The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Need some rest -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 243
Age IRL : 25
MessageSujet: Need some rest   Mer 17 Jan 2018 - 12:13

Au travers de la tempête de neige qui fait rage sur la ville, une petite silhouette avance avec une lenteur presque exaspérante, traînant des pieds dans le tapis blanc partiellement immaculé qui recouvre les rues de Seattle. Corey qui a pourtant d'habitude une allure presque guillerette et rapide peine sérieusement à avancer, emmitouflé dans son gros manteau, bonnet et écharpe cachant en grande partie son visage. De tous les jours d'hiver qui sont survenus, aucun ne lui a semblé aussi long et ennuyant, parce-que c'est bien de cela dont il s'agit : l'ennui. Depuis qu'il a rencontré Alainna et qu'il l'a aidée à chercher des patins, c'est le calme plat et tous les jours se ressemblent. Personne à qui parler à part lui-même, et il ne s'en prive pas. Mais parler seul commence à peser, surtout pour quelqu'un qui ne tolère que trop mal le silence et n'a pas l'habitude de ce dernier. Autant dire que ça a toujours été le cas et que même l'apocalypse n'est pas parvenue à lui ôter ce besoin de parler constamment, au contraire, mais parlé en étant écouté est devenu un fait des plus rares désormais. Tout comme trouver d'autres survivants.

Manquant de trébucher sur un corps ensevelis sous la neige, le jeune homme rouspète un peu en jetant un regard en arrière avant de réellement sentir son pied partir et se retrouver les fesses dans la neige. Après un soupir, il se met à rire presque nerveusement, se moquant notamment de son manque de chance. Mais il se stoppe rapidement en voyant une silhouette un peu plus loin. Se relevant en tentant d'épousseter la neiger accumulée sur son derrière tout en sachant qu'au vu de la quantité qui tombe du ciel, il y en aura à nouveau tout autant dans quelques minutes à peine, l'aide de vie se dirige vers cette fameuse ombre un peu plus rapidement qu'avant, motivé par l'espoir de trouver quelqu'un dans tout ce bordel même s'il reste relativement prudent, ne disant pas un mot pour l'instant. À peine à quelques pas de la silhouette, il se rend compte que ce n'est rien d'autre qu'un Grabataire. Un nouveau soupir avant qu'il ne lui assène un coup de tisonnier en plein crâne, manquant une nouvelle fois de glisser dans la neige. « Au moins toi t'es tranquille, tu sens probablement pas le froid. J't'assure que c'est vraiment chiant » avait-il marmonné au cadavre avant de hausser les épaules, ranger son arme dans la sangle de son sac et poursuivre son avancée. Vers où ? Il n'en sait trop rien, n'importe où, un endroit où il pourrait passer la nuit le temps que la météo se calme un peu.

Le ciel est d'ailleurs déjà bien assombri, pas uniquement à cause de cette neige mais réellement à cause de l'heure avancée. La fin d'après-midi sans doute, signe que le brun doit s'activer pour trouver un endroit sûr où passer la nuit. Et au détour d'une rue, il croit apercevoir ce qui a l'air d'être une petite lueur à travers le voile blanc qui défile devant ses yeux. Les sourcils froncés, Corey s'en approche peu à peu jusqu'à s'arrêter devant une vitre crasseuse et pleine de buée. Passant sa main gantée sur le carreau, il ne parvient pas à voir grand chose, hormis cette lueur accentuée. Et un bruit juste à côté le fait sursauter alors qu'il tourne vivement la tête dans cette direction, apercevant un type au moins aussi emmitouflé que lui. Le fixant quelques secondes jusqu'à le voir disparaître dans la neige, le jeune homme hésite quelques secondes à entrer dans le bâtiment, pesant le pour et le contre, à voix haute.

Quelques secondes après, il pousse à son tour la porte lourde du bâtiment, zieutant l'intérieur d'un air un peu ahuri. Une bonne dizaine de personnes est là, dispersées dans différents coins de l'entrepôt autour de tonneaux desquels s'élèvent de timides flammes. Un squat ? Apparemment. Et tous ont l'air d'évoluer sans avoir à se taper sur la tronche, ou pire. Rester ? Partir ? Si la seconde option semble la plus sûre, l'envie de vraiment se poser et voir un peu de monde est plus forte, même si la nuit risque de ne pas être aussi reposante que prévu ; comment dormir sur ses deux oreilles alors qu'autant d'inconnus l'entoureront ? Percevant les plaintes d'une vieille un peu plus loin, il referme doucement la porte pour que le froid mordant ne s'immisce pas plus longtemps dans le squat, il fait quelques pas en avant, ôtant ses gants et son bonnet avant de passer une main dans ses cheveux. Son regard traîne une nouvelle fois sur les alentours et il repère un petit coin où se trouvent uniquement deux femmes ; sans doute plus engageant que ces autres endroits composés de personnes pas vraiment avenantes, aux regards bien trop sombres. Après une petite inspiration, il hisse un peu mieux son sac sur ses épaules et se dirige vers le coin en question, lui aussi agrémenté d'un tonneau où crépitent quelques flammes. « Salut ! Ça pose un problème si j'm'installe ici pour la nuit ? » avait-il lancé en souriant légèrement, désignant le coin du doigt.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Romy Sednaoui
American Dream
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 147
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Need some rest   Mer 17 Jan 2018 - 17:50
- Eddy n’est pas là, souffla Romy à sa cousine, alors que son regard avait fait le tour des gens réfugiés dans l’entrepôt ce jour-là.

Ses doigts étaient écartés, paumes ouvertes en direction du foyer qui crépitait doucement dans le tonneau devant elle. Elle avait gardé ses mitaines et espérait bien réussir à les faire sécher. Elle les avait bêtement mouillées en grattant de la glace un peu plus tôt. Le visage encadré par sa chevelure épaisse, ses yeux sombres continuaient de scruter les autres survivants. Cela faisait presque deux semaines que les deux filles n’étaient pas venues ici. Le froid et le temps exécrable qui s’y associait les avait maintenues à distance. Mais leurs réserves de Noël – les gens avaient l’âme généreuse en souvenir des fêtes – avaient fondu comme neige au soleil, alors elles n’avaient pas vraiment eu le choix…

- J’espère qu’il va bien, ajouta la jeune femme pour elle-même, en pensant au vieil homme et à la toux qu’il se trimbalait la dernière fois qu’elle l’avait vu. Ce dernier était comme elles un habitué des lieux, alors ils se connaissaient un peu. L’homme aimait en tout cas beaucoup la regarder danser.
- Viens m’aider, lui somma alors Leila, qui installait leurs affaires à côté. Elle aurait pu affirmer pour la rassurer que le vieil homme était increvable. Mais hélas personne n’était increvable…

Romy abandonna le tonneau et aida l’autre femme à étaler les vieux cartons et déballer les couvertures. Elles ne venaient généralement ici qu’avec presque rien : cette couche improvisée qu’elles planquaient dans un van en partie désossé juste à côté, puis le strict nécessaire. Car ce n’était pas le confort qu’elles venaient chercher au No Man’s Land.

Quelques minutes plus tard, la porte du hangar s’ouvrit par deux fois, faisant siffler le vent à l’intérieur du bâtiment. Les filles étaient trop loin de l’entrée pour réellement sentir la morsure du froid, mais la tempête du dehors se rappela néanmoins à elles. Romy avait repris sa place à proximité du feu, qu’elle devait entretenir. Elles stockaient aussi une pile de vieux journaux et autres trucs inflammables dans ce but. Son regard se posa sur le premier homme, qu’elle suivit des yeux jusqu’à l’endroit où il s’installa. Ce dernier n’hésita pas et quand il ôta ses couches de vêtements, il lui parut vaguement familier. Ce fut alors seulement que ses prunelles noires se fixèrent sur Corey. Elle le devina hésitant.

- Psst Leil', murmura-t-elle à sa cousine, quand le jeune homme prit leur direction. Coup de coude. La trentenaire avisa à son tour le garçon. Bonne ou mauvaise nouvelle, elles ne pouvaient jamais être sûres.
- Non aucun problème, affirma toutefois la plus âgée alors que la seconde esquissait un fin sourire de politesse, quand Corey demanda l’autorisation de s’installer dans leur « zone ».

Elles le regardèrent poser son sac et échangèrent un regard. Elles n’avaient pas besoin de davantage pour se comprendre. Leila haussa une épaule et se tourna vers le garçon. Elle attendit qu’il relève les yeux vers elles pour entamer la conversation.

- Il ne nous semble pas vous avoir déjà vu ici, non ? Commença-t-elle pour faire la conversation. Il était toujours délicat dans cet environnement d’amorcer le dialogue. Certaines personnes n’étaient absolument pas enclines au bavardage ! Alors il fallait y aller doucement. C’est la première fois ? Alors bienvenue, affirma-t-elle avec chaleur. Je suis Leila. Et voici Romy.

Cette dernière, pour sa part, observait le jeune homme en silence.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 243
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Need some rest   Mer 31 Jan 2018 - 1:02

L'échange entre les deux femmes n'était pas passé inaperçu aux yeux du brun qui pourtant avait continué son avancée vers elles sans se démonter. Suite à sa question il avait patienté en souriant légèrement, espérant toutefois que sa demande ne se solderait pas par un refus. Quoi que si c'était le cas, il opinerait du chef sans broncher. Après tout, tout le monde n'était pas aussi sociable que lui et certains préféraient sans doute rester entre eux plutôt que d'avoir à se coltiner -et surtout se méfier- d'un inconnu. Mais de toutes les têtes ici présentes, celles de ces deux lui semblaient les moins menaçantes ; Corey avait besoin d'un certain contact social, c'était un fait, mais il n'était pas non plus idiot et n'allait pas se jeter directement dans la gueule du loup juste pour taper la discute. La réponse de celle qui semblait la plus âgée des deux lui arracha cependant un sourire un peu plus franc ainsi qu'un « super merci ! » relativement enthousiaste. Ramenant son sac vers l'avant, il l'avait déposé à ses pieds avant d'ôter ses gants en laine et son bonnet couverts de neige, se passant rapidement une main dans les cheveux pour leur donner un semblant de tenue sans réellement y parvenir.

S'approchant un peu plus du feu l'Australien avait relevé son regard vers les deux femmes, les observant sans mot dire en essayant de jauger si oui ou non elles étaient de ceux qui aimaient parler. À la question de la plus âgée il avait secoué la tête, se frottant doucement les mains. « J'étais jamais venu avant, je savais même pas qu'y avait du monde ici » avait-il répondu en laissant voguer son regard par dessus son épaule. Il y avait de nombreux survivants pourtant, qui semblaient évoluer sans se chercher de crosses et pourtant pas comme un vrai groupe, c'était assez perturbant mais peut-être était-il totalement dans le faux. Entendant à nouveau la voix de la brune en face de lui, la seule des deux qui semblait avoir envie de parler pour l'instant, les lèvres du jeune homme s'étaient à nouveau fendues en un sourire franc. « Content d'vous rencontrer ! Moi c'est Corey » avait-il lancé en lançant un regard à l'une puis à l'autre.

Il avait laissé planer un court silence, quelques secondes à peine, avant de prendre à nouveau la parole. « C'est quoi cet endroit ? J'ai déjà vu des groupes, des vagabonds mais ça... on dirait pas qu'vous êtes tous indépendants et en même temps ça ressemble pas à une planque normale, plutôt à un squat. » Ayant affiché une petite moue pensive à la fin de sa phrase, preuve qu'il réfléchissait à nouveau à voix haute comme souvent, l'aide de vie avait planté ses prunelles dans celles de la dénommée Leila.

« Vous êtes ici d'puis longtemps ? » avait-il alors demandé en laissant passer son regard vers Romy avant de sourire légèrement d'un air un peu confus, ne leur laissant pas le temps de répondre. « Désolé si j'suis trop indiscret, ça fait longtemps qu'j'ai croisé personne et cet endroit c'est un peu une aubaine vu le temps dehors alors... j'suis curieux. » Corey avait haussé les épaules à ses derniers mots, bien conscient que les premières paroles de la plus bavarde ne voulaient peut-être pas dire qu'elle l'était réellement, ni qu'elles avaient envie de converser avec qui que ce soit. Il était cependant ainsi, ne se taisant que lorsqu'on le lui demandait, et encore, le silence durait rarement plus de cinq minutes, même s'il était occupé, il trouvait le moyen de commenter son activité à voix haute.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Romy Sednaoui
American Dream
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 147
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Need some rest   Ven 9 Fév 2018 - 8:40
Le garçon se présenta à son tour. Il avait enlevé son bonnet et son visage s’était fendu d’un vrai sourire. Il avait une bonne tête, sympathique, même si les deux filles savaient que cela ne voulait rien dire. Des types bourrus étaient adorables, quand d’autres, nettement plus sociables, pouvaient être de vrais connards. Visiblement le jeune homme était entré ici pas hasard, certainement en suivant les traces de quelqu’un d’autre. Et il ne connaissait rien de cet endroit.

- C’est un peu ça, c’est juste un abri, répondit Romy en haussant une épaule, bien que Corey s’adressait davantage à sa cousine. Elle ne l’avait toujours pas lâché du regard, ce qui en aurait déstabilisé quelques-uns. Chacun fait sa vie, il n’y a pas vraiment de règles. Si ce n’était un minimum de bienséance ! Encore que…

Le garçon avait bien évalué les lieux. C’était un squat. Un lieu de rassemblement pour les solitaires et les voyageurs. Ceux qui survivaient sur les routes, vers une direction souvent inconnue. Ou bien qui cherchaient simplement un peu de compagnie de temps en temps. Un peu comme les filles.

- On est arrivées tout à l’heure, déclara Leila. Puis les cousines secouèrent négativement la tête en même temps, pour signifier à Corey que son indiscrétion n’en était pas.
- On sait ce que c’est, ajouta d’ailleurs Romy, compréhensive. Elle lui offrit un sourire. Près de ce tonneau, elle se sentait bien. La chaleur des flammes lui brûlottait l’extrémité des doigts, c’était agréable.
- Ça pèse. Même si on est deux, on aime bien voir de nouvelles têtes, affirma la plus âgée. On repasse régulièrement ici pour ça. On retrouve des gens, on en rencontre de nouveaux. Comme vous. Elle lui fit un sourire un peu séducteur. Puis ça permet de garder un lien avec un semblant de civilisation.

Elle n’évoqua pas ce qu’elles cherchaient ici, ni quel type de rencontres elles espéraient. Cela viendrait certainement sur le tapis à un moment donné. Corey était un homme. De surcroit, il se plaignait de ne pas croiser grand monde, il entrait donc parfaitement dans les critères. Ceux de leurs potentiels « contributeurs ». Romy se satisfaisait dans tous les cas de toutes les rencontres qu’elle faisait. Tant qu’il y avait un véritable échange. C’était des histoires qu’elle découvrait. Ce fut pourquoi elle rebondit sur les propos du jeune homme.

- Ça fait combien de temps que vous êtes seuls ? Demanda-t-elle ainsi. Vous semblez bien vous en sortir… ajouta-t-elle, comme un constat. Corey avait effectivement une mine relativement convenable. Il n’était ni le plus maigre, ni le plus souillé des gens réfugiés ici ce jour-là. Et c’était un bon indicateur… Avec ces températures, c'est tellement difficile.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 243
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Need some rest   Mar 20 Fév 2018 - 11:14

Attendant une réponse à ses suppositions, le jeune homme frottait doucement ses mains glacées au dessus du feu, observant l'âtre avec un regard presque soulagé. Il avait tenté le tout pour le tout en venant ici, et les choses auraient très bien pu mal se passer -et elles le pouvaient encore- mais pour l'instant il n'y avait pas d'alarme à tirer et cette situation, bien qu'assez étrange, était toujours mieux qu'avoir à affronter la tempête au dehors. Sûr qu'il aurait également pu se contenter de se planquer dans un coin pour la nuit, attendre que ça se calme, et reprendre son chemin au lendemain, mais la curiosité l'avait poussé à venir voir ce qu'il se tramait ici. J'ai vu de la lumière et je suis entré aurait été une expression qui lui collait parfaitement la peau en cet instant parce-qu'il ne s'agissait en effet que de cela. Pas très prudent, certes, mais son instinct l'avait poussé à venir et il ne le regrettait pour l'instant pas.

Quand l'une des deux femmes répondit à sa question, Corey avait relevé le nez vers elle, hochant la tête d'un air approbateur, enregistrant l'information dans un coin de son esprit. Pas vraiment de règles avait-elle dit, chacun évoluait donc ici en roue libre ? C'était assez difficile à imaginer à dire vrai, surtout quand on savait que certains n'hésitaient pas à prendre des vies pour acquérir de quoi survivre un jour de plus... sans doute ne s'attarderait-il pas plus d'une nuit ici, par simple précaution, mais pour l'instant, il avait bien l'intention de rester, et ce malgré le regard inquisiteur braqué sur lui depuis qu'il avait approché des deux femmes. L'une d'elle, celle qui avait parlé, l'observait depuis le début avec un air plus que méfiant, perçant, comme si elle essayait de lire en lui et connaître ses intentions. Mais l'aide de vie ne s'en formalisa pas le moins du monde, il y était habitué à force, qu'on le regarde de travers parce-qu'il parlait trop et se montrait bien trop sociable malgré les temps qui se faisaient de plus en plus durs. Mais qu'importait, il était ainsi depuis toujours et ce n'était pas la fin du monde qui allait le changer. Il pouvait cependant aisément comprendre que certains n'étaient pas très à l'aise avec ce type de caractère, qu'ils préféraient le calme et le silence, et il s'en accommodait, une minute, cinq maximum, avant de trouver une nouvelle chose à dire. De quoi agacer les moins patients et les plus sanguins, c'était un fait.

Le brun apprit alors que les deux femmes étaient arrivé peu avant ; au moins, elles n'étaient pas trop réticentes à lui répondre ou, du moins, n'en laissaient rien paraître. Et enfin la dénommée Romy sembla se détendre un peu, lui adressant un sourire compréhensif auquel il répondit avec ce sourire quasi habituel plaqué sur son visage. Lorsque la deuxième reprit la parole, Corey reporta ses prunelles sombres sur elle, hochant la tête en affichant une petite moue approbatrice, ne se formalisant pas de son sourire bien plus aguicheur. « J'comprends, c'est cool d'avoir une sorte de pied à terre pour retrouver du monde, j'savais même pas qu'ça existait ! » Et il disait vrai, avec tout ce qui arrivait dans le monde, tous ces gens qui perdaient la tête et se transformaient en fou furieux, il était franchement étonné de voir qu'un tel coin pouvait tenir la route. Mais le monde regorgeait encore de surprises apparemment, et il avait bien l'intention d'en profiter pour l'instant, bien plus envieux d'établir un quelconque contact avec des vivants que de se retrouver seul quelque part où il pourrait être plus en sécurité qu'entouré d'autant d'inconnus.

Laissant son regard courir durant un instant sur tout ce qui les entourait, les gens un peu plus loin, tout aussi calmes qu'eux, certains endormis, le jeune homme reporta à nouveau son attention sur Romy qui lui posa à son tour une question. Bloquant une seconde son attention sur ses cheveux, magnifiques malgré la situation compliquée dans laquelle ils se trouvaient, il avait à nouveau hoché la tête. « Ça doit faire un presque un an. Enfin, j'ai rencontré quelques personnes par-ci par-là mais rien de très stable. J'avais un groupe a l'époque et il a fallu que j'm'absente une journée pour l'retrouver décimé... » Affichant une moue peinée à sa révélation, il ne se formalisait pas le moins du monde du fait que son histoire pouvait bien ne pas intéresser les deux femmes en face de lui. Après quelques secondes à nouveau, il avait secoué la tête, laissant voguer son regard de l'une à l'autre en souriant légèrement. « Mais j'm'en sors pas trop mal ouais, j'suis pas un as de la survie mais j'ai appris à m'débrouiller, même si c'est bien plus compliqué vu la saison » avait-il lancé en sentant un frisson lui parcourir l'échine à la simple pensée de la neige qui tombait dehors.

« Vous avez dit qu'y a pas vraiment de règles ici mais... il n'y a jamais eu de débordement ? J'veux dire, y en a pleins qui perdent la boule, j'suis franchement étonné de voir qu'un tel endroit peut tenir debout aussi facilement » avait-il repris après quelques secondes à peine. Pas qu'il doutait des paroles des deux femmes, loin de là, il cherchait simplement à comprendre comment tout ceci était possible, mais aussi à évaluer les risques qu'il encourrait à rester ici pour la nuit.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Romy Sednaoui
American Dream
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 147
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Need some rest   Mer 21 Fév 2018 - 14:18
Corey se confia sans pudeur. Il évoqua même avec une pointe de tristesse un ancien groupe tombé, aux mains des rôdeurs certainement. Un an plus tôt. Les filles affichèrent à leur tour une mine compatissante. Tous les récits qu’elles entendaient contenaient ce genre d’expériences. C’était un point qui liait tous les survivants de ce monde, plus encore que tous les autres : le deuil. Cela ne rendait pourtant pas l’histoire du garçon sans intérêt, ou simplement banale. Au contraire.

- Ça a dû être un coup dur, commenta Romy, confirmant ainsi son intérêt. S’il y avait une chose qu’elle savait c’était que les gens aimaient parler d’eux. Et d’autant plus encore aujourd’hui, alors qu’il restait si peu de monde pour partager ces confidences. Ainsi si le jeune homme voulait entrer davantage dans les détails et s’épancher sur sa vie, il avait trouvé à qui parler !

Elle hocha la tête quand il se montra modeste sur ses aptitudes pour survivre. Clairement s’ils étaient encore vivants aujourd’hui, c’était qu’ils avaient réussi là où bien d’autres avaient échoué. Survivre c’était surtout s’adapter. Ce n’était pas nécessairement savoir se défendre ou attaquer des hordes de macchabées. Romy et Leila étaient bien placées pour l’affirmer ! Le tout était de trouver sa place, dans ce nouvel équilibre. Les filles acquiescèrent.

- Ce froid est une plaie, déclara ainsi la trentenaire, en jetant un coup d’œil vers la porte du hangar, close, mais derrière laquelle un début de tempête s’annonçait. Tout est bon pour se réchauffer… ajouta-t-elle dans un sourire énigmatique. La bouclée lui jeta un regard en coin, amusée par ses sous-entendus que le garçon ne comprit pas nécessairement.
- Oh si de temps en temps, répondit-elle en référence à de potentiels débordements. Mais les gens se tiennent souvent calmes en présence des autres. J’imagine que toute cette histoire - l’épidémie, la fin du monde tout ça – est encore trop fraiche pour que tout ce qu’on a connu avant disparaisse complètement. Elle pensait donc que le regard des autres faisaient encore son petit effet. Elle haussa une épaule. Au fond d’elle, elle espérait surtout que les vieux principes de respect d’autrui resterait une généralité !
- Après, un conseil tout de même, reprit Leila, mieux vaut ne pas trop montrer ce qu’on possède pour ne pas attiser les convoitises. Ça arrive que des gens se fassent détrousser.

Ou violenter. Elles en avaient été témoins quelques fois, sans jamais intervenir. Elle n’en avait pas le profil. Dans tous les cas, ces écarts de conduite formait un risque qu’elles avaient évalué pour elles acceptable. Plus que bien d’autres survivants, les cousines avaient besoin de cet endroit.

- La plupart du temps, tout se passe bien, termina de le rassurer la plus jeune dans un sourire.
- Oui vous pouvez vous détendre ! Ajouta la seconde, toujours souriante. Elle se rapprocha subtilement de lui. Elle ne doutait pas que d’ici une heure ou deux, il serait effectivement parfaitement détendu !
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Corey P. Torrance
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tisonnier, Glock et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/11/2017
Messages : 243
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Need some rest   Lun 5 Mar 2018 - 16:46

Si le rappel du souvenir de son ancien groupe avait fait virevolter dans son regard sombre une pointe de nostalgie, le jeune homme s'était rapidement réarmé de ce sourire quasi-habituel, parlant encore et encore pour se forcer à se focaliser sur autre chose que sur la peine qu'il pouvait ressentir en pensant à tout ce qui était arrivé, à tout ceux qu'il avait perdu jusqu'à se retrouver seul dans ce monde. Bien sûr, les quelques personnes qu'il croisait, comme ces deux femmes en face de lui, avaient toujours quelque chose à lui apporter humainement parlant, mais ce n'était pas pareil qu'avoir à ses côté un ami, quelqu'un sur qui se reposer, quelqu'un qui pourrait le relever s'il venait à tomber. Et c'était précisément pour cette raison que Corey se devait de rester farouchement accroché à la promesse qu'il avait faite à son meilleur ami, celle de vivre pour eux, parce-que s'il ne s'y raccrochait pas, il n'aurait personne ici pour qui continuer. Certains se demandaient s'en doute pourquoi il avançait encore, d'autres riraient certainement de l'explication, mais au fond ça n'avait pas la moindre importance, il était un homme de parole, et tant pis si ça pouvait paraître dérisoire désormais aux yeux des autres. Aussi, quand la dénommée Romy lui répondit d'un air compréhensif, il avait simplement hoché la tête en pinçant les lèvres avant de se concentrer sur autre chose, à savoir sa propre survie.

Lorsqu'il fut question du froid au dehors, l'Australien hocha à nouveau la tête, souriant légèrement à sa deuxième phrase en reportant ses prunelles sur le feu devant lui, frottant alors doucement ses mains entre elles pour les réchauffer. Orbes bruns qu'il cala à nouveau sur la femme aux cheveux bouclés quand elle reprit la parole. Il écoutait attentivement avant de reprendre une moue pensive. « Oui sans doute... même si beaucoup d'Hommes ont rapidement oublié qu'on a un ennemi commun pour s'retourner contre leur propre espèce » avait-il répondu en haussant les épaules. S'il s'était pour sa part déjà retrouvé dans des situations délicates envers d'autres vivants, il avait jusqu'à présent eu la chance de s'en sortir sans mal, mais il n'était pas dupe, un jour viendrait sans doute où il n'aurait pas de fuite possible. Soupirant légèrement, il avait regardé la deuxième femme, Leila, avant de froncer brièvement les sourcils et de laisser voguer son regard sur ceux qui étaient également dans le squat. « Oui logique... mais encore faut-il avoir quelque chose à montrer, perso j'ai rarement beaucoup d'trucs sur moi, j'aime pas entasser trop et c'est plus simple pour s'déplacer » avait-il rétorqué en adressant un faible sourire à ses deux camarades du soir. Oh elles pouvaient bien regarder dans son sac, il n'avait vraiment pas grand chose à offrir d'autre qu'une unique conserve et un peu d'eau. Mais il comprenait tout de même où elles voulaient en venir, parfois, les vivants s'en prenaient à leurs pairs pour pas grand chose ; les temps étaient difficiles après tout, et le moindre repas pouvait valoir une mort assurée.

Quand les deux femmes tentèrent de le rassurer, affirmant qu'il pouvait se détendre, le jeune homme avait souri un peu plus franchement, ne bougeant pas d'un millimètre alors que l'une des deux se rapprochait. Elle ne semblait pas hostile pour l'instant alors à quoi bon paniquer et mettre de la distance ? Sans doute était-il un peu trop naïf, car si les deux se décidaient à lui sauter à la gorge, elles arriveraient sans trop de mal au bout de sa personne, mais il voulait croire qu'elles n'étaient pas de ceux-là et qu'il pouvait simplement profiter du fait de faire la conversation avec quelqu'un.

Ramenant ses mains à sa bouche, Corey avait doucement soufflé dessus. Elles se réchauffaient déjà mais ce n'était pas encore ça, pas assez rapide à son goût. Et finalement, après quelques petites secondes de silence, il observa à nouveau Romy et Leila, laissant son regard curieux voguer de l'une à l'autre. « Vous voyagez ensemble d'puis longtemps ? Enfin, peut-être qu'vous êtes pas ensemble en dehors et qu'vous vous r'trouvez juste là de temps en temps ? Doit bien y avoir des squatteurs réguliers ici, nan ? » Sans doute se montrait-il à nouveau un peu trop curieux, trop bavard, mais il n'en prenait qu'à moitié conscience, partant du principe que s'il se montrait trop intrusif, elles le lui diraient.


Sometimes quiet is violent...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Need some rest   
Revenir en haut Aller en bas  
- Need some rest -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» SUPPRESSIONS ► rest in peace
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» IUKHA ⊱ leave out all the rest.
» Baby I'm not like the rest ...
» Yung Jae Yua - I'm a girl, not a boy!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: