The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- We Will All Go Together When We Go -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Ven 29 Déc 2017 - 15:15
Le mot d’ordre implicite était de laisser Heather entrer seule. C’était en tout cas ce qu’avait compris la quarantenaire en la voyait s’aventurer habilement à l’intérieur, sans attendre d’être couverte par ses complices. Rien que depuis l’entrée, les relents de chairs en putréfaction firent plisser le nez la blonde, qui avait pourtant vu bien pire. L’attente fut longue, tendue. April n’échangea qu’un ou deux regards avec sa cadette, le cœur battant à tout rompre. Elle n’avait pas tant peur que ça de tomber sur d’autres personnes, c’était plutôt la crainte d’entendre d’un instant à l’autre l’accent latin de l’italienne leur signaler qu’elle avait identifié le cadavre de Calypso.

Quand l’ancienne militaire ressortit alors, l’étau autour de la poitrine de l’ancienne chargée de relation presse se défit légèrement. Au moins, elle n’était pas morte là, à une poignée de kilomètres de la maison de retraite. Ce n’était pas rassurant pour autant et l’angoisse remonta puisqu’à son tour, Emerson choisit d’inspecter les lieux. En attendant, les yeux bleus de la doyenne se tournèrent finalement vers le jardin en friche et la rue. Si leur amie était passée par là, qu’avait-elle vu ? Que cherchait-elle ? Où était-elle allé ?

- Qu’est-ce que… qu’est-ce qui a ?

L’allure de la chirurgienne qui revenait l’alarma. Pas un mot, seulement ses gestes qui transpiraient l’inquiétude, alors April lui emboîta le pas. En contournant la propriété, elles découvrirent des traces de pas enfoncées dans la boue. La quadragénaire était bien incapable de dire combien de personnes ces empreintes trahissaient : deux ? Quatre ? Huit ? Elles ne devaient pas être si vieilles car aussi visible dans la terre meuble que la piste de l’éditrice et elles filaient droit vers une haie mal taillée où…

- Non…

Sans avoir été particulièrement proche d’elle, l’aînée reconnaissait l’écharpe singulière de Calypso. Elle ne s’en séparait pas déjà au lycée et vraisemblablement, elle la possédait déjà avant que le monde ne s’effondre. Ce n’était bien évidemment pas une preuve irréfutable, elle n’avait pas le monopole de ce long voile de tissu coloré, mais les indices avaient tendance à pointer du doigt le passage de la jeune femme. Autre chose attira l’œil de la doyenne, qui se pencha ensuite légèrement pour voir à travers les branches. Certaines étaient pliées, d’autres brisées, comme si on s’y était frayé un passage.

- Il y a du sang dessus, observa-t-elle en désignant un bout de l'écharpe, dans le cas où ses complices n’aient pas remarqué, et on dirait que… je crois qu’elle a pu passer par là. Quelqu’un d’assez mince aurait pu en tout cas.

D’autres traces repartaient pêle-mêles de là où elles se tenaient actuellement. En les suivant du regard, April se retrouva finalement face à la maison qui lui fit inexplicablement froid dans le dos. Et si… leur fugueuse avait rencontré des gens ? Difficile de reconstituer le film, mais Calypso aurait été vue, blessée, puis ce sera enfuie par là. Ses assaillants n’auraient pas pu la suivre, alors ils ont fait le tour et… la quadragénaire se pinça les lèvres. Encore des suppositions, mais elles n’auraient une chose d’en avoir le cœur nette qu’en suivant la piste.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Sam 30 Déc 2017 - 22:25
Alors que les deux blondes cherchaient à l'intérieur de la maison et dans le jardin, Heather elle s'était appuyée sur le seuil de la maison. L'odeur avait beau être vraiment pénible à supporter, elle ne voulait pas trop s'éloigner des deux femmes. Ne sachant pas trop pourquoi, elle avait une boule dans l'estomac. Elle leva les yeux et contempla un ciel gris et chargé. Il allait sans doute pleuvoir à nouveau d'un instant à l'autre. Manquait plus que ça !

L'Italienne chercha du regard un bon point d'observation dans les environs. À moins de grimper dans un arbre ou sur un pylône électrique, il n'y avait rien de bien folichon. Elle soupira avant de voir une légère averse s'abattre sur les environs.

Ne voyant pas les blondes revenir, Heather traversa à nouveau la maison en évitant de respirer par le nez. Arrivée à l'arrière de la bâtisse, elle les trouva en train de contempler une écharpe accrochée à une haie. Visiblement, elle était à Calypso vu la réaction des deux femmes. April déclara à voix haute qu'il y avait du sang sur le morceau de tissu. Elle ajouta également que la jeune femme était capable de passer par là en raison de sa minceur. L'ancienne militaire avait l'envie d'ajouter : "oui, mais sans sac et sans son manteau". Mais à quoi bon faire d'avantage peur aux deux femmes ? Elle se retint donc et contempla les traces alors que le ciel leur tombait sur la tête. Déjà qu'il ne faisait pas très chaud à la base...

De l'autre coté de la haie, un sentier en gravier conduisait au garage d'une autre résidence d'un coté et de l'autre à une rue parallèle à celle qu'avait pris le groupe. Heather ne désirant pas se griffer ni arracher ses vêtements sur la haie fit un détour pour parvenir à ce chemin. S'il y avait bien du sang sur l'écharpe, la plaie ne devait pas être très profonde puisqu'aucune trace n'était bien visible sur le sol. Une plaie par balle ou arme blanche avait tendance à laisser des traces bien distinctives. Surtout si la blessure était grave.

Le seul indice qu'elle découvrit sur cette voie d'accès était une autre douille de fusil. Mais contrairement à celles qu'elle avait trouvé jusque-là, elle n'était pas accompagnée par le cadavre d'un infecté. Puisque le cow-boy avait prouvé à l'intérieur de la maison être une fine gâchette, l'Italienne grimaça en imaginant la fuyarde se faire tirer dessus. Si tel était le cas, cette histoire finirait sans doute mal. Il ne restait qu'à espérer qu'il s'agisse là d'un coup de semonce.

Autant pour elle-même que pour les deux blondes, Heather déclara : "j'ai perdu la piste."
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Leader | Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, automatique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 1131
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Dim 31 Déc 2017 - 11:32
Le cœur d’Emy se mit à battre plus fort, presque douloureusement. Devant cette écharpe, à la remarque d’April, elle avait l’impression de se retrouver écrasé par un poids immense, comme si quelque chose lui nouait furieusement la poitrine pour l’empêcher de respirer. C’était éprouvant, psychologiquement. Eprouvant de savoir qu’elle était quelque part, probablement en danger, et qu’elle ne pouvait rien faire pour elle. Que, tout ça, c’était de sa faute. Parce qu’elle n’avait pas su voir au bon moment que ça n’allait pas. Calypso s’était mis en danger, pour retrouver un Jackson qu’elle n’avait pas réussi à sauver. Qu’elle avait dû laisser dans sa maison, là où il trouverait le repos.

La gorge serrée, elle talonna les deux femmes tout en regardant autour d’elle. L’espoir fou de l’apercevoir quelque part la tenait encore, alors qu’elle savait, dans son esprit, que c’était totalement vain d’y croire. Cependant, la déclaration d’April lui donna l’impression que le monde s’effondrait sous ses pieds. Perdu la piste ? Non ! Elle ne pouvait pas !

« On ne peut plus la suivre ?! » Glapit-elle un peu sèchement, en fixant l’italienne avec de gros yeux.

Elle devait le faire exprès ! Ou alors, elle cherchait à ne pas retrouver Calypso sûrement, parce qu’elle avait vu autre chose ! Dans l’esprit d’Emy, guetté par la paranoïa, après toutes ces découvertes fâcheuses, il ne pouvait en être autrement. Tout se bousculait dans sa tête, et elle eut l’impression que le sang quittait son visage tant elle se trouvait sous pression actuellement. Partagée entre une colère sourde, un sentiment profond d’injustice et une peur féroce, la blonde ne comptait pas en restait là, parce que c’était EVIDENT que quelque chose ne tournait pas rond :

« Elle doit bien être quelque part ! » S’énerva-t-elle en dépassant April et Heather pour essayer de percevoir la silhouette gracile de Calypso quelque part, à nouveau. Elle s’agita, fit, les cents pas : « Si elle est blessée, elle a besoin de nous ! » Tonna-t-elle sans pouvoir plus longtemps contenir sa colère.

L’écharpe en main, qu’elle tenait fermement comme preuve de ce qu’elle avançait, Emy n’attendait qu’une chose de la part d’Heather : Un miracle ! Rien que ça. Elle savait que c’était impossible, et elle avait conscience qu’elle lui en demandait beaucoup. Ça n’était pas de sa faute. Mais elle avait placé tellement d’espoir en elle qu’elle avait l’impression d’être trahi. Le résultat n’était pas à la hauteur de ses attentes.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Dim 31 Déc 2017 - 12:17
Il se mettait à pleuvoir, comme si ça ne suffisait pas. Les traits fermés, pensive, April suivit l’italienne qui contournait la haie pour trouver un autre accès au jardin vers lequel – vraisemblablement – Calypso avait fui. Chaque pas lui donnait l’impression d’alourdir le poids sur ses épaules, le ciel lui parut plus gris, les environs plus étouffants. Il avait suffi d’un rien pour que ce quartier devienne potentiellement hostile. Et si un groupe mal intentionné étaient installé dans le coin ? Et s’il s’agissait de ceux qui avaient attaqué le lycée ? Ils ne savaient toujours pas d’où ils venaient et peut-être qu’en croyant les fuir, la petite famille guidée par les Barnette s’était rapprochée du nid de frelons. Ça ne ressemblait certes pas à leur façon de procéder mais il était possible que la quadragénaire soit légèrement atteinte de paranoïa depuis ce funeste été.

La déclaration d’Heather lui fit brusquement tourner la tête vers elle. Perdu la piste ? Vraiment ? Maintenant ?! En essayant de réguler sa respiration, l’ancienne chargée de relation presse se rendit compte que sa poitrine était comprimée. Pâle, elle regarda ensuite son amie, dont les nerfs lâchaient visiblement. Elle ne la savait pas si attachée à m’éditrice, c’était d’autant plus déchirant et… inacceptable d’arrêter leurs recherches maintenant. Ayant plus de recul, April comprit qu’Heather avait déjà fait de son mieux, qu’elles n’auraient pas pu la suivre si loin sans elle, mais c’était tellement… frustrant !

Ça ne remontait qu’à deux jours. Deux petits jours. Si elles avaient réagi à temps, peut-être auraient-elle pu la suivre plus loin, la retrouver, lui éviter une mauvaise rencontre. La voix de la chirurgienne renforçait le sentiment de culpabilité qui venait lui manger les entrailles. Calypso était une amie de Bruce, de Rowen, et elle n’avait pas su la prendre suffisamment en considération. C’était comme bafouer le souvenir même de ses fils disparus…

- Attends, Emerson ! April rattrapa sa cadette et prit ses épaules entre ses mains, espérant la faire tenir en place, on n’a pas dit qu’on abandonnait. Elle est débrouillarde et elle a vu pire, on va…

Ses mots moururent dans sa gorge. La blonde eut envie de promettre qu’elles la retrouveraient mais c’était au-dessus de ses forces ; elle ne supporterait pas un autre échec. Son visage et ses cheveux ruisselant de pluie, elle fixa un instant son amie. Ça n’avait rien de raisonnable, elles étaient peut-être en terrain hostile, mais… maintenant que la culpabilité était réveillée, il fallait assouvir sa faim. La doyenne tourna donc la tête vers l’italienne ; elles n’avaient pas besoin de l’impliquer plus que ça.

- Merci de ton aide, Heather. On va continuer à la chercher un peu mais… tu peux rentrer si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Lun 1 Jan 2018 - 15:58
Emerson semblait complétement perdre les pédales. Elle lui demandait l'impossible en lui demandant de suivre jusqu'à la source une piste vieille de plusieurs jours. L'Italienne était peut-être douée pour trouver des gens, elle n'en restait pas moins humaine. Avec l'averse qui s'abattait sur eux, cela devenait vraiment futile à ses yeux de continuer. Le sang qu'elles auraient pu suivre si jamais elles en avaient retrouvé était simplement "nettoyé" par la pluie. Quant aux empreintes, il n'était pas possible à l'ancienne soldate d'en trouver sur du gravier et encore moins du bitume.

Elles avaient pourtant réussi à suivre la fugueuse sur plusieurs bornes contre toute attente. Maintenant, il fallait se faire une raison. Calypso était partie et il était trop tard pour intervenir. April tenta bien de dire à Emi que rien n'était perdu, mais même elle n'était pas capable d'un tel mensonge visiblement. Se tournant ensuite vers Heather, elle lui proposa de rentrer pendant que les deux blondes continueraient les recherches. La jeune répondit à cela d'un énergique non de la tête. Sa voix se fit plus ferme que d'habitude.

"Elle est plus en état de continuer" déclara t'elle en désignant Emerson d'un léger hochement de tête. Et April non plus n'était visiblement pas en forme."Reconduis-la à la résidence, je vais faire le tour du quartier. J'ai encore un peu de café soluble dans la commode en face de mon lit, elle... vous pouvez vous servir." faisant passer son fusil jusque-là dans son dos devant elle et dans ses bras, elle conclut par: "ne m'attendez pas pour le dîner et ne la quitte pas un instant."

Il était nécessaire d'avoir les idées claires si on ne voulait pas finir dans la merde à ses yeux. Par conséquent, elle se débrouillerait mieux seule. Elle pourrait enfin progresser à son rythme. En d'autres mots : au pas de course. Vu comment le cow-boy avait la détente facile, il aurait sûrement laissé des traces dans les environs. Heather changeait son angle d'attaque en ne cherchant plus la jeune fille, mais le groupe qu'elle avait peut-être rencontrée.

S'éloignant rapidement du duo, elle gagna la rue et continua dans la direction opposée à la horde qui avait du se former près du pont. Le groupe n'aurait sûrement pas continué dans la direction de cette masse compacte de rôdeurs. Après tout, il n'y avait aucune preuve en ce sens. L'Italienne comptait bien parcourir tout le quartier au pas de course s'il le fallait. Elle pouvait le tenir plusieurs heures sans le moindre problème puisqu'il était le pas de parade de son ancienne unité. Bon, elle piocherait sûrement dans sa réserve de crackers ce soir également.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Leader | Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, automatique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 1131
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   Lun 1 Jan 2018 - 19:03
S’il restait du bon sens à quelqu’un, ça n’était vraisemblablement pas à elle. Elle n’eut même pas à cœur d’écouter ce que lui disait April, ou alors la conversation entre Heather et la blonde. Elle devait passer pour une folle, à bout de nerfs – et probablement qu’elle l’était, oui – mais Emerson s’en moquait complètement. Calypso comptait sur elle… Tout du moins, elle le devait parce qu’elle ne pouvait imaginer l’éditrice complètement seule, à la merci d’un monde hostile, d’un chasseur qui l’avait pris pour proie. Lèvres pincées, toujours sur le qui-vive, elle ne retrouva le monde « civilisé » que lorsqu’April l’attrapa par le bras.

En se retournant, Heather avait déjà pris la tangente pour partir à la recherche de Calypso – ou d’autres choses, elle ne savait même pas. Il était vraisemblablement arrivé quelque chose durant ce bref moment d’absence, et la blonde n’eut même pas besoin de lui expliquer pourquoi elle devait se calmer, rentrer et se reposer qu’elle le comprenait très bien. Son manque de sommeil commençait à la rendre irascible et paranoïaque. Elle perdait pied. Ses repères se dissipaient, et son regard angoissé se perdit un instant dans celui d’April. Elle pouvait la comprendre, effectivement. Partager sa culpabilité. Le poids des responsabilités.

Mais elle ne pouvait pas savoir à quel point Emerson en avait le cœur gros. Débordant de peur, de sentiments, de honte. C’était de sa faute si Jackson n’était pas rentré. De sa faute, donc, si Calypso était partie. De sa faute si elle s’était retrouvée en danger, clairement aux prises avec d’autres gens, mal intentionnés vraisemblablement. Le sang sur son écharpe en attestait, il n’y avait pas de quiproquo dans cette sordide histoire. La gorge nouée, elle ne dit pas un mot malgré le discours rassurant d’April. Les deux femmes regagnèrent la route, pour rebrousser chemin.

Heather ne rentrerait que bien plus tard, restant des heures dans le froid et la pluie pour tenter de trouver une quelconque piste – sans grand succès, sans bonne nouvelle. Elle aurait droit à du café, pour se réchauffer en rentrant, et des excuses piteuses de la part de celle qui devait pourtant gérer le groupe.

FIN



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We Will All Go Together When We Go   
Revenir en haut Aller en bas  
- We Will All Go Together When We Go -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: