The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Dawn of everything -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 5915
MessageSujet: Dawn of everything   Mer 28 Mar 2018 - 10:37


Dawn of everything

Selene et Andrea, vous avez pris la route depuis plusieurs heures déjà, en direction du point de rendez-vous que Connor avait fixé avec ses proches des mois plus tôt. A l’arrière du camping-car, vous avez tout le temps pour échanger à voix basse : vos craintes comme vos espoirs, vos attentes et votre appréhension. Ce voyage n’est pas anodin ; c’est autre chose que de suivre un inconnu, sur la parole d’une femme qui n’avait pas manifesté l’envie de vous suivre. Ce n’est pas uniquement partir plus loin de votre refuge que vous ne l’avez jamais été… c’est peut-être le début « d’autre chose ». Les prémices d’une vie, après celle que vous avez déjà mené jusqu’à maintenant.

La nuit n’est plus très loin lorsque vous arrivez sur le depot park, au prix d’innombrables détours, arrêts et autre contournement des obstacles dressés sur votre route. Depuis la pelouse jouxtant le terrain de baseball – ou du moins ce qu’il en reste – vous pouvez voir aisément dans toutes les directions. Idéal pour prévenir des dangers, mais aussi apercevoir une alliée en route vers votre trio…
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1402
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Mer 28 Mar 2018 - 10:59
Connor ne pouvait cacher l’évidence : il appréhendait. Dès lorsqu’il lâcha le volant du camping-car, qu’il coupa le moteur, après des heures et des jours de voyage jusque-là, l’homme avait senti son cœur battre plus fort dans sa poitrine, comme l’évidence qu’il était devant un moment important de son existence. Ses pensées se mélangeaient, mais durant le trajet, il s’était forcé à rester fixer sur la route, pour être sûr de ne pas faire de conneries. La relation avec Selene s’était à peine détendue, l’absence de Roza lui pesait – cette dernière était déjà repartie en vadrouille quand lui devait palier aux urgences qui s’imposaient – et il avait hâte et peur de revoir ses proches.

Surtout parce qu’il n’était pas seul, comme attendu. Pas avec la personne avec qui il était parti à la base, mais deux inconnus à la mine parfois patibulaire qui n’avait rien d’engageante. Sans en faire un commentaire, il avait tenté la discussion à plusieurs reprises, Andrea s’était prêtée au jeu, probablement consciente de la pression qu’il y avait sur ses épaules. Ça l’avait à peine détendu. Car plus ils se rapprochaient du lieu-dit, plus il avait l’impression que ses épaules se voûtaient. Il dormait peu, et pas si bien lorsque ça arrivait, la tête pleine.

Jusque-là, donc. Jusqu’à ce qu’il ouvre la porte du camping-car, arme déjà en main, prêt à grimper sur le toit pour veiller cette nuit. Parce qu’il n’avait aucune certitude que qui que ce soit passerait ce soir pour venir le chercher. Il n’était pas si en retard sur la date, seulement une poignée de jour. Il lui en restait, les siens passeraient probablement dès le lendemain, il n’en doutait pas.

« Je prendrais la première garde, je réveille qui pour le changement ? » Demanda-t-il à ses voisines, le plus simplement du monde.

Il s’étira, s’échauffa. Crispé par la posture qu’il tenait depuis des heures, ça lui fit un bien fou. Ses yeux clairs s’aventurèrent sur le terrain autour de lui. L’endroit lui était familier, lui fit même un pincement au cœur. C’était le genre de lieu qu’il adorait fut un temps, sur lequel il se donnait. Lèvres pincées, soupir entendu, une ride soucieuse pris place sur son front. Le nœud dans son ventre n’avait fait que se renforcer depuis son départ, et il ne voyait plus comment relâcher cette pression. L’estomac trop serré pour avaler quoi que ce soit, il passait sur son repas du soir, tant pis si ça n’était pas bien.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5165
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Mer 28 Mar 2018 - 21:50
Elle n’aimait pas l’idée de partir si loin mais la présence d’Andrea la rassurait. La musicienne avait à la fois l’intime conviction de faire le bon choix et en même temps… elle avait peur. Une crainte chimérique que ce ne soit qu’un piège, que rien ne l’attendait au bout de ce périple en camping-car que des sévices corporels ou la mort. Si longtemps, elle avait dû apprendre à survivre en se défiant des autres ; la paranoïa s’était installée sans même qu’elle ne s’en rende compte. La maladie n’aidait pas, les stigmates de son âme nourrissaient ce démon.

Selene n’osait même pas croire en ses potentiels retrouvailles avec Ashley, de la même manière qu’elle n’aurait jamais cru si on lui avait promis qu’elle reverrait Eli. Le futur lui apporterait les réponses dont elle avait besoin. Pour le reste… elle devait rester concentrée et gérer au jour le jour.

La régisseuse jouait le jeu de la discussion, elle se murait dans le silence. Elle n’aimait toujours pas Connor, un délit de faciès qui n’aurait pas justice prochainement. Tout ce qui l’intéressait, c’était qu’il tienne parole. Ensuite, et bien… elle n’aurait plus besoin de traiter avec lui. Plus au sujet de leur potentielle « alliance » en tout cas. Une alliance… la jeune femme poussa un soupir en regardant les paysages défiler à l’extérieur. Ça signifiait rencontrer d’autres gens, faire des compromis, penser en réseau et plus en autarcie. Ils n’en étaient pas là mais… ça aussi, ça lui faisait peur. C’était ironique quelque part : elle avait toujours refusé qu’on la considère comme une « cheffe » et maintenant, elle redoutait qu’on lui retire le pouvoir de son autorité.

Quand Selene sentit leur véhicule s’arrêter, elle se mit debout, incapable de tenir assise une seconde de plus sans sentir ses muscles se faire grignoter par des fourmis. Le crépuscule était déjà proche, sans aucune autre apparition. Quelque part, elle préférait ça. Honteusement, la musicienne songeait que tout serait plus simple si le groupe de Connor n’existait pas. Toutes ses problématiques disparaitraient en un claquement de doigt.

- Moi, répondit-elle directement sans laisser le temps à son amie de répondre, je prendrai le prochain tiers.

Ensuite, elle attendit que le sportif soit sur le toit pour se rapprocher d’Andrea et lui demander à voix basse – sait-on jamais, l’isolation était peut-être mauvaise :

- Comment tu le trouves ?

Ce serait un peu particulier de dire qu’ils ne lui faisaient pas confiance après l’avoir suivi sur des kilomètres à travers l’état. Néanmoins, la jeune femme avait gardé son glock à portée et prêt à l’emploi. On n’était jamais trop prudent.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 1265
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Jeu 29 Mar 2018 - 11:25
« Tu ne le portes pas dans ton cœur, n’est-ce pas ? » Fit-elle sur le même ton, à sa voisine en jetant un coup d’œil vers le toit du camping car.

Adossée au meuble vétuste de la cuisine du véhicule, elle contempla Selene avec un regard amusé. Que devait-elle lui dire ? Elle n’était pas méfiante envers lui, notamment parce qu’elle avait l’impression de le connaître. On n’en disait pas de mal, à l’époque. Si elle n’avait jamais travaillé avec, les sportifs étaient loin d’être les plus désagréables, à fréquenter comme à regarder. Et puis, sur les routes en solitaire, les discussions avec son neveu à ce sujet étaient légions, ça tuait bien le temps :

« Hm… ça va. Ruben était assez fan de son équipe avant, il donne pas l’image de sa réputation de l’époque. » Commenta-t-elle. « Moins… Charmeur ? » Appuya-t-elle simplement. Elle s’était attendue à ce qu’il tente de séduire toutes les représentantes du genre féminin, et pourtant, il n’y avait pas eu un mot plus haut que l’autre. « Il est conscient des enjeux, c’est bien. »

Le reste la laissait relativement indifférente. Réajustant la sangle de son faux-bras, elle prit juste le temps de la réflexion. Connor ne suscitait chez elle aucune animosité, il en allait de même pour Roza. Ils avaient eu le temps du trajet pour s’y faire. Certes, elle ne lui faisait pas confiance comme elle faisait confiance en Selene, c’était une évidence ! Mais ce genre de choses venait avec le temps.

« Tu n’angoisses pas trop ? » Questionna-t-elle finalement de but en blanc, en scrutant la jeune femme. « Si ce n’est pas Ashley, ne sois pas trop déçue, d’accord ? » Ajouta-t-elle en désignant du chef l’horizon. « Tu vas la revoir, c’est le plus important. Tu n’es pas à une heure près pour ça. »

Elle savait comme ça pouvait être compliqué. Selene devait appréhender, trépigner d’impatience. A sa place, ça serait probablement pire pour Andrea. Certes, elle n’avait jamais eu une « meilleure amie », elle n’avait pas vécu son adolescence comme les autres, obligée de devenir mature avant l’heure. Annabelle avait été sa meilleure amie.

« Tu sais, je me repasse en tête toutes les éventualités de cette rencontre, mais si ça se passe bien… ? Je n’arrive pas à voir aussi loin que je le voudrais… » Confia-t-elle avant de soupirer.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (généralement) couteau de chasse, glock 17, poignard dans une botte
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5165
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Jeu 29 Mar 2018 - 13:29
La pianiste secoua négativement la tête à la question de son aînée. Non, elle ne le portait pas dans son cœur. Néanmoins, sa réponse lui fit écarquiller les yeux avec l’air de celle qui réalisait soudainement une information capitale : elle se souvenait de là où elle avait déjà vu Connor ! Les matchs de baseball auxquels l’emmenait parfois son père quand elle était adolescente. Son visage ne l’avait pas marqué – elle n’était pas spécialement fan – mais sa mémoire lui renvoyait soudainement quelques clichés de lui sur le terrain. Il n’y avait pas que de sa réputation dont il n’avait pas l’image, mais en même temps… avait-elle l’air d’une étudiante en musicologie ? Avec ses sourcils froncés et ses armes à la ceinture, elle ressemblait plus à une aventurière de science fiction.

- Hum, fit-elle simplement après le jugement d’Andrea.

La jeune femme était têtue mais dans son groupe, la régisseuse semblait être la seule à avoir trouvé le moyen de passer outre ses barrières. Selene se fiait à son instinct aveuglément, alors si elle lui disait que « ça allait » et que c’était « bien », elle consentirait à grogner moins fort en présence du sportif. Peut-être même qu’elle essaierait de lui sourire, pour changer. La question suivante lui donna l’impression d’être prise en flagrant délit, alors qu’elle replaçait nerveusement une mèche de sa crinière brune derrière une oreille.

- Je…

Sa gorge se serra. Oui, elle angoissait. Terriblement. Ses mains se serraient l’une dans l’autre quand elles ne trituraient pas quelque chose. C’était dans ces moments de fragilité que les murmures tendaient à gronder de nouveau dans l’enceinte de son crâne. La musicienne avait beau les avoir camisolés après des mois d’une thérapie douce, tout n’était pas parfait. Il y avait encore ses excès d’humeur, ses émotions chaotiques, ses pensées qui se transformaient en sac de nœud… parfois, comme maintenant, elle se demandait si une forme de médicamentation n’aurait pas été souhaitable. Pour ne pas qu’elle replonge au pire moment.

- Ça va aller, assura-t-elle avec une pointe de mensonge.

Selene était préparée à l’éventualité que ce ne soit pas Ashley qui vienne – en vérité, quelles étaient les chances au final ? – mais elle savait aussi que si son amie d’enfance n’était pas là, si c’était un autre visage inconnu, elle se renfrognerait. A tous les coups, elle laisserait l’afro-américaine parler pour ne pas laisser l’amertume lui faire dire de bêtise. Tout en se pinçant les lèvres, la pianiste détourna son attention de la fenêtre, à travers laquelle elle ne voyait rien de plus que le crépuscule. Les paroles d’Andrea trouvaient écho en elle. C’était déroutant de se dire qu’elle pensait être sur la bonne voie et en même temps… de ne pas réussir à voir ce qu’elles espéraient.

- Peut-être… qu’on en a pas besoin ? Proposa timidement la jeune maman, quand on a… quand on a trouvé la prison et que j’ai proposé d’essayer de la nettoyer pour y rester quelques jours… et après que je leur ai proposé d’y rester, un « leur » qui renvoyait désormais à de trop nombreux disparus, je ne voyais pas ce que ça allait donner… je sentais juste qu’on pouvait réussir à faire quelque chose de bien.

Et où en était-il aujourd’hui ?! Tout cela découlait de son audace, un an et demi auparavant. Cette fois n’était pas vraiment différente : Selene savait ce qu’elle voulait pour les siens, elle savait ce qu’elle voulait pour sa fille. Elle n’avait aucune façon de distinguer le futur qui se déroulait devant eux, mais… au fond d’elle, elle sentait que ça pouvait marcher. C’était sans doute pour ça qu’elle avait aussi peur.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2896
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Jeu 29 Mar 2018 - 19:39
De longs mois s’étaient écoulés depuis le départ de Roza et Connor et si la blonde faisait confiance à la russe pour faire durer son périple aussi longtemps que possible, elle avait appris que l’ancien sportif devait bientôt revenir. Un rendez-vous sommaire avait été pris, Carmen et Axel lui en avaient donné les modalités et chaque jour depuis une petite semaine, les trois s’étaient répartis les divers points de chute du groupe pour aller le trouver. Il était forcément quelque part, ils étaient juste là trop tôt. Connor faisait partie de ces visages que la jeune mère avait appris à apprécier et qui lui manquait au ranch, à Hope aussi. Immanquablement, elle repensa aux mois écoulés, à ce cruel mois de janvier. Son cœur se serra, comment pourraient-ils annoncer à leur ami ce qui s’était passé ? Comment pourrait-elle retrouver Roza, car elle la retrouverait un jour, et lui dire ce qui était arrivée à son amie qu’elle avait promis de protéger ?

Ashley secoua la tête pour chasser tout cela de son esprit. Elle était partie tard, en fin d’après-midi seulement, attendant le retour d’Axel et Carmen. Ils avaient fait cela depuis ces quelques jours. L’un partait, l’autre revenait, et ainsi de suite. La jeune mère était donc en charge de vérifier le Depot Park, à une grosse heure de marche du ranch. Enfin, une grosse heure avant, désormais il fallait compter un peu plus à cause des divers détours qu’obligeaient à faire les morts.

Lorsqu’elle approcha le park, la nuit commençait à tomber. Cela ne l’arrangeait pas, mais elle savait les siens en sécurité au ranch. Dans le fond, elle avait déjà vécu pire comme promenade nocturne à l’époque où elle était encore sur les routes avec sa fille. Quelques rôdeurs lui firent perdre un peu de temps encore, de précieuses minutes avant que les derniers rayons de soleil ne disparaissent totalement. Et puis elle le remarqua, ce camping-car qui n’était pas là hier quand elle était venue. Ce pouvait être n’importe qui, mais ce pouvait surtout être Connor. La blonde pressa le pas, elle voulait rapidement s’assurer de qui il s’agissait.

Elle la remarqua cette silhouette imposante. Un mince sourire se dessina sur son visage alors qu’elle avançait. Sa main droite, qui tenait la machette qu’elle avait décidé d’utiliser sur conseil de Carmen, se leva pour faire de grands signes à l’attention de l’ancien sportif. Instinctivement elle pressa un peu plus le pas, courant presque, jusqu’à l’atteindre et lui sauter au cou. Elle était réellement heureuse de le revoir, parce que le ranch avait connu trop d’épreuve pour accepter qu’il ne revienne pas.
« Enfin tu es là … » souffla-t-elle en se reculant, se sentant un peu idiote de son geste après coup.


   
Tomorrow we fight
Cold in the violence, after the war, Hope is a fire to keep us warm. Children of anger, Eden’s forgot. Waiting for the hour the battle is done (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1402
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Dawn of everything   Jeu 29 Mar 2018 - 19:52
Sur le toit de son camping-car, Connor tuait le temps. Les deux femmes s’étaient retranchées à l’intérieur du véhicule, et il n’avait pas le cœur d’aller les déranger pour l’instant. Selene s’était désignée pour la prochaine garde, il ne restait qu’à attendre l’arrivée de qui viendrait les chercher. Lui aussi trépignait d’impatience : ça faisait des mois qu’il était parti, des mois que ces gens lui manquaient. Certains plus que d’autres évidemment. Jeff, Caroline, Quinn… Elena. Surtout Elena, même s’il ne voulait pas admettre qu’il l’aimait plus que les autres. Il appréhendait aussi l’idée de ces retrouvailles : se passeraient-elles bien ?

Et surtout… Qui se chargerait de discuter avec Selene et Andrea ? ça aussi, c’était une autre paire de manche ! Peut-être que son initiative ne serait pas bien perçue par les siens, et ça l’angoissait pas mal. La gorge nouée, il releva le nez vers l’horizon un bref instant pour faire son rôle, lorsqu’une silhouette apparut enfin. L’homme fronça les sourcils, se redressa soudainement comme pour mieux voir. Elle était droite, décidée. Humaine ! Connor descendit de son siège, pour venir directement à la rencontre de cette dernière.

Une petite tête blonde, qui fonça droit vers lui avec un grand sourire. Ce ne fut qu’au dernier moment qu’il reconnut Ashley et qu’un éclat de rire lui échappa. Les bras grands ouverts, il l’accueillit sans se faire prier contre lui, l’étreignant avec la même force qui le caractérisait, la soulevant même de quelques centimètres du sol pour mieux la saisir :

« Ashley ! » Lâcha-t-il un peu connement. C’était elle ! ça lui faisait tellement de bien de revoir une tête connue. Encore plus que ça soit elle, en fait. Au moins, Selene serait contente, mais pas seulement… Il était rassuré. Carmen ou Axel n’auraient pas été si prompt à le prendre dans leurs bras. Ni même à discuter avec la pianiste dans le camping car : « Bon sang, tu es blonde ! » Fit-elle dans un éclat de rire en se reculant aussi. « J’ai une surprise pour toi ! »

Il lui fit un signe de la main pour qu’elle ne dise rien, se retournant vers le camping car :

« Elle est là ! » Appela-t-il pour que Selene et Andrea sortent du véhicule et viennent l’accueillir. « Ne t’inquiète pas d’accord, tu la connais. » Fit Connor en revenant vers Ashley, d’une voix plus douce, plus rassurante encore.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Dawn of everything   
Revenir en haut Aller en bas  
- Dawn of everything -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» [Achat] -U- Je cherche équipement Narrow et Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: