The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It's been a long road -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 4990
Age IRL : 27
MessageSujet: It's been a long road   Ven 13 Avr 2018 - 19:51

Se souvenir de la première fois, à l’instant même où elle entrait dans sa chambre. La première fois qu’elles s’étaient parlées, la première fois qu’elles étaient sorties ensemble, la première fois qu’elles avaient eu un fou rire commun. Elles étaient si jeunes. Si jeunes et déjà si meurtries. Deux âmes à la dérive sur l’océan tumultueux de l’adolescence. L’une se sentait maladivement mal dans sa peau, l’autre était en conflit permanent dans son foyer. Elles avaient été le refuge l’une de l’autre. Longtemps. Brièvement. Avant que tout ne se brise et que les éclats de verre n’écorchent leurs cœurs, y laissant la cicatrice indélébile de leur amitié.

C’était le surlendemain de leur arrivée à Issaquah. Après avoir pu rencontrer tout le monde, après avoir discuté avec Axel, après avoir pu laisser retomber l’effervescence de leur présence dans le camp. Deux étrangères dans leur quotidien, ça n’avait plus rien de banal. Avant, les gens venaient pour rester ou ne venaient pas du tout. Très certainement que tous ne leur faisaient pas confiance, Selene n’avait jamais prétendu faire l’unanimité. Ce n’était pas vraiment l’important : c’était ce qu’ils sauraient construire ensemble. Pour le futur.

Enfin, elle pouvait se consacrer uniquement à Ashley. La voir était toujours surnaturel. Une vérité qui creusait une bulle dans son ventre. Plus elle découvrait que les gens qui lui étaient chers étaient en vie, plus elle avait peur de les perdre. Avant, la pianiste s’était simplement faite à l’idée de l’avoir perdue. Comme pour ses camarades de promo, comme pour son père, comme pour tout le reste. Maintenant, perdre son amie d’enfance, ce serait… comme rouvrir une plaie béante dans son ventre et la vider de ses entrailles.

- Je… je sais pas par où commencer, dit-elle avec un petit rire en s’asseyant sur le lit de son aînée, Je… mon père est jamais revenu de quarantaine, et je…

Elle avait vu ce qu’étaient devenus les fameux patients mis à l’écart. Des hôpitaux saturés de voraces, des dizaines, voire des centaines, de mètres carrés de sacs mortuaires. Certains bougeaient encore, signe que tous les défunts n’avaient pas été achevés. Volontairement ou non. Ça remontait déjà à longtemps mais cette vision d’horreur ne la quitterait pas de sitôt. Voilà comment avait fini son père : comme un inconnu, anonyme au milieu d’autres anonymes. Sans sa fille auprès de lui. Selene s’éclaircit la gorge pour ne pas, déjà, laisser l’émotion l’étrangler.

- J’ai essayé de t’appeler quand j’ai compris qu’ils ne le renverraient pas mais… les réseaux étaient coupés, alors…, elle haussa les épaules avec une moue navrée, qu’est-ce que tu as fait toi ? Pendant tout ce temps…

La musicienne n’était en réalité pas pressée d’en arriver à ses expériences. Il y avait tant de choses qu’elle n’oserait pas dire, qu’elle ne voudrait pas dire… écouter Ashley lui permettrait de rassembler ses mots, de faire un condenser décent de ses longs mois de survive. Un résumé qui ne risquait pas de jeter un froid, comme ça avait été le cas avec Eli.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2840
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 15 Avr 2018 - 15:06
Une éternité s’était écoulée depuis leur première rencontre, et pourtant, Ashley la revoyait encore cette gamine assise à son piano. Elle repensait encore clairement à ce rendez-vous qu’elle avait interrompu, à cette discussion, et surtout à toutes les conneries qu’elles avaient pu faire par la suite. Elle s’était rendu compte combien ces souvenirs étaient précieux et vifs dans son esprit lorsqu’elle avait tenu la musicienne dans ses bras. Ce qu’elle ne donnerait pas pour pouvoir serrer à nouveau sa mère dans ses bras et se rappeler tous ces souvenirs de la même manière. Mais la blonde n’avait pas pu se contenter de savourer ces retrouvailles, de se plonger simplement dans cette vie d’avant, il y avait eu plus urgent à discuter, plus sérieux, plus important pour le groupe.

Et enfin, deux jours après leurs retrouvailles, Ashley avait enfin l’occasion, le temps de raconter tout ce qu’elle n’avait pas pu raconter à sa meilleure amie. Elle avait cette étrange impression, que leur dernière discussion avant l’épidémie s’était juste déroulée la veille, que leurs vies n’avaient pas été distantes pendant ces deux années. Les deux amies s’étaient isolées, comme deux adolescentes, dans la chambre qu’occupait Ashley au ranch, pour enfin discuter. C’est Selene qui se lança dans le récit de ces deux années. Les premiers mots arrachèrent une moue désolée à la blonde avant qu’elle ne secoue la tête.

« L’école de Hope a été réquisitionnée très tôt … Au début elle n’a plus été à l’école à cause d’une soit disant épidémie de grippe et puis … les militaires sont arrivés. Ma mère, Hope et moi on s’est terrées dans sa maison à Renton. On pouvait pas quitter la ville, le téléphone, internet … Rien ne fonctionnait. » Ashley avait pris conscience trop tard de la gravité de la situation, mais qu’aurait-elle pu changer si elle en s’était aperçue plus tôt ? Aurait-elle pris le risque de traverser la ville en proie aux émeutes avec sa mère et sa fille ? Elle garderait sur sa conscience et à l’esprit tous ses choix depuis le début, parce qu’ils l’avaient menée ici.

Quant à savoir ce qu’elle avait fait pendant tout ce temps … « J’ai survécu, c’est déjà pas mal » plaisanta-t-elle d’abord avec un petit rire nerveux. « Ma mère … elle nous a quitté dans les premiers mois, à partir de là, j’ai cherché à quitter la ville, mais seule avec Hope … C’était pas vraiment facile. Elle avait peur des monstres, j’avais peur pour elle. Je suis ici depuis un peu plus d’un an, bientôt un an et demi, et sans ces personnes je sais pas ce qu’on serait devenues ma fille et moi. » En dehors de cela, il s’était passé pas mal de choses. Elle avait failli mourir étranglée par une folle dans une station-service, elle avait failli y passer en recroisant la route de cet enfoiré de Zack, elle avait dû prendre des décisions dures pour ce groupe, enterrer des amis, en perdre d’autres. Mais elle avait trouvé une nouvelle famille, elle avait retrouvé Jon, elle avait croisé certaines personnes humaines, honnêtes sur sa route.

« Jon est ici … » lâcha-t-elle, supposant que son amie se rappellerait de qui il s’agissait même si elles n’avaient que rarement eu l’occasion d’en parler, Ashley s’étant montrée discrète à son sujet pendant bien longtemps. « Et je n’aurais jamais imaginé avoir autant de responsabilités ici … » confessa-t-elle avant d’esquisser un nouveau sourire. Il y avait tant à raconter, c’était difficile de choisir, aussi la blonde opta pour la facilité. « Et toi ? Ces deux années ? »


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 4990
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 15 Avr 2018 - 16:10
Leur schéma se recoupait à l’origine. Toutes les deux terrées chez elles, faute de mieux, faute de se douter que la vie partirait à ce point en vrille. En quelques mots, Selene était propulsée des années en arrière, à l’aube de l’épidémie. Elle revoyait les messages télévisés, les annonces radios, les militaires dans les rues, les émeutiers, les cris, puis le silence. Une histoire ancienne brusquement palpable. Tout s’était joué à tellement peu de chose. Chaque décision, chaque virage, chaque porte, aurait pu l’amener vers un autre destin. La pianiste rit brièvement avec son amie mais se ravisa immédiatement lorsqu’elle parla de sa mère.

Elle laissa silencieusement la blonde raconter son parcours et, déjà, elle avait rendu la musicienne extrêmement admirative. Ashley n’avait pas fait que survivre pour elle-même : elle avait aussi réussi à protéger sa fille de 6-7 ans. N’était-ce pas un miracle quand on savait que la brunette avait eu autant de difficultés à se préserver elle-même ? D’un rapide calcul, Selene nota que si Ashley était au ranch depuis dix-huit mois, cela signifiait qu’elle en avait passé pratiquement douze sur les routes. Une éternité. Certes, cette introduction devait cacher bien des mésaventures, mais… quoiqu’elle ait fait, la jeune femme savait qu’elle ne la jugerait pas. Comment pourrait-elle ?

- Non ?! S’était exclamée à propos de Jonathan, c’est… wow, il va falloir qu’on en parle, oui, glissa-t-elle en recouvrant son expression malicieuse d’adolescente.

Sur le sujet, elles pourraient même y dédier toute une après-midi : le père disparu des années mais retrouvé parmi les survivants d’une pandémie internationale ? Ça tenait du scénario de science-fiction. Toutefois, la pianiste était-elle vraiment en reste ? Croiser la route d’Eli et finalement pouvoir donner libre court à ses sentiments, bien après leur jeunesse torturée, ça tenait aussi du surnaturel. La cadette eut un petit sourire avant de répondre :

- Moi aussi j’ai… survécu, une moue presque désolée traversa fugacement ses traits, et je n’aurais jamais imaginé avoir des responsabilités…, comment faire pour faire un résumé aussi concis que celui de son aînée ? Hum… je…, Selene se massa le front, le temps de trouver les mots, j’ai dû partir de chez moi fin octobre ou début novembre, je ne sais plus trop… j’ai passé un certain temps seule, je faisais quelques rencontres…, pas toujours des bonnes, mais elle les occulta comme elle avait occulté son voisin, vers la fin du premier hiver, j’avais rejoins un… ami, loin de Seattle. Il avait trouvé un chalet dans l’Olympic Nation Park. C’était le début de mon groupe en quelque sorte, Bobby, Harold, Breann et elle… une petite équipe soudée, l’eau et l’électricité fonctionnaient, on était plutôt bien là-bas, mais… on a dû bouger. Deux fois en fait, avant d’arriver à la prison y’a…, elle réfléchit un instant, un an et demi environ. Je suis… je suis la dernière qu’il reste des premiers membres du groupe…

Et par habitude, elle en était restée le chef. Pourtant, la jeune femme était persuadée que d’autres auraient pu faire aussi bien. D’ailleurs, si elle était encore en vie, ça aurait été Breann à sa place. Selene avait volontiers cédé sa position à la journaliste et encore aujourd’hui, elle était convaincue que personne ne serait meilleure diplomate qu’elle.

- J’ai du mal à croire que ça fasse déjà si longtemps…, confia la musicienne, comment…, elle ne savait pas trop quelles mots choisir pour sa prochaine question, comment va Hope ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2840
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Dim 15 Avr 2018 - 22:07
« Si … » souffla-t-elle sur le ton de la confidence à son amie, oubliant l’espace d’un instant la quantité de merdes qui s’étaient abattues sur le monde pour retrouver cette légèreté d’adolescente à discuter avec Selene. Ce qu’elle lui avait manqué. Son cœur se serra en repensant à tout ce temps perdu, à tout ce qu’il y avait à rattraper, à combien elle était importante pour elle, tout simplement. Selene avait été la seule au courant de l’histoire avec Jon, la seule de ses amis de l’époque à avoir rencontré Hope.

Après avoir donné un bref résumé de ce qu’avait été sa vie depuis le début de la fin, Ashley écouta le récit de la musicienne. Un pincement serra son cœur, est-ce que Selene regrettait d’être encore en vie ? C’était du moins ce qu’elle lisait dans cette expression, fugace, sur son visage. Elle la connaissait, du moins à l’époque, suffisamment bien pour déceler toutes ces petites choses qu’elle tentait de cacher. Alors Selene avait trouvé rapidement des personnes avec qui survivre, cette pensée rassurant la blonde qui savait combien survivre seule était difficile. De son côté la difficulté était surtout venue du fait qu’elle devait protéger sa fille, la préserver de tout cela, mais Hope lui tenait aussi compagnie, avec ses histoires à dormir debout.

« J’ai l’impression que c’était hier pourtant … C’est idiot … » souffla-t-elle aux mots de son amie avant d’afficher un sourire à sa question sur Hope. « Elle … Elle va bien. Compte-tenu de tout ce qu’il s’est passé, elle va bien. Elle a perdu une amie il y a peu mais la présence de Jon l’aide, je pense. » Elle en était même persuadée, ce qu’elle n’aurait sans doute pas juré quelques années ou même mois en arrière. « Je suis désolée Selene si j’ai dû me montrer méfiante les jours passés, je sais que tu comprends ma position mais … tout ce que j’avais envie de faire c’était de dire merde à tout ça pour pleurer dans les bras de ma meilleure amie. »

Elle se sentait un peu idiote de confesser ça comme ça, mais pourtant c’était la réalité. C’était un peu comme si on lui avait donné la chance de ramener sa mère, tout ce qu’elle aurait voulu faire c’était de s’enrouler dans un plaid avec elle pour boire un chocolat chaud en lui racontant combien le monde était nul, combien elle lui manquait. « Je lui ai dit que tu étais là, elle a hâte de revoir Tatie Selene, pour l’instant elle est avec Jon mais elle nous rejoindra. » Ash’ esquissa un nouveau sourire avant de reprendre. « Je sais que nous avons sans doute changé mais je veux vraiment que cette alliance fonctionne, pour mon groupe mais aussi plus égoïstement pour moi, parce que je veux pas te laisser ressortir de ma vie, je l’ai déjà fait deux fois et ça n’arrivera plus. » A nouveau elle se sentait idiote à parler comme ça mais pourtant c’était la plus simple des réalités. La plus pures des vérités.

« Sinon … Eli, Effy … racontes-moi tout ! » lança-t-elle avec ce sourire d’adolescente qui attendait de tout savoir d’un secret bien gardé.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 4990
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Lun 16 Avr 2018 - 11:00
- Je suis désolée, souffla Selene.

Que sa fille ait perdu une amie, qu’elle ait eu à traverser toutes ces épreuves. Ça ne devait évidemment par être facile pour les enfants de son âge, parce que l’était la période charnière où elle était assez vieille pour se souvenir mais pas assez pour tout comprendre. Les adolescents comme Ruben pouvait assimiler la dureté du nouveau monde, ils devaient juste grandir et mûrir plus vite. Pour Hope, c’était forcément une autre histoire.

La musicienne eut une moue compréhensive et chassa d’une main les excuses de son aînée. Elle allait même lui rétorquer que c’était normal, qu’elle comprenait, avant que les mots d’Ashley ne lui volent sa respiration. Sa meilleure amie… depuis tout ce temps, après toutes ces choses… elle n’était plus certaine de mériter ce titre. Emue, la jeune femme détourna ses yeux bleus, afin d’en dissimuler les larmes qui perlaient mais aussi le vide qui les avait creusés. Elle n’était plus « elle » alors que la blonde semblait plus « elle » que jamais.

- Je… c’est… moi aussi, je…

Difficile à décrire. Ce qu’elle ressentait exactement. De la tristesse et de l’allégresse en même temps. Confondues. Le symbole de leur relation, non ? Des hauts et des bas. Alors la suite du discours d’Ashley trouva un écho tout particulier dans le cœur de Selene. Elle non plus ne voulait pas la perdre à nouveau ; elle aussi avait envie de tout envoyer valser, rien que pour pouvoir revenir dans le passé avec la plus extraordinaires de ses amies. Lorsque cette dernière termina finalement sur une question malicieuse, un sourire mélancolique fit rayonner les traits ivoirins de la musicienne. Sans un mot, elle se pencha pour enlacer son aînée. Une étreinte plus longue et plus intense que celle qu’elles avaient partagée devant le camping car. La cadette n’avait pas les termes pour égaler la confidence de sa complice, ils s’emmêlaient tous et s’évaporaient sur sa langue. De tous ses pores jaillissait sa sensibilité exacerbée à cet instant. Quand elle finit par s’écarter, la pianiste essuyait de son visage quelques pleurs silencieux.

- Eli, c’est… un peu le hasard en fait, avoua-t-elle dans un léger rire en reprenant comme si de rien était, on cherchait des choses avec Andrea à Tacoma et… lui voulait revoir la maison de ses parents avec Roza, la même que celle qu’avait connu Ashley, sur le coup c’était… hum… assez…, elle fit une petite grimace en cherchant ses mots, c’était un tout, tu vois ? L’épidémie, je pensais avoir perdu tous mes proches, je sortais d’une phase très compliquée, la mort d’Abigail, la disparition de Gabriel, dont elle n’était pas sûre de vouloir reparler tout de suite, alors quand je l’ai revu c’était… comme si…, pourquoi c’était si dur à expliquer alors qu’elle ressentait exactement les émotions qui l’avaient animée ce jour là, ça a tout… amplifié… tu comprends ? Genre… c’était lui et à ce moment là, j’ai juste…, craqué, complètement, mais elle se résigna finalement à balayer les détails du plat de la main, on a passé deux jours et deux nuits ensemble. Elizabeth est… elle n’était pas vraiment prévue au programme, Selene rit finalement à nouveau, incapable de dire que sa fille était une « erreur », Eli était reparti dans son camp à Seattle. Celui dont Roza t’a parlé. Et quand ils ont été attaqué, il a essayé de guider des survivants à la prison, tâche qui n’avait réussi qu’à moitié, le temps qu’il arrive, je… j’étais à mon quatrième mois.

Au moins ça, elle n’avait pas besoin de le décrire. Ashley comprendrait très bien la peur et toutes les autres émotions qui avaient dû la traversé lorsqu’elle s’était rendue compte qu’elle était enceinte, dans un monde en ruine, et que le père n’était même pas au courant. Qu’il était même potentiellement mort pour elle. Ce tableau n’était pas flatteur, la pianiste le réalisait plus encore avec le recul, mais elle ne le cacherait pas à sa plus vieille amie. C’était ainsi que ça avait commencé… pas autrement.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2840
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It's been a long road   Mer 18 Avr 2018 - 21:06
C’était effrayant de se confronter à sa meilleure amie, mais c’était également rassurant. Ashley craignait que ces années, ces épreuves les aient séparées, rendues trop différentes. Elle craignait ce fossé entre eux qui n’aurait été qu’une cause logique de la fin du monde. Mais pourtant elle ressentait cette chaleur qui enveloppait son cœur. Entendre son soutien concernant les épreuves vécues par sa fille, sentir ses bras l’enlacer, c’était ce dont elle avait besoin. Ash’ ne reniait pas ses amis, sa famille, tous ceux qu’elle avait rencontré et qui constituaient la population du ranch, mais il y avait entre Selene et elle cette compréhension, ce fil reliant leurs deux âmes déjà meurtries à l’époque.

Après cette étreinte réconfortante, Ashley écouta la réponse de la musicienne quant à ses retrouvailles avec Eli. C’était aussi improbable que Jon qui réapparaissait au ranch et pourtant … L’aînée avait à nouveau cette attitude d’adolescente, celle qui attendait de savoir tous les détails de cette histoire. Parce qu’elle avait besoin de cette légèreté pour en même temps accepter tout ce qu’ils avaient dû vivre. Revoir la maison de ses parents avait dû avoir une signification particulière pour lui, elle-même n’avait pas réussi à remettre les pieds chez sa mère malgré toute l’envie qu’elle avait de retrouver certains fragments de sa vie d’avant.

« Parfois ce qu’on ne prévoit pas s’avère être … le meilleur dans notre existence. » Elle comprenait parfaitement la situation, l’intensité de leurs retrouvailles, cette grossesse qui lui tombait dessus, l’espoir qui en naissait sous la forme d’une petite fille. « Je crois que c’est le même rêvé pour sortir un « je te l’avais bien dit ! » mais … en même temps, il aura fallu tellement de merdes pour que vous vous trouviez enfin. » Elle était à la fois heureuse et triste de voir qu’il avait fallu la fin du monde pour que son amie et ce garçon dont cette dernière avait toujours été amoureuse se retrouvent. A bien y réfléchir, il avait également fallu cette même fin du monde pour qu’Ash’ prenne conscience de l’importance de Jon dans la vie de sa fille et plus tard dans la sienne.

« Selene avec un bébé … Selene qui a un bébé avec Eli … Tu te rends pas compte, comme c’est … wow … » La blonde se mit à rire, elle préférait voir le positif dans tout cela, la petite Elizabeth, plutôt que tous les malheurs qu’ils avaient endurés. « Comment est-ce qu’il vit cette paternité ? » demanda-t-elle avec un brin d’inquiétude en se rappelant qu’à l’époque, Eli était plutôt du genre détendu, détaché. « De mon côté je … je crois que j’ai pas encore réalisé qu’il était là. Enfin si évidemment j’ai réalisé que Jon était là mais … j’ai eu cette prise de conscience tu sais … S’il m’arrivait quelque chose, alors Hope n’aurait jamais rien su de son père et finalement il est là … C’est … le destin peut-être ? » Un petite haussement d’épaules alors qu’un sourire se dessinait sur son visage, teinté d’une légère tristesse mais pourtant plein d’espoir.


Come home
Come home, come home. 'Cause I've been waiting for you for so long, for so long. And right now there's a war between the vanities but all I see is you and me. The fight for you is all I've ever known. • So come home.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 4990
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It's been a long road   Jeu 19 Avr 2018 - 11:58
Selene voyait parfaitement où son amie voulait en venir. Elizabeth n’était pas prévue au programme et si on lui avait posé la question il y a un an, la jeune femme aurait assuré qu’elle ne voulait pas d’enfant. C’était incroyable de voir comme on avait beau être persuadés de contrôler nos ambitions, la Nature restait plus forte que leur volonté. A l’instant même où la musicienne avait su qu’une vie grandissait en elle, même sans la deviner, même sans l’arrondi de son ventre, elle l’avait aimée. Le genre d’amour qu’elle ne connaissait pas encore et qui la transcendait complètement.

Son rire résonna doucement au « je te l’avais dit » d’Ashley mais la pianiste ne fit pas de commentaire. Il avait effectivement fallut une belle accumulation de catastrophes pour qu’ils se trouvent « officiellement ». Y compris la mort de Kate et la disparition de Gabriel. D’autant qu’elle n’était pas dupe : le graffeur ne l’aurait jamais choisie si le monde n’était pas parti en vrille. Il n’avait d’yeux que pour sa rouquine, elle l’avait bien compris. Alors Selene ne pouvait décemment pas se réjouir des circonstances, seulement du résultat. Toutefois, son aînée réussit à relancer son hilarité en insistant sur le fait qu’ils avaient eu un bébé ensemble.

- Y’a pas d’autre mot ouai…

Wow. Chaque fois qu’elle se repassait le film de son adolescence et tout ce qu’ils avaient partagé avec le mexicain, la musicienne ne voyait pas à quel moment l’option « finir ensemble et avoir un enfant à moins de 25ans » devenait envisageable. Ils avaient tout pour s’entendre, ils étaient complices à rendre jaloux leurs moitiés respectives, ils se connaissaient au point de se lire entre les lignes, mais étaient-ils fait pour être en couple ? Leur parcours commun était tellement jalonné de douleur, malentendus, déceptions et crises de colère – ou de larmes – que la question était légitime.

- Je ne sais pas si c’est le destin mais… le principal, c’est qu’il soit là, non ? Supposa-t-elle avec précaution, hum… tu sais, avec Eli c’était compliqué au début… quand il est venu à la prison je veux dire. Il pensait encore à Kathlyn et moi, je… je…, sa gorge se serra ; elle parvint à l’éclaircir pour continuer mais plus à soutenir le regard d’Ashley, j’avais rencontré quelqu’un la première année de tout ça. On était vraiment… il m’avait demandé en mariage. Même si ça ne signifiait plus rien légalement, pour nous c’était…, elle s’interrompit en relevant timidement les yeux sur sa meilleure amie, bref, je pensais encore à lui et Eli pensait à Kate. Il a fallu… une mauvaise rencontre et la mort d’Alma, pour qu’on se dise qu’il fallait qu’on arrête de vouloir vivre avec des fantômes. Qu’on devrait se consacrer l’un à l’autre.

Selene prenait conscience au fur et à mesure qu’elle parlait qu’elle ne s’exprimait plus comme l’étudiante que la blonde avait perdu de vue deux ans et demi auparavant. En dépit de son sourire et de ses traits de femme-enfant, son discours était plus profond, façonné par de brutales expériences de la vie. Réalisant également que sa digression risquait de les éloigner du sujet, elle avait marqué un bref silence pour reprendre :

- Ce que je veux dire, c’est que destin ou pas… c’est pas important. Il faut juste… tirer ce que tu veux du présent, pour ne rien regretter si un jour…, elle haussa les épaules pour ne pas conclure explicitement sur une note négative, il sera peut-être pas mal en papa et en copain, sous-entendit malicieusement la musicienne, l’air de rien, pour amener son aînée à se confier à ce propos, en tout cas pour te répondre : Eli gère, je peux pas lui retirer ça. Il sait mieux changer une couche que moi.

Sa parenthèse de sagesse prit alors fin dans un éclat de rire complice. C’était la vérité pourtant : la pianiste allaitait au sein dès qu’elle était présente au camp et ne s’impliquait quasiment plus dans autre chose que sa fille. Néanmoins, elle était, au grand damn de son petit-ami, régulièrement absente ; c’était donc lui qui jouait le père au foyer, armé de biberon, de lingettes nettoyantes et de petits bodies.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It's been a long road   
Revenir en haut Aller en bas  
- It's been a long road -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Long road to ruin} Ae'
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: