The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- I'm in peace now. -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: I'm in peace now.   I'm in peace now. EmptySam 10 Fév - 21:45

Elle était finalement revenue. Accompagnée, certes, mais de retour à Issaquah. Une semaine pile, jour pour jour, comme elle l'avait promis. Et pour la première fois de sa vie, Carmen avait presque été démonstrative à l'égard de ses proches, sautant littéralement dans les bras de Ashley, Axel et Elena avant que le raclement de gorge insupportable de Kareem ne l'incite à les présenter.
Il ne lui avait pas fallût longtemps avant de pouvoir retrouver son fils, passant la nuit entière à observer Jolan comme si elle le découvrait à nouveau. Par instant, la présence de Jasper se faisait presque sentir. Elle n'avait qu'à fermer les yeux pour l'imaginer effleurer la joue de leur enfant, l'idée lui serrant le coeur sans pour autant avoir à nouveau envie de se donner la mort. La douleur revenait par vague, constamment, l'empêchant par instant de respirer, mais désormais, elle tenait bon. Elle avait fait le choix de rester en vie, tout en sachant que la route serait toujours aussi longue.

Depuis son retour, elle n'avait que peu parlé de ses états d'âmes. Préférant largement laisser Kareem parler de leur rencontre, la surnommer Louve devant les autres, laisser Jeffrey faire connaissance avec les autres survivants. Préparer de nouvelles sorties en extérieur pour les équipes et laisser le plus gros du travail au trio. Jusqu'au jour ou elle avait récupéré Elena dans son sillage. Tu viens avec moi. avait-elle lancé à la Grecque sans en dire d'avantage, lui laissant tout de même le temps de se préparer avant de monter sur la moto, en direction de Tacoma dans le but de trouver de nouveaux batiments à explorer et utiliser.
Le trajet s'était dans un silence apaisant, alors que la Navajo redécouvrait presque le sens de vivre. Le silence dans les arbres, le froid sur sa peau. Tous ces petits détails insignifiants qu'elle avait oublié pendant un long moment, et qui faisaient timidement surface.

Tout comme elle se doutait qu'Elena n'allait pas se gêner pour la questionner. Ce n'était que par manque de temps qu'elle ne l'avait pas fait plus tôt après tout, elle commençait à bien connaître la jeune femme. Le duo venait tout juste d'arriver à l'entrée d'un petit village alors que la brune s'assurait que son tomahawk était fermement attaché à sa hanche. Ca fait longtemps qu'on s'est pas retrouvée seules. J'me suis dit que ça nous ferait du bien, et que tu allais pouvoir te faire plaisir sur les questions qui te passent par la tête. promit-elle à son amie avec un semblant de sourire, ouvrant la marche. Alors... Comment s'est porté le groupe depuis le "départ" de Walter ?

Elle n'avait pas mis longtemps avant de s'enfuir après tout. Mais elle ne doutait pas qu'ils avaient su gérer comme des pros. Elle ne les avaient pas nommé pour rien après tout.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm in peace now.   I'm in peace now. EmptyDim 4 Mar - 15:20
En l'espace de quelques semaines, le climat paisible du ranch s'était écroulé, comme un château de cartes longuement préparé qu'une bourrasque avait défait. L'équilibre précaire avait fini par céder, et nul n'avait été épargné. Quant à Elena, elle avait l'impression d'avoir tout perdu. Et s'il y en avait bien un qu'elle n'aurait jamais cru voir disparaître de sa vie, c'était bien Nolan. Lui qui avait été son pilier, son binôme, une partie d'elle même tout simplement. Inlassablement, la scène retrouvait le chemin de son esprit. Lui, venant lui dire pour Ruth, venant lui demander de l'accompagner à la recherche de la blonde, et elle lui demandant à son tour d'attendre que les tensions au ranch se tassent. Comment avait-elle pu penser qu'il l'écouterait ? Comment avait-elle pu imaginer qu'il attendrait patiemment ? Nolan était un électron libre et la patience n'avait jamais été la plus brillante de ses qualités. Désormais qu'il était parti sans revenir, la grecque ressentait un vide immense, une brûlure permanente sous sa poitrine et un creux impossible à combler.

Elena eut un sourire pour la conductrice lorsque celle-ci l'extirpa de ses pensées. Il était vrai que la dernière fois qu'elles avaient pu partager un instant privilégié remontait à plusieurs longues semaines déjà. Avant la mort de Jasper lui semblait-il. Le deuil de la navajo n'avait pas été de tout repos, et la brune se rappelait ne pas avoir été souple avec son amie. La voir dépérir lui était apparu comme insoutenable, mais depuis son retour de sa virée solitaire, elle semblait aller mieux.

« La dernière fois, tout allait bien au ranch. C'est dire si c'était il y a longtemps. » répondit-elle avec un sourire et un regard en coin.

Ils en avaient essuyé des drames mais l'épidémie et l'affaire Walter avaient particulièrement secoué l'ensemble du groupe. Le débat sur la nature de sa sentence avait divisé les troupes et en dépit des efforts de chacun, de l'issue maquillée du jugement, une ambiance un peu lourde pesait encore sur les habitants. Ils seraient sûrement marqués à jamais, et Elena se doutait qu'il faudrait du temps pour que les blessures cicatrisent complètement. A l'interrogation de Carmen, la brune haussa les épaules en fixant la route morcelée devant elle.

« Ça va. C'est un coup dur, mais comme on dit « ce qui nous tue pas nous rend plus fort ». Tant que la vérité n'éclate pas au grand jour, je pense qu'ils finiront par guérir. »

Elena n'aurait jamais pensé devenir ce genre de leader un jour. Du type à tromper le peuple, à lui mentir effrontément. L'apocalypse avait changé beaucoup de choses, parmi elles, sa vision des responsabilités qui impliquaient des décisions souvent si dures à prendre qu'elles exigeaient d'employer des méthodes discutables. Les membres du groupe n'étaient pas encore prêts à affronter ce monde là. Et c'était pour cette raison que le trio meneur devait le faire à leur place. Ce choix hantait toujours la brune, mais à chaque fois qu'elle posait son regard sur le petit Liam, Jolan, Hope ou un autre, elle savait qu'elle avait fait le bon choix. Personne ne viendrait compromettre leur sécurité sans qu'elle n'ait agi et ça suffisait à apaiser sa conscience tourmentée. Du moins, un peu.

« Et toi ? » demanda-t-elle en posant de nouveau ses yeux sur la navajo. « Cette escapade semble t'avoir fait du bien... » constata la brune en la jaugeant silencieusement. « Tant mieux. »

Carmen était une louve, oui, comme se plaisait à le répéter Kareem. Prête à tout pour protéger sa meute, sauvage, et redoutable. Ils avaient besoin d'elle. Elena aurait toujours besoin d'elle dans son entourage. Viendrait le jour où ils devraient se battre, face à ce groupe fantôme derrière lequel Roza et Connor couraient, ou un autre, mais Elena était convaincue que ce jour-là il leur faudrait toutes leurs ressources pour espérer survivre. Et Carmen, au delà d'être une amie chère, était une pièce maîtresse de ce groupe.

« Et Kareem ? C'est un sacré personnage que tu nous as ramené là. » fit la grecque en soulevant un sourcil amusé vers son amie.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm in peace now.   I'm in peace now. EmptyJeu 29 Mar - 18:38

Ce groupe était fort. Et même si la disparition de Walter avait influé, la brune ne s'inquiétait pas une seule seconde pour l'avenir d'Issaquah. Ils sont forts. Il sauront se relever. promit-elle à Elena, presque soulagée de ne pas avoir à gérer sa conscience en cet instant précis. Crois moi, on guérit de presque tout...

Presque. Elle même n'était pas encore entièrement guérie. Le fantôme de Jasper ne hantait plus ses rêves éveillés, et ne lui donnait plus envie de s'étendre quelque part pour se laisser mourir, mais par instant, il resurgissait. Désormais, sa blessure béante s'était timidement refermée, et ne restait qu'à faire en sorte qu'elle continue de cicatriser. J'aurai fait la même chose à ta place. Pour ce que ça valait, peut-être cela apaiserait un peu la Grecque.
Est-ce que cette escapade lui avait fait du bien ? Là était toute la question. Elle avait sérieusement pensé à se laisser tomber dans le vide après tout. Elle avait testé ses limites, jusqu'à ce que son instinct de survie ne prenne le dessus. J'avais besoin de... m'éloigner. Jasper était trop présent au ranch pour que je parvienne à prendre le dessus. admit-elle à son amie en relevant le regard vers le ciel, rajoutant. Maintenant, j'essaie d'être en paix avec moi même. De m'assurer qu'il n'est pas mort par ma faute, que je ne porte pas malheur à tout ceux qui s'approchent de moi. Et puis, ça me manquait de ne plus t'entedre râler à tout bout de champ. lança t-elle avec un sourire presque attendri à Elena, haussant légèrement les épaules en cherchant une cigarette dans la poche de sa veste, tandis que la brune reprenait un sujet qui avait tendance à lui hérisser les cheveux.

Kareem est... particulier ouais. lâcha t-elle du bout des lèvres avant d'allumer sa clope, hésitant sur la description du personnage. Disons qu'il est différent de nous. Il part du principe que l'apocalypse l'a rendu libre et qu'il doit vivre sa vie à mille à l'heure.

Sans compter qu'il présentait un certain caractère de dangereux psychopathe quand il s'y mettait. Mais elle s'abstint bien d'en parler, préférant éviter une intifada contre lui. Déjà qu'il avait le portrait craché d'un type d'Al Quaida c'aurait été dommage d'en rajouter une couche...

T'en pense quoi de lui toi ? Son avis lui était important. Elles n'avaient toujours pas bougé du lieu d'arrivée, aussi la Navajo l'incita à avancer, ravie de constater que la zone semblait des plus désertes. L'avantage de ne plus rien avoir à bouffer en ville, était qu'au moins les Wendigo se faisaient plus rares dans les environs. Raconte moi un peu c'que j'ai manqué durant mon absence.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm in peace now.   I'm in peace now. EmptyVen 30 Mar - 0:49
« J'aurais fait la même chose à ta place. » Elena aurait voulu plus que tout que les mots de son amie s'imprègnent assez profondément pour soulager sa conscience. Elle aurait voulu que sa pensée soit assez forte pour laver le sang qu'elle ne parvenait pas à s'ôter des mains. Elle le voyait tous les jours. Sur son fauteuil dans le salon, près des enfants auxquels il racontait des histoires. Dans le baraquement, derrière ses pattes d'ours, en train de l'encourager. Près du lac à pêcher avec Isha. Et dans ses rêves, chaque nuit. Elena se disait que ce n'était que le juste retour des choses, après tout. Elle lui avait ôté la vie. Elle avait endossé le masque du bourreau, et espérait désormais pouvoir l'oublier aussi simplement ? Le fantôme de son ami veillerait à ce que ce ne soit pas le cas. Il était là pour lui rappeler toute la noirceur qui pourrissait son âme. Elle prétendait vouloir bâtir un monde meilleur, vouloir combattre les monstres qui rôdaient à l'extérieur alors qu'elle cachait sous ses nobles intentions un visage tellement plus laid.

« Je sais que t'aurais fait pareil. Axel et Ash étaient prêts aussi. Mais les autres... » Elle soupira en se remémorant les voix qui s'étaient élevées pour contester la proposition de mise à mort de Walter. « Ils ne sont pas prêts. Je veux dire, pas du tout, Carmen. Pour ce qui nous pend potentiellement au nez avec ce groupe dont a parlé Roza. Et pour tous les autres qu'on ne connaît pas. » Parce que des groupes mal intentionnés, il y en avait forcément d'autres. Et tôt ou tard, le ranch serait confronté de nouveau à la folie meurtrière humaine. Celle là même qui avait sévi sous leur propre toit, et face à laquelle une partie des leurs n'avaient pas été capables d'agir. De prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité. Et ça faisait peur à Elena. Elle redoutait le jour où ils seraient incapables de prendre les armes pour défendre leurs vies. Et tout ce qu'ils avaient fait n'auraient alors plus aucun sens.

L'idée faisait lui soulevait le cœur. Aussi fut-elle soulagée de changer de sujet. Bien qu'il ne soit guère plus joyeux, la grecque aimait entendre les résolutions de son amie. Le deuil était bien entamé, et si la blessure était trop profonde pour ne pas laisser des cicatrices qui lui rappelleraient sans cesse la perte de Jasper, au moins exprimait-elle la volonté d'aller de l'avant. Et Elena rebondit instinctivement sur un commentaire, une idée trop bête et dangereuse pour qu'elle la laisse germer dans l'esprit de Carmen.

« Ce n'est pas ta faute. » trancha la jeune femme, sans l'ombre d'un doute dans sa voix. « Et j'vois pas comment tu pourrais porter malheur alors que tout le monde te doit la vie au ranch. Il ne faut pas voir tout en noir. Pense aussi au bien que tu as fait autour de toi. Au sanctuaire que tu as réussi à bâtir, par la seule force de ton caractère de merde. » Pour la dernière pique, elle eut un regard en biais vers la brune pour voir sa réaction, contenant un rire, assez difficilement d'ailleurs. Leur complicité lui avait manqué. Terriblement. Et maintenant qu'il n'y avait plus ni Connor, ni Nolan, elle voulait s'y accrocher férocement, comme si c'était la dernière chose de précieux qui lui restait.

« Je l'aime pas. » répondit-t-elle sans détour quand Carmen lui demanda un avis sur Kareem. C'était sorti naturellement. Du Elena dans toute sa splendeur. Trop entière pour faire semblant. Encore plus avec celle qu'elle considérait ici comme sa meilleure amie. « J'sais bien que mon seul argument c'est mon intuition, mais j'ai appris à m'y fier, et ce type là, j'aime pas sa gueule. J'aime pas ses manières et j'peux pas lui faire confiance. » Au moins, ça avait le mérite d'être clair, et la grecque n'aurait pas un discours différent devant le principal intéressé. Cependant, elle sembla se détendre en haussant les épaules. « Mais j'ai confiance en toi alors si tu l'as ramené, j'ai foi en ton jugement. » Et c'était sincère aussi. Si Carmen pensait avoir vu en lui quelque chose de plus profond, la possibilité qu'il soit un allié pour eux, alors elle ne ferait pas de vague. Ou pas trop.

Elle suivit Carmen, tout en réfléchissant aux quelques jours d'absence de Carmen. Il s'était bien passé quelque chose oui. Quelque chose qui lui restait coincé dans la gorge. Qui lui pesait sur l'estomac et lui donnait l'impression de suffoquer. Elle marcha encore un peu sans parler. Parce que l'évoquer, c'était toujours remuer le couteau dans la plaie.

« Nolan est parti, comme tu as pu voir. » fit-elle sur un ton beaucoup moins léger à présent. « Il s'est mis en tête d'aller retrouver sa Ruth, et tu le connais... Je lui avais dit d'attendre un peu, que je l'accompagnerais, mais il en a fait qu'à sa tête, comme d'habitude » Elle esquissa un sourire amer. Elle lui en voulait tellement. Il n'y avait pas un jour qui passait sans qu'il ne lui manque. « Il me manque cet imbécile. C'était... » L'émotion ne lui facilitait pas les choses. Elle fit un geste de la main comme pour balayer cette discussion. « C'est plus important. Faut avancer. » Et c'est ce qu'elle fit, découvrant au même rythme que la navajo le paysage désertique qui s'allongeait face à elles. « Tu vois, c'est peut-être pas toi qui porte malheur. » glissa-t-elle à l'attention de la brune, avec un sourire complice. Le malheur, il était omniprésent. Il semblait prendre un malin plaisir à s'acharner sur eux, sans arrêt.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm in peace now.   I'm in peace now. EmptyVen 30 Mar - 10:35

Les autres apprendront...
Elle avait soufflé cette phrase un peu par dépit, comprenant très bien l'idée d'Elena. Ils n'étaient pas prêts pour la guerre. Pas comme elles deux. Si elles étaient amenées à se taper dessus avec un nouveau camp, elle ne doutait pas une seule seconde qu'Elena serait la première à se jeter dans la mêlée avec elle, et être aussi sauvage. Sans se soucier de savoir qui était la personne en face d'eux avant l'épidémie, luttant juste pour leur propre survie.

La vie à fait de nous des sauvages, parce qu'on en a bavé. De la mort de nos proches... de la mort des gens qu'on à pu connaître, à la chute des camps. On à su se relever de tout ça parce qu'on est faites pour ça. Et si il faut secouer le groupe pour leur faire comprendre que désormais, la vie est ainsi on s'en occupera. elle avait tourné la tête vers sa meilleure amie, venant même prendre sa main dans un de ses rares élans d'affection dont elle pouvait être capable à l'abri des regards indiscrets. C'est notre camp, nos terres, notre groupe. Et si je dois les lever tous les matin aux aurores pour leur apprendre comment exploser un crâne comme une courge, je le ferai. Et tu viendra leur hurler dessus si ils ne le font pas. Mais on finira par faire d'eux des guerriers qui lance des cris de guerre. promit-elle avec un petit sourire.

Elle avait l'impression de vivre le calme avant la tempête parfois en parlant de ce groupe fantôme que Roza était allée chercher. Mais bon, ils verraient bien ... L'avenir leur dirait de toute manière. Entendre Elena lui assurer qu'elle n'était pas le chat noir de la bande lui arracha un sourire mélancolique. Il me manque. Mais... C'est moins douloureux maintenannt. J'arrive à regarder Jolan sans avoir envie de pleurer.

Le temps pouvait guérir les pires blessures, de ce qu'on lui avait enseigné. Mais sa mélancolie se stoppa rapidement quand la franchise d'Elena fit son grand retour, Carmen l'observant d'un air incrédule avant d'éclater de rire. Depuis combien de temps ça ne lui était pas arrivé elle n'en savait rien, mais entendre son propre rire résonner à ses oreilles lui fit un bien fou. J'avais oublié ta délicatesse légendaire tiens ! Mais ok, j'vois très bien ou tu veux en venir. Kareem est une vrai tête de con doublé d'un mépris à toute épreuve. admit-elle en venant prendre place à côté de la brune tandis qu'elles avançaient, rajoutant. Mais... Il est libre. Il ne doit rien à personne, et c'est un truc qui m'impressionne beaucoup chez lui.

D'avantage que sa vantardise ou ses sourires carnassiers du moins. Quand je l'ai rencontré, on étaient pas faits pour s'entendre. Mais des pillards nous sont tombés dessus, et il m'a sauvé la mise alors qu'il me devait rien. Et, en matière de guerrier il est assez taré pour foncer dans un tas de wendigo avec une tronçonneuse, donc il peut être un atout potentiel en cas d'attaque... soupira t-elle en grimaçant, se rappelant de cette scène qui l'avait estomaquée le premier jour.

Nolan était parti oui. Son coeur s'était serré en l'apprenant, alors qu'elle offrait un regard compatissant à Elena. Il me manque à moi aussi. avoua t-elle alors que la Grecque semblait s'y refuser. C'était ? Ton meilleur ami ? tenta t-elle sans insister d'avantage, balayant de la main ce que venait de dire la brune. Crois moi, tu portes pas malheur. Si t'avais pas été la avec Ash, j'aurait peut-être vraiment fini par me mettre une balle dans la tête.

C'était la vérité après tout. Ou alors, on porte toute les deux malheur ?

Quoi que. A peine avait-elle énoncé cette éventualité que leurs regard se portèrent sur l'entrée d'un batiment. Le lierre avait commencé à recouvrir le béton, mais la vitrine mettait encore en valeurs quelques trucs semblables à des armes. Si il y à de quoi s'équiper dans cette armurerie, crois moi. On est des putains de pattes de lapins. promit-elle à la grecque en la tirant doucement par le bras pour s'avancer vers le présentoir vitré. Récupérer les munitions qu'il restait ou même quelques armes blanches ne seraient jamais de trop. Si on trouve une bombe lacrymogène, je te la fais cadeau pour bombarder un potentiel agresseur. promit-elle avec un sourire en avançant dans la pénombre de l'entrée.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm in peace now.   I'm in peace now. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I'm in peace now. -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: