The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-46%
Le deal à ne pas rater :
SEB COMPACT INOX- SET 10 PIÈCES – L953SA04
69.99 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
- A nice way to meet your special one -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 EmptySam 23 Déc 2017 - 21:55
Sacha ne quitta l’homme des yeux. Retrouver ses proches était la dernière chose qu’il lui restait à faire. Il avait trouvé cet abri, où ils avaient de quoi survivre convenablement. Où ils pourraient se reconstruire. L’espoir s’était probablement amenuisé avec le temps, mais la rousse avait l’intime conviction qu’il ne fallait pas perdre l’objectif de vue. Elle haussa les épaules, se renfrogna à peine en détournant les yeux, gênée :

« Tu ne t’en souviens peut-être pas mais… Ma proposition pour t’y aider tiens toujours. » Lui souffla-t-elle d’une petite voix en évitant soigneusement de le regarder. « Et elle n’a pas de date de péremption. » Précisa-t-elle dans la foulée.

Il la trouverait probablement trop gentille, trop douce, trop… Trop plein de choses. Après sa menace claire de tantôt, ses sous-entendus, ses colères mal orientées, c’était peu banal de voir une personne apte à tendre encore la main. Mais Sacha était comme ça, et elle ne comptait pas se métamorphoser en peau de vache digne de Joann dans la minute. Elle ne saurait jamais comment être méchante, malgré les reproches qui lui tombèrent sur le coin de la figure. Entre l’éducation inexistante de son chien et le mépris qu’elle exprima clairement à son encontre, sa remarque sur le fait que leur nuit ensemble n’était pas « totalement nulle » ne rattrapa même pas un chouilla l’histoire.

« Je suis désolée pour toi, et tes proches. » S’excusa-t-elle platement et sincèrement en se sentant honteuse du même temps. Oui, effectivement, c’était injuste, parce qu’elle ne méritait pas davantage sa place ici qu’un autre. Et sa survie était assurée par tous les membres sur place qui s’occupaient de la protéger. Dehors, elle était un poids, totalement inutile. « J’aurais préféré que vous soyez là dès le début, et que ça soit plus simple pour toi. »

Que pouvait-elle lui dire de plus ? Rien. Sacha n’avait pas la capacité de refaire le monde d’un claquement de doigts, et ses efforts ne paieraient jamais suffisamment pour rattraper tout le tort qui avait été fait par-delà Seattle et l’état de Washington. Elle ne prétendait pas mieux valoir : elle était ici seulement parce que sa tête était pleine, de connaissances, d’idées, de savoir. Mais pas plus qu’un autre. C’était là encore de la chance.

« Ils m’ont… Fait venir ici. » Raconta-t-elle. « J’étais dans une équipe scientifique à l’université de Seattle. Je viens de Boston à la base, et j’ai étudié la microbiologie… » Elle poussa un petit soupir : « Du coup, je travaille beaucoup avec le Docteur Davis… »

Effectivement, rien qu’il trouverait utile de sa position. Son rôle était de toute façon obscur pour beaucoup de personne, et Sacha ne pouvait prétendre à mieux. Elle participait activement à la vie du campement, s’était faite quelques relations, sans plus. Marchant calmement à ses côtés, elle releva le nez vers lui :

« Je sais que j’ai eu de la chance. » Expliqua-t-elle à Takeo. « Beaucoup de chance. Dehors, je n’aurais pas survécu. Ici… Je peux être utile, faire avancer la recherche ou… Des trucs de ce genre. » Toujours mieux que rien, non ?



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 EmptyDim 24 Déc 2017 - 0:20
Il continuait à l'observer, le regard curieux. Et il avait beau la regarder sous tous les angles, le résultat était le même. Qu'il soit calme ou agressif envers elle. Qu'il se montre méchant, insultant, ou qu'il la complimente ( à sa façon ). Qu'il essaie de lui faire peur ou de la réconforter ( à sa façon). Peu importe son attitude à lui, elle réagissait toujours de la même manière. Toujours avec cette bienveillance qui se dégageait d'elle, cette générosité qui transpirait. Le japonais commençait à un peu mieux la cerner, tout du moins il le pensait. En fait, elle se fichait bien de la manière dont on pouvait la traiter. Quoi que l'on fasse, elle restait toujours fidèle à elle-même, elle cherchait toujours à être prévenante, gentille, à faire le bien autour d'elle. Elle était comme ça, et elle continuait à l'être , peu importe les circonstances. Takeo la dévisagea comme s'il avait une extra-terrestre sous ses yeux.

« Si, je m'en souviens... » Effectivement, maintenant qu'elle lui rappelait, cela lui était revenu en tête. « Tu avais promis de me montrer comment procéder plus logiquement aux recherches » C'était les mots qu'elle avait prononcé, et qu'il répétait. Il se souvenait de ce moment. C'était sur l'escalier, juste avant qu'il ne lui dise qu'elle était trop gentille. Il se souvenait également de son regard à ce moment là, et de comment cette promesse – sans doute illusoire – lui avait sur le coup redonné un peu d'espoir.

« Mais tu viens de quelle planète, toi ? » lui demanda-t-il le plus sérieusement du monde. « Malgré tout ça... » Le fait qu'il l'ait accostée pour la menacer. Qu'il la dénigrait. Qu'il la prenait un peu de haut. «... tu me proposes ton aide ? » Il lui fit les gros yeux, l'air ahuri.

Le pire était qu'elle continuait sur sa lancée ! Là voilà maintenant qui présentait ses excuses à Takeo pour le fait que lui et ses proches n'aient pas pu bénéficier du même traitement qu'elle. Ce que le japonais lui reprochait, à elle et à tout ceux qui ont vécu à l'abri comme elle, était absurde : c'était le fait d'avoir été au bon endroit, au bon moment, contrairement à lui. Il ne s'agissait de rien d'autres que cela, en vérité. De la pure jalousie. Et pourtant, si n'importe qui d'autre lui avait servi les mêmes excuses que la rousse, il l'aurait méchamment envoyer bouler. Parce qu'il n'aurait pas cru une seule seconde qu'il aurait été sincère. Il penserait qu'on essaierait simplement de l'amadouer. Mais Sacha était différente des autres. Ce qu'elle lui disait, elle le pensait, sincèrement. Cela se voyait. « Merci. » lui souffla-t-il en guise de réponse, sans rien ajouter d'autre.

Elle lui expliqua ensuite qu'elle était scientifique et qu'elle travaillait désormais avec le Docteur Davis. « Toi ?! Avec ce connard de Lawrence ? » s'étonna-t-il instantanément. Oh oui, Takeo détestait Lawrence. Genre, vraiment beaucoup. C'était sûrement l'homme qui arrivait le plus facilement à le mettre en colère. Avec son air hautain et indifférent... il était insupportable. Pauvre Sacha, elle devait se faire manger tout crue... « Ma pauvre, il doit vraiment te mener la vie dure... » constata-t-il sur un ton un peu condescendant.

Et puis d'un coup, il se souvint l'avoir déjà mentionné avec elle. « Mais oui, Lawrence, je m'en souviens, on en avait parlé... » commença-t-il en secouant l'index. « Tu m'avais dit qu'il te faisait chier » Bon, ce n'était pas exactement comme ça qu'elle l'avait dit, mais c'était l'idée. « Et je t'avais dit que s'il t'emmerdait, je m'en occuperai... »

Il la regarda d'un air sérieux, arquant un sourcil. « Il t'fait chier ? Tu veux que je m'en occupe ? » Lui même ne savait pas trop s'il était sérieux ou non dans sa proposition. Il avait dit ça pour la gêner, parce qu'il savait qu'elle était bien trop gentille pour accepter d'entamer une quelconque vendetta envers qui que ce soit. Mais dans le même temps, si elle lui demandait vraiment cette aide, il l'aurait fait. Déjà, parce qu'il détestait Lawrence. Mais surtout parce que plus il passait du temps avec Sacha, plus il ressentait pour elle ce qu'il n'avait plus ressenti pour personne depuis longtemps : de l'empathie. Elle ne méritait pas qu'on lui marche dessus. Elle méritait qu'on la défende.

« ...Ou tu peux aussi empêcher un mec torché de mourir bêtement de froid dehors. T'es utile, j'peux pas nier » compléta-t-il sa dernière phrase en plaisantant. « Qui sait, tu paies pas de mine, mais tu seras peut-être la grande héroïne qui trouvera le remède et nous sauvera tous ! » continua t-il de se moquer gentiment. La mise en place d'un vaccin, il n'y croyait pas trop. « Dans ce cas-là, tu m'oublieras pas aux remerciements... » Il leva les bras, joignit ses mains puis les écarta, comme pour mimer une enseigne de film « ...Takeo, celui qui a assassiné Lawrence après que je lui aie demandé, ce qui m'a permis de devenir chercheuse en chef et ainsi trouver le remède ! » plaisanta-t-il, exprès pour la mettre mal à l'aise.

« Je plaisante... » assura-t-il un sourire en coin. « Quoi, t'as jamais eu envie de te débarrasser de quelqu'un ? » demanda t-il en lui portant un regard insistant. « Vraiment, y a rien ni personne que tu trouves insupportable ? Tu détestes personne ? Allez, tu peux le dire. Ça fera pas de toi une mauvaise personne... »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 EmptyDim 24 Déc 2017 - 12:34
« De quelle planète ? » Répéta-t-elle d’une petite voix, l’air de ne pas comprendre ce qu’il voulait lui dire. « Je… » Elle s’interrompit. Oui, parfois Sacha avait eu l’impression d’être un ovni. Parfois, elle passait pour une andouille. Parfois, elle avait l’air d’une extraterrestre à être aussi gentille avec les gens. Mais pourquoi devrait-elle l’être moins ? Qu’est-ce que ça faisait qu’elle ne souhaite du mal à personne, même pas à ses ennemis ? « Euh… Je dois vraiment répondre à cette question ? » Demanda-t-elle pour être sûre.

Au fond, ça n’avait pas d’importance. Elle était bizarre oui, mais Sacha l’était bien avant l’apocalypse. Parce qu’elle ne tenait pas rancune, parce qu’elle avait une si basse vision d’elle-même que ça ne l’étonnait pas qu’on la traite mal. Parce que même ses propres parents n’avaient jamais eu d’estime pour elle, donc elle n’avait aucune raison de se voir autrement que comme un vulgaire paillasson. Parce qu’à la mort de sa grand-mère, la rouquine avait perdu tout ce qu’il lui restait d’amour propre et la seule personne capable de l’aimer sincèrement, sans condition. Et que maintenant, elle se devait tout simplement d’affronter un monde hostile, mais pas davantage qu’avant à ses yeux. Juste… Plus cru.

« Il est… Exigent, mais il n’a pas le choix sinon il n’aurait pas de résultats… » Le défendit-elle dans un petit murmure inoffensif. Lawrence. Un homme pas banal non plus, qui se moquait bien de se faire des amis ou non : « Non ! » Répondit-elle précipitamment lorsqu’il suggéra qu’il s’en occupe pour elle : « Non non, c’est bon ! Je… Peux me débrouiller toute seule. » Il n’était heureusement pas sérieux, ce qui lui permet d’en rire un petit peu. Et comme il n’y avait aucune chance pour qu’elle prenne sa place un jour, Sacha trouvait l’histoire qu’il lui racontait d’autant plus drôle : « Je vais pas te demander de l’assassiner… »

C’était absurde. Tout comme les questions qu’il enchaîna, en lui demandant s’il n’y avait pas des gens qu’elle détestait. La rousse se figea, gênée d’avoir à y répondre. C’était… Particulier. Même si ça ne faisait pas d’elle une mauvaise personne, elle ne se sentait pas à l’aise avec les griefs qu’elle tenait contre certain, surtout pas si elle devait en parler. Parce que Sacha avait peur que ça lui retombe dessus.

« Non, je ne crois pas… » Mentit-elle avant de réfléchir : « Si, peut-être… » Elle poussa un soupir : c’était grotesque et sans intérêt. « Enfin… comme tout le monde il y a des gens que j’apprécie moins que d’autres… »

Et immédiatement, un nom sortit du lot dans son esprit. Mais la rouquine fit de son mieux pour le retenir, même si elle avait très envie de le lui dire. Takeo s’était échiné à lui poser la question, probablement qu’il tenait vraiment à savoir de qui il s’agissait, non ?

« Joann. » Admit-elle dans la foulée, avec l’impression d’avoir lâché un secret qu’elle retenait depuis des années. Ça lui fit paradoxalement du bien, et libéra tout ce qu’il y avait à libérer : « Elle me déteste, je ne sais pas pourquoi et… » Sacha haussa les épaules : « Elle est vraiment… Pas gentille… » Car même en donnant le nom de sa némésis, elle ne se sentait pas capable de l’insulter comme il se devait. « Tu as de la chance d’être ami avec elle, surtout si elle ne te traite pas comme un incapable ou… un abruti. »

Sur le nombre de fois où elle s’était sentie profondément stupide, aucune n’avait égalé les instants qu’elle avait partagé avec Joann et sa capacité extraordinaire à la réduire à moins que rien. Déjà que son estime d’elle-même ne volait jamais haut, Sacha avait l’impression qu’il s’écrasait en vol à chaque fois qu’elle côtoyait la brune. Et c’était douloureux, systématiquement.

« Elle n’est visiblement pas sensible à mon charme, tu vois ? » Plaisanta-t-elle. Personne n’était sensible à son charme, à dire vrai. « Elle n’est pas obligée de m’aimer, ce n’est pas ce que je dis, c’est juste que… Je crois pas mériter la manière dont elle me traite à chaque fois qu’elle me voit. » Elle était trop gentille pour qu’on la maltraite ainsi ! « Elle… Me fait même un peu peur, parfois. » Admit-elle dans un murmure en détournant les yeux. Elle en rougissait, de honte.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 EmptyLun 1 Jan 2018 - 12:02
Suite à sa question, elle était gênée, il le sentait bien. Elle commença par bafouiller, tourner autour pot avant de finalement accepter de cracher le morceau. Tout du long, Takeo ne l'interrompit pas, la laissant parler. Il se contentait d'appuyer sur la rousse un regard insistant. Et il fut limite soulager lorsqu'elle finit par avouer qu'il y avait bien des personnes qu'elle détestait : elle était humaine, tout de même ! Et lorsqu'elle prononça le nom de Joann, le japonais grimaça légèrement.

Il écoutait d'une oreille attentive les griefs de Sacha à son égard, toujours amusé par le choix des mots de la demoiselle. Elle parlait de la femme qu'elle détestait le plus, et tout ce qu'elle trouvait à dire sur elle, c'était qu'elle n'était pas gentille. A ce moment-là, Takeo n'était pas au courant de tout ce que pouvait lui faire subir la canadienne. Il s'en faisait une petite idée, connaissant le caractère de Joann et ayant un aperçu de celui de Sacha, mais il ne réalisait pas l'ampleur de la situation. Et ce n'était pas les mots de la rousse qui pouvaient l'aider à comprendre, elle qui faisait preuve de la même douceur malgré tout.

Il laissa Sacha aller jusqu'au bout de ce qu'elle avait à dire, arquant un sourcil au passage lorsqu'elle envia son « amitié » avec la canadienne. Non, malgré les apparences, il n'était pas ami avec elle. Il l'avait appréciée pourtant, fut un temps. Mais toute cette histoire avec Mark lui avait fait changer d'avis. Takeo y réfléchissait depuis leur retour, et il avait fini par comprendre que le couple diabolique avait voulu se servir de lui comme d'un vulgaire pion. C'était une histoire qu'il comptait bien régler avec eux dans les jours à venir. Mais une chose était sûre, il n'était pas leur ami.

« Joann n'aime que Joann... » répondit-il simplement, avant d'ajouter. « ...Et Swann. » C'était tout ce dont il était certains à propos d'elle. « C'est loin d'être … mon amie. Et c'est pas plus mal qu'elle ne t'aime pas... Ce qu'elle est capable de faire subir à ceux qu'elle a l'air d'apprécier... » Comme lui. Avant leur sortie récente, il pensait au moins qu'ils se respectaient un minimum. Le fait qu'elle ait voulu se servir de lui, et qu'elle l'ait sciemment impliqué dans toute cette histoire de meurtre, c'était quelque chose qu'il ne lui pardonnerait jamais, et qu'il ne laisserait pas passer. « … c'est sûrement pire que ce qu'elle inflige à ceux qu'elle déteste ouvertement. Crois moi... » Il n'irait pas plus loin à ce sujet.

«C'est vrai, tu mérites probablement pas qu'elle te traite mal... » concéda t-il. C'était une évidence. Elle était bien incapable de faire du mal à une mouche, cette fille. Joann la maltraitait pour la seule et unique raison qu'elle était trop faible pour dire quoi que ce soit. « … mais si tu t'attends à avoir c'que tu mérites, tu peux encore attendre longtemps... » Il haussa les épaules. Cela faisait bien longtemps maintenant que la notion de mérite avait disparu. On a ce que l'on est capable de prendre, c'est tout. Et Sacha semblait avoir trop peu de caractère pour être capable d'obtenir le respect qu'elle recherchait.

Takeo sourit lorsqu'elle lui avoua avoir un peu peur d'elle parfois. C'était légitime. Joann pouvait vraiment se montrer terrifiante par moment. Qu'un concentré de gentillesse et d'innocence comme Sacha en soit effrayée, cela n'avait rien d'étonnant. « C'est parce que t'as peur que ça risque pas de s'arranger » constata-t-il en hochant la tête comme si c'était une évidence. Avec une peste comme la canadienne, si l'on est pas capable de présenter un minimum de résistance, on se fait bouffer tout cru. « Y a pas de raison. Elle est plus fragile que ce qu'elle laisse paraître... » Il le savait bien. Il l'avait vue au plus faible, complètement tétanisée. Comme personne ne l'avait sûrement jamais vue – sauf Swann. Et même si Mark était désormais mort, le japonais était persuadé qu'il était toujours possible de se servir de ce traumatisme pour prendre le dessus sur elle. Et si un jour, il devait l'utiliser, il n'aurait aucune hésitation. « Faut que tu t'endurcisses, mais tu m'as tout l'air d'une cause perdue... » dit-il d'un ton calme. Ce n'était ni un reproche, ni une insulte, simplement un constat.

« Et Elias ? » demanda-t-il en tirant une dernière bouffée de cigarette. Oui, il venait de changer complètement de sujet. Parce qu'à force de parler des gens qui lui menaient la vie dure, de Joann, de Lawrence... il s'était soudainement souvenu qu'elle avait également mentionné le nom du Polynésien lors de la nuit qu'ils avaient passé ensemble. « C'est quoi ton problème avec ce gros débile ? »

Dans le même temps, alors que la nuit commençait à tomber, le nippon se souvint qu'avant de croiser la rousse, il partait chez lui pour récupérer de quoi boire. Il ne comptait pas abandonner la compagnie de Sacha pour autant, oh non. Il était bien décidé à la raccompagner jusqu'à chez elle, pour savoir où elle vit. Mais s'il pouvait récupérer sa bouteille entre temps, cela l'arrangeait bien, et il éviterait ainsi d'avoir à rebrousser chemin plus tard.

« Faudrait qu'on passe par chez moi » lui dit-il, indiquant au passage – si toutefois elle ne le savait pas encore – qu'elle n'échapperait pas à sa compagnie « J'ai... un truc... à récupérer » Il ne la regarda pas dans les yeux en lui disant cela, quelque part un peu honteux.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 EmptyLun 1 Jan 2018 - 16:12
Joann n’aimait que Joann. Et Swann.

Sacha se mordilla la lèvre en scrutant l’homme un moment. Effectivement, ça collait plutôt bien à l’image qu’elle se faisait de la jeune femme. Mais elle ne se doutait pas que c’était à ce point. La brune n’avait pas d’amis, à proprement parlé, et même Takeo qu’elle penchait proche d’elle, ne l’était au bout du compte pas tant que ça. Son instinct lui disait que ça cachait quelque chose, mais elle ne préféra pas creuser le sujet. A la place, elle reçut la remarque de l’homme comme un nouveau coup supplémentaire, même si ça n’était pas censé en être un. Elle était faible, elle pourrait attendre toute une vie pour que les choses s’arrangent pour elle.

Elle s’y était résolue depuis un moment. La rousse était une cause perdue comme il le disait si bien, et elle baissa le regard de honte en pouffant d’un rire sans joie. Ça venait des nerfs. Personne ne lui avait dit aussi franchement qu’elle était bonne à rien, ni avec autant de recul. C’était blessant, mais Sacha s’y était habituée, avec le temps. Elle ne releva le regard que pour acquiescer :

« C’est vrai. » Confirma-t-elle.

Il y avait donc des certitudes qui ne disparaitraient jamais. Vu comment le monde s’échinait à le lui faire comprendre, elle avait saisi le fond du message depuis des plombes maintenant. Possibilité d’évolution ? Nulle. Elle était résignée à rester une incapable, à peine compétente dans son domaine, au moins assez bonne poire pour permettre à d’autres de se sentir mieux en l’écrasant. C’était sinistre, triste, bête et méchant, mais qu’y pouvait-elle ? Elle avait trop peur pour s’affirmer, pour parler, pour s’imposer. Au moins en étant discrète, elle évitait certains coups.

Enfin… Pas ceux d’Elias.

« C’est… Mon colocataire. » Souffla-t-elle à l’homme, d’une petite voix. « Il a été… Difficile à vivre durant les premiers mois, mais… ça va mieux maintenant. » Mentit-elle.

Ça n’allait pas « mieux ». Pas pour elle, en tout cas. Pas entre Elias, Lawrence et Joann pour marteler son quotidien de répliques insidieuses ou de certains coups douloureux. Elle ne portait plus ces marques, plus lisiblement, mais elle savait que son esprit avait été marqué, plus durablement que prévu. Et si elle maintenait le sourire devant tout le monde, elle savait qu’elle ne parvenait qu’à faire illusion parce que tout le monde se moquait de savoir si elle souffrait ou non.

Elle n’avait pas su s’entourer des bonnes personnes. Et elle n’avait pas su non en devenir une, malgré ses efforts. Tant pis.

Elle hocha simplement la tête. Lui prenait les décisions, et celle de rentrer s’imposer avec les températures extérieurs et le soleil tombant.

« D’accord, allons y… » Souffla-t-elle d’une petite voix en se détournant un instant de lui. Elle chercha son chien du regard, et le vit se rouler sur une pelouse à quelques mètres. L’animal allait être épuisé, c’était un bon début pour avoir la paix ce soir : « Hulk ? » L’appela-t-elle d’une petite voix presque autoritaire. Presque, si on enlevait les traces de doutes, de peur, d’amertume. « Viens ici mon chien ! »

Le molosse n’eut qu’à faire quelques grandes foulées pour lui sauter à moitié dessus. Il se roula à ses pieds, alors qu’elle rattrapait la laisse avant de se redresser vers Takeo :

« Tu veux le tenir ? » Demanda-t-elle pour avoir confirmation de sa part. N’était-ce pas ce qu’il avait proposé quelques instants plus tôt, en voyant qu’elle n’avait aucune autorité sur lui ? Ils se mirent en route en tout cas, n’étant pas si loin de la maison de Takeo, et de ce qu’il tenait à récupérer. Sacha connaissait le chemin ! « Je t’attends ? » Questionna-t-elle avec une petite moue.

S’il n’en avait pas pour longtemps…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A nice way to meet your special one   A nice way to meet your special one - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- A nice way to meet your special one -
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: