The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Stuck in the middle. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1948
Age IRL : 26
MessageSujet: Stuck in the middle.   Dim 18 Fév 2018 - 12:07
Ça faisait quatre mois aujourd’hui. Quatre mois qu’ils étaient ensemble tous les deux. Casey n’avait pas vraiment vu le temps passer, pas avec tout ce qu’il s’était déroulé autour d’eux ces dernières semaines pour le moins intenses. Ils s’étaient mis en couple durant une période visiblement troublée, et depuis le soulèvement qui avait conduit à un véritable drame, la blonde n’avait plus vraiment l’impression de voir son compagnon. Du moins, plus autant qu’avant, et plus de la même manière. C’était comme si quelque chose était venue peser sur eux, comme si… Une masse sans contours s’était glissé entre eux deux. Elle n’en disait rien cependant, se contentant de soutenir, d’observer, de se convaincre que ça passerait.

Stanley avait désormais des responsabilités et le temps qu’il fallait pour s’en occuper. Lui qui avait mené tout ce mouvement pour faire bouger les choses, se retrouvait contraint de s’y investir, d’une certaine manière. Il prenait tout ça très au sérieux, avec une passion qui lui était propre, et qu’elle adorait observer chez lui. Presque dévorante, comme un animal avec du mordant, prêt à saisir à la gorge l’adversaire qui se dresserait entre lui et ses envies. C’était pour ça aussi qu’elle était tombée amoureuse de lui, au fond, non ? Alors pourquoi aujourd’hui, avait-elle l’impression qu’il s’éloignait d’elle ?

Casey n’était pas capable de mettre des mots sur ces sentiments. Il fallait dire qu’en quelques semaines, son entourage avait fait place nette à ses côtés. Et il ne lui restait qu’une Madisson occupée à droite et à gauche, à aider son prochain – donc pas toujours disponible non plus – et un Stanley qu’elle ne voyait presque plus une fois le soleil levé. Fixant le plafond de sa chambre, blottie dans sa couverture, elle tâtonna sur la place à côté d’elle pour ne ressentir qu’un grand vide. Il était déjà tard, et Stanley n’était pas encore revenu. C’était comme si ses vêtements ne portaient même plus son odeur, que c’était son propre parfum qui les recouvrait à force de les porter en essayant de se rappeler de lui.

Du bruit en bas la sortit de ses réflexions. Elle scruta la porte de sa chambre avant de s’extirper de sa couette. La morsure du froid la fit frissonner un bref instant, avant qu’elle n’enfile un pull supplémentaire appartenant à son compagnon. Lui arrivant à mi-cuisse, elle sortit de sa pièce, s’avança vers les escaliers, et se présenta à quelques marches de là où se trouvait Stanley, toujours dans l’entrée. Elle distingua à peine son regard dans la pénombre, attira son attention d’un petit soupir :

« Je savais pas que ça te ferait rentrer si tard. » Commenta-t-elle d’une voix qu’elle tentait de faire douce, dénuée de reproche. Pas toujours avec succès. « Qu’est-ce qui t’as retenu ce soir ? » Questionna-t-elle sur le même ton, en descendant les quelques marches qui la séparaient de lui.

Parce que le froid la tenait toujours, elle croisa les bras sur sa poitrine. Pourtant, tout lui donnait l'air de faire tout autre chose que se réchauffer.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2185
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Lun 19 Fév 2018 - 13:49
Stan regarda sa montre. Le cadran affichait 23h passé. Il soupira. Il n’avait pas pensé que ses nouvelles « responsabilités » impliqueraient de gros changements dans son emploi du temps sur la durée. Parce qu’il bossait déjà beaucoup et qu’il était depuis longtemps un membre actif pour tout ce qui touchait aux formations. Pourtant il voulait repenser le système actuel qu’il trouvait depuis longtemps trop faiblard, et cela impliquait de mettre en place toute une nouvelle organisation. Et donc des heures supplémentaires ! Mais il le sentait : il en voyait bientôt le bout ! Il poussa la porte de chez lui, et retira ses chaussures dans le noir. L’électricité avait déjà été coupée. Il accrochait sa veste au porte-manteau quand la voix de Casey se fit entendre tout près.

- Moi non plus, répondit-il, sans être surpris de sa présence soudaine. Il l’avait entendue descendre l’escalier. Il ne s’étonnait pas davantage qu’elle ne soit pas encore endormie : elle dormait toujours aussi peu ! Il s’étira un peu puis se tourna vers elle avant de s’approcher. On s’est retrouvé à reprendre les fiches de tout le monde pour revoir les profils de chacun. Il était censé s’entretenir avec Arizona en fin d’après-midi, ça leur avait pris presque 4h ! Et encore, il nous en reste un bon tiers, ajouta-t-il.

Il avait décidé de donner des appréciations concrètes sur les aptitudes de tous les membres du camp. Forme physique, aptitude au combat, expérience de l’extérieur, habilité au tir, tout ça. Pour déterminer les postes que chacun pouvait remplir et les axes d’amélioration à privilégier. Il pinça les lèvres, et posa une main sur l’épaule de sa belle. Il déposa un baiser sur sa joue, la sentant un peu contrariée.  

- Tout va bien ? Lui demanda-t-il, en plissant le front. Elle donnait l’impression d’être fâchée, les bras croisés et le corps un peu raide. Le jeune homme ne réalisait pas forcément qu’il s’investissait différemment dans cette relation. Car quand bien même il paraissait obsédé par l’avenir du camp, ses sentiments pour la jeune femme n’avait pas changé d’un iota, ni faiblit en intensité, et il passait tout son temps libre – parfois limité peut-être c’était vrai – avec elle. Et malgré les apparences, c’était aussi pour s’octroyer plus de temps libre à l’avenir qu’il s’investissait autant dans tout ça. Pour ça, et pour éviter de mourir comme une merde à cause d’un manque de discernement de la part de ses soi-disant responsables. Raconte-moi ta journée, viens. Il l’invita à le suivre à l’étage. Là où ils pourraient avoir un minimum d’éclairage avec les lampes solaires ou à pile dont ils disposaient.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1948
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Dim 25 Fév 2018 - 13:25
Que pouvait-elle dire ? Casey s’abstint de toute réponse. Ce que faisait Stanley en ce moment était nécessaire, et ça n’était pas bien de sa part d’être jalouse du temps qu’il ne pouvait pas passer avec elle. Les choses changeraient forcément : il finirait par revenir à ses côtés, à se libérer du temps pour elle. Tout du moins, elle l’espérait. Elle avait besoin de croire que c’était ce qu’il ferait quoi qu’il arrive, parce qu’il l’aimait bien trop – il le lui avait dit après tout – pour l’abandonner trop longtemps. Et puis… N’était-ce pas aussi le fait qu’il passait tout ce temps-là avec une autre ? Elle ravala sa salive et son aigreur au passage. Elle n’avait rien contre Arizona… Enfin… Elle aimait croire en tout cas qu’elle n’avait rien à lui reprocher.

Elle prêta la joue lorsqu’il vint déposer un baiser dessus. Le cœur un peu serré par l’histoire, elle fit cependant semblant de rien. Quand bien même Stanley ne se montra pas dupe devant tout ça : tout n’allait pas forcément bien. Même si elle avait connu largement pire. Dire qu’elle était contrariée était un euphémisme : effectivement, elle l’était. Mais elle savait combien c’était grotesque d’en vouloir à Stanley pour ça, alors que lui devait maintenant gérer tout l’après révolte qu’il avait lui-même encouragé. Du coup, Casey se sentait un peu coincée.

« Moui, ça va. » Mentit-elle avant de tourner les talons, pour le suivre jusqu’à leur chambre.

Elle monta les marches en lui tenant fermement la main, comme de peur qu’il ne lui échappe. Un sourire en coin, jusqu’à ce qu’ils franchissent ensemble la porte et qu’elle referme doucement derrière elle. Leurs colocataires dormaient déjà depuis longtemps, et les deux militaires devaient de toute façon se lever très tôt le lendemain pour prendre une garde près des murs. Sa sœur, quant à elle, avait eu une journée plutôt intense, qu’elle n’avait pas passé intégralement avec elle… Sauf que ça, Casey se garda bien de le préciser :

« J’étais juste avec Maddie, on a rangé l’une des réserves avec Merl. » Raconta-t-elle doucement à son compagnon, avec un sourire amusé. « Sa punition, c’est pas rien. »

De quoi se garder de faire des bêtises ! Elle n’en dit rien, Stanley devait déjà savoir de quoi il en retournait, et pourquoi la sanction était on ne peut plus mérité. Même s’il était tard, la blonde avait du mal à cacher le fait que lui parler faisait étrangement du bien. Elle se sentait étrangement moins seule sur l’instant, presque soulagée d’un poids qui lui pesait sur les épaules depuis un moment. Ce dernier se rappela à elle dans une question qui semblait anodine, et qui ne l’était pas vraiment :

« Tu étais avec Arizona ce soir, du coup ? » Questionna la blonde innocemment. Elle tira sur son pull doucement, pour essayer de couvrir ses jambes. Elle ne se glissa pas tout de suite sous la couette, attendant Stanley pour ça : « Je t’ai pris ton T-shirt. » Ajouta-t-elle pour le signifier à son compagnon. Des fois qu’il veuille s’en vêtir pour la nuit : elle ne comptait pas le lui rendre, elle était trop bien dedans.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2185
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Ven 2 Mar 2018 - 11:19
Stanley avait pris la main de la jeune femme pour la conduire jusque dans leur antre. Quand on partageait son logis avec trois autres personnes, aussi proches de vous soient-elles, il était important d’avoir un endroit propre à soi. Comme un nid. Cet endroit, le jeune couple le partageait depuis le tremblement de terre et n’en souffrait nullement. Au contraire. C’était un peu leur cocon.

Casey évoqua ainsi sa journée et notamment la punition de Merl suite à son emportement quelques jours plus tôt. Le militaire ne se montra guère compatissant avec le moustachu. Il avait un clou à la place du cerveau, ça devait bien se payer d’une manière ou d’une autre ! Le paysan était en effet retombé dans son estime alors qu’il avait réussi au cours des mois précédents à se faire presque respecter ! Parce qu’il pouvait être généreux et particulièrement humble. Mais sa connerie s’était rappelée au garçon et non vraiment : elle n’était pas acceptable !

- Un peu chiant ouais, j’imagine. Vous êtes sympa de lui filer un coup de main ! Une punition sur le modèle des travaux d’intérêts généraux qui étaient donnés par leur ancien système judiciaire. Mais tu crois que ça l’fera réfléchir à deux fois la prochaine fois ? Si tant était que l’homme avait suffisamment de neurones pour ça ? Stan n’était même pas sûr que sa blessure à la jambe lui ait vraiment servi de leçon. Ce type était trop imprévisible !

Tout en parlant, le jeune homme avait commencé à se dévêtir. Il s’était assis sur le lit pour virer ses chaussettes puis avait déboutonné son pantalon. Il lui tardait tellement de se glisser sous l’épaisse couette ! Il se leva un instant pour le faire glisser le long de ses fesses, puis se rassit pour finir de l’enlever.

- Oui, répondit-il à la question de sa copine sans deviner la pointe de jalousie de cette dernière. Il leva d’ailleurs à peine les yeux quand elle parla de son T-shirt. J’ai vu ça, déclara-t-il simplement en envoyant valser son futal dans la pièce. Comme il le faisait toujours. Puis il fronça les sourcils en posant ses yeux bleus sur Casey. Ça ne me plait pas du tout, dit-il la mine faussement sérieuse. Tu vas me le rendre immédiatement !

Et il se leva pour attraper la blonde et la jeta sur le lit pour la chatouiller et l’embêter. Le tout en boxer et sweat-shirt donc, très classe ! Cela se clôtura par un baiser langoureux, avant que le garçon ne décide de finir de se déshabiller – il dormirait en caleçon – et de se caler sous la couette.

- Tu sais, on a quand même déjà formé du monde, reprit-il en évoquant de nouveau sa soirée et ce sur quoi il avait bossé. Et si on met davantage les gens à la tâche, j’crois vraiment qu’on peut tourner beaucoup plus facilement ! Arizona était d’accord avec moi. Si tout va bien, d’ici une dizaine de jours, je n’ferai peut-être plus qu’une garde sur les barricades par semaine ! Il offrit un sourire satisfait à sa compagne. Contre quatre, voire six, actuellement, selon les semaines. Ok ils auraient d’autres occupations aussi, notamment pour les entrainements, mais il gagnerait sans aucun doute du temps libre ! Il se colla contre elle. Tout m’a pas emballé dans cette histoire- il parlait de l’issue de la révolte - mais on va peut-être pouvoir récolter quand même du bon avec tout ça !


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1948
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Mer 14 Mar 2018 - 7:17
Pourquoi ne parvenait-elle pas à montrer tout son enthousiasme elle aussi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas se réjouir pour Stanley, et pour le fait que son travail du moment avait un vrai impact sur la vie du campement ? Ne le disait-il pas avec la même ferveur qu’avant, la même passion qu’au début ? Que c’était une nécessité, et que ça portait ses fruits. Elle le voyait, et bien sûr qu’elle croyait en lui. Depuis le début, Casey n’avait fait que le soutenir, du début jusqu’à la fin, sans jamais douter de ce qu’il lui disait et de pourquoi il lui faisait. Qu’est-ce qui changeait désormais ? Pourquoi flanchait-elle ?

Son sourire s’étendit légèrement. Le passage sur Merl était assez éloquent : Sympa ? Peut-être, oui. Les sœurs Summer appréciaient suffisamment l’aîné des Rogers pour ne pas le laisser s’ennuyer autant avec cette besogne qu’on lui avait mis sur les bras. Elles avaient plus que conscience que c’était mérité : Le Redneck avait causé la mort d’une personne, sans que l’on sache pourquoi il avait agi avec autant d’agressivité, de colère. De peur aussi, peut-être ? Si elle connaissait bien l’homme, elle ne pouvait pas dire le faire sur le bout des doigts. Il y avait des comportements pour le moins étrange.

« C’est Merl. Réfléchir, ça n’a jamais été son truc et tu le sais bien. » Appuya-t-elle avec un sourire taquin.

Il semblait que la relation entre les deux s’était détendu, au moins brièvement. Avant l’effusion de colère de Merl, elle en avait eu l’impression. Depuis, Stanley en était revenu à son point de départ, à savoir que l’homme n’était pas vraiment fréquentable, et souvent un peu crétin. Ça n’empêcherait jamais Casey de l’apprécier pour sa part, que son petit ami le comprenne ou pas n’était pas un problème. Après tout… Stanley parvenait bien à travailler assidument avec une autre qu’elle pendant des heures enfermer dans une pièce étroite sans deviner que ça la rendait folle ! Elle pouvait bien avoir un papa adoptif insupportable…

Et se monter des films n’aida pas à relativiser la situation. Les chatouilles lui laissèrent un gout amer en bouche, la fin de la discussion également. Le nom d’Arizona, citer à nouveau dans la conversation, lui donna l’impression que son ventre se creusait violemment. Elle força cependant un sourire.

« Je suis sûre que tu vas gérer encore. » Souffla-t-elle.

______________________

Décidément, ça lui prenait toujours autant la tête. Les bras croisés contre sa poitrine, enroulée dans un gilet massif, chaud, elle fixa Stanley sortant de sa salle de réunion. Quelques secondes avant, ce fut Arizona qui la doubla, en lui adressant à peine un regard et une salutation. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Elle avait besoin de voir par elle-même ce qu’il se passait. Sauf que ça n’était pas ce qu’elle comptait annoncer lisiblement à Stanley. Elle n’avait pas l’intention de lui parler de cette jalousie folle qui la bouffait, du fait qu’il lui manquait bien plus encore lorsqu’il était avec une autre, de tout ça. Elle lui fit seulement un sourire :

« Surprise ! » Lança-t-elle en feintant son enthousiasme.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2185
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Ven 16 Mar 2018 - 9:58
- Hip ! Oh putain, lâcha Stan, en soupirant, alors que la réunion était officiellement terminée. Il reçut le regard compatissant d’un de ses collègues.
- Bois un grand verre d’eau la tête à l’envers, proposa ce dernier alors qu’Arizona filait déjà vers d’autres horizons et quittait la salle, suivie par deux autres.

Le jeune homme accueillit cette idée dans un nouvel hoquet. Dé-sa-bu-sé. Il avait bien tenté de se boucher le nez et la bouche, mais sans succès. Il fallait dire qu’il était censé animer cette réunion, alors se taire le temps de réciter l’alphabet, ce n’était pas une option. Il réessaierait plus tard !

- T’en penses quoi, du cou-hip ? Raah, excuse, une préférence sur qui tu vou… Le jeune homme avait pris à son tour le chemin de la sortie et marqua une pause au milieu de sa phrase en découvrant Casey qui l’attendait. Il écarquilla les yeux, surpris, et la gratifia d’un sourire. Heeey ! Cool, enchaina-t-il quand elle ouvrit la bouche. Il prit toutefois deux secondes pour terminer la tirade qu’il avait commencée et fit un mouvement pour s’en excuser. Euh oui si tu peux choisir son stagiaire, une préférence ?
- Je sais pas trop…

Michelle arriva aussi derrière eux. Dans cette salle s’était réunie l’ancienne équipe en charge des formations. Et la nouvelle responsable de la sécurité. Car pour initier tout le camp aux bases de la survie, ils avaient besoin de renforts sérieux et c’était le sujet au cœur de cette réunion. Ils avaient passé en revue les potentiels candidats, s’étaient exprimés sur chacun d’entre eux, avaient partagé leurs avis. La militaire salua Casey avec chaleur avant de se faire alpaguer par Stanley à son tour.

- Réfléchis-y, pareil pour toi Mich’ ! Sinon c’est moi qui tranch-hip-ra ! Son visage passa en un quart de seconde de railleur à blasé. Bon j’crois que j’vais aller me coucher, grinça-t-il. Il força un sourire, et salua les autres qui prirent le large. Il put alors se refocaliser sur sa belle. Il la serra une seconde dans ses bras. Qu’est-ce qui t’amène ici ? Tu te languissais vraiment trop de moi ? Lui demanda-t-il taquin avant d’affirmer, sérieux : mais en fait, tu tombes très bien, viens…

Il l’entraina alors dans la pièce qu’ils venaient tous de déserter. Il ferma la porte après eux, mais un nouvel hoquet le força à faire durer le suspense un peu plus. En brandissant l’index, il prit trois interminaaable minutes pour couper sa respiration une bonne fois pour toute et essayer de chasser cette plaie.

- J’me le coltine depuis bien trente minutes, c’est dingue, dit-il. Il marqua une courte pause, avant de laisser sa tête tomber en arrière quand un nouvel hoquet lui souleva le thorax. J’vais péter un plomb, conclut-il, il ne voyait pas d’autre issue possible ! Tant pis, oui, revenons-en à nos moutons, dis, je sais qu’on l’a jamais vraiment évoqué tous les deux, mais… hip est-ce que ça t’plairait de travailler avec nous ? D’intégrer la merveilleuse équipe des formateurs ?

Il plissa le front en plantant ses yeux bleus dans les siens. C’était demandé sans introduction. Ils n’en avaient effectivement jamais parlé, même si Stanley en avait déjà l’idée depuis quelques temps. Il avait cependant préféré demander l’avis de ses compagnons avant de s’emballer.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1948
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   Jeu 29 Mar 2018 - 11:10
Le hoquet du jeune homme lui fit froncer un sourcil étonné. Trente minutes qu’il se le coltinait, vraiment ? Pour le coup, la blonde prit une moue gênée, contrite, comme si elle donnait l’impression de cacher un gros secret. Son regard se mit à fuir celui de son amant, alors qu’elle pinçait les lèvres. Se languissait-elle de lui ? évidemment. Tous les soirs, depuis longtemps. Il y aurait-elle un moment où elle parviendrait à être lassé de sa présence ? Elle en doutait très sincèrement. Pour l’instant, il y avait plus urgent à parer que tout ça :

« Je… Non, c’est pas ça… Je suis pas venue pour ça… » Articula-t-elle d’une voix hésitante, doublée par un formidable jeu d’actrice. Son attitude pouvait paraitre étrange, et c’était totalement le but. Alors qu’ils marchaient l’un à côté de l’autre vers leur chez eux, la blonde croisa les bras sur sa poitrine, comme pour tenter de se soutenir. Et en évitant soigneusement le regard de son voisin, elle souffla assez fort pour qu’il entende : « Stanley, je suis enceinte. »

Il y eut un instant de flottement entre les deux, alors qu’ils se figeaient au milieu de la rue. Regard en coin, Casey se décida finalement à relever les yeux vers lui, l’air gêné. Puis, elle planta ses pupilles dans celle de son compagnon, esquissant un grand sourire amusé :

« Comment va ton hoquet ? » S’enquit-elle à la suite, avant de pouffer de rire. Ça devait bien faire une minute qu’il n’avait rien eu ! Avec un peu de chance, ça avait marché.

De toute façon, rien que pour voir sa tête, ça valait totalement le coup ! Elle s’empara de la main de Stanley, pour la serrer dans la sienne. Comme si sa proposition quelques minutes avant n’avait pas de trait sérieux sur le coup, elle fit comme si ça n’était pas si important :

« On disait quoi déjà ? Ah oui ! je formerais à quoi ? » Questionna-t-elle en blaguant franchement cette fois, guettant l’homme avec un regard en coin : « A comment bien casser les pieds des autres formateurs ? » Suggéra-t-elle : « C’est sûr, je suis la meilleure pour ça ! »

Son rire s’éleva un bref instant. Elle ne suspectait pas qu’il puisse être vraiment sérieux. Pour Casey, la formation revenait à ceux qui avaient des compétences, un métier qui amenait ces compétences. Lui avait été militaire, il l’était d’une certaine manière toujours. Elle, en tant qu’étudiante à peine débrouillarde dans la vie d’adulte, ça ne collait pas. Certes, dehors, elle était une excellente survivante, qui savait improviser. Et il fallait l’admettre : en quelques mois, depuis le séisme surtout, Casey avait grandement gagné en maturité. Mais est-ce que ça faisait vraiment tout ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Stuck in the middle.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Stuck in the middle. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Haiti: Stuck in a Trap
» TIM ♣ i shot for the sky, i'm stuck on the ground, so why do i try i know i'm gonna fall down.
» [TERMINE] be stuck in there with you may be not so bad // Liz & Aaron
» stuck in this mess (seungho)
» –› Our fingers are stuck in the socket ‹– [Livre II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: