The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -19%
CORSAIR Fauteuil Gamer T1 RACE 2020
Voir le deal
226.59 €

Partagez
- [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 EmptyMar 12 Déc 2017 - 0:48

Dear escape from this afterlife.
Like walking into a dream, so unlike what you've seen so unsure but it seems, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway. I see a distant light, but girl this can't be right. Such a surreal place to see so how did this come to be, arrived too early, and when I think of all the places I just don't belong. I've come to grips with life and realize this is going too far. I don't belong here, we gotta move on dear escape from this afterlife 'cause this time I'm right to move on and on, far away from here. A place of hope and no pain, perfect skies with no rain can leave this place but refrain, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway.


Sans cette habitude impérieuse de toujours vouloir prendre le contrôle de tout, Olavia n'aurait sans doute aucun mal à accepter le contact des autres. C'était toutefois plus fort qu'elle, elle ne supportait pas ne pas gérer une situation et aimait avoir à assumer ses propres conneries et pas celles des autres. En soit c'était un miracle qu'elle soit restée avec Simon, surtout qu'il lui avait tenu tête et lors de leur première rencontre, et la veille lorsqu'ils s'étaient retrouvés. Bon pas bien longtemps, mais elle savait au fond que s'il voulait s'imposer, il en serait capable. Encore fallait-il qu'il en ai envie. Dans ce petit duo que Liv avait tenté de voler, c'était clairement Declan qui menait la barque. Si elle leur demandait ils diraient sûrement que personne ne commande, que c'est du travail d'équipe, et bla, bla, bla... Mais c'était faux. Dans tous les groupes il y avait un leader, et c'était pour ça que Liv n'était restée dans aucun d'eux. Elle ne fut donc pas surprise lorsque son ancien ami demanda au géant de se calmer et que ledit géant obéit. Avec difficulté, mais tout de même.

En tout cas c'était bon de savoir qu'elle n'était pas la seule à avoir galéré en compagnie d'autres survivants. L'histoire de Declan était triste, elle ne savait pas ce qui s'était passé en détail lors de ce fameux assassinat dont il parlait, mais pour elle c'était rassurant. Elle avait beau savoir qu'elle n'était pas sociable, se rendre compte que de tels malheurs arrivaient aussi à des gens complètement ouverts avait quelque chose de complaisant."Je suis désolée pour ton groupe." lâcha-t-elle poliment. Pas qu'elle en ait en réalité rien à foutre, mais c'était devenu banal en ces temps d'horreur, alors elle ne s'en formalisa pas plus que ça. C'était justement pour éviter ce genre de pertes tragiques qu'elle éviter de rester trop longtemps avec les mêmes personnes. Quoi que depuis peu, quelqu'un avait changé ses plans et ses envies.

L'histoire de Loyd la toucha tout de même plus que ce qu'elle aurait pensé. Pendant la première seconde elle s'était dit qu'elle en avait rien à foutre de sa femme et de sa fille, que c'était son problème. Et puis elle imagina perdre Simon. Juste Simon. Qu'elle connaissait à peine et qu'elle appréciait pourtant déjà plus que de raison. Elle pensa à ses parents, en Islande, ne sachant s'ils étaient encore vivants ou si l'épidémie était arrivée jusque là. Elle repensa à Declan qui avait fait l'effort de venir lui parler et de lui tenir compagnie au tout début, lorsqu'ils étaient encore dans le camp de réfugiés. Un profond sentiment de culpabilité s'empara d'elle. Si cet homme donnait toute son âme dans la recherche de sa femme et de sa fille, elle comprenait qu'il puisse stresser à ce point pour le vol de quelques babioles. S'il commençait à laisser passer des vols, il ouvrait une porte vers la tolérance à tout et n'importe quoi, et donc s'éloignait de son but principal : retrouver sa famille. Ou tout du moins c'était comme ça que résonnait Liv.

"Ca va." abdiqua Olavia en secouant légèrement la main en l'air comme pour tourner la page. "Passons à autre chose." Elle croisa ses bras sur sa poitrine et approcha de Declan pour observer sa carte pendant un instant. Elle avait laissé la sienne au QG, elle connaissait le chemin pour rentrer de toute façon. Une usine... De textile, à en croire la carte. La blonde secoua légèrement la tête. "Je n'ai aucun intérêt à aller la bas. Vous allez devoir vous débrouiller sans moi." Elle aurait pu les aider si elle avait eu ses pétards sur elle, mais elle n'avait pris que le stricte minimum, laissant le reste en gage de sa parole à Simon. Elle avait assez pour détourner l'attention d'une bande de rôdeurs si jamais elle se trouvait coincée dans une impasse, mais pas assez pour en traverser une vingtaine. Sauf si... Elle les attirait plutôt que de les traverser. Une idée lui vint à l'esprit et elle reposa les yeux sur Declan. "Je peux t'aider à faire bouger les líks... Pardon, les... Cadavres ? C'est comme ça qu'on dit ?" L'anglais lui échappait de plus en plus et ça devenait franchement pesant. "J'ai quelques pétards dans mon sac qui attireront leur attention, et tu n'auras pas besoin de faire le grand tour. Mais j'ai besoin d'un truc qui roule. Et je veux quelque chose en échange." Elle fit un bref mouvement de la tête vers le sac qu'il avait dans le dos. "Deux bougies, deux boîtes de conserve." Elle eut un petit sourire. "Et le t-shirt orange avec la tête de citrouille dessus..." Elle le voulait vraiment ce vêtement, il irait comme un gant à son nouvel ami. "Dépêche toi, avec le bordel que l'effondrement a provoqué, on va sûrement bien avoir de la visite." Les rôdeurs aux alentours avaient dû entendre le boucan et se rapprocher, et Liv ne voulait pas être là quand ils arriveraient en meute.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 EmptyVen 15 Déc 2017 - 21:34
Comment vous dire que ce genre de situation des plus instables me met une pression incroyable, surtout quand je choppe un voleur qui est une personne que j'avais croiser pendant la chute de notre civilisation. Je suis loin d'être un homme qui juge les autres via leurs actions, mais si l'on vient à voler, je pense que c'est plus par besoin que par cupidité selon moi. Qui volerait pour toujours avoir plus ? Je ne trouve pas ça logique, après tout il faut ouvrir les yeux, rien n'est pire que la cupidité ou l'envie à notre époque. Alors qu'elle me dit qu'elle est désolée pour mon groupe je lui réponds d'une voix douce.

- C'est la vie, puis par cette époque on ne peut pas savoir sur qui on peut tomber.

Il faut bien avouer que la vie d'aujourd'hui est bien plus difficile que celle où nous ne manquions de rien, ceux qui n'ont pas survécus pour la plupart sont ceux qui n'ont rien fait pour s'adapter. Ou alors ceux qui n'avaient pas la condition physique pour pouvoir survivre. Loyd avait un lourd passif depuis qu'il a perdu la trace de sa femme et sa fille après la chute du Centurylink field. Il faut bien avouer que sans ça il ne serait peut-être pas aussi tendu en temps normal. Tout ce que je peux dire de Loyd c'est qu'au fond c'est un homme bon, il ne faut pas se fier aux apparences. Même si nous avions fait tout notre possible pour passer inaperçus, nous avions croisés quelques personnes qui voulaient juste profiter de notre gentillesse. Rien de bien méchant, mais c'était tellement absurde de se méfier de tout le monde. Chacun a le droit à une chance, mais si la personne te trahis tu sais que tu ne lui rendras plus jamais de services. Alors qu'on parler pour trouver une solution sur l'endroit où nous pourrions allés j'entends Liv' nous dires qu'elle n'a aucun intérêt à venir avec nous. Je n'ajoute rien, alors je me demande quand nous pourrions discuter tranquillement tout en prenant place dans un endroit plus safe. Je l'écoute m'énoncer son plan alors que je souris et je lui réponds.

- Ok pour le tee-shirt, les deux bougies et les deux boites de conserve. Mais une fois que nous serons en sécurité d'accord ? Et on les appelle des rôdeurs, des cadavres... C'est surtout pour ceux qui ne se relèvent pas.

Je ne suis pas du genre à faire des affaires en prenant le risque qu'on soit toujours dans la merde alors qu'elle aurait eu ce qu'elle voulait. Il faut toujours garder les devants, parce que l’on ne sait jamais ce qui peut se passer entre temps. Alors que je me prépare question de taper un éventuel sprint de dernières minutes, je ne sais pas quoi faire d'autres pour essayer d'éviter une éventuelle vague de rôdeur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 EmptyLun 25 Déc 2017 - 15:13

Dear escape from this afterlife.
Like walking into a dream, so unlike what you've seen so unsure but it seems, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway. I see a distant light, but girl this can't be right. Such a surreal place to see so how did this come to be, arrived too early, and when I think of all the places I just don't belong. I've come to grips with life and realize this is going too far. I don't belong here, we gotta move on dear escape from this afterlife 'cause this time I'm right to move on and on, far away from here. A place of hope and no pain, perfect skies with no rain can leave this place but refrain, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway.


Ca fait bien longtemps que Liv' ne fait plus confiance à personne. Dès le début elle a prit la décision de faire cavalier seul de toute façon. Elle n'aimait pas spécialement les gens avant l'épidémie, et le fait qu'ils deviennent encore pire que les créatures qui peuplaient maintenant le monde en majorité ne lui avait donné aucune bonne raison de change d'avis. Jusqu'à Simon, qu'elle avait sentit vrai et qui avait réussi à toucher son coeur sans aucune logique. Peut-être que si à l'époque elle n'avait pas perdu Declan dans le bordel du camp, elle n'aurait pas agit comme elle l'avait fait jusque là, mais ce n'était pas le cas. Malgré leur bonne entente ils s'étaient perdus de vue et elle avait fait son bout de chemin, tout comme lui. L'un comme l'autre ne semblait pas trop savoir comment ils avaient survécu jusque là mais peu importait le passé. Ils pouvaient voir la fin de cette épidémie comme ils pouvaient mourir demain à cause d'une erreur des plus stupides. Pour Olavia, rien n'avait d'importance. Elle vivait au jour le jour sans s'inquiéter plus que ça de l'avenir, consciente que se ronger les sangs n'allait pas la sortir d'un simple cauchemar. Elle ne connaissait personne, n'avait rien ni personne ici, plus aucun moyen de retourner en Islande, qu'avait-elle à perdre à part une vie de danger et de crainte ?

Ses petits plaisirs, elle les trouvait dans les choses simples. La découverte d'un mars traînant derrière un comptoir, le t-shirt orange qu'elle allait filer à Simon, parfois la certitude d'avoir trouvé un endroit assez sécurisé pour pouvoir dormir sur ses deux oreilles. L'hiver venait et elle savait que ça allait être très difficile, mais elle n'avait ni la place ni les moyens de planter un potager en prévision des jours difficiles et l'eau potable devenait aussi rare que le pétrole à l'époque où tout allait bien. "Si tu détruis le cerveau, ils ne se relèvent pas." répliqua-t-elle sans aucune animosité, un léger sourire aux lèvres. Elle n'avait pas d'autre mot en islandais pour décrire ça de toute façon, alors cadavre ça allait bien. Mais elle retenait tout de même la petite différence entre un mort qui se relève et un mort qui reste... Mort. Son sourire s'effaça toutefois rapidement en entendant des grognements approcher. "Merde... C'était sûr. On bouge." La jeune femme n'attendit pas que les deux hommes réagissent pour s'éloigner du lieu de l'éboulement. Dans quelques minutes ils risquaient de se faire encercler par une horde de rôdeurs et l'idée de se faire grignoter à petit feu ne l'enchantait guère.

Le plan qu'elle avait en tête n'était pas encore très clair. En gros, il se résumait à trouver un truc qui pouvait rouler tout seul -poubelle, voiture, skateboard, etc...- à y poser des pétards et à le faire "exploser" d'une façon ou d'une autre pour que les rôdeurs du coin s'y groupent et dégagent la voie jusqu'à la prochaine planque des garçon. Les pétards, elle avait. Le truc qui roule tout seul et qui pourra faire boum, non. Mine de rien, ça allait être le plus difficile à trouver. Elle pouvait aussi bien réfléchir à un plan pour piquer directement ce qu'elle voulait dans le sac de Declan mais ça ne serait pas très gentil et elle n'avait pas envie que le gros pachyderme ne lui tire une balle dans le derrière. "Aidez moi à trouver quelque chose qui roule, n'importe quoi. Il faut que ça continue de rouler tout seul pendant un moment après qu'on l'ait poussé. Et... Quelque chose qui puisse faire beaucoup de bruit ? Peut-être un explosif... Si on trouve une voiture dans laquelle il reste un peu d'essence au fond du réservoir, on peut peut-être faire une belle explosion et attirer les rôdeurs dans le sens inverse où on veut aller. Mais il faudra qu'on se cache le temps qu'ils passent." Risqué. Très risqué. Mais c'était la façon de faire d'Olavia et si ça ne plaisait pas aux garçon, et bien, ils n'auraient qu'à se débrouiller.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 EmptyMer 27 Déc 2017 - 12:19
Je ne savais pas quoi penser de Liv' pour le moment, elle n'avait plus rien de la fille perdue que j'avais rencontré au Centurylink Field. Mais ça me faisait plaisir de la revoir en bonne santé, même si je ne sais pas où elle est basée et avec qui elle traine, ce qui m'inquiète quand même un peu. Ça se trouve elle fréquente un groupe de personnes peu recommandable. Mais bon pour le moment ce n'est pas mon problème, je suis avec Loyd, pas avec Liv' et il faut que j'arrive à me détacher de ce que l'on a pu vivre dans le camp alors que ce n'est pas quelque chose de mauvais d'y repenser. Mais je sais comment je suis et je sais que je vais avoir du mal à me contenir et de partir sur de l'affectif qu'il n'y a pas. Je suis beaucoup trop protecteur, mais elle voit peut-être en moi qu'un profit pour elle après tout. Il fallait qu'on soit plus ingénieux la prochaine fois lors de la prochaine planque. Je pense que je ferais des petits pièges dans la prochaine planque où l'on ira, surtout qu'il y a pas mal de choses pour en faire des petits trucs pratiques et c'est ça qui est intéressant. Que ce soit des choses non létales, ou non, nous avons pas mal de matériaux dans les maisons pour ça. Je plisse les yeux à ses mots et je lui réponds avec un sourire taquin.

- Je n'y avait pas penser depuis tout ce temps... Merci. J'essayerais plus tard.

Je n'étais pas méchant dans ma réponse, seulement juste un peu taquin et j'aime taquiner les gens que j'aime bien, j'ai toujours été comme ça. Alors que je reste sur place, je la vois qui se met à partir alors qu'elle nous dit de bouger, je regarde Loyd et on se met à courir à sa suite question de ne pas perdre au change. Heureusement qu'elle n'est pas plus rapide que moi, sinon nous l'aurions perdu de vue. Mais elle ne prenait pas en compte que Loyd était moins rapide que nous, je jette des coups d'œil de temps en temps derrière pour que je ne le perde jamais de vue. Une fois arrivée dans un endroit un peu plus éloignée question que le building et que les rôdeurs ne soit pas un énorme problème, je reprends tout en souriant en coin.

- Ton idée est pas mal, je pense qu'on aura plus de chance avec une poubelle, on la laisse ouverte avec tes pétards et on prend le temps de courir à l'opposé. Mais dit moi, tu sais combien on a de temps entre le moment où l'on pousse la poubelle et le moment où les pétards explosent ?

Il faut toujours prévoir ce genre de choses, parce que si ça explose trop rapidement on va se retrouver avec tous les rôdeurs sur nous. Et si c'est trop long les rôdeurs vont plutôt s'intéresser à nous plutôt qu'à la poubelle, vu que nous serons visibles depuis la rue. Je ne savais pas trop quoi penser de ce plan, évidemment c'est moi ou Loyd qui allons pousser la poubelle, mais dans le pire des cas je le ferais, je suis plus rapide que lui. Et c'est toujours marrant de pouvoir utiliser ses aptitudes et ça maintiens toujours en forme dans tous les cas. Je ne sais pas quoi faire d'autres dans tous les cas, il faut avouer que je n'ai pas d'autres réelles aptitudes, en combat je suis nul, mais vraiment nul. Je n'ai jamais été vraiment étais bon là-dedans et je ne sais pas ce que je pouvais faire dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 EmptyMer 10 Jan 2018 - 15:29

Dear escape from this afterlife.
Like walking into a dream, so unlike what you've seen so unsure but it seems, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway. I see a distant light, but girl this can't be right. Such a surreal place to see so how did this come to be, arrived too early, and when I think of all the places I just don't belong. I've come to grips with life and realize this is going too far. I don't belong here, we gotta move on dear escape from this afterlife 'cause this time I'm right to move on and on, far away from here. A place of hope and no pain, perfect skies with no rain can leave this place but refrain, 'cause we've been waiting for you. Fallen into this place, just giving you a small taste of your afterlife here so stay, you'll be back here soon anyway.


S'il était déjà difficile d'exprimer ce qu'elle avait dans la tête, Olavia avait encore plus de mal dans une langue étrangère. Et ça ne loupa pas, Declan n'avait pas compris son idée. Enfin, partiellement. Ils étaient à l'abris pour l'instant et elle pouvait prendre le temps de remettre ses mots en place et de redonner des explications plus claires. "Ce n'est pas ce que j'ai en tête. Enfin, c'est plus compliqué que ça. Si tu cours juste à l'opposé de la poubelle, tu vas forcément croiser des líks qui vont aller dans ton sens. J'ai des pétards qui éclatent... Comme du pop corn ? Tu sais, le pop corn, tu le mets au micro-ondes et ça éclate petit à petit, l'un après l'autre, et ça continue même parfois à éclater un peu quand c'est terminé. Ben là c'est pareil." Elle fouilla son sac et en sortit trois pétards très épais qu'elle lui montra. "On peut éviter les líks sur la route, ils ne sont pas un problème. Ceux qui vont nous déranger, ce sont ceux qui sont devant l'usine où tu veux aller. Il faut déjà aller là bas. Ensuite, on trouve une poubelle. Faut voir si ils seront beaucoup ou pas, si il y a toute un groupe il faudra changer de plan, mais sinon c'est possible. On peut peut-être prendre un peu de hauteur pour être en sécurité, et on jettera les pétards un par un dans la poubelle, juste pour les attirer." Elle semblait réfléchir à ses mots en même temps qu'elle parlait et son accent ressortait machinalement. "Je vais rester en bas. Quand les líks seront assez proches, je pourrai mettre ça dans la poubelle..." Elle schématisa ses mots en sortant une rangée de pétards assez petits mais tous attachés les uns aux autres qui explosaient consécutivement. "... et la pousser. Moi je me sauve d'un côté, les líks suivent la poubelle, et vous, vous pouvez entrer dans l'usine. Après ce qu'il y a dedans c'est plus mes affaires. Donc tu vas devoir me faire confiance et me donner ce que je t'ai demandé avant qu'on entame la mission." C'était plutôt bien expliqué pour le coup. Le plan était bancal, dangereux, mais ils n'avaient que ça. Liv ne savait pas exactement combien de temps il fallait pour que les pétards finissent d'exploser, ni à quelle vitesse allait aller la poubelle parce qu'elle ne connaissait pas le degré de pente de la route, ni même si elle était en pente d'ailleurs, mais tout n'était plus que hasard et coups de chance en ce bas monde. Et de toute façon ils n'avaient pas mieux en stock. Elle posa les yeux sur Lloyd et l'examina pendant un instant, prête à répliquer s'il lâchait une quelconque remarque désagréable à propos d'elle. Elle avait vraiment envie de ces deux boîtes de conserve et de ce t-shirt qui irait merveilleusement bien à Simon, mais pas assez pour supporter encore les sarcasmes beaufs et balourds du compagnon de route de Declan. Si jamais il la saoulait, elle les laisserait se démerder et elle s'en irait. Son regard se reposa sur Declan, à qui elle offrit un sourire doux mais presque mesquin. "C'est à prendre ou à laisser." Elle pouvait remplir sa part du marché tout comme elle pouvait se tirer une fois hors de portée des deux hommes. Personne ne pouvait savoir ce qui allait se passer, c'était le risque.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley   [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- [Abandonné.] Dear escape from this afterlife • Declan O'Reilley -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: