hui, Selene avait la sensation que son aînée était la moins sombre des deux. Préservée par son amour pour Hope, sans doute. Avoir quelqu’un pour qui se battre, ça changeait tout. Trop longtemps, la musicienne avait manqué d’une raison inébranlable.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2845
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 29 Avr 2018 - 13:49
Elles étaient à nouveau deux adolescentes, mais pas uniquement, elles étaient deux mères, deux leader. Elles se ressemblaient toujours autant mais elles étaient toujours autant différentes, sans doute plus qu’avant. Mais une chose ne changeait pas, cette facilité à lui parler. Selene était sa meilleure amie, une amitié née d’une rencontre étrange, d’une série de conneries, d’épreuves, de rires, de larmes. Et désormais Ashley en était persuadée, si elles se perdaient à nouveau de vue et qu’elles se retrouvaient vingt ans plus tard, rien ne changerait. « J’espère aussi … » souffla-t-elle avec un petit sourire, ne sachant toujours pas de son côté où tout cela allait mener. Cette histoire avec Jon.

La remarque de la musicienne lui arracha un nouvel éclat de rire. « Pas loin ! » Les épreuves qu’elles avaient sans doute vécu chacune dans leur coin, cela valait bien dix années d’une vie faite de normalité. La légèreté du moment s’envola, comme soufflée par quelque chose de plus lourd. Le poids sans doute de ces deux années qui leur donnaient l’impression d’en avoir vécu une dizaine.

La voix de Selene confirma ceci. Il y avait quelque chose de lourd, de pesant, un poids qu’elles avaient chacune sur leurs épaules, la musicienne sans doute plus qu’elle-même. Ash’ tourna légèrement la tête vers son amie, son regard clair doux. Elle était prête à écouter la suite, tout ce que Selene voudrait et pourrait lui raconter. « On est restées seules pendant des mois Hope et moi … Après la mort de ma mère » souffla-t-elle sur le ton de la confidence, de l’aveu. Des longs mois durant lesquels elles s’étaient cachées la plupart du temps.

« On se planquait, tout le temps, tous les jours, on courait, on se cachait. J’ai fui les gens pendant des mois parce que je pouvais pas mettre la vie de ma fille entre les mains d’inconnus. » Elle avait gardé en partie sa méfiance mais le ranch l’avait aidée à renouer avec son tempérament naturel. « Que s’est-il passé Selene ? » Ce n’était pas une question posée sur le ton de l’interrogatoire, c’était une question pour l’amenait à parler, confier ce qui semblait lui peser plus que de raison.

La blonde ne savait pas si elle avait été très chanceuse dans sa survie ou si c’était sa méfiance qui l’avait préservée. Elle aurait sans doute eu mille et une occasions d’être confrontée au pire mais protéger Hope l’avait poussée à rester renfermée sur leur petit duo. C’était peut-être ce qui l’avait sauvée, ce qui les avait sauvées toutes les deux.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 29 Avr 2018 - 16:35
Ashley fut la première à ouvrir la parenthèse délicate. Celle par laquelle elles devraient forcément passer pour se retrouver pleinement et en même temps, celle que la musicienne ne voulait pas aborder. Avec Eli déjà, ses confidences n’avaient pas trouvé l’écho qu’elle escomptait. Elle s’était sentie incomprise, jugée, regardée différemment. Parfois, elle se le demandait encore : son petit-ami ne la voyait-il pas en partie comme un monstre ? Ou comme une malade mentale ? Comme autre chose, mais pas comme elle.

La pianiste pensa que son aînée avait fait le bon choix. Fuir, se cacher, éviter les autres. Les vivants n’avaient pas attendu que le règne des morts perdure pour révéler leurs vrais aspects. Ceux que la société les forçait à retenir. Elle hochait la tête, ponctuant le récit de sa meilleure amie. Peut-être aurait-elle mieux fait d’être discrète aussi ? De ne pas suivre Flann quand elle l’avait vue, de ne pas rejoindre Bobby, de ne pas se laisser émotionnellement embarquer. Elle n’aurait alors jamais pris la tête d’un groupe et n’aurait vécu aucun des sacrifices que ça avait imposé…

- Je…

Ses yeux bleus cherchèrent les douces prunelles de la blonde, pour finalement s’échapper dans le vide, au plafond. Un poids écrasa sa gorge, le matelas dans son dos devenait inconfortable. Elle se pinça les lèvres, ses paupières piquaient, attaquées par l’acide lacrymale. Ses doigts se mirent machinalement à triturer le tissu tandis qu’elle sautait le pas. Un bond à pieds joints. Elle était la spécialiste pour cloisonner ses secrets, elle avait même prévu de ne plus jamais en parler ; mais ce n’était pas possible de cacher quelque chose à Ashley. Pas ça.

- J’ai… j’ai dû tuer des gens…, trop, beaucoup trop, je me suis cachée aussi, j’ai fui, et…, son menton poussa sa bouche dans la moue triste et boudeuse qui la caractérisait depuis des années, j’ai été… j’ai été violée et torturée, lâcha-t-elle comme une masse trop lourde sur sa langue.

Fermer les yeux. Ne pas risquer de voir sa complice de toujours la regarder comme une chose aliénée ou une poupée cassée même du coup de l’œil. Comme pour se convaincre elle-même, apaiser sa propre souffrance, le coin de la bouche de Selene se plia, comme pour dire « c’est la vie ». Finalement, les larmes ne venaient pas, mais elle haussa les épaules, avec cette sensation que tout son système respiratoire était en feu.

- C’était y’a longtemps, et elle en porterait éternellement les stigmates, je crois… je crois vraiment que les « gens » sont pires que les rôdeurs…

Elle aurait voulu poser d’autres questions. Comment avait-elle trouvé cet endroit ? Qu’est-ce qui l’avait convaincue à recommencer à faire confiance ? Est-ce qu’elle avait déjà eu à faire des choses qui lui donnaient des cauchemars ? Paradoxalement, elle préférerait que son amie d’enfance soit restée la même, qu’elle n’ait pas traversé les mêmes épreuves ; mais aussi… la pianiste avait cet indicible besoin d’être comprise par ses proches, plutôt que juger. La morale, elle savait se la faire toute seule.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2845
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Mar 1 Mai 2018 - 16:25
Ashley avait lancé quelques éléments de sa vie passée sur les routes dans l’espoir que Selene y trouve un indice, une clé pour cette zone de confiance. Elle pouvait lui parler, la blonde saurait entendre et surtout écouter ce que son amie avait à dire, ce qu’elle semblait avoir sur le cœur. C’était un poids qui semblait peser très lourd sur les épaules de la musicienne qui peinait à trouver les mots, à se lancer. Ash’ resta silencieuse, l’invitant juste d’un sourire empli de compréhension à se confier.

Puis les révélations arrivèrent, brutales. Logiques quand on y réfléchissait, mais dures à entendre. Ashley fronça les sourcils. Selene avait dû tuer ? Elle y avait été obligée ? La suite des informations serra le cœur de l’aînée, elle n’imaginait pas les calvaires que son amie avait vécu, elle ne pensait que les choses avaient été si dures. Si violentes. Comment tenait-elle encore debout sans crouler sous la peur, la tristesse, le désespoir ? Les événements de janvier pesaient encore lourd sur les épaules d’Ashley, elle peinait encore à vivre normalement avec les morts causées par Walter et surtout la mort de Walter.

Et finalement Selene en vint à cette conclusion, dure mais réaliste. L’être humain, le vivant, le survivant était bien pire que les rôdeurs. Les rôdeurs n’agissaient que par instinct. L’être humain était animé de tellement d’autres choses, ses jugements parasités par des sentiments forts, contradictoires. Le rôdeur n’était pas capable de cruauté, le vivant en revanche … Et les meilleures intentions pouvaient elles aussi être teintées du pire de l’humanité. Le corps sans vie de London, celui de Victoria et cette dernière image de Walter, tout s’invita dans son esprit. La blonde chassa tout cela de son esprit un instant.

Sa main alla chercher celle de Selene, son regard clair se posant à son tour vers le plafond. « Je suis désolée que tu ais eu à subir tout cela … » Que pouvait-elle dire d’autre qui ne soit pas stupide, de trop ou de pas assez ? « L’être humain a toujours été la pire espèce sur cette planète, les rôdeurs n’ont rien changé et même avec ça, on a pas été capable de se lier, de s’entraider. On s’écrase les uns les autres, on pense faire le bien mais on vaut pas mieux que notre voisin. On prend des décisions pour le bien commun alors qu’elles ne sont motivées que par un besoin égoïste de se protéger nous-même … On est tous des bêtes, on est tous coupables et victimes de cette condition. »

Ses doigts entremêlés à ceux de son amie, Ashley inspira longuement avant de reprendre. « Ce que tu as fait, tu l’as fait pour te protéger, j’ai aucun doute là-dessus. » Et elle réalisait alors, les choix de Walter, ce qu’il avait fait, il l’avait fait pour survivre. Tout comme cette décision qu’elle avait prise, avec Axel et Elena. « J’ai tué personne, pas de ma main, mais j’ai pris une décision qui a abouti au même résultat. Tu as survécu, tu es encore là, je suis encore là, et on va faire de ce monde quelque chose de meilleur, c’est tout ce qui compte Selene. »  Elle reposa son regard sur son amie, les yeux noyés de larmes.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5009
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Mar 1 Mai 2018 - 21:25
Sa main serra celle d’Ashley qui trouva la sienne. Est-ce qu’elle avait tout fait pour se protéger ? Elle aimait le croire. Elle laisserait son amie le croire. Car il n’était pas question de lire quoique ce soit dans ses yeux qui puisse ressembler à de la peur ou de la défiance. De toute façon, la musicienne savait qu’elle ne changerait pas. Pas vraiment. Ce qu’elle avait déjà fait, elle pourrait être amenée à le refaire ; mais en même temps… il fallait des gens comme elle. Capable d’accepter de porter un fardeau incommensurable. Quand on avait déjà vu le pire de l’espèce humaine, il n’y avait plus grand-chose pour nous surprendre.

- Oui, je sais, souffla-t-elle en réponse à son aînée, je sais…

Il n’y avait plus besoin de la convaincre. Ce monde meilleur dont elles avaient parlé dans le camping-car, elle était prête à tout pour assurer son existence. Dût-elle tuer encore des communautés ennemies entières pour y parvenir. Selene savait que l’humanité ne reviendrait qu’à condition de laisser sa chance à tous – même à ceux qui avaient fait du mal – mais… certaines personnes ne méritaient pas de vivre. Son avis à ce propos était arrêté. Elle songeait à Jonah et à Zack notamment. Peut-être le destin avait-il exhausser son souhait : peut-être n’étaient-ils plus de ce monde.

- Qu’est-ce qui s’est passé ? Demanda-t-elle alors la pianiste, tu dis que tu as pris une décision qui a abouti à la mort de quelqu’un… raconte-moi.

Ce n’était pas pour jouer au concours du malheur, c’était pour savoir. Si son amie d’enfance lui en parlait, c’était que c’était lourd pour elle. Ça devait être important, surtout si elle n’avait jamais eu à prendre la vie. La cadette tourna enfin la tête pour croiser les prunelles embuées de larme d’Ashley. Les yeux brillaient aussi, quelques perles lacrymales naissaient au coin de ses paupières. Elle avait tellement envie que tout s’arrête là… les morts, les pertes, les combats. Que cette réunion marque un nouveau départ. Une vie où ils songeraient plus à comment faire pousser des carottes qu’à comment vaincre un camp étranger. Une vie où ils auraient à nouveau peur des charognes mais plus de leurs semblables. Une vie où elles pourraient se poser, souffler et regarder leurs filles respectives jouer sur un carré de jardin. Une vie où elles auraient moins peur de regarder en avant que de ressasser les mauvais souvenirs…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2845
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Jeu 10 Mai 2018 - 9:39
Difficile de trouver les mots justes, les mots qui soulageraient, qui guériraient. Difficile parce que tout cela lui paraissait tellement surréaliste. Ashley savait que le monde était un ramassis d’enfoirés, c’était déjà le cas avant mais désormais il n’y avait plus rien pour les retenir. La loi du plus fort avait pris le pas sur la Loi, le monde était une jungle, une arène. La survie était leur trophée. Les vainqueurs écrivaient l’histoire et continuaient de vivre, les vaincus trainaient leur peine et leur deuil. Elle avait longtemps repoussé toutes ces pensées, elle n’y songeait que rarement mais certaines rencontres l’avaient forcée à revoir son jugement. Se cacher, se faire discrète, tout cela ne lui permettrait pas d’éviter le mal pour toujours parce qu’à bien y réfléchir, le mal était partout, même dans la meilleure des intentions. Ils avaient tous cette part d’ombre en eux, qui ne demandait qu’à s’exprimer pour une bonne ou une mauvaise raison.

La question de Selene à cette affirmation qu’avait eu la blonde pour la rassurer la força à y repenser. Sa part d’ombre. Cette part de violence, virulente, rageuse, qui avait voulu la mort de Walter pour les vies qu’il avait pris. Ashley demeura silencieuse un instant, parce qu’elle avait promis à Axel et Elena que personne ne serait au courant mais surtout parce qu’elle se sentait encore écrasée par le poids de ce choix, par ses conséquences. « Nous avons essuyé une épidémie … une foutue épidémie … » souffla-t-elle d’abord, en colère contre ce simple fait, ce simple rhume qui aurait été inoffensif quelques années auparavant. « L’un des nôtres a … voulu éviter la propagation et … Il a tué. » Le corps sans vie de London, le visage diaphane de Victoria. La nervosité de Walter. Sa propre peur pour Hope. Tout lui revenait à l’esprit.

« On ne pouvait pas … il aurait recommencé, pour les meilleures raisons du monde, parce qu’il nous aimait, parce qu’il voulait nous protéger … Il … Il leur a enlevé le moindre choix, la moindre chance de s’en remettre. » Son regard s’était reposé sur le plafond, plus facile à soutenir que ce qu’elle pourrait voir dans les yeux de son amie. Elle se doutait bien que Selene ne la jugerait pas, mais une part d’elle craignait malgré tout que la pianiste ne soit déçue. « On leur a menti … » Son histoire était incomplète, parce que tout se mélangeait dans son esprit. « Si je n’avais pas amenée Hope hors de l’infirmerie cette nuit-là … il aurait sans doute … J’étais en colère, j’étais tellement en colère … » Ses poings se crispèrent, sa main tenant toujours celle de son amie.

« Mais je vaux pas mieux que lui, parce que j’ai souhaité sa mort, parce qu’on a décidé de sa mort pour protéger le reste du groupe. Pour protéger ma fille. J’ai pris la même décision que lui … » Walter avait tué pour les protéger, Axel, Elena et Ashley avaient pris la décision de tuer pour protéger les habitants du ranch. Comme une punition ? Sans doute aussi. Elle n’avait pas reparlé de tout cela avait ses deux amis, elle n’avait reparlé de cela avec personne parce qu’ici, tous pensaient que Walter avait été abandonné dans un coin de campagne suffisamment loin pour ne plus revenir. « Selene … n’en parles à personne … » Elle espérait pouvoir lui faire confiance pour partager le poids de ce secret.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It's been a long road   
Revenir en haut Aller en bas  
- It's been a long road -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Long road to ruin} Ae'
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: