The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- The road so far -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: The road so far    Mer 31 Jan 2018 - 20:12

Il avait finalement été temps de revenir aux sources. Quelques semaines après leur discussion concernant le lycée, la décision avait été prise d'y retourner à nouveau dans l'espoir de trouver de quoi survivre un peu plus. Ils ne trouveraient probablement que des cadavres abandonnés, mais pourtant... Lex ressentait ce besoin impérieux d'y retourner enfin.
Clive avait décidé de venir, et c'était dans un silence de mort qu'ils avaient entamés le trajet. Nerveuse, la brune avait pianoté sur le volant tout au long du trajet insultant par instant l'autoradio de la voiture quand cette dernière décidait de mal lire le cd en cours. Enchaînant les cigarettes en évitant de jeter des regards à Clive. Comment tu te sens ?

Elle n'en menait clairement pas large, c'était certain. Tout dans son comportement indiquait un certain malaise à l'idée de revoir les murs du batiment qui avait été leur planche de salut durant quelques années, de ses tics nerveux à sa tenue intégrale de noir. Son poignard fermement accroché à sa ceinture, elle venait par instant vérifier que le manche était toujours en place, comme si le militaire qui avait manqué de la tuer allait se pointer en plein milieu de la route prêt pour une surprise party.

Bon, je sais que j'ai l'air de pas en mener large, mais ... J'ai besoin d'y retourner,
je sais pas pourquoi. J'ai l'impression d'être dans un de ces films d'horreur à la con ou la blondasse du début est obsédée par le lieu hanté dans ses rêves, tu vois le genre ?


Le silence qui suivit indiquait que non, Clive ne devait pas trop comprendre.... J'sais pas moi, comme Lauren Warren dans Conjuring ! Elle arrête pas de voir la même baraque en non stop et - Laisse tomber. soupira t-elle, toujours aussi incapable de mettre des mots sur ses sentiments. Et la nervosité ne l'aidait en rien par ailleurs...
Lex soupira à nouveau, longuement. D'ici quelques minutes, ils verraient la route amenant au camp. Et quand cette dernière arriva dans leur champ de vision, elle ne fit aucun commentaire, se contentant de ralentir l'allure en espérant que le vrombissement du moteur n'attire pas les créatures alentours. Comme on se retrouve...

L'impala garée sur la bas côté, Lex sortit la première de la voiture, glissant les clés dans les mains de Clive avant de venir serrer sa main libre dans la sienne. Ca va aller. assura t-elle avec applomb sans même réaliser que c'était d'avantage un appel au secours qu'une tentative pour rassurer Clive...
Revenir en haut Aller en bas  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road so far    Dim 4 Fév 2018 - 11:37
L’idée de revenir à Garfield ne l’enchantait guère mais pourtant, Clive avait consenti à y aller. En réalité, s’il était là c’était principalement pour s’assurer que Lex reviendrait en un seul morceau car l’idée qu’il lui arrive quoique ce soit lui était insupportable. Peut-être avait-il au fond de lui besoin de revoir les ruines de leur précédent foyer pour faire son deuil, une bonne fois pour toutes. C’était la brune qui conduisait pour les mener à leur destination et dans son attitude, Clive sentait qu’elle était nerveuse. « Etrange, je dirais … Je n’aurais pas pensé que l’on reviendrait là-bas … » Son regard clair se posa un instant sur la silhouette concentrée de sa petite-amie, un air inquiet collé au visage.

Et Clive n’eut pas vraiment besoin d’en dire plus pour que Lex se livre. Il savait qu’elle ne parlait pas facilement, ce qui était assez paradoxal compte-tenu de sa facilité à dire à chacun ses quatre vérités, mais elle savait qu’auprès de lui, elle pouvait se livrer. Si la métaphore avec les films d’horreur lui échappa quelques peu, il comprenait néanmoins ce qu’elle voulait dire, et le bibliothécaire avait la sensation qu’elle aussi peut-être avait besoin de cela pour faire son deuil.
« Je comprends Alex » souffla-t-il en gardant un instant son regard posé sur elle, se reconcentrant finalement sur le paysage désolé qui défilait à l’extérieur du véhicule.

Le silence était pesant lorsqu’ils virent finalement la route qui menait au lycée, les ruines du bâtiment principal, les restes de barricades. Clive sentit son cœur se serrer alors que les images de l’attaque lui revenaient en mémoire. Fermant un instant ses yeux, le brun tenta de chasser l’image des corps de Wade et Sally qui s’effondraient dans la stupeur générale. Il inspira profondément avant de suivre la brune à l’extérieur du véhicule.

Ses doigts s’entremêlèrent à ceux de Lex avant qu’il ne vienne poser sa main libre sur la joue de la brune. Clive chercha de son regard clair les iris ébènes de la jeune femme.
« Ca va aller » répéta-t-il pour la rassurer. Il le sentait bien qu’elle était nerveuse, et il ressentait la même chose, il avait cette angoisse de recroiser ces pillards ou pire, les fantômes de chair de certains des leurs. L’idée lui était insupportable et une part de lui espérait que les hordes de rôdeurs du centre de ville auraient déjà fait leur office.

« On y va ? » Comme pour la rassurer un peu, le brun prit l’initiative de l’entrainer à sa suite. Il savait où il devait revenir, dans cette salle qui avait été sa chambre, dans cette bibliothèque qui avait été son sanctuaire. Rien ne pourrait être sauvé car tout ce que les pillards n’avaient pas pris était sans doute parti en fumée dans l’incendie, mais pourtant, Clive espérait. Et puis peut-être que ces lieux-là seraient moins douloureux pour démarrer leur longue marche à travers les ruines. Moins douloureux pour Lex. L’ancien bibliothécaire récupéra son couteau, il avait peur mais il avait aussi confiance, ensemble ils pouvaient résister à tout.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The road so far    Sam 10 Fév 2018 - 21:31

Elle avait cette désagréable sensation de profaner une tombe à cet instant précis. Elle se voyait parfaitement ouvrir le cerceuil et asperger le cadavre d'un ami d'essence avant de gratter une allumette. Et encore. Cette idée là lui paraissait presque plus respectable maintenant qu'elle réalisait que le lycée n'était désormais qu'un immense charnier, dernière sépulture de ceux qui n'avaient pu en réchapper.

Les doigts de Clive entremêlés aux siens la rassurèrent un tant soit peu alors qu'il ramenait ses yeux clairs vers elle lui donnant envie de s'y perdre pour oublier l'angoisser qui lui comprimait l'estomac.
Ouais... lâcha t-elle d'un air qui se voulait assuré, se relevant sur la pointe des pieds pour lui voler un rapide baiser.
Elle n'avait tout de même pas exigé de revenir par ici pour finalement repartir la queue entre les jambes non ? Lentement, la brune se tourna vers les ruines du lycée qui se dressaient devant eux, Lex faisant signe à Clive de la suivre en direction du parking. Il ne lui fallût pas longtemps avant qu'un faible sourire ne naisse sur ses lèvres en reconnaissant les derniers véhicules abandonnés sur place, ignorant les restes macabres qui parsemaient le sol par instants. Tu la reconnais ? indiquant une vieille Harley Davidson noire que la poussière et la suie avaient recouvertes depuis quelques mois, la brune s'approcha de la moto en effleurant le guidon. Je l'avais retapé pour Norman... Les clés doivent toujours être au même endroit.

Il fallait être stupide pour ne pas tenter d'ouvrir le siège de la moto. Sous le casque, elle agita le petit trousseau sous le nez du bibliothécaire. On va faire de toi un vrai biker. promit-elle sans se départir de son semblant de sourire, rangeant sagement le trousseau dans la poche de son jean alors qu'ils se rapprochaient du parvis. A nouveau, l'angoisse l'étreignait. Il y a... Un endroit en particulier que tu voudrai voir en premier ? demanda t-elle à tout hasard, hésitant entre passer par sa chambre ou aller directement en direction de l'ancienne armurerie dans l'espoir d'y trouver des munitions. Elle avait eu beau regarder au sol, plus de traces de son pied de biche abandonné ici même quelques mois auparavant. Un survivant hagard avait sans doute le récupérer. A moins que ce ne soit ce fou dangereux de militaire qui ne soit reparti avec en guise de trophée...

On peut éventuellement commencer par les chambres, et embrayer avec tous les coins importants ? Cuisine, armurerie, bibliothèque...

Nul doute que Clive tenterait de refaire son stock de bouquins le connaissant. Surtout dans un lieu aussi fourni que Garfield. Enfin... De ce qui tenait encore debout. C'était un miracle que la structure du lycée tienne encore debout au lieu de s'être écroulée, songea t-elle en observant le batiment.
Revenir en haut Aller en bas  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road so far    Sam 17 Fév 2018 - 9:42
C’était délicat pour chacun d’entre eux de revenir au lycée, Clive ressentait la même angoisse silencieuse mais pourtant bien là que celle qui animait la brune depuis leur départ de Cascadia quelque longues minutes plus tôt. Il tenta de la rassurer, évitant de son côté de repenser à sa silhouette blessée presque inconsciente après sa rencontre avec ce fou tatoué. L’ancien bibliothécaire accueillit avec un mince sourire le baiser qu’elle lui offrit, hésitant l’espace d’un instant à faire demi-tour pour retrouver le calme de leur nouveau foyer, mais ils étaient là, ils devaient faire ce pour quoi ils étaient venus.

Le couple se dirigea à l’initiative de Lex vers le parking. Les pillards n’avaient pas tout emporté, il restait encore certains véhicules, sans doute n’avaient-ils pas pu les emmener ce jour-là. Clive posa son regard clair sur la moto qu’elle lui indiqua. Il croyait la reconnaître, ce n’était pas celle de Lex parce que celle-ci il avait eu la joie de monter dessus et d’avoir la peur de sa vie, ce n’était pas le cas de cette moto devant eux. C’était celle de Norman, encore intacte malgré la poussière et la suie, qui n’attendait que de rugir à nouveau.
« Un vrai biker ? Tu es sûre de toi Alex ? » Le brun était dubitatif, mais il lui laisserait quand même le loisir d’essayer, cela pouvait s’avérer amusant de jouer les rebelles à moto. Il y avait un côté romanesque dans l’image mentale qu’il s’en faisait, alors forcément.

« Hum … On peut essayer de repasser par les chambres et terminer par la bibliothèque. Je ne sais pas s’ils auront laissé grand-chose derrière eux … » Notamment de l’armurerie, si ces personnes étaient venues, c’était bien pour piller leurs réserves, pas seulement pour les anéantir. Clive sentit son cœur se serrer à l’idée de fouler à nouveau le sol des couloirs, toutes ces salles de classe reconverties en chambre, cette bibliothèque. Des fantômes devaient encore rôder en ces lieux, et il n’était pas certain de vouloir les déranger.

« Quand nous étions encore au lycée, après tout ce qu’il s’était passé, c’était le seul endroit au monde qui me semblait … imprenable, c’était notre rempart contre la folie et l’horreur … Comment est-ce que j’ai pu me tromper à ce point ? » Sa question n’attendait pas réellement de réponse, Clive réalisait simplement à nouveau à quel point il avait été idiot de penser que la vie continuerait sans encombre dans les murs du lycée. A Garfield, à Seattle comme sans doute partout ailleurs dans le monde, ce n’était pas tant le monde qui avait changé, c’était les gens. La menace de la mort constamment au-dessus de leurs têtes leur avait fait perdre la raison. Ses doigts pressèrent un peu plus ceux de la brune avant qu’un mince sourire ne se dessine finalement sur son visage, il ne devait pas sombrer dans ses vieux démons, plus maintenant qu’il l’avait, elle.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The road so far    Jeu 22 Fév 2018 - 22:55

Dude ! Les cheveux longs, la barbe de quelques jours... Tu l'sais pas encore mais t'as ça dans le sang. s'exclama Lex avec un léger rire, avant de rapidement reprendre son sérieux, son esprit la ramenant précisément à cet endroit qu'elle voyait encore dans ses cauchemars.
Tout n'était que ruine désormais. En fermant les yeux pourtant, la brune se rappelait presque des bavardages futiles qu'elle pouvait avoir avec Sally, des rires de Jane et Catherine jouant entre elle... Elle se rappelait même de Fitz hurlant sur ses recrues, en se concentrant fort.
Clive avait raison peut-être ne trouveraient-ils que des cadavres et des restes calcinés. Mais si certaines choses avaient survécu à tout ceci, c'était bien à eux de les récupérer non ? On sait jamais... tenta l'ex maître chien en fronçant légèrement les sourcils, inspirant pour chasser son stress grimant en flèche. De toute manière, on le saura qu'en fouillant alors.

Elle avait cette sensation désagréable d'être observée. Pour un peu, et elle jurerait presque entendre des voix d'outre tombe lui reprocher d'être encore en vie là ou d'autres étaient morts sur le champ de bataille, leur repos éternel troublé par leur discussion. Mais elle se contenta de les ignorer, écoutant les dires ddu bibliothécaire avant de revenir serrer sa main dans la sienne.

Clive... Personne n'aurait pu le prédire. fit-elle remarquer avec douceur, l'incitant à ramener son regard dans le sien, ses mains venant encadrer ses joues. Ce n'est la faute de personne, et t'accuser de tous les maux ne les ramènera pas, et ne reconstruira pas le coin comme par magie. Moi aussi, je nous ai cru invincible. J'y ai cru de toute mes forces, j'me voyais presque relancer la civilisation mondiale rien qu'avec ce lycée.

Elle avait imaginé beaucoup de choses ici. Peut-être même de retrouver son simple boulot de maître chien, et de passer ses journées tranquillement dans l'enceinte du lycée quand elle n'aurait plus eu l'âge de sortir risquer sa vie en extérieur. A couler ses vieux jours en observant les morts se décomposer, jusqu'à espérer qu'ils se contentent de disparaître aussi vite qu'ils n'étaient arrivés ici. Maintenant, on à retrouvé un groupe. Peut-être même une famille,
vu comment j'me suis attachée à cette tête brûlée de Meg.
admit-elle avec un sourire. Et je t'ai toi. Alors même si on doit continuer sur les routes un jour, je sais qu'on y arrivera tous les deux. On à pas besoin de muraille ou quartier général, si on est tous les deux,
tu crois pas ?


L'espace d'une demi seconde, elle eut presque envie de lui dire beaucoup plus concernant l'important qu'il avait à ses yeux, mais préféra s'en abstenir. Elle n'était pas douée avec les grandes phrases romanesques, son truc c'était plutôt la vulgarité poussée à l'extrême et les sous entendus salaces qu'elle se gardait bien de faire quand Clive était là. On passe par les chambres, allez.

Sinon, ils n'allaient jamais quitter le parvis de toute manière. Lui faisant signe de la suivre alors que la lame de son poignard chuintait hors de son étui, la brune s'avança la première dans le couloir à l'abandon du lycée prenant la direction de leur anciens quartiers. Si tu veux fouiller ta chambre en solo, j'comprendrai. prévint-elle en lui jetant un bref regard, ramenant ses yeux bruns sur les déchets jonchant le sol. Elle ignora le cadavre calciné d'un des leurs, méconnaissable sous l'épaisseur de suie, préférant grimper les premières marches des escaliers. Avec un peu de chance personne n'a osé s'approcher du coin.


Avec un peu de chance. C'était bien tout ce qu'il leur restait.
Revenir en haut Aller en bas  
Will E. Mayfield
American Dream
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 679
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road so far    Lun 26 Fév 2018 - 19:40
La réaction de Lex lui arracha un sourire sincère et même un petit éclat de rire, timide, discret, pudique parce qu’ils se trouvaient là où tant étaient tombés. Mais Clive se sentait moins nerveux en étant en la présence de la brune, elle savait le calmer et le rassurer par sa simple présence, sa façon d’être. Mais l’atmosphère restait lourde, terriblement pesante sur leurs épaules. Parce qu’ils avaient tout le loisir de repenser aux jours heureux où les couloirs du lycée étaient vivants, emplis des voix et des rires de leurs amis, leurs proches, leur famille. L’ancien bibliothécaire ne savait pas ce qu’ils trouveraient à part des fantômes mais peut-être avaient-ils besoin de trouver ces fantômes pour aller une bonne fois pour toute de l’avant ?

La nostalgie et la crainte de voir les visages sans vie des leurs poussèrent le brun à un bref instant de doute à nouveau. Les mains de Lex sur ses joues le ramenèrent à ce qu’ils avaient pu sauver, leurs vies, leur lien, et cette nouvelle chance de tout reconstruire. Un sourire se dessina sur son visage à l’évocation de leur nouvelle famille, ô combien importante même si l’ancien bibliothécaire se demandait combien de fois encore ils devraient se forger de nouvelles relations, créer de nouveaux liens, s’attacher pour mieux se perdre. La conclusion de ses paroles cependant souffla une douce chaleur sur son âme, ses doigts venant doucement récupérer ceux de la brune, il avait envie de lui dire. Il se serait presque laissé aller à le faire s’il n’y avait pas eu l’urgence de la situation.

L’urgence, parce qu’ils ne pouvaient pas s’éterniser dans ce bâtiment pour bien des raisons. Ils étaient venus avec un but précis et surtout ils devaient rentrer.
« Tu as raison … » lui souffla-t-il simplement, son regard clair restant un instant planté dans les iris noirs de Lex. « Allons-y. » Clive suivit les pas de la brune, s’astreignant à ne pas regarder le triste décor des lieux. Il n’aurait pas su dire si l’endroit empestait réellement la mort, le brûlé ou si c’était son esprit qui brouillait ses sens.

Quant à fouiller sa chambre seul … Clive songea un instant, il voulait la garder près de lui pour s’assurer qu’il ne lui arriverait rien, mais il avait peut-être besoin de retrouver cet endroit seul, parce que repasser par ses vieilles affaires, de ce qu’il avait réussi à sauver, tout ce qu’il avait amassé, avait quelque chose d’intime, de solitaire.
« Tu seras prudente sans moi ? » lui demanda-t-il en sachant pertinemment qu’elle ferait attention à elle.

La vue du long couloir lui tirailla un instant le cœur, parce que ce lycée représentait autant sa vie d’avant que sa vie avec les survivants. Ils passèrent la porte de la salle de classe où Alisa avait donné son premier cours, la porte à demi brulée entrouverte laissant entrevoir la mise à sac de la pièce. Continuant, le brun repéra la porte de cette salle qui était sa chambre à lui.
« Si tu préfères que je reste avec toi … » proposa-t-il, attendant la réponse de la brune avant de s’engouffrer dans la pièce. Son cœur se serra, l’endroit était ravagé. Tout avait été vidé sur le sol, et ce qui n’avait pas été brûlé avait été teinté par les flammes, par les cendres. Mais certaines choses pouvaient encore être sauvées, alors Clive inspira un grand coup avant d’avancer un peu plus dans la pièce.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The road so far    
Revenir en haut Aller en bas  
- The road so far -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-
Sauter vers: