The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-45%
Le deal à ne pas rater :
Puma – Ralph Sampson – Exclusivité – Baskets à détails ...
47 € 85 €
Voir le deal

Partagez
- I don't know who you are... -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptyMar 12 Déc 2017 - 19:32
28 Octobre 2017


J'ai eu une petite remontée de moral et de motivation il y a une dizaine de jours... Trouver une bouteille de Coca m'a donné du baume au coeur, mais là, je commence à fatiguer. J'ignore où je suis précisément, Il semblerait juste que j'arrive à une ville. La nuit commence à tomber et les lieux semblent calme, je vais me reposer par là, près d'un buisson avant de traverser la ville. Je sors mon ghillie du fond de mon sac, me roule en boule et m'en recouvre. Je ne vais dormir que d'un oeil, comme d'habitude, mais ce sera toujours ça de pris, surtout après 40h sans dormir.

***

La nuit s'est passée sans encombre. J'ai dormi un peu plus profondément que je ne l'aurais cru. C'est plutôt une bonne chose, même si le soleil est déjà haut dans le ciel. Il est temps que je me bouge! Je me lève, refait mon paquetage et repars en chemin. Je vais tenter la route, il y a pas énormément de voiture, mais les fossés sont touffus je devrais facilement pouvoir me cacher.

Je sais que j'ai fais du chemin depuis Chester Morse Lake, mais je suis plus sûre d'être sur la bonne route. J'avance au bord de la route, d'un pas vif. J'ai repris des forces, c'est une excellente chose!

J'aurais aimé que Liam reste à mes côtés. Depuis son "départ" je n'ai rencontré personne. Enfin, je n'ai croisé personne de vivant, à part l'autre enfoiré qui m'a volé! Celui-là, si je le croise, intérêt que je récupère ma batte, sinon je lui fais sa fête. C'était tout ce qu'il me restait de ma petite soeur. Je regrette de ne pas avoir pris son pendentif, je l'aurais gardé toujours sur moi, personne ne se préoccupe plus des bijoux.

L'argile séchée à commencé à s'écailler, mes cheveux redeviennent blonds, ma peau claire. Il va falloir que je trouve un lac sous peu pour un peu d'argile... ou un rôdeur. Mais pour une fois, rien ne semble dangereux, c'est presque plus flippant d'ailleurs.

A mesure que j'avance, il me semble apercevoir au loin une silhouette. Mais il semblerait que ce soit un vivant au vu de la démarche je crois. Il est pas vif, là tout de suite, mais trop droit et "régulier" dans sa démarche. Deux options s'offrent à moi, soit je lui adresse la parole direct, soit je l'évite et j'avance par les fourrés. Mais je dois savoir si je suis sûr la bonne route.

Si c'est un con, soit il m'attaque, soit il me ment...

En regardant bien la direction du soleil, je suis sûr d'être sur le bon chemin. Est-ce que je tente de lui adresser la parole? Il est dos à moi et je fais pas de bruit, je pourrais ... nan c'est pas moi ça. J'avance toujours en silence vers lui, mais à pas accélérés. Lorsque je suis à une dizaine de mètre derrière lui, la main sur ma machette à ma taille, je vérifie qu'il n'y a pas de rôdeur et j'ouvre enfin la bouche, sans crier mais il est bien assez près pour m'entendre et me comprendre:

- C'est dang'reux d'se balader seul! Y'a du monde dans l'coin?


Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptyMar 12 Déc 2017 - 22:09
Il s'était levé aux aurores ce jour là. Il s'était assuré de ne faire aucun bruit en embarquant ses affaires. Il plaça la lanière de son fourreau sur son épaule, vint le tour de son sac Bob l'Eponge, une fois sur son dos, il le tâta histoire de voir que tout était là, second chargeur, ok, bouteille de whisky, ok, bouteille d'eau, ok (faut dire que l'alcool ça désaltère pas des masses), le froissement de papier lui indiquait que c'était ok pour le plan de la région également. Il ne lui restait plus qu'à placer son glock entre son bide et son jean et il était fin prêt. Il avait tout de même pris soin de laisser un mot dans la cuisine pour indiquer ses intentions et l'absence qui en découlerait.

Quatre jours avant, ils avaient charbonné pas mal à la ferme en vu de préparer l'hiver et effectivement, il arrivait à grand pas, le ciel laissait penser que l'été était encore présent mais le vent et le froid ne laissait aucun doute concernant la saison à venir. Son premier hiver dans l'Etat de Washington ! Il avait hâte de voir ce que ça donnerait.

Il s'en voulait un peu de les quitter après que les rôdeurs aient réussi à entrer dans l'enceinte de leur foyer mais ces préparatifs et les péripéties qui les ont accompagnés lui ont rappelé que s'il voulait explorer la dernière piste concernant sa soeur, il fallait qu'il le fasse avant que les routes ne soient impraticables à cause de la neige ou des intempéries que ses camarades avaient évoqués.

Ce n'est qu'après environ trois ou quatre heures de route, au vu d'une pause, qu'il se rendit compte qu'il avait oublié une chose essentielle à son paquetage de survie, ne pas prendre de sac de couchage, passe encore, mais posséder des clopes et ne pas les fourrer dans son sac, c'était impardonnable. Énervé, il envoya un chassé dans la vitre passager de la première voiture abandonné à sa portée.

- Putain de merde ! lâcha-t-il en remarquant sa chance, un vieux paquet de Marlboro traînait au pied du conducteur. Il les embarqua sans hésitation et tellement heureux, il oublia bien vite son envie de s’asseoir quelques minutes et reprit sa route en accélérant le pas.
Alors que la blonde se consumait au rythme de son souffle étouffé par l'incompatibilité d'une marche rapide avec l'avalage de fumée, ce fut une autre blonde qui vint à nouveau perturbé sa route, du genre aussi crasseuse qu'il devait l'être quand Megan l'avait trouvé à Fall City.

- J'suis pas seul, répondit-il sèchement en relevant légèrement son sweat-shirt pour qu'elle aperçoive son 9mm. Mais d'où elle sortait celle là ! L'envie de lui coller un pruneau dans la tête pour l'avoir surpris lui frôla l'esprit mais s'envola bien vite, Alainna avait fait de lui un être civilisé à présent. Bah je sais pas, justement je cherche un bar qui sert des mojitos frais, t'en connais un ? ironisa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptyMer 13 Déc 2017 - 15:33
Le gars m'annonce qu'il est pas seul et me montre son 9mm...

Bien vu mec!

Je lui montre le M9 de ma mère, aussi nommé Beretta 92, même calibre, glissé dans son holster à ma gauche, et de ma main droite je désigne mon casse-tête et mon couteau de chasse. Et je lui souris:

- Moi non plus...

Il semble réfléchir un instant. Je parie qu'il hésite à m'en coller une entre les deux yeux, vas-y essaie mon gars. Je suis prête à dégainer mon petit canif, toujours bien planquer, pour lui envoyer dans la tête, mais en fait... ben non, il me lance une boutade, me demandant un bar pour un mojito:

- J't'en paierai un à Seattle un de ces quatre! C'est bien, t'as d'l'humour! Ça t'sauv'ra pas la vie, mais ça évite de péter un plomb.

L'endroit est étrangement calme pour un monde post-apocalyptique peuplé de rôdeurs décharnés bouffeurs de chair. Si il n'y avait pas cette épave de bagnole dont il avait fracassé la vitre, on aurait presque pu se croire dans un monde normal. Enfin, autrefois quoi. Ceci dit, j'aurais eu l'air particulièrement effrayante dans un monde normal avec cette tenue. L'argile a enfin quitté mes cheveux, découvrant leur blondeur, mais ma peau est salie de terre et mes vêtements, ce sont des guenilles raccommodées.

- Tu fais quoi dans l'coin?

Je ne suis pas du genre à aborder les gens, je reste souvent silencieuse, sillonnant les routes et les forêts à la chasse aux morts. Les vivants, je suis moins à l'aise, mais une petite interaction régulière histoire de pas devenir dingue, c'est quand même nécessaire. Je sors une pomme de ma poche et croque dedans, j'ai trouvé un pommier dans une ferme délabrée, j'ai rempli une partie de mon sac et mes poches en cas de petite faim. Il est rare que je puisse manger quand je le souhaite. J'en sors une deuxième, et la lui montre:

- Tu veux une pomme?

[Si tu veux la pomme, tu peux dire que je te la lance ^^]


Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptyMer 13 Déc 2017 - 22:12
Sérieux, cette putain de technique marchait pour la seconde fois cette année, à croire que les blondes avaient tendance à se détendre avec ses blagounettes à deux sous. En tout cas l'effet voulu était là, elle avait ôté sa main de ce qui était susceptible de le faire crever sur l'asphalte comme une petite merde. Il y aurait eu de quoi rire, quelques temps en sécurité et le fait d'oublier les précautions nécessaires à chaque sortie et cette fille aurait pu stopper son voyage ici.
Fort heureusement, il semblait être tombé sur une personne dont le cerveau fonctionnait encore plutôt correctement, pas l'air très ravagé par sa condition, il restait tout de même à distance pour le moment, la première impression ne suffisant plus.

- J'ai raconté une vanne à une morte une fois, c'est vrai qu'elle a pas des masses réagit, continua-t-il sur le même ton, je me balade... et toi ?

Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ce qu'il faisait ici ? Elle le rendait suspicieux à chaque question qu'elle lui posait, elle ne le connaissait pas et lui proposer un mojito et une pomme ? Son cerveau avait peut-être subit des dommages finalement. La situation n'était pas sans lui rappeler le jour où il avait rencontré Meg, - la proposition de mojito à part - sauf que ce jour-ci, il crevait la dalle et il était bourré, mais aujourd'hui, la personne recouverte de crasse, c'était elle et quand bien même son ventre aurait gargouillé, la méfiance qui planait en lui le poussa à refuser catégoriquement.

- Désolé, c'est bien gentil mais j'vole pas la bouffe des sans-abris !

Une petite pique pour finir, il aurait un peu plus idée de qui était en face en fonction de sa réaction. Une chose était sûr, il ne répondrait pas à ses questions en premier et il n'était toujours aucunement question de s'approcher davantage.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptySam 16 Déc 2017 - 13:26
Une vanne de plus, je souris légèrement mais avec plus de réserve, l'effet de surprise étant passé. Il termine en prétendant "se balader" bah bien sûr mon gars je vais te croire. En pleine apocalypse, t'es sorti juste te dégourdir les pieds... Je relève pas ça sert à rien. Puis il refuse ma proposition, dommage pour lui, elles sont bonnes. Mais ce qu'il me dit en dit long sur lui:

- Tu voles pas la bouffe des sans-abri hein? Donc t'en es pas un... et visiblement, si tu crache sur la bouffe c'est qu't'en manques pas. Mais si j'propose c'est que j'ai c'qui m'faut, et surtout que j'sais m'procurer d'la bouffe.

Je suis un peu sèche, mais je garde un léger sourire plus taquin que moqueur. Il faut toujours faire attention à ce qu'on dit. Je regarde autour de nous, c'est très silencieux, et je suis à court de discussion. Je reste debout face à lui, coite, croquant dans ma pomme juteuse.

- Ça fait longtemps qu'tu suis la 90? T'as croisé du monde?

Meilleure façon de savoir si on est sur la bonne route sans demander son chemin et risquer de se faire rouler. J'ai appris à poser des questions détournées, c'est toujours préférable, et à ne pas donner ma destination et encore moins mon but final. J'espère suffisamment que le bateau de mon père soit en état et toujours sur les docks. Jusque là, personne, de tous ceux à qui je me suis adresser, ne semble avoir eu cette ambition.

J'ignore si le bateau est l'idée du siècle, mais les bouffeurs de chair ne réfléchissent plus, ils avancent c'est tout. J'ai compris que le bateau pouvait être une bonne idée quand je me suis réfugiée dans cette barque avec Lester... Ils marchent vers l'eau et entrent dedans, mais ils marchent c'est tout, donc tout au plus ils restent au fond. Repensant au gars devant moi, je réalise qu'il risque de me voir comme quelqu'un d'un peu hostile. J'avance d'un pas ou deux:

- C'est quoi ton nom?


Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptySam 16 Déc 2017 - 19:13
De sa boutade jusqu'à la réponse de la blonde, il avait espéré qu'elle fasse fi de ce qu'il venait de lui confier mais c'était sans compter sur l'instinct affûté de la survivante qui avait bu ses paroles comme du lait et on pouvait dire qu'elle en avait assimilé le calcium sur ce coup !
Elle le questionna ensuite sur son itinéraire, l'invitant davantage à se crisper, c'était quoi le délire elle comptait le suivre ? Retracer son chemin pour trouver ceux qui étaient les siens depuis peu ? Peu importe, le principal c'est qu'elle croyait qu'il suivait la 90 depuis un moment, à lui de jouer dans son jeu.

- On est pas vraiment sur la 90 là en fait ! A moins que j'me sois moi aussi paumé ! Tu fais route vers Seattle donc ? Tu vas trouver moins de pommier en ville Madame j'sais m'trouver de la bouffe !

Si sa réponse lui confirmait qu'il avait bien un toit par l'absence de réponse à ce sujet, tant pis, de toute façon il était en route pour Tacoma alors qu'à cela ne tienne, elle n'avait qu'à le suivre et se faire dévorer par un monstre sur le trajet. Ce qui l'inquiétait réellement, c'était sa sécurité concernant le trajet.

- J'ai croisé tout un tas de monde, mais les gens ont vachement envie de t'avaler par les temps qui courent ! ironisa-t-il à nouveau avant de pointer l'est du bras, la 90 c'est par là bas. C'est le temps qu'elle choisit pour avancer d'un pas vers lui, lui demandant de s'identifier, de manière courtoise, certes, mais le fait qu'elle ait avancé lui paraissait similaire au fait d'hausser la voix. Il dégaina son 9mm et le pointa en direction
de l'inconnue. Bouge pas ! Putain tu vas finir par me dire qui tu es et d'où tu sors ou tu vas continuer tes conneries ?!

Il n'y avait plus de doute dorénavant, elle cherchait à l'amadouer cette peste, putain ! Si seulement il avait eu les couilles de la flinguer là tout de suite mais la voix d'Aly lui chuchotait "Ne fais pas ça, elle est gentille !". Et après ? Elle lui soufflerait "Ramène la à la maison comme Jaden", fallait pas déconner non plus ! Le temps d'un instant, il eut envie de lui trouer le crâne mais le coup qui suivit partit en direction d'un rôdeur dans le dos de la demoiselle avant de la remettre en joue.

- Désolé ! Moi c'est Finan et lui c'est "joue pas au con et réponds à mes questions plutôt que de m'en poser des tonnes". Ok ? s'exclama-t-il moins nerveusement en secouant deux fois son arme vers le haut.

Il était franchement pas doué pour avoir des discussions normales et surtout moins dans ce genre de contexte. C'était sa faute aussi ! Qui se balade autant de crasse et d'armes sur soit doit s'attendre à ce genre de réaction !
De toute façon avec la détonation, ils avaient tout deux plutôt intérêt à conclure rapidement cette échange s'il ne voulait pas se voir encercler par les décharnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... EmptyDim 17 Déc 2017 - 14:28
On n'est pas vraiment sur la 90? Merde, je le crois pas. Il se méfie je crois, et vu ce qu'il a à la ceinture c'est carrément pas bon pour moi. J'ai fais un pas en avant mais j'aurais peut-être pas dû. Quand il se retourne vers moi, son visage se crispe d'une puissance assez effrayante et ni une, ni deux, il dégaine son flingue, le pointant dans ma direction, rapportant des parole plutôt violente, lui qui semblait assez doux au premier abord.

Je crois que c'était le geste en trop le pas en avant. Je fais parfois trop confiance au gens, mais pas à mon instinct, je sais qu'il ne va pas me tirer dessus, mais je sais pas pourquoi je pense ainsi. Il finit par me donner son prénom, et un surnom censé m'impressionner pour son gun. Je n'ai pas cillé durant son discours, j'ai juste redressé la tête à la sortie de l'arme, comme pour dire "je n'ai pas peur", même si une arme c'est pas ce que je préfère avoir en face de moi. Bien sûr que j'ai peur, Dieu seul sait s'il n'est pas fou!

La tête toujours bien relevée, je prends quelques secondes pour lui donner ses réponses clairement et sans hésitation. il pourrait les prendre pour des mensonges à ce stade. L'idée me vient de regarder la destination de la balle que je me croyais destinée. Un rôdeur, à une bonne vingtaine de mètre, est étendu au sol.

Quel idiot!

- Mon nom? C'est Alexia Connor, on m'appelle Lexy; d'où je'viens? De Yakima; D'où je sors? De la forêt un peu plus loi. Ouais j'vais vers Seattle, pourquoi j'te parle, vu qu'ty dois t'poser la question? Parce que j'te croise et que j'ai encore un peu d'espoir que tous les vivants ne soient pas comme les c*nnards que j'ai croisé jusque là, et parfois s'en rendre compte ça fait du bien. Y'aura moins de pommiers en ville c'est vrai, mais tu crois quoi, que j'me suis nourris d'pomme depuis deux ans?

Je reste droite face à lui et avance encore d'un pas, les bras le long du corps, pas pour la provocation, je ne m'apprête même pas à saisir une arme, mais pour lui montrer que je ne lui ferai rien:

- Désolée si t'avais envie d'parler à personne, c'est tombé sur toi parc'qu'il n'y pas grand monde dans les rues. Tu veux m'tirer d'ssus vas-y, j'ai rien à perdre et personne qui m'attend. Mais je s'rai toi j'rest'rai pas là trop longtemps maint'nant qu't'as tiré sur un d'ces bouffeurs de chair alors que j'avais large le temps d'me l'faire au cac!

Mon regard s'assombrit, son acte était vraiment stupide, irréfléchie et inutile. Du mouvement commence déjà à se faire sentir à l'orée des arbres à ma gauche. D'un geste vif, et rapide, je me précipite sur Finnan, l'agenouille pour qu'il soit hors de vue des charognards et avant qu'il me tire une balle je lui lance en chuchotant:

- Si tu sais pas t'battre avec aut'chose que ton pétard, tu peux d'barrer d'ici pendant qu'j'me les fais!

Et sans attendre de réponse, et sans savoir si il va partir, me tirer dessus ou m'aider, je me précipite vers la demie douzaine de rôdeurs qui apparaissent déjà venant des bois en contrebas, sortant mon couteau de chasse et mon casse-tête indien...


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't know who you are...   I don't know who you are... Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I don't know who you are... -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: